Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresse du site :
http://artivision.eu


Flashback, sur une notion, peut-être un peu oubliée, de la magnificence des choses de la Nature.


I Introduction.

     En recherchant ces temps-ci un entrefilet (Il s'agit du jeune australien de 15 ans qui est devenu, il y a pas mal d'années, un expert concernant une espèce de papillon, et jeune adolescent, qui a été pourtant admis dans un club très réputé d'entomologistes. Hélas que nous n'avons pas encore trouvé cette info et peut-être qu'un internaute béni pourra mettre la main dessus...), nous sommes alors tombés sur un article de Septembre 1960 du Sélection du Reader's Digest dont le titre était : "Ouvrez les yeux sur la beauté qui nous entoure".

     Faisons déjà ici, une petite adéquate digression : En effet certains internautes bien-pensants diront d'emblée : "Oh là ...cette revue bourgeoise m'indiffère grandement". Le site ARTivision a déjà expliqué ce comportement dans son article plutôt corsé pour ce genre d'internautes, ayant sans doute vécu, les événements de Mai 68, en France :

http://www.artivision.fr/docs/NostraMystere.html

, et nous précisons, une fois encore ici, que le site ARTivision, ne se préoccupe nullement du prétendu caractère sérieux ou pas d'une revue, car somme toute, cela est très relatif dans le temps et l'espace, et ce qui est sérieux aujourd'hui peut paraître totalement insignifiant plus tard. Point barre...

Fin de la digression...

II Genèse de l'affaire.


      Pour les puristes qui aiment partir des sources, voici déjà la photo de la couverture de la revue en question :



Oh là ... ces beaux papillons, on comprend alors pourquoi, nous recherchions l'entrefilet qui parlait du jeune australien devenu spécialiste attitré, d'une espèce de papillon.

      Mais puisque cet article se passe dans un contexte oriental, voici, de plus, en avant garde, une peinture qui représente un papillon et des fleurs, à l'époque Ming au XIVe, en Chine.


Chine : Extrait page 11, d'un album sur la peinture asiatique, son histoire et ses merveilles,
aux Editions de L'Illustration 1954.

     Et voici maintenant, avant scannerisation, la première page de l'article déjà cité :



Voyons alors la suite :

     " - Presque tout le monde est capable d'apprécier au moins certaines formes de l'art ; ce qui est spécifiquement japonais, c'est d'avoir fait de cette appréciation elle-même un art.

     En Occident, on a tendance à penser que nul n'est créateur s'il n'agit pas et ne peut montrer les fruits de son activité : il faut écrire ou peindre, composer de la musique ou même être fin cordon-bleu. Mais que penser des personnes qui lisent des ivres, contemplent des tableaux, écoutent de la musique ou dégustent des mets savamment préparés ? La délicate faculté d'apprécier que requiert leur activité est tout aussi difficile à acquérir et constitue, aux yeux es Japonais, une offrande "créatrice" également précieuse.

     A ceux qui visitent le Japon, cette particularité ouvre des perspectives surprenantes et confère à leur vie une richesse, une profondeur insoupçonnées. Une Une dame qui avait vécu à Tokyo m'a fait part d'un petit épisode, paré un charme inattendu.Elle fut invitée par une amie japonaise à participer aux réunions , d'un dee ces groupements où l'on apprend à étudier le parfum des différentes fumées odoriférantes. Les Japonaises réunies là avaient eu recours, pour s'instruire en la matière, aux leçons d'un spécialiste, et elles s'assemblaient régulièrement pour jouir des senteurs exhalées par la combustion de bois odorants : cèdre, tilleul, verveine prunier et beaucoup autres encore ; elles s'initiaient aux caractéristiques de chacun, apprenaient à déceler les subtiles variations de qualité entre le parfum d'une bûche centenaire et celui un rameau coupé la veille. Ces réunions ont amené mon amie à faire sienne une conception, tout à fait neuve pour elle de la vie quotidienne devenue source de plaisirs multiples, puisés dans une foule d'odeurs, et de sons, de perceptions tactiles et visuelles, qu'elle avait jusqu'alors tenus pour négligeables. (Note 1 du Webmaster : Il va sans dire que l'apparition de la télévision et les bouleversements sismiques, météorologiques et économiques arrivés depuis dans ce pays ont dû modifier grandement, la manière d'agir des japonais. Seuls ceux qui vivent actuellement dans le pays, pourraient nous dire, ce qui a changé depuis.

     Les Japonais ont créé une manière profondément personnelle de jouir de plaisirs accessibles à tous. Là-bas, il peut arriver, par exemple, que l'on soit invité à une réunion dont l'unique attraction est le spectacle de la Lune. Vous regardez l'astre se lever, et l'on n'attend de vous nul commentaire; on suppose que votre esprit est pleinement occupé à contempler la lumière changeante diffusée sur les jardins, la campagne et les toits tout le monde admet que vous avez besoin de toute votre attention pour apprécier pleinement les ombres mouvantes, le jeu des nuages et de l'astre d'argent, la luminosité croissante du ciel nocturne. Au reste, certaines maisons possèdent une particularité très prisée, - une aire spécialement destinée à la contemplation du clair de lune, symbole architectural, silencieuse expression de la valeur que les japonais attachent â cette expérience de choix : Jouir intensément de la beauté. (Note 2 du Webmaster : Actuellement on pourrait penser que la Lune n'offre plus tant de mystère, alors que l'on a crié sur les toits que des hommes y sont descendus dès Juillet 1969. Hélas, c'est tout le contraire, le mystère s'est grandement épaissi, et l'on devrait regarder cette Lune avec encore plus d'émotions qu'en 1960, et voici certains articles d' ARTivision qui le prouvent :

     
Fin de la note n° 2 .


     Au Japon des poèmes, et des peintures inombrables célèbrent les première chutes de neige, qui demeurent l'événement solennel essentiellement propice à L'éclosion de talents auxquels trop souvent, en Occident, on n'accorde pas une valeur assez positive.

     Une femme de Kyoto m'a fait comprendre la place immense que cette expérience annuelle tient dans sa vie. Au milieu de son jardin se trouve un petit pavillon, construit de telle sorte qu'elle puisse voir sous l'angle le plus favorable le paysage enneigé. Et elle s'assied là, silencieuse entourée, amies qui savourent avec elle, à petites gorgées, dans des tasses minuscules, ce saké spécial que les japonaises préparent exclusivement pour cette circonstance ; on dit, en effet, que ce breuvage, battu avec un œuf cru, possède la vertu de rendre quiconque l'absorbe plus apte à apprécier la féerique transformation du paysage que la neige opère.

- Après cela, me dit-elle, on peut en garder toute l'année le souvenir gravé dans la mémoire.

     Ces raffinements s'étendent bien au-delà des beautés accidentelles de la nature; ils envahissent les plus infimes détails de la vie quotidienne.

Japon : Extrait page 30, d'un album sur la peinture asiatique, son histoire et ses merveilles,
aux Editions de L'Illustration 1954.

     Etes-vous invité à diner ? Vous verrez, au fond de votre bol de consommé, quelque fragment de légume auquel on a donné une forme ravissante et fantastique."(Note 3 du Webmaster : Nous verrons plus bas, qu'une telle appréciation des finesses de notre environnement est propice à éloigner le "stress et les tensions agressives" entre les citoyens.

      Et l'hôtesse s'estime tout aussi honorée par les invités qui s'é!"crient."Comme c'est beau", et ne goûtent même pas le potage, que par l'exclamahon . "C'est délicieux!" des gourmets qui vident leur bol entièrement.

     L'objet le plus ordinaire acheté dans un magasin prend, dès qu'il a passé par es mains u vendeur qui l'emballe et le ficelle, des allures d'oeuvre d'art. L'irréprochable calligraphie d'une lettre de cérémonie sera tout aussi prisée que le message qu'elle contient. Bagatelles sans doute, mais qui, aux yeux des Japonais, peuvent jalonner de beauté la route quotidienne.


Paysage japonais présenté page 3 du Sélection du Reader's Digest de Sept. 1960.


      A certaines époques de l'année, Vos voisins vous inviteront probablement â faire le tour des trésors de la maison, instants privilégiés où les objets que a famille juge particulièrement beaux sont exposés au profit des amis. Vous boirez du thé et admirerez - silencieusement ou non, selon votre gré - soit quelques masques anciens, soit des kimonos particulièrement ravissants,

Japon : KIYONAGA - Femmes cueillant des fleurs - Fin du XVIIIe siècle
Extrait page 43, d'un album sur la peinture asiatique, son histoire et ses merveilles,
aux Editions de L'Illustration 1954.

peut-être même des, peintures sur parchemin, ou bien quelque pièce de brocart.


un Modèle de Brocart de soie

Après cela, toutes ces merveilles seront de nouveau enveloppées et rangées car l'intérieur d'une maison japonaise est si soigneusement mesuré dans son élégance qu'il ne comporte pas de place pour une exposition permanente. Un jolie table, une peinture, un vase de fleurs, deux coussins recouverts de soie aux couleurs vives : a cela se borne l'ornementation, d'une pièce.

Japon : Scène de la vie japonaise - École des Tosa - XVe siècle
Extrait page 33, d'un album sur la peinture asiatique, son histoire et ses merveilles,
aux Editions de L'Illustration 1954.

      Le problème est toujours le même : impossible d'apprécier aucun objet si votre œil, votre oreille ou votre esprit ne peuvent apporter à sa beauté une attention totale.



      Il serait faux de ne voir en tout cela que les manifestations d'un formalisme excessif. C'est, bien plutôt, un hommage rendu au prix que on attache à cette attention vigilante, qui s'étend aux aspects les plus insignifiants des banales activités et des menus événements de la vie quotidienne.

      Cette conception est si bien ancree au Japon que, même dans le domaine des arts les plus hautement évolués, on attend des spectateurs une certaine participation. Prenons l'exemple d'une danse ou d'un poème japonais. l'artiste ou le poète vous communiquera quelques fugitives clartés sur le thème ou l'état d'âme qu'il veut exprimer. A vous de compléter. On suppose facultés de jouir du spectacle, participer, d'aller au-delà ses apparentes limites, vous permettront e parachever l''oeuvre en esprit, de l'embellir d'une signification particulière. Le spectateur voit ainsi son rôle s'élargir considérablement. En faisant passer le poème ou la danse à travers le prisme de sa personnalité et de son expérience, il cesse d'être un assistant passif, il apporte une participation active.

