Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresse du site :
http://artivision.eu


Quand ARTivision, nous en dit beaucoup plus, concernant les révélations sur le Passé de notre Terre,
du Grand Maître Dorian
,
par l'intermédiaire de notre amie,
le channel Aurélia : (http://une-petite-lumiere-pour-chacun.over-blog.com ).


    

I Introduction.


       Nous voilà donc confrontés au même contexte qui a présidé en 2005, aux révélations ahurissantes d'un autre Maître, dont hélas nous n'avons jamais su trouver l'identité. Ces révélations ont été présentées dans plusieurs de nos articles, dont le premier fut :

Ameriquechocretournote.html

sous le titre :

VUE D’ENSEMBLE DES CHANGEMENTS IMPORTANTS DE LA CIVILISATION MONDIALE

      Reprenons alors ici, le paragraphe qui dans ce texte, avait fait tilt chez nous :

     " Une certaine information est difficilement acceptable, il en est ainsi du fait que notre Terre est creuse, et aussi du fait que les anciennes civilisations, y résident encore. (Note du Webmaster : Il n'est pas besoin ici de préciser qu' ARTivision, en a fait justement une spécialité, et que dans de très nombreux articles, on y parle des "ouvertures polaires", de la Terre creuse et des intraterrestres). Il en est même du fait que plusieurs personnes ont voyagé en remontant le temps afin de modifier le futur de cette planète et de cet univers, il y a de cela des éons. Il en est ainsi de même du fait que nous avons découvert comment fabriquer les vaisseaux de guerre invisibles, et comment, depuis 1843, effectuer à nouveau le voyage dans le temps .(Note du Webmaster : Voir justement notre article qui en parle clairement : temporellementvotre.html) . Et comment le programme spatial Apollo fût une couverture pour dissimuler une technologie bien supérieure. (Note du Webmaster: Là, nous avons été totalement soufflés, par cette révélation et nous aimerions en savoir vraiment plus ). Des voyages secrets ont eu lieu pour établir des bases sur la Lune et Mars, et explorer d’autres parties de notre système solaire depuis le début des années 60....

     Notre dernier article :
http://www.artivision.fr/docs/UncertainplussurAdamski.html

, montre effectivement que le spationaute non officiel, George Adamski, avait bien saisi le fait que des humains habitaient déjà la Lune, quand il l'a contournée en soucoupe volante, et nos gouvenements nous cachent absolument ce fait, pour ne pas dimunuer leur autorité vis à vis de leur peuple. Tout cela pourrait être classé dans de la bonne Science-Fiction , s'il n'y avait pas ces temps-ci, ceux que l'on qualifie de lanceurs d'alertes de faits cosmiques, tels que les nommés, McClelland, Johnston, Musgrave, aussi d'autres comme les Andrew D. Basiago, Michael Relfe, Arthur Neumann, Henry Deacon, et surtout Carolyn Hamlett, qui dit avoir vu une base de la Lune, où elle a été emmenée, après avoir été enlevée, et il y a aussi Niara Terela Isley ( et cette dernière a même publié un ouvrage intitulé Facing the Shadow, Embracing the Light (2013)). Il y a aussi Laura Magdalen Eisenhower (petie fille du Président bien connu), qui parlent de bases installées sur Mars, depuis belle lurette.

      Mais, il y a encore mieux, quand les Corey Good, et Vladimir Terziski, parlent de consortium astronautiques de diverses flottes militaires de terriens, utilisant des énergies inconnues ici bas comme l'antigravitation, et expliquant l'arrivée des allemands sur la Lune, dès 1942, puis des russes et des américains dès les années 50. Dur... Dur, à encaisser n'est-ce pas !!!

      Mais revenons au texte inouï : VUE D’ENSEMBLE DES CHANGEMENTS IMPORTANTS..., où nous extrayons aussi ce passage : " troublant :....Beaucoup d'âmes ont envie de quitter la Terre ; ce n’est pas quelque chose de tabou. Mais il ne s'agit pas de la quitter pour partir et fuir. Sachez simplement qu’à un moment donné, vous regarderez les choses d'en haut. Parce que quand l'heure sera venue, si les dégâts sont trop importants, il y aura des vaisseaux d'évacuation. Voyez vous, quand l'Atlantide s'est purifiée, quand la Lémurie s'est purifiée, cela a concerné seulement quelques continents. Là, c'est toute la Terre qui se nettoie..., "

       Vous voyez donc bien que l'on nous parle ici des continents disparus (niés encore par nos universités) : la Lémurie et l'Atlantide, et continents qui vont justement être cités parle Grand Maître Dorian , dans ce qui va suivre ...

II Genèse de l'affaire.


       Mais en préliminaire, pour ceux qui ont l'esprit ouvert, et pour confirmer le fait mentionné ci-dessus, que nos gouvernements nous cachent des choses renversantes, en voici la preuve absolue, commentée justement aussi par Dorian:

     " Il faut que l’humanité grandisse pour savoir plus, pour avoir accès à ces technologies qui pourraient la faire régresser. L’anomalie en question, (note du Webmaster : il s'agit de la superstructure placée, sur la face cachée de la Lune, et qui apparaît, à la page 33 du Paris-Match 1028, du 18 Janvier 1969:



     Ceci a été découvert vers la fin de 1973, par notre ami Michel Girard (décédé hélas en Janvier 2003). ),
a été mise en place il y a très longtemps (millions d’années) , et elle maintient vos deux mondes en orbite. Elle a été construite pour stabiliser l’orbite de la Terre à une époque où le climat et les marées causaient des problèmes. A cette époque il existait des échanges fréquents Terre-Lune. Cette structure est jumelée avec celle du Caucase et d’autres, au plan magnétique, mais aussi interdimensionnel. La Terre existe de manière éthérée, de même que vous, qui êtes ses enfants. C’est en prenant conscience de cette connexion, que vous pourrez renouer avec votre lointain passé, sans embûches ; Tout ce qui a été mis sur votre chemin par l’obscur, pour vous entraver, sera ôté, car cela n’aura plus de nécessité une fois que votre lumière brillera. Nous parlons de l’accès à la technologie, mais aussi à l’espace. Les militaires dévoyés pourfendent les lois cosmiques par leurs velléités de domination marchande et minière des mondes. Nous ne pouvons tolérer cela. La Terre l’a trop longtemps toléré et Mars ne le peut également. Les problèmes démographiques de la Terre ne sauraient se résoudre en allant spolier un nouveau monde et en le retirant aux mains de ceux qui l’occupent déjà. Cela est le Grand Plan, son Plan. Elle connaît déjà toutes les fins, tous les désirs placés dans le cœur de chacun. Sa vision n’a pas de limites. Lorsque la Source a créé tous les mondes, elle a vu ce qui arriverait, et l’a anticipé de manière parfaite, pour le bien de chacun. N’ayez pas peur de Nibiru. L’ombre glissera au travers de ceux qui brillent déjà sans les affecter. Il faut ôter la peur de vos esprits. Celle-ci vous fait retomber dans les filets de ceux qui vous entravent de mauvaises nouvelles, qui croient encore diriger ce monde. Le système solaire va rayonner de plus en plus fort, l’Energie, son Energie vous portera vers le haut, balayant l’ombre définitivement. Cela a déjà commencé. Ouvrez vos cœurs et ressentez cette Energie, laissez la vous irriguer, vous purifier de l’intérieur. Votre chemin sera simple et agréable. La Lune et la Terre seront de nouveau réunies. La vérité renaîtra des fragments de connaissance obscurs qui dorment cachés dans les musées. Tout prendra sens. Soyez en paix. Nous vous aimons. Nous sommes avec vous.
"

             Dorian (vers la mi-Décembre 2014).

      Sidérant...n'est-ce pas ce discours !!! que les médias actuels ne sont pas du tout prêts, à mettre en évidence dans leurs commentaires habituels.

      Merci à Dorian, pour la transcendance, de cet exposé, et merci aussi à l'internaute qui pourra nous informer, au sujet de cette affaire mentionnée ci-dessus, par Dorian, et concernant, le Caucase .

       Mais, il se pourrait que les irréductibles et zélés détracteurs trouvent à redire, concernant la date avancée par Dorian, au sujet de la Superstructure en question (millions d’années) . Alors appelons, une fois de plus Edgar Cayce à la rescousse. En effet aux pages 42 et 43, de l' extraordinaire ouvrage en anglais de 1968, "Edgar Cayce On Atlantis", et paru en 1975 en français :

  

      Et aux pages 42 et 43, on trouve alors :


      Vous avez bien noté, qu' il y a 10 500 000 ans , la Terre comptait déjà 133 millions d'âmes. Et donc comme le disent les Anglo-Saxons dans une situation embarrassante disons aussi : NO COMMENT...

       Notons surtout, que Dorian, utilise le terme de la Source , et terme qu' ARTivision, remplace parfois par Le Très Haut, ou par Le Tout.

       Les amis d' ARTivision, savent en effet que ce site n'a cessé de proclamer, qu' à la place du mot Dieu, et pour éviter toute confusion avec les dieux inférieurs qui pullulent dans nos textes dits sacrés, ce site préfère de loin, utiliser les mots en question : Source, Très Haut et Tout .

      Et justement ce 21 Octobre 2015, inscrivons ici, les paroles d'hier du Grand Maître de Findhorn, qui s'exprimait clairement à ce sujet :

Ne fais-tu pas partie du Tout ?
Alors pourquoi t'en séparer en vivant une vie désordonnée, chaotique?
En te remplissant l'esprit de belles pensées,
en disant de belles paroles et en accomplissant de belles choses,
tu deviens Un avec  Le Tout,

merveilleux qu'est l'univers du   Très Haut,

et tout se met en place parfaitement.

De même que chaque personne cherchera
et trouvera la Paix et l' Harmonie intérieures,
de même la Paix et l' Harmonie régneront dans le monde.
Il faut que cela commence quelque part, alors pourquoi pas en toi ?
Prends conscience qu'en jouant ton rôle,
tu peux aider à apporter la Paix et l' Harmonie dans le monde.

C'est chaque minuscule goutte d'eau qui fait le puissant océan
et chaque minuscule grain de sable qui fait la plage.

Par conséquent, chaque personne en paix intérieurement
peut apporter la Paix dans le monde.
Alors pourquoi ne pas faire ta part maintenant ?
Elève ton cœur et remercie éternellement
parce que tu sais que tu as un rôle à jouer,
et puis va, et joue-le !


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 20 Octobre, après adaptation d' ARTivision.

        Mais ce 22 Octobre 2015, faisons ici une première digression ( pour mémoire, 22 est le nombre de lettres de l'alphabet hébraïque), en nous posant la question de savoir pourquoi nos pontifes de l'Université ( qui ne croient pas encore à la théorie de la Terre creuse, si souvent mise en exergue par ARTivision) n'ont pas voulu encore sortir une définition scientifique de cette énergie subtile et intelligente que le Grand Maître appelle la Source et que le spationaute non officiel, tant décrié, George Adamski, qualifiait de la divine expression, ou du divin créateur de l'univers. Voici deux textes inouis,, tirés de son ouvrage de 1979, publié chez Michel Moutet Editeur sous le titre "A l'intérieur des vaisseaux de l'espace" :




     Si l'ouvrage en question, paru en anglais dès 1955, avait été plutôt écrit comme un roman de science-fiction, il aurait certainement reçu le prix Jules-Verne ( qui fut un prix littéraire attribué de 1927 à 1933 puis de 1958 à 1963, à des œuvres d'aventures et de Science-fiction d'auteurs français), et donc aussi une grande approbation, des médias et autres philosophes, psychologues, psychiatres et consorts assimilés, qui se taisent lamentablement actuellement. Hélàs George Adamski, a loupé ici le coche de la célébrité littéraire fantastique, en refusant la voie de la Science-Fiction, et en prenant on le sait, à rebrousse-poil, tous ces honorables quidams, qui ne pouvaient dès lors, que le vouer à l'anathème.

    Vous avez bien, lu nous l'espérons, cette assertion que nous affirme George Adamski, et aussi de très nombreux Maîtres, souvent cités par ARTivision : " ..Car si les impressions sont de nature joyeuse, l'être appelé homme,est joyeux . Mais s'il y a un état de colère, le corps l'exprime, ce qui prouve que les minéraux et les éléments qu'il renferme sont constamment au service de l'intelligence..."

    C'est exactement ce que nous affirmait, il y a bien longtemps le savant Georges OSORIO, ex. ingénieur en Physique, chimie, biologie au Commissariat à l'Énergie Atomique, et dont nous avons largement parlé dans notre article :


    C'est dans cet article que nous avons écrit l'adage "L'absence de preuve d'une chose , n'est-pas la preuve de l'absence de cette chose" .

      En clair, cela signifie ici, que la preuve (même si nos scientifiques ne l'ont pas encore démontrée ), de l'existence de, "la Source", et cela ne veut pas dire qu'ils ne l'auront pas démontrée, un de ces jours prochains.

      Voyez donc aussi cela tiré de notre article :


    " Votre ADN fut de tout temps interdimensionnel. Les structures interdimensionnelles apparaissant sur vos " filaments invisibles d'ADN " sont celles du karma, des résidus karmiques, de vos leçons de vie ; elles représentent aussi une empreinte de ce que vous avez été, votre contrat spirituel et l'énergie des voeux spirituels hérités de vies antérieures. Et ce n'est pas tout.
    En effet, vos attributs magnétiques astrologiques en font aussi partie : l'énergie de votre naissance, le jour, l'heure, la période de l'année et l'état du système solaire ont tous laissé une empreinte sur les parties de votre ADN qui ne sont pas chimiques, mais magnétiques.
"

    Autrement dit, cela sous-entend parfaitement que l'astrologie a bel et bien une légitimité ancestrale qui a été perdue, il y a des siècles, quand des civilisations très avancées qui existaient sur Terre, il y a très longtemps, se sont effondrées.

    Si nous ne sommes pas qualifiés pour parler ici d 'astrologie, nous avons cependant parfaitement explicité, le fait que les orientaux avaient découvert des centaines de points d'acupuncture, dont voici certaines images :


  

    La légende de la photo de gauche présentée par le n° 13 de la revue Planète de 1963 (tiré d'un article remarquable de Robert Wybot: Une médecine différente :L'acupuncture), étant peu lisible, voici ce qui est écrit en plus clair:" Depuis des millénaires les Chinois se transmettent de génération en génération une carte du corps humain qui apparemment ne correspond à rien dans la réalité physique de l'organisme: douze lignes ou méridiens semés à la surface de l'épiderme de centaines de points. Ci-contre le méridien de la rate et du pancréas; Sur l'image voisine c'est le méridien des reins." (Gravures chinoises du XVIe siècle reproduite par George Soulié de Morant dans ses premiers ouvrages sur l'acupuncture)". Vous avez bien noté, nous l'espérons, le nombre 12, car il paraît que nous aurions parfaitement pu choisir pour calculer, le système à base 12)


    Reprenons aussi ces propos placés dans notre article Baisermaudit.html :

     " Nos interventions dans cette séquence de temps ont simplement pour but de vous faire emprunter le chemin de l'évolution. La spirale proposée à votre humanité est une des douze spirales de votre ADN. La mémoire se rapportant à votre ADN vous est restituée par petites doses permettant l'ancrage de ces spirales dont vous avez été privés à 80 %.

    Vos frères responsables du maintien de votre personnalité sont heureux de transférer dans les changements actuels un peu plus de cette personnalité dont ils étaient les gardiens.

    Malgré la perte de votre potentiel dans la descente dans l'ombre, malgré la perte d'une grande partie de vos spirales, votre origine a été sauvegardée. Ces gardiens font la fête et se préparent à ce moment tant attendu de la restitution de vous mêmes. Le retour des douze spirales et la régénération de votre ADN annoncent de grands changements. Les portes du temps vont s'ouvrir progressivement ; pour les explorer, votre vaisseau corps, encore lui, vous délivrera son potentiel. Ainsi, vous apprendrez à utiliser différemment les points d'acupuncture.

    ...En découvrant les zones névralgiques que sont les points d'acupuncture, vous vous ouvrirez au fluide névralgique de la Terre et de l'Univers. La pratique de l'acupuncture est bien connue de certaines civilisations ; la poussée en avant de cette humanité réclamera la transparence de cette pratique....
"

    Nous allons vous faire ici une confidence personnelle. Il y a quelques années, nous avons fait l'acquisition d'un merveilleux petit appareil nommé stipuncteur, qui a la particularité d'exciter un voyant lumineux et d'émettre un son court (quand on promène sa pointe sur le corps humain) exactement sur les points d'acupuncture connus des spécialistes. ( Voir ci-dessous l'image de l'appareil en question, sans faire aucune publicité bien sûr, car nous ne savons même pas si l'on fabrique toujours cet appareil ).

    Ces points d'acupuncture étant très nombreux, une question brûlante, nous vient à l'esprit :" Comment les anciens sages d'Orient qui n'avaient soi-disant pas nos moyens et connaissances sophistiqués en électronique, ont-ils pu déterminer avec tant de précision, ces centaines de points, qui concentrent l'énergie sur le corps humain ?..."

    N'est-ce pas là, encore une raison de croire, qu'il y a bien existé, autrefois, des civilisations plus avancées que la nôtre, ou encore, que la connaissance véritable a bien été apportée par les Dieux venus d'ailleurs. A vous de choisir...

     N'oubliez pas cependant, que le "ou", peut être en français grammaticalement et mathématiquement aussi "inclusif" ( les deux propositions peuvent être valables simultanément )...

    Il n'en reste pas moins vrai, que les occidentaux ont assimilé (avec d'abord, il vrai, beaucoup de réticence) cette technique de l'acupuncture et cette découverte des chakras, sans trop se poser ces questions clés, qui font désormais l'objet de toute l'attention d' ARTivision.

    La vérité, est donc comme la ligne de l'horizon que chercherait à joindre un novice dans son bâteau. Il s'apercevrait, bien vite, qu'elle recule, à mesure qu'il avance vers elle.

    Vous me direz alors qu'il existe des certitudes bien démontrées, aussi bien comme le disaient nos parents que "deux et deux font quatre". C'est en effet vrai, mais toujours à un certain niveau, car chacun sait que nos ordinateurs eux , n'utilisent pas dans leur calcul, le système décimal, où cette vérité s'applique, mais le système binaire, qui ne connaît ni le quatre, ni même le deux , et cette assertion "deux et deux font quatre", se traduit dans ces machines par "10 et 10 font 100". Donc, même à ce niveau élémentaire, les choses ne sont pas si évidentes.

    Tout cela pour démontrer que ce que l'on croit être la Vérité, connue dans un temps, n'est qu'une copie d'une autre vérité plus traditionnelle, qui nous vient des temps anciens. Donc croire que l'on peut accéder à une vérité quelconque absolue actuellement, n'est qu'une illusion, Fin de citation

     Pour compléter cette affaire, reprenons ici ( il y a de nombreux autres textes de même nature), ce passage mystico-technique du texte vraiment hors normes de l'ami galactique ( Prière SVP au novice de bien s'accrocher aux murs) , placé à :

http://www.arcturius.org/chroniques/?p=21215

       "...Voilà pourquoi la prochaine étape de votre évolution, la plus importante depuis la naissance de votre race sera d’accéder à la multidimensionnalité, c’est-à-dire à l’éternité et à la liberté par-delà l’illusion du temps. Même si cela demeure un peu obscur et abstrait pour vous, il faut vous préparer à ce grand saut quantique vers l’infini. Vous allez bientôt vous affranchir des chaînes de votre karma, et vos âmes libérées se reconnecteront alors naturellement à leur Famille de Lumière qui vit au-delà du temps dans l’univers infini.

      L’âme n’est pas localisée, c’est une onde émise depuis l’origine du monde, depuis ce que vous appelez le « big bang ». Elle s’enroule en permanence sur elle-même et entre ainsi continuellement en résonance avec des êtres vivants, puis d’autres, et encore d’autres, tout cela en même temps ; c’est ainsi que vous êtes déjà, en ce moment même, en train de vivre votre futur et vos vies futures à travers un autre corps, alors que d’autres sont en train de prendre possession de votre présent.

      L’Âme obéit aux mêmes lois que les systèmes solaires et les galaxies : elles tournent sur elles-mêmes et enroulent dans leur mouvement d’autres âmes, d’autres systèmes et d’autres galaxies.

      Ce que vous appelez « voyance » ou « clairvoyance » n’est qu’une projection de l’onde qui correspond à l’âme d’un médium en un autre point de l’univers qui représente son futur. L’onde se connecte alors à l’Âme universelle d’où le cerveau du médium extrait les informations qu’il souhaite obtenir. L’Être que vous nommez Dieu est Celui qui se trouve à l’origine et à la fin des émissions de d’ensemble de ces ondes extra-temporelles à travers les structures matricielles que vos scientifiques nomment« les trous noirs ». Je ne puis vous en dire davantage à Son sujet, si ce n’est qu’Il est le seul à pouvoir réaliser l’Unité entre tous ces points de l’univers, parce qu’Il EST Lui-même cette Unité.


Dur... Dur, à encaisser n'est-ce pas !!!, et, si vous avez tout compris... BRAVO...

      Mais, ce jour du 23/10/2015, poursuivons notre première digression, en imaginant qu'un irréductible zélé détracteur et son consort zététique matérialiste, nous diraient vite et bien, au sujet de ce qui précède : " Tout cela n'est que du vent, pour nous, seul compte Le pur Hasard, qui nous a permis grâce à notre travail d'obtenir, maison, voiture, téléviseur grand écran,.. etc... , et nous n'avons nullement besoin d'un Dieu ou d'un Très Haut, inaccessible qui agrémente inutilement les religions et autres mouvements étroitement assimilés, et d'ailleurs pour nous; votre démarche, n'est que du prosélitisme sous-jacent pour une secte non précisée. Donc nous allons vite avertir, à votre sujet, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ( La MIVILUDES ). : "

      Ainsi parlait ( Non pas Zarathoustra ), mais bien l'entité nommée enfant du Bélial, avant la disparition de l'Atlantide, il y a plus de 11 000 ans , comme nous l'apprend un personnage tout à fait hors normes, nommé Edgar Cayce, (voir photo ci-dessous :)


, qui sous autohypnose avait l'inéfable possibilité d'explorer ce que les grands mystiques , appellent les Annales Akashiques, sortes de disque dur de l'Univers, et ainsi, il nous a laissé des milliers de comptes-rendus (appelés des Lectures) , dont des centaines, qui exposent la vie au temps de l'Atlantide

      Pour faire plutôt court, demandons au remarquable site :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Cayce

de nous résumer rapidement quelques éléments préliminaires , de la vie extraordinaire de cet Edgar Cayce(on pronnonce Caïci) :


      Pour en savoir bien plus, sur cet"ahurrissant sensitif", le novice pourrait déjà commencer, par découvrir les ouvrages intitulés "L'univers d'Edgar Cayce" de D.K.de BIZEMONT aux Editions Robert Laffont 1985.

  

    Mais il existe de très nombreux livres et articles sur ce fameux Edgar Cayce.

     Mais voyons aussi, en passant, ce que Cayce, nous dit dans l'ouvrage remarquable de poche suivant, déjà présenté plus haut :

  

     Et en page 96, on trouve ceci :


      Voir aussi notre article placé tel que :

http://www.artivision.fr/docs/cayce.html

     On voit alors que la situation est identique actuellement entre les spritualistes écologistes et les matérialistes avides de puissantes énergies, et donc on le voit bien, " Il n'y a rien de nouveau sous le soleil ".(Ecclésiaste Chap. I vers.9)

      Mais ce que les detracteurs en question ignorent probablement, c'est que Edgar Cayce, a précisé aussi clairement, la localisation géographique de l'Atlantide.

      En pages 46 et 47, du livre de poche précédent, on trouve alors ce passage important:


      Notez bien le vocable Bahamas. On y reviendra plus bas.

     Comme vous le voyez, ce Edgar Cayce, n'avait pas sa langue dans la poche.

     Allez, encore un petit plus important, aux pages 158 à 160 :


     Mais, comme il est dit ci-dessus, que certaines archives de l'Atlantide ont été transportées en Égypte. Voyons donc cela, plus en détail en pages 93-94 :


      Il n'est pas besoin d'insiter ici sur l'importance de cette déclaration d'Edgar Cayce, et sur l'intérêt que l'on aurait à possèder cet incontournable livre de poche n° A 300 en J'ai Lu, dans la collection, hélas disparue : " L'aventure mystérieuse du Cosmos et des civilisations disparues".

     Tout cela serait de la bonne science-fiction pour intellectuels blasés, si justement, pendant le mois de Septembre 1968, l'équipe d'un certain professeur MANSON VALENTINE, œuvrant pour le Musée des Sciences de Miami en Floride, n'avait pas découvert au nord-ouest de Bimini, petite île des Bahamas (bien mentionnée, on le sait maintenant, par Edgar Cayce , dans ses étranges lectures ) , à environ 1200 km de la Guadeloupe, des structures cyclopéennes immergées à environ 6 mètres sous la surface de la mer. Cette découverte fut rendue possible grâce à l'engin Remora M-114-E, scooter sous-marin construit par Dimitri Rebikoff, explorateur, ingénieur spécialisé dans le domaine de la photographie sous-marine et grâce également au concours de Paul Aranda aviateur et de Robert MARX, célèbre plongeur , passionné de recherches sur les anciennes navigations et sur l'archéologie sous-marine des îles Bahamas. Voyez donc l'image ci-dessous :


     Donc en fin de 1971, des chercheurs découvrirent qu'il s'agissait, d'une gigantesque structure, de la forme d'un grand U, pouvant faire office de port dont la jetée courbée mesurait plus de 600 m de long sur 10 m de large, et formée de blocs de pierres dont la constitution ne présente aucune ressemblance avec les formations naturelles qu'ils surplombent. ( Voir le croquis ci-dessous :)


Extrait de l'ouvrage remarquable de Pierre Carmac "l'Histoire commence à BIMINI"
publié en 1973 chez Robert Laffont dans la prestigieuse collection : "Les énigmes de l'Univers".


      Ces blocs sont régulièrement alignés, parfaitement à l'équerre dans leurs trois axes et assemblés par une sorte de ciment. Certains d'entre eux avaient près de 5 m de côté, et leur épaisseur variait entre 50 et 150 cm , ce qui parfois correspondait à une masse d'environ 5 tonnes par bloc. De plus, on constata en effectuant des tranchées d'exploration que certains de ces blocs étaient posés sur des piliers carrés de 30 cm de hauteur, ce qui détruisait définitivement la thèse, de certains géologues profanes, comme le nommé Harrison, qui d'emblée sans attendre la fin de l'exploration de l'équipe Valentine, avaient déclaré que le mur de Bimini était un ensemble d'origine strictement naturel. Par la suite, on découvrit encore aux alentours de Bimini, d'autres structures de formes linéaires, rectangulaires, polygonales et même pyramidales .

     Mais quel pouvait être l'âge de ces constructions? Des études de datation au carbone 14, estimèrent que pour une profondeur de 6 m, ces structures devaient être à la surface il y a environ 10 000 ans, ce qui ne signifie pas qu'elles venaient d'être édifiées à ce moment là. Mais en ce qui concerne les bâtisseurs, c'est le mystère le plus total. En effet rien de ce qui nous est connu de l'histoire des amérindiens, (qui remonte à environ 2000 ans avant J.C), ne nous permet la moindre hypothèse, concernant le peuple qui vivait à cette époque, et même en Europe aucune peuplade n'aurait été capable en cette période d'édifier une construction aussi monumentale. C'est pourquoi, il valait mieux étouffer cette affaire dans l'œuf, comme certains ont cru devoir le faire aisément. Quelques revues sérieuses en ont cependant fait état sommairement : Science&Vie n°640 de Jan.1971 - Sciences et Avenir les numéros 286, 291, surtout 298 de Dec.1971, puis vint, on le sait l'ouvrage de Pierre Carnac : "L'Histoire commence à Bimini" chez R. Laffont 1973 .

  

       Disons donc ici déjà, un Super Bravo, à cet Edgar Cayce, qui a déboussolé plus d'un bien-pensant, confortablement enveloppé de sa culture universitaire classique, et qui nous a fait comprendre clairement que le Passé de la Terre, est bien plus fantastique, que ne sauraient l'imaginer, les meilleurs auteurs de Science-Fiction.

Mais voici un petit plus pour la route si aisée des mécréants. En effet, il s'agit d'un petit film de 1978 du commandant Jean Yves Cousteau, et film que nous avions eu la grande joie d'enregistrer en cassette video et de visualiser à l'époque de nombreuses fois. Mais l'Ecclésiaste , nous dit : , "Vanité des Vanités tout est vanité" , et cette cassette est désormais bonne pour la voirie, car l'humidité qui règne au pied du volcan où nous habitons, en a fait un recueil de moisissures de toute nature.

      Heureusement qu'il y a toujours un bon Dieu pour les canards sauvages, et que Google a été inventé au bon moment, puisque nous avons retrouvé ce petit film documentaire, à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/watch?v=4wcJOjblEmw

      Et seules les 15 premières minutes ont su vraiment retenir incomparablement notre notre attention et nous allons voir, ci dessous, pourquoi!

      En voici donc, quelques images clefs ( et nous remercions vivement alors le réalisateur de cette super vidéo, dont on va voir ici l'importance)

     Dans le générique, on trouve bien sûr :

  

  

     Bien que, le commandant Cousteau, considérait à l'époque l'Atlantide (contre l'avis de Platon), comme faisant partie de l'île de Santorin au large de la Grèce, il a eu l'audace d'aller avec son équipe, dont son fils Philippe, et un certain Docteur Zink (écriture non garantie et Docteur, probalement mandaté par le Musée Océanographique de Monaco)), explorer le fameux mur de Bimini, dont on évite soigneusement actuellement, de discuter la présence dans les médias ayant pignon sur rue.

     et voici donc quelques aspects furtifs du mur en question :

  

  

     Philippe Cousteau s'installe alors sur l'aile de l'hydravion de l'équipe avec le Dr Zink :


     Et Philippe demande alors au Dr Zink s'il a écarté l'hypothèse d'une formation simplement naturelle ?

Réponse du Dr Zink :

     " C'est à peu près, ce dont je suis certain. Mes arguments sont essentiellement basés sur la forme et la structure des pierres. Dans la Nature, il est extrêmement rares de voir des lignes de fractures se terminer aussi brutallement. Si c'est du beachroc formé sur place, on s'attendrait à plus de cohérence entre les blocs et le substrat rocheux. Or nous avons bien constaté que ce n'est pas le cas. souvent des petites pierres supportent les grandes en laissant un vide en dessous..."


     Le docteur Zink présente alors le schéma en forme de J, de la structure, composée de petites et de plus grandes pierres :

  

     ..Philippe , demande si ce site pourrait être à l'origine du mythe de l'Atlantide ? .

Réponse du Dr Zink :

     " Il y a là, peut-être, une relation à cause de l'ancienneté de la formation, mais ce ne pouvait être qu'une sorte de poste avancée, une colonie éloignée. "

     Croyez vous que Platon ait tout inventé ? demande ..Philippe

Réponse du Dr Zink :

     "Tout est possible aux époques d'angoisse et d'incertitude quant au présent et au futur, il est confortable psychologiquement de se tourner vers un Âge d'Or. C'est une façon d'interpréter cette histoire. Mais, il y en a d'autres

Et si l'on découvrait l'Atlantide demande Philippe ?

     " Quiconque porte le moindre interêt à l'Atlantide, pense à l'effet qu'aurait une telle découverte . L'effet serait de nous montrer, que nous aussi nous pouvons disparaître, et qu'une civilisation hautement évoluée, peut s'anéantir "


     Imaginons alors, que lors du 26 Décembre 2004 en Indonésie, le Tsunami avait été lègèrement plus fort, ou plus près, et avait noyé totalement la centrale atomique de Fukushima, et que celle-ci avait explosé, Le japon serait probablement sous le eaux en ce moment.

     Mais ne jouons pas les oiseaux de mauvais augure, et pausons, nous seulement la question de savoir, ce que seraient devenus les révolutionnaires matérialistes et autres terroristes barbares, comme ceux qui pullulent, un peu partout en ce moment, sur cette planète .

    Alors chers jeunes quidams blasés, méditez encore un peu, sur tout cela, et surtout remerciez aussi le Dr Zink , pour sa super clairvoyance, dans cette affaire, mais sachez que le plus surprenant, est encore à venir, et à bon entendeur Salut !!!.

     Mais ce 24/10/2015, nous poursuivons notre digression, après avoir vu que nos civilisations modernes (qui n'agissent souvent que sous la pulsion de la force économique ou militaire, où règne avant tout la loi du plus fort ), pourraient parfaitement disparaître un jour, et nous savons aussi que avons frôlé la catastrophe, le samedi 26 Avril 1986, à Tchernobyl en Ukraine, et aussi le 26 Décembre 2004, au Japon, après un terrible Tsunami.

     Cela prouve bien qu'au-dessus des dérisoires lois humaines, il existe des lois cosmiques ( hélas non encore enseignées dans nos universités), qu'il nous appartient de vite assimiler, pour mieux nous harmoniser, avec les vibrations de cette planète, en grande mutation. Bien sûr chacun est libre d'agir, à sa guise, et refusant la loi cosmique en question, qui pourrait s'exprimer ainsi :

"Ne fais pas aux autres, ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse."

      Mais le Maître de Findhorn, nous avait pourtant dit un jour :

Rien n'est le fruit du Hasard

Il y a un dessein, et un Plan parfaits
sous-jacents à toute vie,
et tu fais partie de cette globalité ;
tu fais donc partie de ce dessein et de ce plan parfaits.
Lorsque tu vois d'étranges choses se passer
et que tu te demandes pourquoi elles t'arrivent,
prends du temps pour voir comment tout cela s'articule,
et tu verras qu'il y a une raison à toute chose.
Les raisons peuvent te surprendre,
mais sois prêt néanmoins à les accepter et à apprendre au travers elles,
et ne lutte pas contre elles.
La vie devrait se dérouler sans effort.
Une fleur ne lutte pas pour s'épanouir au soleil,
alors pourquoi devrais-tu lutter pour t'épanouir
par la grâce de l' amour infini du Très Haut ?
Si c'est le cas, cela vient de toi, et cela ne fait pas partie
de Son dessein et de Son plan parfaits pour toi
.
La simplicité est Son sceau, alors garde la vie simple.
Reste sans cesse en contact avec Lui,
et regarde-toi te déployer dans Son amour.

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 30 Mars, après adaptation d'ARTivision.

     Comme on le voit, tout est lié dans ce monde et ailleurs, n'est-ce pas ?

     Rappelons qu'Eileen Caddy, était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn  :

http://www.artivision.fr/docs/Findhorn1.html
http://www.artivision.fr/docs/Findhorn2.html

     Mais pour ceux que l'expression La Source ou le Très Haut, indispose, plaçons aussi ici le texte en page 69, de l'ouvrage "Fleurs d'Esprit", publié aux Éditions Ariane, en Avril 2003, du Collectif Soria, formé on le sait, de 4520 entités cosmiques :


     Ceci confirme bien, ce que disait Adamski, aux pages 100 et 101 de son livre et pages déjà cités plus haut, et que nous vous redonnons ici, pour mieux comparer :

  

     Allez, un petit plus, du même ouvrage, page 169,de Soria , pour mieux comprendre cette affaire :

     "J'aimerais ouvrir doucement votre conscient à la réalité divine, en vous livrant les mécanismes de la Création. Votre surveillance aimante reste délicate actuellement, car vous entrez de plus en plus dans un système d'intolérance envers la Vie divine. Votre humanité est régie par une société de profittout doit être contrôlé de manière à interdire le choix de l'expression.

     La présente technologie cache un système de haute surveillance qui va à l'encontre de la liberté. Les Atlantes, de retour, retrouvent leurs jouets dangereux. Nous sommes avertis de toutes leurs bases secrètes, des engins annihilant la volonté humaine et de votre maintien artificiel dans une basse fréquence rendant les actes difficiles. Ce constat fut établi par nos Surveillants. "

      Mais pour ceux qui continuent à rire sous cape, en pensant que tout cela, ne sont que des foutaises, voici le bouquet, (âmes sensibles s'abtenir), et qui est extrait des pages 186 et 187 de "L'Être Solaire" de Soria Edition Ariane Juillet 2002.



     Comme on le voit, la situation est loin d'être cool, sur cette planète.

     Fin de citation, et à bon entendeur Salut...

     Mais ce 25 Octobre 2015, pour combler le désir latent du détracteur zététique blasé, qui aurait affirmé comme plus haut "Tout cela n'est que du vent, pour nous, seul compte Le pur Hasard... ", disons d'emblée que pour ARTivision, ce Hasard, que les savants relient à "la notion de simultanéité et de synchronicité", ou encore à "la notion de coincidences aléatoires" , n'existe pas en fait, et que tout est réglé par des lois subtiles, dont nous ne soupçonnons même pas l'existence, et lois qui prennent racine dans un complexe multidimensionnel, hors de notre portée actuellement, à moins que l'on ait atteint le niveau de ceux que l'on appelle les "Maîtres". (Nous n'avons pas ici, hélas, le temps de développer ce concept). mais les scientifiques eux-mêmes, on va le voir, s'interrogent grandement désormais sur cette notion, si impalpable du Hasard, et cette attititude va nous  permettre de pénétrer plus avant dans lesarcanes vraiment ésotériques et fantastiques, du site ARTivision, et vous découvrirez ainsi quela réalité dépasse de très loin la Science-Fiction.

     En effet, sortons de notre bibliothèque sur le document suivant qui est le Science&Vie n° 1003 d'Avril 2001, et qui est parfaitement, en correspondance avec ce qui précéde :


      Et voici le début de ce très important article sans doute devenu dès lors, incontournable sur le sujet en question :


      Nous invitons tout internaute qui veut en savoir plus, de se procurer ce débat de 23 pages, sur l'existence ou non d'une Intelligence Supérieure, qui est à l'origine de l'Univers, comme le disent les extraterrestres d'Adamski, et bien d'autres Maîtres cosmiques.

     Evidemment les scientifiques modernes n'adhèrent pas du tout à cette idée, mais un certain Albert Einstein, lui y croyait, car il aurait dit :"Dieu ne joue pas aux dés"; (Merci à l'aimable internaute qui pourrait nous retrouver les références exactes de cette citation) :


     Donc chacun est, bien sûr, libre de croire ou non, à l'existence de cette Intelligence Supérieure, jusqu'au jour du Grand Chambardement, où, tout sera révélé en Haut Lieu...

     Pour l'instant, lisez aussi ceci :


     Allez... un petit dernier pour la route :


     Il est clair cependant, que le site ARTivision, avait choisi son camp, dès sa création en 1997.

.      Curieux, n'est-ce pas que tout cela qui montre que le hasard s'illlumine chaque jour bien mieux dans un sens où l'on ne l'attendait pas du tout A vous de juger tout cela, une fois de plus...

     Mais il y a bien mieux en page 219 et 220 du premier livre de Soria : "Les grandes Voies du Soleil" d'Avril 2001, chez le même Editeur :

     " Redéfinir l'usage d'un mot peut être la naissance d'une grande libération. Les plus grands maux de votre planète se situent dans la source même de vos mots. Vous vous êtes éloignés les uns des autres avec la multitude de vos dialectes. La tour de Babel symbolise cet éloignement. La multitude a été explorée dans sa forme négative surtout : il serait bon désormais de visiter sa charge positive.

     Nous ne vous demandons pas de transformer la signification des mots, mais bien d'éclaircir les concepts derrière ces mots. En prenant conscience. par exemple, du concept relié au mot "Dieu", vous cesserez d'alimenter l'égrégore attaché à ce mot. Il y a autant d'égrégores que de mots. certains étant plus défigurés que d'autres. Il y a, par contre. des mots que vous ne devriez plus employer, tel le mot « Dieu ». Actuellement, c'est le plus défiguré dans sa conception même. Pour cette raison, nous employons les mots "Grand Constructeur", qui portent en eux la charge la plus réelle de sa fonction. Le mot "Créateur" est aussi à bien comprendre. Ici, de notre côté du voile, il existe plusieurs niveaux de créateurs. Ceux auxquels vous faites allusion sont de petits créateurs limités dans leurs fonctions; ils sont en fait responsables de votre maintien dans l'Ombre depuis très longtemps. Si je vous dis que le terme "créateur" se réfère davantage à des scientifiques, à des biologistes, arriverez-vous à accepter cette idée ? "

     Fin de citation..


     Pas mal cette subtilité lexicale n'est-ce pas ? Rappelons qu'ARTivision, a choisi depuis belle lurette, à la place de l'expression "Le Grand Constructeur", celle-ci : " La Source ou Le Très Haut".
"

     Alors chers internautes mordus du Hasard, il vous botte toujours ...
.

     
Mais ce 26/10/2015, reprenons cette parole de Soria "...vous cesserez d'alimenter l'égrégore attaché à ce mot. Il y a autant d'égrégores que de mots, certains étant plus défigurés que d'autres".

     Seulement voilà, que le mot égrégore est lancé sans que l'on nous précise ce que c'est vraiment et qu'il est parfois un complexe énergétique tout à fait négatif.

     Mais pour les puristes, voici un petit plus, qui n'a certainement pas beaucoup plu, aux éducateurs religieux ou pas, de l'époque, et sans doute fera encore tiquer, ceux de maintenant :

     En effe,t ce texte provient de l'ouvrage d'un auteur tout aussi critiqué qu'Adamski, nommé Howard Menger, et qui fut l'une des figures les plus marquantes du monde des Contactés, dans l'Amérique des années 50 et 60. Le livre qu'il écrivit à la fin des années 50 "From Outer Space to You", est sorti en France en 1965 aux Editions Dervy, sous le titre "Mes Amis les Hommes de l'Espace", et il alimenta de vives polémiques :


Et voici le texte d'origine :


     Que l'on pourrait traduire ainsi :

     Nous avons tous une étincelle du Créateur en nous et certainement cette étincelle est de la même couleur dans 1'intérieur des differents individus. Sous la peau 1'âme est belle, quelle que soit la coque physique dans laquelle elle s'exprime.

     Nos enfants qui grandissent dans ce monde d'ignorance ne le transformeront pas en un monde meilleur, plein de compréhension et d'amour, si nous, les parents, ainsi que les écoles, les collèges et les églises, nous ne les intruisons pas non par des mots, mais par des actions.

     Dans nos églises nous disons à nos enfants d'être bons, sinon Dieu les punira. Ceci, à mon avis, est de 1'incompréhension. DIEU NE PUNIT PERSONNE. Nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive. Dieu est tout le monde, toutes choses, et est présent partout, dans un l'Univers Infini. L'homme n'est, dans ce monde tridimensionnel, qu'une manifestation physique limitée infinitésimale. L'homme n'est qu'une grenouille insignifiante dans un baril, qui ne conçoit pas 1'existence d'un lac merveilleux, à 1'extérieur de son petit monde. "


     Fin de traduction.


     Et vlan, voilà donc le soufle du grand philosophe que fut Howard Menger, utilisant un ouragan intellectuel bien atypique, n'est pas !!


    Mais allons plus loin. En effet, le site ARTivision a, dans de nombreux articles, démontré le fait, que la pensée est créatrice d'énergie, et que les pensées positives, engendrent des formes énégétiques harmonieuses, et qu'inversement les pensées négatives, engendrent des formes énergétiques désastreuses.

    Nous rappelons que dans son ouvrage révolutionnaire, le lama Lobsang Rampa ( toujours villipendé par des journalistes et écrivains consorts ignares de la chose ésotérique élémentaire) a écrit dans "Le troisième Oeil" " Une pensée, soigneusement dirigée et partiellement condensée, peut déplacer un objet " .

   Nous sommes alors persuadés, que, dans quelques années, les scientifiques démontreront qu'il existe bel et bien des univers parallèles, où évoluent entre autres choses, des entités négatives, qui se repaissent d'énergie de très bas niveau (crée par les hommes eux-mêmes en manque d'amour), et entités qui évidemment, nous manipulent à nos dépends pour satisfaire leurs bas instincts. C'est exactement de ce que l'on appelle ésotériquement une forme-pensée négative, ou un égrégore néfaste (certains religieux l'appellent le Diable), qui se gonfle toujours plus d'énergie négative et qui réclame toujours plus de sang et provoque donc toutes ces catastrophes qui nous éclatent à la figure chaque jour.( Ces avions qui tombent, régulièrement en tuant des centaines d'occupants, cet aurocar qui prend feu brusquement, après un simple choc avec un camion, tuant 43 personnes comme cela est arrivé, le Vendredi 23 Octobre 2015, au matin en Gironde ..etc.. en font partie assurément).

    En résumé, c'est l'homme lui même qui se punit, en vertu du libre arbitre auquel il est soumis sur cette planète, et comme ARTivision l'a déjà écrit, libre arbitre qui est très rarement accordé à un monde planétaire...

    Peut-être serait-il utile d'entendre ici, le son de cloche du Groupe Soria à cette occasion. Mais prière tout de même, de bien s'accrocher aux murs :

     "Le groupe de Créateurs a conçu toute chose, le Noir comme le Blanc. Par conséquent, la Lumière et l'Ombre sont l'œuvre des Créateurs , mais la manifestation tordue de votre mental a modifié cette conception et vous avez créé Satan. Il suffit que vous preniez conscience de cet acte et que vous arrêtiez d'envoyer vos pensées dans l'égrégore planétaire pour qu'il disparaisse.

          Nous sommes arrivés au temps du grand lessivage.

           Si le rayon cosmique nettoie les corps subtils de la Terre, il en sera de même pour vous, et les Créateurs se sont réunis pour imposer leur volonté et rétablir leur véritable intervention.

          Cette Terre sera lavée de toute négativité créée par vous. L'Ombre et la Lumière, vont s'unir en une spirale pour accueillir la vie du rayon de Lumière du Soleil central. Le Un deviendra Trois puis s'unira à la matière et deviendra Quatre.

     La diversité apporte toutes les clés nécessaires à l'ouverture de votre Soleil intérieur. En déniant ce principe, vous avez bloqué l'accès à toute manifestation de l'Amour....
"

      Surprenant n'est-ce pas que tout cela !!!  À vous de juger, si c'est un simple exercice d'imagination...

     Pour en savoir bien plus, sur cette affaire d'égrégores, prière de se référer au site :

http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=3269

      Mais, le 8/07/2011, nous avons reçu de l'internaute ami Jean-Philippe, l'extraordinaire et incroyable url, concernant les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch, et placé à :

http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=7628#more-7628

     Nous vous invitons à sauvegarder cette page, car elle pourrait disparaître, par enchantement, comme celle du Griffith Observatory dont nous avons parlé dans divers articles.

     Mais revenons, à Marina Popovitch, dont il convient de bien regarder la frimousse:


      Vous avez bien noté, nous l'espérons, que cette scientifique déclare que"... les scientifiques estiment que le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Ce qui doit être porté à la connaissance des populations et doit absolument déclencher un changement radical de tous nos comportements."

      et aussi surtout :

     "...Nous avons ainsi découvert que ce champ est un tissu éthérique chargé d’émotions. C’est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions. Chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires."

      C'est exactement, n'est-ce pas, ce qu' ARTivision, a laissé entendre avec cette affaire étrange d'égrégore qui a dû faire sourire, plus d'un bien-pensant. . A vous de juger...

     Une remarquable illustration cinématographique d'un égrègore, nous est venue, pourtant dès 1957, à la sortie de l'admirable film, qui a si bien bercé notre adolescence, de Fred McWilcox, avec les acteurs Walter Pidgeon, Anne Francis, Leslie Nielsen,..etc.., et intitulé "Planète interdite", dont voici l'image d'un poster :



     Pour en savoir plus sur ce film prière de joindre l'url :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=6703.html

   Il va de soi, que pour éviter l'égrégore en question, il nous faut chasser de nos esprits, tout contexte négatif de violence, de crime, de tuererie, de guerre etc.. Et hélas ce n'est pas du tout le chemin emprunté par les médias qui nous inondent à souhait de telles néfastes informations. A bon entendeur salut.

    Il est évident que certains, sans même étudier les éléments dérangeants de cette assertion étrange, vont la rejeter systématiquement, car elle remet en question leurs connaissances acquises après des années d'études dans le contexte universitaire, et pour eux, cela n'est pas acceptable.

     Mais, le mieux, est de reprendre ici, la fin très importante, de notre article Mysticoésotéricophilosophique du 10/05/2003 : rencontreinso.html

    Début de citation:

     "D'autre part, il est écrit dans l'un de vos textes sacrés : Au Commencement était le Verbe". Mais que signifie "le Verbe"? Tout ce qui existe dans l'univers est parti de la pensée du Très Haut, de son verbe qui est la vibration première à la base de toute chose. Vos savants ont bien montré par exemple que le son est formé d'un ensemble de vibrations que l'on peut décomposer aisément. Ils ne vont tarder à découvrir que la pensée est aussi formée d'un ensemble de systèmes vibratoires très subtils qui agit directement sur son environnement matériel et matière qui est, somme toute, une condensation énergétique donc aussi vibratoire. Autrement dit tout vibre à différents niveaux dans L'univers. Si donc vous prononcez les mots de mort, de décrépitude, de déliquescence, ..etc.. , vous allez créer un vortex vibratoire, où ces concepts deviendront efficients, et vous participerez à son évolution. C'est exactement ce qui se passe quand vous allez habiter dans un pays étranger et vivre au cœur même de ses ressortissants (et non pour y vivre à l'écart avec votre communauté habituelle), vous ne vous apercevrez même pas que vous prenez l'accent des autochtones, et c'est quelqu'un d'autre qui vous le fera remarquer. Ce qui s'est passé c'est que votre corps tout entier, et surtout vos cordes vocales, sont entrées en résonance parfaite, avec niveau vibratoire du système dans lequel vous êtes plongés.

    Il en résulte que vous subissez inéluctablement, et tout ce qui est vivant également (les plantes, les amimaux) les contraintes vibratoires du milieu dans lequel vous évoluez et si le concept de mort, y a été construit et admis comme infaillible, vous l'assimiler et vous mourrez. C'est aussi simple que cela. Mais rien n'est plus difficile que d'éradiquer de votre langage et de votre civilisation, des concepts et des images qui ont été érigés et galvaudés depuis des lustres, surtout maintenant, que les moyens de diffusion de l'information sont très multiples. Vous pensez bien que ce n'est pas demain la veille, que vos radios, télés, journaux, etc.. supprimeront de leurs expressions verbales et iconographiques, les notions de mort, d'agonie, de décrépitude etc...

    De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres,.. etc ., en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou, et ce sera vous-même qui en serez responsable, en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie, qui vous réclamera toujours plus de sang. Le Très Haut, vous a donné votre libre arbitre, il ne saurait vous l'enlevez en vous promettant une punition quelconque. Votre seule punition, est celle que vous avez vous-même choisie. Mais rassurez-vous, vous avez encore le moyen d'agir sur cette situation ( Et il faut faire cependant très vite car le temps presse) en refusant d'accepter de regarder des films noirs et d'épouvante, les jeux vidéos cruels et très nombreux actuellement, de lire des romans noirs où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, d'écouter de la musique qui déprime déjà les plantes, etc..., alors et alors seulement, il vous sera peut-être possible de retrouver assez tôt, Paix et Sérénité, au sein d'un Âge d'Or retrouvé.."

    Disons aussi cependant, pour compléter ce qui précède, que :

     - Les pensées enracinées dans la Peur produisent une énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse.
     - Les pensées enracinées dans l'Amour produisent une énergie qui s'étend, s'ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit..

Tiré de l'ouvrage : "Nouvelles Révélations" de Neale Donald Walsch publié aux Editions Ariane au premier trimestre 2003.

     et aussi que :

     Le secret de la Vie n'est pas d'avoir tout ce que la société actuelle par sa nature, nous porte à désirer, mais plutôt de désirer tout ce que l'on a en Soi, et dont on ignore souvent la nature.

    Par exemple, si vous arrivez à projeter votre corps astral
(celui qui, dans votre sommeil pendant que vous rêvez , voyage hors de votre corps physique), vous n'aurez plus besoin d'un poste de télévision pour aller visiter n'importe quel lieu sur cette Terre, mais aussi, et cela est plus merveilleux, n'importe quel lieu en dehors de la Terre.."
"

     Fin de citation

    A vous de juger tout cela, documents en mains.

     Mais, ce 27/10/2015, nous allons expliquer, tant soit peu, l'expression du Maître Dorian, citée tout au debut de cet exposé : " :La Terre existe de manière éthérée...".

     En effet, la première fois que nous avons entendu cette affaire d'éther, correspondant à une planète, c'est dans un texte extraoordinaire, publié par un autre Maître cosmique nommé Pomar, et document inouï, placé dans la revue suivante devenue, très précieuse, bien sûr pour nous :


     C'est dans cette revue, que nous avons découvert à l'époque, cette affaire stupéfiante, dont l'article de 5 pages débute ainsi :


     Et dont le le texte inouï intégral se trouve dans de nombreux articles, et en particulier :

http://www.artivision.fr/docs/AstronauteEuropeOvnis.html

     Cette très délicate et incroyable affaire d'éther, est évoquée par Pomar, dans cette revue, en ces termes :

     " Les vibrations radiantes projetées par le soleil dans l'espace, sont reçues par l'éther, qui n'est pas le vide absolu, mais bien un ensemble d'espaces qui s'étendent de planéte à planète et qui les unissent comme le ferait une mer dont les substances éthériques agissent comme des conducteurs d'énergie."

         Ce mot éther, a semble-t-il ici une connotation toute particulière, et il faut aussi savoir que ce mot, a divisé la communauté scientique dès la fin du XIX e siècle. En effet en 1887, eu lieu la célèbre expérience de Michelson et Morley qui, a conduit les physiciens à mettre en doute l'existence del'Éther, qui était le pensait-on le support matériel des vibrations d'une onde électromagnétique comme la lumière, ou tout au moins de son mouvement. Cela montrait aussi que la vitesse de la lumière était la même dans toutes les directions. C'est dans l'histoire de la physique l'une des plus importantes et l'une des plus célèbres expériences, qui valut à Michelson le prix Nobel en 1907. Et jusqu'à nos jours tous les scientifiques officiels, en sont restés . Voilà un fait, clair et net, que l'on croit avoir démontré, une fois pour toute.

     Mais, ces temps-ci, un scientifique ayant aussi étudié l'alchimie, Isaac Plotain, remet en cause les conclusions de cette célèbre expérience, en disant qu'elle avait été mal orchestrée à l'époque, et que l'éther existe bien.

     Voici deux ouvrages qui présentent cette histoire plutôt "éthérique" :

  

     Cela est d'ailleurs, confirmé par le groupe transcendant Soria, souvent évoqué sur ARTivision, et voici par exemple quelques propos de Soria, à ce sujet dans divers ouvrages :

     "Nous leur lançons un avertissement sérieux et espérons ne pas voir la réalisation de cette réalité qui, malheureusement, est déjà en train d'être enregistrée dans l'éther de votre planête.....

     ...La chimie subtile de la rose circule dans les couches d'air, aussi bien celles de la Terre qu'autour ou dans l'éther lointain. Cette chimie véhicule des énergies fines pouvant réactiver l'ouverture d'un cœur (son chakra). Celles-ci s'infiltrent dans le réseau de la chaîne de ce chakra, glissent dans les molécules de l'air et parviennent au cœur de la plus petite parcelle de vos atomes. L'énergie de la rose demeure la nourriture la plus subtile nécessaire à l'apport de la chimie de l'Amour dont a besoin une bibliothèque intérieure.

     L'Éther est une matrice vivante , animée par des atomes.
...etc....


Oh là..., une "matrice vivante" , les meilleurs ouvrages de Science-Fiction sont alors là, tout à fait surclassés n'est-ce pas !!

     Mais, pour clarifier encore mieux tout cela puisque Pomar nous parle aussi de Mercure , voici un petit plus à ce sujet, et relatif encore à cette affaire d'éther ignorée, on le sait, de nos scientifiques contemporains . Cette information est tirée du volet V de l'affaire Kraspedon de la revue ONDES VIVES n° 94 de Fév 1974 :


     Et en page 5, on trouve ceci, et chers novices ingénus , veuillez SVP, bien attacher solidement votre ceinture :



     Vous avez bien lu, nous l'espérons, que la couche éthérique est de 624 000 km pour Mercure , alors qu'elle n'est que de 400 000 pour la Terre , (elle arrive donc jusqu'à la Lune), et que la largeur de la couche d'éther d'une planète, est inversement proportionnelle à son éloignement du Soleil.