      Appliquez le même principe â votre vie conseillent les Japonais, et vous verrez se substituer au déroulement passif et morne des jours qui succédent aux jours une manière de vivre positive, stimulante, créatrice
.

Fin de l'article ...

     Mais, dans cet article, il y a aussi cet encadré remarquable :


     En fin d'article, il y a aussi la rubrique "Rions un peu" tel que :


III Commentaires très ciblés d' ARTivision.

     Pour commencer, disons de suite, deux mots sur l'encadré ironique "A bon entendeur..." qui précède. En effet dès le 06/02/2004, nous nous sommes penchés sur cette affaire d'accidents de voitures, qui étaient bien plus nombreux qu'en 1960, quand cet encadré a été écrit. Notre article plutôt rude, placé à :

http://www.artivision.fr/docs/Fouvolant.html

, a établi des faits clairs et nets, qui prouvaient qu'il était absolument préférable, de se tourner " vers d'autres joies plus enrichissantes de l'esprit, que de vouloir absolument montrer ou apprécier sa vélocité, sur les routes de France et de Navarre, dans une boîte à quatre roues, trop adulée dans notre civilisation. (Voilà qui ne va pas faire plaisir aux concessionnaires d'automobiles qui ont cependant aussi bien le droit de défendre leur gagne-pain)"

     Donc cela ne vaut vraiment pas la peine de prendre le risque de se faire écrabouiller sur les routes, ou même disions-nous alors d'avoir des envies insignifiantes de suicide,


quand on sait ce qui arriverait (ou quand on aimerait le savoir) si : " nos dirigeants au plus haut niveau,, avaient seulement avoué au peuple, la présence d'Ovnis dans nos cieux et nos mers, ce qui implique évidemment comme corollaire, qu'il existe d'autres êtres, comme nous, vivant à l'intérieur de cette planète ou sur la Lune ou dans les environs, et qui viennent nous visiter de temps à autre. Ces êtres seraient sans doute prêts à nous faire bénéficier de leur savoir, si nous n'étions pas si vindicatifs et profiteurs envers nos propres frères. Voir à ce sujet notre article tout à fait rénové :

http://www.artivision.fr/docs/raisonis.html


     Ainsi donc, il existe bien d'autres fabuleux paysages et mondes à découvrir, qui nous sont pour l'instant dissimulés, par la faute nos perfides dirigeants, et que cela ne vaut vraiment pas la peine de se sacrifier en fonction de leurs agissements dérisoires.
"


     Hélas, comme les accidents ont continué à se produire lamentablement, nous en déduisons que très peu des quidams engagés dans ces accidents, ont eu l'heureuse opportunité de connaître les faits extraordinaires, indiqués dans Fouvolant.html.

     Mais revenons à notre affaire japonaise...

     Nous avons dit plus haut "qu'une telle appréciation des finesses de notre environnement est propice à éloigner le stress et les tensions agressives, entre les citoyens".

     Voyez vous-même comment ces temps-ci, nous sommes envahis de nouvelles négatives, qui montrent que le stress et l'agressivité se taillent la part du lion :


Ou encore :


Mais il y a aussi ceci, dont on ne parlera probablement pas en Métropole :

Et nous vous faisons grâce des épisodes déments de la page 7.


     Mais, il y a pire : le 20 Juillet 2012, nous avons pu découvrir l'information suivante tirée du Figaro Magazine, et placée à :

http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/20/01003-20120720ARTFIG00427-l-auteur-de-la-fusillade-de-denver-a-ete-identifie.php


  

  

     Là encore, on voit que cet acte stupide, nous rappelle celui qui avait été perpétré, il y a tout près d'un an, en Norvège, le 23 Juillet 2011. Avec ces assassinats de masse, on atteint n'est-ce pas le fond du gouffre de la violence gratuite, la plus absurde, et évidemment ce n'est qu'une infime partie des nouvelles belliqueuses qui nous envahissent régulièrement.

     Pensez-vous vraiment, que les humains continueraient ainsi, à s'entre-déchirer, s'ils savaient qu'ils ne sont que des infimes minus, menés implacablement par le bout nez par des scélérats Gouvernants de l'Ombre, et dont la devise fondamentale est :

"Diviser pour régner"
, et gouvernants félons qui, on le sait maintenant, ont fait alliance avec des entités négatives, qui vivent sous terre, à notre insu, depuis des lustres et, cela, pour bénéficier de leur technologie avancée et ainsi, pour toujours mieux nous asservir ? Voir à ce sujet notre article :

http://www.artivision.fr/docs/Soria2012.html


     Alors, Messieurs les journalistes et chroniqueurs de tout bord, amateurs de scoops sensationnels, voilà ce qu'il faut vérifier à tout prix, et surtout l'avouer absolument, dès que votre conviction sera faite. Il y a va de l'éradication de la violence entre les humains et de l'établissement d'une nouvelle et grande solidarité entre eux.

     Beaucoup de gens diront d'emblée que ce texte de Santha Rama Rau est à notre époque, désuet, surtout pour nos jeunes fervents de télévision, de tablettes électroniques, de téléphones portables perfectionnés, de jeux vidéos de toute nature (hélas souvent violents), et donc, ces choses ne prédisposent l'utilisateur à avoir le temps d'apphécier, le parfum des fleurs, des feuilles, des diverses essence de bois etc.. ni même à s'intéresser à la vie d'un papillon, d'un oiseau, d'une abeille, d'une luciole etc...

     Mais, nous allons vous conter ici, une petite histoire vraie. En 1977, nous étions de passage en Métropole et aux informations, est passé un documentaire concernant un jeune homme (que nous nommerons Monsieur X pour une raison pratique) qui, passionné par l'exotisme tropical, avait réalisé dans les environs de Paris, une serre de plantes et de fleurs tropicales, de papillons etc.., où il y avait une petite cascade qui agrémentait admirablement tout cela. Ce jeune-homme ne se préoccupait pas du tout de ce qui se passait à la télévision, et tout son plaisir était de s'asseoir le soir, sans bouger, dans un petit recoin de sa serre et d' admirer les évolutions de ses constituants. Mais, ce qui nous avait subjugué à l'époque, ce fut de voir un colibri (un oiseau si farouche et si véloce ), sortir des sous-bois, et venir plonger son bec, dans un tube à essai d'eau sucrée, que tenait, en une main immobile, le jeune homme. Il restait là des heures à admirer ces oiseaux tropicaux s'ébattre et chanter dans ce coin fabuleux. Bien sûr, c'est dans ses divers voyages, qu'il avait pu ramener à l'époque des plantes et des animaux tropicaux, ce qu'il ne pourrait plus du tout faire actuellement, car les Services Sanitaires de l'Etat veillent sévèrement au grain.

     Bravo donc, à cette personne (qui n'est plus un jeune-homme, et a 35 ans de plus) qui a dû encore depuis, améliorer cette serre...

     Le meilleur serait que ce soit, ce Monsieur X, qui rapporte un jour, sous l'instigation des responsables, une espèce de papillon (ou autre insecte) endémique de cette île de la Guadeloupe, et qui a totalement disparu actuellement. D'ailleurs on y voit pratiquement plus de papillons, de lucioles etc...

     A ce propos faisons appel ici, à une expérience personnelle : Quand nous étions adolescents, pour nous divertir le soir en famille, il nous arrivait de capturer dans notre proche environnement, qui en était à l'époque magnifiquement pourvu, (et hélas nous le redisons volontairement ce n'est plus le cas actuellement), quelques lucioles que l'on plaçait dans un bocal transparent pour nous amuser à lire quelques lignes écrites sur un journal. Notons que ces animaux émettaient une superbe lumière qui apparaissait comme deux phares d'automobile sur la tête de l'animal, mais aussi cette lumière jaillissait du centre de la partie ventrale du dessous, ce qui en doublait les effets . Mais au bout d'un certain temps, les lumières s'éteignaient une à une, et il suffisait de remuer le bocal pour que tout recommence. Evidemment quand notre amusement était terminé, on relâchait ces bestioles admirables qui s'élançaient dans le ciel en une gerbe phosphorescente magnifique.

     Voilà donc des organismes vivants qui fabriquent, chose merveilleuse, une lumière froide parfaitement adaptée à leur environnement, et qui savent évidemment l'éteindre et l'allumer à volonté.

     Ah, si nous avions eu à l'époque, l'idée de faire comme Monsieur X, une étude aproffondie de ces bestioles en les plaçant dans une serre spécialement constituée pour cela, alors nous aurions pu "actuellement" remettre en circulation dans cette île, les petites lumières nocturnes qui lui font, dès lors, défaut, et même peut-être nous aurions pu répondre aux interrogations que se posaient les spécialistes, en 1974, dans l'entrefilet suivant :


     Vous lisez alors que la revue "Science&Vie" de l'époque, regrette le fait qu'il n'y a pas de photos prises par des voyageurs revenant d'Asie du Sud Est, et de Mélanèsie montrant un arbre entier illuminé par un nuage de lucioles. On en déduit que cette revue, n'a pas jugé bon de déplacer un journaliste, pour une simple affaire de lucioles illuminant un arbre. Dommage, mais nous aurions pu alors fournir cette photo à la revue, si nous avions eu l'idée géniale, de réaliser une serre comme celle de Monsieur X. Point Barre.

     Nous ne pouvons même plus, prononcer la phrase classique "Avis aux ammateurs", car les lucioles restantes se comptent sur les doigts de la main.

     Pour savoir pourquoi elles ont disparu, lisez, sans publicité aucune, ce qui suit, et qui provient du site :

http://guadeloupe.la1ere.fr/infos/actualites/environnement-chlordecone-une-bombe-en-guadeloupe_1778.html



     Mais cette affaire d'épandage arérien qui élimine, certes, les champignons nuisibles, mais aussi les insectes si utiles, n'est pas fini pour autant,. Voyez vous-même, cette nouvelle situation qui pointe son nez :


     le 16/07/2012, nous avons appris la nouvelle :


     Et, le début de la page 3, nous donne :


    Autrement dit "La Messe est dite". Circulez...

     Ah...comme cette Dame Santha Rama Rau, a eu raison dès 1960, de nous inviter à retrouver les sentiers régénérateurs de la Nature, mais en 1960 , nous n'avions pas encore ce document sous la main.

    Riez donc, encore pour très peu de temps, sous cape, Messieurs les bien-pensants , qui ignorent bien sûr, l'existence de l'ouvrage "The Smoky God" de l'écrivain nord-américain Willis George Emerson. Cet ouvrage est paru en 1908 , et il surclasse de très loin, (selon nous, bien sûr), le fameux roman VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE (1864) de Jules VERNE, publié à Paris par le prestigieux Editeur Pierre-Jules Hetzel & Cie. Nous avons été le premier site du Web français, dès le 6 Avril 2001 , à proposer une modeste traduction, de cet ouvrage et qui est placée à :

http://www.artivision.fr/docs/SmokyGod.html

    D'ailleurs qui peut affirmer que l'art de vivre japonais, que nous présente si admirablement, Madame Santha Rama Rau, n'est pas un contexte suivi, au moins en partie, par les gens de l'intérieur plein de Sagesse et de Savoir-vivre, comme nous l'affirme Olaf Jansen dans cet ouvrage vraiment hors normes, "The Smoky God"

Olaf Jansen affirme être passé à l'intérieur de la Terre par une ouverture qui se trouve au Pôle Nord et aussi en être sorti par une autre ouverture se trouvant au Pôle Sud. Mais il dit aussi avoir été totalement surpris que découvrir qu'à l'intérieur de la Terre, il existe un certain soleil, qu'il nomme the "Smoky God"

    Pour illustrer grossièrement tout cela, voici une image en couleur :


Tiré du site : http://www.dailymotion.com/video/x887rh_la-terre-creuse-vous-avez-dit_tech#

    Mais dans l'ouvrage cité, Olaf Jansen , en se dirigeant vers le Nord avec le sloop de pêche de son père, à une certaine période de 1829, nous dit ceci :

"Devant nous et directement au nord, s'étendait une mer libre."...


    Cette affaire de "mer libre de glace" en plein pôle Nord, aurait été considérée comme venant d'une imagination débridée, s'il n' y avait pas les déclarations d'explorateurs polaires connus, qui l'ont vue ou aussi qui l'ont pressentie dans leurs investigations, comme les Wrangell, Parry, Inglefiel, Kane, Hayes, Nansen, Buffon, Boiteau, Gay , etc...

     Tous ces gens ne peuvent avoir menti, surtout à l'époque, où l'on ne plaisantait pas avec la rigueur morale.

    Or, sur les photos de la NASA, montrant la zone polaire nord, pas une, ne montre cette mer libre autour du pôle.

      Mais, pourtant nous avons, par un heureux hasard, (que nous ne pouvons décrire ici), réussi à mettre la main, sur cette étonnante photo :


    Notre ami de longue date, Frédéric, nous explique que cette photo est extraite de la vidéo plutôt ancienne :

http://www.dailymotion.com/video/x9mgp5_hollow-earth-15-battle-of-armageddo_webcam

     Mais dès 2004, nous avions pu extraitre du site: http://www.pousada.ch/erde/pol.html qui hélas n'existe plus, cette image :



qui, comme on le voit, est la portion supérieure de la superbe photo précédente. Il nous appartient désormais d'en déterrminer l'année de la première parution sur le Web.

      Quand à cette affaire de mer libre du pôle nord, pour mieux la visualiser, jetez donc un petit coup d'oeil sur ceci, où justement cette mer libre immense apparaît comme un fond bleu sombre :



     Mais revenons à notre affaire de lucioles, qui on le verra, va nous conduire sur des sentiers vraiment hors-nomes de la Connaissance ésotérique, de notre planète.

      Disons alors, que cette affaire d'ouvertures polaires était bien connue de Jules Verne, (dès au moins 1866 lors de la sortie de son livre "Voyages et aventures du capitaine Hatteras" Tome II ), alors que nous, nous n'avons appris cela qu'en 1972, lorsqu'une très aimable amie de la Métropole a eu la géniale idée, de nous offrir le livre "La Terre creuse" de Raymond Bernard (pratiquement introuvable en librairie actuellement), que les amis d'ARTivision connaissent bien :



      Certains internautes nous diront allègrement, que ce livre se trouve maintenant digitalisé à de nombreux Urls sur le Web, et que donc, il suffit d'aller le lire à ces adresses. Mais selon nous, rien ne vaut, le plaisir d'avoir en mains et de feuilleter cet ouvrage surprenant. Nous connaissons bien sûr, les urls donnant ce livre en digitalisation, mais comme cet ouvrage n'est pas encore libre de droit , (normalement un ouvrage tombe dans le domaine public, 70 ans après la mort de son auteur), et il convient de savoir si webmasters des sites qui présentent ce livre digitalisé, ont effectivement demandé d'abord aux ayants-droit de l'auteur, puis aussi à l'Editeur Albin Michel, l'autorisation de numériser le livre en question. Nous n'en sommes pas du tout certains et Raymond Bernard qui en réalité s'appelait Walter Seigmeister , est décédé le 10 Septembre 1965, et donc il faudra attendre 2035, pour avoir le droit de republier cet ouvrage.

      Donc, vu l'importance que prend cette affaire de Terre creuse (grâce d'ailleurs en partie à ARTivision), tous ceux qui feraient de la publicité pour ce livre digitalisé, peuvent être traînés, un jour, en justice par Albin Michel, et les autres ayants-droit du livre. Nous ne tenons pas à être de ceux là, et nous ne publierons pas ces urls, dans nos pages. Comme on le voit encore, nous ne pouvons pas tout dire tout dire sur ARTivision....

      Cependant, il faut savoir qu'à l'époque, où il n'existait pas de digitalisation de ce livre, nous l'avons expédié par la poste à des amis, au Canada, en Suisse, en Belgique et bien sûr en France métropolitaine, afin qu'ils le savourent et l'expédient ensuite, à d'autres internautes choisis. C'est ainsi que l'internaute Lionel, passionné de Jules Verne, dont il est question plus bas, a pu en prendre connaissance .

    Mais, pour être plus clair dans cette incroyable affaire, voici la missive que nous avons reçue, le 01/03/2001 de cet internaute Lionel, dont le site sur Jules Verne est à :

http://jules-verne.pagesperso-orange.fr/


 Les questions subtiles suivantes, se rapportant à juste titre, au soleil central évoqué dans l'ouvrage R. Bernard en question et ouvrage nous l'avons déjà dit, pratiquement introuvable même chez les libraires spécialisés :

  " -Tout d'abord, et concernant l'idée d'un soleil central. Certes, pourquoi pas, mais dans ce cas certains éléments de la démonstration ne tiennent pas debout. En voilà quelques-uns.
 -  S'il existe un soleil central, cela veut dire (et compte-tenu de la géographie d'ensemble) qu'il fait jour tout le temps, que la nuit n' existe pas, ni les saisons, etc.
(puisque la terre est autour de ce soleil). Or, de nombreuses expériences scientifiques ont démontré que pour que la vie puisse s'épanouir sur terre, il est nécessaire que la nuit (et donc le repos qui en découle) existe.

     De même, dans ce livre on nous explique que le climat est sub-tropical. Comment pourrait-il être sub-tropical alors que ce soi-disant soleil central est au centre (comme son nom l'indique) et que par conséquent il s'agit plus d'un climat  équatorial que sub-tropical (c'est un cours élémentaire de géographie ; le soleil étant forcément à la verticale de chaque point de cette terre centrale, il va de soit que l'intensité lumineuse et le rayonnement  correspondent à ceux que nous connaissons à l'équateur). Je pourrais  vous énumérer d'autres incohérences ....."

    Et voici notre réponse en date du 2/03/2001 :

     " Je n'ai aucun moyen de savoir si ce soleil intérieur est structuré comme celui que nous connaissons à l'extérieur et si ses radiations ont les mêmes effets que le nôtre. Le concept que certains appellent "La Nature" et que d'autres, par" l'architecte de l'univers", et d'autres encore par bien d'autres noms , nous surprendra toujours. Des êtres vivants réussissent à évoluer dans des conditions les plus épouvantables et certains même comme les lucioles par exemple sont capables de fabriquer de la lumière froide avec des cellules que nous n'avons pas réussi encore à faire se reproduire isolément en grand nombre car cela remplacerait avantageusement nos moyens nocturnes d'éclairage ( Voir aussi plus bas l'affaire du Poisson-phare, en date du 26/02/02 : note du Webmaster).     Donc seuls les privilégiés comme Olaf Jansen qui ont pénétré dans ce Monde intérieur pourraient nous analyser ce phénomène et tenter de le décrire et encore faudrait-il qu'ils soient des scientifiques munis d'appareils adéquates et non de simples pêcheurs comme Olaf Jansen et son père, qui n'avaient pas les connaissances requises pour cela.

    Voici cependant certains passages du " Smoky God ", très difficiles à comprendre, (encore faudrait-il que des spécialistes de la langue anglaise vérifient et rectifient ma modeste traduction d'un texte qui utilise des phrases ampoulées de l'époque, et texte qui tourne autour de 1828 ) et passages qui essayent de traduire sommairement l'inexplicable phénomène de l'alternance des nuits et de jours dans ce monde intérieur :

" Pendant ce temps nous avons perdu de vue les rayons du soleil, mais nous avons trouvé une émanation intérieure provenant du soleil morne-rouge qui avait déjà attiré notre attention, rayonnant maintenant une lumière blanche apparemment issue d'un amas de nuages loin devant nous. Il diffusait une lumière plus intense, je dois l'avouer, que deux pleines lunes dans la nuit la plus claire. Dans douze heures ce nuage de blancheur allait disparaître de la vue comme s'il s'était éclipsé et les douze heures suivantes allaient correspondre à notre nuit. Nous avons appris assez tôt que ces gens étranges étaient les adorateurs de ce grand nuage de nuit. Il était le "Dieu qui fume du Monde Intérieur".

     ... Le grand nuage lumineux ou la boule de feu-rouge sombre- ardent-rouge le matin et le soir et pendant le jour dégageant une belle lumière blanche, le "Dieu qui fume", - est apparemment suspendu au centre du grand vide "dans" la terre et demeure en cette place selon la loi immuable de gravitation, ou une force atmosphérique centrifuge, selon le cas. Je me réfère au pouvoir connu centrifuge ou centripète qui agit dans toutes les directions.

     La base de ce nuage électrique ou de cet astre central, le siège des Dieux, est sombre et non-transparente, excepté pour de petites ouvertures innombrables, apparemment au fond du grand support ou l'autel de la Déité, sur laquelle repose le "Dieu Fumeux" et les feux brillant par la plupart de ces ouvertures scintillent la nuit dans toute leur splendeur et semblent être des étoiles, aussi naturelles comme les étoiles nous avons vu briller quand dans notre maison à Stockholm, sauf qu'elles apparaissent plus grandes.