     Décidément cette Nature ( La Source), nous surprendra toujours plus, quand on veut bien analyser son fonctionement .

     Après cette utile digression, et cette mise en condition de notre espace ésotérique, abordons ce 29/10/2015, cet autre texte transcendant, du Maître cosmique Dorian, daté du 4 Octobre 2015:

Le passage de la Vie à l’Amour.


     " Les leçons de vie dispensées en ce moment abondent, telles que : " Sois toi-même, détache toi, vas de l’avant. Espères ou n’espères pas telle chose. " .

      Beaucoup de personnes, de plus en plus d’êtres humains pourrions-nous dire, sont en questionnement. Beaucoup de conseils aussi sont visibles sur le net. Il faut avant tout vivre ce qui fait vibrer votre être tout entier, et provoque en vous ce sentiment manifeste que finalement tout est harmonieux.

      Une scission s’opère, entre les inspirations/aspirations et l’esprit rationnel des êtres en devenir.

      Tout cela est le reflet d’une plus grande expansion de conscience, induisant des perceptions extra-corporelles.

      De telles perceptions sont ramenées pour la plupart, au vécu, et aux croyances de chacun, pour être supputées sous toutes leurs formes.

(Note 1 du Webmaster. Cependant des scientifiques étudient avec serieux actuellement ces perceptions extra-corporelles : Voyez vous même ces ouvrages :

  

  

Ces scientifiques ont mis carrément dans le plat, et nous permettent de mieux comprendre ces paroles du Maître de Findhorn, dans une méditation en date du 11 avril :

Tu es dans le monde mais tu n'es pas de ce monde.

I1 est inutile de laisser les façons d'être du monde t'enfoncer...

Voir la suite dans de nombreux articles et en particulier à :

http://www.artivision.fr/docs/NDECharbonier.html )

     Cette analyse peut dénaturer une belle intuition en la rendant déstabilisante, voire hostile, alors qu’elle incitait au départ à passer aux actes avec légèreté.

     Tout ce qui vient de vos êtres divins, supérieurs qui se réveillent lentement après un long sommeil, est douceur, inspiration et idées joyeuses.

     Ce n’est que le mental qui doute et opère un questionnement sans prendre avec confiance ce qui s’en vient. La Lumière, se déverse en tombant littéralement sur votre monde.

     Saisissez cette belle Lumière, cette chance de redevenir ce que vous pressentez depuis toujours au fond de vous mêmes, des êtres divins, fort joyeux, ardents et sincères !!!

     Et si … ?, dites-vous souvent, les questionnements avec des si, vous empêchent de vous reconnecter à votre être intérieur, cherchant des réponses à l’extérieur de vous-mêmes, elles sont en réalité au dedans de vous.

Note 2 du Webmaster: Voilà une pensée qui s'accorde parfaitement avec celle émise, pour le 8 avril, par le Maître de Findhorn . Voyez vous-même :

Ne t'appuie sur personne.
Tu n'as besoin d'aucun soutien extérieur
ni d'être rassuré, car tu as tout au fond de toi.

C'est à la paix intérieure que chacun aspire,
et elle est là lorsque tu prends du temps pour la rechercher.

Prends-tu du temps pour voir la vérité,
ou acceptes-tu tout ce que tu entends, vois et lis sans discernement ?

Quand tu connais quelque chose de l'intérieur,
rien ni personne d'extérieur ne peut l'ébranler.

C'est quelque chose de si réel pour toi,
que peu importe si le monde entier s'y opposait et te disait que tu as tort.

Tu pourrais continuer tranquillement ton chemin
sans être troublé ni déséquilibré.

Cela, c'est la joie et la paix de la connaissance intérieure .

C'est ce qui peut te donner la paix qui dépasse tout entendement .

Alors quand tu as un doute quelconque à propos de quoi que ce soit,
intériorise-toi et recherche la vérité et le Très Haut te la révèlera ;

puis va ton chemin dans la Paix et la Confiance.


 
La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 8 Avril, après adaptation d'ARTivision.
.


     Vos très belles âmes ont intégré des mémoires s’étirant sur le fil des millénaires. Ceux là même, que les historiens ont perdu, suite aux multiples effacements de vos archives. Les chercheurs actuels et pas toujours les plus célèbres, s’attèlent patiemment à reconstituer ces puzzles du passé.


(Note 3 du Webmaster: Initile de préciser ici, que le site ARTivision, s'évertue depuis 18 ans ( en 2015), avec ses faibles moyens, de démontrer justement que le Passé de notre Terre, est beaucoup plus extraordinaire, que l'on nous l'avoue, dans nos universités. On a, par exemple, vite camouflé , le fait que l'on avait trouvé en 2008, une structure étrange sous les glaces du Groenland . De nombreux sites, en ont fait l'écho, puis ce fut le silence de la tombe . Voyez donc ceci, tiré du site : "Aux armes citoyens" :


  


     Une structure de près de 80 km , c'est gigantesque, et tous les médias qui ont pignon sur rue, se taisent à son sujet . A vous de juger cette incongruité . Mais ce 31 Octobre 2015, poursuivons la suite du texte de Dorian : )
.

     ...Ce passé fort lointain revêt un tout autre sens que celui qui est admis par les dogmes du darwinisme et de la civilisation judéo-chrétienne.

     Il y eut de nombreuses, de très nombreuses civilisations, que la Terre a porté un temps, puis ces civilisations se sont éteintes. Seuls quelques artefacts inattendus, en ont été retrouvés, avec des mystères anachroniques qui défient l’entendement scientifique.

     Une idée préconçue et vieille comme votre monde "historique", est qu’avant l’Antiquité n’existaient que des civilisations primitives. Encore avant, n’existaient que des hommes-singes. Ce concept est faux, bien sûr.

     Avant l’Antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide.


(Note 4 du Webmaster: nous voilà arrivés, à la pierre angulaire cruciale , de l'exposé du Maître Dorian.

     Précisons d'abord, pour le novice ingénu, qui découvre à peine le site ARTivision par cet article, que d'abord, nous n'allons pas nous étendre longtemps sur l'expression "les dogmes du darwinisme" , dogmes si bien admis dans nos universités et débouchant sur théorie synthétique de l'évolution, et nous invitons d'emblée le novice , de se reporter pour cela au site :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Darwinisme

     Par contre, voyons de plus près, la signification de l'expression "Civilisation judéo-chrétienne", un peu oubliée ces temps-ci, par les médias qui ont pignon sur rue.

     En effet, même si cela est un peu long, disons alors que, ce sont sur les textes dits bibliques, ( remarquez bien que nous n'écrivons pas le vocable La Bible), que l' on a fondé toute notre civilisation judéo-chrétienne, et une grande partie de nos lois actuelles. Mais le site ARTivision, a apporté, la preuve que beaucoup de ces textes écrits en hébreu, nous venant d'un Passé lointain, ont été trafiqués selon l'humeur et la droiture des transmetteurs, et que par exemble, nous l'avons déjà écrit dans de nombreux articles, le terme ELOHIM, écrit en hébreu tel que :


et que nous avons tiré du livre de Fabre d'Olivet " La langue hébraïque restituée" de Mars 1971 :


s'écrit aussi, en hébreu transcrit en caractères latins :


      Ce vocable, qui est à la base de toute notre compréhension du passé de notre civilisation, est traduit par toutes les bibles connues, sauf 2, par le mot Dieu, comme par exemple dans la Bible du Chanoine A. Crampon, de 1939.


, et ce mot Elohim, se trouve noir sur blanc , dans le texte hébreu en caractères latins (partie droite du texte de Fabre d'Olivet, vue plus haut), de très nombreuses fois, et Elohim, a été galvaudé et traduit de très nombreuses manières, alors que la prudence la plus élémentaire, aurait été de ne pas le traduire.. (Si dans un livre d'anglais de sixième, on lit la phrase à traduire : "Mr. Picwick was walking with his dog", que l'on pourrait traduire modestement, "Monsieur Picwick était entrain de se promener avec son chien", on conçoit alors parfaitement que le vocable Picwick n'ait pas été traduit... n'est-ce pas !) . Seules alors les traductions récentes, d'abord de CHOURAQUI,(COL.Desclée de Brouwer 1974), celle-ci toujours, et parfois celle de DHORME (COL. La Pléiade, Gallimard 1956), satisfont à cette mesure judicieuse :

   <

et , nous transmettent le terme ELOHIM, à la place des autres appellations telles que : ( Dieu, Seigneur, Eternel etc...), et sont les seules Bibles, qui permettent de suivre le texte original, si l'on ne connaît pas un mot d'hébreu.

     Mais pour être plus clair, voyons justement, les premiers mots de ces deux ouvrages, ( Chouraqui à gauche et Dhorme à droite) :


     Certains agnostiques, diront vite que ces affaires de textes bibliques, les laissent totalement indifférents, car elles sont très lointaines de leurs préoccupations actuelles. C'est exactement le même raisonnement, qu'ont dû tenir les rédacteurs de l' The Evening Tribune, ( Voir notre article Byrdtrouvaillesinsolites.html ), en disant que "ces affaires bizarres de terre, au voisinage du Pôle Nord, ou ces affaires, vues plus haut d'un huitième continent au Pôle Sud, ..etc.., nous indifférent radicalement, supprimons les de nos colonnes, pour gagner de la place pour nos publicités.".

     Vous voyez donc maintenant, les conséquences très graves de ce raisonnement, et pour les textes bibliques en question, il y a maintenant le fait, que des millions de gens ont été totalement bernés, et continuent à l'être.

      Sur la bible de droite de Dhorme, on note alors :"Au commencement, Elohim créa le ciel et la Terre."...

     Précisons d'emblée, que nous ne cautionnons ici, aucune secte ou mouvement, se réclamant de la primauté des Elohim dans notre civilisation, comme par exemple le mouvement Raëlien.

     Précisons aussi encore pour le novice, que ce mot Elohim, est le pluriel du mot Eloah, (qui a été lui aussi, traduit, chose surprenante par Dieu), comme nous le précise si bien Jean Sendy, à la page 18 de son live de 1968 précité : (La Lune clé de la Bible) :


     " "Elohim" est en hébreu, la forme purale de "Eloah", et Eloah au singulier, apparaît quarante fois dans le Livre de Job. "Elohim" n'est donc pas "Dieu" mais "Dieux"... "

     Après son ouvrage incontournable "La Lune clé de la Bible", Jean Sendy a aussi publié en Juin 1969 :


qui complète parfaitement son livre précédent.

     Deux images clefs, extraites du site :

nous précisent très bien cela :




     Et on voit parfaitement que les deux mots en question, ne s'écrivent pas du tout de la même façon, et donc leur traduction ne devrait pas identique.

     Or toutes les bibles courantes en français ou en, anglais, ne font pas du tout apparaître ce vocable Eloah dans leurs traductions (Eloah et Elohim, c'est blanc bonnet et bonnet blanc, et c'est Dieu. (Point Barre)

     La tromperie est donc ici manifeste , et on nous l'a fait avalée pendant des siècles .

      Mais, si l'on écrit comme Dhorme :

"Au commencement, Elohim créa le ciel et la terre"

      Notez bien le verbe, créa qui est effectivement au singulier, dans le texte biblique d'origine .

      Mais, puisque Elohim est un pluriel, Dhorme aurait dû écrire :

"Au commencement, les Elohim firent ou créèrent, le ciel et la terre"


     Pour mieux appréhender tout cela, considérons alors maintenant la phrase simple suivante :

" Généralement, les français, aiment le bon vin"

     Nous pensons qu'il ne viendrait à personne l'idée de refuser que l'on écrive, cette phrase aussi sous la forme :

" Généralement, la communauté des français, aime le bon vin".

      On voit alors que le verbe qui était au pluriel (aiment) est désormais au singulier (aime), et cela n'est pas génant du tout.

     Il s'en suit qu'inversement, dans cette dernière phrase, le vocable "la communauté" peut être supprimé ici en français sans problème, à condition de changer le singulier en pluriel et le des en les (les hébreux, en faisant de même, il y a des siècles, pour gagner de la place, auraient pu vouloir supprimer, en plus, le les , et même, vouloir garder le singulier, ce qui nous donna cette phrase tordue :"Elohim fit le ciel et la terre") .

     Comme il n'est pas correct d'écrire en français "les Elohim fit le ciel et la terre", et pour garder le verbe au singulier, le Webmaster du site ARTivision, propose donc la traduction suivante :

"Au commencement, la communauté des Elohim fit (ou mieux élabora),
le ciel et la terre
"

     Donc il suffira que l'on remplace partout le terme Elohim, par l'expression :

"la communauté des Elohim"

, pour que le texte de l'Ancien Testament, devienne tout à fait clair et lumineux, racontant ainsi l'arrivée sur Terre d'êtres venus des cieux, pour re-structurer cette planète.

     Il est en effet grand temps , qu'un Éditeur curieux , prenne son courage à deux mains, pour publier enfin cette "Bible Cosmique", qui s'harmoniserait avec les dernières découvertes faites sur la Lune, sur Mars.. etc..., qui donnent entièrement raison à Jean Sendy.

     Mais, ce 2 Novembre 2015, poursuivons notre analyse détaillée de l'expression, si galvaudée et mal assimilée "de la civilisation judéo-chrétienne".

     On voit donc bien les deux seuls traducteurs de l' Ancien Testament ( AT), Dhorme et Chouraqui, qui ont bien voulu ( c'est tout à leur honneur) garder le terme Elohim, dans leur texte, ont tout de même infléchi ces textes, en considérant Elohim, comme un singulier ainsi que le montre la majorité des autres traductions connues, qui utilsent à sa place on les sait, les termes singuliers Dieu, Eternel, Seigneur,..

     Mais avant de poursuivre notre explication, disons une fois encore que le Temps des Révélations, est bien arrivé et les dernières découvertes spatiales, (voir plus bas), vont obliger tous les traducteurs actuels de la Bible, à revoir leur copie. On sait d'autre part qu'il existait une sevère qui imposait que le texte hébreu devait rester inchangé pendant des siècles, sans que l'on y déplace un iota. Donc on peut encore faire confiance à ce texte, mais pas aux multiples traductions venue après et c'est justement ce que prétend démontrer cet article. Et voici d'abord pourquoi ! :

     Dans un ouvrage remarquable de Brinsley le Poer Trench (a qui nous venons de consacrer deux articles plutôt corsés :


qu'il convient, bien sur, de lire aussi)
(Grand ufologiste et en réalité 8e comte de Clancarty ) paru à Londres chez Neville Spearman en 1960, et aussi en France dans la collection de poche J'ai Lu, 1968 sous le n° A 252 :


     On découvre alors ce passage très important, en page 19 :



     Nous avons souligné en rouge les mots clefs de ce texte, qui montrent que le support d'écriture de l'époque, papier ou parchemin, était très difficile à préparer et que donc chaque mot écrit avait son importance et même par exemple, le vocable Iahvé, peut représenter diverses entités, à des moments différents.

     Vous pensez bien que les scribes si méticuleux de l'époque, ne se seraient pas permis de transformer le je masculin "ani" :
en un je féminin "anochi" :
par simple plaisir.

     Mais, revenons à notre terme Elohim, qui serait un pluriel, et en voici la preuve formelle , qui nous est donnée Dhorme lui-même . En effet dans sa Bible de 1956, il écrit en Genèse Chap.XXXV vers.7 ce pluriel étonnant : " Il bâtit un autel et il appela l'endroit " Dieu de Bethel " , car là s'étaient révélés à lui les Elohim alors qu'il fuyait devant son frère."

     Et cependant, pour le même passage, Chouraqui, lui, dans sa version de 1974, préfère le singulier : " Il clame pour lui le lieu : EL de Beit-El car là l'Elohim lui est apparu dans sa fuite en face de son frère."

     Notons que les autres bibles écrivent généralement comme dans la Bible de Louis Second : "Il bâtit là un autel, et il appela ce lieu EL-Bethel ; car c'est là que Dieu s'était révélé à lui lorsqu'il fuyait devant son frère" . Et là, il n'est plus du tout question de pluriel, et aucune Bible connue, n'écrit par exemple : " C'est là que les dieux s'étaient révélés à lui", alors que l'expression verbale "s'étaient révélés", est bien au pluriel, dans le texte hébreu.

     Mais, nous pensons que le "Temps des retrouvailles de notre fabuleux Passé", est désormais bien arrivé, car nous avons découvert avec satisfaction que, dans une version datée 1985, Chouraqui, dans cette affaire du passage en Genèse Chap.XXXV vers.7, avait opéré un revirement tout à fait exceptionnel, qui rapproche désormais sa bible, de la structure espérée de la "Bible cosmique", évoquée plus haut :

     Pour les puristes qui recherchent les informations de première main, voici d'abord la page 6 de cette Bible de 2432 pages, puis voici aussi un recoupage des pages 7 et 8, montrant le caractère œcuménique de cet ouvrage :


     Et voici maintenant le passage clé qui change tout :


     Reprenons donc ce verset 7 incroyable :

"Il bâtit là un autel et crie au lieu: « Él de Béit-Él » oui, là, les Elohîm s’étaient découverts à lui dans sa fuite en face de son frère."

     Curieux n'est-ce pas ?. Donc, tout est clair, car de 1974 à 1985, Mr Chouraqui a viré de bord totalement, concernant ce pluriel des Elohim en donnant définitivement raison à Dhorme. Bravo donc pour le courage dont il a fait preuve, pour rétablir la vérité. Ce pluriel flagrant a été, on le sait, purement et simplement escamoté dans toutes les autres bibles connues.

      Pour les puristes, il nous faut savoir que Mr Chouraqui, qui nous a quittés en 2007, l'Express du 11 Avril 1986, nous montre une de ses photos :


André Chouraqui, ce grand humaniste qui a essayé de réconcilier
le monde Juif et le monde Chrétien. Photo : Jean-Claude Figenwald.

     Pour en savoir plus sur ce grand humaniste qui a donc justement, parfaitement explicité dans ces travaux bibliques l'expression étudiée ici et concernant "la civilisation judéo-chrétienne": prière de consulter les sites :



      Voici aussi, la couverture de L'Express du 11 Avril 1986 , qui publie un remarquable article sur André Chouraqui de Jacques Derogy intitulé "Le sourcier de la Bible" :


Une étude moderne passionnante d'un texte ancestral.

     Tout cela montre alors donc, sans aucune contestation possible, que presque tous les traducteurs de l'A.T. sont, sur la question de la pluralité des Elohim, en contradiction formelle les uns avec les autres. Cela prouve assurément que le texte hébreu de L'AT les a, bel et bien, troublés
et que donc Jean Sendy, déjà présenté plus haut, avait bien raison. Pour les puristes qui n'arriveraient pas à ce procurer son livre de 1968, il faut savoir que ce livre La Lune clé de la Bible a aussi été publié en livre de poche, chez l'Editeur J'AI LU n° A 208, en 1974, sans doute plus facile à trouver et de plus cette version possède une postface importante, qui n'existait pas chez Julliard :

  


     Mais le puriste gagnerait aussi à se procurer cet ouvrage de Mauro BIGLINO publié en 2014 par l'Editeur Nouvelle Terre :

     Tout en pensant qu'il s'agit du Dieu de l'Ancien Testament , qui n'a rien à voir à avec, Le Très Haut ou La Source , prôné par Le Christ.

     En effet disons, ce 3 Novembre 2015, pour compléter ce qui précède juste au-dessus, que le Grand Maître Jésus-Christ, honorait et vénérait ce "Très Haut", sous la dénomination de "Mon Père", qui doit organiser, selon lui, l'Univers, avec tout ce qu'il contient de matériel et de spirituel . N'est-il pas écrit, en effet, en Matthieu VI-6 : " Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est lá dans le lieu secret...".

     Le Yahveh, ou le Jéhovah , n'affirme nulle part qu'il possède un fils nommé Jésus-Christ, et inversement Jésus, n'a jamais dit que l'Elohim Iahvé, était son père spirituel, dont il rejette d'ailleurs a priori , la "loi du Talion": " Vous avez appris qu'il a été dit : "œil pour œil , et dent pour dent". Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant...." Matthieu V-38. Ceci n'est-il pas bien l'application de la théorie de la "Non Violence", si chère au Mahatma Gandhi, et qui a fait ses preuves ?

     Pas besoin de chercher longtemps, ceux à qui profitait cet amalgame entre l'Ancien Testament et le Nouveau, et cela pour mieux soumettre le commun innocent des mortels, et faire appliquer la devise scélérate : "Il faut diviser pour mieux régner" .

     Voilà ce, qui selon nous, soutient tout le soubassement, de cette " civilisation judéo-chrétienne, si bien évoquée par Dorian. Point Barre.

     Mais, dans ces textes bibliques, il y a une autre expression fondammentale, placée au début du chapitre 6 de la Genèse, et qui a fait couler des fleuves d'encre, pendant des générations. Mais lisez pluôt le passage en question dans la Bible du Chanoine A. Crampon, publiée on le sait, en 1939 par Desclée & Co, à Tournai en Belgique :



     Il faut ici préciser, que c'est ce passage des textes bibliques, qui a considérablement embarrassé tous les traducteurs et exégètes, des textes en question, car il s'y trouve, on le voit des révélations tout à fait fantastiques...

     Cette traduction apparaît dans toutes les bibles classiques françaises connues, sauf deux, déjà vue plus haut, (celle d'abord de Edouard DHORME (COL. La Pléiade, Gallimard 1956), puis celle André CHOURAQUI,(COL.Desclée de Brouwer 1974), qui elles , à la place de l'expression "les fils de Dieu", écrivent : "les fils d' Elohim""..

     Le site ARTivision , (compte-tenu de l'avis de nombreux spécialistes de l'hébreu), dans de nombreux articles, a expliqué clairement que le passage en question devrait se traduire tel que :


     En effet, l'hébreu "bnei ha Elohim", signifie sans contestation possible : "les fils des Elohim",(voir à ce sujet : La Lune clé de la Bible de J. SENDY de 1968 et 1974, déjà présentées plus haut:

  

     Donc pendant des siècles, on nous a trompés sur la signification réelle de cette expression de l' Ancien Testament . A vous de juger...


     Mais justement, ces "fils des Elohim", d'où viennent-ils? On les découvre ici sans aucune description préalable, ce qui prouve bien que les textes ayant donné naissance à l'A.T. nous sont parvenus sous une forme fragmentaire, et que ces textes ont été transcrits progressivement après bien des transformations et des oublis. Ces "fils des Elohim", ont d'ailleurs été plus tard assimilés à des "anges", de nature immatérielle par excellence, alors que le texte hébreu précise parfaitement qu'ils ont fait des enfants avec les filles des hommes, qu'ils avaient judicieusement choisies.

     Mais concernant les fils si décriés, en question, on peut encore trouver bien mieux :


     Mais, ce 5/11/2015, nous allons ici montrer jusqu'où peuvent monter les failles de l'histoire enseigneé dans nos universités actuelles:

Mais lisez plutot ce qui suit et qiui est le début d'un article de trois pages du Science&Vie n° 680 de Mai 1974 signé Pierre Andéol. Gageons que bientôt, les données préhistoriques vont encore changer...


     Vous avez bien notez que pour les antropologues modernes l'intelligence humaine, ne remonte à pas plus de 3 millions d'années. Mais, lisez aussi ceci, tiré du petit livre de poche déjà présenté plus haut :

 

     Et en pages 42 et 43, on trouve ceci d'extraordinaire :

 

     Donc sans que l'on lui ait posé aucune question sur l'ancienneté de l'être humain, sur cette planète Terre, Edgar Cayce, parle d'une présence remontant à 10 500 000 années, ce qui, en 1925, a dû faire rigoler à gorge déployée, les scientifiques de l'époque.

     Notez bien que, hélas, que personne n'a eu l'idée à l'époque, de demander à Edgar Cayce, par quel procédé a-t-il été possible de faire apparaître les 5 races mentionnées, en même temps ?

      De même, à l'époque, personne, non plus, n'a pensé lui poser une question sur la possibilité d'une vie animée sur la Lune, et encore moins, une question sur la vie à l'intérieur de notre planète. A vous de juger tout cela ...

     Mais il y a mieux, nos scientifiques, sont presques tous d'accord actuellement pour dire que les dinosaures, dont le premier fossille n'a été trouvé qu'en 1824, ont vecu près de 140 millions d'années jusqu'a la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années, et qu'ils auraient été détruits par des volcans et un gros météore tombé dans le glofe du Mexique .

     Mais, voici un petit plus cette affaire d' animaux préhistoriques :


     Il y avait donc bien, des avions et des sous-marins à l'époque et ce n'est pas un météore, qui a détruit les dinosaures comme on nous le fait croire mais bien une action concertée des atlantes , pour se débarrasser radicalement, , de ces bêtes envahissantes et menaçantes pour l'humain.

Vous avez aussi, nous le pensons , bien noté que les Atlantes avaient decouverts des avions et des sous-marins.

     Mais alons plus loin voulez-vous, en demandant à E. Von Daniken , de nous en dire plus dans son incontournable ouvrage de 1978 :

  

Et aux pages 258 et 260, on trouve ceci :
  

Des hommes, qui en plus sont des géants , cotoyant des dinosaures, les éternels détracteurs vous diront vite, que ces images sont truquées, ou que c'est de la pure science fiction , et voilà aussi, ce qui va faire proprement grincer des dents aux anthropologues, paléontologues et autres archéologues.

     Pourtant jetez svp, tout de même un petit coup d'œil sur la photo suivante tirée du livre "L'énigme des Andes" de Robert Charroux publié chez Robert Laffont en fin 1974 :


      Rappelons que cette pierre est extraite d'un lot de 15 000 pierres d'une region du Pérou appelée ICA , et elle a été gravée, il y a des lustres. Pour avoir plus de détails sur les nombreuses pierres de même nature, prière de consulter notre article :
RobertCharroux.html

    Mais, lisez aussi svp cela :


    Tiré des pages 20 et 21 de l'ouvrage de Jacques Bergier et du Groupe INFO " Le livre de l'inexpicable" , publié chez Albin Michel en 1972.

et comme modèles, on a , entre autres choses :

  


    Et pour en savoir plus, prière de se reporter au site :



    Et c'est bien le moment, n'est-ce pas, qu'il convient de reprendre ici , la célèbre tirade du grand acteur que fut Louis Jouvet, dans le film de 1937 "Drôle de Drame" de Marcel Carné :

BIZARRE, VOUS AVEZ DIT BIZARRE ? COMME C'EST BIZARRE...,

    Mais, peut-être conviendrait-il ici, de faire un sérieux voyage dans le Temps en plongeant dans ce texte peu ordinaire :


    Tiré des pages 91 et 92 de l'ouvrage de George ADAMSKI " A l'intérieur des Vaisseaux l'espace" , publié chez Michel Moutet en 1979, mais aux USA dès 1955.

    Comme on le voit le Passé de cette planète Terre , semble être bien plus fabuleux, que ne saurait l'imaginer un maître très aguerri de la Science-Fiction. D'ailleurs on se demande, (nous l'avons dit souvent), pourquoi cet Adamski n'a pas jugé bon, d'écrire plutôt lui aussi des romans de S-F, qui lui permettraient à tous les coups, d'obtenir le Prix Jules Verne de l'époque, et surtout de bénéficier d'une plus grande considération de ses concitoyens, et des autres quidams d'ailleurs...

   Mais ce 06/11/2015, allons encore plus loin, et démontrons l'erreur renversante des autorités savantes universitaires actuelles, qui ont prétendu que la civilisation égyptienne et celles de l'Amérique précombiennes (Mayas, Incas, Aztèques..etc..), ne connaissaient pas l'usage de la roue , et on se demande même vraiment, pourquoi, ces civilisations, n'ont pas réussi à l'inventer ?

     Mais, il paraît cependant, que l'on aurait trouvé dans des tombes des miniatures en forme de jouets qui en possédaient :

    Voici donc les images en question pour l'Egypte à gauche, et pour le chien olmèque à droite :


    En effet, Super Hasard, nous a fait tomber, le 06/08/06, sur le périodique le Sélection du Reader Digest suivant de Nov 1967 qui parle de cette affaire ;:


    Nous avons évidemment cerclé de rouge l'article qui a su retenir d'abord notre attention.

    Et à la page 56, on peut lire :


    Ce jouet extraordinaire se trouve au Musée National d'Anthropologie de Mexico, un des plus beaux musées du monde. Il s'étendait à l'époque, sur une surface totale de 4 hectares et fut inauguré, le 17 Septembre 1964. On y a l'opportunité de découvrir l'histoire et la culture de l'ensemble des civilisations précolombiennes. Voici ce que l'on disait déjà en 1967 :

  


    Ce jouet qui défie pourtant les dires des archéologues, ne fut cependant pas, à notre grand regret, présenté dans cette revue Sélection de 1967, mais nous avons eu l'heureuse opportunité de le découvrir sur le site Internet :


    Puis, pour le Nouveau Monde, il y a eu :


    Ces objets insolites, sont le témoignage irréfutable que ces civilisations ancestrales connaissaient bien l'existence du symbole de la roue, mais ils n'avaient pas le droit de l'utiliser au risque (comme que nous le dit le lama L.Rampa) de perdre certains pouvoirs psychiques.

    En effet dans son célèbre ouvrage "Le Troisième Oeil", paru en anglais en 1955, (et qui fut très critiqué par des journalistes et consorts écrivains, totalement ignorant de la connaissance ésotérique).

     Voici quelques couvertures de ce célèbre livre :

 
 


    C'est dans cet ouvrage, de Rampa que l'on découvre ce passage extraordinaire ( qui nous avait aussi alors passablement chiffonné en 1968):

     " On pensera peut-être que sans vitre, ni longues-vue, ni miroir, le Tibet devait être un drôle de pays, mais notre peuple n'avait pas envie de ce genre de chose. De même ne voulions-nous pas de roue. Les roues servent la vitesse et la prétendue civilisation. Nous avions compris depuis longtemps que la vie dans le monde des affaires est trop précipitée pour laisser le temps de s'occuper des choses de l'esprit. Notre monde physique s'était transformé avec lenteur pour que nos connaissances ésotériques puissent grandir et se développer. Depuis des milliers d'années, nous avons percé les secrets de la clairvoyance, de la télépathie et des autres branches de la métaphysique."

         Alors Messieurs les fervents de la vitesse dans votre boîte à quatre roues, qui entraîne si souvent des accidents sur les routes de France et de Navarre, peut-être sauveriez-vous, de nombreuses vies, en réfléchhissant à cela...

       Autrement dit, en langage plus moderne, l'abandon du concept de la roue,, devrait conduire, à decouvrir les pouvoirs reliés au secret, de l'anti-gravitation, que cherchent avec tant de vigueur, nos savants actuels.

    Mais, il faut savoir aussi, qu'il existe un texte ancien surprenant, où l'on décrit justement, cette affaire d'engins fonctionnant avec une énergie inconnue, et texte qui va dans le sens des recherches d'ARTivision, qui prétent que le Passé de la Terre, est beaucoup plus fabuleux, que l'on ne saurait l'imaginer.

     Voici alors quelques paragraphes de ce texte hors normes extraits du livre de poche, (déjà cité plus haut), "Visions de l'Atlantide" Egard Cayce, J'ai Lu A 300 1973.

  

     ".....en terre atlante quand il y eu la création de ces forces motrices capables de transporter les gens dans diverses régions du pays et vers des terres étrangères. L'entité était alors un navigateur connu." (Lecture 2124-3, 2 octobre 1931)

     " ... en Atlantide quand les peuples comprenaient les lois des forces universelles, l'entité pouvait diriger des messages à travers l'espace vers d'autres pays, guidait les vaisseaux et engins de cette époque." ( lecture 2494-1, 7 février 1930)

     " ... en terre Atlante à l'époque du développement des forces électriques qui s'appliquaient au transport d'engins ou vaisseaux d'un lieu à un autre, à la photographie à distance, la lecture des inscriptions à distance même à travers les murs, à surmonter la force de gravité elle-même, la préparation du cristal, le cristal terriblement puissant; beaucoup de ces choses provoquèrent des destructions.(Lecture 519-1, 20 février 1934).

      Tout cela serait encore de la fantaisie, si justement concernant le fabuleux Passé de la Terre, nous n'avions pas reçu, l' étrange missive suivante, où l'on apprend que des scientifiques abandonnent, la langue de bois, et remettent les compteurs à zéro, en faisant honneur au discours fantastique, d'Egard Cayce :

     Le 23 Déc. 2011, nous avons eu le prvilège de recevoir de notre ami Alain d'Israël traducteur en français, de textes en anglais et en hébreu, le message suivant :

----- Original Message -----
From: Alain
To:Fred IDYLLE
Sent: Friday, December 23, 2011 12:05 PM
Subject: RE: meilleurs Voeux 2012... et un document intéressant


          Bonsoir cher Fred,
      Une belle réponse à cet internaute. Bravo !

     Voici deux vidéos concernant les pyramides d'Egypte :

Pyramide de Kheops à Gizeh...10500ans avant J-C



     Ces affirmations scientifiques qui rebutent les égyptologues égyptiens, viennent confirmer cette date de 10500 ans avant J-C dont j’ai d’autres sources.

     Dans le second film, plus long vous verrez qu’il est aussi question de la Terre Creuse !

     Alors je vous adresse tous mes meilleurs vœux et pour Noël et pour Nouvel An,

     Très cordialement,

     Alain

Fin de citation.

     Nous ne sommes alors pas surpris par la date de 10 500 ans, envisagée par ces scientifiques, car elle s'aligne, pratiquement, sur celle proposée par le très grand extralucide américain dit Edgar Cayce, dont il importe de découvrir les exploits incroyables, présentés dans les ouvrages de Dorothée Kœchlin de Biezemont :

      En page 215, on peut lire, ce passage inouï :


      10490 est vraiment proche de 10500, n'est-ce pas ?

A vous de juger tout cela, une fois de plus, documents à l'appui .

     Mais, il faut savoir aussi, que dès le 5 Mars 2011, nous avions auusi eu l'avantage de recevoir de notre ami Claude..., la missive importante (les couleurs, la police... sont d'ARTivision bien sûr) :

----- Original Message -----
From: Claude ...
To: fred.idylle@orange.fr
Sent: Saturday, March 05, 2011 5:58 AM
Subject: vidéo hors normes en archéologie.

      Bonjour Fred,

      Voici une vidéo canadienne, où la langue de bois n'est pas de mise, enfin !


       De bons moments en perspective...

     Claude.

      Que dire de plus , sinon que cette vidéo qui sort en effet de l'ordinaire, nous parle beaucoup d'extraterrestres, qui ne sont en fin de compte à l'époque, que des rescapés des Atlantes, qui ont fui le cataclysme, il y a 12000 ans, ou plus, et qui ce sont refugiés sur la Lune ou à l'intérieur de la Terre, ou de Mars. Bien sûr leur origine véritable plus lointaine, était bien galactique.

      En résumé l'affaire des pyramides , est beaucoup plus fantastique, que l'on ne saurait jamais le croire.

      De plus, il faut savoir, que ces temps-ci une récente vidéo, a semé la panique chez les archéologues et les égyptologues, et cette vidéo reprend certains des points d'interrogations qu'ARTivision, s'était déjà posés dès sa création en 1997. Cette vidéo s'intitule "La révélation des pyramides" (1h44), de Jacques Grimault et Patrice Pooyard . Elle est passée à la télé, assez régulièrement:

   

     Puis sur ces vidéos du Web, qu'il convient d'enregistrer au plus vite :

De plus mon ami Roch Saüquere en a parlé de cette affaire les n°s les n° 64, 65, 66 de sa revue Top Secret :

      Voici le début :



      Tout cela pour dire que le Temps des Révélations est bien arrivé.

      Enfin, pour couronner tout cela, il nous vient à l'idée, de vous transmettre ici, la réponse d'un très Grand Maître, à l'écrivain célèbre N.D.Walsch ( déjà cité plus haut)

   Question posée par N.D.Walsch à l'Entité Cosmique:

   "Les auteurs de la Bible ont été témoins de la vie du Christ et ont fidèlement enregistré ce qu'ils entendaient et voyaient."

   Réponse de l'Entité:

    " Erreur, la plupart des auteurs du Nouveau Testament n'ont jamais rencontré, ni vu Jésus au cours de leur vie. Ils ont vécu bien des années après que Jésus eut quitté la Terre. Ils n'auraient pas reconnu Jésus de Nazareth, s'ils l'avaient rencontré dans la rue ".

   "Mais..."

   "Les auteurs de la Bible étaient de grands croyants et de grands historiens. Ils ont pris les histoires qui leur avaient été transmises à eux et à leurs amis, par d'autres des aînés en aînés , jusqu'à ce qu'on finisse par les consigner par écrit et les écrits de la Bible n'ont pas tous été inclus dans le document final."

"  Déjà des Eglises avaient surgi autour des enseignements de Jésus, et comme il arrive chaque fois et partout où les gens se rassemblent en groupe autour d'une idée puissante, il y avait certains individus au sein de ces Églises, ou conclaves, qui déterminaient quelles portions de l'histoire de Jésus, on allait raconter et de quelle façon. Ce processus de sélection et de révision se poursuivit tout au long du rassemblement des documents, de l'écriture et de la publication des évangiles et de la Bible."

    "Même plusieurs siècles après que les Écritures originales furent consignées par écrit, un Concile supérieur de l'Église détermina une fois de plus quelles doctrines et vérités on allait inclure dans la Bible officielle et lesquelles il allait être malsain ou prématuré de révéler aux masses."

   Et il y a eu d'autres Écritures Saintes, consignées par écrit, en des moments d'inspiration, par des hommes, par ailleurs ordinaires, dont aucun n'était plus fou que toi...."

 " ...Les grands Maîtres de ta religion chrétienne comprennent cela. Ils savent que la crucifixion n'a pas dérangé Jésus. Il aurait pu s'en aller, mais il ne l'a pas fait. Il aurait pu arrêter le processus à tout moment. Il avait ce pouvoir. Mais il ne l'a pas fait. Il s'est laissé crucifier afin de pouvoir représenter le salut éternel de l'homme. Regardez, disait-il, ce que Je peux faire. Regardez ce qui est vrai. Et sachez que ces choses, et bien d'autres, vous les ferez. Car ne vous ai-Je pas dit que "vous êtes des dieux" ? Mais vous ne croyez pas. Alors si vous ne pouvez pas croire en vous mêmes, croyez en Moi .

 " La compassion de Jésus, était si grande qu'il a demandé (et crée) un moyen d'avoir un tel impact sur le monde que tous iraient au ciel (l'accomplissement de Soi )- S'il n'y avait aucun autre moyen alors ce serait par Lui. Car il a vaincu le malheur et la Mort. Et tu pourrais en faire autant.

 " Le plus grand enseignement du Christ n'était pas "Tu auras la vie éternelle" mais "tu l'as " ; non pas "tu seras en fraternité avec Dieu" mais "tu l'es " non pas "tu auras tout ce que tu demandes" mais "tu l'as ."

 " Il suffit de le savoir. Car tu es le créateur de ta réalité , et la vie ne peut apparaître d'aucune autre façon pour toi que celle à laquelle tu peux penser qu'elle apparaîtra.

    C'est par la pensée que tu la fais exister . C'est la première étape de la Création. Dieu le Père est la Pensée. Ta pensée est le parent qui donne naissance à toute Chose..

    L' émotion est de l'énergie en mouvement. Quand tu fais bouger de l'énergie, tu crées un effet. La matière est de l'énergie agglomérée brassée, tassée. Si tu manipules de l'énergie suffisamment longtemps d'une certaine façon, tu obtiens de la matière. Tout Maître comprend cette loi . C'est l'alchimie de l'univers. C'est le secret de toute vie.

 " La pensée est de l'énergie pure . Chaque pensée que tu as que tu as jamais eue et que tu n'auras jamais, est créative. L'énergie de ta pensée ne meurt jamais. Elle quitte ton être, s'éloigne dans l'univers et s'étend à jamais. Une pensée est éternelle.Toutes les pensées coagulent ..rencontrent d'autres pensées, se croisant en un incroyable labyrinthe d'énergie formant pattern en changement perpétuel....

 " Voilà, en termes élémentaires, la théorie qui se trouve derrière votre bombe atomique. Einstein est venu près plus que tout autre humain - avant ou après lui - de découvrir d'expliquer et de rendre fonctionnel le secret créatif de l'univers.

 " Tu devrais maintenant mieux comprendre comment les personnes d'esprit semblable peuvent travailler ensemble pour créer une réalité choisie. La phrase: "Chaque fois qu'au moins deux personnes se rassembleront en Mon nom" prend un sens beaucoup plus fort.

 " Bien entendu, lorsque des sociétés entières pensent d'une certaine façon, il se produit très souvent des choses étonnantes qui ne sont pas toutes nécessairement désirables. Par exemple, très souvent (en fait, inévitablement) une société vivant dans la peur donne forme à ce qu'elle craint le plus...."


    Fin de citation

    D'après "Conversations avec Dieu" un dialogue hors du commun Tome I de Neal Donald Walsch 1995, en Anglais et en français aux Editions Ariane 1997.

   "donne forme à ce qu'elle craint le plus..."." Tient.. tient.. Cela ne vous rappelle pas cette affaire d'égrégore néfaste vue plus haut, et surtout à rencontreinso.html . A bon entendeur Salut !!!

     Voyons en effet , ce qu'en dit Mr A.D.GRAD dans son ouvrage, "les Clés secrètes d'Israël", publié en 1973 dans la collection - Les portes de l'étrange : écrits ésotériques chez Robert LAFFONT, ouvrage réédité désormais par les Editions du Rocher. (Mr A. D. GRAD qui parle près de dix langues, a publié 23 livres sur la Kabbale Hébraïque, et est considéré comme un spécialiste mondial de cette science mystique et ésotérique. Nous avons eu le grand privilège de le rencontrer en 1990 à la Martinique où il réside actuellement) :

     En page 29 on trouve : " Car ailleurs, "en Haut", dit le Livre des mystères kabbalistiques, les "anges " parlent hébreu. Les "anges d'En Haut " ne comprennent que les prières formulées en hébreu. C'est pourquoi le langage des "rebelles" de Babel a été confondu, afin de leur faire perdre la source de leur puissance, afin qu'ils ne soient pas entendus d'En Haut.

     En Haut.

     Mais où?

     Faut-il croire à un En Haut non mythique ?

     Faut-il croire à l'existence d'une ou de plusieurs planètes habitées, habitées par des "anges", et qui parleraient la langue d'Elohîm et du premier homme, la langue commune d'avant Babel, la langue des Hébreux?

     Et les Hébreux qui savaient avant tout le monde des savants que la Terre tournait, ainsi que nous le verrons dans le chapitre consacré au ZOHAR, et semblaient connaître la position non centrale de notre planète dans le cosmos, ont-ils jamais évoqué une planète autre planète que cette Terre sur laquelle ils affirment qu'ils sont étrangers?

     Bien sûr il y a les troublantes affirmations bibliques sur "les fils des Elohîm" (beney-HâElohîm), qui virent que les "filles de l'Adam" (Benôth-HâAdâm) étaient belles, et qu'ils choisirent pour femmes.

     Bien sûr , il y a la mention biblique de Nefîlîm -les "Tombés " (du ciel) qui parurent sur la Terre à cette époque et aussi depuis (et même après cela dit l'écriture), lorsque "les fils des Elohîm" se mêlaient aux filles de l'Adam et qu'elles leur donnèrent des enfants...."


     Que peut-on ajouter de plus, à un si remarquable passage de ce livre ? Vous avez bien lu, nous l'espérons, que dans le texte hébreu, il s'agit assurément de l'expression les fils des Elohîm, et non pas les fils d'Elohim, ou les fils de Dieu, comme l'ont écrit les auteurs précités pour accorder le texte hébreu à leur propre vision religieuse.

      Mr A.D.GRAD dit aussi que ces Elohim pourraient bien provenir de "Arqâ", lieu ou planète restant encore à identifier : Voir le verset de Jérémie (27) traduit d'après A.D. GRAD, d'une manière totalement incongrue et inappropriée )

     Il faut savoir aussi, que ces fils des Elohim sont aussi décrits, chose très surprenante dans le Livre de Job, comme des êtres ayant eu le privilège d'observer, avec admiration, le processus utilisé par Iavhé l'Elohim, pour la mise en élaboration fonctionnelle de la Terre.

     Mais, voyons à ce sujet, ce que nous en dit, Monsieur Roger Vigneron, spécialiste de l'hébreu et de l'étude de la racine des mots (Philologie), dans son ouvrage intitulé "Elohim :Une autre lecture de la Bible" :


     Vous pouvez peut-être, encore trouver ce texte en PDF à :


     Pages 44 à 46.

" Des témoins enthousiastes.

     Eh ! oui, il s'était passé des choses auparavant. Là peut-être, et ailleurs, sûrement. On le sait, parce que la création, vaste entreprise, très localisée, d'aménagement d'une planète prise en charge dans un état chaotique, a eu des témoins. De près ou de loin, mais sans y participer, des témoins ont assisté au travail. Ils existaient donc bien déjà quand le chantier-Terre a été ouvert. Ils existaient AVANT. Ces témoins sont, d'une part, "les étoiles du matin ", et, d'autre part, "tous les fils d'Elohim". C'est écrit au Livre de Job (XXXVIII - 4 à 9).
     Fin de citation

     On pourrait parler pendant des heures de ces fameux Elohim et de leurs fils frivoles, mais pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de la pluralité des Elohim, voici un autre passage très significatif que l'on trouve dans toutes les bibles connues. En effet en Genèse Ch.3 ver22 on trouve ce verset extraordinaire : " Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous ", et certaines bibles écrivent même " l'un d'entre nous ", ce qui ne peut d' aucune manière être qualifié de pluriel de majesté, (si cher à tant d'exégètes de la Bible, pour noyer le poisson), car dans ce cas Iahvé l'Elohim aurait dit "Voici que l'homme est devenu comme Nous". Mais puisqu'il y a "l'un", c'est qu'il y a obligatoirement aussi "l'autre", quelque part, parmi nous. Il est donc ici évident que Iahvé ne s'adresse pas à Adam, ni à Eve, car il aurait dit : "Te voilà devenu comme moi", ou, s'il se parlait à lui même en aparté, il aurait dit "Voici que l'homme est devenu comme Moi ", mais s'il dit : l'un de nous", c'est parce qu'il s'adresse bien, à d'autres Elohim comme lui même, présents à ce moment là, dans le jardin d'Eden. Notons cependant que la Bible de l'Alliance Biblique Universelle (A.B.U) en français courant, contourne astucieusement la difficulté, en proposant la traduction :"Voilà que l'homme est devenu comme un dieu"

     Vous voyez donc maintenant, les conséquences très graves d'avoir nié la pluralité des Elohim, dans les textes bibliques en question, et il y a maintenant le fait, que des millions de gens ont été totalement bernés, et continuent à l'être.

      A bon entendeur salut !..

     Mais ce 4/11/2015, avant de poursuivre notre commentaire du merveilleux texte de Dorian, comme "il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", disons qu'une assez récente, actualité, nous montre bien, qu'au lieu de nous parler de ces choses cosmiques, qui rassembleraient assurément les humains, et , plutôt que de mettre en exergue leurs divisions, les institutions religieuses catholiques, qui soi-disant veulent nous guider spitituellement, , nous montrent la confusion qui régne en leur sein, au sujet des niaiseries et autres futilités, qui les préoccupent en ce moment, alors que la planète part à la dérive :

  

et, en particulier ce passage :


     Et puisque les protagonistes indécis cette l'institution catholique, tergiversent pour résoudre leurs niaiseries ( par exemple, l'affaire de couples divorcés et remariés, à intégrer à nouveau, dans le rituel de la communion catholique), nous venons, juste au dessus, de les mettre ici, on l'a vu, au pied du mur, et là, ils auront de quoi discuter au plus Haut Niveau, pour une affaire qui touche à l'origine et à la constitution même, de leurs textes bibliques qu'ils disent sacrés, et qui sont faussés depuis des siècles.

     Fin de la note 4 et suite de l'étude du texte de Dorian ...

     On l'a vu plus haut, Dorian avait écrit : " Il y eut de nombreuses, de très nombreuses civilisations, que la Terre a porté un temps, puis ces civilisations se sont éteintes. Seuls quelques artefacts inattendus, en ont été retrouvés, avec des mystères anachroniques qui défient l’entendement scientifique.

     Une idée préconçue et vieille comme votre monde "historique", est qu’avant l’Antiquité n’existaient que des civilisations primitives. Encore avant, n’existaient que des hommes-singes. Ce concept est faux, bien sûr."


(Note 5 du Webmaster: Nous pensons ici qu'il est inutile de préciser que depuis 1997, ( 18 ans en 2015), tout le site ARTivision, est construit sur la vérification de cette assertion, et de nombreux articles en sont le témoignage incontournable.

      Disons cependant, que les propos ci-dessus de Dorian , sont pourtant parfaitement inscrits dans un texte fantastique de l' Ancien Testament, nommé l'Ecclésiaste:.

     Mais lizez plutôt, ses paroles inouies, qui à notre avis ne sont jamais commentées dans les homélies et autres prédications liturgiques chrétiennes (Prière de nous contacter, si vous en trouver une) :

     "On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard". Chap.1 vers.11.

      "Ce qui a été, c'est ce qui sera et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y rien de nouveau sous le soleil". Chap. I vers.9.

     Mais il y a encore mieux :

     "S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà, dans les siècles qui nous ont précédés". Chap. I vers.10.

     Pour ARTivision il est clair que celui ou ceux , qui ont écrit ce texte, étaient capables d'explorer ce que les ésotéristes appellent, nous l'avons déjà dit plus haut, les Annales Akashiques, où est enregistré, comme sur un immense disque dur, tout ce qui arrive dans l'Univers, comme nous l'a montré le personnage tout à fait hors normes, vu plus haut, et nommé Edgar Cayce, et, étant donnée, l'importance de cette affaire, voici à nouveau, la frimousse, de ce dernier:


      Et, on sait qu'il démontre absolument que le Passé de la Terre, fut beaucoup plus fabuleux, que les meilleurs maîtres de la Science-Fiction, ne l'ont imaginé.

     Mais, il y a aussi ces paroles, prononcées pourtant il y a des siècles, d'un certain Matthieu en X-26,, paroles que l'on peut qualifier, sans problème, de prophétiques, car on le voit parfaitement, ces temps-ci, que le Temps des Révélations, est bien arrivé :

"Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu ".

     Compte-tenu de tout ce qui se passe en ce moment, à vous de juger...

     Mais pour illustrer ce super propos de Dorian, il serait bon ici, pour le novice ingénu, de lui conter, le fait que l'histoire n'est qu'une question de connaissance du moment :

     Par exemple, on nous a en effet, appris à l'école, que les gaulois ne connaissaient pas l'écriture.

      Mais à ce sujet, des débats passionnés fusèrent à la suite de la découverte le 1er Mars de 1924,à Glozel, par Emile Fradin et de son grand-père, de briques, tablettes, haches et de deux galets, portant des inscriptions :

     Tiré de l'ouvrage incontournable de 1963 de Robert Charroux:




     Des analyses donnant un âge moyen de 17000 ans, pour certains échantillons ont été effectuées. Cette affaire qui défraye la chronique, depuis plus de 90 ans, reste donc à suivre de près.

     Mais Robert Charoux nous presente aussi, en passant cette femme de la préhistoire magdalénienne, pourtant portant chapeau et bottes :


     Et pour situer cette affaire magdalénienne, voici, tiré de AEDIS éditions 03200Vichy :


     Voir aussi notre article :


      Donc, l'histoire qui nous est comptée, ne reflète généralement que notre optique du moment, qui varie souvent d'une décennie à l'autre. On peut lire d'ailleurs à ce sujet, par exemple, le remarquable article de Michel Legris paru dans l'Express du 14 au 20 janvier 1993 et intitulé "Fallait-il tuer Louis XVI" publié à l'occasion du bicentenaire de sa mort.

     Voici donc un autre texte ésotérique et très humoristique que tout un chacun devrait connaître en entier, mais dont nous ne pouvons vous donner que quelques bribes et texte qui semble pourtant s'aligner sur les deux précédents :

     " Prends n'importe quel livre d'histoire et tu verras. Vos histoires sont écrites par des gens qui veulent que leurs enfants voient le monde d'un point de vue particulier. Aux États-Unis, vous n'enseignez pas à vos enfants tout ce qu'il faut savoir sur la décision de votre pays de lâcher des bombes atomiques sur deux villes japonaises, tuant ou ravageant des centaines de milliers de personne. Plutôt, vous leur donnez les faits tels que vous les voyez, et tel que vous voulez qu'ils les voient. (lire page 118, le paragraphe qui prouve que les américains avaient reçu un rapport privé de l'Empire japonais signalant que ce dernier voulait mettre fin à la guerre avant qu'on lâche la bombe et que la vengeance de l'horreur de Pearl Harbor a donc pris une grande part dans cette décision et l' on se demande d'ailleurs, pourquoi il fut utile de lancer une seconde bombe sur le Japon ?)

     Lorsqu'on tente de contrebalancer ce point de vue avec un autre, dans ce cas, celui des Japonais, vous hurlez, ragez, tempêtez, trépignez, et exigez que les écoles n'osent même pas songer à présenter de telles données dans leurs révisions historiques de cet important événement. Ainsi, ce n'est pas l'histoire que vous enseignez, mais la politique...

     L'histoire est censée être un compte rendu exact et intégral de ce qui s'est passé. La politique ne concerne jamais ce qui s'est vraiment passé. La politique est toujours le point de vue de quelqu'un à propos de ce qui s'est passé.

      L'histoire révèle, la politique justifie. L'histoire dévoile tout, dit tout. La politique dissimule, ne montre qu'un côté....Vous ne voulez pas que vos enfants apprennent les faits les plus fondamentaux. Vous voulez qu'ils aient votre version des faits....

      Voilà l'essentiel! Vous ne voulez pas que vos jeunes tirent leurs propres conclusions. Vous voulez qu'ils arrivent aux mêmes conclusions que vous. Ainsi vous les condamnez à répéter les erreurs auxquelles vos conclusions vous ont menés....Vos jeunes se sont joints à votre camp dans vos comportements. S'ils sont violents c'est parce que vous êtes violents. S'ils sont matérialistes, c'est parce que vous êtes matérialistes. S'ils agissent de façon stupide c'est parce que vous vous agissez de façon stupide....Finalement enseignez des concepts, pas des sujets. Créez un nouveau programme et construisez le autour des trois concepts essentiels : La conscience , l'honnêteté, la responsabilité. Enseignez ces concepts à vos enfants dès leur plus jeune âge....

     Laissez l'enfant faire ces propres découvertes. Sachez ceci : La connaissance se perd ; la sagesse ne s'oublie jamais.


     Courts Extraits du chapitre 9 de l'ouvrage, tome 2 C.A.D de Neale Donald Walsh, Editions Ariane Août 1997."

       Mais pour mieux saisir, toute la transcendance, de ce qui précède, il nous paraît utile, de reprendre ici, ce que nous disait le Grand Maître de Findhorn le 24 Mai passé :

Sors de ton petit trou

et élargis ta conscience ,

et réalise, qu'il n'existe pas de limite ,

Il y a beaucoup de gens qui ne peuvent pas voir plus loin qu'eux-mêmes
ou le groupe ou la communauté où ils vivent.
Ils sont tellement liés par des petites choses mesquines
qu'ils ont de la difficulté à grandir de quelque manière que ce soit.
C'est là que d'immenses changements sont nécessaires, et au plus vite.
Ne sois pas satisfait uniquement par
ce que tu peux comprendre
,
mais sois prêt à aller plus loin,
à oser aller là où tu n'as plus pied
et à faire ce qui est apparemment impossible.
C'est ainsi que tu progresses.
Accepte d'être étiré jusqu'à être sur le point de craquer, et encore plus loin !
Vis aux confins de quelque chose
de complètement nouveau ,
Ne crains pas le nouveau et l'inconnu,
mais fais simplement un pas à la fois
dans la confiance et la foi absolues
,
en sachant que chaque pas te conduira vers
le merveilleux Ciel nouveau ,

et la merveilleuse la nouvelle Terre .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 24 Mai, après adaptation d'ARTivision.

      Mais justement, que nous dit encore ce même Grand Maître, précisément ce 6 Novembre 2015:

Cette époque n'est pas ordinaire ,
Contemple le déploiement du plan vaste et splendide du Très Haut .
Voici le temps des changements  les plus merveilleux ;
sois donc préparé à n'importe quoi à tout moment.
Il n'y a rien d'accidentel ni d'hasardeux dans ces rassemblements d'âmes
qui se font en ce moment en vue de l'énorme travail à venir.
Il y a un plan très défini qui est en train de se déployer ;
déploie-toi avec lui ! Ne crains rien, bannis toute peur.
Reconnais la main du Très Haut en toute chose;
vois la perfection de tout cela et rends-en grâce éternellement !
Sois prêt et aie la volonté d'accepter tes responsabilités.
Cette vie n'est pas pour les tire-au-flanc
ou les âmes qui ont peur des responsabilités.
Le Nouvel Âge demande Force

courage et dévouement
ainsi qu'une foi et une croyance dures comme du roc.
C'est une merveilleuse aventure, et donc l'esprit d'aventure
est exigé pour s'y lancer et en faire partie.
Avance avec tout ce qui arrive, tranquillement et paisiblement,
sans aucune tension, car tout est très, très bien .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 6 Novembre , après adaptation d'ARTivision.



          Mais ce 07/11/2015, reprenons cette assertion déjà vue plus haut du Maître Dorian : "Avant l’Antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide."

     Nous avons ici, déjà évoqué ci-dessus, de nombreuses fois, les exploits de cette civilisation de l'Atlantide, et sur notre site, les articles ci-dessous, y font souvent allusion :


Bien que le découverte en &969 de la muraille de Bimini ( déjà présentée plus haut) , et que nous remontrons ici vue son importance :


suffirait en elle-même, à prouver absolument l'existence de cette civilissation disparue, il existe encore prouvant cla, un artefact qui est incontournable, et que les médias qui ont pignon sur rue, évitent soigneusement d'évoquer dans le colonnes, ou de débatte à la télévision.

      Cet artefact, se resume en ce que l'on a appelé "Les incroyables Cartes de Piri Reis" :

  


     Disons alors deux mots sur la découverte des cartes en question :

     C'est le 9 novembre 1929, que Mr Malil Edhem, Directeur des musées nationaux turcs en faisant un inventaire de tout ce que contenait alors le fameux Musée de Topkapi à Istanbul, découvrit deux cartes du monde dans un ouvrage intitulé le "Bahiyre" , et dont l'auteur était un certain amiral de la flotte turque Piri Ibn Haji Memmed, nommé de nos jours, Piri Reis un célèbre héros du XVIe pour les turcs et un vrai pirate pour les autres et qui relate avec force détails, les conditions dans lesquelles il réalisa les différentes cartes (215 au total) de son livre de mémoires, le "Bahiyre". Piri Reis était un homme cultivé, remarquable homme de mer qui contribua à asseoir la suprématie maritime incontestée alors de l'Empire Ottoman. Il élabora ainsi deux précieuses cartes du monde, l'une en 1513, et l'autre de 1528.

      Nous n'allons pas pouvoir ici parler des très nombreux ouvrages qui évoquent l'affaire incroyable des Cartes de Piri Reis, mais pour faire très court, disons que les que ces cartes, sont sur parchemin en couleur, enluminées et enrichies de nombreuses illustrations et de portraits de souverains de divers pays et les légendes sont en turc. Les spécialistes turcs, nostalgiques de l'époque faste de l'Empire Ottoman se penchèrent sur ces cartes avec précaution et dévotion sans en tirer, pour cela, des conclusions notoires, mais ils en firent des reproductions qui furent dirigées de par le monde, vers les bibliothèques qui en firent la demande. Et c'est alors qu'en 1953, qu'un officier du Service hydrographique de la US Navy, le Captain Arlington H. Mallery, qui se penchait depuis des années sur l'étude des cartes très anciennes, en cherchant à décoder leur système de projection, tomba en extase sur les copies des cartes de Piri Reis qu'il avait pu se procurer.

     Il avait déja en effet constaté qu'une carte très ancienne ( la carte de Zeno,1558), malgré ses dissemblances d'avec les cartes modernes, était basée sur des réalités, longtemps oubliées, ou mêmes disparues, car cette carte montrait, par exemple, que la terre du Groenland était divisée (sous l'épaisse couche de glace qui la recouvre) en trois parties, ce que venait de découvrir en 1951, une expédition française dirigée par Paul Emile Victor.

     Arlington Mallery eut donc immédiatement l'intuition que ces cartes de Piri Reis recélaient également un mystère fascinant. Aidé de spécialistes en cartographie comme le suédois Nordenskjöld qui mit 18 ans pour établir la correspondance du système de projection des parchemins martimes, (les portulans) avec celui de la cartographie moderne, Mallery fut convaincu que les cartes de Piri Reis montraient, d'une part les côtes orientales de l'Amèrique, pourtant bien dessinées avec les longitudes parfaitement exactes, alors que Christophe Colomb ne savait pas les calculer, mais d'autre part, ces cartes montraient aussi, vraiment, les rivages de l'Antarctique et du Groenland, mais cependant, dans l'état où ces rivages se présentaient avant la glaciation actuelle des pôles.

     En effet, d'après les techniques modernes (gravimétrie, sondages sismiques, etc...), réalisées par les expéditions polaires de divers pays qui ont pu ainsi sonder sous les 3300 m de la glace de l'Antarctique et les 4500 m de celle du Groenland, les conclusions de Mallery furent formelles: Le Groenland, tel qu'il est dessiné par l'amiral Piri Reis, correspondait aux lignes de relief trouvées par ces expéditions polaires et en particulier aux deux étranglements médians qui partagent ce territoire en trois parties, ce que révélait déjà, on le sait, la carte de Zeno.

     De plus, dans la carte de Piri Reis de 1513, le rivage qui prolonge si longuement celui de l'Amérique du Sud, ne pouvait qu'être que celui de l'Antarctique tel qui est actuellement à plus de trois mille mètres sous les glaces. Arlington Mallery prit alors le soin de suivre la carte, millimètre par millimètre et d'établir chaque fois la comparaison avec les données modernes. C'est ainsi qu'il constata, par exemple, deux baies notées sur les cartes de Piri Reis à un endroit de la Queen Maud Land du rivage antarctique, alors que la carte récente de l'Antarctique établie par un certain Peterman en 1954 ne montrait que de la terre ferme. Mallery posa si bien le problème au Service Hydrographique Américain, que des techniciens de haut niveau, entreprirent des sondages sismiques de vérification à cet endroit. Et, quelle fut leur surprise? c'était la carte de Piri Reis qui avait raison.

     Nous nous trouvons donc maintenant devant un dilemme inévitable, à savoir, soit que les documents (portulans) , ayant servis à Piri Reis à établir les cartes de 1513 et 1528 de son Bahiyre, ont été élaborés avant le quinzième siècle, par une civilisation inconnue assez proche de nous, mais capable aussi, comme nous, de sonder sous la glace polaire, soit aussi, et cela est encore plus extraordinaire, que les données exactes de ces documents ont été élaborées avant la dernière période glaciaire qui a débuté il y a plus de 10000 ans. A cette époque régnait, d'après la science officielle, l'homme de Cro-Magnon qui ne connaissait, ni le travail des métaux, ni la culture de la terre, ni même la domestication des animaux et donc il ne pouvait aucunement réaliser des recherches cartographiques aussi pointues qui nécessitent, d'une part des explorateurs et des techniciens particulièrement compétants et organisés et surtout d'autre part, vue l'immensité du territoire, des moyens de locomotion allant de l'automobile à l'avion..

    Mais pour les puristes, qui aiment partir des documents incontournables, voici justement un ouvrage de référence paru en français, en 1981, mais aux USA dès 1966 :


     Nous devons de plus avouer ici que, c'est cette incroyable affaire des cartes de Piri Reis, qui fut l'une des principales clefs de voute, à l'origine de la création en Janvier 1997, du site ARTivision, et on verra plus bas pourquoi !

     Commençons, si vous le voulez bien, par le passage en page 15, du livre en question :


     Voici maintenant en plus grand, la fameuse carte de Piri Reis, qui montre clairement, qu'à un certain moment, L'Amérique du Sud était bien liée à l'Antarctique :


    Et agrandie aussi en couleur, c'est mieux n'est-pas ! :



    Mais, étant donnée l'importance de l'affaire, nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter quelques passages de la Revue PLANÈTE n° 29 de Juillet-Août 1966 de Paul-Emile Victor et Arlette Peltant:

  


    Et pour le novice, qui n'a jamais entendu parler des cartes de Piri Reis , voici un petit plus :


    Allez un petit plus, de la page 121:



     Vous avez bien noté, nous l'espérons, cette phrase stupéfiante : "Nous ne comprenons pas comment ces cartes ont pu être dressées sans le secours de l'aviation. En outre, les longitudes sont absolument exactes ."

    Enfin, si vous voulez rêver davantage, voici le Science et vie n° 516 de Septembre 1960, qui est épuisé, d'après la Rédaction de la Revue, et voyez vous-même ce document qui le prouve :



     Nous avions hélas perdu ce numéro à l'époque, en 1997, mais grâce à l'heureuse initiative de notre ami Jérôme Gorriz, nous avons pu le commander sur le Net et le recevoir le 21 Juin 2012.

     Mais pour les puristes, qui aiment partir des sources d'un document important, et au cas où l'on apercevrait ce n° 516, de "Science et Vie", dans un vide-grenier quelconque, voici une photo de sa couverture :



     Et maintenant, voici le début de cet article extrordinaire :


et, nous ne résistons pas au plaisir, de vous présenter ces lignes remarquables, de l'article :



     Mais il faut aussi savoir, qu'à la fin de cet article, on découvre un court panorama d'énigmes archéologiques inexpliquées de l'époque, et énigmes qui le sont toujours de nos jours :



    Enfin rappelons aussi que dans ce Science et Vie n° 516 de Sept 1960 , il y a de plus, un article de 9 pages d'Aimé Michel sur les Soucoupes Volantes, et pour en savoir plus sur Aimé Michel, prière de se reporter à notre article :



      Mais, poursuivons ce 26/02/2015, notre exploration des artéfacts surprenants qui existent sur cette planete, sans que les bien-pensants, n'aient pu trouver une seule explication logique à leur édification:

     Allez encore un petit plus, qui nous prouve que cette civilisation Atlante, a bien existé un jour, sur cette planète, et dont le Passé est bien plus fantastique , que les meilleurs auteurs de Science-Fiction ne sauraient l'imaginer.

      Il existe, par exemple en Bolivie, un mystérieux lac, mommé le lac Titicacca, qui est situé à 3800 mètres d'altitude et qui mesure environ 220 km sur 110 km et couvre une superficie de près de 6900 km2, et peut atteindre une profondeur de 300m à certain endroits. Voyez donc cette carte tirée de l'admirable ouvrage de Graham HANCOCK publié par Pygmalion en 1996 :


      Ce lac est salé, et possède des poissons d'eau de mer. On pense que cette partie de la Cordilière des Andes, s'est soulevée suite à une catastrophe planétaire (Chute d'une Lune de la Terre ou frottement d'un metéor), et cela cela se passait il y a plus de 100 millions d'années.. Or il est manifeste que l'extraordinaire cité de Tiahuanaco, était jadis un port avec des longs quais se prolongeant le long du lac, mais il se trouve que les ruines de Tiahuanaco, sont dès lors à près de 18 km au sud du lac, et à une hauteur voisinant 30 m. Un jour on sera certainement surpris d'apprendre l'énorme ancienneté de cette fameuse cité.

      Mais demandons au petit livre de poche suivant :

  

,de nous en dire un peu plus :



       Pas besoin de dire qu'un tel travail sur cette pierre si dure et si bien poli, ne s'est pas fait avec des burins en cuivre, ou des bifaces en silex, car on nous apprend bien sur, qu'à cette époque, les indigènes ne connaissait pas l'acier et ne pouvaient donc non plus, selon nous, tailler avec une telle perfection ces boules de granit pleines du Costa Rica, découvertes dans les jungles de la région, et exposées parfois en place publique du pays :



ou encore :



      Mais c'est le célèbre l'explorateur suisse, Erich von DÄNIKEN, dans son remarquable ouvrage "Retour aux étoiles", publié chez R. Laffont en 1971, ou plus récemment chez J'ai Lu (numéro A 322), qui nous a admirablement présenté ces artéfacts extraordinaires découverts dans ce petit état d'Amérique Centrale.

    Vous avez aussi bien sûr, cette boule de 12 tonnes, que montre notre page d'accueil, et qui est analysée par le Dr Stirling et sa femme:



       Mais, si vous voulez, en voir plus, analysez donc avec le Dr Smith, cette manifique courbure, d'une autre boule :



       Là non plus, on ne pourra pas nous dire, que se sont des artistes bricoleurs, qui ont réalisé ces boules si parfaites, avec les outils primitifs qui sont supposés, d'après nos universités, exister à l'époque, .

      On trouve ces boules bien pleines, parfois on l'a dit, au milieu de la jungle, sur de hautes montagnes, dans les deltas des fleuves et elles sont dispersées çà et là . Leur diamètre nous dit-on va de quelques centimètres, à près de 3 mètres. Actuellement la boule la plus lourde qu'on ait déterrée parait-il (nous aimerions bien en voir une photo), pèse environ 30 tonnes (Voir à ce sujet la page 303 du livre de Gérard DEMARCQ :Les PARATERRESTRES Editions RAMUEL Juin 1997).

     Enfin voici, le buzz :

     Dans un ouvrage intitulé "Pour entretenir la Flamme" paru aux Editions de l'homme (Ottawa) en 1972 :


,paru en anglais chez Gorgi Book dès 1971, le lama Lobsang Rampa (déjà présenté plus haut et toujours villipendé, on le sait, par des ignares journalistes et consorts éditorialistes), au chapitre 9 parle, nous parle de l'Atlantide, en des termes peu équivoques :

    " Oui l'Atlantide a existé et il existe encore aujourd'hui des vestiges vivants. Ceux-ci sont profondément enfouis dans une certaine partie du monde...je souhaiterais pouvoir vous dire certaines des choses que je connais absolument, parfaitement, mais certaines d'entre elles ne peuvent pas êtres divulguées en ce moment. Je connais la vérité au sujet des sous-marins Thresher et Scorpion, (Note annexe du Webmaster : deux sous-marins américains: le premier a disparu corps et bien le 10 Avril 1963 avec 129 hommes à bord et le second le 21 Mai 1968 avec 99 hommes. Mais il y a eu aussi les deux sous-marins français : le Minerve le 27 Janvier 1968 avec 52 hommes et l'Euridice le 4 mars 1970 avec 57 hommes, perdu également corps en bien)
et je sais ce qui leur est arrivé et pourquoi. Si l'histoire pouvait vous être comptée, elle ferait courir des frissons glacés le long de votre épine dorsale, Mais ce n'est pas encore le momment de parler à ce propos ...Vous pouvez m'en croire cependant, le mystère du Thresher et du Scorpion est plus étrange que vous ne pourriez jamais le croire "

    Comme vous le voyez et ARTivision, le répète souvent, "la réalité semble dépasser ici, de très loin la fiction", et pour ne pas en dire plus maintenant à ce sujet, comme les anglais, embarrassés par une situation, nous dirons alors ici : No comment.

      A vous de juger, toute cette affaire d'Atlantide, si bien évoquée par le Maître Dorian, documents à l'appui.

      
Mais ce 9/11/2015, nous allons ici, évoquer brièvement, l'expression "la Lémurie", aussi prononcée par le Maître Dorian:

       Disons d'emblée, que l'expression, "la Lémurie", apparaît également, dans de très nombreux articles du site ARTivision :


      Disons aussi qu'Egard Cayce a également parlé de cette Lémurie à la page 48, de l'ouvrage de poche, si souvent nommé plus haut :"Visions de l'Atlantide" .Voyez-vous même cela :


       Ici on voit, que la Lémurie, figure bien dans le texte, mais en plus, on découvre qu'à une époque, le Nil au lieu de se jeter dans la Méditerranée, se jetait alors dans l'Atlantique. Mais de plus, oh surprise énorme, on apprend aussi, que l'axe terrestre s'est un jour renversé, ce qui s'oppose totalement à la théorie des Universités modernes : "l'uniformitarisme" , qui prétent que sur cette planète, il ne peut y survenir, que des changements très progressifs , et jamais de grands boulversements planétaires, comme nous le souligne, cet Edgar Cayce, hors-normes .

       Mais pour débuter cette affaire de la Lémurie, parlons du fond musical très connu : "Ce n'est qu'un au revoir" ( en anglais "Auld Lang Syne" ). Voir donc, ce fond musical, à notre article :


, et donc, ce fond musical, qui a été joué par les musiciens du Titanic en 1912, alors qu'il était entrain de sombrer dans l'océan, ( revoir pour cela l'admirable film de James Cameron relatant en 1997, cette dramatique épopée, et notre article plutôt corsé : Titanic.html ), est en fait un air très ésotérique, et nous vient de l'époque où la Lémurie s'enfonça dans le Pacifique. Voici ce qu'on en dit dans l'ouvrage très surprenant, d'Aurélia Louise Jones et de Dianne Robbins nommé "Télos: Révélations sur la Nouvelle Lémurie", publié aux Editions Ariane en 2002:

  

    " Plusieurs membres de l'ordre religieux se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Le chant qu'ils entonnèrent alors est au­jourd'hui celui de Auld Lang Syne (en français, la mélodie "Ce n'est qu'un au revoir" ). Leur geste était motivé par l'idée que chaque expérience tragique laisse une cicatrice et un trauma profonds dans le corps éthérique et la mémoire cellulaire des gens, et que ces stigmates prennent plusieurs incarnations à guérir. L'action et le sacrifice des prêtres et prêtresses, qui choisirent de demeurer ensemble et de chanter jusqu'à la fin, permirent d'atténuer la peur, et un certain degré d'harmonie fut préservé. Ainsi, les blessures et traumatismes causés aux âmes qui moururent alors furent fortement minimisés. Il est dit que les membres de l'ordre du temple, ainsi que les musiciens, chantèrent et prièrent jusqu'à ce que le niveau de la mer ait atteint leur bouche. Alors, ils furent aussi engloutis. Les multitudes dormaient, le ciel était encore d'un indigo profond et, pourtant, tout était terminé ; aucun membre du clergé n'avait quitté son poste, nul n'avait affiché de peur et la Lémurie fut anéantie en toute dignité. Auld Lang Syne fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. "

     Cette situation est entrain de se répéter en ce moment pour tout le vaisseau Terre, tout entier, qui va parait-il abandonner son enveloppe 3D, pour accéder à une autre dimension, et certains humains sont entrain de revivre exactement la situation du Titanic...Que donc, la Force soit avec eux.

     Mais nous l'avons dit souvent, puisqu'il faut dit-on ," battre le fer pendant qu'il est chaud " , voici en plus, donc quelques lignes significatives des pages 29 et 30, de cet ouvrage ( et au novice ingénu, nous lui demandons alors, aimablement, de bien s'accrocher aux murs) : (Les mots en relief sont évidemment de nous et c'est ici, Adama, un ancien lémurien , qui nous parle) :

     "Toutes les planètes sont creuses ; autant celles de ce système solaire que de l'ensemble de l'univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l'intérieur. La plupart sont peuplées de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu'il y ait encore plusieurs astres tridimensionnels au sein de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habités à leur surface, mais tous abritent des peuples à l'intérieur. Mars, en l'occurrence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième, dimension qui prospère en son centre, invisible et indécelable pour vos scientifiques. L'intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension, qui s'apprête à passer à la sixième; l'humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie.

    Les planètes sont créées par les Élohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d'un caractère unique, leurs écosystèmes internes et externes partagent une base similaire. L'architecture des planètes permet les déplacements à l'intérieur de leur structure.

    La Terre comporte elle aussi ces caractéristiques. Au moment de sa formation, on a échafaudé un modèle interne spécifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels intégrés à ses multiples grilles énergétiques.

    Par ailleurs, quelques peuples qui l'habitèrent jadis, bien avant les débuts de votre préhistoire, ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l'ont encore étendu. Il y a plus de 200 000 ans, une ou deux sociétés très évoluées, provenant d'un autre univers, se sont installées dans la Terre ; c'est ce que vous appelez «la Terre creuse». Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. A ce jour, ces habitants s'y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné. Pour la construction des tunnels, ils employèrent une technologie qui vous est inconnue mais qui rendit leur travail tout à fait aisé.

    Ultérieurement, d'autres sociétés élirent résidence au sein de la Terre; plusieurs cités de lumière y furent édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. À l'intérieur de la Terre, ces tunnels d'une grande précision, fruits d'un savoir sûpérieur, assurent des déplacements aisés et rapides. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l'intérieur du globe terrestre de passer de son domicile à n'importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l'apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels. Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques par diverses cultures. Les Lémuriens qui habitent l'intérieur du mont Shasta sont considérés comme les «nouveaux venus». Ils n'y sont installés que depuis environ 15 000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commencé à ériger notre ville, il y a environ 3 000 ans avant l'engloutissement de notre continent.... "

        Vous avez bien noté, nous l' espérons, le vocable Elohim, si souvent évoqué plus haut.

     Mais il y a aussi cette affaire de trous aux pôles que nous révèle en page 114, un certain Mikos, un autre lémurien :

     "Toutes les planètes possèdent des ouvertures aux pôles nord et sud. Nous avons migré par celles-ci et découvert notre petit "nid" à l'intérieur. Le cœur de la planète est si propre, si pur et si paisible, que depuis cette époque nous n'en sommes jamais sortis.

    Au cours des âges, nous avons amplifié et amélioré le réseau de galeries menant aux cités souterraines et à la surface, afin de faciliter les déplacements de nos concitoyens et des vôtres. Bien que les tunnels n'aient été que rarement employés par des voyageurs de chez vous, ils serviront prochainement, lorsqu'un nombre croissant d'entre nous se mêlera à vous et que nous nous rendrons mutuellement visite. La face externe de votre planète est donc parsemée d'entrées de tunnels conduisant à nos cités et à leurs agglomérations. C'est ainsi que sont constituées la plupart des planètes de votre galaxie; les gens se déplacent librement entre le noyau et la périphérie, en vue d'échanger des informations et d'apprendre les uns des autres..."

        Mais en page 128, on trouve pour finir :

        "Notre station spatiale se situe à l'intérieur de la Terre creuse, alignée directement sur les ouvertures aux pôles nord et sud Contrairement à vous, nous ne sommes pas captifs de cette planète, mais pouvons aller et venir à notre guise. Nos déplacements ne sont pas entravés : nous pouvons voyager comme bon nous semble de par l'univers. Notre monde n'est pas sujet aux contraintes physiques, car nous appliquons les lois universelles de l'énergie et faisons usage des autoroutes déjà tracées partout dans le cosmos. Tout est cartographié, si bien qu'il est impossible de se perdre ; et tout ce qui existe est en communication constante avec tout. Il n'y a qu'à faire appel à ce réseau «vivant », qui émet sans interruption, pour le parcourir sans effort. Nous ne sommes pas isolés du reste de la vie dans l'univers comme vous l'êtes, et nous ne sommes pas non plus restreints dans nos déplacements.
"

        Que dire de plus devant de telles révélations qui surclassent de loin, les imaginations les plus fertiles des auteurs de Science-Fiction.

Mais allons encore plus loin : Sur le site :



     On peut lire aussi ces paragraphes renversants :

Selamat Jarin !

     "Nous sommes encore de retour pour vous informer de diverses choses. A l’approche de l’inexorable moment où sera révélé le Contact Initial, nous souhaitons tourner brièvement notre attention vers vos voisins intérieurs.

     La Terre Intérieure a inspiré une multitude de mythes, de légendes et d’histoires fantastiques.

     Le premier point à établir est que la Terre Intérieure existe effectivement ! Votre science géologique prétend depuis longtemps que votre Mère Terre est une sphère solide, composée uniquement d’une section intermédiaire dense appelée “manteau”, et d’un noyau central hautement électromagnétique.

     Vous vivez sur la croûte extérieure de la Terre qui entoure le manteau. Aujourd’hui, nous venons vous dire que votre Mère Terre possède une bien différente configuration.

     Comme tous les objets célestes, tels que les planètes ou les étoiles, la Terre est creuse.

     Ceux qui vous dirigent secrètement ont supprimé ce fait, parce que cette vérité occasionnerait une réaction en chaine qui pourrait entraver l’usage d’autres fausses perceptions profondes utilisées pour vous manipuler.

     La vérité est un puissant : “Sésame, ouvre-toi”.

     Quand elle est utilisée sagement, elle peut servir à révéler de vastes et nouveaux horizons de connaissance et vous encourager à appliquer votre sagesse intérieure à vos circonstances actuelles.

     La Terre Intérieure consiste en deux principales caractéristiques.

     La première est la croûte intérieure de votre Mère Terre, laquelle est une continuation de la croûte de la surface externe. Les deux régions polaires possèdent chacune une vaste ouverture ou trou, un peu à la façon d’une pomme évidée, (Note du Webmaster : Comme par hasard, nous avons justement, en exclusivité sur ARTivision, profité de l'exposition réalisée à la Gallerie nationale du Jeu de pomme des mois d'Avril à Juin 2003, des œuvres du peintre surréaliste belge Magritte, pour nous livrer à un petit jeu également artistique, et pour élaborer cette image :


et qui est superbe, selon nous, bien sûr )
, et la croûte s’enroule autour du manteau pour contourner cette ouverture et plonger dans l’intérieur creux.

     Les croûtes externe et interne ont une topographie très similaire : les deux contiennent des océans, des continents, des chaines de montagnes, des lacs et des rivières. La croûte intérieure fait tout simplement face au noyau terrestre.

     Ce noyau rayonne et est entouré d’un voile brumeux.
     La lumière qu’il génère est plus diffuse que celle du soleil.
     La lumière du jour dans la Terre Intérieure est donc plus douce et plus suave, que celle de la surface terrestre extérieure. La seconde caractéristique d’importance de la Terre Intérieure est le prétendu réseau de cavernes. Celles-ci consistent en d’immenses creux situés à l’intérieur du manteau. Certaines d’entre elles ont été formées naturellement par votre Mère Terre, tandis que d’autres ont été créées par la technologie avancée de la société principale de la Terre Intérieure, le monde d’Aghartha. Ce monde est le dernier vestige vivant de la seconde colonie appartenant à la Fédération Galactique terrestre, la Lémurie.

     La Lémurie, dans sa forme originale, était une société de surface dont une composente était souterraine. Sa cité/capitale principale était située sur la grande île qui s’engloutit sous les vagues du Pacifique, il y a de cela environ 25 000 ans.

     Une cité/capitale secondaire était située dans la Terre Intérieure. C’est dans cette cité-là que le gouvernement de la Lémurie se transporta après le cataclysme.

     Après quoi, le nouveau dirigeant de la surface, l’Empire d’Atlantis, ordonna que l’entrée des principaux tunnels soit scellée. Ce n’est que vers la fin de l’époque d’Atlantis que les Lémuriens en brisèrent les sceaux et ainsi sauvèrent plusieurs habitants de la surface d’une mort certaine.

     Ces gens formèrent une société qui, subséquemment, retourna pour un temps à la surface et devint l’Empire Rama qui se situait dans l’Asie du Sud.

     Puis, le grand déluge de 8 000 avant JC. mit fin à la tentative de sauver l’humanité des visées sombres des Anunnaki.

     Malgré ce contretemps, La Lémurie persista dans son rôle de protectrice du monde de la surface contre ces vauriens faiseurs de trouble. C’est grâce à ses émissaires galactiques que la Lémurie a pu maintenir une affiliation avec la Fédération Galactique pour ce système solaire.

     Après le grand déluge et l’anéantissement de l’Empire Rama, les Lémuriens se regroupèrent et nommèrent leur nouvelle société combinée Aghartha.

     La capitale, Shamballah, fut relocalisée dans une caverne située très loin sous la cité de Lhassa, dans le Tibet moderne. Plusieurs tunnels relient Shamballah à la surface, dans l’Himalaya. (Note du Webmaster: lire à ce sujet les ouvrages incontournables intitulés "Le troisième Oeil" (déjà vu plus haut), et "Crépuscule" du Lama Lobsang Rampa, toujours, on le sait, contesté par les journalistes et consorts ignares, très sous-informés en matière d'ésotérisme)

     Ceux-ci étaient utilisés par de saints hommes qui vinrent pour répandre leur grande énergie et leur divine sagesse dans le monde extérieur....
"

     Mais ce 10 Novembre 2015, on peut se demander, s'il existe encore des vestiges archéologiques , de cette civilisation disparue la Lémurie . Certains chercheurs, dont les travaux , bien sûr ont été contestés par les officiels de l'Université, ont cherché longuement, ces vestiges. On a par exemple, les découvertes faites par un certain Colonel Churchward, dont on parle sur le site :


     Mais découvrons ici, le début de l'article :


     Et sur le même site à : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(continent), on découvre que ce continent MU a été confondu avec la Lémurie, vue plus haut, dont il n'est probablement qu'un vestige :


     D'après certains auteurs, ce qui est presque certain, c'est que l'île de Pâques aurait été elle-même, une partie immergée rescapée, de ce continent MU :


     Et pour les puristes qui veulent en savoir plus :


     Et voici aussi, quelques ouvrages clefs, sur le sujet :

  
  

     Pour terminer, nous ne résistons pas au plaisir d'en dire un peu plus sur cette île de Pâques si connue , qui on le sait, possède des statues géantes dispersés par centaines sur cette petite île perdue du Pacifique, placée à 3700 Km de Santiago du Chili, et à 4050 km de Tahiti . Voyons quelques statues significatives:


Image tirée de l'ouvrage " Les secrets de l'ïle de Pâques", de Louis Castex chez Hachette 1966.

       Mais, on sait aussi désormais, que certaines statues sont profondéments enfouies dans le sol, tel que :

  

et, ARTivision, en a déduit que, ce profond enfouissement, des statues ci-dessus, démontre, leur énorme ancienneté, et finalement, c'est le cas de dire ici, que la vérité au sujet de ces géants, sort donc du puits progressivement
.

      Ces admirables photos sont tirées du site :



      Mais le site ARTivision, a aussi découvert en exclusivité , une chose inouïe,, inscrite dans le célèbre ouvrage "Le Troisième Oeil", publié en 1955 en Angleterre, par le Lama Lobsang Rampa, (Voir l'image de l'ouvrage plus haut).

    En effet, dans cet ouvrage incontournable, ce lama nous affirme qu'il a visité une caverne sous le Tibet, où ont été conservés les restes momifiés et couverts d'une pellicule d'or, d'êtres fantastiques, qui ont disparu actuellement de la surface connue de la Terre :

    Voilà donc, le passage en question :

    " Regarde mon fils, me dit le doyen des Abbés. Ils vivaient comme des dieux dans notre pays à l'époque où il n'y avait pas encore de montagnes. Ils arpentaient notre sol quand les mers baignaient nos rivages et quand d'autres étoiles brillaient dans nos cieux. Regarde bien, car seuls les Initiés les ont vus.

     J'obéis; J'étais à la fois fasciné et terrifié. Trois corps nus, recouverts d'or, étaient allongés sous mes yeux. deux hommes et une femme. Chacun de leur trait était fidèlement reproduit par l'or.

    Mais ils étaient immenses. La femme mesurait plus de trois mètres et le plus grand des hommes pas moins de cinq. Ils avaient de grandes têtes légèrement coniques au sommet, une mâchoire étroite, une bouche petite et des lèvres minces. le nez était long et fin, les yeux droits et profondément enfoncés. Ils ne pouvaient être morts, ils avaient l'air de dormir.


    Fin de citation.

    Pas besoin de sortir de Polytechnique, pour s'apercevoir que cette descrtiption du visage des corps embaumés, correspond parfaitement à la tête des statues de l'île de Pâques. Vérifiez cela vous-mêmes, et notez bien chaque petit détail.

    Mais ce 11 Novembre 2015, où les commémorations de l'armistice de 1918, battent le pavé, il nous semble encore utile de vous présenter, un autre texte tout à fait hors normes, parlant aussi un peu, de la Lémurie, que nous avons déjà évoquée ci-dessus ...

     En effet, présentons alors ici, l' ouvrage sidérant, ( ce terme est à peine suffisant pour qualifier ce livre), intitulé "La Quête éternelle", d'un certain Joseph Whitfield, et publié aux Editions Vivez Soleil en 1991, mais aux USA dès 1983 :

  

    Nous y apprenons brièvement ce qu'était cette Lémurie , et en effet, reprenons ici lors quelques bribes de cette histoire fantastique de la vie passionnante deux grandes âmes mythologiques humaines Victor et Cassandre, au travers de diverses incarnations sur Terre ou ailleurs. ( Pour le novice ingénu, disons aussi que la Théorie de la Réincarnation,, a été en effet, de très nombreuses fois, mise en exergue, dans nos articles :


Cette théorie totalement admise dans l'ouvrage qui suit, n'est pourtant, on le sait, pas encore acceptée, dans nos doctes Universités )
.
    Mais où se trouvait donc cette Lémurie ?

    Et en page 29 et 30, on lit :



    Mais, pendant que nous y sommes, nous ne résistons pas au plaisir de vous extraire ce passage en pages 141 et 142, qui fera sans aucun doute, grincer des dents, les bien-pensants de nos écoles dites supérieures :

     " La planète Terre contient plus de secrets que l'homme n'ose en rêver. Ce que je vous dis maintenant est seulement l'un de ces grands secrets. Vous vous rappelez que Prime Nova racontait â Victor que le Soleil était creux, comme toutes les planètes. De grandes civilisations existent à l'intérieur de la Terre. Je ne vais pas vous parler d'elles maintenant, mais sachez qu'en plus de cet espace sous Terre, l'écorce terrestre abrite aussi de grandes cités civilisées. C'est l'une d'entre elles que je vais évoquer à présent.

    La totalité du continent sud-américain contient plus de secrets que le reste de la Terre. Cachées dans et sous ses immenses jungles, se trouvent les réponses à de nombreux mystères et énigmes qui ont intrigué l'homme et l'ont rendu perplexe pendant des siècles. La cité dont je vous parle est située sous ces jungles. Je ne dirai pas où exactement, pour des raisons évidentes, car la cité existe encore aujourd'hui. Depuis que l'homme fait l'expérience de l'existence terrestre, il vit aussi dans cette cité souterraine. L'espèce humaine et la vie dans cette cité diffèrent de la vie sur Terre ..."


    Pour en savoir plus, prière donc, de se reporter à cet ouvrage qui nous entretient aussi à profusion de l'Atlantide, dont nous allons parler maintenant.

    Allez, encore un petit plus, venant de cet extraordinaire ouvrage que tout un chacun devrait avoir dans sa bibliothèque. :

    "... Pour Cassandre, une autre sorte de voyage était prévue. Tandis que celui de Victor s'effectuait dans l'espace sidéral, le sien allait se dérouler dans les espaces intérieurs de la Terre.

"Nous en revenons au même point, Michael, dis-je. Votre histoire commence avec la mythologie. Puis vous parlez de la Lémurie et de l'Atlantide, deux grandes civilisations terrestres, certes, mais dont on ne possède aucune preuve. Ensuite, vous emmenez Victor dans un voyage spatial vers d'autres galaxies. Maintenant, vous me parlez des espaces intérieurs de la Terre. Comment pouvez-vous espérer convaincre quelqu'un de tout cela ? »     Comme je vous l'ai déjà dit, Joseph, reprit Michael, il importe peu que les gens adhèrent à tous les faits. Ceux qui sont intelligents cherchent des réponses. Nous sommes en train d'en donner beaucoup. Nous croyons qu'un grand nombre d'êtres sonderont leur cœur en lisant cette histoire, que la majeure partie de ce dont nous parlons sera significative pour eux et qu'elle les aidera. Cependant, pour conclure, laissez-moi dire ceci. Notre histoire est vraie. La vérité trouve son chemin pour atteindre l'âme du chercheur, même si les apparences peuvent temporairement distraire son regard.

" , entre autres choses fantastiques, on découvre ceci en page 77

"L'énergie électrique était fournie en abondance par l'exploitation des réseaux et courants naturels de la Terre. Cette énergie se transmettait sans fil. Le mode de vie était écologique. La pollution n'existait pratiquement pas. Les transports publics étaient assurés par des voitures électriques qui circulaient en permanence dans les rues, et ces transports étaient gratuits. Le système d'échange en vigueur n'utilisait pas l'argent, mais donnait une valeur, mesurée en unité d'énergie, suivant les services que l'on rendait à la société. Un tel système éliminait les risques de difficultés économiques. L'art de la guérison était bien plus avancé que sur la Terre aujourd'hui. A Poséid, toutes les approches et les disciplines de guérison étaient respectées et utilisées. Le Conseil d'Etat était structuré de telle façon que la charge du gouvernement était confiée automatiquement au plus capable, sans qu'il soit nécessaire de procéder à des élections. Les produits agricoles étaient abondants et d'une grande variété. Le système éducatif était bien meilleur que le vôtre."

    OH là la.., il nous reste n'est-ce pas, encore pas mal de chemin à faire pour en arriver là ... A moins que les Maîtres en décident autrement...

   Mais, il y a bien mieux . Et là nous demandons au novice qui fréquente ARTivision depuis peu, de bien attacher sa ceinture car à l'altitude où l'on va s'envoler, il rique d'y avoir de très fortes turbulences . Mais jugez plutôt, sur pièce:

"...    Un aspect très important de la culture poséidienne, qui manque toujours sur Terre actuellement, était l'ouverture à la communication et aux visites des frères de l'espace, venant d'autres planètes et de mondes physiques au-delà de la Terre. La plupart de vos scientifiques actuels riraient et se moqueraient d'une telle idée et, pourtant, il en était ainsi. Les preuves de quelques-unes de ces anciennes rencontres existent encore en plusieurs endroits sur la Terre...

    Mais, en pages 105-106, il y a encore bien mieux :

    "En ce temps-là, la Terre était visitée par les frères de l'espace venus aussi bien de l'intérieur que d'au-delà de notre système solaire. Les plus intelligents, les plus avancés technologiquement et les plus puissants de ces êtres venaient des trois planètes du système d'Arcturus. Ils étaient connus (et le sont encore) sous le nom de peuple Novic. Leur dirigeant s'appelait Prime Nova. Malgré une grande ressemblance avec les Terriens, ils étaient assez différents d'eux sur plusieurs points. Leur taille moyenne allait de quatre-vingt-dix centimètres à un mètre vingt. Leurs corps n'étaient pas de chair comme les vôtres, mais semblables à du roc. Leur structure atomique avait pour base la silice et non le carbone. Ils étaient extrêmement puissants physiquement. En dépit de leur petite stature, ils étaient, et de loin, plus forts que n'importe quel Terrien. Vous aurez du mal à le croire, mais ils ne mouraient pas. Ils pouvaient être détruits, mais ils ne pouvaient pas mourir. Leur grand âge expliquait leur extrême intelligence. Ils ne ressentaient pas non plus les choses émotionnellement comme vous. La nature émotionnelle des humains de chair et de sang leur était difficile à comprendre et à appréhender. Le peuple Novic a littéralement dirigé des millions et des millions de mondes. Il s'agissait d'un peuple bienveillant qui, depuis longtemps, avait compris la futilité de la guerre. Néanmoins, ils représentaient la plus grande puissance militaire de tous les peuples de l'espace. Prime Nova déclara à plus d'une occasion que leurs systèmes d'ordinateurs étaient les plus vastes et les plus sophistiqués de tout l'univers. Technologiquement, ils pouvaient transcender le temps, et n'étaient donc pas limités par les frontières de nos mondes physiques. Ils pouvaient voyager dans le passé et l'avenir. Pendant d'innombrables milliers d'années, ils avaient observé tous les mondes physiques dans ce secteur entier de l'espace. Par leur observation de ces mondes durant cette longue période, et leurs communications avec les sphères mentales et spirituelles, ils avaient découvert que la planète Terre était sans conteste le centre et le point focal du déploiement du Plan Divin. En outre, ils étaient chargés de protéger autant de mondes physiques que possible des forces négatives. Leur attention était spécialement dirigée sur la protection de la Terre attendant l'avènement de l'Enfant Dieu.

    Et, voici enfin, le buzz :


comme cela est surprenant puisque nous disons exactement la même chose, à notre article placé à :


    L'article est intitulé "Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants et retour à la dimension cosmique de l'humain ", et article qui, dès Juin 1999, avait mis l'accent sur ces expériences extraordinaires ( abandonnées par nos universités), prouvant la communication des plantes entre elles, des plantes avec animaux et des plantes avec les humains et expériences qui auraient dû être répétées dans toutes les universités, car elles montrent incontestablement, l'unité du vivant et l'incommunication, qui règnent entre ses éléments constitutifs. Nous ne connaissions pas alors, à l'époque, l'ouvrage en question de ce Joseph Whitfield.

          A vous de juger.

     Mais, après de lourds problèmes informatiques, reprenons ce, 03/12/2015, nos extraordinaires révélations, concernant le Maître Dorian, channelisé par notre grande amie Aurélia :

" Avant l’antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide (Note du web master: Nous avons plus haut déjà parlé de la Lémurie et l’Atlantide). Ces civilisations ont érigé des édifices à l’aide de blocs parasismiques, encore débout aujourd’hui...

      "Des blocs parasismiques", voila un terme que l'on utilise pas souvent dans les millieux officiels, car si ces blocs existent, nous, on est encore incapables d'en produire. Voyez vous même cette justaposition incroyable de blocs des améridiens qui ne bougent pas d'un mm, lors des tremblements de terre :

      En effet, les mentors des Universités, n'ont jamais pu fournir une seule explication pleine de discernement logique, concernant la taille et le transport des énormes pierres, et la construction des murs trouvés en Amérique du Sud, tel que :


     La pierre placée derrière, la jeune femme (placée là, uniquement pour donner l'échelle et qui elle, fait environ 1,60 de haut) , mesure à peu près 5 m de large, et bien que l'on ne connaisse pas ici la profondeur, elle pourrait peser, plus de trois cents tonnes. Elle est, on le voit, formée de 11 angles d'ajustement. Comment a-t-on pu non seulement déplacer un tel bloc, mais en plus le tailler et le polir de telle sorte qu'il s'ajuste si parfaitement avec les 7 autres blocs voisins, si bien que l'on ne puisse pas glisser une lame de rasoir, dans les jointures ? Les Incas n'avaient pas des burins en acier, et même s'ils en avaient, cette perfection est tout simplement époustouflante. C'est pour cela, avec preuve à l'appui, que le site ARTivision, propose une explication hors normes, qui consiste à faire intervenir pour cette construction des Maîtres visiteurs venus du Cosmos ou de la Lune, tout proche de nous. Ces Maîtres voyageurs du Cosmos, sont appelés des Dieux, dans toutes nos mythologies... .

     Voyez aussi dans le même chapitre, cette photo extraordinaire, où figure un collègue (qui donne l'échelle), visitant en 1972 l'incomparable mur de Sacsahuayman au Pérou, avec autre un ami, qui a pris la photo :


     Et voici, aussi le célèbre bloc avec 12 angles d'ajustement ( le petit écolier donne l'échelle) :


Mais il y a aussi cela :


Voila, à Ollantaytambo au Pérou, à près de 2800 m d'altitude, on trouve ces pierres gigantesques dont l'échelle nous est donnée par la présence du même collègue en 1972. La taille est si parfaite que l'on ne peut pas passer une lame de rasoir entre les pierres. Comment a-t-on pu d'ailleurs, les transporter à une telle altitude, car les carrières sont très éloignées de là, dans la vallée?

     Mais de plus, regardez bien la corniche qu'indique la fléche rouge. Elle n'a pas été encastrée dans la pierre, mais c'est la pierre qui a été rabottée tout autour de cette mince corniche, pour la mettre en relief. Vous voyez donc, le travail que cela a dû occasionner.

     Mais regardez aussi les 6 superbes pierres placées encore plus haut dans la montagne:

     Un ami de taille normale (1,70 cm), a pu grimper sur leur flanc, ce qui fait que certaines d'entre elles, ont environ 4 m de hauteur :


     Et regardez bien alors aussi , la finesse des pierres de jointure, où l'on ne peut même pas glisser une lame de rasoir :

    

     Alors donc, il faut se faire à l'idée, que les gens qui ont exécuté cette archithecture fabuleuse, existaient bien avant ces incas, qui ont été bayayés par les conquistadors, car étant donné la puissance de la technologie, dont ils ont fait preuve, pour construire ces murs, les espagnols auraient alors été vite lessivés en se mesurant à eux .

Allez un petit plus pour la route :

     Le 17 Sept 2007 nous avons reçu de l'aimable internaute Xavier N...., qui a eu le grand privilège de visiter l'Île de Pâques, les deux photos suivante , d'une construction qui se trouve sur cette île, en plus des fameuses statues bien connues.

  


         Il est difficile d'imaginer que des incas, aient pu traverser l'océan sur environ 3700 km et aller si loin du continent, appliquer leur méthode inouïe de construction, sur un édifice magnifique de cette si petite île du Pacifique. D'ailleurs on n'a pas du tout encore réussi à comprendre, comment ces incas arrivaient à tailler et à joindre ces blocs ( Granite ou porphyre..pesant parfois des tonnes ) avec une telle perfection, que l'on ne puisse on l'a dit plus haut, même pas glisser une lame de rasoir dans les fentes.

     Donc, il y a certainement un lien entre les constructions amérindiennes (Mais il semblerait ces temps-ci, que ces constructions remontent bien avant la période incaïque) et celle de l'île de Pâques ci-dessus. Ne serait-ce pas les mêmes Maîtres constructeurs considérés comme des Dieux et en visite sur cette Terre, qui en sont responsables ?

     Donc soit ces Maîtres bâtisseurs sont repartis dans l'espace à un certain moment, soit ils ont été anéantis par un cataclysme quelconque...qui peut aussi nous menacer tout aussi bien . A vous de choisir....

     Et pour couronner ce propos, voici la méditation du Grand Maître de Findhorn, pour ce 3 Décembre :

     Tu fais partie du Tout,
et chaque âme à son rôle à jouer dans le Tout.

Alors ne sois pas critique ou intolérant envers les autres,

mais réalise que pas deux d'entre vous ne sont identiques
et qu' il faut beaucoup d'éléments différents pour former le Tout parfait.

As-tu jamais vu une horloge démontée ?
I1 y a beaucoup de pièces différentes,
et en les voyant répandues là devant toi,
tu te demandes comment elles pourraient jamais
constituer un parfait instrument à mesurer le temps.

Mais quand quelqu'un qui connaît quelque chose aux horloges
prend chaque piece et la met au bon endroit,
tu t'aperçois que non seulement elle marche,
mais qu'elle donne aussi la bonne heure.

Tant que chaque pièce minuscule reste à sa place assignée,
et joue son rôle, tout va bien.
Maintenant tu sais pourquoi La Source
te dis sans cesse de trouver la place
où tu dois être dans le vaste ordre de la vie,
et quand tu l'as trouvée.

de donner le meilleur de toi-même.


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 3 Décembre, après adaptation d' ARTivision.

     Mais ce 7 Décembre 2015, poursuivons quelques bons mots du Maître Dorian:
" Ces citadelles étaient édifiées à l’aide d’une technologie maitrisant l’anti gravité par projection du son. Le son était également employé dans le système de découpe des blocs, produisant un travail simple et fort agréable.

     D’autres civilisations très brillantes, avaient de même le privilège d’édifier des tours, rien qu’en employant leur pensée pure, et dirigée vers un but parfait...
"

       Des citadelles éditfiées par de anti-gravitation et par la projection du son. !!! Voilà de quoi donner des frissons et des regrets aux meilleurs de nos auteurs de Science-Fiction...

      Donc, Messsieurs les archéologues blasés, cette architecture fabuleuse déjà vue plus haut :


, ne fut pas obtenue à l'aide de burins en cuivre ou en pierre, mais par découpe sonique, lors d'opérations, nous dit-on, formant un travail simple et fort agréable. A bon entendeur salut

      On trouvera certainement sur Internet des centaines d'ouvrages parlant de la nature du son.       Mais que pourrait-on dire de son pouvoir sur la matière ?

      Nous avons eu la chance de retrouver dans nos dossiers, un excellent article de 8 pages de Monsieur Thierry Van de Leur, qui nous parle justement de cet étrange pouvoir du son, et article sorti de début de 2008, dans la revue de l'ami Roch Saüquere :


      Et voici, les deux premières pages ( 38 et 39) de cet article :

  

      Finalement, les pages 44 et 45, demeurent elles, très significatives dans cette affaire :

  

      Mais pour aller encore plus loin, il nous semble ici aussi utile de presennter ici trois pages incontournables et hors normes de l'ouvrage "Fleurs d'Esprit", Déjà présenté plus haut et publié on le sait donc aux Éditions Ariane, en Avril 2003, du Collectif Soria, formé on le sait, de 4520 entités cosmiques :


      Voici donc la page 117 et suivantes parlant du son (âmes sensibles s'abtenir) :



Dur..dur n'est-ce pas, comme introduction, mais voyons quelques éléments de la suite aux pages 118 et 119:



      Bien sûr, il nous arrêter ici, cette transcription d'un chapitre de 11 pages, sinon nous allons recevoir les foudres de l'auteur et de l'Editeur .

     Mais, voici un dernier petit plus, pour la route :


      Vous avez tout saisi...Bravo !. N'empêche que pour nous, c'est exactement ce que le Maître Dorian, nous laisse entendre dans son propos, cité juste au dessus. A vous de juger, documents à l'appui.

     Mais ce 8 Décembre 2015, nous allons encore monter le niveau concernant la vie de ces amériendiens qui vivaient bien avant l'arrivée de Christophe Colomb et de les sbires de "conquérants" qui l'ont suivi. En effet, comme on a pas trouvé encore, les millions de squelettes qui devraient exister après le décès de ces habiles précolombiens, on est en droit de croire désormais ce que raconte l'incroyable texte de "Monique Mathieu ", qui nous fait faire un bond vertigineux et transcendant, dans le Passé prestigieux de notre Terre.

        En effet, le 25/09/09, nous avons eu le privilège de recevoir de notre grand ami Claude..., l'url inportant suivant :


      Mais comme cette adresse peut disparaître, du jour au lendemain sans qu'on sache pourquoi, voici alors de quoi il s'agit, avec nos couleurs en plus :

Machu Pichu et Nazca.


La cité de Machu Pichu

       Je vois une ville que les hommes de notre époque nomment Machu Pichu et que ses habitants appellent la cité des Dieux du Soleil.
      Près de moi il y a un être qui est le gardien intemporel de ce lieu.
      Je suis dans la cité de Machu Pichu perdue dans les nuages. Pour l'instant, je suis seule, je ne vois que des pierres autour de moi.
      Je vois maintenant des êtres n'étant pas nés sur ce monde mais vivant sur ce monde. Ils sont très beaux, très grands, ils ont une allure parfaite et surtout un Amour, une Beauté et une Sagesse qui attire non seulement l'admiration, mais le plus grand respect.
      J'en vois maintenant trois autres habillés de petites tuniques courtes, d'un blanc non humain que je ne saurais décrire. Autour d'eux, vole un oiseau qui est curieux : il est aussi gros qu'un corbeau de notre terre et il a des couleurs bleues allant du plus clair au plus le plus soutenu, un bleu très rayonnant. Cet oiseau vient d'un autre monde, il n'existe plus sur ce monde, la race s'est éteinte. Ils me disent :


      « Nous allons vous conter l'histoire de vos origines, l'histoire de vos frères qui fut aussi la vôtre.

      Nous sommes venus de plusieurs coins de votre Univers. Nous mêmes venons de la Constellation du Cygne, mais pas que de là, car nous sommes de grands voyageurs qui allons de monde en monde aider les civilisations à croître et à s'épanouir. Parmi nous, il y a des êtres de Véga, mais ce n'est pas ainsi qu'on les appelait. Le nom est trop compliqué à prononcer pour vous, c'est un son. »

      Je l'entends, mais je ne peux pas le prononcer.

      « Lorsque nous sommes venus pour la première fois sur ce monde il y a plus de cent mille de vos années, nous avons visité tous les peuples qui avaient été comme ensemencé sur ce monde, nous avons mis toutes possibilités afin que la vie s'exprime, que la vie humaine se développe.

      Les premiers êtres étaient des êtres très éthérés qui ont mis les premières bases de vie, mais bien avant les cent mille ans dont nous vous parlons.

      Ce qui nous intéresse, qui vous intéresse, c'est le moment où beaucoup d'entre vous ont commencé à œuvrer. C'était il y a, à peu près cent mille ans, pour certains un peu moins, pour d'autres un peu plus.

      Vous avez vécu dans toutes les grandes civilisations qui ont peuplé cette terre, mais votre mission première, vous enfants des étoiles, c'était d'apporter la Lumière et de civiliser les êtres qui venaient de s'incarner dans la matière. Beaucoup d'entre vous se sont perdus dans cette tâche, dans cette œuvre, beaucoup ont oublié, d'autres ont volontairement oublié leur appartenance afin que leur mission puisse être accomplie beaucoup plus facilement.

      Nous étions en relation avec les peuples de l'Atlantide, nous avions été en relation avec les peuples du continent de Mu et de beaucoup d'autres continents dont il serait trop long de vous énumérer les noms et les dates.

      Ce qui vous intéresse actuellement c'est le lieu nommé Machu Pichu. Nous avons en ce lieu, non seulement enseigné les hommes, mais nous avons tout construit par des moyens extrêmement faciles qui ne sont pas encore dans vos possibilités. Nous avons acquis en totalité les facultés de l'esprit, tout nous est donc possible et accessible sans "outils" comme vous les nommer sur terre, sans machines, simplement avec la force de l'esprit.

      L'esprit peut tout transformer, peut tout alléger, peut tout modeler. Les pierres, aussi lourdes qu'elles puissent vous paraître, ne pesaient en fait qu'un poids minime, leur densité ayant été modifiée afin de pouvoir plus facilement construire, façonner, fabriquer avec un matériel complètement malléable.

      Cette cité n'était pas à la même altitude que maintenant et n'avait pas le même environnement. Nous l'avons construite en surface et aussi en profondeur. Tout ce que nous avons construit et stocké est encore en l'état où nous l'avons laissé mais est resté dans ses profondeurs. Ce n'est pas vous qui le retrouverez, c'est nous qui le réactiverons, le moment venu, lorsque le Plan Divin, quand le Plan devra être accompli.

      Notre but à nous, enfants des étoiles, et le vôtre, était donc d'enseigner essentiellement la Sagesse dans le respect total de l'autre. Aucune Sagesse ne peut s'apprendre sans le respect. Les hommes d'aujourd'hui ont oublié le respect d'eux-mêmes, le respect des autres et le respect de tout ce qui les entoure.

      Ce que nous enseignions aussi aux hommes de cette époque, c'était leur façon de fonctionner, le rôle essentiel de la respiration, le rôle essentiel de la nutrition, le rôle essentiel de l'épuration, le rôle essentiel de la force de l'esprit sur la matière. Beaucoup des êtres que nous avons enseigné ont compris et sont partis avec nous sur d'autres mondes pour continuer le travail, d'autres ont mal compris et de ce fait ont transgressé non seulement l'enseignement, mais les Lois Divines s'y rattachant.