     Le "Dieu qui fume" donc, avec chaque révolution quotidienne de la terre, semble aborder à l'est et descendre à l'ouest comme fait aussi notre soleil sur la surface externe. En réalité, les gens "du dedans" croient que le "Dieu qui fume" est le trône de leur Jéhovah et qu'il est stationnaire. L'effet de nuit et le jour est, donc, produit par la rotation quotidienne de la terre.
"


     Bref tout cela n'est pas bien clair, n'est ce pas ? Donc je ne suis pas qualifié pour en dire plus à ce sujet, et je vous souhaite d'avoir le courage de chercher à en savoir plus " .

Fin de missive.


    Mais le 26/02/02, nous avons découvert en plus ceci :

      EN effet à la recherche d'une certaine  information spatiale  dans nos archives, nous sommes tombés en arrêt ce 26/02/02 devant un encadré remarquable du n°  187 de la revue NOSTRA en date du 5 Nov 1975, que nous vous transcrivons ci-dessous intégralement :

( TEL-AVIV )

LES SECRETS DU POISSON-PHARE

     Son nom scientifique est " photoblepharon palpebratus". Mais les plongeurs qui peuvent admirer cet étonnant spécimen de la faune océane l'appellent plus simplement , "le poisson-phare". Il est long de sept centimètres environ et ses eaux de prédilection sont celles du golfe d'Elath, en lsraël. Non content d'émettre une très forte lumière, il présente la particularité d'en diriger le faisceau à son gré, comme s'il s'agissait d'un projecteur.
     On a surtout insisté, jusqu'ici, sur son aspect féerique. Mais les époux Morin, professeurs de l'Université de Los Angeles, sont allés plus avant dans les investigations et voici ce qu'ils nous révèlent â son sujet.
           - Le « phare » est un organe en forme de haricot placé juste sous les yeux et porteur de bactéries luminescentes. Le poisson l'utilise pour se procurer sa nourriture. Parfois, de véritables bancs se forment, pour balayer le fond de la mer d'une nappe de lumière extrêmement brillante où apparaissent les petits crustacés convoités.
           - Le même phare est un moyen de défense. Le poisson éblouit et aveugle ses adversaires, lesquels s'enfuient, au comble de la terreur.
     Certains pêcheurs ont capturé des poissons-phares et les ont placés en aquarium. Il leur devenait possible de lire le journal, en pleine nuit, rien qu'en se tenant à un mètre de la vitre protectrice.



      Fin de l'entrefilet encadré.

      Que dire de plus devant cette ingéniosité de la Nature à créer toujours, de quoi nous émerveiller chaque fois un peu plus et n'est-il pas imaginable de croire que, si elle a été capable de réaliser un tel phénomène, il ne lui serait pas, selon nous, plus difficile, d'en créer un autre, en la matière d'un soleil placé au centre de la Terre, dans le cas, ( Et il reste aux scientifiques à le démontrer) que cette dernière serait creuse? Qu'en pensez-vous ?

     Mais il y mieux, nous avons vu plus que Monsieur X, ne se préoccupait pas beaucoup de l'existence des programmes télé et autres médias radiophoniques quand à la tombée de la nuit il s'isolait dans sa merveilleuse serre de paix et d'harmonie.

Certains téléspectateurs bien intégrés dans le contexte économique actuel diront, du tac au tac , "J'ai payé assez cher ma télé, ou ma console vidéo...je veux en profiter grandement". Que répondre à cette logique bien moderne ...

     Le 10/08/06, en cherchant dans nos archives une information tout à fait différente, nous sommes tombés sur une revue "Science & Vie Junior" n°4 de Mai 1989, qui possédait alors deux dossiers intéressants : L'un concernant l'Antarctique et l'autre concernant la Lune, fille de la Terre, et dossiers que nous avons eu grand plaisir à relire, 17 ans après parution :



    Nous avons le 12/08/06 déjà exposé à notre article Nasatangiblesuite.html, le fait que la photo d'Apollo XVII exhibée dans la revue en question, présentait certaines anomalies notoires qui interpellent, tout un chacun.

    Mais à notre grande surprise, nous avons aussi trouvé dans cette revue, un petit article qui illustre parfaitement l'affirmation de Monsieur Lesage, à voir plus bas dans notre article rencontreinso.html :

    "De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres, etc ..en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou et ce sera vous même, qui en serez responsable en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie qui vous réclamera toujours plus de sang."

    En effet en page 56, nous découvrons ceci :



    Mais découvrons plutôt le texte en question :

Les images qui font mal.


Tous aux abris le petit écran est devenu fou.


    "Aux États-Unis, lorsque vous allumez votre poste de télé, vous vous préparez à absorber en moyenne 6 crimes à l'heure. Bravo les cadences ! Même si nous n'avons pas encore atteint ces sommets en France, nous sommes sur la " bonne " voie. II y a quelques mois, l'hebdomadaire Le point faisait le bilan d'une semaine ordinaire sur notre télévision à nous. Résultat : 670 meurtres, 848 bagarres, 27 scènes de tortures, 15 viols, 11 hold-up, etc. Et sans même tenir compte des images gratinées du journal de 20 heures.

    Est-ce la faute de la concurrence que se livrent les chaînes privées pour accrocher coûte que coûte le public ? Pour cela tous les moyens sont bons et surtout la vitesse et la violence qui, toutes deux, fascinent un public jeune. II n'y a qu'à observer les séries japonaises de dessins -si peu- animés qui ont envahi nos émissions du mercredi : la descendance de Goldorak est plutôt du genre surhomme sans peur et sans faiblesse. Et tintin pour le respect des autres.

    La télé peut être violente de différentes façons: par les images d'abord, scènes agressives et détails horribles, par le langage ou le son, hurlements de souffrance et dialogues choquants, par la rapidité du montage, par l'angoisse du suspense. II a la violence brutale du style Rambo, mais aussi la cruauté, la peur, les scènes répugnantes des films d'horreur. Quel est l'effet de ces spectacles ? Un défoulement libérateur de notre agressivité? Un rejet de la violence ?

    Ou une accoutumance provoquée par la banalisation de ces scènes, voire le désir d'imiter Rambo et les autres héros vengeurs à la gachette facile ? Aujourd'hui, les psychologues penchent malheureusement plutôt pour la seconde hypothèse.

    Pour lutter contre ce phénomène envahissant, les chaînes de télévision ont fini par se réunir en janvier. II en est ressorti une charte commune et la promesse de se montrer vigilant lorsque la chaîne produit ses propres téléfilms. Lorsque le film est acheté, les sociétés de programme sont prêtes à supprimer les scènes les plus impressionnantes, ou au moins à en avertir clairement les téléspectateurs.

    L'initiative de ces mesures revient à Antenne 2. De son côté, TF1 a décliné l'invitation. La chaîne ne se sent pas concernée par le problème. Exceptionnellement, elle se résoudra à indiquer un film violent en griffant l'image d'un petit triangle bleu, version moderne du carré blanc.

    Olivier Nauze "


    Et dire que nous étions en 1989 !! Il faudrait actuellement au moins multiplier par 50 les chiffres cités en fonction de la multiplication des chaînes, de l'existence actuelle du cable, du Satellite, de la TNT etc.. Un journaliste curieux, comme ce Mr Olivier Nauze, pourrait certainement, un jour prochain , nous en dire bien plus...

    Quant on sait que l'effet d'imitation et celui de vouloir s'affirmer individuellement, sont latents chez l'humain, et compte tenu du contexte négatif qui nous environne, il n'est pas étonnant de découvrir régulièrement dans les médias tous ces faits violents perpétrés par des individus chaque jour un peu plus désaxés :

  


"Aux innocents les mains pleines" dit-on, mais aussi on dit : "Un homme averti en vaut deux". Alors enfin disons pour terminer : A bon entendeur salut ...

    Tout cela est explicité bien davantage dans notre article :

http://www.artivision.fr/docs/rencontreinso.html


    " D'autre part, il est écrit dans l'un de vos textes sacrés : Au Commencement était le Verbe". Mais que signifie "le Verbe"? Tout ce qui existe dans l'univers est parti de la pensée de Dieu, de son verbe qui est la vibration première à la base de toute chose. Vos savants ont bien montré par exemple que le son est formé d'un ensemble de vibrations que l'on peut décomposer aisément. Ils ne vont tarder à découvrir que la pensée est aussi formée d'un ensemble de systèmes vibratoires très subtils qui agit directement sur son environnement matériel et matière qui est, somme toute, une condensation énergétique donc aussi vibratoire. Autrement dit tout vibre à différents niveaux dans L'univers. Si donc vous prononcez les mots de mort, de décrépitude, de déliquescence, etc.. vous allez créer un vortex vibratoire où ces concepts seront efficients et vous participerez à son évolution. C'est exactement ce qui se passe quand vous allez habiter dans un pays étranger et vivre au cœur même de ses ressortissants (et non pour y vivre à l'écart avec votre communauté habituelle) vous ne vous apercevrez même pas que vous prenez l'accent des autochtones et c'est quelqu'un d'autre qui vous le fera remarquer. Ce qui s'est passé c'est que votre corps tout entier et surtout vos cordes vocales, sont entrés en résonance parfaite, avec niveau vibratoire du système dans lequel vous êtes plongés.

    Il en résulte que vous subissez inéluctablement et tout ce qui est vivant également (les plantes, les amimaux) les contraintes vibratoires du milieu dans lequel vous évoluez et si le concept de mort y a été construit et admis comme infaillible, vous l'assimiler et vous mourrez. C'est aussi simple que cela. Mais rien n'est plus difficile que d'éradiquer de votre langage et de votre civilisation des concepts et des images qui ont été érigés et galvaudés depuis des lustres surtout maintenant que les moyens de diffusion de l'information sont très multiples. Vous pensez bien que ce n'est pas demain la veille, que vos radios, télés, journaux, etc.. supprimeront de leurs expressions verbales et iconographiques les notions de mort, de décrépitude etc...