      Les énergies de ce lieu sont considérables car non seulement elles sont terrestres, mais elles viennent aussi d'autres points de l'Univers. »

      Il y a des réseaux souterrains ; je vois comme des filaments, assez gros d'ailleurs, qui captent des énergies venant du fin fond de l'Univers et qui non seulement aident l'homme à mieux comprendre, à mieux se connecter avec ses multiplicités et avec ses frères des étoiles, mais à se transformer complètement dans sa conscience. Les énergies plongent aussi jusqu'au plus profond de la terre car elles nourrissent notre Mère Terre d'une énergie qui lui est nécessaire.
      Je vois maintenant des vaisseaux plus petits. Ils sont argentés et brillent comme au soleil.
      Un vaisseau descend et se place tout doucement au-dessus une place pavée. Les grands Êtres sortent d'une des bâtisses et viennent accueillir les nouveaux arrivants. Le vaisseau reste en suspension dans l'air et des êtres, qui sont des Atlantes, descendent en utilisant des « ascenseurs de lumière » blanc argenté. Ils sont huit. Ils sortent tous de l'engin et rentrent dans un bâtiment rond. C'est un bâtiment avec des grands escaliers semblant creusés dans la roche ; il y a quatre grandes marches. Ce bâtiment a un toit en arrondi, comme une coupole. Des lumières sortent des murs pour éclairer. Il y a des fenêtres pas très grandes et malgré cela la luminosité est intense à l'intérieur.
      Maintenant ils s'asseyent tous sur des sièges d'une matière un peu blanche et ils parlent d'événements importants devant survenir à la planète Terre. Ils parlent de possibilités de protéger la vie humaine. Les Êtres, qui sont des enseignants, disent aux Atlantes présents :


      « Ne vous inquiétez pas, une partie de votre population sera évacuée par nos frères, une autre partie sera transportée sur d'autres parties de votre monde où il n'y aura pas de trop grandes détériorations, mais il faudra aussi, pour garder la connaissance, avoir d'autres relais comme en ce lieu dans le sein de votre Mère. Ces lieux seront des bases intemporelles qui fonctionneront pendant plusieurs milliers d'années et bien au-delà. »

      Les êtres venant du continent Atlante demandent : aurons-nous le temps ? Un des grands êtres sourit et répond : qu'est-ce que le temps ? Vous aurez le temps, n'ayez aucune crainte. Ils disent aussi :

      « De plus en plus, quand le temps passera sur ce monde, le monde s'obscurcira jusqu'à ce que les humains soient devenus aveugles, jusqu'à ce que les humains aient perdus complètement conscience de la Lumière Divine, de l'Amour Divin. »

      Un des Atlantes interpelle son interlocuteur et lui dit :

      « Ce n'est pas possible ! Comment les êtres humains du futur pourront-ils se couper de l'essentiel, comment pourront-ils vivre s'ils ne perçoivent plus la Lumière, s'ils se coupent de la Lumière ? »

      Et l'être lui répond :

      « Parce qu'ils auront densifié de plus en plus leur énergie, parce qu'ils auront privilégié la matière et non l'esprit, parce qu'ils auront voulu vivre intensément la matière, ils se leurreront eux-mêmes. Lorsque les hommes se rendront compte de l'immense erreur, leur cœur souffrira et leurs paupières commenceront à s'entrouvrir ; ils pleureront de désespoir. Du simple fait de leurs larmes, leurs yeux commenceront à voir de nouveau la Lumière les sauvera. Et nous, qui sommes immortels par rapport à ceux qui se sont enchaînés à la matière, nous serons toujours là pour les aider à retrouver la Lumière, pour les aider à revenir vers leur origine, vers nous.

      Ceux qui, parmi eux, auront volontairement occulté leur appartenance pour mieux servir, pour mieux guider, retrouveront l'Amour immense qui les guidera encore beaucoup plus rapidement vers nous.

      Vous, hors du temps, hors de l'espace, vous qui entendez ou lisez les paroles de vos frères intemporels, réveillez-vous, réveillez-vous à la vraie existence, à l'existence de la Sagesse, à l'existence de l'Amour, revenez vers votre vrai foyer car votre mission se termine. Vous avez été valeureux, vous avez été courageux, vous vous êtes donné à ce monde, vous avez mérité le repos dans la Lumière et dans la Joie immense de nous retrouver. Mais avant cela, l'œuvre devra être menée à son terme et nous seront près de vous pour vous aider à l'accomplir.

      Nous avons été enseignants sur ce que vous appelez actuellement le continent Sud Américain. Nous avons été les enseignants d'êtres vivants sur plusieurs continents de votre Mère Terre. Nous sommes temporels et intemporels et nous sommes encore ceux qui viennent vous guider d'une manière différente.

      Lors de vos missions prochaines vous retournerez sur des mondes denses, mais vous garderez la souvenance de ce que vous êtes car vous ne ferez plus l'erreur de vous couper de la Lumière et vous n'aurez plus besoin de le faire volontairement pour ceux qui se sont donnés ainsi au monde en involution. C'est pour cela que nous vous disons : allez à l'essentiel.

      L'intellectualisme est un frein, l'ouverture de conscience ne peut être atteinte que par un grand lâcher prise, par une vie simple et pure ; vous êtes capables de le faire et vous le faites, seule compte la reconnaissance de ce que vous êtes. Il faut que vous puissiez vous reconnecter à vous-même afin de bien comprendre ce que vous devrez devenir et où vous irez.

      Nous voudrions vous dire que nous sommes plus près de vous que vous-même, que nous sommes vous ; aussi étrange que cela puisse vous paraître, nous sommes vous. Le lien d'Amour nous lie et nous reliera au-delà du temps, au-delà de l'espace et c'est en cela que nous sommes vous. »

      Lorsque ce lieu sera réactivé, y serons-nous avec vous?

      « Quand ce lieu sera réactivé vous ne serez plus en ce monde. Il sera réactivé pour la nouvelle période que ce monde vivra, pour la future époque. Pour l'instant, il ne pourrait être réactivé, car s'il était réactivé tous ceux qui sont les porteurs de Lumière comme tous ceux qui servent les forces de l'obscur auraient encore beaucoup plus de force.

      Lorsque ce lieu sera réactivé tous les humains vivant sur la planète Terre verront leur puissance créatrice augmenter de façon considérable. Il faut donc que les êtres humains vivant sur ce monde puissent avoir acquis la Sagesse avant d'intégrer ces énergies considérables. »

      C'est curieux, je vois des êtres aller en ce lieu avec un cœur très pur et disparaître à mes yeux. C'est comme s'ils étaient projetés ailleurs, dans un autre monde, c'est comme s'il y avait des portes hors du temps et de l'espace. Je vois, en tout temps, des êtres purs monter en ces lieux, être comme absorbés par la Lumière et disparaître. Je n'ai pas l'explication, ils ne me la donnent pas. Ils me disent simplement :

      « Cela ne vous aiderait pas à grandir et la seule chose qui a de l'importance, c'est que vous puissiez grandir en Sagesse et en Force, grandir aussi en Amour et en Joie. La Joie doit être beaucoup plus intégrée dans votre vie, c'est un élément important. »

      Y a-t-il un parallèle à faire avec la Pyramide de Khéops qui serait réactivée ?

      « Elle a été construire par les mêmes êtres avec les mêmes moyens, à la même époque.

      Tous les lieux importants de votre monde seront réactivés quand le monde aura été nettoyé et lorsque les hommes seront capables de vivre avec les nouvelles énergies. Ces nouvelles énergies donneront à l'homme qui vivra sur ce monde toutes les capacités de l'esprit. Donc, il faut qu'il ait la Sagesse pour pouvoir bien s'en servir. »

      Je suis toujours connectée à ces êtres que je reconnais de plus en plus. Je reconnais leur énergie ; je sens l'énergie d'ILIS que je ne vois pourtant pas...
      Quel a été ou quel sera le rôle des immenses pistes qui sont tracées au travers du continent Américain , et qui ont des formes symboliques de chandelier ou d'oiseau, ces pistes que l'on voit à très haute altitude ?

      Je suis à Nazca … Je n'ai pas encore la réponse. Je suis toute seule dans cette immensité, mais je suis au sol.

      Je vois maintenant des vaisseaux complètements différents, des vaisseaux « solides », je n'aime pas trop. Je vois dans ces vaisseaux des êtres durs semblables à des guerriers.

      Ces pistes ne servaient pas pour la Paix, elles servaient pour les combats.

      C'étaient des êtres inamicaux, qui signalaient ainsi leur position car elles se voyaient (et se voit encore) de très loin ; elles se voyaient de beaucoup plus loin à cette époque, car sur ces pistes il y avait un revêtement un peu métallique, comme une peinture argentée très claire.


      « Ces pistes ont été construites, il y a plus de quinze mille ans, au moment où il y a eu des combats, car la Terre a été convoitée par des êtres venant d'autres galaxies. Il y a eu un combat de Titans avec des dégâts considérables. Ce fut le début de l'obscurcissement de la conscience de la vie sur ce monde. Les êtres venant d'outre espace ont amené avec eux une énergie très déstabilisante que vous pourriez définir comme négative, et ils ont laissé cette énergie à certains endroits. Tout doit maintenant être nettoyé. »

      Je vois la forme de ces vaisseaux. Ils sont pointus. Les êtres sont humanoïdes mais ne nous ressemblent pas. Ils sont primaires et ne connaissent pas l'Amour, mais ils ont une grande intelligence.

      Il y avait dans cette plaine de Nazca, une grande plate-forme ronde entrant dans la terre et en sortant pour porter des engins. Je ne sais pas si elle existe encore. Il me dit :


      « Oui, elle ne sert plus, mais elle existe encore. Elle est immense, elle fait cinq cent mètres de diamètre.

      Votre monde a connu beaucoup de turbulences, et si l'homme vivant sur ce monde n'avait pas faibli, s'il avait simplement accompli la mission qui était la sienne, certaines énergies n'auraient jamais pu pénétrer sur ce monde et ce monde serait resté la merveille créé pour l'Amour et la Beauté. Il redeviendra cette merveille où règneront l'Amour et la Beauté car c'est la Volonté du Père.

      Un grand nettoyage sera fait sur ce monde pour que la vie puisse refleurir dans une nouvelle Paix, dans une nouvelle Lumière, dans un nouvel Amour.

      Nous ne pouvons pas vous dire le moment, car le moment dépendra de l'énergie émise par ce monde, par les êtres humains, par la Terre, par tout ce qui vit. C'est la vie qui fera en sorte que ce monde vivra les transformations plus ou moins facilement car elles auront lieu de toute façon.

      Nous vous le rappelons : le Père, dans son immense Amour pour les mondes peut tout transformer de son souffle parfumé. Espérez-le en vos cœurs, appelez cette transformation, qu'elle se fasse dans l'Amour, que la Lumière pénètre ce monde jusque dans ses plus petits recoins en douceur. C'est possible !

      S'il émanait de tout ce qui vit sur ce monde beaucoup plus d'Amour, beaucoup plus de Paix, cela se passerait ainsi.

      Priez ! La prière calme votre mental et c'est essentiel. Il n'y a plus d'agitation destructrice lorsque l'être prie. Rappelez-vous cela : la prière calme, la prière apaise, c'est pour cette raison que la prière est très importante.

      Une méditation est une prière, le fait de calmer votre esprit, de lâcher prise, de pardonner, d'envoyer de l'Amour, d'être heureux et en Joie est une prière, la plus belle des prières. Le fait de rendre grâce à la beauté qui vous entoure, de rendre grâce à la gentillesse de vos amis, de rendre grâce à l'Amour de ceux qui vous entourent et de ceux qui ne sont pas visibles à vos yeux, est une prière. Le fait de vous aimer, de vous respecter, de respecter la vie, est une prière. Tout cela calme l'océan des tourmentes créé par toutes ces énergies qui se combattent, qui vous perturbent.

      Si TOUS les humains pouvaient, au même moment, s'agenouiller et envoyer une seule seconde un petit peu d'Amour sur votre Mère la Terre, la tempête serait définitivement calmée et plus rien de terrible n'arriverait à votre monde !

      Une seconde de recueillement et de prière pour chaque humain vivant sur votre mère Terre suffirait à changer complètement le destin de votre terre et des hommes.


      Alors, puisque cela n'a pas beaucoup de chances d'arriver, essayez avec vos moyens de faire la Paix en vous, de faire la paix autour de vous, d'être joyeux, d'être plein de respect et de reconnaissance envers la vie, envers vos frères. Vous pouvez tous le faire, vous pouvez lâcher prise à tous vos petits problèmes avant qu'ils ne vous étouffent.

      C'est si simple ! C'est si simple ! Lorsque vous aurez compris cela, vous aurez fait un pas de géant vers la Sagesse Primordiale, vers l'Amour, et vous serez beaucoup plus connectés à l'Energie Divine, à l'Amour Universel.

      Nous vous laissons sur ces derniers mots d'espoir pour votre monde et pour vous-même.

      Nous vous aimons infiniment, soyez en paix, soyez heureux. Que l'Amour vous habite et que la Joie ne quitte plus vos cœurs. »


     Fin de citation en provenance du site http://ducielalaterre.org

      Que dire de plus, après la lecture d'un tel texte que l'on pourrait qualifier de vraiment Cosmique , sinon qu'il s'inserre parfaitement la démarche spirituelle qu'ARTivision, a initié dés sa création en Janvier 1997.

     Voir aussi un texte plus récent placé à :


     Mais ce 10/12/2015, pour les puristes amateurs de belles formules et de graphiques mathématiques, disons que nous avons reçu le 8 Décembre 2015 de notre grande amie belge Chantal, un texte en PDF, dont hélas nous n'avons pas pu trouver l'url. Merci mille fois à l'internaute qui pourra mettre la main dessus .

     Voici donc quelques images significatives de ce PDF, intitulé : "Amour 528 Hz.doc ( 3,29 Mo)" :






     Et voici une dernière petite image, qui prouve assurément que Nicola TESLA, était un véritable initié et inspiré.


     En anglais, on peut commencer par le site :


     Décidément on voit désormais, que l'on redécouvre actuellement une connaissance très raffinée, que comnaissaient déjà nos ancètres très lointains de cette planète, qui bascule en ce moment dans le Temps des Révélations, si bien mis en exergue par le grand ésotériste français (bien ignoré des médias et intellectuels blasés actuels), tel que :

     " Les descriptions de l'Âge d'Or des idolâtres et celles des Temps messianiques des Hébreux, concordent sur un point fondamental :

     Quand on en sera là, nous rabâchent-ils depuis des siècles et des siècles, l'homme saura accomplir les actes attribués par les Mythes aux divers "dieux" , et aux Elohim par la Genèse.
" .

     Extrait de "Les temps messianiques", J'ai Lu A 381 page 33.

  

     Merci mille fois déjà, à l'internaute qui nous retrouvera quelques passages de ces descriptions de l'Âge d'Or des idolâtres , et aussi des passages des Temps messianiques des Hébreux, dont il est fait mention ci-dessus.

     Mais ce 12 Décembre 2015, poursuivons quelques bons mots du Maître Dorian:

" D’autres civilisations très brillantes, avaient de même le privilège d’édifier des tours, rien qu’en employant leur pensée pure, et dirigée vers un but parfait.

     Lorsque le but est vraiment parfait, la pensée humaine peut créer beaucoup de choses. Ce potentiel est inscrit en vous, en vous tous. Il ne saurait y avoir d’humains plus grands que d’autres, de privilégiés ou de castes dominantes, vous allez tous redécouvrir ces potentiels.

     Cela, cette division, n’existe pas chez nous, où les êtres sont égaux, placés sous la loi divine de la Source, ainsi que l'ordre de la Vie. Ceux qui mésusent de leurs pouvoirs sont appelés à les perdre.

     Un pouvoir spirituel ne saurait être utilisé qu’en vue du plus Grand Bien....

     Le message est très clair. Celui qui détourne les pouvoirs de l'esprit créatif d'amour à son profit, en écrasant ses propres frères pour se mettre égoistement en avant, perdra le pouvoir spîrituel, de créer la beauté et l'harmonie, et redeviendra une sorte d'homme des cavernes , devant lutter amèrement pour sa sécurité et sa subsistance. C'est bien là que s'applique la loi cosmique, rarement enseignée dans nos écoles :

"On récolte toujours un jour, ce que l'on a semé".

     Mais, on le sait bien, le mythe de la supériorité technologique d'un peuple pour imposer sa culture sur un autre, est toujours présent insidieusement, de nos jours :

     Il faut savoir, que nous avons reçu en 2012, d'un internaute blasé qui ne croit pas à l'existence des extraterrestres nommés Petits Gris la missive suivante :

From: J-C................
Sent: Saturday, November 24, 2012 7:03 AM
To: fred.idylle@orange.fr
Subject: Petits Gris

    Bonjour M. IDYLLE

    Puisque vous affirmez que les "petits gris", ont un niveau technologique très supérieur au nôtre, ainsi que des intentions peu charitables, comment expliquez-vous qu'ils n'aient pas depuis longtemps envahi notre planète et exterminé l'humanité ?

    Je vous souhaite une excellente journée.
J-C. .......


      Autrement dit, cet internaute, admet d'emblée que la Fontaine, avait entièrement raison, lorsqu'il a appliqué, dans une de ses fables, la maxime :

" La raison du plus fort est toujours la meilleure "

     Mais d'abord, le propos très allarmiste de cet internaute, nous fait penser avant tout, à celui d'un partisan (à une époque pas si éloignée) , de la thèse de la Terre plate, qui affirmait ceci : "La Terre ne peut être ronde car les gens des antipodes tomberaient dans le vide ". Bien sûr, il ignorait que, la loi de la gravitation, autrement dit la pesanteur collerait, ces gens des antipodes, comme lui, à la terre ferme. Donc on peut dire ici "Aux innocents les mains pleines"

    On pourrait en effet croire, que ces Petits Gris, s'ils existent et , détenant une Force puissante et une Technologie supérieures à la nôtre , auraient vite fait, comme les allemands de la dernière guerre, de massacrer, ce que ces derniers appelaient "les races inférieures" ...

    Ici donc la pesanteur, peut être assimilée au fait qu'il existe d'autres entités bien supérieures, à ces Petits Gris qu'FOARTivision
nomme, les Maîtres ( comme les nommés :SaLuSa, Dratzo, Soria, Dorian, etc...) , et Maîtres qui peuvent, quand le temps est révolu, remettre les compteurs à zéro

    Mais pour le novice qui n'a jamais entendu parler de cette affaire, il faut savoir en effet, que cette race d'extraterrestres, nommée les Petits Gris ( Short Greys), est représentée sur Google, par les configurations suivantes :



     Et, nous aurions considéré tout ce qui précède comme venant d'une imagination débridée d'un auteur de science-fiction, si nous n'avions pas reçu récemment, de notre ami Jean B..... (http://www.banlin.fr.), l'url d'un site archéologique concernant les Mayas :


et, montrant des découvertes faites dans le centre du Mexique, il y environ 55 ans, et montrant des entités semblables, aux yeux ovales très inclinés :

    


    


      Pensez-vous que les Mayas auraient representé, d'une manière si expressive, ces silhouettes, s'ils ne les avaient pas vues en chair et en os ?

      Mais de plus, nous dit aimablement, le 13/03/2013, l 'internaute Monique G...; " Avez-vous remarqué que chaque fois que leurs mains sont visibles, elles ne comptent que 4 doigts ? "

  


    Rappelons nous aussi nous dit Monique, que " La vénusienne Oréjona , qui d'après la légende a atterri avec son vaiseau spatial sur les bords du lac Titicaca, avait aux mains 4 doigts palmés":


D'après R.Charroux : Histoire inconnue des Hommes depuis cent mille ans. 1963.


     Mais ce 13/12/2015, comme parait-il "il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", nous allons ici produire la preuve que ces extraterretres n'étaient pas des individus masqués participant à des cérémonies rituelles, comme le prétentent les archéologues officiels, (qui préfèrent se fourrer le doigt dans l'œil, jusqu'au coude).

     En effet, dans les images suivantes, on voit parfaitement qu'il ne sagit plus du tout de masques rituels, mais bien d'astronautes manipulant des instruments dans une cabine :



    C'est alors que l'on découvre aussi, cette gravure surprenante :


     Que fait donc cet épi de maïs, sur le coté gauche de cet artefact ? Pour ARTivision, cela ne peut signifier que le fait, que ce maïs, a été effectivement apporté par les aliens aux yeux ovales et inclinés, de leur planète sur la Terre, au moment de leur arrivée comme le prétendent, les traditions ancestrales de ces peuples amérindiens N'est-ce pas !!!

      Mais, il y a mieux encore pour confondre, ces archéologues blasés, car nous avons nous-mêmes été aussi particulièrement surpris, de découvrir dans l'image ci-dessus, cette représention d'une planète ressemblant incontestablement à, Saturne ...


      On ne va tout de même pas, nous dire, que les mexicains de l'époque, qui ont sculpté ces artefacts, ( il y a assurément, des centaines d'années et un grand merci à l'internaute, qui nous en précisera, la datation exacte ) , avaient à leur disposition, des télescopes, pour capter l'image de Saturne, de notre système solaire, et pouvoir ensuite venir, la graver dans l'artefact en question.

      La meilleure explication est que ces êtres aux yeux ovales et très inclinés, vus plus haut, ont simplement représenté, dans cette image d'un corps planétaire, avec son anneau, la forme de la planète, d'où ils venaient. Point barre.

      À vous de juger, cette incongruité astronomique, qui pose de nombreuses questions ...

     Après cette importante parenthèse venons-en maintenant au plus haut point d'intérêt, de ce texte de Dorian. En effet l'expression "placés sous la loi divine de la Source" qui va encore faire grincer indéniablement et d'une manière stridente les dents des matérialistes notoires et consorts mécréants irréductibles qui ne veulent pas entendre parler ni de Dieu, ni du Diable. Ils vont bondir de dépit et d'amertume en hurlant : " Trop c'est trop, tout cela n'est que du prosélitisme sous-jacent pour une religion non précisée. Encore une affaire de sectes. Vite avertissons la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ( donc la MIVILUDES )".

      Mais il faut aussi savoir, que le Maître Dorian , n'emploie là, qu'une formulation cosmique utilisée largement par les Maîtres dont certains sont déjà présentés en partie, plus haut, et entité cosmique supérieure, que le site ARTivision, évoque souvent sous la forme de : soit le Grand Tout Supérieur, ou encore le Très Haut, ou aussi bien sûr, La Source pour éviter toute confusion, avec ces petits dieux inférieurs, que l'on trouve dans la plupart des textes traditionaux et mythologiques. Mais lisez ceci plutôt, et qui est déjà présenté dans notre article en date du 30/03/2013 : AffaireStevenGreer.html tel que :

      Début de citation :

     "Venons en maintenant à cette affaire de conscience cosmique, la conscience divine, évoquée plus haut, par le DR Steven Greer . Ce DR est assurément au courant des expériences poussées qui ont prouvé la communication des plantes entre elles, des plantes avec animaux et des plantes avec les humains, et expériences qui auraient dû être répétées dans toutes les universités, car elles montrent incontestablement, l'unité du vivant et l'intercommunication qui régnent entre ses éléments constitutifs. Mais au contraire, il est évident que ceux qui préfèrent "diviser pour régner", n'avaient aucun intérêt à diffuser ce genre d'expériences qui pourraient grandement remettre en cause leurs moyens de pression sur les humains, qu'ils ont su si bien séparer par toutes sortes de combines. En effet dès le 23/12/09, le site ARTivision, dans son article surprenant :

expliquait tout cela par le titre :

"Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants
et retour à la dimension cosmique de l'humain
"


      Fin de citation :

      Le site ARTivision (notez bien la couleur fuchsia relative à la quatrième dimension ou plus), est donc depuis lors, sans trop le dire, est devenu un site "Mystico-rationaliste", mot que vous ne trouverez dans aucun dictionnaire, et site qui parfois se base parfois sur des informations transcendantes, venant assurément d'une quatrième dimension, et transmises par ce que nous appelons des Maîtres, et justement, voici une méditation très significatives, du très Grand Maître de Findhorn :

Rien n'est le fruit du Hasard .
Il y a un dessein et un plan parfaits
sous-jacents à toute vie,
et tu fais partie de cette globalité ;
tu fais donc partie de ce dessein et de ce plan parfaits.
Lorsque tu vois d'étranges choses se passer
et que tu te demandes pourquoi elles t'arrivent,
prends du temps pour voir comment tout cela s'articule,
et tu verras qu'il y a une raison à toute chose.
Les raisons peuvent te surprendre,
mais sois prêt néanmoins à les accepter et à apprendre au travers elles,
et ne lutte pas contre elles.
La vie devrait se dérouler sans effort.
Une fleur ne lutte pas pour s'épanouir au soleil,
alors pourquoi devrais-tu lutter pour t'épanouir
par la grâce de l' amour infini du Très Haut ?
Si c'est le cas, cela vient de toi, et cela ne fait pas partie
de Son dessein et de Son plan parfaits pour toi.
La simplicité est Son sceau, alors garde la vie simple.
Reste sans cesse en contact avec Lui,
et regarde-toi te déployer dans Son amour .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 30 Mars, après adaptation d'ARTivision.

     Comme on le voit, tout est lié dans ce monde et ailleurs n'est-ce pas ?

     Rappelons qu'Eileen Caddy, était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn


     Mais pour ceux que l'expression La Source ou le Très Haut, indispose, plaçons aussi ici le texte en page 69, de l'ouvrage "Fleurs d'Esprit", publié aux Éditions Ariane, en Avril 2003, du Collectif Soria, formé on le sait, de 4520 entités cosmiques :


     Ceci confirme bien, ce que disait Adamski, aux pages 100 et 101 de son livre et pages déjà cités plus haut, et que nous vous redonnons ici, pour mieux comparer :

  

     Allez, un petit plus, du même ouvrage, page 169,de Soria , pour mieux comprendre cette affaire :

     "J'aimerais ouvrir doucement votre conscient à la réalité divine, en vous livrant les mécanismes de la Création. Votre surveillance aimante reste délicate actuellement, car vous entrez de plus en plus dans un système d'intolérance envers la Vie divine. Votre humanité est régie par une société de profittout doit être contrôlé de manière à interdire le choix de l'expression.

     La présente technologie cache un système de haute surveillance qui va à l'encontre de la liberté. Les Atlantes, de retour, retrouvent leurs jouets dangereux. Nous sommes avertis de toutes leurs bases secrètes, des engins annihilant la volonté humaine et de votre maintien artificiel dans une basse fréquence rendant les actes difficiles. Ce constat fut établi par nos Surveillants. "

     Mais pour ceux qui continuent à rire sous cape, en pensant que tout cela, ne sont que des foutaises, voici le bouquet, (âmes sensibles s'abtenir), et qui est extrait des pages 186 et 187 de "L'Être Solaire" de Soria Edition Ariane Juillet 2002.



     Comme on le voit, la situation est loin d'être cool, sur cette planète.

     Fin de citation, et à bon entendeur Salut...

     Mais ce 25 Octobre 2015, pour combler le désir latent du détracteur zététique blasé, qui aurait affirmé comme plus haut "Tout cela n'est que du vent, pour nous, seul compte Le pur Hasard... ", disons d'emblée que pour ARTivision, ce Hasard, que les savants relient à "la notion de simultanéité et de synchronicité", ou encore à "la notion de coincidences aléatoires" , n'existe pas en fait, et que tout est réglé par des lois subtiles, dont nous ne soupçonnons même pas l'existence, et lois qui prennent racine dans un complexe multidimensionnel, hors de notre portée actuellement, à moins que l'on ait atteint le niveau de ceux que l'on appelle les "Maîtres". (Nous n'avons pas ici, hélas, le temps de développer ce concept). mais les scientifiques eux-mêmes, on va le voir, s'interrogent grandement désormais sur cette notion, si impalpable du Hasard, et cette attititude va nous  permettre de pénétrer plus avant dans les arcanes vraiment ésotériques et fantastiques, du site ARTivision, et vous découvrirez ainsi que la réalité dépasse de très loin la Science-Fiction.

     En effet, sortons de notre bibliothèque sur le document suivant qui est le Science&Vie n° 1003 d'Avril 2001, et qui est parfaitement, en correspondance avec ce qui précéde :


      Et voici le début de ce très important article sans doute devenu dès lors, incontournable sur le sujet en question :


      Nous invitons tout internaute qui veut en savoir plus, de se procurer ce débat de 23 pages, sur l'existence ou non d'une Intelligence Supérieure, qui est à l'origine de l'Univers, comme le disent les extraterrestres d'Adamski, et bien d'autres Maîtres cosmiques.

     Evidemment les scientifiques modernes n'adhèrent pas du tout à cette idée, mais un certain Albert Einstein, lui y croyait, car il aurait dit :"Dieu ne joue pas aux dés"; (Merci à l'aimable internaute qui pourrait nous retrouver les références exactes de cette citation) :


     Donc chacun est, bien sûr, libre de croire ou non, à l'existence de cette Intelligence Supérieure, jusqu'au jour du Grand Chambardement, où, tout sera révélé en Haut Lieu...

     Pour l'instant, lisez aussi ceci :


     Allez... un petit dernier pour la route :


     Il est clair cependant, que le site ARTivision, avait choisi son camp, dès sa création en 1997.

.      Curieux, n'est-ce pas que tout cela qui montre que le hasard s'illlumine chaque jour bien mieux dans un sens où l'on ne l'attendait pas du tout A vous de juger tout cela, une fois de plus...

     Mais il y a bien mieux en page 219 et 220 du premier livre de Soria : "Les grandes Voies du Soleil" d'Avril 2001, chez le même Editeur :

     " Redéfinir l'usage d'un mot peut être la naissance d'une grande libération. Les plus grands maux de votre planète se situent dans la source même de vos mots. Vous vous êtes éloignés les uns des autres avec la multitude de vos dialectes. La tour de Babel symbolise cet éloignement. La multitude a été explorée dans sa forme négative surtout : il serait bon désormais de visiter sa charge positive.

     Nous ne vous demandons pas de transformer la signification des mots, mais bien d'éclaircir les concepts derrière ces mots. En prenant conscience. par exemple, du concept relié au mot "Dieu", vous cesserez d'alimenter l'égrégore attaché à ce mot. Il y a autant d'égrégores que de mots. certains étant plus défigurés que d'autres. Il y a, par contre. des mots que vous ne devriez plus employer, tel le mot « Dieu ». Actuellement, c'est le plus défiguré dans sa conception même. Pour cette raison, nous employons les mots "Grand Constructeur", qui portent en eux la charge la plus réelle de sa fonction. Le mot "Créateur" est aussi à bien comprendre. Ici, de notre côté du voile, il existe plusieurs niveaux de créateurs. Ceux auxquels vous faites allusion sont de petits créateurs limités dans leurs fonctions; ils sont en fait responsables de votre maintien dans l'Ombre depuis très longtemps. Si je vous dis que le terme "créateur" se réfère davantage à des scientifiques, à des biologistes, arriverez-vous à accepter cette idée ? "

     Fin de citation..


     Pas mal cette subtilité lexicale n'est-ce pas ? Rappelons qu'ARTivision, a choisi depuis belle lurette, à la place de l'expression "Le Grand Constructeur", celle-ci : " La Source ou Le Très Haut".
"

     Alors chers internautes mordus du Hasard, il vous botte toujours ...
.

     
Mais ce 26/10/2015, reprenons cette parole de Soria "...vous cesserez d'alimenter l'égrégore attaché à ce mot. Il y a autant d'égrégores que de mots, certains étant plus défigurés que d'autres".

     Seulement voilà, que le mot égrégore est lancé sans que l'on nous précise ce que c'est vraiment et qu'il est parfois un complexe énergétique tout à fait négatif.

     Mais pour les puristes, voici un petit plus, qui n'a certainement pas beaucoup plu, aux éducateurs religieux ou pas, de l'époque, et sans doute fera encore tiquer, ceux de maintenant :

     En effe,t ce texte provient de l'ouvrage d'un auteur tout aussi critiqué qu'Adamski, nommé Howard Menger, et qui fut l'une des figures les plus marquantes du monde des Contactés, dans l'Amérique des années 50 et 60. Le livre qu'il écrivit à la fin des années 50 "From Outer Space to You", est sorti en France en 1965 aux Editions Dervy, sous le titre "Mes Amis les Hommes de l'Espace", et il alimenta de vives polémiques :


Et voici le texte d'origine :


     Que l'on pourrait traduire ainsi :

     Nous avons tous une étincelle du Créateur en nous et certainement cette étincelle est de la même couleur dans 1'intérieur des differents individus. Sous la peau 1'âme est belle, quelle que soit la coque physique dans laquelle elle s'exprime.

     Nos enfants qui grandissent dans ce monde d'ignorance ne le transformeront pas en un monde meilleur, plein de compréhension et d'amour, si nous, les parents, ainsi que les écoles, les collèges et les églises, nous ne les intruisons pas non par des mots, mais par des actions.

     Dans nos églises nous disons à nos enfants d'être bons, sinon Dieu les punira. Ceci, à mon avis, est de 1'incompréhension. DIEU NE PUNIT PERSONNE. Nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive. Dieu est tout le monde, toutes choses, et est présent partout, dans un l'Univers Infini. L'homme n'est, dans ce monde tridimensionnel, qu'une manifestation physique limitée infinitésimale. L'homme n'est qu'une grenouille insignifiante dans un baril, qui ne conçoit pas 1'existence d'un lac merveilleux, à 1'extérieur de son petit monde. "


     Fin de traduction.


     Et vlan, voilà donc le soufle du grand philosophe que fut Howard Menger, utilisant un ouragan intellectuel bien atypique, n'est pas !!


    Mais allons plus loin. En effet, le site ARTivision a, dans de nombreux articles, démontré le fait, que la pensée est créatrice d'énergie, et que les pensées positives, engendrent des formes énégétiques harmonieuses, et qu'inversement les pensées négatives, engendrent des formes énergétiques désastreuses.

    Nous rappelons que dans son ouvrage révolutionnaire, le lama Lobsang Rampa ( toujours villipendé par des journalistes et écrivains consorts ignares de la chose ésotérique élémentaire) a écrit dans "Le troisième Oeil" " Une pensée, soigneusement dirigée et partiellement condensée, peut déplacer un objet " .

   Nous sommes alors persuadés, que, dans quelques années, les scientifiques démontreront qu'il existe bel et bien des univers parallèles, où évoluent entre autres choses, des entités négatives, qui se repaissent d'énergie de très bas niveau (crée par les hommes eux-mêmes en manque d'amour), et entités qui évidemment, nous manipulent à nos dépends pour satisfaire leurs bas instincts. C'est exactement de ce que l'on appelle ésotériquement une forme-pensée négative, ou un égrégore néfaste (certains religieux l'appellent le Diable), qui se gonfle toujours plus d'énergie négative et qui réclame toujours plus de sang et provoque donc toutes ces catastrophes qui nous éclatent à la figure chaque jour.( Ces avions qui tombent, régulièrement en tuant des centaines d'occupants, cet aurocar qui prend feu brusquement, après un simple choc avec un camion, tuant 43 personnes comme cela est arrivé, le Vendredi 23 Octobre 2015, au matin en Gironde ..etc.. en font partie assurément).

    En résumé, c'est l'homme lui même qui se punit, en vertu du libre arbitre auquel il est soumis sur cette planète, et comme ARTivision l'a déjà écrit, libre arbitre qui est très rarement accordé à un monde planétaire...

    Peut-être serait-il utile d'entendre ici, le son de cloche du Groupe Soria à cette occasion. Mais prière tout de même, de bien s'accrocher aux murs :

     "Le groupe de Créateurs a conçu toute chose, le Noir comme le Blanc. Par conséquent, la Lumière et l'Ombre sont l'œuvre des Créateurs , mais la manifestation tordue de votre mental a modifié cette conception et vous avez créé Satan. Il suffit que vous preniez conscience de cet acte et que vous arrêtiez d'envoyer vos pensées dans l'égrégore planétaire pour qu'il disparaisse.

          Nous sommes arrivés au temps du grand lessivage.

           Si le rayon cosmique nettoie les corps subtils de la Terre, il en sera de même pour vous, et les Créateurs se sont réunis pour imposer leur volonté et rétablir leur véritable intervention.

          Cette Terre sera lavée de toute négativité créée par vous. L'Ombre et la Lumière, vont s'unir en une spirale pour accueillir la vie du rayon de Lumière du Soleil central. Le Un deviendra Trois puis s'unira à la matière et deviendra Quatre.

     La diversité apporte toutes les clés nécessaires à l'ouverture de votre Soleil intérieur. En déniant ce principe, vous avez bloqué l'accès à toute manifestation de l'Amour....
"

      Surprenant n'est-ce pas que tout cela !!!  À vous de juger, si c'est un simple exercice d'imagination...

     Pour en savoir bien plus, sur cette affaire d'égrégores, prière de se référer au site :


      Mais, le 8/07/2011, nous avons reçu de l'internaute ami Jean-Philippe, l'extraordinaire et incroyable url, concernant les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch, et placé à :


     Nous vous invitons à sauvegarder cette page, car elle pourrait disparaître, par enchantement, comme celle du Griffith Observatory dont nous avons parlé dans divers articles.

     Mais revenons, à Marina Popovitch, dont il convient de bien regarder la frimousse:


      Vous avez bien noté, nous l'espérons, que cette scientifique déclare que "... les scientifiques estiment que le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Ce qui doit être porté à la connaissance des populations et doit absolument déclencher un changement radical de tous nos comportements."

      et aussi surtout :

     "...Nous avons ainsi découvert que ce champ est un tissu éthérique chargé d’émotions. C’est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions. Chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires."

      C'est exactement, n'est-ce pas, ce qu' ARTivision, a laissé entendre avec cette affaire étrange d'égrégore qui a dû faire sourire, plus d'un bien-pensant. . A vous de juger...

     Une remarquable illustration cinématographique d'un égrègore, nous est venue, pourtant dès 1957, à la sortie de l'admirable film, qui a si bien bercé notre adolescence, de Fred McWilcox, avec les acteurs Walter Pidgeon, Anne Francis, Leslie Nielsen,..etc.., et intitulé "Planète interdite", dont voici l'image d'un poster :



     Pour en savoir plus sur ce film prière de joindre l'url :


   Il va de soi, que pour éviter l'égrégore en question, il nous faut chasser de nos esprits, tout contexte négatif de violence, de crime, de tuererie, de guerre etc.. Et hélas ce n'est pas du tout le chemin emprunté par les médias qui nous inondent à souhait de telles néfastes informations. A bon entendeur salut.

    Il est évident que certains, sans même étudier les éléments dérangeants de cette assertion étrange, vont la rejeter systématiquement, car elle remet en question leurs connaissances acquises après des années d'études dans le contexte universitaire, et pour eux, cela n'est pas acceptable.

     Mais, le mieux, est de reprendre ici, la fin très importante, de notre article Mysticoésotéricophilosophique du 10/05/2003 : rencontreinso.html

    Début de citation:

     "D'autre part, il est écrit dans l'un de vos textes sacrés : Au Commencement était le Verbe". Mais que signifie "le Verbe"? Tout ce qui existe dans l'univers est parti de la pensée du Très Haut, de son verbe qui est la vibration première à la base de toute chose. Vos savants ont bien montré par exemple que le son est formé d'un ensemble de vibrations que l'on peut décomposer aisément. Ils ne vont tarder à découvrir que la pensée est aussi formée d'un ensemble de systèmes vibratoires très subtils qui agit directement sur son environnement matériel et matière qui est, somme toute, une condensation énergétique donc aussi vibratoire. Autrement dit tout vibre à différents niveaux dans L'univers. Si donc vous prononcez les mots de mort, de décrépitude, de déliquescence, ..etc.. , vous allez créer un vortex vibratoire, où ces concepts deviendront efficients, et vous participerez à son évolution. C'est exactement ce qui se passe quand vous allez habiter dans un pays étranger et vivre au cœur même de ses ressortissants (et non pour y vivre à l'écart avec votre communauté habituelle), vous ne vous apercevrez même pas que vous prenez l'accent des autochtones, et c'est quelqu'un d'autre qui vous le fera remarquer. Ce qui s'est passé c'est que votre corps tout entier, et surtout vos cordes vocales, sont entrées en résonance parfaite, avec niveau vibratoire du système dans lequel vous êtes plongés.

    Il en résulte que vous subissez inéluctablement, et tout ce qui est vivant également (les plantes, les amimaux) les contraintes vibratoires du milieu dans lequel vous évoluez et si le concept de mort, y a été construit et admis comme infaillible, vous l'assimiler et vous mourrez. C'est aussi simple que cela. Mais rien n'est plus difficile que d'éradiquer de votre langage et de votre civilisation, des concepts et des images qui ont été érigés et galvaudés depuis des lustres, surtout maintenant, que les moyens de diffusion de l'information sont très multiples. Vous pensez bien que ce n'est pas demain la veille, que vos radios, télés, journaux, etc.. supprimeront de leurs expressions verbales et iconographiques, les notions de mort, d'agonie, de décrépitude etc...

    De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres,.. etc ., en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou, et ce sera vous-même qui en serez responsable, en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie, qui vous réclamera toujours plus de sang. Le Très Haut, vous a donné votre libre arbitre, il ne saurait vous l'enlevez en vous promettant une punition quelconque. Votre seule punition, est celle que vous avez vous-même choisie. Mais rassurez-vous, vous avez encore le moyen d'agir sur cette situation ( Et il faut faire cependant très vite car le temps presse) en refusant d'accepter de regarder des films noirs et d'épouvante, les jeux vidéos cruels et très nombreux actuellement, de lire des romans noirs où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, d'écouter de la musique qui déprime déjà les plantes, etc..., alors et alors seulement, il vous sera peut-être possible de retrouver assez tôt, Paix et Sérénité, au sein d'un Âge d'Or retrouvé.."

    Disons aussi cependant, pour compléter ce qui précède, que :

     - Les pensées enracinées dans la Peur produisent une énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse.
     - Les pensées enracinées dans l'Amour produisent une énergie qui s'étend, s'ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit..

Tiré de l'ouvrage : "Nouvelles Révélations" de Neale Donald Walsch publié aux Editions Ariane au premier trimestre 2003.

     et aussi que :

     Le secret de la Vie n'est pas d'avoir tout ce que la société actuelle par sa nature, nous porte à désirer, mais plutôt de désirer tout ce que l'on a en Soi, et dont on ignore souvent la nature.

    Par exemple, si vous arrivez à projeter votre corps astral
(celui qui, dans votre sommeil pendant que vous rêvez , voyage hors de votre corps physique), vous n'aurez plus besoin d'un poste de télévision pour aller visiter n'importe quel lieu sur cette Terre, mais aussi, et cela est plus merveilleux, n'importe quel lieu en dehors de la Terre.."
"

     Fin de citation

    A vous de juger tout cela, documents en mains.

     Mais, ce 27/10/2015, nous allons expliquer, tant soit peu, l'expression du Maître Dorian, citée tout au debut de cet exposé : " :La Terre existe de manière éthérée...".

     En effet, la première fois que nous avons entendu cette affaire d'éther, correspondant à une planète, c'est dans un texte extraoordinaire, publié par un autre Maître cosmique nommé Pomar, et document inouï, placé dans la revue suivante devenue, très précieuse, bien sûr pour nous :


     C'est dans cette revue, que nous avons découvert à l'époque, cette affaire stupéfiante, dont l'article de 5 pages débute ainsi :


     Et dont le le texte inouï intégral se trouve dans de nombreux articles, et en particulier :


     Cette très délicate et incroyable affaire d'éther, est évoquée par Pomar, dans cette revue, en ces termes :

     " Les vibrations radiantes projetées par le soleil dans l'espace, sont reçues par l'éther, qui n'est pas le vide absolu, mais bien un ensemble d'espaces qui s'étendent de planéte à planète et qui les unissent comme le ferait une mer dont les substances éthériques agissent comme des conducteurs d'énergie."

         Ce mot éther, a semble-t-il ici une connotation toute particulière, et il faut aussi savoir que ce mot, a divisé la communauté scientique dès la fin du XIX e siècle. En effet en 1887, eu lieu la célèbre expérience de Michelson et Morley qui, a conduit les physiciens à mettre en doute l'existence de l'Éther, qui était le pensait-on le support matériel des vibrations d'une onde électromagnétique comme la lumière, ou tout au moins de son mouvement. Cela montrait aussi que la vitesse de la lumière était la même dans toutes les directions. C'est dans l'histoire de la physique l'une des plus importantes et l'une des plus célèbres expériences, qui valut à Michelson le prix Nobel en 1907. Et jusqu'à nos jours tous les scientifiques officiels, en sont restés . Voilà un fait, clair et net, que l'on croit avoir démontré, une fois pour toute.

     Mais, ces temps-ci, un scientifique ayant aussi étudié l'alchimie, Isaac Plotain, remet en cause les conclusions de cette célèbre expérience, en disant qu'elle avait été mal orchestrée à l'époque, et que l'éther existe bien.

     Voici deux ouvrages qui présentent cette histoire plutôt "éthérique" :

  

     Cela est d'ailleurs, confirmé par le groupe transcendant Soria, souvent évoqué sur ARTivision, et voici par exemple quelques propos de Soria, à ce sujet dans divers ouvrages :

     "Nous leur lançons un avertissement sérieux et espérons ne pas voir la réalisation de cette réalité qui, malheureusement, est déjà en train d'être enregistrée dans l'éther de votre planête.....

     ...La chimie subtile de la rose circule dans les couches d'air, aussi bien celles de la Terre qu'autour ou dans l'éther lointain. Cette chimie véhicule des énergies fines pouvant réactiver l'ouverture d'un cœur (son chakra). Celles-ci s'infiltrent dans le réseau de la chaîne de ce chakra, glissent dans les molécules de l'air et parviennent au cœur de la plus petite parcelle de vos atomes. L'énergie de la rose demeure la nourriture la plus subtile nécessaire à l'apport de la chimie de l'Amour dont a besoin une bibliothèque intérieure.

     L'Éther est une matrice vivante , animée par des atomes.
...etc....


Oh là..., une "matrice vivante" , les meilleurs ouvrages de Science-Fiction sont alors là, tout à fait surclassés n'est-ce pas !!

     Mais, pour clarifier encore mieux tout cela puisque Pomar nous parle aussi de Mercure , voici un petit plus à ce sujet, et relatif encore à cette affaire d'éther ignorée, on le sait, de nos scientifiques contemporains . Cette information est tirée du volet V de l'affaire Kraspedon de la revue ONDES VIVES n° 94 de Fév 1974 :


     Et en page 5, on trouve ceci, et chers novices ingénus , veuillez SVP, bien attacher solidement votre ceinture :



     Vous avez bien lu, nous l'espérons, que la couche éthérique est de 624 000 km pour Mercure , alors qu'elle n'est que de 400 000 pour la Terre , (elle arrive donc jusqu'à la Lune), et que la largeur de la couche d'éther d'une planète, est inversement proportionnelle à son éloignement du Soleil.

     Décidément cette Nature ( La Source), nous surprendra toujours plus, quand on veut bien analyser son fonctionement .

     Après cette utile digression, et cette mise en condition de notre espace ésotérique, abordons ce 29/10/2015, cet autre texte transcendant, du Maître cosmique Dorian, daté du 4 Octobre 2015:

Le passage de la Vie à l’Amour.


     " Les leçons de vie dispensées en ce moment abondent, telles que : " Sois toi-même, détache toi, vas de l’avant. Espères ou n’espères pas telle chose. " .

      Beaucoup de personnes, de plus en plus d’êtres humains pourrions-nous dire, sont en questionnement. Beaucoup de conseils aussi sont visibles sur le net. Il faut avant tout vivre ce qui fait vibrer votre être tout entier, et provoque en vous ce sentiment manifeste que finalement tout est harmonieux.

      Une scission s’opère, entre les inspirations/aspirations et l’esprit rationnel des êtres en devenir.

      Tout cela est le reflet d’une plus grande expansion de conscience, induisant des perceptions extra-corporelles.

      De telles perceptions sont ramenées pour la plupart, au vécu, et aux croyances de chacun, pour être supputées sous toutes leurs formes.

(Note 1 du Webmaster. Cependant des scientifiques étudient avec serieux actuellement ces perceptions extra-corporelles : Voyez vous même ces ouvrages :

  

  

Ces scientifiques ont mis carrément dans le plat, et nous permettent de mieux comprendre ces paroles du Maître de Findhorn, dans une méditation en date du 11 avril :

Tu es dans le monde mais tu n'es pas de ce monde.

I1 est inutile de laisser les façons d'être du monde t'enfoncer...

Voir la suite dans de nombreux articles et en particulier à :


     Cette analyse peut dénaturer une belle intuition en la rendant déstabilisante, voire hostile, alors qu’elle incitait au départ à passer aux actes avec légèreté.

     Tout ce qui vient de vos êtres divins, supérieurs qui se réveillent lentement après un long sommeil, est douceur, inspiration et idées joyeuses.

     Ce n’est que le mental qui doute et opère un questionnement sans prendre avec confiance ce qui s’en vient. La Lumière, se déverse en tombant littéralement sur votre monde.

     Saisissez cette belle Lumière, cette chance de redevenir ce que vous pressentez depuis toujours au fond de vous mêmes, des êtres divins, fort joyeux, ardents et sincères !!!

     Et si … ?, dites-vous souvent, les questionnements avec des si, vous empêchent de vous reconnecter à votre être intérieur, cherchant des réponses à l’extérieur de vous-mêmes, elles sont en réalité au dedans de vous.

Note 2 du Webmaster: Voilà une pensée qui s'accorde parfaitement avec celle émise, pour le 8 avril, par le Maître de Findhorn . Voyez vous-même :

Ne t'appuie sur personne.
Tu n'as besoin d'aucun soutien extérieur
ni d'être rassuré, car tu as tout au fond de toi.

C'est à la paix intérieure que chacun aspire,
et elle est là lorsque tu prends du temps pour la rechercher.

Prends-tu du temps pour voir la vérité,
ou acceptes-tu tout ce que tu entends, vois et lis sans discernement ?

Quand tu connais quelque chose de l'intérieur,
rien ni personne d'extérieur ne peut l'ébranler.

C'est quelque chose de si réel pour toi,
que peu importe si le monde entier s'y opposait et te disait que tu as tort.

Tu pourrais continuer tranquillement ton chemin
sans être troublé ni déséquilibré.

Cela, c'est la joie et la paix de la connaissance intérieure .

C'est ce qui peut te donner la paix qui dépasse tout entendement .

Alors quand tu as un doute quelconque à propos de quoi que ce soit,
intériorise-toi et recherche la vérité et le Très Haut te la révèlera ;

puis va ton chemin dans la Paix et la Confiance.


 
La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 8 Avril, après adaptation d'ARTivision.
.


     Vos très belles âmes ont intégré des mémoires s’étirant sur le fil des millénaires. Ceux là même, que les historiens ont perdu, suite aux multiples effacements de vos archives. Les chercheurs actuels et pas toujours les plus célèbres, s’attèlent patiemment à reconstituer ces puzzles du passé.


(Note 3 du Webmaster: Initile de préciser ici, que le site ARTivision, s'évertue depuis 18 ans ( en 2015), avec ses faibles moyens, de démontrer justement que le Passé de notre Terre, est beaucoup plus extraordinaire, que l'on nous l'avoue, dans nos universités. On a, par exemple, vite camouflé , le fait que l'on avait trouvé en 2008, une structure étrange sous les glaces du Groenland . De nombreux sites, en ont fait l'écho, puis ce fut le silence de la tombe . Voyez donc ceci, tiré du site : "Aux armes citoyens" :


  


     Une structure de près de 80 km , c'est gigantesque, et tous les médias qui ont pignon sur rue, se taisent à son sujet . A vous de juger cette incongruité . Mais ce 31 Octobre 2015, poursuivons la suite du texte de Dorian : )
.

     ...Ce passé fort lointain revêt un tout autre sens que celui qui est admis par les dogmes du darwinisme et de la civilisation judéo-chrétienne.

     Il y eut de nombreuses, de très nombreuses civilisations, que la Terre a porté un temps, puis ces civilisations se sont éteintes. Seuls quelques artefacts inattendus, en ont été retrouvés, avec des mystères anachroniques qui défient l’entendement scientifique.

     Une idée préconçue et vieille comme votre monde "historique", est qu’avant l’Antiquité n’existaient que des civilisations primitives. Encore avant, n’existaient que des hommes-singes. Ce concept est faux, bien sûr.

     Avant l’Antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide.


(Note 4 du Webmaster: nous voilà arrivés, à la pierre angulaire cruciale , de l'exposé du Maître Dorian.

     Précisons d'abord, pour le novice ingénu, qui découvre à peine le site ARTivision par cet article, que d'abord, nous n'allons pas nous étendre longtemps sur l'expression "les dogmes du darwinisme" , dogmes si bien admis dans nos universités et débouchant sur théorie synthétique de l'évolution, et nous invitons d'emblée le novice , de se reporter pour cela au site :


     Par contre, voyons de plus près, la signification de l'expression "Civilisation judéo-chrétienne", un peu oubliée ces temps-ci, par les médias qui ont pignon sur rue.

     En effet, même si cela est un peu long, disons alors que, ce sont sur les textes dits bibliques, ( remarquez bien que nous n'écrivons pas le vocable La Bible), que l' on a fondé toute notre civilisation judéo-chrétienne, et une grande partie de nos lois actuelles. Mais le site ARTivision, a apporté, la preuve que beaucoup de ces textes écrits en hébreu, nous venant d'un Passé lointain, ont été trafiqués selon l'humeur et la droiture des transmetteurs, et que par exemble, nous l'avons déjà écrit dans de nombreux articles, le terme ELOHIM, écrit en hébreu tel que :


et que nous avons tiré du livre de Fabre d'Olivet " La langue hébraïque restituée" de Mars 1971 :


s'écrit aussi, en hébreu transcrit en caractères latins :


      Ce vocable, qui est à la base de toute notre compréhension du passé de notre civilisation, est traduit par toutes les bibles connues, sauf 2, par le mot Dieu, comme par exemple dans la Bible du Chanoine A. Crampon, de 1939.


, et ce mot Elohim, se trouve noir sur blanc , dans le texte hébreu en caractères latins (partie droite du texte de Fabre d'Olivet, vue plus haut), de très nombreuses fois, et Elohim, a été galvaudé et traduit de très nombreuses manières, alors que la prudence la plus élémentaire, aurait été de ne pas le traduire.. (Si dans un livre d'anglais de sixième, on lit la phrase à traduire : "Mr. Picwick was walking with his dog", que l'on pourrait traduire modestement, "Monsieur Picwick était entrain de se promener avec son chien", on conçoit alors parfaitement que le vocable Picwick n'ait pas été traduit... n'est-ce pas !) . Seules alors les traductions récentes, d'abord de CHOURAQUI,(COL.Desclée de Brouwer 1974), celle-ci toujours, et parfois celle de DHORME (COL. La Pléiade, Gallimard 1956), satisfont à cette mesure judicieuse :

   <

et , nous transmettent le terme ELOHIM, à la place des autres appellations telles que : ( Dieu, Seigneur, Eternel etc...), et sont les seules Bibles, qui permettent de suivre le texte original, si l'on ne connaît pas un mot d'hébreu.

     Mais pour être plus clair, voyons justement, les premiers mots de ces deux ouvrages, ( Chouraqui à gauche et Dhorme à droite) :


     Certains agnostiques, diront vite que ces affaires de textes bibliques, les laissent totalement indifférents, car elles sont très lointaines de leurs préoccupations actuelles. C'est exactement le même raisonnement, qu'ont dû tenir les rédacteurs de l' The Evening Tribune, ( Voir notre article Byrdtrouvaillesinsolites.html ), en disant que "ces affaires bizarres de terre, au voisinage du Pôle Nord, ou ces affaires, vues plus haut d'un huitième continent au Pôle Sud, ..etc.., nous indifférent radicalement, supprimons les de nos colonnes, pour gagner de la place pour nos publicités.".

     Vous voyez donc maintenant, les conséquences très graves de ce raisonnement, et pour les textes bibliques en question, il y a maintenant le fait, que des millions de gens ont été totalement bernés, et continuent à l'être.

      Sur la bible de droite de Dhorme, on note alors :"Au commencement, Elohim créa le ciel et la Terre."...

     Précisons d'emblée, que nous ne cautionnons ici, aucune secte ou mouvement, se réclamant de la primauté des Elohim dans notre civilisation, comme par exemple le mouvement Raëlien.

     Précisons aussi encore pour le novice, que ce mot Elohim, est le pluriel du mot Eloah, (qui a été lui aussi, traduit, chose surprenante par Dieu), comme nous le précise si bien Jean Sendy, à la page 18 de son live de 1968 précité : (La Lune clé de la Bible) :


     " "Elohim" est en hébreu, la forme purale de "Eloah", et Eloah au singulier, apparaît quarante fois dans le Livre de Job. "Elohim" n'est donc pas "Dieu" mais "Dieux"... "

     Après son ouvrage incontournable "La Lune clé de la Bible", Jean Sendy a aussi publié en Juin 1969 :


qui complète parfaitement son livre précédent.

     Deux images clefs, extraites du site :

nous précisent très bien cela :




     Et on voit parfaitement que les deux mots en question, ne s'écrivent pas du tout de la même façon, et donc leur traduction ne devrait pas identique.

     Or toutes les bibles courantes en français ou en, anglais, ne font pas du tout apparaître ce vocable Eloah dans leurs traductions (Eloah et Elohim, c'est blanc bonnet et bonnet blanc, et c'est Dieu. (Point Barre)

     La tromperie est donc ici manifeste , et on nous l'a fait avalée pendant des siècles .

      Mais, si l'on écrit comme Dhorme :

"Au commencement, Elohim créa le ciel et la terre"

      Notez bien le verbe, créa qui est effectivement au singulier, dans le texte biblique d'origine .

      Mais, puisque Elohim est un pluriel, Dhorme aurait dû écrire :

"Au commencement, les Elohim firent ou créèrent, le ciel et la terre"


     Pour mieux appréhender tout cela, considérons alors maintenant la phrase simple suivante :

" Généralement, les français, aiment le bon vin"

     Nous pensons qu'il ne viendrait à personne l'idée de refuser que l'on écrive, cette phrase aussi sous la forme :

" Généralement, la communauté des français, aime le bon vin".

      On voit alors que le verbe qui était au pluriel (aiment) est désormais au singulier (aime), et cela n'est pas génant du tout.

     Il s'en suit qu'inversement, dans cette dernière phrase, le vocable "la communauté" peut être supprimé ici en français sans problème, à condition de changer le singulier en pluriel et le des en les (les hébreux, en faisant de même, il y a des siècles, pour gagner de la place, auraient pu vouloir supprimer, en plus, le les , et même, vouloir garder le singulier, ce qui nous donna cette phrase tordue :"Elohim fit le ciel et la terre") .

     Comme il n'est pas correct d'écrire en français "les Elohim fit le ciel et la terre", et pour garder le verbe au singulier, le Webmaster du site ARTivision, propose donc la traduction suivante :

"Au commencement, la communauté des Elohim fit (ou mieux élabora),
le ciel et la terre
"

     Donc il suffira que l'on remplace partout le terme Elohim, par l'expression :

"la communauté des Elohim"

, pour que le texte de l'Ancien Testament, devienne tout à fait clair et lumineux, racontant ainsi l'arrivée sur Terre d'êtres venus des cieux, pour re-structurer cette planète.

     Il est en effet grand temps , qu'un Éditeur curieux , prenne son courage à deux mains, pour publier enfin cette "Bible Cosmique", qui s'harmoniserait avec les dernières découvertes faites sur la Lune, sur Mars.. etc..., qui donnent entièrement raison à Jean Sendy.

     Mais, ce 2 Novembre 2015, poursuivons notre analyse détaillée de l'expression, si galvaudée et mal assimilée "de la civilisation judéo-chrétienne".

     On voit donc bien les deux seuls traducteurs de l' Ancien Testament ( AT), Dhorme et Chouraqui, qui ont bien voulu ( c'est tout à leur honneur) garder le terme Elohim, dans leur texte, ont tout de même infléchi ces textes, en considérant Elohim, comme un singulier ainsi que le montre la majorité des autres traductions connues, qui utilsent à sa place on les sait, les termes singuliers Dieu, Eternel, Seigneur,..

     Mais avant de poursuivre notre explication, disons une fois encore que le Temps des Révélations, est bien arrivé et les dernières découvertes spatiales, (voir plus bas), vont obliger tous les traducteurs actuels de la Bible, à revoir leur copie. On sait d'autre part qu'il existait une sevère qui imposait que le texte hébreu devait rester inchangé pendant des siècles, sans que l'on y déplace un iota. Donc on peut encore faire confiance à ce texte, mais pas aux multiples traductions venue après et c'est justement ce que prétend démontrer cet article. Et voici d'abord pourquoi ! :

     Dans un ouvrage remarquable de Brinsley le Poer Trench (a qui nous venons de consacrer deux articles plutôt corsés :


qu'il convient, bien sur, de lire aussi)
(Grand ufologiste et en réalité 8e comte de Clancarty ) paru à Londres chez Neville Spearman en 1960, et aussi en France dans la collection de poche J'ai Lu, 1968 sous le n° A 252 :


     On découvre alors ce passage très important, en page 19 :



     Nous avons souligné en rouge les mots clefs de ce texte, qui montrent que le support d'écriture de l'époque, papier ou parchemin, était très difficile à préparer et que donc chaque mot écrit avait son importance et même par exemple, le vocable Iahvé, peut représenter diverses entités, à des moments différents.

     Vous pensez bien que les scribes si méticuleux de l'époque, ne se seraient pas permis de transformer le je masculin "ani" :
en un je féminin "anochi" :
par simple plaisir.

     Mais, revenons à notre terme Elohim, qui serait un pluriel, et en voici la preuve formelle , qui nous est donnée Dhorme lui-même . En effet dans sa Bible de 1956, il écrit en Genèse Chap.XXXV vers.7 ce pluriel étonnant : " Il bâtit un autel et il appela l'endroit " Dieu de Bethel " , car là s'étaient révélés à lui les Elohim alors qu'il fuyait devant son frère."

     Et cependant, pour le même passage, Chouraqui, lui, dans sa version de 1974, préfère le singulier : " Il clame pour lui le lieu : EL de Beit-El car là l'Elohim lui est apparu dans sa fuite en face de son frère."

     Notons que les autres bibles écrivent généralement comme dans la Bible de Louis Second : "Il bâtit là un autel, et il appela ce lieu EL-Bethel ; car c'est là que Dieu s'était révélé à lui lorsqu'il fuyait devant son frère" . Et là, il n'est plus du tout question de pluriel, et aucune Bible connue, n'écrit par exemple : " C'est là que les dieux s'étaient révélés à lui", alors que l'expression verbale "s'étaient révélés", est bien au pluriel, dans le texte hébreu.

     Mais, nous pensons que le "Temps des retrouvailles de notre fabuleux Passé", est désormais bien arrivé, car nous avons découvert avec satisfaction que, dans une version datée 1985, Chouraqui, dans cette affaire du passage en Genèse Chap.XXXV vers.7, avait opéré un revirement tout à fait exceptionnel, qui rapproche désormais sa bible, de la structure espérée de la "Bible cosmique", évoquée plus haut :

     Pour les puristes qui recherchent les informations de première main, voici d'abord la page 6 de cette Bible de 2432 pages, puis voici aussi un recoupage des pages 7 et 8, montrant le caractère œcuménique de cet ouvrage :


     Et voici maintenant le passage clé qui change tout :


     Reprenons donc ce verset 7 incroyable :

"Il bâtit là un autel et crie au lieu: « Él de Béit-Él » oui, là, les Elohîm s’étaient découverts à lui dans sa fuite en face de son frère."

     Curieux n'est-ce pas ?. Donc, tout est clair, car de 1974 à 1985, Mr Chouraqui a viré de bord totalement, concernant ce pluriel des Elohim en donnant définitivement raison à Dhorme. Bravo donc pour le courage dont il a fait preuve, pour rétablir la vérité. Ce pluriel flagrant a été, on le sait, purement et simplement escamoté dans toutes les autres bibles connues.

      Pour les puristes, il nous faut savoir que Mr Chouraqui, qui nous a quittés en 2007, l'Express du 11 Avril 1986, nous montre une de ses photos :


André Chouraqui, ce grand humaniste qui a essayé de réconcilier
le monde Juif et le monde Chrétien. Photo : Jean-Claude Figenwald.

     Pour en savoir plus sur ce grand humaniste qui a donc justement, parfaitement explicité dans ces travaux bibliques l'expression étudiée ici et concernant "la civilisation judéo-chrétienne": prière de consulter les sites :



      Voici aussi, la couverture de L'Express du 11 Avril 1986 , qui publie un remarquable article sur André Chouraqui de Jacques Derogy intitulé "Le sourcier de la Bible" :


Une étude moderne passionnante d'un texte ancestral.

     Tout cela montre alors donc, sans aucune contestation possible, que presque tous les traducteurs de l'A.T. sont, sur la question de la pluralité des Elohim, en contradiction formelle les uns avec les autres. Cela prouve assurément que le texte hébreu de L'AT les a, bel et bien, troublés
et que donc Jean Sendy, déjà présenté plus haut, avait bien raison. Pour les puristes qui n'arriveraient pas à ce procurer son livre de 1968, il faut savoir que ce livre La Lune clé de la Bible a aussi été publié en livre de poche, chez l'Editeur J'AI LU n° A 208, en 1974, sans doute plus facile à trouver et de plus cette version possède une postface importante, qui n'existait pas chez Julliard :

  


     Mais le puriste gagnerait aussi à se procurer cet ouvrage de Mauro BIGLINO publié en 2014 par l'Editeur Nouvelle Terre :

     Tout en pensant qu'il s'agit du Dieu de l'Ancien Testament , qui n'a rien à voir à avec, Le Très Haut ou La Source , prôné par Le Christ.

     En effet disons, ce 3 Novembre 2015, pour compléter ce qui précède juste au-dessus, que le Grand Maître Jésus-Christ, honorait et vénérait ce "Très Haut", sous la dénomination de "Mon Père", qui doit organiser, selon lui, l'Univers, avec tout ce qu'il contient de matériel et de spirituel . N'est-il pas écrit, en effet, en Matthieu VI-6 : " Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est lá dans le lieu secret...".

     Le Yahveh, ou le Jéhovah , n'affirme nulle part qu'il possède un fils nommé Jésus-Christ, et inversement Jésus, n'a jamais dit que l'Elohim Iahvé, était son père spirituel, dont il rejette d'ailleurs a priori , la "loi du Talion": " Vous avez appris qu'il a été dit : "œil pour œil , et dent pour dent". Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant...." Matthieu V-38. Ceci n'est-il pas bien l'application de la théorie de la "Non Violence", si chère au Mahatma Gandhi, et qui a fait ses preuves ?

     Pas besoin de chercher longtemps, ceux à qui profitait cet amalgame entre l'Ancien Testament et le Nouveau, et cela pour mieux soumettre le commun innocent des mortels, et faire appliquer la devise scélérate : "Il faut diviser pour mieux régner" .

     Voilà ce, qui selon nous, soutient tout le soubassement, de cette " civilisation judéo-chrétienne, si bien évoquée par Dorian. Point Barre.

     Mais, dans ces textes bibliques, il y a une autre expression fondammentale, placée au début du chapitre 6 de la Genèse, et qui a fait couler des fleuves d'encre, pendant des générations. Mais lisez pluôt le passage en question dans la Bible du Chanoine A. Crampon, publiée on le sait, en 1939 par Desclée & Co, à Tournai en Belgique :



     Il faut ici préciser, que c'est ce passage des textes bibliques, qui a considérablement embarrassé tous les traducteurs et exégètes, des textes en question, car il s'y trouve, on le voit des révélations tout à fait fantastiques...

     Cette traduction apparaît dans toutes les bibles classiques françaises connues, sauf deux, déjà vue plus haut, (celle d'abord de Edouard DHORME (COL. La Pléiade, Gallimard 1956), puis celle André CHOURAQUI,(COL.Desclée de Brouwer 1974), qui elles , à la place de l'expression "les fils de Dieu", écrivent : "les fils d' Elohim""..

     Le site ARTivision , (compte-tenu de l'avis de nombreux spécialistes de l'hébreu), dans de nombreux articles, a expliqué clairement que le passage en question devrait se traduire tel que :


     En effet, l'hébreu "bnei ha Elohim", signifie sans contestation possible : "les fils des Elohim",(voir à ce sujet : La Lune clé de la Bible de J. SENDY de 1968 et 1974, déjà présentées plus haut:

  

     Donc pendant des siècles, on nous a trompés sur la signification réelle de cette expression de l' Ancien Testament . A vous de juger...


     Mais justement, ces "fils des Elohim", d'où viennent-ils? On les découvre ici sans aucune description préalable, ce qui prouve bien que les textes ayant donné naissance à l'A.T. nous sont parvenus sous une forme fragmentaire, et que ces textes ont été transcrits progressivement après bien des transformations et des oublis. Ces "fils des Elohim", ont d'ailleurs été plus tard assimilés à des "anges", de nature immatérielle par excellence, alors que le texte hébreu précise parfaitement qu'ils ont fait des enfants avec les filles des hommes, qu'ils avaient judicieusement choisies.

     Mais concernant les fils si décriés, en question, on peut encore trouver bien mieux :

     Voyons en effet , ce qu'en dit Mr A.D.GRAD dans son ouvrage, "les Clés secrètes d'Israël", publié en 1973 dans la collection - Les portes de l'étrange : écrits ésotériques chez Robert LAFFONT, ouvrage réédité désormais par les Editions du Rocher. (Mr A. D. GRAD qui parle près de dix langues, a publié 23 livres sur la Kabbale Hébraïque, et est considéré comme un spécialiste mondial de cette science mystique et ésotérique. Nous avons eu le grand privilège de le rencontrer en 1990 à la Martinique où il réside actuellement) :

     En page 29 on trouve : " Car ailleurs, "en Haut", dit le Livre des mystères kabbalistiques, les "anges " parlent hébreu. Les "anges d'En Haut " ne comprennent que les prières formulées en hébreu. C'est pourquoi le langage des "rebelles" de Babel a été confondu, afin de leur faire perdre la source de leur puissance, afin qu'ils ne soient pas entendus d'En Haut.

     En Haut.

     Mais où?

     Faut-il croire à un En Haut non mythique ?

     Faut-il croire à l'existence d'une ou de plusieurs planètes habitées, habitées par des "anges", et qui parleraient la langue d'Elohîm et du premier homme, la langue commune d'avant Babel, la langue des Hébreux?

     Et les Hébreux qui savaient avant tout le monde des savants que la Terre tournait, ainsi que nous le verrons dans le chapitre consacré au ZOHAR, et semblaient connaître la position non centrale de notre planète dans le cosmos, ont-ils jamais évoqué une planète autre planète que cette Terre sur laquelle ils affirment qu'ils sont étrangers?

     Bien sûr il y a les troublantes affirmations bibliques sur "les fils des Elohîm" (beney-HâElohîm), qui virent que les "filles de l'Adam" (Benôth-HâAdâm) étaient belles, et qu'ils choisirent pour femmes.

     Bien sûr , il y a la mention biblique de Nefîlîm -les "Tombés " (du ciel) qui parurent sur la Terre à cette époque et aussi depuis (et même après cela dit l'écriture), lorsque "les fils des Elohîm" se mêlaient aux filles de l'Adam et qu'elles leur donnèrent des enfants...."


     Que peut-on ajouter de plus, à un si remarquable passage de ce livre ? Vous avez bien lu, nous l'espérons, que dans le texte hébreu, il s'agit assurément de l'expression les fils des Elohîm, et non pas les fils d'Elohim, ou les fils de Dieu, comme l'ont écrit les auteurs précités pour accorder le texte hébreu à leur propre vision religieuse.

      Mr A.D.GRAD dit aussi que ces Elohim pourraient bien provenir de "Arqâ", lieu ou planète restant encore à identifier : Voir le verset de Jérémie (27) traduit d'après A.D. GRAD, d'une manière totalement incongrue et inappropriée )

     Il faut savoir aussi, que ces fils des Elohim sont aussi décrits, chose très surprenante dans le Livre de Job, comme des êtres ayant eu le privilège d'observer, avec admiration, le processus utilisé par Iavhé l'Elohim, pour la mise en élaboration fonctionnelle de la Terre.

     Mais, voyons à ce sujet, ce que nous en dit, Monsieur Roger Vigneron, spécialiste de l'hébreu et de l'étude de la racine des mots (Philologie), dans son ouvrage intitulé "Elohim :Une autre lecture de la Bible" :


     Vous pouvez peut-être, encore trouver ce texte en PDF à :


     Pages 44 à 46.

" Des témoins enthousiastes.

      Eh ! oui, il s'était passé des choses auparavant. Là peut-être, et ailleurs, sûrement. On le sait, parce que la création, vaste entreprise, très localisée, d'aménagement d'une planète prise en charge dans un état chaotique, a eu des témoins. De près ou de loin, mais sans y participer, des témoins ont assisté au travail. Ils existaient donc bien déjà quand le chantier-Terre a été ouvert. Ils existaient AVANT. Ces témoins sont, d'une part, "les étoiles du matin ", et, d'autre part, "tous les fils d'Elohim". C'est écrit au Livre de Job (XXXVIII - 4 à 9).
     Fin de citation

     On pourrait parler pendant des heures de ces fameux Elohim et de leurs fils frivoles, mais pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de la pluralité des Elohim, voici un autre passage très significatif que l'on trouve dans toutes les bibles connues. En effet en Genèse Ch.3 ver22 on trouve ce verset extraordinaire : " Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous ", et certaines bibles écrivent même " l'un d'entre nous ", ce qui ne peut d' aucune manière être qualifié de pluriel de majesté, (si cher à tant d'exégètes de la Bible, pour noyer le poisson), car dans ce cas Iahvé l'Elohim aurait dit "Voici que l'homme est devenu comme Nous". Mais puisqu'il y a "l'un", c'est qu'il y a obligatoirement aussi "l'autre", quelque part, parmi nous. Il est donc ici évident que Iahvé ne s'adresse pas à Adam, ni à Eve, car il aurait dit : "Te voilà devenu comme moi", ou, s'il se parlait à lui même en aparté, il aurait dit "Voici que l'homme est devenu comme Moi ", mais s'il dit : l'un de nous", c'est parce qu'il s'adresse bien, à d'autres Elohim comme lui même, présents à ce moment là, dans le jardin d'Eden. Notons cependant que la Bible de l'Alliance Biblique Universelle (A.B.U) en français courant, contourne astucieusement la difficulté, en proposant la traduction :"Voilà que l'homme est devenu comme un dieu"

     Vous voyez donc maintenant, les conséquences très graves d'avoir nié la pluralité des Elohim, dans les textes bibliques en question, et il y a maintenant le fait, que des millions de gens ont été totalement bernés, et continuent à l'être.

      A bon entendeur salut !..

     Mais ce 4/11/2015, avant de poursuivre notre commentaire du merveilleux texte de Dorian, comme "il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", disons qu'une assez récente, actualité, nous montre bien, qu'au lieu de nous parler de ces choses cosmiques, qui rassembleraient assurément les humains, et , plutôt que de mettre en exergue leurs divisions, les institutions religieuses catholiques, qui soi-disant veulent nous guider spitituellement, , nous montrent la confusion qui régne en leur sein, au sujet des niaiseries et autres futilités, qui les préoccupent en ce moment, alors que la planète part à la dérive :

  

et, en particulier ce passage :


     Et puisque les protagonistes indécis cette l'institution catholique, tergiversent pour résoudre leurs niaiseries ( par exemple, l'affaire de couples divorcés et remariés, à intégrer à nouveau, dans le rituel de la communion catholique), nous venons, juste au dessus, de les mettre ici, on l'a vu, au pied du mur, et là, ils auront de quoi discuter au plus Haut Niveau, pour une affaire qui touche à l'origine et à la constitution même, de leurs textes bibliques qu'ils disent sacrés, et qui sont faussés depuis des siècles.

     Fin de la note 4 et suite de l'étude du texte de Dorian ...

     On l'a vu plus haut, Dorian avait écrit : " Il y eut de nombreuses, de très nombreuses civilisations, que la Terre a porté un temps, puis ces civilisations se sont éteintes. Seuls quelques artefacts inattendus, en ont été retrouvés, avec des mystères anachroniques qui défient l’entendement scientifique.

     Une idée préconçue et vieille comme votre monde "historique", est qu’avant l’Antiquité n’existaient que des civilisations primitives. Encore avant, n’existaient que des hommes-singes. Ce concept est faux, bien sûr."


(Note 5 du Webmaster: Nous pensons ici qu'il est inutile de préciser que depuis 1997, ( 18 ans en 2015), tout le site ARTivision, est construit sur la vérification de cette assertion, et de nombreux articles en sont le témoignage incontournable.

      Disons cependant, que les propos ci-dessus de Dorian , sont pourtant parfaitement inscrits dans un texte fantastique de l' Ancien Testament, nommé l'Ecclésiaste:.

     Mais lizez plutôt, ses paroles inouies, qui à notre avis ne sont jamais commentées dans les homélies et autres prédications liturgiques chrétiennes (Prière de nous contacter, si vous en trouver une) :

     "On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard". Chap.1 vers.11.

      "Ce qui a été, c'est ce qui sera et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y rien de nouveau sous le soleil". Chap. I vers.9.

     Mais il y a encore mieux :

     "S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà, dans les siècles qui nous ont précédés". Chap. I vers.10.

     Pour ARTivision il est clair que celui ou ceux , qui ont écrit ce texte, étaient capables d'explorer ce que les ésotéristes appellent, nous l'avons déjà dit plus haut, les Annales Akashiques, où est enregistré, comme sur un immense disque dur, tout ce qui arrive dans l'Univers, comme nous l'a montré le personnage tout à fait hors normes, vu plus haut, et nommé Edgar Cayce, et, étant donnée, l'importance de cette affaire, voici à nouveau, la frimousse, de ce dernier:


      Et, on sait qu'il démontre absolument que le Passé de la Terre, fut beaucoup plus fabuleux, que les meilleurs maîtres de la Science-Fiction, ne l'ont imaginé.

     Mais, il y a aussi ces paroles, prononcées pourtant il y a des siècles, d'un certain Matthieu en X-26,, paroles que l'on peut qualifier, sans problème, de prophétiques, car on le voit parfaitement, ces temps-ci, que le Temps des Révélations, est bien arrivé :

"Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu ".

     Compte-tenu de tout ce qui se passe en ce moment, à vous de juger...

     Mais pour illustrer ce super propos de Dorian, il serait bon ici, pour le novice ingénu, de lui conter, le fait que l'histoire n'est qu'une question de connaissance du moment :

     Par exemple, on nous a en effet, appris à l'école, que les gaulois ne connaissaient pas l'écriture.

      Mais à ce sujet, des débats passionnés fusèrent à la suite de la découverte le 1er Mars de 1924,à Glozel, par Emile Fradin et de son grand-père, de briques, tablettes, haches et de deux galets, portant des inscriptions :

     Tiré de l'ouvrage incontournable de 1963 de Robert Charroux:




     Des analyses donnant un âge moyen de 17000 ans, pour certains échantillons ont été effectuées. Cette affaire qui défraye la chronique, depuis plus de 90 ans, reste donc à suivre de près.

     Mais Robert Charoux nous presente aussi, en passant cette femme de la préhistoire magdalénienne, pourtant portant chapeau et bottes :


     Et pour situer cette affaire magdalénienne, voici, tiré de AEDIS éditions 03200Vichy :


     Voir aussi notre article :


      Donc, l'histoire qui nous est comptée, ne reflète généralement que notre optique du moment, qui varie souvent d'une décennie à l'autre. On peut lire d'ailleurs à ce sujet, par exemple, le remarquable article de Michel Legris paru dans l'Express du 14 au 20 janvier 1993 et intitulé "Fallait-il tuer Louis XVI" publié à l'occasion du bicentenaire de sa mort.

     Voici donc un autre texte ésotérique et très humoristique que tout un chacun devrait connaître en entier, mais dont nous ne pouvons vous donner que quelques bribes et texte qui semble pourtant s'aligner sur les deux précédents :

     " Prends n'importe quel livre d'histoire et tu verras. Vos histoires sont écrites par des gens qui veulent que leurs enfants voient le monde d'un point de vue particulier. Aux États-Unis, vous n'enseignez pas à vos enfants tout ce qu'il faut savoir sur la décision de votre pays de lâcher des bombes atomiques sur deux villes japonaises, tuant ou ravageant des centaines de milliers de personne. Plutôt, vous leur donnez les faits tels que vous les voyez, et tel que vous voulez qu'ils les voient. (lire page 118, le paragraphe qui prouve que les américains avaient reçu un rapport privé de l'Empire japonais signalant que ce dernier voulait mettre fin à la guerre avant qu'on lâche la bombe et que la vengeance de l'horreur de Pearl Harbor a donc pris une grande part dans cette décision et l' on se demande d'ailleurs, pourquoi il fut utile de lancer une seconde bombe sur le Japon ?)

     Lorsqu'on tente de contrebalancer ce point de vue avec un autre, dans ce cas, celui des Japonais, vous hurlez, ragez, tempêtez, trépignez, et exigez que les écoles n'osent même pas songer à présenter de telles données dans leurs révisions historiques de cet important événement. Ainsi, ce n'est pas l'histoire que vous enseignez, mais la politique...

     L'histoire est censée être un compte rendu exact et intégral de ce qui s'est passé. La politique ne concerne jamais ce qui s'est vraiment passé. La politique est toujours le point de vue de quelqu'un à propos de ce qui s'est passé.

      L'histoire révèle, la politique justifie. L'histoire dévoile tout, dit tout. La politique dissimule, ne montre qu'un côté....Vous ne voulez pas que vos enfants apprennent les faits les plus fondamentaux. Vous voulez qu'ils aient votre version des faits....

      Voilà l'essentiel! Vous ne voulez pas que vos jeunes tirent leurs propres conclusions. Vous voulez qu'ils arrivent aux mêmes conclusions que vous. Ainsi vous les condamnez à répéter les erreurs auxquelles vos conclusions vous ont menés....Vos jeunes se sont joints à votre camp dans vos comportements. S'ils sont violents c'est parce que vous êtes violents. S'ils sont matérialistes, c'est parce que vous êtes matérialistes. S'ils agissent de façon stupide c'est parce que vous vous agissez de façon stupide....Finalement enseignez des concepts, pas des sujets. Créez un nouveau programme et construisez le autour des trois concepts essentiels : La conscience , l'honnêteté, la responsabilité. Enseignez ces concepts à vos enfants dès leur plus jeune âge....

     Laissez l'enfant faire ces propres découvertes. Sachez ceci : La connaissance se perd ; la sagesse ne s'oublie jamais.


     Courts Extraits du chapitre 9 de l'ouvrage, tome 2 C.A.D de Neale Donald Walsh, Editions Ariane Août 1997."


     Mais, ce 5/11/2015, nous allons ici montrer jusqu'où peuvent monter les failles de l'histoire enseigneé dans nos universités actuelles:

Mais lisez plutot ce qui suit et qiui est le début d'un article de trois pages du Science&Vie n° 680 de Mai 1974 signé Pierre Andéol. Gageons que bientôt, les données préhistoriques vont encore changer...


     Vous avez bien notez que pour les antropologues modernes l'intelligence humaine, ne remonte à pas plus de 3 millions d'années. Mais, lisez aussi ceci, tiré du petit livre de poche déjà présenté plus haut :

 

     Et en pages 42 et 43, on trouve ceci d'extraordinaire :

 

     Donc sans que l'on lui ait posé aucune question sur l'ancienneté de l'être humain, sur cette planète Terre, Edgar Cayce, parle d'une présence remontant à 10 500 000 années, ce qui, en 1925, a dû faire rigoler à gorge déployée, les scientifiques de l'époque.

     Notez bien que, hélas, que personne n'a eu l'idée à l'époque, de demander à Edgar Cayce, par quel procédé a-t-il été possible de faire apparaître les 5 races mentionnées, en même temps ?

      De même, à l'époque, personne, non plus, n'a pensé lui poser une question sur la possibilité d'une vie animée sur la Lune, et encore moins, une question sur la vie à l'intérieur de notre planète. A vous de juger tout cela ...

     Mais il y a mieux, nos scientifiques, sont presques tous d'accord actuellement pour dire que les dinosaures, dont le premier fossille n'a été trouvé qu'en 1824, ont vecu près de 140 millions d'années jusqu'a la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années, et qu'ils auraient été détruits par des volcans et un gros météore tombé dans le glofe du Mexique .

     Mais, voici un petit plus cette affaire d' animaux préhistoriques :


     Il y avait donc bien, des avions et des sous-marins à l'époque et ce n'est pas un météore, qui a détruit les dinosaures comme on nous le fait croire mais bien une action concertée des atlantes , pour se débarrasser radicalement, , de ces bêtes envahissantes et menaçantes pour l'humain.

Vous avez aussi, nous le pensons , bien noté que les Atlantes avaient decouverts des avions et des sous-marins.

     Mais alons plus loin voulez-vous, en demandant à E. Von Daniken , de nous en dire plus dans son incontournable ouvrage de 1978 :

  

Et aux pages 258 et 260, on trouve ceci :
  

Des hommes, qui en plus sont des géants , cotoyant des dinosaures, les éternels détracteurs vous diront vite, que ces images sont truquées, ou que c'est de la pure science fiction , et voilà aussi, ce qui va faire proprement grincer des dents aux anthropologues, paléontologues et autres archéologues.

     Pourtant jetez svp, tout de même un petit coup d'œil sur la photo suivante tirée du livre "L'énigme des Andes" de Robert Charroux publié chez Robert Laffont en fin 1974 :


      Rappelons que cette pierre est extraite d'un lot de 15 000 pierres d'une region du Pérou appelée ICA , et elle a été gravée, il y a des lustres. Pour avoir plus de détails sur les nombreuses pierres de même nature, prière de consulter notre article : RobertCharroux.html

    Mais, lisez aussi svp cela :


    Tiré des pages 20 et 21 de l'ouvrage de Jacques Bergier et du Groupe INFO " Le livre de l'inexpicable" , publié chez Albin Michel en 1972.

et comme modèles, on a , entre autres choses :

  


    Et pour en savoir plus, prière de se reporter au site :



    Et c'est bien le moment, n'est-ce pas, qu'il convient de reprendre ici , la célèbre tirade du grand acteur que fut Louis Jouvet, dans le film de 1937 "Drôle de Drame" de Marcel Carné :

BIZARRE, VOUS AVEZ DIT BIZARRE ? COMME C'EST BIZARRE...,

    Mais, peut-être conviendrait-il ici, de faire un sérieux voyage dans le Temps en plongeant dans ce texte peu ordinaire :


    Tiré des pages 91 et 92 de l'ouvrage de George ADAMSKI " A l'intérieur des Vaisseaux l'espace" , publié chez Michel Moutet en 1979, mais aux USA dès 1955.

    Comme on le voit le Passé de cette planète Terre , semble être bien plus fabuleux, que ne saurait l'imaginer un maître très aguerri de la Science-Fiction. D'ailleurs on se demande, (nous l'avons dit souvent), pourquoi cet Adamski n'a pas jugé bon, d'écrire plutôt lui aussi des romans de S-F, qui lui permettraient à tous les coups, d'obtenir le Prix Jules Verne de l'époque, et surtout de bénéficier d'une plus grande considération de ses concitoyens, et des autres quidams d'ailleurs...

   Mais ce 06/11/2015, allons encore plus loin, et démontrons l'erreur renversante des autorités savantes universitaires actuelles, qui ont prétendu que la civilisation égyptienne et celles de l'Amérique précombiennes (Mayas, Incas, Aztèques..etc..), ne connaissaient pas l'usage de la roue , et on se demande même vraiment, pourquoi, ces civilisations, n'ont pas réussi à l'inventer ?

     Mais, il paraît cependant, que l'on aurait trouvé dans des tombes des miniatures en forme de jouets qui en possédaient :

    Voici donc les images en question pour l'Egypte à gauche, et pour le chien olmèque à droite :


    En effet, Super Hasard, nous a fait tomber, le 06/08/06, sur le périodique le Sélection du Reader Digest suivant de Nov 1967 qui parle de cette affaire ;:


    Nous avons évidemment cerclé de rouge l'article qui a su retenir d'abord notre attention.

    Et à la page 56, on peut lire :


    Ce jouet extraordinaire se trouve au Musée National d'Anthropologie de Mexico, un des plus beaux musées du monde. Il s'étendait à l'époque, sur une surface totale de 4 hectares et fut inauguré, le 17 Septembre 1964. On y a l'opportunité de découvrir l'histoire et la culture de l'ensemble des civilisations précolombiennes. Voici ce que l'on disait déjà en 1967 :

  


    Ce jouet qui défie pourtant les dires des archéologues, ne fut cependant pas, à notre grand regret, présenté dans cette revue Sélection de 1967, mais nous avons eu l'heureuse opportunité de le découvrir sur le site Internet :


    Puis, pour le Nouveau Monde, il y a eu :


    Ces objets insolites, sont le témoignage irréfutable que ces civilisations ancestrales connaissaient bien l'existence du symbole de la roue, mais ils n'avaient pas le droit de l'utiliser au risque (comme que nous le dit le lama L.Rampa) de perdre certains pouvoirs psychiques.

    En effet dans son célèbre ouvrage "Le Troisième Oeil", paru en anglais en 1955, (et qui fut très critiqué par des journalistes et consorts écrivains, totalement ignorant de la connaissance ésotérique).

     Voici quelques couvertures de ce célèbre livre :

 
 


    C'est dans cet ouvrage, de Rampa que l'on découvre ce passage extraordinaire ( qui nous avait aussi alors passablement chiffonné en 1968):

     " On pensera peut-être que sans vitre, ni longues-vue, ni miroir, le Tibet devait être un drôle de pays, mais notre peuple n'avait pas envie de ce genre de chose. De même ne voulions-nous pas de roue. Les roues servent la vitesse et la prétendue civilisation. Nous avions compris depuis longtemps que la vie dans le monde des affaires est trop précipitée pour laisser le temps de s'occuper des choses de l'esprit. Notre monde physique s'était transformé avec lenteur pour que nos connaissances ésotériques puissent grandir et se développer. Depuis des milliers d'années, nous avons percé les secrets de la clairvoyance, de la télépathie et des autres branches de la métaphysique."

         Alors Messieurs les fervents de la vitesse dans votre boîte à quatre roues, qui entraîne si souvent des accidents sur les routes de France et de Navarre, peut-être sauveriez-vous, de nombreuses vies, en réfléchhissant à cela...

       Autrement dit, en langage plus moderne, l'abandon du concept de la roue,, devrait conduire, à decouvrir les pouvoirs reliés au secret, de l'anti-gravitation, que cherchent avec tant de vigueur, nos savants actuels.

    Mais, il faut savoir aussi, qu'il existe un texte ancien surprenant, où l'on décrit justement, cette affaire d'engins fonctionnant avec une énergie inconnue, et texte qui va dans le sens des recherches d'ARTivision, qui prétent que le Passé de la Terre, est beaucoup plus fabuleux, que l'on ne saurait l'imaginer.

     Voici alors quelques paragraphes de ce texte hors normes extraits du livre de poche, (déjà cité plus haut), "Visions de l'Atlantide" Egard Cayce, J'ai Lu A 300 1973.

  

     ".....en terre atlante quand il y eu la création de ces forces motrices capables de transporter les gens dans diverses régions du pays et vers des terres étrangères. L'entité était alors un navigateur connu." (Lecture 2124-3, 2 octobre 1931)

     " ... en Atlantide quand les peuples comprenaient les lois des forces universelles, l'entité pouvait diriger des messages à travers l'espace vers d'autres pays, guidait les vaisseaux et engins de cette époque." ( lecture 2494-1, 7 février 1930)

     " ... en terre Atlante à l'époque du développement des forces électriques qui s'appliquaient au transport d'engins ou vaisseaux d'un lieu à un autre, à la photographie à distance, la lecture des inscriptions à distance même à travers les murs, à surmonter la force de gravité elle-même, la préparation du cristal, le cristal terriblement puissant; beaucoup de ces choses provoquèrent des destructions.(Lecture 519-1, 20 février 1934).

      Tout cela serait encore de la fantaisie, si justement concernant le fabuleux Passé de la Terre, nous n'avions pas reçu, l' étrange missive suivante, où l'on apprend que des scientifiques abandonnent, la langue de bois, et remettent les compteurs à zéro, en faisant honneur au discours fantastique, d'Egard Cayce :

     Le 23 Déc. 2011, nous avons eu le prvilège de recevoir de notre ami Alain d'Israël traducteur en français, de textes en anglais et en hébreu, le message suivant :

----- Original Message -----
From: Alain
To:Fred IDYLLE
Sent: Friday, December 23, 2011 12:05 PM
Subject: RE: meilleurs Voeux 2012... et un document intéressant


          Bonsoir cher Fred,
      Une belle réponse à cet internaute. Bravo !

     Voici deux vidéos concernant les pyramides d'Egypte :

Pyramide de Kheops à Gizeh...10500ans avant J-C



     Ces affirmations scientifiques qui rebutent les égyptologues égyptiens, viennent confirmer cette date de 10500 ans avant J-C dont j’ai d’autres sources.

     Dans le second film, plus long vous verrez qu’il est aussi question de la Terre Creuse !

     Alors je vous adresse tous mes meilleurs vœux et pour Noël et pour Nouvel An,

     Très cordialement,

     Alain

Fin de citation.

     Nous ne sommes alors pas surpris par la date de 10 500 ans, envisagée par ces scientifiques, car elle s'aligne, pratiquement, sur celle proposée par le très grand extralucide américain dit Edgar Cayce, dont il importe de découvrir les exploits incroyables, présentés dans les ouvrages de Dorothée Kœchlin de Biezemont :

      En page 215, on peut lire, ce passage inouï :


      10490 est vraiment proche de 10500, n'est-ce pas ?

A vous de juger tout cela, une fois de plus, documents à l'appui .

     Mais, il faut savoir aussi, que dès le 5 Mars 2011, nous avions auusi eu l'avantage de recevoir de notre ami Claude..., la missive importante (les couleurs, la police... sont d'ARTivision bien sûr) :

----- Original Message -----
From: Claude ...
To: fred.idylle@orange.fr
Sent: Saturday, March 05, 2011 5:58 AM
Subject: vidéo hors normes en archéologie.

      Bonjour Fred,

      Voici une vidéo canadienne, où la langue de bois n'est pas de mise, enfin !


       De bons moments en perspective...

     Claude.

     Que dire de plus , sinon que cette vidéo qui sort en effet de l'ordinaire, nous parle beaucoup d'extraterrestres, qui ne sont en fin de compte à l'époque, que des rescapés des Atlantes, qui ont fui le cataclysme, il y a 12000 ans, ou plus, et qui ce sont refugiés sur la Lune ou à l'intérieur de la Terre, ou de Mars. Bien sûr leur origine véritable plus lointaine, était bien galactique.

      En résumé l'affaire des pyramides , est beaucoup plus fantastique, que l'on ne saurait jamais le croire.

      De plus, il faut savoir, que ces temps-ci une récente vidéo, a semé la panique chez les archéologues et les égyptologues, et cette vidéo reprend certains des points d'interrogations qu'ARTivision, s'était déjà posés dès sa création en 1997. Cette vidéo s'intitule "La révélation des pyramides" (1h44), de Jacques Grimault et Patrice Pooyard . Elle est passée à la télé, assez régulièrement:

   

     Puis sur ces vidéos du Web, qu'il convient d'enregistrer au plus vite :

De plus mon ami Roch Saüquere en a parlé de cette affaire les n°s les n° 64, 65, 66 de sa revue Top Secret :

      Voici le début :



      Tout cela pour dire que le Temps des Révélations est bien arrivé.

      Enfin, pour couronner tout cela, il nous vient à l'idée, de vous transmettre ici, la réponse d'un très Grand Maître, à l'écrivain célèbre N.D.Walsch ( déjà cité plus haut)

   Question posée par N.D.Walsch à l'Entité Cosmique:

   "Les auteurs de la Bible ont été témoins de la vie du Christ et ont fidèlement enregistré ce qu'ils entendaient et voyaient."

   Réponse de l'Entité:

    " Erreur, la plupart des auteurs du Nouveau Testament n'ont jamais rencontré, ni vu Jésus au cours de leur vie. Ils ont vécu bien des années après que Jésus eut quitté la Terre. Ils n'auraient pas reconnu Jésus de Nazareth, s'ils l'avaient rencontré dans la rue ".

   "Mais..."

   "Les auteurs de la Bible étaient de grands croyants et de grands historiens. Ils ont pris les histoires qui leur avaient été transmises à eux et à leurs amis, par d'autres des aînés en aînés , jusqu'à ce qu'on finisse par les consigner par écrit et les écrits de la Bible n'ont pas tous été inclus dans le document final."

"  Déjà des Eglises avaient surgi autour des enseignements de Jésus, et comme il arrive chaque fois et partout où les gens se rassemblent en groupe autour d'une idée puissante, il y avait certains individus au sein de ces Églises, ou conclaves, qui déterminaient quelles portions de l'histoire de Jésus, on allait raconter et de quelle façon. Ce processus de sélection et de révision se poursuivit tout au long du rassemblement des documents, de l'écriture et de la publication des évangiles et de la Bible."

    "Même plusieurs siècles après que les Écritures originales furent consignées par écrit, un Concile supérieur de l'Église détermina une fois de plus quelles doctrines et vérités on allait inclure dans la Bible officielle et lesquelles il allait être malsain ou prématuré de révéler aux masses."

   Et il y a eu d'autres Écritures Saintes, consignées par écrit, en des moments d'inspiration, par des hommes, par ailleurs ordinaires, dont aucun n'était plus fou que toi...."

 " ...Les grands Maîtres de ta religion chrétienne comprennent cela. Ils savent que la crucifixion n'a pas dérangé Jésus. Il aurait pu s'en aller, mais il ne l'a pas fait. Il aurait pu arrêter le processus à tout moment. Il avait ce pouvoir. Mais il ne l'a pas fait. Il s'est laissé crucifier afin de pouvoir représenter le salut éternel de l'homme. Regardez, disait-il, ce que Je peux faire. Regardez ce qui est vrai. Et sachez que ces choses, et bien d'autres, vous les ferez. Car ne vous ai-Je pas dit que "vous êtes des dieux" ? Mais vous ne croyez pas. Alors si vous ne pouvez pas croire en vous mêmes, croyez en Moi .

 " La compassion de Jésus, était si grande qu'il a demandé (et crée) un moyen d'avoir un tel impact sur le monde que tous iraient au ciel (l'accomplissement de Soi )- S'il n'y avait aucun autre moyen alors ce serait par Lui. Car il a vaincu le malheur et la Mort. Et tu pourrais en faire autant.

 " Le plus grand enseignement du Christ n'était pas "Tu auras la vie éternelle" mais "tu l'as " ; non pas "tu seras en fraternité avec Dieu" mais "tu l'es " non pas "tu auras tout ce que tu demandes" mais "tu l'as ."

 " Il suffit de le savoir. Car tu es le créateur de ta réalité , et la vie ne peut apparaître d'aucune autre façon pour toi que celle à laquelle tu peux penser qu'elle apparaîtra.

    C'est par la pensée que tu la fais exister . C'est la première étape de la Création. Dieu le Père est la Pensée. Ta pensée est le parent qui donne naissance à toute Chose..

    L' émotion est de l'énergie en mouvement. Quand tu fais bouger de l'énergie, tu crées un effet. La matière est de l'énergie agglomérée brassée, tassée. Si tu manipules de l'énergie suffisamment longtemps d'une certaine façon, tu obtiens de la matière. Tout Maître comprend cette loi . C'est l'alchimie de l'univers. C'est le secret de toute vie.

 " La pensée est de l'énergie pure . Chaque pensée que tu as que tu as jamais eue et que tu n'auras jamais, est créative. L'énergie de ta pensée ne meurt jamais. Elle quitte ton être, s'éloigne dans l'univers et s'étend à jamais. Une pensée est éternelle.Toutes les pensées coagulent ..rencontrent d'autres pensées, se croisant en un incroyable labyrinthe d'énergie formant pattern en changement perpétuel....

 " Voilà, en termes élémentaires, la théorie qui se trouve derrière votre bombe atomique. Einstein est venu près plus que tout autre humain - avant ou après lui - de découvrir d'expliquer et de rendre fonctionnel le secret créatif de l'univers.

 " Tu devrais maintenant mieux comprendre comment les personnes d'esprit semblable peuvent travailler ensemble pour créer une réalité choisie. La phrase: "Chaque fois qu'au moins deux personnes se rassembleront en Mon nom" prend un sens beaucoup plus fort.

 " Bien entendu, lorsque des sociétés entières pensent d'une certaine façon, il se produit très souvent des choses étonnantes qui ne sont pas toutes nécessairement désirables. Par exemple, très souvent (en fait, inévitablement) une société vivant dans la peur donne forme à ce qu'elle craint le plus...."


    Fin de citation

    D'après "Conversations avec Dieu" un dialogue hors du commun Tome I de Neal Donald Walsch 1995, en Anglais et en français aux Editions Ariane 1997.

   "donne forme à ce qu'elle craint le plus..."." Tient.. tient.. Cela ne vous rappelle pas cette affaire d'égrégore néfaste vue plus haut, et surtout à rencontreinso.html . A bon entendeur Salut !!!

      Mais pour mieux saisir, toute la transcendance, de ce qui précède, il nous paraît utile, de reprendre ici, ce que nous disait le Grand Maître de Findhorn le 24 Mai passé :

Sors de ton petit trou

et élargis ta conscience ,

et réalise, qu'il n'existe pas de limite ,

Il y a beaucoup de gens qui ne peuvent pas voir plus loin qu'eux-mêmes
ou le groupe ou la communauté où ils vivent.
Ils sont tellement liés par des petites choses mesquines
qu'ils ont de la difficulté à grandir de quelque manière que ce soit.
C'est là que d'immenses changements sont nécessaires, et au plus vite.
Ne sois pas satisfait uniquement par
ce que tu peux comprendre
,
mais sois prêt à aller plus loin,
à oser aller là où tu n'as plus pied
et à faire ce qui est apparemment impossible.
C'est ainsi que tu progresses.
Accepte d'être étiré jusqu'à être sur le point de craquer, et encore plus loin !
Vis aux confins de quelque chose
de complètement nouveau ,
Ne crains pas le nouveau et l'inconnu,
mais fais simplement un pas à la fois
dans la confiance et la foi absolues
,
en sachant que chaque pas te conduira vers
le merveilleux Ciel nouveau ,

et la merveilleuse la nouvelle Terre .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 24 Mai, après adaptation d'ARTivision.

      Mais justement, que nous dit encore ce même Grand Maître, précisément ce 6 Novembre 2015:

Cette époque n'est pas ordinaire ,
Contemple le déploiement du plan vaste et splendide du Très Haut .
Voici le temps des changements  les plus merveilleux ;
sois donc préparé à n'importe quoi à tout moment.
Il n'y a rien d'accidentel ni d'hasardeux dans ces rassemblements d'âmes
qui se font en ce moment en vue de l'énorme travail à venir.
Il y a un plan très défini qui est en train de se déployer ;
déploie-toi avec lui ! Ne crains rien, bannis toute peur.
Reconnais la main du Très Haut en toute chose;
vois la perfection de tout cela et rends-en grâce éternellement !
Sois prêt et aie la volonté d'accepter tes responsabilités.
Cette vie n'est pas pour les tire-au-flanc
ou les âmes qui ont peur des responsabilités.
Le Nouvel Âge demande Force

courage et dévouement
ainsi qu'une foi et une croyance dures comme du roc.
C'est une merveilleuse aventure, et donc l'esprit d'aventure
est exigé pour s'y lancer et en faire partie.
Avance avec tout ce qui arrive, tranquillement et paisiblement,
sans aucune tension, car tout est très, très bien .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 6 Novembre , après adaptation d'ARTivision.



          Mais ce 07/11/2015, reprenons cette assertion déjà vue plus haut du Maître Dorian : "Avant l’Antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide."

     Nous avons ici, déjà évoqué ci-dessus, de nombreuses fois, les exploits de cette civilisation de l'Atlantide, et sur notre site, les articles ci-dessous, y font souvent allusion :


Bien que le découverte en &969 de la muraille de Bimini ( déjà présentée plus haut) , et que nous remontrons ici vue son importance :


suffirait en elle-même, à prouver absolument l'existence de cette civilissation disparue, il existe encore prouvant cla, un artefact qui est incontournable, et que les médias qui ont pignon sur rue, évitent soigneusement d'évoquer dans le colonnes, ou de débatte à la télévision.

      Cet artefact, se resume en ce que l'on a appelé "Les incroyables Cartes de Piri Reis" :

  


     Disons alors deux mots sur la découverte des cartes en question :

     C'est le 9 novembre 1929, que Mr Malil Edhem, Directeur des musées nationaux turcs en faisant un inventaire de tout ce que contenait alors le fameux Musée de Topkapi à Istanbul, découvrit deux cartes du monde dans un ouvrage intitulé le "Bahiyre" , et dont l'auteur était un certain amiral de la flotte turque Piri Ibn Haji Memmed, nommé de nos jours, Piri Reis un célèbre héros du XVIe pour les turcs et un vrai pirate pour les autres et qui relate avec force détails, les conditions dans lesquelles il réalisa les différentes cartes (215 au total) de son livre de mémoires, le "Bahiyre". Piri Reis était un homme cultivé, remarquable homme de mer qui contribua à asseoir la suprématie maritime incontestée alors de l'Empire Ottoman. Il élabora ainsi deux précieuses cartes du monde, l'une en 1513, et l'autre de 1528.

      Nous n'allons pas pouvoir ici parler des très nombreux ouvrages qui évoquent l'affaire incroyable des Cartes de Piri Reis, mais pour faire très court, disons que les que ces cartes, sont sur parchemin en couleur, enluminées et enrichies de nombreuses illustrations et de portraits de souverains de divers pays et les légendes sont en turc. Les spécialistes turcs, nostalgiques de l'époque faste de l'Empire Ottoman se penchèrent sur ces cartes avec précaution et dévotion sans en tirer, pour cela, des conclusions notoires, mais ils en firent des reproductions qui furent dirigées de par le monde, vers les bibliothèques qui en firent la demande. Et c'est alors qu'en 1953, qu'un officier du Service hydrographique de la US Navy, le Captain Arlington H. Mallery, qui se penchait depuis des années sur l'étude des cartes très anciennes, en cherchant à décoder leur système de projection, tomba en extase sur les copies des cartes de Piri Reis qu'il avait pu se procurer.

     Il avait déja en effet constaté qu'une carte très ancienne ( la carte de Zeno,1558), malgré ses dissemblances d'avec les cartes modernes, était basée sur des réalités, longtemps oubliées, ou mêmes disparues, car cette carte montrait, par exemple, que la terre du Groenland était divisée (sous l'épaisse couche de glace qui la recouvre) en trois parties, ce que venait de découvrir en 1951, une expédition française dirigée par Paul Emile Victor.

     Arlington Mallery eut donc immédiatement l'intuition que ces cartes de Piri Reis recélaient également un mystère fascinant. Aidé de spécialistes en cartographie comme le suédois Nordenskjöld qui mit 18 ans pour établir la correspondance du système de projection des parchemins martimes, (les portulans) avec celui de la cartographie moderne, Mallery fut convaincu que les cartes de Piri Reis montraient, d'une part les côtes orientales de l'Amèrique, pourtant bien dessinées avec les longitudes parfaitement exactes, alors que Christophe Colomb ne savait pas les calculer, mais d'autre part, ces cartes montraient aussi, vraiment, les rivages de l'Antarctique et du Groenland, mais cependant, dans l'état où ces rivages se présentaient avant la glaciation actuelle des pôles.

     En effet, d'après les techniques modernes (gravimétrie, sondages sismiques, etc...), réalisées par les expéditions polaires de divers pays qui ont pu ainsi sonder sous les 3300 m de la glace de l'Antarctique et les 4500 m de celle du Groenland, les conclusions de Mallery furent formelles: Le Groenland, tel qu'il est dessiné par l'amiral Piri Reis, correspondait aux lignes de relief trouvées par ces expéditions polaires et en particulier aux deux étranglements médians qui partagent ce territoire en trois parties, ce que révélait déjà, on le sait, la carte de Zeno.

     De plus, dans la carte de Piri Reis de 1513, le rivage qui prolonge si longuement celui de l'Amérique du Sud, ne pouvait qu'être que celui de l'Antarctique tel qui est actuellement à plus de trois mille mètres sous les glaces. Arlington Mallery prit alors le soin de suivre la carte, millimètre par millimètre et d'établir chaque fois la comparaison avec les données modernes. C'est ainsi qu'il constata, par exemple, deux baies notées sur les cartes de Piri Reis à un endroit de la Queen Maud Land du rivage antarctique, alors que la carte récente de l'Antarctique établie par un certain Peterman en 1954 ne montrait que de la terre ferme. Mallery posa si bien le problème au Service Hydrographique Américain, que des techniciens de haut niveau, entreprirent des sondages sismiques de vérification à cet endroit. Et, quelle fut leur surprise? c'était la carte de Piri Reis qui avait raison.

     Nous nous trouvons donc maintenant devant un dilemme inévitable, à savoir, soit que les documents (portulans) , ayant servis à Piri Reis à établir les cartes de 1513 et 1528 de son Bahiyre, ont été élaborés avant le quinzième siècle, par une civilisation inconnue assez proche de nous, mais capable aussi, comme nous, de sonder sous la glace polaire, soit aussi, et cela est encore plus extraordinaire, que les données exactes de ces documents ont été élaborées avant la dernière période glaciaire qui a débuté il y a plus de 10000 ans. A cette époque régnait, d'après la science officielle, l'homme de Cro-Magnon qui ne connaissait, ni le travail des métaux, ni la culture de la terre, ni même la domestication des animaux et donc il ne pouvait aucunement réaliser des recherches cartographiques aussi pointues qui nécessitent, d'une part des explorateurs et des techniciens particulièrement compétants et organisés et surtout d'autre part, vue l'immensité du territoire, des moyens de locomotion allant de l'automobile à l'avion..

    Mais pour les puristes, qui aiment partir des documents incontournables, voici justement un ouvrage de référence paru en français, en 1981, mais aux USA dès 1966 :


     Nous devons de plus avouer ici que, c'est cette incroyable affaire des cartes de Piri Reis, qui fut l'une des principales clefs de voute, à l'origine de la création en Janvier 1997, du site ARTivision, et on verra plus bas pourquoi !

     Commençons, si vous le voulez bien, par le passage en page 15, du livre en question :


     Voici maintenant en plus grand, la fameuse carte de Piri Reis, qui montre clairement, qu'à un certain moment, L'Amérique du Sud était bien liée à l'Antarctique :


    Et agrandie aussi en couleur, c'est mieux n'est-pas ! :



    Mais, étant donnée l'importance de l'affaire, nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter quelques passages de la Revue PLANÈTE n° 29 de Juillet-Août 1966 de Paul-Emile Victor et Arlette Peltant:

  


    Et pour le novice, qui n'a jamais entendu parler des cartes de Piri Reis , voici un petit plus :


    Allez un petit plus, de la page 121:



     Vous avez bien noté, nous l'espérons, cette phrase stupéfiante : "Nous ne comprenons pas comment ces cartes ont pu être dressées sans le secours de l'aviation. En outre, les longitudes sont absolument exactes ."

    Enfin, si vous voulez rêver davantage, voici le Science et vie n° 516 de Septembre 1960, qui est épuisé, d'après la Rédaction de la Revue, et voyez vous-même ce document qui le prouve :



     Nous avions hélas perdu ce numéro à l'époque, en 1997, mais grâce à l'heureuse initiative de notre ami Jérôme Gorriz, nous avons pu le commander sur le Net et le recevoir le 21 Juin 2012.

     Mais pour les puristes, qui aiment partir des sources d'un document important, et au cas où l'on apercevrait ce n° 516, de "Science et Vie", dans un vide-grenier quelconque, voici une photo de sa couverture :



     Et maintenant, voici le début de cet article extrordinaire :


et, nous ne résistons pas au plaisir, de vous présenter ces lignes remarquables, de l'article :



     Mais il faut aussi savoir, qu'à la fin de cet article, on découvre un court panorama d'énigmes archéologiques inexpliquées de l'époque, et énigmes qui le sont toujours de nos jours :



    Enfin rappelons aussi que dans ce Science et Vie n° 516 de Sept 1960 , il y a de plus, un article de 9 pages d'Aimé Michel sur les Soucoupes Volantes, et pour en savoir plus sur Aimé Michel, prière de se reporter à notre article :



      Mais, poursuivons ce 26/02/2015, notre exploration des artéfacts surprenants qui existent sur cette planete, sans que les bien-pensants, n'aient pu trouver une seule explication logique à leur édification:

     Allez encore un petit plus, qui nous prouve que cette civilisation Atlante, a bien existé un jour, sur cette planète, et dont le Passé est bien plus fantastique , que les meilleurs auteurs de Science-Fiction ne sauraient l'imaginer.

      Il existe, par exemple en Bolivie, un mystérieux lac, mommé le lac Titicacca, qui est situé à 3800 mètres d'altitude et qui mesure environ 220 km sur 110 km et couvre une superficie de près de 6900 km2, et peut atteindre une profondeur de 300m à certain endroits. Voyez donc cette carte tirée de l'admirable ouvrage de Graham HANCOCK publié par Pygmalion en 1996 :


      Ce lac est salé, et possède des poissons d'eau de mer. On pense que cette partie de la Cordilière des Andes, s'est soulevée suite à une catastrophe planétaire (Chute d'une Lune de la Terre ou frottement d'un metéor), et cela cela se passait il y a plus de 100 millions d'années.. Or il est manifeste que l'extraordinaire cité de Tiahuanaco, était jadis un port avec des longs quais se prolongeant le long du lac, mais il se trouve que les ruines de Tiahuanaco, sont dès lors à près de 18 km au sud du lac, et à une hauteur voisinant 30 m. Un jour on sera certainement surpris d'apprendre l'énorme ancienneté de cette fameuse cité.