    De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres, etc ..en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou et ce sera vous même, qui en serez responsable en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie ( Note du Webmaster : certains l'appellent le Diable), qui vous réclamera toujours plus de sang. Dieu vous a donné votre libre arbitre, il ne saurait vous l'enlevez en vous promettant une punition quelconque. Votre seule punition, est celle que vous avez vous même choisie. Mais rassurez-vous, vous avez encore le moyen d'agir sur cette situation ( Et il faut faire cependant très vite car le temps presse) en refusant d'accepter de regarder des films noirs et d'épouvante, de lire des romans noirs où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, d'écouter de la musique qui déprime déjà les plantes, etc...alors et alors seulement, il vous sera peut-être possible de retrouver assez tôt, Paix et Sérénité, au sein d'un Âge d'Or retrouvé.."

    Disons aussi cependant, pour compléter ce qui précède, que :

     - Les pensées enracinées dans la Peur produisent une énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse.
     - Les pensées enracinées dans l'Amour produisent une énergie qui s'étend, s'ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit..

     et aussi que :

     Le secret de la Vie n'est pas d'avoir tout ce que la société actuelle par sa nature, nous porte à désirer, mais plutôt de désirer tout ce que l'on a en Soi et dont on ignore souvent la nature.

    Par exemple, si vous arrivez à projeter votre corps astral (celui qui, dans votre sommeil pendant que vous rêvez , voyage hors de votre corps physique) vous n'aurez plus besoin d'un poste de télévision pour aller visiter n'importe quel lieu sur cette Terre, mais aussi, et cela est plus merveilleux, n'importe quel lieu en dehors de la Terre... D'après l'ouvrage "Nouvelles Révélations" de Neale Donald Walsch publié aux Editions Ariane au premier trimestre 2003 ""

    Les bien-pensants vont encore se tordre de rire en douce, mais ils feraient mieux d'essayer de comprendre pourquoi l'information essentielle qui suit plus bas, et qui concerne la cosmonaute Marina Popovitch, n'a eu aucun écho dans les médias qui ont pignon sur rue, car elle remet en cause totalement leurs affinités, pour les informations négatives :

     Peut-être serait-il d'abord utile d'entendre ici, le son de cloche du Groupe Soria à cette occasion. Mais prière tout de même, de bien s'accrocher aux murs :

     "Le groupe de Créateurs a conçu toute chose, le Noir comme le Blanc. Par conséquent, la Lumière et l'Ombre sont l'œuvre des Créateurs , mais la manifestation tordue de votre mental a modifié cette conception et vous avez créé Satan. Il suffit que vous preniez conscience de cet acte et que vous arrêtiez d'envoyer vos pensées dans l'égrégore planétaire pour qu'il disparaisse.

          Nous sommes arrivés au temps du grand lessivage.

           Si le rayon cosmique nettoie les corps subtils de la Terre, il en sera de même pour vous, et les Créateurs se sont réunis pour imposer leur volonté et rétablir leur véritable intervention.

          Cette Terre sera lavée de toute négativité créée par vous. L'Ombre et la Lumière vont s'unir en une spirale pour accueillir la vie du rayon de Lumière du Soleil central. Le Un deviendra Trois puis s'unira à la matière et deviendra Quatre.

     La diversité apporte toutes les clés nécessaires à l'ouverture de votre Soleil intérieur. En déniant ce principe, vous avez bloqué l'accès à toute manifestation de l'Amour....
"

      Surprenant n'est-ce pas que tout cela !!!  À vous de juger, si c'est un simple exercice d'imagination...

     Pour en savoir bien plus, sur cette affaire d'égrégores, prière de se référer au site :

http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=3269

        Nous avons parlé plus haut de scientifiques qui bientôt, "démontreront qu'il existe bel et bien des univers parallèles", mais, dans notre pensée, il s'agissait de scientifiques russes (Voir pourquoi, et cela dès 1960, dans notre article :RemyChauvinindesirables.html).

      En effet le 8/07/2011, nous avons reçu de l'internaute ami Jean-Philippe, l'extraordinaire et incroyable url, concernant les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch et placé à :

http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=7628#more-7628

     Nous vous invitons à sauvegarder cette page, car elle pourrait disparaître, par enchantement, comme celle du Griffith Observatory dont nous avons parlé dans divers articles.

     Mais revenons, à Marina Popovitch, dont il convient de bien regarder la frimousse:


      Vous avez bien noté, nous l'esperons, que cette scientifique déclare que "... les scientifiques estiment que le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Ce qui doit être porté à la connaissance des populations et doit absolument déclencher un changement radical de tous nos comportements."

      et aussi surtout :

     "...Nous avons ainsi découvert que ce champ est un tissu ethérique chargé d’émotions. C’est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions. Chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires."

      C'est exactement, n'est-ce pas, ce qu'ARTivision, a laissé entendre avec cette affaire étrange d'égrégore qui a dû faire sourire, plus d'un bien-pensant. . A vous de juger...

     Une remarquable illustration cinématographique d'un égrègore, nous est venue, pourtant dès 1957, à la sortie de l'admirable film, qui a si bien bercé notre adolescence, de Fred McWilcox, avec les acteurs Walter Pidgeon, Anne Francis, Leslie Nielsen,..etc.., et intitulé "Planète interdite", dont voici l'image d'un poster :



     Pour en savoir plus sur ce film prière de joindre l'url :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=6703.html

   Il va de soi, que pour éviter l'égrégore en question, il nous faut chasser de nos esprits, tout contexte négatif de violence, de crime, de tuererie, de guerre etc.. Et hélas ce n'est pas du tout le chemin emprunté par les médias qui nous inondent à souhait de telles néfastes informations. A bon entendeur salut.

    Il est évident que certains, sans même étudier les éléments dérangeants de cette assertion étrange, vont la rejeter systématiquement, car elle remet en question leurs connaissances acquises après des années d'études dans le contexte universitaire, et cela n'est pas acceptable.

    Il en est de même de la révélation faite souvent par ARTivision, de l'existence d'êtres venus d'ailleurs sur Terre, à une époque très lointaine et aussi de la découverte du fait, que la Terre serait creuse, avec à l'intérieur des civilisations très avancées. Ces démontrations, dures à admettre, vont cependant bouleverser totalement nos idées et l'assise de nos connaissances. Toute notre Histoire passée, serait entièrement à revoir, si ces êtres et ces gens de l'intérieur sont intervenus depuis des siècles dans le déroulement de notre civilisation ( voir à ce sujet, par exemple, les énigmes des Elohim, des Dogons, et les nombreux articles sur l'amiral Byrd), et la plupart des pontifes qui détiennent les clés du savoir, ne sont suffisament pas préparés, pour faire cette révision déchirante. Ils retardent donc, en parfait accord avec les militaires, le plus longtemps possible, cet instant dramatique en bloquant tous les circuits de diffusion de ces informations. C'est ainsi qu'autrefois, ont dû procéder, la plupart les théoriciens de la "Terre Plate", qui malgré tout, se sont vus démentis formellement, à l'époque des grandes expéditions maritimes, et ils ont dû cependant jeter au feu tous leurs ouvrages démodés. Heureusement le super média Internet qui participe, c'est indéniable, au "Temps des Révélations" (si souvent mis en exergue par ARTivision), balayera progressivement, les velléités attardées des contestataires les plus endurcis.

III Conclusion.


    Le texte de Madame Santha Rama Rau, semble nous offir les prémices de l'art de vivre des sages Maitres , qui vivent à l'intérieur de la Terre, et que Olaf Jansen prétend y avoir recontrés.

    Sans doute aussi, c'est ce monde, de sagesse et l'harmonie que les Beatles souhaiteraient voir arriver sur Terre dans leur sublime chanson : "Imagine" :

JOHN LENNON (1940-1980)

IMAGINE

 

Imagine there's no Heaven ... Imagine qu'il n'y a pas de Paradis

 

It's easy if you try ... C'est facile si tu essaies

 

No hell below us  ... Pas d'enfer sous nos pieds

 

Above us only sky...  Au-dessus de nous seulement le ciel

 

Imagine all the people...  Imagine toutes les personnes

 

Living for today...  Vivre au jour le jour

 

Imagine there's no countries...  Imagine qu'il n'y a pas de pays

 

It ins't hard to do ... Ce n'est pas difficile à faire

 

Nothing to kill or die for ... Rien pour tuer ou mourir

 

And no religion too...  Et pas de religion non plus

 

Imagine all the people...  Imagine toutes les personnes

 

Living life in peace...  Vivre l'existence en paix

 

You may say I'm a dreamer...  Tu me dis que suis un rêveur

 

But I'm not the only one ... Mais je ne suis pas le seul

 

I hope someday you'll loins us...  J'espère qu'un jour tu te joindras à moi


And the world will live as one... Et que le monde vivra uni.

 

Imagine no possessions...  Imagine aucune possession

 

I wonder if you can...  Je me demande si tu le peux

 

No need for greed or hunger...  Plus de cupidité ou de faim

 

A brotherhood of man...  Une fraternité humaine

 

Imagine all the people... Imagine toutes les personnes

 

Sharing all the world...  Se partager toute la terre

 

You may say I'm a dreamer...  Tu penses que je suis un rêveur

 

But I'm not the only one...  Mais je ne suis pas le seul

 

I hope someday you'll loins us...  J'espère que bientôt tu me rejoindras

 

And the world will live as one... Et que le monde vivra uni.

 

 

 

     Alors riez toujours, Messieurs les éternels détracteurs, qui préfèrent fourrer la tête sous le sable, au lieu d'affronter cette fantastique réalité que nous a fait découvrir le voyageur norvégien Olaf Jansen, qui avoue lui-même que c'est par une action totalement fortuite, qu'il a pu découvrir ce monde intérieur inouï, dont parlent de nombreuses traditions de notre planète.

     Mais, ARTivision se gaussera de vos rires, tant que vous n'apporterez pas une réponse officielle, claire et nette à ceci :

      En effet, le Dr Elisha Kent Kane, qui fut un officier médecin (28 Fevrier 1820 – 16 Février 1857) de la Marine des USA, fut un très grand explorateur polaire du 19 e siècle.

    On sait qu'il publia en 1857, cet ouvrage connu que l'on peut trouver sur le site :

http://www.archive.org/stream/arcticexplorati02kanegoog#page/n0/mode/2up


     Et pour les puristes, voici en anglais, le paragraphe surprenant qui nous intéresse :


      Et voici une traduction de cet étrange paragraphe :

" Il est impossible, en rappelant les faits relatifs à cette découverte,- La neige fondue sur les rochers, les troupes d'oiseaux marins, la végétation augmentant de plus en plus, l'élévation du thermomètre dans l'eau, de ne pas être frappé de la probabilité d'un climat plus doux vers le pôle. Mais signaler les modifications de température au voisinage de la mer libre, ce n'est pas résoudre la question, qui reste sans réponse : Quelle est la cause de la Mer libre ? "

   
Que dire de plus, si ce n'est que l'on découvre, ici, encore une fois, l'incompréhension des observateurs de l'époque , devant ce phénomène hors normes de la mer libre du pôle.