      Mais demandons au petit livre de poche suivant :

  

,de nous en dire un peu plus :



       Pas besoin de dire qu'un tel travail sur cette pierre si dure et si bien poli, ne s'est pas fait avec des burins en cuivre, ou des bifaces en silex, car on nous apprend bien sur, qu'à cette époque, les indigènes ne connaissait pas l'acier et ne pouvaient donc non plus, selon nous, tailler avec une telle perfection ces boules de granit pleines du Costa Rica, découvertes dans les jungles de la région, et exposées parfois en place publique du pays :



ou encore :



      Mais c'est le célèbre l'explorateur suisse, Erich von DÄNIKEN, dans son remarquable ouvrage "Retour aux étoiles", publié chez R. Laffont en 1971, ou plus récemment chez J'ai Lu (numéro A 322), qui nous a admirablement présenté ces artéfacts extraordinaires découverts dans ce petit état d'Amérique Centrale.

    Vous avez aussi bien sûr, cette boule de 12 tonnes, que montre notre page d'accueil, et qui est analysée par le Dr Stirling et sa femme:



       Mais, si vous voulez, en voir plus, analysez donc avec le Dr Smith, cette manifique courbure, d'une autre boule :



       Là non plus, on ne pourra pas nous dire, que se sont des artistes bricoleurs, qui ont réalisé ces boules si parfaites, avec les outils primitifs qui sont supposés, d'après nos universités, exister à l'époque, .

      On trouve ces boules bien pleines, parfois on l'a dit, au milieu de la jungle, sur de hautes montagnes, dans les deltas des fleuves et elles sont dispersées çà et là . Leur diamètre nous dit-on va de quelques centimètres, à près de 3 mètres. Actuellement la boule la plus lourde qu'on ait déterrée parait-il (nous aimerions bien en voir une photo), pèse environ 30 tonnes (Voir à ce sujet la page 303 du livre de Gérard DEMARCQ :Les PARATERRESTRES Editions RAMUEL Juin 1997).

     Enfin voici, le buzz :

     Dans un ouvrage intitulé "Pour entretenir la Flamme" paru aux Editions de l'homme (Ottawa) en 1972 :


,paru en anglais chez Gorgi Book dès 1971, le lama Lobsang Rampa (déjà présenté plus haut et toujours villipendé, on le sait, par des ignares journalistes et consorts éditorialistes), au chapitre 9 parle, nous parle de l'Atlantide, en des termes peu équivoques :

    " Oui l'Atlantide a existé et il existe encore aujourd'hui des vestiges vivants. Ceux-ci sont profondément enfouis dans une certaine partie du monde...je souhaiterais pouvoir vous dire certaines des choses que je connais absolument, parfaitement, mais certaines d'entre elles ne peuvent pas êtres divulguées en ce moment. Je connais la vérité au sujet des sous-marins Thresher et Scorpion, (Note annexe du Webmaster : deux sous-marins américains: le premier a disparu corps et bien le 10 Avril 1963 avec 129 hommes à bord et le second le 21 Mai 1968 avec 99 hommes. Mais il y a eu aussi les deux sous-marins français : le Minerve le 27 Janvier 1968 avec 52 hommes et l'Euridice le 4 mars 1970 avec 57 hommes, perdu également corps en bien)
et je sais ce qui leur est arrivé et pourquoi. Si l'histoire pouvait vous être comptée, elle ferait courir des frissons glacés le long de votre épine dorsale, Mais ce n'est pas encore le momment de parler à ce propos ...Vous pouvez m'en croire cependant, le mystère du Thresher et du Scorpion est plus étrange que vous ne pourriez jamais le croire "

    Comme vous le voyez et ARTivision, le répète souvent, "la réalité semble dépasser ici, de très loin la fiction", et pour ne pas en dire plus maintenant à ce sujet, comme les anglais, embarrassés par une situation, nous dirons alors ici : No comment.

      A vous de juger, toute cette affaire d'Atlantide, si bien évoquée par le Maître Dorian, documents à l'appui.

      
Mais ce 9/11/2015, nous allons ici, évoquer brièvement, l'expression "la Lémurie", aussi prononcée par le Maître Dorian:

       Disons d'emblée, que l'expression, "la Lémurie", apparaît également, dans de très nombreux articles du site ARTivision :


      Disons aussi qu'Egard Cayce a également parlé de cette Lémurie à la page 48, de l'ouvrage de poche, si souvent nommé plus haut :"Visions de l'Atlantide" .Voyez-vous même cela :


       Ici on voit, que la Lémurie, figure bien dans le texte, mais en plus, on découvre qu'à une époque, le Nil au lieu de se jeter dans la Méditerranée, se jetait alors dans l'Atlantique. Mais de plus, oh surprise énorme, on apprend aussi, que l'axe terrestre s'est un jour renversé, ce qui s'oppose totalement à la théorie des Universités modernes : "l'uniformitarisme" , qui prétent que sur cette planète, il ne peut y survenir, que des changements très progressifs , et jamais de grands boulversements planétaires, comme nous le souligne, cet Edgar Cayce, hors-normes .

       Mais pour débuter cette affaire de la Lémurie, parlons du fond musical très connu : "Ce n'est qu'un au revoir" ( en anglais "Auld Lang Syne" ). Voir donc, ce fond musical, à notre article :


, et donc, ce fond musical, qui a été joué par les musiciens du Titanic en 1912, alors qu'il était entrain de sombrer dans l'océan, ( revoir pour cela l'admirable film de James Cameron relatant en 1997, cette dramatique épopée, et notre article plutôt corsé : Titanic.html ), est en fait un air très ésotérique, et nous vient de l'époque où la Lémurie s'enfonça dans le Pacifique. Voici ce qu'on en dit dans l'ouvrage très surprenant, d'Aurélia Louise Jones et de Dianne Robbins nommé "Télos: Révélations sur la Nouvelle Lémurie", publié aux Editions Ariane en 2002:

  

    " Plusieurs membres de l'ordre religieux se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Le chant qu'ils entonnèrent alors est au­jourd'hui celui de Auld Lang Syne (en français, la mélodie "Ce n'est qu'un au revoir" ). Leur geste était motivé par l'idée que chaque expérience tragique laisse une cicatrice et un trauma profonds dans le corps éthérique et la mémoire cellulaire des gens, et que ces stigmates prennent plusieurs incarnations à guérir. L'action et le sacrifice des prêtres et prêtresses, qui choisirent de demeurer ensemble et de chanter jusqu'à la fin, permirent d'atténuer la peur, et un certain degré d'harmonie fut préservé. Ainsi, les blessures et traumatismes causés aux âmes qui moururent alors furent fortement minimisés. Il est dit que les membres de l'ordre du temple, ainsi que les musiciens, chantèrent et prièrent jusqu'à ce que le niveau de la mer ait atteint leur bouche. Alors, ils furent aussi engloutis. Les multitudes dormaient, le ciel était encore d'un indigo profond et, pourtant, tout était terminé ; aucun membre du clergé n'avait quitté son poste, nul n'avait affiché de peur et la Lémurie fut anéantie en toute dignité. Auld Lang Syne fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. "

     Cette situation est entrain de se répéter en ce moment pour tout le vaisseau Terre, tout entier, qui va parait-il abandonner son enveloppe 3D, pour accéder à une autre dimension, et certains humains sont entrain de revivre exactement la situation du Titanic...Que donc, la Force soit avec eux.

     Mais nous l'avons dit souvent, puisqu'il faut dit-on ," battre le fer pendant qu'il est chaud " , voici en plus, donc quelques lignes significatives des pages 29 et 30, de cet ouvrage ( et au novice ingénu, nous lui demandons alors, aimablement, de bien s'accrocher aux murs) : (Les mots en relief sont évidemment de nous et c'est ici, Adama, un ancien lémurien , qui nous parle) :

     "Toutes les planètes sont creuses ; autant celles de ce système solaire que de l'ensemble de l'univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l'intérieur. La plupart sont peuplées de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu'il y ait encore plusieurs astres tridimensionnels au sein de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habités à leur surface, mais tous abritent des peuples à l'intérieur. Mars, en l'occurrence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième, dimension qui prospère en son centre, invisible et indécelable pour vos scientifiques. L'intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension, qui s'apprête à passer à la sixième; l'humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie.

    Les planètes sont créées par les Élohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d'un caractère unique, leurs écosystèmes internes et externes partagent une base similaire. L'architecture des planètes permet les déplacements à l'intérieur de leur structure.

    La Terre comporte elle aussi ces caractéristiques. Au moment de sa formation, on a échafaudé un modèle interne spécifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels intégrés à ses multiples grilles énergétiques.

    Par ailleurs, quelques peuples qui l'habitèrent jadis, bien avant les débuts de votre préhistoire, ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l'ont encore étendu. Il y a plus de 200 000 ans, une ou deux sociétés très évoluées, provenant d'un autre univers, se sont installées dans la Terre ; c'est ce que vous appelez «la Terre creuse». Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. A ce jour, ces habitants s'y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné. Pour la construction des tunnels, ils employèrent une technologie qui vous est inconnue mais qui rendit leur travail tout à fait aisé.

    Ultérieurement, d'autres sociétés élirent résidence au sein de la Terre; plusieurs cités de lumière y furent édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. À l'intérieur de la Terre, ces tunnels d'une grande précision, fruits d'un savoir sûpérieur, assurent des déplacements aisés et rapides. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l'intérieur du globe terrestre de passer de son domicile à n'importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l'apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels. Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques par diverses cultures. Les Lémuriens qui habitent l'intérieur du mont Shasta sont considérés comme les «nouveaux venus». Ils n'y sont installés que depuis environ 15 000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commencé à ériger notre ville, il y a environ 3 000 ans avant l'engloutissement de notre continent.... "

        Vous avez bien noté, nous l' espérons, le vocable Elohim, si souvent évoqué plus haut.

     Mais il y a aussi cette affaire de trous aux pôles que nous révèle en page 114, un certain Mikos, un autre lémurien :

     "Toutes les planètes possèdent des ouvertures aux pôles nord et sud. Nous avons migré par celles-ci et découvert notre petit "nid" à l'intérieur. Le cœur de la planète est si propre, si pur et si paisible, que depuis cette époque nous n'en sommes jamais sortis.

    Au cours des âges, nous avons amplifié et amélioré le réseau de galeries menant aux cités souterraines et à la surface, afin de faciliter les déplacements de nos concitoyens et des vôtres. Bien que les tunnels n'aient été que rarement employés par des voyageurs de chez vous, ils serviront prochainement, lorsqu'un nombre croissant d'entre nous se mêlera à vous et que nous nous rendrons mutuellement visite. La face externe de votre planète est donc parsemée d'entrées de tunnels conduisant à nos cités et à leurs agglomérations. C'est ainsi que sont constituées la plupart des planètes de votre galaxie; les gens se déplacent librement entre le noyau et la périphérie, en vue d'échanger des informations et d'apprendre les uns des autres..."

        Mais en page 128, on trouve pour finir :

        "Notre station spatiale se situe à l'intérieur de la Terre creuse, alignée directement sur les ouvertures aux pôles nord et sud Contrairement à vous, nous ne sommes pas captifs de cette planète, mais pouvons aller et venir à notre guise. Nos déplacements ne sont pas entravés : nous pouvons voyager comme bon nous semble de par l'univers. Notre monde n'est pas sujet aux contraintes physiques, car nous appliquons les lois universelles de l'énergie et faisons usage des autoroutes déjà tracées partout dans le cosmos. Tout est cartographié, si bien qu'il est impossible de se perdre ; et tout ce qui existe est en communication constante avec tout. Il n'y a qu'à faire appel à ce réseau «vivant », qui émet sans interruption, pour le parcourir sans effort. Nous ne sommes pas isolés du reste de la vie dans l'univers comme vous l'êtes, et nous ne sommes pas non plus restreints dans nos déplacements.
"

        Que dire de plus devant de telles révélations qui surclassent de loin, les imaginations les plus fertiles des auteurs de Science-Fiction.

Mais allons encore plus loin : Sur le site :



     On peut lire aussi ces paragraphes renversants :

Selamat Jarin !

     "Nous sommes encore de retour pour vous informer de diverses choses. A l’approche de l’inexorable moment où sera révélé le Contact Initial, nous souhaitons tourner brièvement notre attention vers vos voisins intérieurs.

     La Terre Intérieure a inspiré une multitude de mythes, de légendes et d’histoires fantastiques.

     Le premier point à établir est que la Terre Intérieure existe effectivement ! Votre science géologique prétend depuis longtemps que votre Mère Terre est une sphère solide, composée uniquement d’une section intermédiaire dense appelée “manteau”, et d’un noyau central hautement électromagnétique.

     Vous vivez sur la croûte extérieure de la Terre qui entoure le manteau. Aujourd’hui, nous venons vous dire que votre Mère Terre possède une bien différente configuration.

     Comme tous les objets célestes, tels que les planètes ou les étoiles, la Terre est creuse.

     Ceux qui vous dirigent secrètement ont supprimé ce fait, parce que cette vérité occasionnerait une réaction en chaine qui pourrait entraver l’usage d’autres fausses perceptions profondes utilisées pour vous manipuler.

     La vérité est un puissant : “Sésame, ouvre-toi”.

     Quand elle est utilisée sagement, elle peut servir à révéler de vastes et nouveaux horizons de connaissance et vous encourager à appliquer votre sagesse intérieure à vos circonstances actuelles.

     La Terre Intérieure consiste en deux principales caractéristiques.

     La première est la croûte intérieure de votre Mère Terre, laquelle est une continuation de la croûte de la surface externe. Les deux régions polaires possèdent chacune une vaste ouverture ou trou, un peu à la façon d’une pomme évidée, (Note du Webmaster : Comme par hasard, nous avons justement, en exclusivité sur ARTivision, profité de l'exposition réalisée à la Gallerie nationale du Jeu de pomme des mois d'Avril à Juin 2003, des œuvres du peintre surréaliste belge Magritte, pour nous livrer à un petit jeu également artistique, et pour élaborer cette image :


et qui est superbe, selon nous, bien sûr )
, et la croûte s’enroule autour du manteau pour contourner cette ouverture et plonger dans l’intérieur creux.

     Les croûtes externe et interne ont une topographie très similaire : les deux contiennent des océans, des continents, des chaines de montagnes, des lacs et des rivières. La croûte intérieure fait tout simplement face au noyau terrestre.

     Ce noyau rayonne et est entouré d’un voile brumeux.
     La lumière qu’il génère est plus diffuse que celle du soleil.
     La lumière du jour dans la Terre Intérieure est donc plus douce et plus suave, que celle de la surface terrestre extérieure. La seconde caractéristique d’importance de la Terre Intérieure est le prétendu réseau de cavernes. Celles-ci consistent en d’immenses creux situés à l’intérieur du manteau. Certaines d’entre elles ont été formées naturellement par votre Mère Terre, tandis que d’autres ont été créées par la technologie avancée de la société principale de la Terre Intérieure, le monde d’Aghartha. Ce monde est le dernier vestige vivant de la seconde colonie appartenant à la Fédération Galactique terrestre, la Lémurie.

     La Lémurie, dans sa forme originale, était une société de surface dont une composente était souterraine. Sa cité/capitale principale était située sur la grande île qui s’engloutit sous les vagues du Pacifique, il y a de cela environ 25 000 ans.

     Une cité/capitale secondaire était située dans la Terre Intérieure. C’est dans cette cité-là que le gouvernement de la Lémurie se transporta après le cataclysme.

     Après quoi, le nouveau dirigeant de la surface, l’Empire d’Atlantis, ordonna que l’entrée des principaux tunnels soit scellée. Ce n’est que vers la fin de l’époque d’Atlantis que les Lémuriens en brisèrent les sceaux et ainsi sauvèrent plusieurs habitants de la surface d’une mort certaine.

     Ces gens formèrent une société qui, subséquemment, retourna pour un temps à la surface et devint l’Empire Rama qui se situait dans l’Asie du Sud.

     Puis, le grand déluge de 8 000 avant JC. mit fin à la tentative de sauver l’humanité des visées sombres des Anunnaki.

     Malgré ce contretemps, La Lémurie persista dans son rôle de protectrice du monde de la surface contre ces vauriens faiseurs de trouble. C’est grâce à ses émissaires galactiques que la Lémurie a pu maintenir une affiliation avec la Fédération Galactique pour ce système solaire.

     Après le grand déluge et l’anéantissement de l’Empire Rama, les Lémuriens se regroupèrent et nommèrent leur nouvelle société combinée Aghartha.

     La capitale, Shamballah, fut relocalisée dans une caverne située très loin sous la cité de Lhassa, dans le Tibet moderne. Plusieurs tunnels relient Shamballah à la surface, dans l’Himalaya. (Note du Webmaster: lire à ce sujet les ouvrages incontournables intitulés "Le troisième Oeil" (déjà vu plus haut), et "Crépuscule" du Lama Lobsang Rampa, toujours, on le sait, contesté par les journalistes et consorts ignares, très sous-informés en matière d'ésotérisme)

     Ceux-ci étaient utilisés par de saints hommes qui vinrent pour répandre leur grande énergie et leur divine sagesse dans le monde extérieur....
"

     Mais ce 10 Novembre 2015, on peut se demander, s'il existe encore des vestiges archéologiques , de cette civilisation disparue la Lémurie . Certains chercheurs, dont les travaux , bien sûr ont été contestés par les officiels de l'Université, ont cherché longuement, ces vestiges. On a par exemple, les découvertes faites par un certain Colonel Churchward, dont on parle sur le site :


     Mais découvrons ici, le début de l'article :


     Et sur le même site à : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(continent), on découvre que ce continent MU a été confondu avec la Lémurie, vue plus haut, dont il n'est probablement qu'un vestige :


     D'après certains auteurs, ce qui est presque certain, c'est que l'île de Pâques aurait été elle-même, une partie immergée rescapée, de ce continent MU :


     Et pour les puristes qui veulent en savoir plus :


     Et voici aussi, quelques ouvrages clefs, sur le sujet :

  
  

     Pour terminer, nous ne résistons pas au plaisir d'en dire un peu plus sur cette île de Pâques si connue , qui on le sait, possède des statues géantes dispersés par centaines sur cette petite île perdue du Pacifique, placée à 3700 Km de Santiago du Chili, et à 4050 km de Tahiti . Voyons quelques statues significatives:


Image tirée de l'ouvrage " Les secrets de l'ïle de Pâques", de Louis Castex chez Hachette 1966.

       Mais, on sait aussi désormais, que certaines statues sont profondéments enfouies dans le sol, tel que :

  

et, ARTivision, en a déduit que, ce profond enfouissement, des statues ci-dessus, démontre, leur énorme ancienneté, et finalement, c'est le cas de dire ici, que la vérité au sujet de ces géants, sort donc du puits progressivement
.

      Ces admirables photos sont tirées du site :



      Mais le site ARTivision, a aussi découvert en exclusivité , une chose inouïe,, inscrite dans le célèbre ouvrage "Le Troisième Oeil", publié en 1955 en Angleterre, par le Lama Lobsang Rampa, (Voir l'image de l'ouvrage plus haut).

    En effet, dans cet ouvrage incontournable, ce lama nous affirme qu'il a visité une caverne sous le Tibet, où ont été conservés les restes momifiés et couverts d'une pellicule d'or, d'êtres fantastiques, qui ont disparu actuellement de la surface connue de la Terre :

    Voilà donc, le passage en question :

    " Regarde mon fils, me dit le doyen des Abbés. Ils vivaient comme des dieux dans notre pays à l'époque où il n'y avait pas encore de montagnes. Ils arpentaient notre sol quand les mers baignaient nos rivages et quand d'autres étoiles brillaient dans nos cieux. Regarde bien, car seuls les Initiés les ont vus.

     J'obéis; J'étais à la fois fasciné et terrifié. Trois corps nus, recouverts d'or, étaient allongés sous mes yeux. deux hommes et une femme. Chacun de leur trait était fidèlement reproduit par l'or.

    Mais ils étaient immenses. La femme mesurait plus de trois mètres et le plus grand des hommes pas moins de cinq. Ils avaient de grandes têtes légèrement coniques au sommet, une mâchoire étroite, une bouche petite et des lèvres minces. le nez était long et fin, les yeux droits et profondément enfoncés. Ils ne pouvaient être morts, ils avaient l'air de dormir.


    Fin de citation.

    Pas besoin de sortir de Polytechnique, pour s'apercevoir que cette descrtiption du visage des corps embaumés, correspond parfaitement à la tête des statues de l'île de Pâques. Vérifiez cela vous-mêmes, et notez bien chaque petit détail.

    Mais ce 11 Novembre 2015, où les commémorations de l'armistice de 1918, battent le pavé, il nous semble encore utile de vous présenter, un autre texte tout à fait hors normes, parlant aussi un peu, de la Lémurie, que nous avons déjà évoquée ci-dessus ...

     En effet, présentons alors ici, l' ouvrage sidérant, ( ce terme est à peine suffisant pour qualifier ce livre), intitulé "La Quête éternelle", d'un certain Joseph Whitfield, et publié aux Editions Vivez Soleil en 1991, mais aux USA dès 1983 :

  

    Nous y apprenons brièvement ce qu'était cette Lémurie , et en effet, reprenons ici lors quelques bribes de cette histoire fantastique de la vie passionnante deux grandes âmes mythologiques humaines Victor et Cassandre, au travers de diverses incarnations sur Terre ou ailleurs. ( Pour le novice ingénu, disons aussi que la Théorie de la Réincarnation,, a été en effet, de très nombreuses fois, mise en exergue, dans nos articles :


Cette théorie totalement admise dans l'ouvrage qui suit, n'est pourtant, on le sait, pas encore acceptée, dans nos doctes Universités )
.
    Mais où se trouvait donc cette Lémurie ?

    Et en page 29 et 30, on lit :



    Mais, pendant que nous y sommes, nous ne résistons pas au plaisir de vous extraire ce passage en pages 141 et 142, qui fera sans aucun doute, grincer des dents, les bien-pensants de nos écoles dites supérieures :

     " La planète Terre contient plus de secrets que l'homme n'ose en rêver. Ce que je vous dis maintenant est seulement l'un de ces grands secrets. Vous vous rappelez que Prime Nova racontait â Victor que le Soleil était creux, comme toutes les planètes. De grandes civilisations existent à l'intérieur de la Terre. Je ne vais pas vous parler d'elles maintenant, mais sachez qu'en plus de cet espace sous Terre, l'écorce terrestre abrite aussi de grandes cités civilisées. C'est l'une d'entre elles que je vais évoquer à présent.

    La totalité du continent sud-américain contient plus de secrets que le reste de la Terre. Cachées dans et sous ses immenses jungles, se trouvent les réponses à de nombreux mystères et énigmes qui ont intrigué l'homme et l'ont rendu perplexe pendant des siècles. La cité dont je vous parle est située sous ces jungles. Je ne dirai pas où exactement, pour des raisons évidentes, car la cité existe encore aujourd'hui. Depuis que l'homme fait l'expérience de l'existence terrestre, il vit aussi dans cette cité souterraine. L'espèce humaine et la vie dans cette cité diffèrent de la vie sur Terre ..."


    Pour en savoir plus, prière donc, de se reporter à cet ouvrage qui nous entretient aussi à profusion de l'Atlantide, dont nous allons parler maintenant.

    Allez, encore un petit plus, venant de cet extraordinaire ouvrage que tout un chacun devrait avoir dans sa bibliothèque. :

    "... Pour Cassandre, une autre sorte de voyage était prévue. Tandis que celui de Victor s'effectuait dans l'espace sidéral, le sien allait se dérouler dans les espaces intérieurs de la Terre.

"Nous en revenons au même point, Michael, dis-je. Votre histoire commence avec la mythologie. Puis vous parlez de la Lémurie et de l'Atlantide, deux grandes civilisations terrestres, certes, mais dont on ne possède aucune preuve. Ensuite, vous emmenez Victor dans un voyage spatial vers d'autres galaxies. Maintenant, vous me parlez des espaces intérieurs de la Terre. Comment pouvez-vous espérer convaincre quelqu'un de tout cela ? »     Comme je vous l'ai déjà dit, Joseph, reprit Michael, il importe peu que les gens adhèrent à tous les faits. Ceux qui sont intelligents cherchent des réponses. Nous sommes en train d'en donner beaucoup. Nous croyons qu'un grand nombre d'êtres sonderont leur cœur en lisant cette histoire, que la majeure partie de ce dont nous parlons sera significative pour eux et qu'elle les aidera. Cependant, pour conclure, laissez-moi dire ceci. Notre histoire est vraie. La vérité trouve son chemin pour atteindre l'âme du chercheur, même si les apparences peuvent temporairement distraire son regard.

" , entre autres choses fantastiques, on découvre ceci en page 77

"L'énergie électrique était fournie en abondance par l'exploitation des réseaux et courants naturels de la Terre. Cette énergie se transmettait sans fil. Le mode de vie était écologique. La pollution n'existait pratiquement pas. Les transports publics étaient assurés par des voitures électriques qui circulaient en permanence dans les rues, et ces transports étaient gratuits. Le système d'échange en vigueur n'utilisait pas l'argent, mais donnait une valeur, mesurée en unité d'énergie, suivant les services que l'on rendait à la société. Un tel système éliminait les risques de difficultés économiques. L'art de la guérison était bien plus avancé que sur la Terre aujourd'hui. A Poséid, toutes les approches et les disciplines de guérison étaient respectées et utilisées. Le Conseil d'Etat était structuré de telle façon que la charge du gouvernement était confiée automatiquement au plus capable, sans qu'il soit nécessaire de procéder à des élections. Les produits agricoles étaient abondants et d'une grande variété. Le système éducatif était bien meilleur que le vôtre."

    OH là la.., il nous reste n'est-ce pas, encore pas mal de chemin à faire pour en arriver là ... A moins que les Maîtres en décident autrement...

   Mais, il y a bien mieux . Et là nous demandons au novice qui fréquente ARTivision depuis peu, de bien attacher sa ceinture car à l'altitude où l'on va s'envoler, il rique d'y avoir de très fortes turbulences . Mais jugez plutôt, sur pièce:

"...    Un aspect très important de la culture poséidienne, qui manque toujours sur Terre actuellement, était l'ouverture à la communication et aux visites des frères de l'espace, venant d'autres planètes et de mondes physiques au-delà de la Terre. La plupart de vos scientifiques actuels riraient et se moqueraient d'une telle idée et, pourtant, il en était ainsi. Les preuves de quelques-unes de ces anciennes rencontres existent encore en plusieurs endroits sur la Terre...

    Mais, en pages 105-106, il y a encore bien mieux :

    "En ce temps-là, la Terre était visitée par les frères de l'espace venus aussi bien de l'intérieur que d'au-delà de notre système solaire. Les plus intelligents, les plus avancés technologiquement et les plus puissants de ces êtres venaient des trois planètes du système d'Arcturus. Ils étaient connus (et le sont encore) sous le nom de peuple Novic. Leur dirigeant s'appelait Prime Nova. Malgré une grande ressemblance avec les Terriens, ils étaient assez différents d'eux sur plusieurs points. Leur taille moyenne allait de quatre-vingt-dix centimètres à un mètre vingt. Leurs corps n'étaient pas de chair comme les vôtres, mais semblables à du roc. Leur structure atomique avait pour base la silice et non le carbone. Ils étaient extrêmement puissants physiquement. En dépit de leur petite stature, ils étaient, et de loin, plus forts que n'importe quel Terrien. Vous aurez du mal à le croire, mais ils ne mouraient pas. Ils pouvaient être détruits, mais ils ne pouvaient pas mourir. Leur grand âge expliquait leur extrême intelligence. Ils ne ressentaient pas non plus les choses émotionnellement comme vous. La nature émotionnelle des humains de chair et de sang leur était difficile à comprendre et à appréhender. Le peuple Novic a littéralement dirigé des millions et des millions de mondes. Il s'agissait d'un peuple bienveillant qui, depuis longtemps, avait compris la futilité de la guerre. Néanmoins, ils représentaient la plus grande puissance militaire de tous les peuples de l'espace. Prime Nova déclara à plus d'une occasion que leurs systèmes d'ordinateurs étaient les plus vastes et les plus sophistiqués de tout l'univers. Technologiquement, ils pouvaient transcender le temps, et n'étaient donc pas limités par les frontières de nos mondes physiques. Ils pouvaient voyager dans le passé et l'avenir. Pendant d'innombrables milliers d'années, ils avaient observé tous les mondes physiques dans ce secteur entier de l'espace. Par leur observation de ces mondes durant cette longue période, et leurs communications avec les sphères mentales et spirituelles, ils avaient découvert que la planète Terre était sans conteste le centre et le point focal du déploiement du Plan Divin. En outre, ils étaient chargés de protéger autant de mondes physiques que possible des forces négatives. Leur attention était spécialement dirigée sur la protection de la Terre attendant l'avènement de l'Enfant Dieu.

    Et, voici enfin, le buzz :


comme cela est surprenant puisque nous disons exactement la même chose, à notre article placé à :


    L'article est intitulé "Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants et retour à la dimension cosmique de l'humain ", et article qui, dès Juin 1999, avait mis l'accent sur ces expériences extraordinaires ( abandonnées par nos universités), prouvant la communication des plantes entre elles, des plantes avec animaux et des plantes avec les humains et expériences qui auraient dû être répétées dans toutes les universités, car elles montrent incontestablement, l'unité du vivant et l'incommunication, qui règnent entre ses éléments constitutifs. Nous ne connaissions pas alors, à l'époque, l'ouvrage en question de ce Joseph Whitfield.

          A vous de juger.

     Mais, après de lourds problèmes informatiques, reprenons ce, 03/12/2015, nos extraordinaires révélations, concernant le Maître Dorian, channelisé par notre grande amie Aurélia :

" Avant l’antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide (Note du web master: Nous avons plus haut déjà parlé de la Lémurie et l’Atlantide). Ces civilisations ont érigé des édifices à l’aide de blocs parasismiques, encore débout aujourd’hui...

      "Des blocs parasismiques", voila un terme que l'on utilise pas souvent dans les millieux officiels, car si ces blocs existent, nous, on est encore incapables d'en produire. Voyez vous même cette justaposition incroyable de blocs des améridiens qui ne bougent pas d'un mm, lors des tremblements de terre :

      En effet, les mentors des Universités, n'ont jamais pu fournir une seule explication pleine de discernement logique, concernant la taille et le transport des énormes pierres, et la construction des murs trouvés en Amérique du Sud, tel que :


     La pierre placée derrière, la jeune femme (placée là, uniquement pour donner l'échelle et qui elle, fait environ 1,60 de haut) , mesure à peu près 5 m de large, et bien que l'on ne connaisse pas ici la profondeur, elle pourrait peser, plus de trois cents tonnes. Elle est, on le voit, formée de 11 angles d'ajustement. Comment a-t-on pu non seulement déplacer un tel bloc, mais en plus le tailler et le polir de telle sorte qu'il s'ajuste si parfaitement avec les 7 autres blocs voisins, si bien que l'on ne puisse pas glisser une lame de rasoir, dans les jointures ? Les Incas n'avaient pas des burins en acier, et même s'ils en avaient, cette perfection est tout simplement époustouflante. C'est pour cela, avec preuve à l'appui, que le site ARTivision, propose une explication hors normes, qui consiste à faire intervenir pour cette construction des Maîtres visiteurs venus du Cosmos ou de la Lune, tout proche de nous. Ces Maîtres voyageurs du Cosmos, sont appelés des Dieux, dans toutes nos mythologies... .

     Voyez aussi dans le même chapitre, cette photo extraordinaire, où figure un collègue (qui donne l'échelle), visitant en 1972 l'incomparable mur de Sacsahuayman au Pérou, avec autre un ami, qui a pris la photo :


     Et voici, aussi le célèbre bloc avec 12 angles d'ajustement ( le petit écolier donne l'échelle) :


Mais il y a aussi cela :


Voila, à Ollantaytambo au Pérou, à près de 2800 m d'altitude, on trouve ces pierres gigantesques dont l'échelle nous est donnée par la présence du même collègue en 1972. La taille est si parfaite que l'on ne peut pas passer une lame de rasoir entre les pierres. Comment a-t-on pu d'ailleurs, les transporter à une telle altitude, car les carrières sont très éloignées de là, dans la vallée?

     Mais de plus, regardez bien la corniche qu'indique la fléche rouge. Elle n'a pas été encastrée dans la pierre, mais c'est la pierre qui a été rabottée tout autour de cette mince corniche, pour la mettre en relief. Vous voyez donc, le travail que cela a dû occasionner.

     Mais regardez aussi les 6 superbes pierres placées encore plus haut dans la montagne:

     Un ami de taille normale (1,70 cm), a pu grimper sur leur flanc, ce qui fait que certaines d'entre elles, ont environ 4 m de hauteur :


     Et regardez bien alors aussi , la finesse des pierres de jointure, où l'on ne peut même pas glisser une lame de rasoir :

    

     Alors donc, il faut se faire à l'idée, que les gens qui ont exécuté cette archithecture fabuleuse, existaient bien avant ces incas, qui ont été bayayés par les conquistadors, car étant donné la puissance de la technologie, dont ils ont fait preuve, pour construire ces murs, les espagnols auraient alors été vite lessivés en se mesurant à eux .

Allez un petit plus pour la route :

     Le 17 Sept 2007 nous avons reçu de l'aimable internaute Xavier N...., qui a eu le grand privilège de visiter l'Île de Pâques, les deux photos suivante , d'une construction qui se trouve sur cette île, en plus des fameuses statues bien connues.

  


         Il est difficile d'imaginer que des incas, aient pu traverser l'océan sur environ 3700 km et aller si loin du continent, appliquer leur méthode inouïe de construction, sur un édifice magnifique de cette si petite île du Pacifique. D'ailleurs on n'a pas du tout encore réussi à comprendre, comment ces incas arrivaient à tailler et à joindre ces blocs ( Granite ou porphyre..pesant parfois des tonnes ) avec une telle perfection, que l'on ne puisse on l'a dit plus haut, même pas glisser une lame de rasoir dans les fentes.

     Donc, il y a certainement un lien entre les constructions amérindiennes (Mais il semblerait ces temps-ci, que ces constructions remontent bien avant la période incaïque) et celle de l'île de Pâques ci-dessus. Ne serait-ce pas les mêmes Maîtres constructeurs considérés comme des Dieux et en visite sur cette Terre, qui en sont responsables ?

     Donc soit ces Maîtres bâtisseurs sont repartis dans l'espace à un certain moment, soit ils ont été anéantis par un cataclysme quelconque...qui peut aussi nous menacer tout aussi bien . A vous de choisir....

     Et pour couronner ce propos, voici la méditation du Grand Maître de Findhorn, pour ce 3 Décembre :

     Tu fais partie du Tout,
et chaque âme à son rôle à jouer dans le Tout.

Alors ne sois pas critique ou intolérant envers les autres,

mais réalise que pas deux d'entre vous ne sont identiques
et qu' il faut beaucoup d'éléments différents pour former le Tout parfait.

As-tu jamais vu une horloge démontée ?
I1 y a beaucoup de pièces différentes,
et en les voyant répandues là devant toi,
tu te demandes comment elles pourraient jamais
constituer un parfait instrument à mesurer le temps.

Mais quand quelqu'un qui connaît quelque chose aux horloges
prend chaque piece et la met au bon endroit,
tu t'aperçois que non seulement elle marche,
mais qu'elle donne aussi la bonne heure.

Tant que chaque pièce minuscule reste à sa place assignée,
et joue son rôle, tout va bien.
Maintenant tu sais pourquoi La Source
te dis sans cesse de trouver la place
où tu dois être dans le vaste ordre de la vie,
et quand tu l'as trouvée.

de donner le meilleur de toi-même.


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 3 Décembre, après adaptation d' ARTivision.

     Mais ce 7 Décembre 2015, poursuivons quelques bons mots du Maître Dorian:
" Ces citadelles étaient édifiées à l’aide d’une technologie maitrisant l’anti gravité par projection du son. Le son était également employé dans le système de découpe des blocs, produisant un travail simple et fort agréable.

     D’autres civilisations très brillantes, avaient de même le privilège d’édifier des tours, rien qu’en employant leur pensée pure, et dirigée vers un but parfait...
"

       Des citadelles éditfiées par de anti-gravitation et par la projection du son. !!! Voilà de quoi donner des frissons et des regrets aux meilleurs de nos auteurs de Science-Fiction...

      Donc, Messsieurs les archéologues blasés, cette architecture fabuleuse déjà vue plus haut :


, ne fut pas obtenue à l'aide de burins en cuivre ou en pierre, mais par découpe sonique, lors d'opérations, nous dit-on, formant un travail simple et fort agréable. A bon entendeur salut

      On trouvera certainement sur Internet des centaines d'ouvrages parlant de la nature du son.       Mais que pourrait-on dire de son pouvoir sur la matière ?

      Nous avons eu la chance de retrouver dans nos dossiers, un excellent article de 8 pages de Monsieur Thierry Van de Leur, qui nous parle justement de cet étrange pouvoir du son, et article sorti de début de 2008, dans la revue de l'ami Roch Saüquere :


      Et voici, les deux premières pages ( 38 et 39) de cet article :

  

      Finalement, les pages 44 et 45, demeurent elles, très significatives dans cette affaire :

  

      Mais pour aller encore plus loin, il nous semble ici aussi utile de presennter ici trois pages incontournables et hors normes de l'ouvrage "Fleurs d'Esprit", Déjà présenté plus haut et publié on le sait donc aux Éditions Ariane, en Avril 2003, du Collectif Soria, formé on le sait, de 4520 entités cosmiques :


      Voici donc la page 117 et suivantes parlant du son (âmes sensibles s'abtenir) :



Dur..dur n'est-ce pas, comme introduction, mais voyons quelques éléments de la suite aux pages 118 et 119:



      Bien sûr, il nous arrêter ici, cette transcription d'un chapitre de 11 pages, sinon nous allons recevoir les foudres de l'auteur et de l'Editeur .

     Mais, voici un dernier petit plus, pour la route :


      Vous avez tout saisi...Bravo !. N'empêche que pour nous, c'est exactement ce que le Maître Dorian, nous laisse entendre dans son propos, cité juste au dessus. A vous de juger, documents à l'appui.

     Mais ce 8 Décembre 2015, nous allons encore monter le niveau concernant la vie de ces amériendiens qui vivaient bien avant l'arrivée de Christophe Colomb et de les sbires de "conquérants" qui l'ont suivi. En effet, comme on a pas trouvé encore, les millions de squelettes qui devraient exister après le décès de ces habiles précolombiens, on est en droit de croire désormais ce que raconte l'incroyable texte de "Monique Mathieu ", qui nous fait faire un bond vertigineux et transcendant, dans le Passé prestigieux de notre Terre.

        En effet, le 25/09/09, nous avons eu le privilège de recevoir de notre grand ami Claude..., l'url inportant suivant :


      Mais comme cette adresse peut disparaître, du jour au lendemain sans qu'on sache pourquoi, voici alors de quoi il s'agit, avec nos couleurs en plus :

Machu Pichu et Nazca.


La cité de Machu Pichu

       Je vois une ville que les hommes de notre époque nomment Machu Pichu et que ses habitants appellent la cité des Dieux du Soleil.
      Près de moi il y a un être qui est le gardien intemporel de ce lieu.
      Je suis dans la cité de Machu Pichu perdue dans les nuages. Pour l'instant, je suis seule, je ne vois que des pierres autour de moi.
      Je vois maintenant des êtres n'étant pas nés sur ce monde mais vivant sur ce monde. Ils sont très beaux, très grands, ils ont une allure parfaite et surtout un Amour, une Beauté et une Sagesse qui attire non seulement l'admiration, mais le plus grand respect.
      J'en vois maintenant trois autres habillés de petites tuniques courtes, d'un blanc non humain que je ne saurais décrire. Autour d'eux, vole un oiseau qui est curieux : il est aussi gros qu'un corbeau de notre terre et il a des couleurs bleues allant du plus clair au plus le plus soutenu, un bleu très rayonnant. Cet oiseau vient d'un autre monde, il n'existe plus sur ce monde, la race s'est éteinte. Ils me disent :


      « Nous allons vous conter l'histoire de vos origines, l'histoire de vos frères qui fut aussi la vôtre.

      Nous sommes venus de plusieurs coins de votre Univers. Nous mêmes venons de la Constellation du Cygne, mais pas que de là, car nous sommes de grands voyageurs qui allons de monde en monde aider les civilisations à croître et à s'épanouir. Parmi nous, il y a des êtres de Véga, mais ce n'est pas ainsi qu'on les appelait. Le nom est trop compliqué à prononcer pour vous, c'est un son. »

      Je l'entends, mais je ne peux pas le prononcer.

      « Lorsque nous sommes venus pour la première fois sur ce monde il y a plus de cent mille de vos années, nous avons visité tous les peuples qui avaient été comme ensemencé sur ce monde, nous avons mis toutes possibilités afin que la vie s'exprime, que la vie humaine se développe.

      Les premiers êtres étaient des êtres très éthérés qui ont mis les premières bases de vie, mais bien avant les cent mille ans dont nous vous parlons.

      Ce qui nous intéresse, qui vous intéresse, c'est le moment où beaucoup d'entre vous ont commencé à œuvrer. C'était il y a, à peu près cent mille ans, pour certains un peu moins, pour d'autres un peu plus.

      Vous avez vécu dans toutes les grandes civilisations qui ont peuplé cette terre, mais votre mission première, vous enfants des étoiles, c'était d'apporter la Lumière et de civiliser les êtres qui venaient de s'incarner dans la matière. Beaucoup d'entre vous se sont perdus dans cette tâche, dans cette œuvre, beaucoup ont oublié, d'autres ont volontairement oublié leur appartenance afin que leur mission puisse être accomplie beaucoup plus facilement.

      Nous étions en relation avec les peuples de l'Atlantide, nous avions été en relation avec les peuples du continent de Mu et de beaucoup d'autres continents dont il serait trop long de vous énumérer les noms et les dates.

      Ce qui vous intéresse actuellement c'est le lieu nommé Machu Pichu. Nous avons en ce lieu, non seulement enseigné les hommes, mais nous avons tout construit par des moyens extrêmement faciles qui ne sont pas encore dans vos possibilités. Nous avons acquis en totalité les facultés de l'esprit, tout nous est donc possible et accessible sans "outils" comme vous les nommer sur terre, sans machines, simplement avec la force de l'esprit.

      L'esprit peut tout transformer, peut tout alléger, peut tout modeler. Les pierres, aussi lourdes qu'elles puissent vous paraître, ne pesaient en fait qu'un poids minime, leur densité ayant été modifiée afin de pouvoir plus facilement construire, façonner, fabriquer avec un matériel complètement malléable.

      Cette cité n'était pas à la même altitude que maintenant et n'avait pas le même environnement. Nous l'avons construite en surface et aussi en profondeur. Tout ce que nous avons construit et stocké est encore en l'état où nous l'avons laissé mais est resté dans ses profondeurs. Ce n'est pas vous qui le retrouverez, c'est nous qui le réactiverons, le moment venu, lorsque le Plan Divin, quand le Plan devra être accompli.

      Notre but à nous, enfants des étoiles, et le vôtre, était donc d'enseigner essentiellement la Sagesse dans le respect total de l'autre. Aucune Sagesse ne peut s'apprendre sans le respect. Les hommes d'aujourd'hui ont oublié le respect d'eux-mêmes, le respect des autres et le respect de tout ce qui les entoure.

      Ce que nous enseignions aussi aux hommes de cette époque, c'était leur façon de fonctionner, le rôle essentiel de la respiration, le rôle essentiel de la nutrition, le rôle essentiel de l'épuration, le rôle essentiel de la force de l'esprit sur la matière. Beaucoup des êtres que nous avons enseigné ont compris et sont partis avec nous sur d'autres mondes pour continuer le travail, d'autres ont mal compris et de ce fait ont transgressé non seulement l'enseignement, mais les Lois Divines s'y rattachant.

      Les énergies de ce lieu sont considérables car non seulement elles sont terrestres, mais elles viennent aussi d'autres points de l'Univers. »

      Il y a des réseaux souterrains ; je vois comme des filaments, assez gros d'ailleurs, qui captent des énergies venant du fin fond de l'Univers et qui non seulement aident l'homme à mieux comprendre, à mieux se connecter avec ses multiplicités et avec ses frères des étoiles, mais à se transformer complètement dans sa conscience. Les énergies plongent aussi jusqu'au plus profond de la terre car elles nourrissent notre Mère Terre d'une énergie qui lui est nécessaire.
      Je vois maintenant des vaisseaux plus petits. Ils sont argentés et brillent comme au soleil.
      Un vaisseau descend et se place tout doucement au-dessus une place pavée. Les grands Êtres sortent d'une des bâtisses et viennent accueillir les nouveaux arrivants. Le vaisseau reste en suspension dans l'air et des êtres, qui sont des Atlantes, descendent en utilisant des « ascenseurs de lumière » blanc argenté. Ils sont huit. Ils sortent tous de l'engin et rentrent dans un bâtiment rond. C'est un bâtiment avec des grands escaliers semblant creusés dans la roche ; il y a quatre grandes marches. Ce bâtiment a un toit en arrondi, comme une coupole. Des lumières sortent des murs pour éclairer. Il y a des fenêtres pas très grandes et malgré cela la luminosité est intense à l'intérieur.
      Maintenant ils s'asseyent tous sur des sièges d'une matière un peu blanche et ils parlent d'événements importants devant survenir à la planète Terre. Ils parlent de possibilités de protéger la vie humaine. Les Êtres, qui sont des enseignants, disent aux Atlantes présents :


      « Ne vous inquiétez pas, une partie de votre population sera évacuée par nos frères, une autre partie sera transportée sur d'autres parties de votre monde où il n'y aura pas de trop grandes détériorations, mais il faudra aussi, pour garder la connaissance, avoir d'autres relais comme en ce lieu dans le sein de votre Mère. Ces lieux seront des bases intemporelles qui fonctionneront pendant plusieurs milliers d'années et bien au-delà. »

      Les êtres venant du continent Atlante demandent : aurons-nous le temps ? Un des grands êtres sourit et répond : qu'est-ce que le temps ? Vous aurez le temps, n'ayez aucune crainte. Ils disent aussi :

      « De plus en plus, quand le temps passera sur ce monde, le monde s'obscurcira jusqu'à ce que les humains soient devenus aveugles, jusqu'à ce que les humains aient perdus complètement conscience de la Lumière Divine, de l'Amour Divin. »

      Un des Atlantes interpelle son interlocuteur et lui dit :

      « Ce n'est pas possible ! Comment les êtres humains du futur pourront-ils se couper de l'essentiel, comment pourront-ils vivre s'ils ne perçoivent plus la Lumière, s'ils se coupent de la Lumière ? »

      Et l'être lui répond :

      « Parce qu'ils auront densifié de plus en plus leur énergie, parce qu'ils auront privilégié la matière et non l'esprit, parce qu'ils auront voulu vivre intensément la matière, ils se leurreront eux-mêmes. Lorsque les hommes se rendront compte de l'immense erreur, leur cœur souffrira et leurs paupières commenceront à s'entrouvrir ; ils pleureront de désespoir. Du simple fait de leurs larmes, leurs yeux commenceront à voir de nouveau la Lumière les sauvera. Et nous, qui sommes immortels par rapport à ceux qui se sont enchaînés à la matière, nous serons toujours là pour les aider à retrouver la Lumière, pour les aider à revenir vers leur origine, vers nous.

      Ceux qui, parmi eux, auront volontairement occulté leur appartenance pour mieux servir, pour mieux guider, retrouveront l'Amour immense qui les guidera encore beaucoup plus rapidement vers nous.

      Vous, hors du temps, hors de l'espace, vous qui entendez ou lisez les paroles de vos frères intemporels, réveillez-vous, réveillez-vous à la vraie existence, à l'existence de la Sagesse, à l'existence de l'Amour, revenez vers votre vrai foyer car votre mission se termine. Vous avez été valeureux, vous avez été courageux, vous vous êtes donné à ce monde, vous avez mérité le repos dans la Lumière et dans la Joie immense de nous retrouver. Mais avant cela, l'œuvre devra être menée à son terme et nous seront près de vous pour vous aider à l'accomplir.

      Nous avons été enseignants sur ce que vous appelez actuellement le continent Sud Américain. Nous avons été les enseignants d'êtres vivants sur plusieurs continents de votre Mère Terre. Nous sommes temporels et intemporels et nous sommes encore ceux qui viennent vous guider d'une manière différente.

      Lors de vos missions prochaines vous retournerez sur des mondes denses, mais vous garderez la souvenance de ce que vous êtes car vous ne ferez plus l'erreur de vous couper de la Lumière et vous n'aurez plus besoin de le faire volontairement pour ceux qui se sont donnés ainsi au monde en involution. C'est pour cela que nous vous disons : allez à l'essentiel.

      L'intellectualisme est un frein, l'ouverture de conscience ne peut être atteinte que par un grand lâcher prise, par une vie simple et pure ; vous êtes capables de le faire et vous le faites, seule compte la reconnaissance de ce que vous êtes. Il faut que vous puissiez vous reconnecter à vous-même afin de bien comprendre ce que vous devrez devenir et où vous irez.

      Nous voudrions vous dire que nous sommes plus près de vous que vous-même, que nous sommes vous ; aussi étrange que cela puisse vous paraître, nous sommes vous. Le lien d'Amour nous lie et nous reliera au-delà du temps, au-delà de l'espace et c'est en cela que nous sommes vous. »

      Lorsque ce lieu sera réactivé, y serons-nous avec vous?

      « Quand ce lieu sera réactivé vous ne serez plus en ce monde. Il sera réactivé pour la nouvelle période que ce monde vivra, pour la future époque. Pour l'instant, il ne pourrait être réactivé, car s'il était réactivé tous ceux qui sont les porteurs de Lumière comme tous ceux qui servent les forces de l'obscur auraient encore beaucoup plus de force.

      Lorsque ce lieu sera réactivé tous les humains vivant sur la planète Terre verront leur puissance créatrice augmenter de façon considérable. Il faut donc que les êtres humains vivant sur ce monde puissent avoir acquis la Sagesse avant d'intégrer ces énergies considérables. »

      C'est curieux, je vois des êtres aller en ce lieu avec un cœur très pur et disparaître à mes yeux. C'est comme s'ils étaient projetés ailleurs, dans un autre monde, c'est comme s'il y avait des portes hors du temps et de l'espace. Je vois, en tout temps, des êtres purs monter en ces lieux, être comme absorbés par la Lumière et disparaître. Je n'ai pas l'explication, ils ne me la donnent pas. Ils me disent simplement :

      « Cela ne vous aiderait pas à grandir et la seule chose qui a de l'importance, c'est que vous puissiez grandir en Sagesse et en Force, grandir aussi en Amour et en Joie. La Joie doit être beaucoup plus intégrée dans votre vie, c'est un élément important. »

      Y a-t-il un parallèle à faire avec la Pyramide de Khéops qui serait réactivée ?

      « Elle a été construire par les mêmes êtres avec les mêmes moyens, à la même époque.

      Tous les lieux importants de votre monde seront réactivés quand le monde aura été nettoyé et lorsque les hommes seront capables de vivre avec les nouvelles énergies. Ces nouvelles énergies donneront à l'homme qui vivra sur ce monde toutes les capacités de l'esprit. Donc, il faut qu'il ait la Sagesse pour pouvoir bien s'en servir. »

      Je suis toujours connectée à ces êtres que je reconnais de plus en plus. Je reconnais leur énergie ; je sens l'énergie d'ILIS que je ne vois pourtant pas...
      Quel a été ou quel sera le rôle des immenses pistes qui sont tracées au travers du continent Américain , et qui ont des formes symboliques de chandelier ou d'oiseau, ces pistes que l'on voit à très haute altitude ?

      Je suis à Nazca … Je n'ai pas encore la réponse. Je suis toute seule dans cette immensité, mais je suis au sol.

      Je vois maintenant des vaisseaux complètements différents, des vaisseaux « solides », je n'aime pas trop. Je vois dans ces vaisseaux des êtres durs semblables à des guerriers.

      Ces pistes ne servaient pas pour la Paix, elles servaient pour les combats.

      C'étaient des êtres inamicaux, qui signalaient ainsi leur position car elles se voyaient (et se voit encore) de très loin ; elles se voyaient de beaucoup plus loin à cette époque, car sur ces pistes il y avait un revêtement un peu métallique, comme une peinture argentée très claire.


      « Ces pistes ont été construites, il y a plus de quinze mille ans, au moment où il y a eu des combats, car la Terre a été convoitée par des êtres venant d'autres galaxies. Il y a eu un combat de Titans avec des dégâts considérables. Ce fut le début de l'obscurcissement de la conscience de la vie sur ce monde. Les êtres venant d'outre espace ont amené avec eux une énergie très déstabilisante que vous pourriez définir comme négative, et ils ont laissé cette énergie à certains endroits. Tout doit maintenant être nettoyé. »

      Je vois la forme de ces vaisseaux. Ils sont pointus. Les êtres sont humanoïdes mais ne nous ressemblent pas. Ils sont primaires et ne connaissent pas l'Amour, mais ils ont une grande intelligence.

      Il y avait dans cette plaine de Nazca, une grande plate-forme ronde entrant dans la terre et en sortant pour porter des engins. Je ne sais pas si elle existe encore. Il me dit :


      « Oui, elle ne sert plus, mais elle existe encore. Elle est immense, elle fait cinq cent mètres de diamètre.

      Votre monde a connu beaucoup de turbulences, et si l'homme vivant sur ce monde n'avait pas faibli, s'il avait simplement accompli la mission qui était la sienne, certaines énergies n'auraient jamais pu pénétrer sur ce monde et ce monde serait resté la merveille créé pour l'Amour et la Beauté. Il redeviendra cette merveille où règneront l'Amour et la Beauté car c'est la Volonté du Père.

      Un grand nettoyage sera fait sur ce monde pour que la vie puisse refleurir dans une nouvelle Paix, dans une nouvelle Lumière, dans un nouvel Amour.

      Nous ne pouvons pas vous dire le moment, car le moment dépendra de l'énergie émise par ce monde, par les êtres humains, par la Terre, par tout ce qui vit. C'est la vie qui fera en sorte que ce monde vivra les transformations plus ou moins facilement car elles auront lieu de toute façon.

      Nous vous le rappelons : le Père, dans son immense Amour pour les mondes peut tout transformer de son souffle parfumé. Espérez-le en vos cœurs, appelez cette transformation, qu'elle se fasse dans l'Amour, que la Lumière pénètre ce monde jusque dans ses plus petits recoins en douceur. C'est possible !

      S'il émanait de tout ce qui vit sur ce monde beaucoup plus d'Amour, beaucoup plus de Paix, cela se passerait ainsi.

      Priez ! La prière calme votre mental et c'est essentiel. Il n'y a plus d'agitation destructrice lorsque l'être prie. Rappelez-vous cela : la prière calme, la prière apaise, c'est pour cette raison que la prière est très importante.

      Une méditation est une prière, le fait de calmer votre esprit, de lâcher prise, de pardonner, d'envoyer de l'Amour, d'être heureux et en Joie est une prière, la plus belle des prières. Le fait de rendre grâce à la beauté qui vous entoure, de rendre grâce à la gentillesse de vos amis, de rendre grâce à l'Amour de ceux qui vous entourent et de ceux qui ne sont pas visibles à vos yeux, est une prière. Le fait de vous aimer, de vous respecter, de respecter la vie, est une prière. Tout cela calme l'océan des tourmentes créé par toutes ces énergies qui se combattent, qui vous perturbent.

      Si TOUS les humains pouvaient, au même moment, s'agenouiller et envoyer une seule seconde un petit peu d'Amour sur votre Mère la Terre, la tempête serait définitivement calmée et plus rien de terrible n'arriverait à votre monde !

      Une seconde de recueillement et de prière pour chaque humain vivant sur votre mère Terre suffirait à changer complètement le destin de votre terre et des hommes.


      Alors, puisque cela n'a pas beaucoup de chances d'arriver, essayez avec vos moyens de faire la Paix en vous, de faire la paix autour de vous, d'être joyeux, d'être plein de respect et de reconnaissance envers la vie, envers vos frères. Vous pouvez tous le faire, vous pouvez lâcher prise à tous vos petits problèmes avant qu'ils ne vous étouffent.

      C'est si simple ! C'est si simple ! Lorsque vous aurez compris cela, vous aurez fait un pas de géant vers la Sagesse Primordiale, vers l'Amour, et vous serez beaucoup plus connectés à l'Energie Divine, à l'Amour Universel.

      Nous vous laissons sur ces derniers mots d'espoir pour votre monde et pour vous-même.

      Nous vous aimons infiniment, soyez en paix, soyez heureux. Que l'Amour vous habite et que la Joie ne quitte plus vos cœurs. »


     Fin de citation en provenance du site http://ducielalaterre.org

      Que dire de plus, après la lecture d'un tel texte que l'on pourrait qualifier de vraiment Cosmique , sinon qu'il s'inserre parfaitement la démarche spirituelle qu'ARTivision, a initié dés sa création en Janvier 1997.

     Voir aussi un texte plus récent placé à :


     Mais ce 10/12/2015, pour les puristes amateurs de belles formules et de graphiques mathématiques, disons que nous avons reçu le 8 Décembre 2015 de notre grande amie belge Chantal, un texte en PDF, dont hélas nous n'avons pas pu trouver l'url. Merci mille fois à l'internaute qui pourra mettre la main dessus .

     Voici donc quelques images significatives de ce PDF, intitulé : "Amour 528 Hz.doc ( 3,29 Mo)" :






     Et voici une dernière petite image, qui prouve assurément que Nicola TESLA, était un véritable initié et inspiré.


     En anglais, on peut commencer par le site :


     Décidément on voit désormais, que l'on redécouvre actuellement une connaissance très raffinée, que comnaissaient déjà nos ancètres très lointains de cette planète, qui bascule en ce moment dans le Temps des Révélations, si bien mis en exergue par le grand ésotériste français (bien ignoré des médias et intellectuels blasés actuels), tel que :

     " Les descriptions de l'Âge d'Or des idolâtres et celles des Temps messianiques des Hébreux, concordent sur un point fondamental :

     Quand on en sera là, nous rabâchent-ils depuis des siècles et des siècles, l'homme saura accomplir les actes attribués par les Mythes aux divers "dieux" , et aux Elohim par la Genèse.
" .

     Extrait de "Les temps messianiques", J'ai Lu A 381 page 33.

  

     Merci mille fois déjà, à l'internaute qui nous retrouvera quelques passages de ces descriptions de l'Âge d'Or des idolâtres , et aussi des passages des Temps messianiques des Hébreux, dont il est fait mention ci-dessus.

     Mais ce 12 Décembre 2015, poursuivons quelques bons mots du Maître Dorian:

" D’autres civilisations très brillantes, avaient de même le privilège d’édifier des tours, rien qu’en employant leur pensée pure, et dirigée vers un but parfait.

     Lorsque le but est vraiment parfait, la pensée humaine peut créer beaucoup de choses. Ce potentiel est inscrit en vous, en vous tous. Il ne saurait y avoir d’humains plus grands que d’autres, de privilégiés ou de castes dominantes, vous allez tous redécouvrir ces potentiels.

     Cela, cette division, n’existe pas chez nous, où les êtres sont égaux, placés sous la loi divine de la Source, ainsi que l'ordre de la Vie. Ceux qui mésusent de leurs pouvoirs sont appelés à les perdre.

     Un pouvoir spirituel ne saurait être utilisé qu’en vue du plus Grand Bien....

     Le message est très clair. Celui qui détourne les pouvoirs de l'esprit créatif d'amour à son profit, en écrasant ses propres frères pour se mettre égoistement en avant, perdra le pouvoir spîrituel, de créer la beauté et l'harmonie, et redeviendra une sorte d'homme des cavernes , devant lutter amèrement pour sa sécurité et sa subsistance. C'est bien là que s'applique la loi cosmique, rarement enseignée dans nos écoles :

"On récolte toujours un jour, ce que l'on a semé".

     Mais, on le sait bien, le mythe de la supériorité technologique d'un peuple pour imposer sa culture sur un autre, est toujours présent insidieusement, de nos jours :

     Il faut savoir, que nous avons reçu en 2012, d'un internaute blasé qui ne croit pas à l'existence des extraterrestres nommés Petits Gris la missive suivante :

From: J-C................
Sent: Saturday, November 24, 2012 7:03 AM
To: fred.idylle@orange.fr
Subject: Petits Gris

    Bonjour M. IDYLLE

    Puisque vous affirmez que les "petits gris", ont un niveau technologique très supérieur au nôtre, ainsi que des intentions peu charitables, comment expliquez-vous qu'ils n'aient pas depuis longtemps envahi notre planète et exterminé l'humanité ?

    Je vous souhaite une excellente journée.
J-C. .......


      Autrement dit, cet internaute, admet d'emblée que la Fontaine, avait entièrement raison, lorsqu'il a appliqué, dans une de ses fables, la maxime :

" La raison du plus fort est toujours la meilleure "

     Mais d'abord, le propos très allarmiste de cet internaute, nous fait penser avant tout, à celui d'un partisan (à une époque pas si éloignée) , de la thèse de la Terre plate, qui affirmait ceci : "La Terre ne peut être ronde car les gens des antipodes tomberaient dans le vide ". Bien sûr, il ignorait que, la loi de la gravitation, autrement dit la pesanteur collerait, ces gens des antipodes, comme lui, à la terre ferme. Donc on peut dire ici "Aux innocents les mains pleines"

    On pourrait en effet croire, que ces Petits Gris, s'ils existent et , détenant une Force puissante et une Technologie supérieures à la nôtre , auraient vite fait, comme les allemands de la dernière guerre, de massacrer, ce que ces derniers appelaient "les races inférieures" ...

    Ici donc la pesanteur, peut être assimilée au fait qu'il existe d'autres entités bien supérieures, à ces Petits Gris qu'FOARTivision
nomme, les Maîtres ( comme les nommés :SaLuSa, Dratzo, Soria, Dorian, etc...) , et Maîtres qui peuvent, quand le temps est révolu, remettre les compteurs à zéro

    Mais pour le novice qui n'a jamais entendu parler de cette affaire, il faut savoir en effet, que cette race d'extraterrestres, nommée les Petits Gris ( Short Greys), est représentée sur Google, par les configurations suivantes :



     Et, nous aurions considéré tout ce qui précède comme venant d'une imagination débridée d'un auteur de science-fiction, si nous n'avions pas reçu récemment, de notre ami Jean B..... (http://www.banlin.fr.), l'url d'un site archéologique concernant les Mayas :


et, montrant des découvertes faites dans le centre du Mexique, il y environ 55 ans, et montrant des entités semblables, aux yeux ovales très inclinés :

    


    


      Pensez-vous que les Mayas auraient representé, d'une manière si expressive, ces silhouettes, s'ils ne les avaient pas vues en chair et en os ?

      Mais de plus, nous dit aimablement, le 13/03/2013, l 'internaute Monique G...; " Avez-vous remarqué que chaque fois que leurs mains sont visibles, elles ne comptent que 4 doigts ? "

  


    Rappelons nous aussi nous dit Monique, que " La vénusienne Oréjona , qui d'après la légende a atterri avec son vaiseau spatial sur les bords du lac Titicaca, avait aux mains 4 doigts palmés":


D'après R.Charroux : Histoire inconnue des Hommes depuis cent mille ans. 1963.


     Mais ce 13/12/2015, comme parait-il "il faut battre le fer pendant qu'il est chaud", nous allons ici produire la preuve que ces extraterretres n'étaient pas des individus masqués participant à des cérémonies rituelles, comme le prétentent les archéologues officiels, (qui préfèrent se fourrer le doigt dans l'œil, jusqu'au coude).

     En effet, dans les images suivantes, on voit parfaitement qu'il ne sagit plus du tout de masques rituels, mais bien d'astronautes manipulant des instruments dans une cabine :



    C'est alors que l'on découvre aussi, cette gravure surprenante :


     Que fait donc cet épi de maïs, sur le coté gauche de cet artefact ? Pour ARTivision, cela ne peut signifier que le fait, que ce maïs, a été effectivement apporté par les aliens aux yeux ovales et inclinés, de leur planète sur la Terre, au moment de leur arrivée comme le prétendent, les traditions ancestrales de ces peuples amérindiens N'est-ce pas !!!

      Mais, il y a mieux encore pour confondre, ces archéologues blasés, car nous avons nous-mêmes été aussi particulièrement surpris, de découvrir dans l'image ci-dessus, cette représention d'une planète ressemblant incontestablement à, Saturne ...


      On ne va tout de même pas, nous dire, que les mexicains de l'époque, qui ont sculpté ces artefacts, ( il y a assurément, des centaines d'années et un grand merci à l'internaute, qui nous en précisera, la datation exacte ) , avaient à leur disposition, des télescopes, pour capter l'image de Saturne, de notre système solaire, et pouvoir ensuite venir, la graver dans l'artefact en question.

      La meilleure explication est que ces êtres aux yeux ovales et très inclinés, vus plus haut, ont simplement représenté, dans cette image d'un corps planétaire, avec son anneau, la forme de la planète, d'où ils venaient. Point barre.

      À vous de juger, cette incongruité astronomique, qui pose de nombreuses questions ...

     Après cette importante parenthèse venons-en maintenant au plus haut point d'intérêt, de ce texte de Dorian. En effet l'expression "placés sous la loi divine de la Source" qui va encore faire grincer indéniablement et d'une manière stridente les dents des matérialistes notoires et consorts mécréants irréductibles qui ne veulent pas entendre parler ni de Dieu, ni du Diable. Ils vont bondir de dépit et d'amertume en hurlant : " Trop c'est trop, tout cela n'est que du prosélitisme sous-jacent pour une religion non précisée. Encore une affaire de sectes. Vite avertissons la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ( donc la MIVILUDES )".

      Mais il faut aussi savoir, que le Maître Dorian , n'emploie là, qu'une formulation cosmique utilisée largement par les Maîtres dont certains sont déjà présentés en partie, plus haut, et entité cosmique supérieure, que le site ARTivision, évoque souvent sous la forme de : soit le Grand Tout Supérieur, ou encore le Très Haut, ou aussi bien sûr, La Source pour éviter toute confusion, avec ces petits dieux inférieurs, que l'on trouve dans la plupart des textes traditionaux et mythologiques. Mais lisez ceci plutôt, et qui est déjà présenté dans notre article en date du 30/03/2013 : AffaireStevenGreer.html tel que :

      Début de citation :

     "Venons en maintenant à cette affaire de conscience cosmique, la conscience divine, évoquée plus haut, par le DR Steven Greer . Ce DR est assurément au courant des expériences poussées qui ont prouvé la communication des plantes entre elles, des plantes avec animaux et des plantes avec les humains, et expériences qui auraient dû être répétées dans toutes les universités, car elles montrent incontestablement, l'unité du vivant et l'intercommunication qui régnent entre ses éléments constitutifs. Mais au contraire, il est évident que ceux qui préfèrent "diviser pour régner", n'avaient aucun intérêt à diffuser ce genre d'expériences qui pourraient grandement remettre en cause leurs moyens de pression sur les humains, qu'ils ont su si bien séparer par toutes sortes de combines. En effet dès le 23/12/09, le site ARTivision, dans son article surprenant :

expliquait tout cela par le titre :

"Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants
et retour à la dimension cosmique de l'humain
"


      Fin de citation :

      Le site ARTivision (notez bien la couleur fuchsia relative à la quatrième dimension ou plus), est donc depuis lors, sans trop le dire, est devenu un site "Mystico-rationaliste", mot que vous ne trouverez dans aucun dictionnaire, et site qui parfois se base parfois sur des informations transcendantes, venant assurément d'une quatrième dimension, et transmises par ce que nous appelons des Maîtres, et justement, voici une méditation très significatives, du très Grand Maître de Findhorn :

Rien n'est le fruit du Hasard .
Il y a un dessein et un plan parfaits
sous-jacents à toute vie,
et tu fais partie de cette globalité ;
tu fais donc partie de ce dessein et de ce plan parfaits.
Lorsque tu vois d'étranges choses se passer
et que tu te demandes pourquoi elles t'arrivent,
prends du temps pour voir comment tout cela s'articule,
et tu verras qu'il y a une raison à toute chose.
Les raisons peuvent te surprendre,
mais sois prêt néanmoins à les accepter et à apprendre au travers elles,
et ne lutte pas contre elles.
La vie devrait se dérouler sans effort.
Une fleur ne lutte pas pour s'épanouir au soleil,
alors pourquoi devrais-tu lutter pour t'épanouir
par la grâce de l' amour infini du Très Haut ?
Si c'est le cas, cela vient de toi, et cela ne fait pas partie
de Son dessein et de Son plan parfaits pour toi.
La simplicité est Son sceau, alors garde la vie simple.
Reste sans cesse en contact avec Lui,
et regarde-toi te déployer dans Son amour .

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 30 Mars, après adaptation d'ARTivision.

     Comme on le voit, tout est lié dans ce monde et ailleurs n'est-ce pas ?

     Rappelons qu'Eileen Caddy, était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn


      Ainsi donc, le site ARTivision, devient, un subtil compromis entre la découverte des chemins conduisant à l'Accomplissement, et la découverte de faits très tangibles prouvant qu'en Haut Lieu, les Forces de l'Ombre et de la Séparation des humains, nous cachent des vérités incroyables, pour mieux nous maintenir sous leur implacable jouc.

     Vous êtes toujours encore sceptique, alors voici un petit plus pour la route. En effet, c'est dans l' ouvrage sidérant, ( ce terme est à peine suffisant pour qualifier ce livre), déjà présenté plus haut, intitulé "La Quête éternelle", d'un certain Joseph Whitfield, et publié aux Editions Vivez Soleil en 1991, mais aux USA dès 1983 :

  

    que, l'on peut lire ceci :


    Alors, Messieurs les agnostiques et les rieurs sous cape, contituez à faire comme l'autruche, la tempête qui vient, saura souvereinement vous déplumer, même si vous fourrez longtemps encore, la tête profondément sous le sable. Continuez donc à vous tordre d'hilarité, il ne vous reste que très peu de temps pour cela. Et à bon entendeur salut...!!
"

     Mais, pour aller plus en profondeur dans cette affaire, débarrassons nous d'abord de ce prétendu "Diable", qui, comme on le découvre dans notre article clef, déjà présenté plus haut:


    qui n'est en fin de compte, qu'un complexe fait d' entités négatives, qui se repaissent d'énergie de très bas niveau, (crée par les hommes eux-mêmes en manque d'amour), et entités qui évidemment, nous manipulent à nos dépends pour satisfaire leurs bas instincts. C'est exactement (nous l'avons déjà dit plus haut), ce que l'on appelle ésotériquement une forme-pensée négative, ou un égrégore néfaste , qui se gonfle de basse énergie, et qui réclame toujours plus de sang en provoquant donc, toutes ces catastrophes qui nous éclatent à la figure chaque jour. En résumé on le sait, c'est l'homme lui même qui se punit, en vertu du libre arbitre, auquel il est soumis sur cette planète, et comme ARTivision, l'a déjà écrit, libre arbitre, qui est très rarement accordé à un monde planétaire...

    Finalement, si vous avez le privilège de possèder l'admirable ouvrage déjà présenté plus haut, de Graham HANCOCK, publié par Pygmalion en 1996 :


     alors, vous pouvez aussi dire, que le site ARTivision, pourrait se nommer très significativement, "L'empreinte des Maîtres".

     Mais ce 14/12/2015, poursuivons les révélations du Maître Dorian :

" Votre monde autrefois, avant la chute de l’Atlantide, connaissait une civilisation d’abord prospère, très évoluée artistiquement, et également scientifiquement.

     Le bonheur était disponible pour tous et la connaissance des cieux était bien grande. Les plus nobles des vôtres ont élevé leur sagesse très haut. Il leur fut donné d’échanger avec de brillantes civilisations stellaires. Les récits de ces échanges se retrouvent dans la plupart des récits mythologiques des peuples dits "primitifs", par certains de vos savants. En réalité, l’empreinte religieuse des différentes forme de foi, s’est superposée, surtout au Moyen-âge, à ces récits, comme en Europe et au Mexique, pour en modifier allègrement le sens. Il n’en subsiste que de très rares exemplaires, suffisants cependant à apporter le témoignage de ce passé reculé.
"

      On voit donc que Dorian reprend dans ce passage le thème de L'Atlantide territoire disparu, et où à une certaine époque, il faisait bon de vivre en harmonie avec la Nature. Tout le site ARTivision est axé sur l' existence réelle de cette Atlantide. Mais ce passage extraordinaire de Dorian est entièrement confirmé par un autre texte très transcendant et qui nous vient du Collectif Soria formé, on le sait, de 4520 entités cosmiques, et tiré du livre :

   

      " Tous vos dieux et déesses mythologiques furent des visiteurs de l'espace en mission temporaire sur votre sol . Leur histoire demeure encore vivante dans vos livres en ce qui a trait à leurs manifestations passées. Votre mémoire présente range ces existences anciennes dans une catégorie que vous appelez ironiquement mythe. Si votre mémoire ancestrale conserve le souvenir plus précis de ces dieux et déesses, elle n'a pas retenu tous les êtres vivant autour d'eux et en provenance des mêmes étoiles. Chaque grande épopée accompagnant les humanités a vu atterrir les vaisseaux voyageurs que vous désignez actuellement par le mot ovnis.

     À ce sujet, il y a fort longtemps que votre Terre n'accueille plus de visiteurs de l'espace consciemment et en instituant des échanges. Vous vous apprêtez toutefois à renouer avec une de ces époques. Les précédentes ont d'abord connu une phase d'essor entre les intéressés, puis une autre de dissension entraînant enfin un repli des visiteurs stellaires. Le dernier repli fut à l'origine de la décision de la pose des cercles d'isolement. Le départ de chaque vague de visiteurs a aussi entraîné une période de décadence de l'humanité résidente. Sur l'Atlantide, ce fut l'amorce de la disparition physique de cette portion de terre et de la décision d'une partie de ses habitants d'entrer dans les entrailles de cette planète. La dernière civilisation à adopter la même attitude fut, du temps de l'Égypte, au faîte de son histoire. Actuellement, vous n'en étudiez que la phase décadente ; les pharaons installés dans l'aisance des communications et des échanges entre le ciel et la Terre n'ont pas laissé de traces.
"

Extrait des pages 185 et 186 de Voyage tome III aux Editions Ariane, premier trimestre 2002.

      Le passage précédent est d'une telle importance pour ARTivision qu'il a été repris dans de très nombreux articles, et dont les plus corsés sont :

     Et ce passage est à la base de toutes les recherches poussées d'ARTivision)


     Que celui, qui a de bons yeux, pour les admirables images qui précèdent , en tire la conclusion logique, qui s'impose, et surtout, le désir latent, de pousser plus avant les investigations.

     Dans cette affaire le site ARTivision a même prouvé que certains atlantes, ont échappé au cataclysme survenu il y a près de 12000 ans , pour se refugier, entre autres lieux, sur la Lune ou ailleurs sur Mars, par exemple . En effet les détracteurs irréductibles ont vite fait semblant de ne pas voir, cette construction en ruine sur Mars :

     En effet, pour nous,le seul endroit, où il faut envoyer des sondes sur Mars, est sur le plateau de Cydonia, où les sondes Vikings 76H593 et 17384 ont filmé en 1976 , cette structure surprenante :



                 Il n'est pas besoin en effet, de sortir 
              de l'école Polytechnique, pour relever le caractère artificiel de 
              cette structure gigantesque placée au centre de la photo et 
              appelée par certains chercheurs, la "forteresse", et dont l'épaisseur des 
              "murs", formant deux angles 
              droits, dépasse les 300m. Le voisinage 
              fait aussi apparaître une sorte de "pyramide" dont la hauteur dépasse le km. 
              Bien évidemment, les revues spécialisées qui ont pignon sur rue, 
              évitent soigneusement de parler de tout cela.

    Et on sait maintenant que la NASA et son complice un certain Michael Malin (et vous verrez que l'on devrait plutôt le nommer, plus diaboliquement parlant, Michael le Malin), ont trafiqué les photos pour en neutraliser les formes non naturelles. Voir pour cela absolument l'article incontournable de la revue Nexus n° 61 de Mars-Avril 2009 :


    Ces protagonistes pervers ont tout fait, pour maquiller sans scrupules cette admirable image, et donc tant que ces Messieurs les sceptiques, qu'ils soient haut placés ou pas dans l'Université, et tous ces médias et autres prétendus astronomes et scientifiques de tout bord, se tairont au sujet de cette "forteresse" sur Mars (ou au sujet de cette structure gigantesque placée sur la face cachée de la Lune, et visible sur le Paris Match du 18 Janvier 1969 ), le site ARTivision, continuera à les pousser dans leurs plus petits retranchements, et les forcer à un jour à parler.

    Voilà une mission très prosaïque, qui n'a rien de magique.

    Les deux sondes Spirit et Opportunity et (d'autres après comme celle nommée Curiosity lancée le 26/11/11 ) qui ont été envoyées sur Mars (soi-disant pour y détecter la vie ), ne sont que des leurres, et de la frime, pour faire travailler les chercheurs de la NASA, mais surtout pas pour prouver que la vie a existé sur Mars, car alors, la preuve est déjà là, en la matière de cette "forteresse" dont chaque mur fait, nous l'avons déjà dit plus haut, près de 300 m de large et qui doit faire à vue d'œil au moins 700 m de haut (alors la Tour Eiffel serait vraiment un petit bambin à côté)

    Le voisinage fait aussi apparaître une sorte de "pyramide" dont la hauteur dépasse le km. La Nasa et ses sbires agissent exactement comme si un extraterrestre qui voudrait ralentir la découverte de l'existence d'une civilisation développée sur Terre, commencerait pour noyer le poisson, en faisant atterrir son robot au beau milieu d'une zone aride et stérile du Sahara, oubliant volontairement, les villes comme Paris, New York etc...

     Pour en savoir plus, il y a d'abord, le remarquable fascicule américain publié dès 1988, et intitulé "Unsusual Mars Surface Features" de Vincent DiPietro, Gregory Molenaar, et Dr John Brandendurg, par Mars Resaearch P.O. Box 284 GLENN DALE , MAYLAND 20769 :


, et où l'on découvre la photo claire et nette n° 76H593/17384 de la région Cydonia sur Mars, faite par la sonde Viking, le 31 Juillet 1976 :


      Nous ne nous éterniserons pas sur cette affaire de visage qui a fait couler beaucoup d'encre, Puis il y a aussi le très remarquable ouvrage "Guizeh, au dela des grands secrets" de Guy Gruais et Guy Mouny publié aux Editions du Rocher dans la collection chez l'Age du Verseau en Avril 1997.

    Puis aussi, il y a le livre "Le mystère de Mars" de Graham Hancock, Robert Bauval et John Grigsby publié aux Editions du Rocher en Octobre 2000.

    Il y a aussi, le numéro spécial sur Mars d'Avril 2000 de la revue Science&Vie Junior page 57 et photo visible sur mon article placé directement à :


et le nom de la photo est imcydonia1b.jpg . La voici :


    Cependant (Et voilà ici comment une revue importante, fait comme l'autruche) cette revue à grand tirage (réservée à la jeunesse) en présentant cette"forteresse" , (placée ici sur la gauche de la photo) n'a à aucun moment, donné la moindre information et encore moins une explication utile à son sujet, même à titre de curiosité et seul le prétendu, le visage, a fait l'objet de commentaires de cette revue sous forme d'illusion d'optique bien sûr.

    C'est une honte et un défi inadmissible à l'esprit humain que nous montrent ces journalistes soi-disant curieux de nature.

    Mais voici encore une preuve incontournable , qui va couronner tout ce qui précède, et qui concerne Miranda, l'impossible satellite d'Uranus (27 satellites connus), ayant un diamètre moyen d'environ, 472 km .

     En effet du 3 au 7 novembre 1986 s'est tenu à Paris, un congrès de Planétologie, auquel la revue "Sciences et Avenir" a consacré un numéro spécial n°61 hors série fin 1986. Mais citons plutôt le préambule de l'article de Mr Pascal Lee de la page 14, qui est très significatif au sujet de l'incompréhension totale des scientifiques concernant le phénomène planétaire de Miranda, petite lune d'Uranus, photographiée en début d'année 1986:

     "Pour les astronomes, la plus petite lune d'Uranus représente un véritable miracle: Sur sa surface est réunie la quintessence des curiosités géologiques rencontrées sur les planètes. Reste à expliquer pourquoi ? Voir l'image n°1, incroyable de Miranda, ci-dessous:


    Sur tout le congrès, la belle ombre de Miranda aura plané. Même si ce sujet de conversation devait à tout prix être évité, la mystérieu se lune d'Uranus laisse perplexe : Miranda est taboo !.. On se souvient en effet des extraordinaires clichés transmis le 24 Janvier 1986 par voyager-2 . Passé à moins de 29000 km de Miranda, avec une vitesse proche de 72000 km/h, la sonde avait pu enregistrer au prix d'une subtile manœuvre de pivotement compensatrice , une magnifique mosaïque de huit scènes (paysages) couvrant l'ensemble de l'hémisphère austral. La résolution spatiale des meilleures , images obtenues a atteint 600 m, soit une finesse qui n'avait encore jamais été obtenue au-delà de Mars. Nous avons ainsi découvert un monde tout à fait différent de ce qu'on présumait. On imaginait volontiers, avant l'arrivée des "Voyager", Miranda comme une classique boule de glaces et de roches, criblée de cratères et sans signe d'activité importante. Or les astronomes se sont trouvés en présence de terrains extrêmement variés, contrastés, présentant des structures complexes, évoluées, qui témoignent d'une histoire très mouvementée. Même les plus imaginatifs sont surpris. Les géologues distinguent aujourd'hui sur ce monde une dizaine de types de terrains différents. Ils parleraient plutôt "d'unités géomorphologiques " que l'on peut en fait regrouper selon deux catégories principales, avec d'une part des surfaces anciennes cratérisées, émoussées, bosselées et d'autre part des terrains cannelés de sillons parallèles et serrés, moins cratérisés..
."

    Donc nous avons bien noté les termes de "miracle" de "conversation à éviter", de "perplexe", de "taboo", (On se demande d'ailleurs pourquoi? Faut-il faire absolument le silence sur les phénomènes que l'on ne comprend pas ? Si c'est cela l'esprit scientifique...? Alors vous comprenez maintenant la raison de l'existence notre notre site Web ARTivision qui dénonce ce genre d'attitude) et surtout on trouve aussi l'expression : "Même les plus imaginatifs sont surpris" ce qui veut dire en clair que "la réalité dépasse de très loin la fiction même la plus imaginative".

    Ainsi pour terminer résumons que Miranda présente d'une part, des terrains anciens n'ayant pas bougé depuis un temps immémorial, et d'autre part, des surfaces qui correspondent à des modifications plus récentes très insolites, qui dessinent de vastes figures aux contours très nets renforçant le contraste avec la toile de fond ancienne . Certaines figures sont en forme d'ovales très allongés et dont les structures évoquent incontestablement des champs de courses de chars romains à la "BEN HUR".Voir l'image n°2, de Miranda, ci-dessous:


     D'autres encore présentent des formes étonnantes d'une structure anguleuse tel le désormais célèbre "chevron" situé au pôle Sud .Voir l'image n°3 de Miranda, ci-dessous:


    La seule explication scientifique trouvée de nos jours pour justifier une telle fantaisie de relief sur Miranda est toute aussi incroyable et miraculeuse en elle même : Miranda serait une planète ressuscitée, c'est à dire qu'elle aurait volé en éclat à la suite d'une violente collision, mais ses morceaux au lieu de se disperser dans l'espace se seraient agglomérés de nouveau pour former dans le désordre, ce puzzle sphérique que nous avons découvert, montrant à sa surface des "grumeaux" provenant des entrailles de son incarnation intérieure.(sic)

      Que celui qui a de bons yeux, pour voir, tout ce qui concerne, la stupéfiante Miranda, en tire la clef lumineuse qui s'impose, et, surtout le désir latent d'en savoir plus.

      Allez voici enore, un petit plus, qui prouve bien que des entités extraterrestres, ratissent le sol de la Lune, comme celui de Miranda , et qui concerne une photo très rare, tirée de l'ouvrage "The Moon" de Mr Zdenek Kopal chez l'Editeur D. Reidel Publication à Dordrecht. Merci mille fois à l'internaute qui nous dira, quel télescope a pu prendre une telle photo...:


     Cette photo a été présentée dès 1973 par notre ami (hélas décédé en 1990) Alfred NAHON dans son remarquable ouvrage "la Lune et ses défis à la science"? paru aux Editions Mont-Blanc.

  

     On y voit clairement dans le cercle indiqué un engin indiscutablement non naturel, entrain de raboter la partie droite du cratère Copernic. Il va sans dire que cet engin peut parfaitement être antigravitationnel, et utiliser des énergies inconnues de nous, pour extraire du sol du cratère, des minéraux utiles aux occupants. La poussière lunaire, peut donc s'y coller progressivement, et surtout s'y détacher en fonction des directions rectilignes empruntées pour le transport de ces minéraux.

     Cela est d'ailleurs, selon nous bien sûr, à l'origine de la blancheur du cratère, et des fameuses rayures concentriques blanchâtres, que l'on découvre autour de ces cratères d'exploitation minière. Par exemple le cratère Tycho, de 85 km de diamètre et qui possède aussi ces rayures centrales :

  

     Si vous avez une meilleure explication du phénomène, soyez assez aimable de nous l'envoyer, afin que nous puissions la publier, dès réception....

    N'empêche qu'il faut vraiment, vouloir imiter l'autruche, pour dire, que ceci qui suit, est tout à fait naturel :


     Si l'on sait que ce cratère Copernic mesure environ 93km, un calcul élémentaire donne pour la largeur de l'engin excavateur, près de 12,4 km, que nous arrondissons volontier, à cause de l'imprécision de nos mesures à : 12 km. Comment donc il se fait, qu' un engin de près de 12 km, est passé totalement inaperçu dans les colonnes des revues d'astronomie et consorts analogues et cela bien avant 1973, date de publication du livre d'Alfred NAHON ?

     Bien sûr, aucune autre photo moderne de Copernic, ne nous présente ce super engin excavateur, et nous formulons ici, le grand espoir qu'un courageux infographiste, pourra enfin, nous mettre en 3 D, cette super-structure, tout à fait hors normes.

A vous de juger, documents, à l'appui...

     Mais, nous avons écrit plus haut, qu'il ne fallait absolument pas dans le contexte de de notre civilisation Judéochrétienne, qui a orchestré une grande partie de nos lois actuelles, confondre le terme Elohim ecrit en hébreu tel que :

avec l'entité cosmique nommée ci-dessus par le Maître Dorian "La Source"

     Les ouvrages ci-après désignés nous en disent beaucoup plus sur cette affaire, qui a entraîné <d'énormes confusion dans les textes bibliques pendant des siècles :



     C'est pour cela, que nous vous présentons ici, ce 14/12/2015, la méditation prononcée par le Maître de Findhorn, qui met encore ici, les points sur les Is:
Garde à l'esprit qu'il sort du bon de toute chose
et que chaque épreuve t'est donnée
pour t'aider a grandir et é t'épanouir.

Prends conscience que sans tes propres experiences
tu ne serais pas capable de comprendre tes compagnons humains
ou de leur ouvrir ton cœur,
mais tu te tiendrais à 1'écart et même jugerais et condamnerais.
Les experiences, aussi étranges ou difficiles soient-elles,
t'ont été données dansun but;

donc prends le temps de chercher ce but .

Essaie de voir La Main, de La Source, en toute chose,

de voir que rien n'est dû au hasard,

et que la chance ou la bonne fortune n'existent pas.

Comprends que tu attires à toi

tout ce qu'i1 y a de meilleur ou de pire dans la vie.
Cela peut être la paix, la sérénite et la tranquillité.
ou cela peut être le chaos et la confusion.

Cela vient de I'intérieur, de ton état de conscience;

n'accuse donc pas ton entourage.

Un escargot porte tout avec lui, même sa maison.

Tu portes tout en toi, et cela se reflète I'extérieur.


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 14 Décembre, après adaptation d' ARTivision.

     Mais, ce 17/12/2015, reprenons la suite du texte admirable du Maître Dorian :

" Donc, de tels récits mettent souvent en scène des dieux descendus du ciel sur leurs chars de feu, des boucliers ardents…etc.

     Tout cela doit opérer en vous un questionnement.
     Pourquoi le contact a t-il été rompu ?
     La réponse est assez simple.
Les Atlantes, au départ un Empire heureux et prospère, en sont venus à annexer toutes les contrées de la Terre libre, et à étendre leur bannière très loin.
     Il est arrivé que des armes toujours plus puissantes soient élaborées. Effrayés de cette escalade guerrière, les sages atlantes se réunirent et décidèrent de s’opposer à cette dérive de conquêtes.

     Hélas, ils ne furent point entendus.

     Une bataille eut lieu, et opposa l’Atlantide à l’Empire de Rama, ou Empire Uigur, surtout, en Inde. Les Atlantes furent vainqueurs et la population indienne fut horriblement décimée.


Tout cela est vieux bien sûr, très vieux. Mais pour avoir perpétré de tels actes, les Atlantes connurent la chute.

     Seuls survécurent les plus sages d’entre eux, disséminés aux quatre coins du monde.
"

Autrement dit ces batailles qui ont eu lieu à cette époque dépassent de loin, la saga, qui nous est révélée ces jours ci, par le 7e film de "La guerre des étoiles".      Mais, lisez plutôt ce passage, de notre article :



     "Il y a de plus dans les textes des traditions indiennes d'autres descriptions étonnantes comme celles du Ramayana et du Mahabharata décrivant les méfaits époustouflants des Dieux indiens se disputant la suprématie sur la Terre à coups d'armes si terrifiantes qu'elles dépassent de loin nos premières bombes atomiques. Par exemple, on trouve dans le Dronaparva :

     " Jarasandha pris de couroux lança sur nous, pour nous détruire, un projectile capable de tuer toutes les créatures de la Terre. Projetant une lumière éclatante, cette masse de feu partagea le firmament en deux, comme une raie sépare les cheveux sur la tête. Quand il aperçut l'objet flamboyant, le fils de Rohimi lança contre lui l'arme appelée Sthunakarma et cette arme détruisit la puissance du projectile adverse, qui s'abattit sur la terre et la fendit en faisant trembler les montagnes. "

     Si cela se passait à l'époque de l'Atlantide, cette nation atlante, possédait assurément donc des armes encore plus puissantes que celles de l’Empire de Rama , qu'elle a vaincu, et la première bombe atomique américaine des années 1940, et suivantes n'était qu'une faiblarde bombinette, à côté.

     Extraits du livre : Astronautes de l'Ancien Orient de W.R.DRAKE chez A. Michel dans la collection "les Chemins de l'impossible" 1976.


  

     Mais ce 18/12/2015, avant de poursuivre notre exposé, faisons une petite parenthèse de circonstance, qui prouve, s'il en était encore besoin, et comme le souligne si bien, le Maître Dorian, que le Passé de la Terre, est plus stupéfiant , que l'on nous l'enseigne dans nos doctes universités :

     Rappelons d'abord ceci, que l'on trouve à notre article : LegendesVraies.html:

     "Mais, ces savants du XIXe, avaient certaiment entendu aussi parler de descriptions ancestrales d'engins fantastiques, appelés "vimanas", et qui circulaient à l'époque dans la région des Indes, comme nous le décrit ce passage :

"Le Matin des Magiciens" pages 257-258

     Ces Savants du XIXe, ont dû qualifier ces textes indiens de purs contes et de légendes imaginaires... Et vous, qu'en pensez-vous maintenant ?


     Fin de citation.

     Mais, lisez plutôt aussi, ceci : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard." (Paroles de l' ÉCCLÉSIASTE chap.1 vers.11.

     Cette citation semble parfaitement s'appliquer au contenu des textes sanscrits de l'Inde décrivant des faits à peine croyables.

     En effet l'Académie internationale de recherche de Sanscrit de Mysore ville de l'état du karnätaka en Inde a publié, en huit chapitres, un rapport intitulé "VYMAANIDASHAASTRA AERONAUTICS" signé Maharishi Bharadwaaja traduit en anglais en 1979 et imprimé par MGR Josyer Mysore directeur de cette Académie, en Inde et dérivé d'un manuscrit datant de plusieurs millénaires qui décrivait déjà à cette époque, l'art de fabriquer divers types d'aéroplanes destinés à "voyager confortablement dans le ciel et aussi à établir des liens avec tout l'univers pour le bien-être de toute l'humanité."

     Ces véhicules appelés "vimanas" peuvent se mouvoir par leurs propres moyens sur l'eau et dans les airs et même de planète à planète. Ils peuvent faire du surplace haut dans le ciel et ont des dispositifs de camouflages très perfectionnés. Ils sont équipés de dispositifs de détection des appareils ennemis et peuvent même aussi les photographier (Vous avez bien lu... De la photo il y a des milliers d'années ?) . Ces vimanas sont des appareils constitués de trente et une pièces indispensables et construites de 16 espèces de métaux différents.

     Les pilotes de ces véhicules aériens doivent de plus utiliser des combinaisons différentes et ils doivent suivre un régime alimentaire particulier , tout cela, en fonction des saisons. La nourriture se présente exclusivement sous cinq formes différentes (grains cuits, gruaux, pate, pain et extraits), aliments sains et reconstituants, et dont la programmation permet d'éviter vingt-cinq sortes de toxines qui empoisonnent l'organisme. (Note du Webmaster: Un artiste dont nous ignorons hélas le nom, en a élaboré, un modèle remarquable :


qui est sans doute assez proche de la réalité d'alors).


     Qui pourra encore dire, devant ce luxe de détails, que nous donne ce vieux manuscrit, qu'il ne s'agit là en fait que d'une œuvre de fiction sans grand intérêt, alors que des chercheurs patentés l'ont trouvé suffisamment passionnant pour en tirer un rapport remarquable ?

     Fin de la parenthèse.

     Poursuivons maintenant, l'étude du texte du Maître Dorian :

     "Une tentative de reconquête militaire eut lieu, ensuite, surtout en Mésopotamie, hélas, une autre civilisation stellaire avait pris pied sur votre sol à cette époque. Cette civilisation agissait sournoisement. Les constructeurs la fameuse tour de Babel l’apprirent à leurs dépens lorsque cette fantastique forteresse spatiale fut détruite, par les "dieux" Annunakis mécontents.

     Il n’était pas question que l’humanité se ressouvienne et s’échappe vers l’espace. Les humains avaient été crées pour servir, et devaient demeurer la propriété exclusive des dieux.

     Les généticiens Annunakis modifièrent tant et si bien vos gènes, que les encodages subtils vous permettant aisément de franchir les barrières linguistiques, disparurent de vos esprits, faisant naître encore plus de conflits et d’incompréhension parmi les membres de la race humaine.
"

     On voit alors que Dorian , évoque ici à deux reprises, l'existence des Annunakis, relié indiscutablement à l'histoire sumérienne , si bien mise en evidence par le très grand spécialiste des civilisations mésopotamiennes Zecharia Sitchin, dans son incontournable ouvrage que nous allons montré plus bas " la 12 e planète ":

A la fin de la page 160 de cet ouvrage, voici ce que nous avons trouvé :


, puis au début de la page 161, on trouve aussi :


    Comme vous le voyez, Zecharia Sitchin parle des "Anounnaki", et pour lui, ce ne sont, en plus, que des dieux subalternes ...

    Nous pensons cependant que ces différences d'écriture d'un même mot, ne sont que des déformations dues à l'époque et au lieu d'utilisation du vocable, exactement comme l'entité première de l'Ancien Testament, a vu son nom s'écrire progressivement : Iavhé, Yahveh, YHWH, Jéhovah... etc ... dans diverses bibles.

    Mais, ce 20/12/2015, avant d'en dire plus sur ces Annunakis, ou "Anounnaki", dieux sumériens qui ont manipulé notre code génétique, pour faire de nous des êtres tout à faits serviles, voyons ce que l'on peut lire en partie, page 15 de l'ouvrage (déjà présenté plus haut), du très savant actuel, et devenu désormais incontournable: " Le Dieu de la Bible vient des étoiles", pour comprendre l'histoire fantastique du Passé de notre Terre (Rappelons avec insistance que le titre de cet ouvrage aurait dû être plutôt : " Le Dieu de l'Ancien Testament vient des étoiles").

" Le glossaire de ce livre ...enrichit la connaissance du monde des sumeriens/ sémites d'où il semblerait que tout provienne."

     D'après le chercheur et savant Zecharia Sitchin déjà cité plus haut, et décédé le 9 octobre 2010, grand spécialiste on le sait, des textes sumériens, il existe dans notre système solaire, une planete nommée Mardouk par les sumériens, et cette planète a une périodicité de 3600 ans autour de notre soleil. L'auteur explique tout cela dans son ouvrage, déja cité plus haut, "La 12 ième Planète", publié en l'an 2000, au Canada:

  


      On y trouve alors, le schéma coloré par nos soins :



    et en page 257 et 258 :



et mieux sur le site :
     On découvre cet admirable schéma :



     Les astronomes contemporains vont devoir dire bientôt, si cette planète s'approche ou pas de nous. Nous ne sommes pas qualifiés pour en discuter.

     C'est parait-il, de cette planete Nibiru, que serait donc descendus les fameux Annunakis, ou "Anounnaki", maîtres généticiens d'un niveau au moins égal, sinon plus, au nôtre actuellement. Pour en savoir bien plus sur ces dieux sumériens, reprenons ici le texte transcendant extrait de notre article :


     En effet bien que nous sachions que certains internautes n'attachent aucun intèrêt à ces messages venus , d'outre-espace, notre profonde intuition, nous invite cependant aujourd'hui, à vous présenter un texte d'une haute qualité spirituelle et ésotérique, que nous avons reçu récemment grâce à la gentillesse de notre ami de longue date Claude. Voici sa missive à ce sujet :

----- Original Message -----
From: Claude...
To: Fred IDYLLE
Sent: Saturday, July 30, 2011 7:23 AM
Subject: Un certain plus concernant la Terre

           Bonjour Fred,

     Un extrait de cette page :


"De même, nous sommes prêts à nous révéler à vous et à vous aider à laisser tomber une de vos grandes folies scientifiques qui stipule que votre planète est un orbe solide. En fait, elle est creuse !"

           Claude.


II Genèse de l'affaire.

      Voici donc le texte en question, (qui semble être du début de l'année 2011), avec bien sûr, les couleurs requises souvent par ARTivision :

July 26, 2011
8 Manik, 0 Pop,


      Dratzo ! Une nouvelle année a commencé ! Nous l’accueillons et célébrons sa naissance avec le message d’aujourd’hui ! Tout autour de vous, une nouvelle réalité commence à s’éveiller, clamant que vous n’êtes pas seuls. Vos familles spirituelles et stellaires sont arrivées et sont très occupées à changer votre monde. Le gouvernement sombre a commencé à disparaître, tandis qu’un nouveau système monétaire se prépare à faire son entrée rapide et propice. Nous vous avons vu si nombreux à souffrir et à accepter le pouvoir apparemment sans fin et illusoire de la force sombre. Ce monde fallacieux est prêt à laisser tomber cet immense rideau et à vous révéler enfin la merveilleuse vérité (Note 1 du Webmaster il semble en effet que sous la pression d'En Haut, ces usurpateurs, lachent la bride.). De même, nous sommes prêts à nous révéler à vous (Note 2 du Webmaster : nous sommes impatients de voir cela arriver), et à vous aider à laisser tomber une de vos grandes folies scientifiques qui stipule que votre planète est un orbe solide. En fait, elle est creuse ! (Note 3 du Webmaster: Nous avons été l'un des premiers du Web français, dès Sept 2000, à aborder ce sujet hors-normes, et nous avons publié, depuis lors près de 90 articles sur cette incroyable affaire de Terre creuse ).

     Ce mensonge est au sommet d’autres mensonges qui énoncent que vous êtes seuls et que la vie, dans votre royaume est le fait d’un miracle unique, ce qui est faux aussi. (Note 4 du Webmaster: voir le paragraphe III très osé concernant les exoplanètes de notre article :http://www.artivision.fr/docs/FlyingSaucersDec59.html). En fait, toutes les perceptions centrales dont on vous a nourris depuis votre naissance doivent être mises au rebut, autant que les autres ( et nombreux ) mensonges qui vous ont, littéralement, gardés dans l’obscurité.

      Les mensonges, que vous avez ingurgités entiers depuis votre naissance, ont été créés, il y a longtemps, en tant que vérités à être transmises d’une génération à l’autre. Lorsque toute cette chaîne de mensonges sera brisée, vous serez libérés des liens utilisés, premièrement, par les Annunaki , ensuite par leurs subalternes (Note 5 du Webmaster : probablement ceux appelés Illuminati), et qui avaient pour but de prendre votre pouvoir et de garder pour eux les biens mal acquis qu’ils vous ont volés, il y a presque 13 millénaires. La conscience limitée a transformé votre soi souverain en un être rempli de doutes. Vous devenez alors complaisants à abandonner ce que vous ne comprenez pas en échange d’une sécurité qui semble apaiser vos doutes intérieurs et semble vous permettre de continuer votre vie. Il y a autre chose qui vous effraie et qui fait en sorte que vous vous soumettez à ce contrat et c’est la mort. Les Êtres pleinement conscients ne meurent pas. Ils ascensionnent, au moment divinement juste. (Note 6 du Webmaster : Voici que nous en dit le DR Michael Wolf , avant sa mort en l'an 2000, sur le site :


     Traduction :
"Il avait conversé souventes fois avec les ETs au sujet de Dieu et de la mort. " Nos corps ne sont que les conteneurs de nos âmes. Lorsque les gens meurent, leur conscience se transpose tout simplement dans une autre dimension." À propos de Dieu, le Dr Wolf a commenté : " Certains extraterrestres appellent Dieu l'Éternel, le créateur de tout ce qui vit dans l'univers." . Fin de la note 6 : A vous de juger avec ce qui suit).


      Cette toute nouvelle réalité de la mort était, pour vos ancêtres éloignés, quelque chose qu’ils étaient initialement incapables de comprendre. Cela les rendait perplexes et les plaçait dans un embarras terrible. Les Annunaki ont exploité cette peur, et leur succès a rapidement mené au monde dans lequel vous vivez.

      Appliquant ce succès fourni par ce mauvais usage de la “mort”, les Annunaki ont ensuite implanté l’idée que les humains devaient les vénérer comme étant des “dieux” immortels. Cette réalité a, éventuellement, mené à des guerres, à des religions diverses et à des haines illogiques qui ont divisé l’humanité depuis 8 000 ans. ( Note 7 du Webmaster: L'entité, qui selon les Bibles choisies, se fait appeler des divers vocables :Dieu , YHWH, Iavhé, Yahveh, Adonaï, l'Éternel, le Seigneur, Jéhovah, the Lord..., et dont le comportement est souvent inqualifiable, lui pretend descendre d'une autre catégorie d'extraterrestres nommés Elohim, qui ont semble-t-il cotoyé ces ces Anunnaki Ont-il Ces Elohim ont-ils eu maille à partir avec ces Annunaki ? Aux spécialistes de répondre, mais on est obligé de se poser cette question, n'est-ce pas !!... Il n'en reste pas moins vrai, que nous avons publié de nombreux articles révolutionnaires (et le mot est encore bien faible), sur le sujet :

     A vous donc de juger en connaissance de cause !

     Mais ce 21/12/2015,, nous allons aller plus loin dans cette affaire des Annunaki des sumériens. En effet en bas de page 21, de son livre de 2014 ,déjà cité : " Le Dieu de la Bible vient des étoiles", Mauro BIGLINO nous écrit, dans un encadré nommé : L'elaboration de la Bible :

" Il convient de dire au passage que la version sumérienne de l'Épopée de la création - traitée par la Bible en de nombreuses occasions - a probablement été écrite vers 300 avant J.-C."

     Et juste au-dessus de l'encadré, on peut lire ce passage très important :

     " l'interprétation de la Bible en tant que livre d'histoire est en train de suivre la même évolution que l'interpretation des Védas. De contenants traditionnels d'allégories et de mythes les Védas sont désormais en train de devenir pour les spécialistes d'authentiques et véritables textes de chroniques historiques, pleins de souvenirs d'événements dont l'archéologie va produire autant de témoignages que de confirmations ( voir Feuerstein,G., Kak, S., Frawley, D. , In Searc of the cradle of Civilisation). "

     Si vous savez lire entre les lignes cela signifie que la Bible est aussi un livre historique .

     Mais lisez plutôt ceci situé en page 20 qui est à la base du cursus intellectuel du site ARTivision :

     " Chaque auteur est en effet fils de son époque et emploie les instruments de communication que cette même époque met à sa disposition. Il sera en mesure de le faire avec plus ou moins d'habileté, mais il ne pourra par exemple pas utiliser des termes encore inconnus pour décrire pour décrire des réalité nouvelles et extraordinaires.
     Nous n'ignorons certes pas que divers courants tendent à considérer une grande partie des récits bibliques comme mythiques ; certains spécialistes nient mêmes l'existence du personnage de Moise et la véracité de tout ce que la Bible lui attribue.
     Mais que la Bible soit surtout un livre d'histoire est désormais amplement démonté par des études historiques, et les preuves émaillant des documents issus d'autres peuples et autres fouilles archéologiques. De nombreuses parties de L'Ancien Testament auraient été autrefois regardéescomme mythiques ou légendaires sont en train de trouver des confirmations : L'Exode notamment, qui s'associe aux fléaux d'Égypte et à la traversée "miraculeuse" de la mer est en ce point de vue un bon exemple .
      Mais il y a d'autres exemples lumineux ; combien étaient-ils donc, ceux qui considéraient l'existence de Ninive comme une légende que seule la Bible évoquait avant que des fouilles ne la révélasse au grand jour ?

     Ou combien y en avait-il ainsi à nier l'existence du peuple appelé "Chittin" dans la Bible avant qu'on ne découvrît la première ville hittite de Attusa en Turquie ?
      Le simple bon sens veut enfin que pour attribuer ou retirer l'attribut "légendaire", "mythique ", "allégorique" et autre, à certains récits de la Bible, il est nécessaire d'user de prudence, car une découverte quelconque pourrait à tout moment révéler que ce que l'on croyait être le fruit de l'imagination correspondent au contraire à la réalité ...
"

      De plus, il faut donc savoir ce qui suit que nous avons souvent exprimé dans nos articles :


, que les textes bibliques, sur lesquels ont été axés, toute notre civilisation judéo-chrétienne occidentale, ne sont que le compte-rendu, du condensé, du résumé, du sommaire , d'événements extraordinaires, qui se sont passés dans les temps anciens, et qui ont été plus ou moins traduits de générations en générations, avec toutes les lacunes, les erreurs, et omissions, voulues ou pas, par les transmetteurs et vecteurs, des textes en question. Cette observation est bien sûr, valable pour la plupart des textes dit sacrés : Popol Vuh des Mayas quichés, Coran des musulmans, Védas, Ramayana, Mahabharata des Indes, Avesta des perses.. etc...

      Et que les djihadistes et consorts affiliés, en prennent de la graine. Point Barre...

       De plus, il n'y a désormais plus de raison, de ne pas croire les déclarations extraordinaires d'un certain Bob Dean
, ( l'un des lanceurs d'alerte remarquablement osé ; en anglais a whistleblower):

      Certains détracteurs irréductibles et consorts astronomes blasés vont assurément considérer, comme de la pure imagination, les déclarations fantastique de ce Bob Dean que nous avons eu la chance inouie, de découvrir dans un texte de 6 pages, publié en 2009, par la revue Nexus, où Bob Dean, nous parle justement de ces fameux "Anunnaki" présentés déja plus haut .

      Pour les puristes, qui aiment partir des sources d'une information, voici la couverture de la revue en question, et bravo à l'internaute qui possède ce précieux document :


     Et voici la photo du Sergent-Major américain Bob Dean, auteur de l'article :


     Et voici maintenant la première page qui débute ce texte surprenant :


     Bien que nous pensons, que le Sergent-Major Bob Dean , n'ait pas pu obtenir le niveau d'habilitation, donnant accés aux endroits et documents Ultra-Top-Secrets, qu'avait le Dr Michael Wolf, Bob Dean, nous apprend tout de même, dans cette première page, des choses inouies :

      D'abord il nous dit : " En fait si je parviens à révéler progressivement ce qui est officiellement dissimulé , c'est que quelqu'un, quelque part veut que je le fasse sinon on m'en aurait empêché".

     Ce quelqu'un n'est-il pas justement comme il est dit plus haut, un membre des Illuminati sous-fifres des Anunnaki, qui doit se plier désormais, aux injonctions impératives de la Fédération Galactique, qui impose dès lors la divulgation publique, des termes des accords.

     Nous n'allons pas ici évidemment vous détailler les autres pages de ce texte, qu'il convient pourtant de lire avec attention, car ce Bob Dean, nous avoue tout de même dans cette page 53 que :

- La Lune abrite d'immenses structures contruites par des extraterrestres (voir l'affaire du PARIS-Match 1028)
- Le Département de la Défense US, a pris, avec la sonde Clementine, des milliers de photos de la Lune, et n'en a diffusées qu'une douzaine.
- le Programme spatial de la NASA, n'est qu'une facade pour dissimuler d'autres activités.
- les Anunnaki sont à l'origine de certaines constructions sur la Lune, mais, il y a d'autres intelligence extraterretres qui y habitent.
- Etc...
     Pour accéder aux articles du Nexus n° 60, prière d'aller sur la page :


     Pour accéder à l'article de Bob Dean, de ce Nexus n° 60, prière de descendre sur la page précédente jusqu'à l'inscription :
BOB DEAN : « LES ANUNNAKIS NE VONT PAS LAISSER DÉTRUIRE LEUR PLANÈTE, LA TERRE », puis cliquer sur "télécharger au format PDF".

     Et finalement, que la Force soit avec vous, si vous voulez en savoir bien plus .

     Mais voici, un petit plus pour la route, concernant ce sergent major americain Bob Dean, fameux on l'a dit plus haut, whistleblower (témoin privilégié), qui décidement n'a pas sa langue dans sa poche à ses risques et périls :

Mais cette fois ci, il faut plonger dans le numéro 54 de la revue Nexus . Voici donc la couverture de ce n° 54 :


, où il y a un dossier qui est une véritable anthologie de 41 pages, sur l'affaire des extraterrestres, dont deux articles concernent Bob Dean, déjà présenté plus haut. Et voici donc, le début,, de chaque article :

Premier article :


Deuxième article :


     Bravo donc à la revue Nexus, qui dès 2008, a su entreouvrir cette boîte de Pandore, où s'échappent désormais les incroyables secrets, dissimulés à l'Humanité entière, depuis des lustres.

     Mais ce 23/12/2015, en attendant que les Maîtres précisent les modalités de l'existence corrélative et concomitante des Annunaki et des Elohim, existence, déjà amplement suggérée plus haut, il convient ici de rappeler, avec constance, que les deux titres des ouvrages déjà exposés plus haut, en l'occurence :

   

, seraient bien plus corrects si l'on remplaçait le vocable Bible, par celui de Ancien Testament, car nous le redisons avec ferveur ici, le Dieu de l'Ancien Testament , n'a rien à voir à avec le Dieu dont parlent souvent le Maître de Findhorn, Dorian, et de nombreux autres Maîtres, présentés déjà sur ARTivision, site qui utililise en la circonstance, les vocables : Le Très Haut ou Le Tout, ou encore La Source , et expressions aussi prônées par le Grand Maître Jésus-Christ, qui honorait et vénérait ce "Très Haut", sous la dénomination de "Mon Père", qui doit organiser, selon lui, l'Univers, avec tout ce qu'il contient de matériel et de spirituel . N'est-il pas écrit, nous l'avons déja dit, en effet, en Matthieu VI-6 : " Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père, qui est lá dans le lieu secret...".