     Alors chers détracteurs zélés, sauf de dire que Dr Elisha Kent Kane était plutôt timbré, nous attendons votre réponse...

     Mais, il y a aussi l'ouvrage suivant :


, ouvrage de 1877, qu'en 1984, par une chance inouie (Merci à Super Hasard, car cette chance est sans doute mieux que celle de gagner le gros lot au Loto) nous avons trouvé dans une vieille malle à 600 m de chez nous. Pour en savoir plus sur cette affaire prière de consulter notre page :

http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuite.html


     Voyons d'abord qui était ce Monsieur Hayes , grâce au site :

http://www.cosmovisions.com/Hayes.htm

     Hayes (Isaac Israël), explorateur né à Chester (Pennsylvanie) le 5 mars 1832, mort à New York le 17 décembre 1881. Médecin en 1853, il prit part en cette qualité à une expédition de Kane au pôle Nord. De retour aux Etat-Unis en il fit des conférences sur la "mer libre de pôle" et dirigea lui-même, en 1860, une nouvelle expédition. Il arriva à la baie de Melville le 23 août, et s'avança en traîneau jusqu'au 81e degré 37' latitude Nord. Après avoir servi comme chirurgien pendant la guerre de Sécession, il fit encore un voyage arctique en 1869. Ses concitoyens l'envoyèrent siéger en 1879 à l'Assemblée de New York.

     Isaac Hayes a écrit de nombreux articles dans les magazines et publié les ouvrages suivants : An Arctic Boat-Journey (1866); The Open Polar Sea (1867); Cast away in the Cold (1868); The Land of Desolation (1872). (A. Moireau).
Fin de citation

     Voyons ce qu'il nous dit vraiment dans The Open Polar Sea de (1867) :

pages 188 à 189 :

" Tout le démontrait: j'avais atteint les rivages du bassin polaire. L'océan dormait à mes pieds.... il m'était donc impossible d'aller plus loin. La crevasse dont j'ai parlé eût déjà suffit pour nous empêcher d'atteindre le nord de la baie; mais, au large, les glaces paraissaient encore en pire état. Plusieurs flaques d'eau s'ouvraient près du littoral, et sur l'une d'elles venait de s'abattre une bandes de "dovekies" ou de guillemots à miroir blanc. En remontant le canal kenedy, j'avais reconnu nombre de leurs stations d'été; cependant j'étais assez surpris de voir les oiseaux eux-mêmes à une époque si peu avancée de la saison. Les mouettes bourgmestres volaient au dessus de nous, se dirigeant vers le nord où elles cherchaient les eaux libres pour leur nourriture et leur demeure... "

Page 190 où, après avoir hissé des drapeaux, Hayes déchira une feuille de son carnet de notes pour y inscrire les lignes suivantes:

" Ce point, le plus septentrional qu'on ait encore pu atteindre, a été visité les 18 et 19 Mai 1861 par le soussigné, accompagné de George F . Knorr, après un voyage en traîneau tiré par des chiens. De notre hivernage près du cap Alexandre , à l'entré du détroit de Smith, nous sommes arrivés ici par une marche de quarante six jours. Je crois, d'après mes observations, que nous sommes à 81 degrés 35 minutes de latitude septentrionale et à 70 degrés 30 à minutes de longitude occidentale. La glace pouurie et les crevasses nous empêchent d'aller plus loin. Le canal kennedy parait s'ouvrir dans le bassin polaire. aussi persuadé qu'il est navigable en Juillet, Août et Septembre au moins, je retourne à ma station d'hiver pour essayer de pousser mon navire au travers des glaces après la débâcle de cet été ".signé J.J. HAYES

19 Mai 1861
" Cette note placée dans une petite fiole apportée tout exprès, fut soigneusement déposée sous le cairn, puis nous poursuivîmes notre route en nous tournant vers le sud; mais je quittais avec répugnance ce lieu qui exerçait sur moi une facination puissante, et c'est avec des sensation inaccoutumées que je me voyais seul avec mon jeune camarade, dans ces déserts polaires que nul homme civilisé n'avait foulé avant nous. Notre proximité de l'axe du globe, la certitude que de nos pieds, nous touchions une terre placée bien au delà des limites des découvertes précédentes, les pensées qui me traversaient l'esprit en contemplant cette vaste mer ouverte devant nous, l'idée que peut-être ces eaux ceintes de glaces baignent des rivages d'îles lointaines où vivent des êtres humains d'une race inconnue: telles sont les considérations qui semblaient donner je ne sais quoi de mystérieux à l'air que nous respirions..."


fin de citation

    Tout ce qui est raconté ci-dessus est superbement rassemblé dans une gravure montrant ce fanstatique paysage qui à juste titre a suscité beaucoup d'émotion chez Hayes et son compagnon. Voici cette gravure:



    Il nous reste cependant à bien analyser cette gravure dans ses détails les plus fins, et surtout en ce qui concerne les oiseaux , dont nous avons déjà parlé plus haut.

    Et en couleur c'est mieux , grâce à la une petite contribution de notre ami Christian C....... qui réalise d'amirables aquarelles (Aquarelle et voyage):



     Bien sûr cette émotion toute naturelle n'a pourtant pas plu aux biens pensants explorateurs modernes des pôles dont un certain français Paul-Emile Victor . Pour en savoir plus voir notre article :merlibresuite.html

    Alors Messieurs les irréductibles détrateurs, lui aussi Hayes (Isaac Israël), il aurait tout inventé ...

     Merci enfin à Madame Santha Rama Rau, de nous avoir offert, dès 1960, l'opportunité de découvrir un art de vivre si proche de la découverte de l'harmonie et de la Beauté, de notre environnement naturel...

     Finalement, peut-être aussi est-il utile de transcrire ici, les paroles d'un très Grand Maître en date de ce 09/07/2012 et paroles qui semblent correspondre tout à fait à la situation actuelle et paroles qui s'articulent parfaitement avec les principes d'ARTivison, mis en exergue depuis 15 ans au moins :

Pour te mettre en rythme avec la vie

tu dois apprendre l'art de la tranquillité,

car plus tu deviens tranquille, plus tu peux refléter clairement les qualités de ton âme.

Comme c'est facile d'accuser ton environnement,

ta situation ou tes conditions de vie

pour l'état dans lequel tu es.

Il est grand temps que tu cesses de le faire

et reconnaisses que tu n'as à t'en prendre qu'à toi.

Si tu cherches et trouves cette Paix et cette tranquillité intérieures,

rien ni personne d'extérieur ne pourra les troubler ou te déséquilibrer.

Regarde autour de toi; regarde la beauté et la perfection de la Nature !

Tout dans la nature est en rythme:

Une loi et un ordre parfaits règnent dans l' univers du Très Haut.

Rien n'est désaccordé; il y a un temps et une raison pour tout.

Cela existe pour que toutes les âmes les voient et y participent,

alors accorde-toi avec eux ! Coule avec eux,

et sois une partie de cette loi et de cet ordre de son univers !

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 9 Juillet , après adaptation d'ARTivision.

ou encore :

     Mais comme on dit souvent, jamais deux sans trois , voici ce 31 Juillet 2012, ce que nous dit, le très Grand Maître, et sa parole s'accorde encore avec les principes connus depuis sa création, d'ARTivison.

Les pensées positives, créatives, aimantes

contiennent un énorme pouvoir,

bien plus grand que tu ne le penses, car les pensées sont du pouvoir.

Bannis donc toute pensée négative.

Regarde toujours le bon côté de la vie,

car plus tu irradies de joie et d'amour,

plus tu attireras à toi de joie et d'amour.

Aime toutes les âmes autour de toi,

car tu verras que tout le monde répond à l'amour à la fin.

Les enfants et les animaux répondent immédiatément

parce qu'ils n'ont pas de barrières à franchir.

Ils sentent ce flot d'amour instinctivement,

car ils ne soupçonnent pas d'arrière-pensées et de mauvaises intentions,

mais acceptent et répondent simplement à l'amour et le rendent joyeusement;

tandis que très souvent les adultes sont soupçonneux et font des procès d'intention.

Ne laisse jamais cela te fermer le coeur à qui que ce soit.

Lorsque tes intentions sont pures et authentiques,

laisse l'amour couler avec toute sa force

jusqu'à ce que toutes les barrières aient été démolies.

L'amour est la clé de la vie.

Tu détiens cette clé en toi.


La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 31 Juillet , après adaptation d'ARTivision.

IV Quand ARTivision découvre un extraordinaire ouvrage, qui va bien au-delà des admirables aspirations des Beatles , et surtout ouvrage qui confirme totalement les paroles du Très Grand Maître qui précédent juste au-dessus.


    Il y a déjà pas mal de temps, nous avons reçu, une remarquable missive d'un très aimable internaute (hélas des déboires informatiques nous ont fait perdre cette missive et nous serions heureux de retrouver cet internaute ) et internaute qui nous invitait à découvrir l' ouvrage sidérant, ( ce terme est à peine suffisant pour qualifier ce livre), intitulé "La Quête éternelle", d'un certain Joseph Whitfield, et publié aux Editions Vivez Soleil en 1991, mais aux USA dès 1983, et ces temps-ci, une forte intuition, nous a invité à commander ce livre, que nous avons reçu le 25/07/2012 :

  


     Disons, pour faire très court, que l'auteur Joseph Whitfield, a été contacté dans un moment de méditation, par deux entités spirituelles ( Diane et Michael) qui lui ont conté la vie passionnante de deux humains Victor et Cassandre au travers de diverses incarnations sur Terre ou ailleurs. Les deux âmes sœurs Victor et Cassandre vivaient, à ce moment là du récit, en Atlandide, dont la civilisation dépassait de très loin la nôtre. Et pour ceux qui n'ont jamais eu en mains certains écrits sur la réincarnation, prière de se reporter à nos articles :

http://www.artivision.fr/docs/enversmiroirplus.html

http://www.artivision.fr/docs/cayce.html

http://www.artivision.fr/docs/Ameriquechocretournote..html

http://www.artivision.fr/docs/RetourIsis.html

http://www.artivision.fr/docs/Soriarevelations.html

...Etc...

    Mais voyons plutôt comment la chanson des Beatles Imagine de 1971, a pu voir sa réalisation en 1983 (Sortie en anglais du livre de Joseph Whitfield) dans un monde bien réel Reath , où Victor a été ammené en visite par un le grand voyageur Nova Huit, de la planète Arcturus que Victor venait lui-même de visiter :

    Page 125 c'est, l'entité Diane qui s'exprime :

    " La planète Reath était semblable à la Terre à bien des égards. Les différences essentielles résidaient dans le degré d'illumination de ses habitants. Si vous deviez décrire l'une des planètes, votre description serait très proche de celle que vous feriez de l'autre. Même le système solaire dont Reath faisait partie était presque identique à celui de la Terre. La principale différence tenait à l'aspect des ciels de nuit. Vous n'y auriez reconnu aucune des constellations familières à la galaxie de la Voie lactée.

    Comme Reath recevait assez souvent des êtres venus d'autres planètes et d'autres mondes, cette visite n'avait rien d'exceptionnel. L'exceptionnel tenait au fait d'avoir un visiteur humain d'un secteur de l'espace aussi éloigné. Une telle occasion était d'intérêt planétaire. Aussi, Victor allait-il avoir droit à une réception similaire à son accueil sur Arcturus.

    Une fois arrivés, Nova Huit, Victor et le capitaine du vaisseau spatial prirent une petite navette jusqu'à la surface de la planète où les attendait Endymion, Ministre de l'Education de la planète Reath. Contrairement à la Terre, Reath avait depuis longtemps évolué jusqu'au point d'unification de tous ses peuples. C'était une planète physique d'une beauté incomparable et exempte du style de conflits qui caractérisent encore la plupart des couches de la société terrienne. Reath était, en fait, la version idéalisée de ce que devrait être la vie dans les mondes physiques. Ce n'était pas une planète que n'importe qui pouvait visiter. Ce n'était pas une planète où n'importe qui pouvait s'incarner non plus. Elle était réservée aux âmes suffisamment avancées dans leur évolution à travers les mondes physiques. Une âme était autorisée à s'incarner sur Reath pour une vie seulement. Vivre ici se révélait si idéal, si épanouissant, qu'y rester au-delà d'une vie rendait insupportable le retour dans d'autres mondes physiques. Reath était un monde sans lutte et sans conflit, un monde équilibré par des buts créatifs, des promesses et de l'espoir.

    C'était un monde sans mort inutile, sans souffrance, sans peine, un monde où tous les êtres vivants cohabitaient harmonieusement et où l'homme prenait plaisir à vivre, créer et grandir, ainsi qu'à explorer les innombrables milliards et milliards de mystères et de merveilles. C'était un monde sans décadence, avec seulement des récompenses. Pas une créature vivante n'avait besoin de souffrir, ni de se voir refuser quoi que ce soit. Tous les êtres travaillaient ensemble pour un but commun de beauté. Il n'y avait ni obscurité, ni lutte, ni ombre, ni solitude, ni douleur, ni larmes de tristesse - seulement l'amour, le rire et la vie, seulement l'évolution et d'incalculables possibilités d'épanouissement, une beauté et une bienveillance inconnues et immenses, un monde de paix et d'harmonie
" .

    Et page 127 et c'est l'auteur du livre Joseph qui parle maintenant :

    " On dirait que vous décrivez le Paradis, Diane ", glissai-je.

, et Diane poursuit :

    "A beaucoup d'égards, c'est le Paradis, Joseph, dit-elle, puis elle continua: ce n'est pas le Paradis ultime dont parle le Grand Archange Michaël, mais l'ultime monde physique de la Création. C'est la raison pour laquelle personne n'est autorisé à s'y incarner plus d'une vie. Ce lieu a pour but de montrer aux âmes avancées ce qui peut être atteint dans les mondes physiques. Il est fait pour inspirer et rafraîchir ces âmes qui se sont lassées dans la longue bataille de la réalisation de soi. Il est fait pour qu'elles rétablissent la connexion avec leur amourle plus profond, avec leurs buts, leurs aspirations et leurs désirs les plus fondamentaux. II est fait pour les rafraîchir et leur donner un nouveau souffle afin de franchir l'ultime étape qui les sépare de la redécouverte de leur vraie identité.

    Dans ce monde merveilleux, Victor fut amené à percevoir une vision momentanée du Paradis et garda ces mémoires dans sa conscience pour le reste de sa vie.

    Endymion escorta Nova Huit et Victor jusu'à la maison de Nestor, dirigeant de la planète Reath. Nestor expliqua à Victor les choses que je vous ai déjà décrites concernant Reath , et son dessein. Il lui raconta sa propre incarnation sur la planète Terre et dit qu'il aurait à retourner là-bas bientôt pour achever sa propre évolution. Il dit ensuite à Endymion que Victor serait son hôte durant le reste de son séjour sur Reath. Endymion, pour sa part, avait déjà invité Nova Huit jusqu'à son retour sur Arcturus. Ils avaient tous deux beaucoup de choses à se dire sur leurs rôles de Ministres de fEducation de leurs mondes respectifs. Quant à Nestor, il présenta Victor à sa famille qui se composait de sa femme Bérénice et de leur fille Protogénie. La mère et la fille étaient toutes deux d'une extraordinaire beauté dans ce pays où la beauté s'étalait partout. Au premier regard sur Protogénie, Victor oublia complètement Cassandre. Tout d'abord, il ne put comprendre sa réaction face â elle. Quand il lui fut présenté, il toucha sa main et les effets de sa vibration se mêlant à la sienne le rendirent pratiquement muet. Protogénie ressentit à peu près les mêmes effets...
"

    Nous arrêtons ici ce récit extraordinaire où Victor sembla oublier Cassandre après sa rencontre avec cette autre âme-soeur Protogénie . Pour en savoir beaucoup plus, prière de se plonger plus avant dans le chapitre 11 de ce livre fantastique.

    Mais voyons en quelques lignes ce qui s'est passé pour cassandre restée en Atlantide et ici nous prions le alors le novice, d'attacher solidement sa ceinture car à l'altitude où l'on va s'envoler , il rique d'y avoir de sérieuses turbulences...

page 141 c'est Michael qui s'exprime :

    "... Pour Cassandre, une autre sorte de voyage était prévue. Tandis que celui de Victor s'effectuait dans l'espace sidéral, le sien allait se dérouler dans les espaces intérieurs de la Terre.

"Nous en revenons au même point, Michael, dis-je. Votre histoire commence avec la mythologie. Puis vous parlez de la Lémurie et de l'Atlantide, deux grandes civilisations ter- restres, certes, mais dont on ne possède aucune preuve. Ensuite, vous emmenez Victor dans un voyage spatial vers d'autres galaxies. Maintenant, vous me parlez des espaces intérieurs de la Terre. Comment pouvez-vous espérer convaincre quelqu'un de tout cela ? »     Comme je vous l'ai déjà dit, Joseph, reprit Michael, il importe peu que les gens adhèrent à tous les faits. Ceux qui sont intelligents cherchent des réponses. Nous sommes en train d'en donner beaucoup. Nous croyons qu'un grand nombre d'êtres sonderont leur cœur en lisant cette histoire, que la majeure partie de ce dont nous parlons sera significative pour eux et qu'elle les aidera. Cependant, pour conclure, laissez-moi dire ceci. Notre histoire est vraie. La vérité trouve son chemin pour atteindre l'âme du chercheur, même si les apparences peuvent temporairement distraire son regard.

    La planète Terre contient plus de secrets que l'homme n'ose en rêver. Ce que je vous dis maintenant est seulement l'un de ces grands secrets. Vous vous rappelez que Prime Nova racontait â Victor que le Soleil était creux, comme toutes les planètes. De grandes civilisations existent à l'intérieur de la Terre. Je ne vais pas vous parler d'elles maintenant, mais sachez qu'en plus de cet espace sous Terre, l'écorce terrestre abrite aussi de grandes cités civilisées. C'est l'une d'entre elles que je vais évoquer à présent.

    La totalité du continent sud-américain contient plus de secrets que le reste de la Terre. Cachées dans et sous ses immenses jungles, se trouvent les réponses à de nombreux mystères et énigmes qui ont intrigué l'homme et l'ont rendu perplexe pendant des siècles. La cité dont je vous parle est située sous ces jungles. Je ne dirai pas où exactement, pour des raisons évidentes, car la cité existe encore aujourd'hui. Depuis que l'homme fait l'expérience de l'existence terrestre, il vit aussi dans cette cité souterraine. L'espèce humaine et la vie dans cette cité diffèrent de la vie sur Terre exactement comme cette dernière diffère de la vie sur Reath. D'un point de vue philosophique, vous pourriez dire que cette cité souterraine représente la bonté de la planète. Au plus profond du coeur et de l'âme de chaque homme existent la bonté, la pureté et l'amour. Vous n'avez pas à les chercher ailleurs. Vous n'avez pas besoin d'aller sur Reath pour trouver cette perfection à laquelle les hommes bons aspirent sur Terre. Cassandre allait être conduite dans cette cité souterraine où elle apprendrait et expérimenterait la plupart des choses que Victor allait acquérir en voyageant vers une galaxie lointaine.

    Pour simplifier, j'appellerai cette cité Ciudad de Oro ( note du webmaster : sans doute le célèbre El Dorado tant cherché). Rares furent les jours où un ou plusieurs de ses habitants ne marchaient pas parmi les hommes du dessus. Ils ne pouvaient être reconnus par personne, exceptés par les êtres développés psychiquement, car leur apparence est la même que la vôtre. Seule la bague qu'ils portent les distingue sur le plan physique. Spirituellement, ils sont très purs de coeur et, d'une façon discrète, ils font beaucoup pour aider l'humanité sur la Terre.

    C'est Michael qui s'exprime :

    En tant que grands êtres et chefs spirituels, Cronos et Aristée (les parents de Cassandre) connaissaient cette cité et ses habitants. Ils leur rendaient visite de temps en temps. Cronos et Aristée avaient été tous deux invités à se rendre à Ciudad de Oro. Au cours de la liaison de Cassandre et de Victor, Aristée reçut de nouveau la visite de l'un de ces êtres, dont le nom était Janus.

    Aristée évoqua ave lui la possibilité d'accueillir Cassandre dans leur cité. Janus se montra très ouvert. Bien que les visites des étrangers fussent très rares et limitées aux âmes hautement évoluées, Janus savait que Cassandre était qualifiée et serait acceptée par le conseil dirigeant. En conséquence, les préparatifs du voyage commencèrent aussitôt que Victor partit pour Arcturus.

    Bien sûr, on demanda d'abord l'avis de Cassandre. Elle fut exaltée de façon bien compréhensible, autant que Victor le fut par son voyage sur Arcturus. Elle ne pouvait s'empêcher de se poser des questions et d'imaginer à quoi ressemblait la vie dans une cité souterraine. L'idée lui semblait étrange. Sa propre vie à la surface de la Terre était si idyllique qu'elle ne pouvait imaginer une vie souterraine comparable en beauté et en plénitude. Comme elle était artiste et très sensible, elle fut attristée à l'idée de toutes les choses qui devaient manquer dans la vie des habitants souterrains...
"

    Comme toutes les bonnes choses ont une fin, c'est fini pour aujourd'hui, et donc à la revoyure..., si le Maître du Temps, nous en offre l'opportunité.

    Poursuivons alors ce récit, ce jour du 11/08/2012, d'abord par une petite nouvelle digression : Nous découvrons sur Google que le prix Jules-Verne qui fut un prix littéraire attribué de 1927 à 1933 puis de 1958 à 1963, à des œvres d'aventures et de science fiction d'auteurs français et nous apprenons qu'en fin de course, ce prix fut attribué à un certain Vladimir Volkoff (né à Paris le 7 novembre 1932) pour son œuvre intitulé "Métro por l'enfer".

    Quelle que soit, la qualité littéraire de cet ouvrage, vouloir mettre en exergue l'enfer , au lieu d'un lieu paradisiaque comme celui qui nous est décrit plus haut, nous semble une attitude allant tout à l'inverse des aspirations culturelles du site ARTivision. Nous pensons cependant que si ce prix Jules Verne existait encore 20 ans plus tard en 1983, et que de plus Joseph Whitfield était de nationnalité française, alors ce prix lui serait revenu de droit, si les questeurs avaient tant soit peu évolués dans leur conception attardée de cette admirable nature qui nous environne.

    Mais sur le site :

http://www.julesverne.org/index.php?option=com_content&view=article&id=8&Itemid=43&lang=fr

, on apprend aussi, qu'il existe désormais , Les Jules Verne Awards, tels que :

- Les Jules Verne Légendaire Awards célèbrent les plus grands classiques du cinéma d’aventure et de science-fiction Star Wars, Blade Runner, Les Oiseaux, 2001, La Horde Sauvage, La Planète des Singes, etc... lors de projections-anniversaires où le public rencontre l’équipe et les stars.

- Les Jules Verne Achievement Awards distinguent les artistes, aventuriers, réalisateurs et personnalités qui, par leur travail et leur détermination, encouragent l’esprit d’aventure, d’imagination et d’ouverture. Jane Goodall, George Lucas, James Cameron, Jacques Cousteau, Buzz Aldrin, Christopher Reeve font partie des quelques personnalités qui ont reçu le Jules Verne Achievement Award.

- Les Jules Verne Awards récompensent les meilleurs films documentaires d’exploration, de nature et de découverte du moment, au plan international.

     Rien n'empèche donc maintenant que Joseph Whitfield reçoive au moins un "Jules Verne Achievement Award", et vous verrez dans ce qui suit, que cette récompense ne serait nullement usurpée. Alors, Messieurs les questeurs des "Jules Verne Achievement Awards", au travail ...

     Fin de la digression...

     Reprenons ici lors quelques bribes de cette histoire fantastique des nos grandes âmes mythologiques d'abord en Lémurie:

    En page 27, c'est Diane, qui raconte :



    Mais ou trouvait donc cette Lémurie ?

    Et en page 29 et 30, on lit :



    Mais voila un passage qui mettra vraiment mal à l'aise les rationnaliste endurcis si ce n'est pas encore fait ! Comment donc, se passe, dans les hautes sphères la préparation de la naissance d'un être vivant sur Terre ?

    " Laissez-moi continuer à présent. Il n'y avait pas de grande cité sur la Terre en ce temps-là. Ce qui allait devenir Poséid, la grande métropole de l'Atlantide, n'était alors qu'un grand village sur la côte ouest de ce qui s'appelle maintenant l'océan Atlantique. Poséid n'était pas très loin de factuel état de Floride, aux Etats-Unis. C'est là que Cassandre résolut de passer la première de sa nouvelle série de vies.

    Avant que je procède à la narration de cette vie particulière, le moment est venu de vous communiquer des informations très inté ressantes sur les préparatifs nécessaires pour une incarnation importante. J'ai déjà mentionné les accords passés entre les êtres des mondes du mental et de l'esprit avant une incarnation. Ces accords forment la base d'un plan coordonné par lequel bien des choses peuvent être accomplies pour le développement de l'âme individuelle, l'évolution de la Terre et l'accomplissement du Plan Divin.

    En premier lieu, l'âme qui s'incarne établit les règles du jeu. Plus cette vie sera importante, plus grand sera le soin apporté dans la formulation des buts et des objectifs à accom- plir. Tout doit être planifié et ordonné, en priorité d'après les causes et les effets. Ce n'est pas une tâche facile. Quoique nous fassions dans la vie, quelle que soit la décision prise, cela se répercute sur un grand nombre d'autres vies et de situations. Après s'être fixé buts et objectifs, on procède à la sélection des parents, relations, amis, culture, race, religion, facteurs d'intelligence, caractéristiques physiques, etc., requis pour assurer le succès.

    Après avoir choisi les parents, on suscite l'occasion d'une union sexuelle au moment le plus propice pour la fertilisation. Du point de vue de la vie éternelle, je dois vous dire qu'il nous indiffère que le couple parental soit marié ou non selon les us et coutumes de la Terre. Ce qui nous importe, c'est qu'il possèdé toutes les qualités nécessaires au développement de nos âmes qui s'incarnent.

    La synchronisation de la naissance et des influences planétaires joue un rôle capital. Le sexe de l'enfant, les caractéristiques phy siques, les facteurs généraux de santé, les facteurs physiologiques qui déterminent en partie le potentiel mental, ainsi que les facteurs psychologiques qui influenceront les caractéristiques de la personnalité, sont importants. En vérité, tout est important. C'est pourquoi si peu de place est laissée au hasard.

    Il est temps que les parents terrestres comprennent pleinement qu'ils sont seulement les gardiens de l'enfant à naître. Dans la plupart des cas, tout ce qui concerne l'enfant, y compris son nom, a été influencé par l'âme qui, ensuite, devient l'enfant.

    Très souvent, une élaboration génétique énorme est mise en place par l'âme qui arrive. Pensez-vous que c'est par hasard, ou par un "acte de Dieu", qu'il y a souvent une telle différence entre tant de parents et leur progéniture ? C'est plutôt rare, je vous l'assure! Après la conception, la nouvelle âme a en général une grande influence sur le développement adéquat du foetus. Les envies si fréquentes des femmes enceintes pour certains aliments, par exemple, peuvent être provoquées pour fournir certaines vitamines ou minéraux, ou d'autres éléments essentiels à la trame génétique désirée.

    Un jour, bientôt, les parents terrestres joueront un rôle beaucoup plus conscient dans ce processus. Ce jour-là sera un jour heureux.

     Donc, le 10 mars 65.937 av. J.-C., une adorable petite fille, prénommée Cyntha, naquit dans un village prospère au bord de la mer. Un jour, ce village sera la plus grande métropole de la plus grande civilisation de la Terre. Un jour, cette petite fille sera la plus belle et la plus courtisée des femmes, dans une autre civilisation à venir...
"

    Pour en savoir bien plus dans ce domaine, mieux vaut bien sûr, avoir l'ouvrage sous la main...

Mais pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas en dire plus sur cette fameuse Atlantide, qui on sait d'après Platon a été engloutie en un jour et une nuit...

    En pages 76-77-78 :
    "Pour ce faire uneidée de l'Atlantide de ce temps-là, il suffit de considérer les Etats-Unis aujourd'hui. L'Atlantide était réputée sur la Terre pour sa puissance et sa technologie. Cette dernière était plus avancée dans bien des domaines. La différence la plus marquante se situait dans le taux de population de l'Atlantide par rapport à celui de la planète entière. A l'époque, l'humanité terrestre variait entre 200 millions et 275 millions de personnes. Il y avait moins de villes surpeuplées. Les milieux urbains de la Terre se concentraient en quelques villes et comptaient environ 50 millions de citadins. Le reste de la population se répartissait en différentes catégories, allant du rural, pastoral et rustique au primitif, barbare et sauvage.

    A ce propos, il est plus facile de penser à la Terre comme à une immense école. A chaque époque, la population reflète la quantité et la qualité des processus d'éducation cosmique.

    Sur tout le continent de l'Atlantide, la population s'élevait à 55 millions de personnes. Poséid en comptait à peu près un mil lion sept cent mille. Les plus grands penseurs, scientifiques, techniciens, philosophes, professeurs, inventeurs, ingénieurs, artisans, humanistes, déistes, religieux, docteurs, hommes de loi, musiciens, artistes, écrivains et bâtisseurs s'y étaient rassemblés. Après des milliers et des milliers d'années, une grande civilisation avait de nouveau émergé, pour fournir au peuple de la Terre l'opportunité d'élever réellement son niveau de conscience.

    La réunion à Poséid des humains les plus doués de la planète produisit des merveilles en technologie, dans les sciences et les arts, dans la spiritualité et dans le progrès en général.

    L'énergie électrique était fournie en abondance par l'exploitation des réseaux et courants naturels de la Terre. Cette énergie se transmettait sans fil. Le mode de vie était écologique. La pollution n'existait pratiquement pas. Les transports publics étaient assurés par des voitures électriques qui circulaient en permanence dans les rues et ces transports étaient gratuits. Le système d'échange en vigueur n'utilisait pas l'argent, mais donnait une valeur, mesurée en unité d'énergie, suivant les services que l'on rendait â la société. Un tel système éliminait les risques de difficultés économiques. L'art de la guérison était bien plus avancé que sur la Terre aujoûrd'hui. A Poséid, toutes les approches et les disciplines de guérison étaient respectées et utilisées. Le Conseil d'Etat était structuré de telle façon que la charge du gouvernement était confiée automatiquement au plus capable, sans qu'il soit nécessaire de procéder à des élections. Les produits agricoles étaient abondants et d'une grande variété. Le système éducatif était bien meilleur que le vôtre.

    De crainte de vous donner