     Le Yahveh, ou le Jéhovah , qui n'est selon nous qu'un renégat transfuge des Elohim, n'affirme nulle part qu'il possède un fils nommé Jésus-Christ, et inversement Jésus-Christ, n'a jamais dit que l'Elohim Iahvé, était son père spirituel, dont il rejette d'ailleurs a priori, on l'a vu plus haut, la "loi du Talion": " Vous avez appris qu'il a été dit : "œil pour œil , et dent pour dent". Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant...." Matthieu V-38. Ceci n'est-il pas bien l'application de la théorie de la "Non Violence", si chère au Mahatma Gandhi, et qui a fait ses preuves ?

     Pas besoin de chercher longtemps, ceux à qui profitait ce désastreux amalgame, entre l'Ancien Testament, et le Nouveau, et cela pour mieux soumettre le commun innocent des mortels, et faire appliquer la devise scélérate : "Il faut diviser pour mieux régner" .

      Mais voici un petit plus qui confirme encore tout cela :

       En effet, dans un ouvrage remarquable de Brinsley le Poer Trench (Grand ufologiste et en réalité 8e comte anglais de Clancarty ), paru à Londres chez Neville Spearman en 1960, et aussi en France dans la collection de poche J'ai Lu, seulement en 1968, sous le n° A 252 :

  

, on trouve alors ce passage très significatif en page 21 :


      Et tout devient plus clair, à la page 74:


Or ARTivision, a démontré dans de nombreux articles, que la traduction exacte de ce passage au debut devrait être :

" Tu ne basphèmeras pas contre les Elohim... "
et, demandons nous aussi , comment un Dieu qui sait tout, qui est omniprésent, et tout puissant, peut se permettre de dire à Exode ch.20 ver.5: "car je suis moi Iahvé, un Dieu jaloux". De qui donc un esprit universel peut-il être jaloux, s'il est unique ? Ce n'est donc pas le cas de Iahvé et il ne peut être jaloux que des autres Elohim avec qui, il régnait sur la planète.

       Certains auteurs furent évidemment très enmbarassé par ce terme de jaloux, qui est confirmé absolument par l'ouvage déjà présenté plus haut :


      Et en page 48, on trouve ce passage très significatif :


un Maitre de la culture hébraïque
s'exprime, nous les ingénus,ne pouvons que nous incliner. Pourtant on sait que, ce mot jaloux, a embarrassé, le célèbre André Chouraqui, qui dans sa bible de 1985, a préféré écrire, (pour rester proche de ses conceptions religieuses), le mot ardent, à la place de jaloux :


       A vous de juger ,une fois de plus, la confusion latente et désastreuse entre le Dieu de Jésus-Christ, et celui de l'Ancien Testatemt.

      De même, la Watchtower Bible de Brooklyn-NewYork de 1974, a préferé écrire :


      Comme, on le voit, ici, le mot jaloux , est remplacé par l'expression "qui réclame un attachement exclusif". Une fois encore, on découvre, que chacun met, dans ces textes bibliques, même à notre époque, son calamiteux grain sel.

      D'autre part, il ne sera pas nécessaire d'être académicien, pour découvrir que Dhorme et Chouraqui sont en contradiction formelle propos du pluriel des Élohim en Genèse ch. III ver. 5.

      En effet dans ses deux versions de 1974, et de 1985 Chouraqui, écrit pour ce passage :

"..vos yeux se dessilleraient et vous seriez comme Elohim".

     (Notez alors bien, surtout l'absence d'un "des", devant Elohim et la majuscule "E" à ce vocable), alors que l'on doit le savoir, les majuscules n'existent pas en hébreu.

     Mais pour le même verset, Dhorme, lui, écrit en page 9 :

"..vos yeux se dessilleront et vous serez comme des dieux."


     (notez bien la minuscule "d" à dieux, et surtout la présence d'un "des" devant dieux ). Mais chose surprenante, Dhorme précise lui-même dans une note n°5, en bas de page 9 ceci :


     Cela signifie-t-il (comme ARTivision l'aurait bien souhaité), que Dhorme, dans le texte en hébreu, a vu qu'il y avait un "des" devant Elohim et que Chouraqui, l'aurait supprimé ?

"vos yeux se dessilleraient et vous serez comme Elohim"

     Pour en avoir le cœur net, nous avons écrit à notre ami Alain d'Israël, qui connaît l'hébreu, et il nous a certifié que le "des", était bien absent.

     Mais alors, pourquoi Dhorme n'a pas respecté le texte d'origine, et pourquoi a-t-il voulu parler "des dieux" au lieu d'écrire un verset identique ( et il avait tout intérêt à le faire) à celui de Chouraqui ??? N'est-ce pas , son subconscient ancestral, qui lui a joué un méchant tour ?? A vous de juger cette étrange incongruité...

       Mais reprenons les termes suivants de Brinsley Le Poer Trench vus ci-dessus :

" Tu ne blasphémeras point contre les dieux"
     Mais nous avons vainement cherché dans les bibles françaises que nous possédons, si au moins l'une d'entre elles avait écrit cette incroyable expression du Lord anglais." Tu ne blasphémeras pas contre les dieux ", ou mieux encore "Tu ne blasphémeras pas contre les Elohim".

     Si donc un internaute possède une Bible qui présente ces phrases, nous serions très heureux qu'il nous en parle.

      A titre documentaire, voyons quelques exemples :

Chez Dhorme 1956 : Ne blasphème pas contre Elohim... .
Chez Chouraqui 1975 : Tu ne blasphémeras pas Elohim... .
Chez Chouraqui 1985 : Elohim, tu ne le maudiras pas... .

     Pour les autres bibles avec quelques variantes sur le mot blasphème :

Tu ne blasphémeras pas contre Dieu...

     Notons cependant à part, la version de la Bible en français courant 1996 :

Vous ne devez ni m'insulter, moi, votre Dieu,
Ni maudire le chef de votre peuple.

     Seul donc un connaisseur de l'hébreu, aurait pu nous dire ce qui se trouvait vraiment dans le texte d'origine.

     Mais, le 6/10/2010, Super Hasard, est venu à notre secours, et nous sommes tombés sur la Bible anglosaxone :


et à la page 88, on trouve alors :


     Notez bien ici le vocable : The gods, où le pluriel surprend. Ainsi d'après cette Bible donc, le texte hébreu porte bien le pluriel (escamoté dans toutes les autres bibles usuelles). Toutes les autres bibles anglaises qui écriraient :

" Thou shalt not revile the gods... "
ou " Do not blaspheme the gods... ".

seraient prafaitement acceptables, et justement, on voit que sur le site :


    et plus précisément encore :


, on découvre aussi ceci :



et que le terme Elohim est, là aussi, remplacé par "the gods". Mais, il semblerait, que nous avons , le même texte que celui des "Gideons International".   A vous de juger, documents à l'appui !

     Il va sans dire que tout cela, peut être inscrit, désormais, dans la Bible dite Cosmique (qui conserverait le pluriel Elohim, partout où il se trouverait dans le texte hébreu), et on y inscrirait alors :

Tu ne blasphémeras pas les Elohim...

     Nous possédons d'ailleurs une autre bible en anglais :


     et, voyez vous-même, ce qui est écrit au verset 28, de l'Exode 22 :


      Le pluriel a aussi disparu. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est qu'en bas de page, on nous dit que la note f, placée après God, pourrait signifier que l'on peut aussi traduire "Do not blaspheme God" par "Do not revile the judges" (Ne pas outrager les juges), ce qui implique aussi, la présence du pluriel que le traducteur préfère ignorer ici.

      Mais que viennent donc faire ici ces juges ?

     Sans doute cette affaire de juges, est tirée de versets des Psaumes, dejà vus plus haut :

- Soit des Psaumes 58 vers. 12 :


- Chez Segond: "Et les hommes diront: Oui il est une récompense pour le juste; Oui il est un Dieu qui juge sur la Terre" (notez bien le Un).

- Chez Chouraqui: : "L'humain dit: Mais il est un fruit pour le juste, mais un Elohim qui juge sur Terre " (notez bien le terme Elohim seule Bible à le transcrire partout où il est écrit, ce qui est très utile (on l'a déjà dit) pour ceux qui ne connaissent pas l'hébreu)

- Chez Dhorme : "Et l'on dira: Oui il y a un fruit pour le juste, oui il y a des Elohim qui jugent sur la Terre " "(notez bien les termes "des Elohim", seule Bible à transcrire courageusement, parfois le pluriel, où il se trouve dans le texte, pluriel pourtant très embarrassant pour lui. )

- Soit encore des Psaumes au Chap. 82 ,Vers 1

- Chez Segond: " Dieu se tient dans l'assemblée de Dieu. Il juge au milieu des dieux. " (notez bien les deux écritures différentes : Dieu et dieux )

- Chez Chouraqui: : " Elohim se poste au concile d'El au milieu des Elohim il juge." ( notez bien le terme " El" à la place de "Dieu" et surtout les termes "des Elohim", ce qui a du faire grincer des dents cet auteur car c'est plutôt rare qu'il place un "des" devant Elohim) .

- Chez Dhorme : "Elohim est debout dans l'assemblée divine , au milieu des dieux il juge " (notez bien les termes "des dieux", moins compromettant, à la place du "des Elohim" de Chouraqui, car Dhorme voulait justement rester le plus souvent fidèle au texte hébreu et ici justement, il ne l'a pas fait )

     La preuve est donc faite ici, une fois de plus, que les traducteurs trafiquent selon leur humeur, le texte d'origine, et dès lors, ils seront désormais forcés de constater que ce Iahvé ou Jéhovah , qui selon ARTivision n'était qu'un renégat sécessionniste de la Communauté des Elohim, admet ici donc, la présence des autres Elohim, qui ne doivent pas être blasphémés, mais que seul, le souverain du peuple, donc Iahvé lui-même, peut recevoir des sacrifices, et être spécialement respecté.

     Allons plus loin. N'est-ce pas aussi pour cela que Jétro, le beau-père de Moïse, dira en Exode ch.18, ver.11 ? :

     "Maintenant je sais que Iahvé est le plus grand de tous les Elohim" (Chouraqui: Noms: page 76 et c'est très rare que Chouraqui utilise le vocable les Elohim ). De même, on trouve plus loin au ch.22,ver.18 toujours chez Chouraqui: "qui sacrifie aux Elohim hormis au seul Iahvé, sera voué à l'anathème".


     Mais ce 24/12/2015, disons qu'il y a encore bien plus de choses insolites, dans cet Ancien Testament ancestral , qui avant tout nous parle d'individus spéciaux en chair et en os, qui vivaient à cette époque avec des humains:

      Analysons voulez-vous alors, le passage inouï suivant placé au verset 9 du chapitre 24 de l'Exode: Dans la Sainte Bible du chanoine A. Crampon qui est soi-disant une traduction d'après les textes originaux, on peut lire :

" Moise monta avec Aaron, Nadab , et Abiu et 70 des anciens d'Israël ; et ils virent le Dieu d'Israël ; sous ses pieds était comme un ouvrage de brillants saphirs, pur comme le ciel même. Et il n'étendit pas la main sur les élus des enfants d'Israël : ils virent Dieu et ils mangèrent et burent " .

     Si Dieu est nous dit-on , un être spirituel, universel, omnipotent, omniscient, comment peut-on le voir si aisément ?

     Mais voyons ce qu'on en dit dans la Bible de Dhorme :

     " Moise monta avec Aaron, Nadab , et Abiu et 70 des anciens d'Israël; et ils virent le Dieu d'Israël ; Sous ses pieds il y avait comme un ouvrage en plaque de saphir et d'une pureté pareille à la substance des cieux . Et sur ces privilègiés des fils d'Israël il n'étendit pas sa main: ils virent l'Elohim puis ils mangèrent et ils burent " .

     Comme vous le voyez, Dhorme parle lui à la fin du verset 11 de l'Elohim à la place du terme dieu de A.Crampon.

Voyons donc la version de A.Chouraqui (très proche on le sait du texte hebreu) :

" Moshé monte, avec Aharone , Nadav , et Avihou et soixante dix des anciens d'Ysraël. Ils voient l'Elohim d'Israël ; Sous ses pieds c'est comme un ouvrage en dalles de saphir et comme l'os des cieux en sa pureté. Il ne lance pas sa main contre les nobles des Benei Ysraël. Ils contemplent l'Elohim. Ils mangent. Il boivent" .

     Comme vous le voyez le texte hébreu parle bien au début de l'Elohim d'Israël, et Dhorme a préféré la traduction commune des autres bibles en infléchissant le texte d'origine et en écrivant "le Dieu d'Israël ". Mais lui Chouraqui, il a préféré atténuer la force réelle du verbe "ils virent l'Elohim", par l'expression plus vaseuse "ils contemplent l'Elohim". Voilà comment petit à petit les termes authentiques du texte d'origine sont trafiqués
.

     Il faudrait en passant aussi expliquer comment par exemple en Genèse XXXII au verset 26 à 33, Jacob se paye le luxe de pratiquer une lutte à bras le corps avec un Elohim (ce terme est bien dans le texte hébreu parait-il d'après Chouraqui ) et ce dernier ose lui dire cette chose ahurissante: "On ne t'appellera plus du nom de Jacob, mais Israël car tu as vu Elohim face à face et a eu la vie sauve"

     Mais terminons par cette trouvaille exclusive d'ARTivision, jamais mentionnée dans une Bible quelconque . Pour cela il nous faut reprendre le passage vu au début dans le vers. 27 Chap. 22 de l'Exode." Tu ne blasphémeras pas contre "les" Elohim et tu ne maudiras pas le souverain de ton peuple" (et certaines bibles écrivent : " et tu ne maudiras pas le prince de ton peuple").

     Ici les théologiens seront forcés de constater que Iahvé admet donc la présence des autres Elohim, qui ne doivent pas être blasphémés, mais que seul le souverain du peuple donc Iahvé lui même doit recevoir des sacrifices et être spécialement respecté.

     En effet, le souverain du peuple n'est pas Moïse, comme certains traducteurs l'ont compris, mais bien Iahvé lui même, car Moise n'a jamais été nommé, ni souverain, ni prince, ni même chef du peuple. Il n'est qu'un simple messager, choisi pour transmettre les ordres de Iavhé : "Ainsi tu diras aux fils d'Israël que Iahvé l'Elohim de vos pères, l'Elohim d'Abraham, l'Elohim d'Isaac et l'Elohim de Jacob m'a envoyé vers vous." (Exode III,15).

     Donc si nous extrapolons à partir des explications précédentes, on ne peut qu'en déduire que la plupart de nos textes sacrés ont été trahis dans leurs traductions et ils nous restent alors ce que nos lettrés et autres pontifes de la Culture appellent des légendes, qui ne sont en fin de compte que des histoires véridiques déformées.

     La preuve est donc faite ici, une fois de plus, que les traducteurs trafiquent selon leur humeur, le texte d'origine, et dès lors, ils seront désormais forcés de constater que ce Iahvé ou Jéhovah , qui selon ARTivision n'était qu'un renégat sécessionniste de la Communauté des Elohim, admet ici donc, la présence des autres Elohim, qui ne doivent pas être blasphémés, mais que seul, le souverain du peuple, donc Iahvé lui-même, peut recevoir des sacrifices, et être spécialement respecté. Point Barre...

      A vous de juger tout cela, documents incontournables à l'appui .

     Mais enfin pour mettre une note plus enjouée et amusante, dans ce texte plutôt austère parlant des Elohims, il est peut être utile ici, de montrer comment en 1947, on enseignait aux très jeunes enfants, le catéchisme, dans une certaine communauté que l'on reconnaîtra facilement :



     Nous avons souligné en rouge les mots clés qui nous interpellent, et surtout qui trompent très tôt le jeune enfant. On voit aussi, que l'être nommé Serpent, dans le texte hébreu (et qui est probalement, selon nous, un Elohim rebelle, à l'enseignement de sa communauté ), est devenu vite fait et bien fait, le démon jaloux ( Notons bien que le fameux Iahvé, fut lui aussi, à un certain moment, jaloux, comme nous venons de le voir plus haut: Voir Exode ch.20 ver.5). Et enfin on voit plus bas, que ce Iahvé Elohim, est devenu tout naturellement, sans concession, le bon Dieu. (C' était pourtant un dieu guerrier, très acariâtre, voir notre article : Elohimamer.html, et qui appliquait la loi du Talion, c'est-à-dire : "œil pour œil, dent pour dent", loi qui s'oppose totalememt, on la vu plus haut à celle du Maître Jésus-Christ).

     Voilà donc déjà, en 1947, de la bonne désinformation, certes classique et innocente ici, mais oh combien efficace, n'est-ce pas ?

     Toujours à l'affût des mystifications, que nous opèrent ceux qui nous dirigent, ce 26/12/2015, avant de poursuivre les fantastiques révélations du Maître Dorian, nous allons faire ici d'abord une certaine digression, relative à un documentaire vu hier soir (par le plus grand des hasards), sur la Chaîne Histoire, à 23 heures :

     En effet, il s'agit du documentaire intitulé Histoire de comprendre, un volet toujours très bien fait du grand historien Alexandre ADLER , et où ce dernier affirme que les américains savaient parfaitement que les japonais allaient attaquer Pearl Harbour le 7 Décembre 1941, et donc ils ont préféré laisser détruire pas moins de 15 navires et 188 avions, et surtout laisser massacrer près de 2403 (chiffre du Quid 2002 page 693b), de leurs concitoyens, pour simplement justifier leur entrée dans le conflit de la deuxième Guerre Mondiale, et mettre ainsi ouvertement en branle leur industrie d'armement pour enrichir davantage les "marchands de canons",, qui soutenaient évidemment en douce cette opération.

     L'émision Histoire de comprendre est, nous dit-on, sur le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_comprendre , une émission courte (10 minutes environ), produite et diffusée par la chaîne française La Cinquième de 1997 à 2001, puis rediffusée sur la chaîne Histoire., présentée par Alexandre Adler, traitant de sujets historiques controversés du XXe siècle.

     Et voici ce qu'on dit d' Alexandre ADLER à https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Adler


     C'est donc pour nous, une sérieuse référence et nous pensons qur cet historien sait de quoi il parle, en déclarant cette forfaiture de 1941 des dirigeants américains. D'ailleurs voici un autre son de cloche, en la matière de ce site, qui confime aussi l'information :


     " Cet événement provoqua l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Aux États-Unis, il est commémoré chaque année par la mise en berne du drapeau. Les historiens ont mis en évidence l’audace du plan de l’amiral Isoroku Yamamoto, le manque de préparation et les négligences américaines. On dira diplomatiquement que le rôle du président Roosevelt reste un sujet de polémique: les Services Secrets américains étaient parfaitement au courant de l'attaque, et seules d'anciennes unités avaient été laissées dans la base navale, et n'avaient jamais été alertées de l'attaque en cours de préparation. Les unités modernes - dont les 3 porte-avions de la flotte du Pacifique, étaient "étonnamment" absentes du port. En mer sans la protection de leur "groupe naval", et donc des vieux cuirassés, le contraire de toute logique navale.. Enfin, si il n'y avait que ça. Et le choc fut tel que tout le pays accepta de quitter la "neutralité" qui leur permettait de vendre des canons aux 2 camps (Liberty Ships aux Anglais, et aux Allemands de quoi fabriquer des torpilles pour couler les Liberty Ships...) et entra presque comme un seul homme dans la guerre qui déchirait la planète."

     Fin de citation

      Mais il est aussi peut-être utile, de savoir qu'en fouillant dans nos archives, un certain jour, nous sommes tombés sur un vieil almanach Hachette de 1950, et nous l'avons alors feuilleté pour voir s'il ne s'y trouvait pas par hasard, une information utile et ce fut une bonne intuition. Ainsi nous vous en présentons la page 4 (au cas où certains internautes seraient intéressés par les rubriques qui s'y trouvent) et surtout une portion de la page 107, où nous sommes tombés sur une information classée dans "L'Année Politique Étrangère de 1948" :


     Donc en 1948, a été institué un tribunal international, qui a condamné à la pendaison le général japonais Tojo comme bouc émissaire, de l'attaque de Pearl Harbor du 7 Décembre 1941, avec cela va de soi, l'assentiment des USA. Nous avons mentionné plus haut le nombre de morts dû à ce fait de guerre. Cependant inversement, il est à remarquer, qu'à notre connaissance, qu'aucun tribunal international, n'a condamné un seul responsable américain, pour avoir lancé deux bombes atomiques en 1945 (donc 3 ans avant ce procès) le 6 Août sur Hiroshima, et surtout en plus, sans justification, le 9 Août suivant, sur Nagasaki. 110 000 personnes, furent tuées instantanément et des milliers d'autres par la suite, après toutes sortes d'horribles souffrances.

     Il existe même sur le Web, un site monté par le pilote Paul Tibbets, du B29 qui largua la première bombe atomique sur Hiroshima et site où il vend, sans remord aucun , des souvenirs de cette tragédie, et entre autres choses, une maquette de la bombe en question ...BBrrrrr.

     Que dire de plus dans cette lamentable conjoncture... sinon en rendant une fois de plus hommage à "La Fontaine" dans sa fable "Les animaux malades de la Peste":

" Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

     Mais, nous avons encore , un document très significatif au sujet de Pearl Harbor.

     Voici une missive d'un internaute reçue le 21 Janvier 2010.

----- Original Message -----
From : Pierre T.......
To: fred.idylle@orange.fr
Sent:Thursday, January 21, 2010 9:14 PM
Subject:Concerne article "Quand la mystification devient ideologie"

          Cher Monsieur Idylle

     Bravo pour cet article , comme toujours très bien documenté .

     Une précision : Le plus célèbre pilote de chasse Français de la 2eme guerre mondiale  , " meilleur chasseur de France" j'ai nommé  bien sur  PIERRE CLOSTERMANN , soutient , dans les années 5O , la thèse que les USA savaient parfaitement à quoi s'en tenir au sujet des velléités d'attaque des Japonais , quelques heures  avant.......... Et il n'était pas le seul à le penser !

Vu dans son ouvrage "FEUX DU CIEL "

    Sincères salutations de P......., bonne continuation.

          Pierre T.....


      Pierre Henri Clostermann (né le 28 février 1921 à Curitiba au Brésil, décédé le 22 mars 2006 à Montesquieu-des-Albères, Pyrénées-Orientales), fut un aviateur français qui s'est distingué au cours de la Seconde Guerre mondiale. Surnommé l'« As des As » de la chasse aérienne française, il est fait Compagnon de la Libération avant de devenir un homme politique, un écrivain et un industriel français. Pour en savoir beaucoup plus :


      Nous avons sous la main l'ouvrage en question :


    En page 5, nous avons, d'abord, très apprécié ceci :


    Dans son Avant-propos page 7, nous dit alors :

    " En 1946 j'ai commencé à réaliser un, projet qui me tenait à cœur depuis 1940 : l'Histoire de la Guerre Aérienne.
    J'ai remué des centaines et des milliers de documents provenant des archives de la Luftiwaffe, de la Royal Air Force, des United 5tates Navy et Army Air Forces. J'ai lu pratiquement toutes les traductions de documents japonais réunis par le Pentagone à Washington, tous les ouvrages publiés en Amérique, en France, en Angleterre, en Suisse, en Italie et en Espagne...
    Déjà sont accumulés les fruits de quatre années de patientes recherches, et dans quelques mois
- si les événements le permettent - cet ouvrage sera prêt.
    Et c'est alors qu'arrivé presque au terme de ce travail, j'ai eu soudain conscience de l'orientation très grave imposée à l'historien de cette guerre par la forme même de la vaste documentation mise à sa disposition.
    Après avoir tout dépouillé, classé, fiché, rédigé, je me suis aperçu que de toute cette somme d'exploits individuels, de courage, de sacrifices souvent anonymes d'hommes de toutes races et nationalités, il ne reste finalement qu'une masse de papiers, de cartes, de photos, de chiffres et de statistiques.


    Mais voyons à la page 26, juste avant le chapitre consacré à Pearl Harbor, ceci:


    Nous avons mis en rouge les propos qui nous interpellent ici.

    Enfin en page 37, on découvre aussi :


    Monsieur Pierre Clostermann avait certainement pu découvrir, dans cette affaire de Pearl Harbor, bien plus qu'il n'en dit ici dejà, en 1951, à l'époque de la sortie de son livre "Feux du ciel".

      Mais le 24/03/2010, en recherchant une facture égarée dans nos dossiers, nous sommes tombés sur une revue espagnole de 1990, qui nous parle avec brio, de cette affaire de Pearl Harbor.

     Pour les puristes qui aiment remonter aux sources, voici donc déjà, la couverture de cette revue. Les autres internautes peuvent parfaitement sauter ce dossier espagnol :


      Et voici l'article en question en pages 40 et 41 :



     Mais voici notre modeste traduction, qui peut toujours être améliorée par un spécialiste :

PEARL HARBOR: LA TRAHISON QUI A CHANGÉ LE COURS DE L'HISTOIRE


Ce que le film ne raconte pas. par Santiago Camacho .

" Les meilleurs effets spéciaux dans l'histoire du cinéma et d'un budget vertigineux sont certaines des caractéristiques de Pearl Harbor, la plus grosse Super production de l'histoire du film. Cependant
, malgré ce , si spectacle maqnífique spectacle,  l'histoire ne fut pas exactement comme elle est présentée par les auteurs de ce film. En fait, la vérité est diamétralement opposée

     
La plupart des téléspectateurs de ce film seraient plutôt  surpris s' ils savaient que le gouvernement américain, et plus particulièrement son président, sont responsables d'une conspiracion qui se traduira par des milliers de victimes   inutiles chez les soldats américains.  Sur le point de fêter le 60 anniversaire de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, il pourrait être opportun de faire le bilan de ce que certains appellent "la mère de toutes les conspirations" .

     Dans les grandes lignes, on peut
 résumer ce qui s'est passé de la manière suivante :  Le Président Roosevelt voulait de toutes ses forces l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Cette demande a été soutenue par l'élite anglosaxone  du pays et d'autres groupes de  pression. En Juin 1941, avec l'entrée de l'URSS dans la guerre, la Maison Blanche a commencé à craindre une expansion du communisme en Europe. En fait,  ce sentiment se fait jour dans une lettre à Churchill après la Conférence de l'Atlantique a tenu en 1941 : " L'intensité avec laquelle Roosevelt veut la guerre est impressionnante" .Cependant, il y avait un problème que  Président ne pouvait ignorer : La résistance à l'entrée en guerre  qui se répendait  parmi le peuple américain, de sorte qu'il lui aurait fallu  avoir  recours à un subterfuge pour entraîner le pays dans la course. On devait  à tout prix faire en sorte que l'Empire du Japon attaque les Etats-Unis, bien que ce qui troublait  réellement  Roosevelt soit Hitler. Le dictateur allemand, encouragé par la faiblesse apparente nordaméricaine et lié par les termes de l'accord de Berlin, aurait déclaré la guerre, dès que l'attaque japonaise aurait eu lieu. Roosevelt, comme nous, non seulement connaissait les intentions des Japonais pour attaquer Pearl Harbor, mais il a fait tout son possible pour que l'attaque ait eu lieu.

     
Pendant l'été de 1940, Roosevelt a ordonné la délocalisation de la flotte du Pacifique à l' est de la base aéronavale d' Hawaï. Son commandant, l'amiral Richardson, a vivement protesté et fait valoir que la flotte US stationnée à Pearl Harbor serait impuissante lors d' une éventuelle attaque. Après quoi il fut immédiatement destitué.  

     
En haut à gauche, Franklin D. Roosevelt la signature de la rupture des relations avec le Japon après l'attaque sur Pearl Harbor. Ci-dessus, l'une des couleurs peu Imaginer l'épisode tragique. 

     Le 7
 Octobre 1940, les Services Secrets de la Marine fournirent à  Roosevelt un mémorandum détaillant le processus d'obtention d'une déclaration de guerre par le Japon, y compris un embargo pétrolier.  Chacun des huit points contenus dans le présent document furent observés durant les mois qui suivirent. 

     Le 23
 Juin  1941 - le  lendemain de la déclaration de guerre de l'Allemagne contre l'URSS - Le conseiller présidentiel Harold Ickes lance le processus menant à l'embargo pétrolier contre le Japon. Le 18 Octobre, Ickes  notera dans son journal : - "Le Japon est notre porte d'entrée dans la guerre européenne."

      
Pendant ce temps, les Services Secrets US  ont réussi  déchiffrer les codes utilisés par les Japonais pour voiler leurs messages. Le Président reçoit une notification en temps opportun des rapports les plus importants interceptés. L'un d'eux , le 24 Septembre 1941, demandait au consul japonais à Honolulu  l'emplacement exact de tous les navires stationnés à Pearl Harbor. Malgré l'importance de ce message, le commandant de la base n'est pas informé.

     
Il est symptomatique de constater comment 60 ans après ces événements, le gouvernement américain refuse de déclassifier le contenu  des documents japonais interceptés à la date précédant  l'attaque. On peut supposer que son contenu pourrait indiquer comment les intentions japonaises étaient connues à l'avance par les Services Secrets US .

     
Le 25 Novembre 1941, Secrétaire à la Guerre Stimson écrit dans son journal: "Le Président pense que l'attaque aura lieu dans quelques jours. Malgré le risque encouru, qui permettrait aux Japonais de frapper les premiers, si vraiment on a envie d'obtenir le soutien du peuple américain, l'attaque  doit être de telle sorte que personne ne puisse douter de l'identité des agresseurs. "

     
Le même jour, comme en témoignent à la fois la Grande-Bretagne ainsi que les archives des services secrets du  Troisième Reich, Churchill avertit  le Président sur les États-Unis que la plus probable attaque japonaise aurait lieu pendant "la première semaine de Décembre". Le lendemain, Washington a ordonné aux porte-avions  Lexington et  Entreprise, qui étaient les unités les plus précieuses  de la Flotte du Pacifique, de quitter  immédiatement Pearl Harbor . Également ont été évacués de la zone  50 avions de combat, réduisant de moitié l'état déjà insuffisant de la défense aérienne. Ce même jour, le  Secrétaire d'Etat Cordell Hull , donne un ultimatum aux Japonais de quitter les territoires investis  en Chine et en Indochine. L' ambassadeur US à Tokyo commence à brûler des documents.

     
Le 29 Novembre, Hull commet une indiscrétion avec le journaliste de l'United Press Joe Leib et lui dit confidentiellement que Pearl Harbor serait attaqué le 7  Décembre . Sur le New York Times du lendemain de l'intervention japonaise, Leib,  écrit : " Nous nous attendons à l'attaque" .

     
Le 1er Décembre, le Bureau des Services Secrets de la Marine US  localise la flotte japonaise par l'intermédiaire de plusieurs rapports, provenant de diverses sources, à l' Est  d'Hawaï, se dirigeant en direction de l'archipel. Malgré l'importance de cette découverte, aucune action ne fut prise. Quatre jours plus tard, Roosevelt a écrit au Premier ministre australien: "Le Japon est un facteur à prendre particulièrement en compte. En quatre jours, nous saurons à quoi nous en tenir.

     
Le comportement de Roosevelt, le jour de l'attaque est aussi particulièrement important. Harry Hopkins, qui se trouvait avec le président quand il a reçu les nouvelles de l'attaque, a écrit qu'il avait exprimé "grand soulagement". Hopkins lui-même nous dit que la prochaine réunion du cabinet de guerre eu lieu dans un " une ambiance détendue, car il a été considéré que l'ennemi principal était Hitler et que le Japon nous avait donné l'occasion de lui faire face".
   Dans son discours devant le cabinet, Roosevelt a déclaré: "Nous avons des raisons de croire que l'Allemagne a promis que si le Japon nous déclare la guerre , elle en  fera de même. En d'autres termes, la déclaration de guerre du Japon entraîne automatiquement a. .." . A ce moment le président a été interrompue. Dans la matinée suivante, Roosevelt a donné des instructions strictes à son porte-paroles  Rosenman, qui montrent tout à fait  clairement  qu' Hitler a été la cible principale, car le public américain craignait  que la priorité à la guerre en vienne à se passer dans le Pacifique. 

     Celui qui a  
à juste titre le mieux décrit ce qui s'est passé en ces jours-là est l'historien Jonathan Toland : "L'entassement comique des erreurs, est totalement incroyable . Il n'a de sens, que s'il s'agissait d'une mise en scène, qui entraîne que Roosevelt était au courant des détails de l'attaque ".

Fin de la traduction
.

     Rappelons à toutes fins utiles, que le commandant de l'US Fleet, l'amiral Richardson qui protesta lors du retrait des grosses unités de Pearl Harbor, en estimant que la flotte ne disposait plus assez de soutien logistique, fut remplacé vite fait par l'amiral Kimmel le 1er Février, date à laquelle l'US Fleet devient la Pacific Fleet.

     Voir pour plus de détails sur le site :


       C'est à vous alors, qu'il appartient désormais, de juger tout ceci, documents à l'appui, et surtout de découvrir, qu' il est posible maintenant d'admettre, que si dès 1941, les américains, nous avaient menti, si effrontément, au sujet de l'affaire de Pearl Harbor, alors en 1969 ils pouvaient faire bien mieux, en prétextant un débarquement sur la Lune, qui en fait fut totalement bidon, et entièrement filmé dans les centres de simulations du Nevada ou de l'Arizona.

         Fin de la digression.

         Mais ce 28/12/2015, poursuivons le texte du Maître Dorian:

     "A présent, bien du temps s'est écoulé, et cela n'est plus. Internet relie tous les continents de votre planète.
       Les Etres appartenant à différentes contrées sont curieux de se connaître, de s'apprécier, que ce soit par la musique, la dance, les habitusdes culinaires et vestimentaires. Ils s'ouvrent à l'art aux voyages, à la méditation, leur soif de connaissances est grande.
       Nous sommes donc très heureux de cette belle ouverture, nous vous en félicitons, enfants de la Terre !...
"

        En effet si l'Internet,
(si bien évoqué par le Maître Dorian) est apparu, permettant aux humains de la Terre entière, de communiquer entre eux, c'est bien la preuve; que nous sommes bien arrivés à au Temps de Révélations, comme le site ARTivision, le préconise dans de nombreux articles.

       Il vous faut donc savoir que le Super Média Internet, n'est pas arrivé là, comme certains le croient, par hasard, ( inventé dit-on par des universitaires américains qui cherchaient à se transmettre des informations en circuit fermé. C'est en 1964 qu'un un certain Paul Baran eu l'idée de créer un réseau sous forme de grande toile d'araignée). Ce média fabuleux , participe (selon ARTivision bien sûr ), à la libération de l'information voulue par ceux que l'on peut appeler les "Maîtres" et l'on sait que désormais, il ne sera plus possible de cacher quoi que ce soit. Mais chose très curieuse, un certain Maître, il y a des siècles, nous avertissait déjà de cela :

    Car : "Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu ".Matthieu. X-26. Comment l'a-t-il su ? A vous de juger !!!

       Bien sûr, il y a la désinformation organisée en Haut Lieu, par les Forces de l'Ombre, mais une bonne intuition , permet de s'en préserver.


       On le sait, bien en effet, si le super média Internet n'avait pas été inventé, certaines informations (comme le débarquement bidon, soi-disant en 1969, des américains sur la Lune), ne seraient jamais sortis de sous le boisseau , et les Directeurs de revues ou de journaux, à la solde de l'intelligentsia assise dans l'Ombre, auraient inéluctablement bloqué leur diffusion. Il ne s'agit pas donc de chercher à tout prix ce qui est vrai ou pas, mais plutôt de rechercher quelle est la personne qui la première a eu l'audace de s'exprimer sur un sujet déterminé, qui dérange le franc parler habituel.

     Nous avons déjà expliqué en effet plus haut, que nous sommes entrés dans l'ère du verseau où le contact avec Dame Nature, va s'amplifier considérablement et pour faciliter ce contact, nous savons maintenant que nous devons fuir absolument toute information négative ( C'est on le sait essentiellement ce que nous diffuse nos romans dits noirs, notre Télévision dite d'action , et nos films dits thrillers etc...) qui génèrent la Peur et la Haine, en refusant d'accepter de regarder des films noirs, d'épouvante, et autres thrillers à frissons, de lire des romans noirs où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, et aussi d'écouter de la musique et des sons qui dépriment déjà les plantes, ..etc...alors et alors seulement, on pourrait peut-être ramener sur cette Terre, Paix et Sérénité, au sein d'un Âge d'Or retrouvé, et d'un Amour véritable entre les humains.

     Soyons plus précis encore, et expliquons cette affaire ésotérique, de l'ére du Verseau, que nous venons d'aborder, et qui implique un changement total du contexte vibratoire de la planète Terre et de ses occupants :

    Nous allons ici donc sommairement donner une modeste explication, de ce pourrait être cette Ére du Verseau:

    L'Axe Nord-Sud de la Terre, lorsque celle-ci tourne autour du soleil , n'est pas perpendiculaire au plan de rotation, mais il est incliné d'un angle voisin de 23°,26 . Cet axe ne reste pas immobile et fait un tour complet qui dure 25920 ans (ce chiffre varie un peu chez d'autres auteurs: 25800 pour certains) période que l'on a divisé en 12 ères de 2160 années, chacune portant le nom d'un signe du Zodiaque (voir schéma ci-contre) .

    Notre Ère du Verseau qui suit celle des poissons, durera 2160 ans comme la précédente.

     Mais comme 25920/360 = 72 ans, on découvre qu'il faut donc 72 ans pour voir le Soleil se déplacer de , à l'équinoxe de printemps, le 21 Mars. C'est ce que l'on appelle, le déplacement du point Vernal.( Plus académiquement, on apprend que ce point Vernal, est un des deux points de la sphère céleste où l'équateur céleste et l'écliptique se croisent). Le 21 Mars 1950, certains ésoteristes pensent que le point vernal est passé, de l'ére des Poissons, en Verseau. Il aura avancé d'un degré seulement le 21 Mars 2022.

     Ce phénomène est appelé la préccession des équinoxes, et il parait chose incroyable que les sumériens , ont inscrit ce phenomême sur leurs tablettes en écriture cunéiforme, il y a 2500 ans environ. 72 ans pour repérer de déplacement du point Vernal, il fallait donc être très fortiche, pour découvrir cela. Bravo donc aux sumériens initiés....Mais comment ont-ils pu trouver cela ?. C'est là encore une façon de démontrer empiriquement que le Passé de la Terre, est beaucoup plus fabuleux, que l'on ne saurait jamais l'imaginer, et que ces sumériens ont bien hérité de la connaissance de Maîtres antérieurs initiateurs .

       Ah... ces sumériens, qui semblent avoir tout révélé en premier, comme l'affirme l'écrivain Pierre Jovanovic, dans son livre très etrange :


  

        Bien sûr, le Webmaster d'ARTivision, n'est absolument qualifié pour résoudre, l' énigme de cette similarité, des faits décrits dans les textes bibliques et ceux des sumériens.

      Mais, ce 01/01/2016, soyons encore plus significatif, en présentant un document qui confirme totalement les recherches d' ARTivision, depuis sa création en 1997.

     A la page 72, de ouvrage de Mauro BIGLINO publié en 2014, et déjà présenté plus haut, on découvre ce texte :

  

,qui confirme bien que les "Anunnaki ", cités dans le texte en question, n'ont rien à voir avec Divinité Cosmique, si souvent mise en exergue, par le site ARTivision.

      Mais il existe un passage de L'Ancien Testament, qui a du faire tomber carrément à la renverse tous ceux qui ont cru que le Dieu Iahvé, dit aussi l'Eternel était immortel. Voyons ce que l'on trouve d' abord dans la Bible très connue de Segond publiée par l'Alliance Biblique Universelle: Dans Psaumes 82 vers1-7:


on voit ici que le terme Elohim du texte biblique est remplacé par le mot Dieu, et surtout que cet Elohim, juge au milieu de petits dieux avec une minuscule. Et toutes les bibles en français, connues, tiennent pratiquement le même langage;

     Voyons maintenant les deux seules bibles qui prétendent inscrire le terme Elohim, à la place de Dieu, Eternel etc ...

     Voyons d'abord celle de Chouraqui de 1985, très fidèle au texte hébreu:


      Et maintenant, voici la version de Dhorme de 1959, où les changements sont légions :!

      Et on le voit bien ici, que Dhorme, a retiré le mot Elohim, pour ne pas écrire comme Chouraqui, des Elohim, et a mis à la place les petits dieux avec une minuscule
. C'est bien un cafouillage notoire entre la croyance religieuse de Dhorme, et la rigidité du texte hébreu. D'autres traducteurs ont fait de même, pendant des siécles, et ont trafiqué le texte d'origine, à leur convenance, si bien que son sens originel, a été perdu. Heureusement que les découvertes, faites par les sondes spatiales exploratrices du système solaire, ont permis de remettre les pendules à l'heure, après les incroyables découvertes faites sur la Lune, Mars, Miranda..etc.. et même les astéroides .

     Mais demandons une fois de plus, au Maître de la connaissance hébraîque : Mauro Biglino de nous en dire un peu plus, en page 94, (de son même livre cité juste au-dessus), sur cette affaire incroyable, d'Elohim non éternel, raconté dans le Psaume 82 vers 1-7 :


     Donc, tout est archi-clair, et on voit que les Elohim, s'ils vivaient longtemps par rapport aux humains, , n'étaient nullement éternels, comme on l'a admis pendant des siècles. Point Barre.

     Mais ce 03/01/2016, voyons la suite et la fin de l'extraordinaire texte, du Maître Dorian :

     "      Ce qui limite encore votre monde va tomber à présent, révélant une nouvelle Lumière autour de vos cieux, une Lumière d’Amour.

     Tout cela vient à point, nous avons tellement attendu cet instant.

     Nous sommes comblés. Il nous importe que vous soyez parfaitement heureux, que tous ceux qui souffrent trouvent la quiétude et se sentent soutenus par l’avancée de cette belle radiance colorée.

     La radiance est aussi là pour ôter ce qui entrave encore votre monde, principalement la peur, la méfiance, et l’intolérance.

     Tout cela n’a plus à être, des jours heureux se dessinent pour vos lendemains, même s’il peut y avoir encore des soubresauts, ils seront de plus en plus ténus.

     Nous sommes Uns, l’humanité est Une, et sommes vos frères et vos sœurs. Il en est du même de l’asiatique, de l’africain, de l’européen, de l’océanien ou de l’amérindien, qui se ressemblent parfaitement. Vos génomes sont liés, pratiquement identiques d’un peuple à l’autre.

     L’autre, cet autre que vous ne connaissez pas, est aussi une part de vous-mêmes qu’il vous faut apprendre à accueillir par l’ouverture joyeuse, l’échange, un apprentissage réciproque peut avoir lieu DE CHAQUE DIFFÉRENCE.

     Nous sommes très joyeux qu’il en soit ainsi, que de plus en plus d’êtres de la Terre en demande, fascinent à ce point votre regard, qu’il s’agisse d’enfants appauvris que vous avez à cœur d’aider ou d’animaux en péril. Même les grands animaux des mers, les arbres, les insectes, sentent cet afflux d’empathie du genre humain pour toute vie. Nous sommes très émus de cette joyeuse transformation qui survient en vos cœurs.

     Que la grâce de la félicité s’écoule sur vous tous.

     Avec Amour,

     Dorian et les Êtres de Lumière.


     On voit alors que le Maître Dorian se place voit d'emblée au moment de l'établissement de l'Âge d'Or, faisant suite à la periode de 25920 ans expliquée plus haut . Mais hélas, il saute le temps des soubressauts, permettant d'y arriver. Le renouveau sera-t-il est dans 10 ans , dans 20 ans ou plus, On ne se sait pas ... Il est vrai, que la notion du temps, qui s'écoule, n'est pas la même pour nous, que pour Dorian, et il ne peut avancer de date précise, d'autant que le temps terrestre dépend de la structuration des pensées humaines à venir. Plus, il y aura d'échange de convivialité et d'amour, entre les humains, plus vite le renouveau bénéfique arrivera. Hélas, ce n'est pas le cursus, suivi par les humains actuels, qui n'arrêtent pas de s'entre-déchirer. Voyez donc l'actualité désastreuse de ce 3 Janvier 2016, que l'on trouve sur le site du journal le Monde :


     Le climat donc, ne semble pas à l'apaisement, n'est-ce pas, et les belles paroles qui suivent du grand dignitaire connu des catholiques, sont restées jusqu'à présent totalement inefficaces :


     De plus, ce que ce Pape fait semblant d'oublier, c'est que son Eglise, a été, la première à lancer les exactions en question, et pour le novice ingénu qui débarque actuellement sur ARTivision , nous allons devoir à nouveau parler de ce martyr incroyable, que fut Giordano Bruno ( il ne fut pas du tout, hélas le seul), quand la religion catholique était toute puissante et gouvernait l'Europe à l'aide de la très triste institution nommée Inquisition . Certains détracteurs diront vite fait, que c'est de l'Histoire très ancienne, qu'il faut vite oublier. Ils oublient qu'il existe la loi la loi cosmique, déjà vue plus haut, et on le sait, qui est rarement enseignée dans nos écoles :

"On récolte toujours un jour, ce que l'on a semé".

     Certains diront que le Vatican et ses sibres forment un empire au piedestal encore solide :


      Mais, où sont actuellement les empires si puissants d'antant, que gouvernaient, par exemple l'empereur d' Ethiopie dit le Rois des Rois, le Tzar de toutes les Russies, le Chah d'Iran , qui fut consacré aux fêtes de Persépolis qui célèbrèrent les 2 500 ans de la monarchie iranienne, et eurent lieu du 12 au 16 octobre 1971.. etc... Alors, plus dure sera encore la chute... de bien d'autres "pontifes". Affaire à suivre .

      Peut-être que la revue Top Secret, dirigée par l'ami Roch Saüquere, dans son n°66 d'Avril-Mai 2013, et dans un article de 4 pages, est proche de ce qui va arriver. Mais le site ARTivision, ne peut pas prendre partie, car il n'a aucune compétence pour faire de la prospective à quelque niveau que ce soit.

     Voici cependant la première page, de l'article en question :


     En ce qui concerne, Giordano Bruno, nous avons déjà beaucoup écrit à son sujet, mais pour le novice qui débarque ces temps-ci, sur ARTivision, disons en plus, que chacun sait maintenant que dans notre Univers visible, il y a entre cent et deux cent milliards de galaxies et, dans chaque galaxie, il y a de l'ordre de cent milliards d'étoiles. Ça fait dix avec 22 zéros étoiles, et autour des plus proches, on trouve des planètes .... Vous imaginez le nombre probable de planètes dans l'univers ? La probabilité pour que l'une d'elles soit similaire à la Terre et puisse abriter la vie est forcément d'un niveau raisonnable, qui permet de penser que c'est vraiment possible.

      Ce raisonnement est, (on le sait), identique à celui d'un quidam qui, trouvant sur une plage, un grain de sable quasiment sphérique, et en le faisant rouler dans la paume de sa main, se pose alors la question de savoir s'il en existe d'autres semblables dans toutes les plages et les déserts de la Terre. Il serait alors très ahurrissant actuellement, que ce quidam en arrive à croire qu'il a trouvé le seul grain de sable sphérique de la Terre et qu'il en est fier. Il dira plutôt qu'il existe des milliers, voire des millions , de grains de sable sphériques comme le sien, et qu'il n'a pas de quoi sauter en l'air, de l'avoir trouvé ...

     Pourtant, c'est à cause d'un raisonnement comme celui qui précède, et appliqué à la Terre que l'humaniste Giordano Bruno, fut brulé en l'an de Grâce 1600 par la sinistre Inquisition, car il osa dire que la Terre n'était elle aussi,qu'un vulgaire grain de sable dans l'Univers.

    En effet , dès la fin du XVIe ce Giordano Bruno,


Photo extraite du n° 16 de la revue Le Monde Inconnu de Mars 1981.

, philosophe, théologien, poète, peintre auteur de théatre, imprimeur , astromome , alchimiste... et qui a publié près d'une centaine d'ouvrages, affirmait que l'univers était infini, et contenait sans doute des galaxies peuplées comme la nôtre.

     Et pour les puristes, voici en plus, le summum :

Dessin tiré du n°13 de la revue Maths&malices Sept-Oct 1993

Ce dessin pourtant admirable est incomplet, car les tortionnaires de l'Inquisition ont en plus, traversé la langue du supplicié d'une tige métallique pour bloquer ses lèvres, et l'empêcher de hurler ses dernières volontés.

    L'Eglise Catholique qui a perpétré cet infame crime, n'a jamais à notre connaissance , fait le moindre geste, pour s'excuser d'avoir brûlé le philosophe Giordano Bruno, en le canonisant par exemple, ce qui n'aurait pas coûté cher du tout, à cette église". A bon entendeur salut !

     Rappelons à toute fin utile, que c'est le 5 Mars 1616, (donc 16 ans après la brutale élimination de Giordano Bruno), que l'Inquisition, a mis à l'index le système de Copernic, qui expulsait la planète Terre hors de sa position privilégiée au centre de l'Univers et niait ainsi le Géocentrisme prôné par Ptolémée du 2ème siècle après J.C et dont le principal ouvrage intitulé "l'Amalgeste" restera, pendant près de 14 siècles, le recueil de référence pour les astronomes et des savants. La condamnation du système de Copernic fut ainsi rédigée : "Le Saint-Office considère qu'affirmer que le soleil est immobile au centre du Monde est absurde, faux, hérétique, et nettement contraire aux Écritures. De même affirmer, que la Terre n'est pas le centre du Monde, qu'elle n'est pas immobile, et qu'elle tourne sur elle même, est une opinion absurde et erronée du point de vue théologique."


      Pas mal n'est-ce pas ces affirmations si péremptoires du Saint-Office de l'époque...

      Mais lisez aussi, ce paragraphe que nous tirons de la revue Sciences et Avenir n° 108 de Février 1956



    Cette image, nous montre d'abord la calotte polaire de Mars qui brille, alors que la zone tout autour, est dans le noir. ARTivision, a expliqué cela dans de très nombreux articles. Plus bas, dans le texte, comme vous le voyez, un astronome bien connu de l'époque, (il y a à peine 60 ans), nommé Arthur Eddington, (il est certainement décédé actuellement) n'avait pas hésité à écrire, (hélas on ne dit pas où) "qu'il croyait assez volontier que notre humanité pouvait être la seule à contempler les beautés de l'Univers". A l'époque, il fallait tout de même, une sacrée dose d'orgueil, pour en arriver à cette conclusion, n'est-ce pas !!!

     D'autre part, nous avons aussi démontré, dans de très nombreux articles et dans le dernier intitulé :


que le Vatican était (pour résumer l'affaire Barboto), parfaitement au courant de la construction suivante placée sur la face cachée de la Lune :


     Et donc, ce Vatican, savait par exemple, très bien qui était à l'origine de cette immense construction de près de 30 km de long( et mieux vaut ne pas évoquer ici sa hauteur), et il a préféré taire au monde entier, qu'il existe autour de nous des ëtres bien plus évolués que nous, et qui nous considèrent comme de minables minus, à éviter absolument, car toujours près à s'entretuer pour des broutilles et Messieurs les terroristes à têtes creuses, vous en faites partie assurément.

     On trouvera sur le Web, les arcanes de l'affaire Barboto, mais le mieux pour nous, est de présenter ici, une fois encore, l'excellent article paru dans le Nexus n° 51 de Juillet-Août 2007:



, et surtout, une restructuration du début des deux premières pages de cet article :



     Pour en savoir plus, veuillez consulter le site :



     Pour être encore plus explicite, voici un passage clef, de cet article :

     " Du point de vue chronologique, l'événement qui a déclenché la création du SIV ( en italien, Service d'information du Vatican), s'est produit aux États-Unis en Février 1954. Ce fut la rencontre à Muroc Airfield (future Edwards Air Force Base), en Californie, d'une délégation d'aliénigènes avec le président Dwight D. Eisenhower, en présence de l'évêque de Los Angeles, James Francis Mclntyre. La rencontre fut filmée par des militaires, utilisant trois caméras 16 mm placées en des endroits différents et chargées de pellicules couleur ".

      Mais il y a mieux : Dans cet article, on apprend avec stupéfaction, que le nommé George Adamski, dont ARTivision, s'est fait l'avocat, voir nos articles :




, avait bien rencontré, le 31 Mai 1963, le pape Jean XXIII, à la grande déconvenue des irréductibles détracteurs, dont les écrivains Jean S.... et Marc H....., avec qui, pour tous les deux, nous avons été en correspondance, il y a longtemps. Ces écrivains avaient fait d'Adamski, leur bête noire, et affirmaient sans retenue, que puisque le pape était mourant, il ne pouvait donc pas recevoir de visites, et on en déduisait alors qu'Adamski, avait menti une fois de plus, comme il l'avait fait, en prétendant qu'il était passé très près de la Lune, en soucoupe volante.

     Mais voyons de plus près, ce que l'on trouve dans ce document au sujet d'Adamski :

  

Photos d'Adamski de l'époque


"Adamski a rencontré le Pape. Il est allé à Saint-Pierre une fois, précisément après que le pape eut décidé qu'il ne fallait plus poursuivre les contacts avec les aliénigènes, même si ceux-ci étaient amicaux. En outre, Jean XXIII refusait que cette relation soit révélée à la population chrétienne. Adamski se présentait comme chargé de mission par les aliénigènes (Note du Webmaster : nommés les Grands Blancs), pour tenter d'obtenir du Pape, qui était mourant, un accord définitif. Il apportait en outre un don pour le Saint-Père : une substance liquide qui devait le délivrer de la gastro-entérite dont il souffrait et qui, évoluait en péritonite aiguë. Le pape ne prit pas cette potion et avant de mourir, tenant le crucifix, déclara : « Les bras ouverts de Christ furent l'objet de mon pontificat. Ainsi que vous le voyez, un pontificat simple et humble dont j'assume toute la responsabilité. Je suis satisfait de ce que j'ai fait et de la manière dont je l'ai fait.»

     En outre, ce geste de la part des aliénigènes convainquit le Pape mourant, dans le peu d'énergie et de lucidité qui lui restait, que même si les "frères de l'espace" se comportaient avec bienfaisance envers l'humanité, il convenait qu'ils agissent de façon autonome, séparément de l'Église et des activités humaines en général, par la prière et des actes conformes à la loi de Dieu et particulièrement sous la direction du Saint Esprit.

     La tentative d'Adamski mit fin au contact direct entre ces êtres et le pape ainsi que ses successeurs qui, faisant confiance en la clairvoyance de jean XXIII, comprirent qu'il ne fallait pas que l'Église entretienne ces contacts.

     Dans un manuscrit secret du Pape Jean XXIII à ses successeurs, qui comprend un dossier spécial sur le SIV, est cité un passage de l'évangile de Marc (Marc 9 : 38-41), qui expose clairement la position que doit adopter l'Église vis à vis des êtres bienfaisants venus d'autres mondes.
"

     Fin de citation.

     Ainsi donc l'événement contemporain le plus important de toutes actions humaines actuelles, a été camoufflé lamentablement, par l'Église Catholique, alors que cet événement possédait en lui-même, la potentialité inestimable d'unir les humains entre eux, et d'en finir, une fois pour toute, avec toutes ces tensions, tiraillements et déchirements, qui l'animent sans cesse de nos jours.

     A vous de juger une fois de plus tout cela, documents à l'appui.


     A suivre...


          Fred IDYLLE



          Article mis en page le 20/10/2015 , et revu le 21/10/2015 , et revu le 22/10/2015 , et revu le 23/10/2015 , et revu le 24/10/2015 , et revu le 25/10/2015 , et revu le 26/10/2015 , et revu le 27/10/2015 , et revu le 29/10/2015 , et revu le 30/10/2015 , et revu le 31/10/2015 , et revu le 02/11/2015 , et revu le 03/11/2015 , et revu le 04/11/2015 , et revu le 05/11/2015 , et revu le 06/11/2015 , et revu le 07/11/2015 , revu le 09/11/2015 , et revu le 10/11/2015 , et revu le 11/11/2015 , et revu le 03/12/2015 , et revu le 07/12/2015 , et revu le 08/12/2015 , et revu le 10/12/2015 , et revu le 12/12/2015 , et revu le 13/12/2015 , et revu le 14/12/2015 , et revu le 17/12/2015 , et revu le 18/12/2015 , et revu le 20/12/2015 , et revu le 21/12/2015 , et revu le 23/12/2015 , et revu le 24/12/2015 , et revu le 26/12/2015 , et revu le 27/12/2015 , et revu le 28/12/2015 , et revu le 31/12/2015 , et revu le 01/01/2016 , et revu le 03/01/2016 , et revu le 04/01/2016 .

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil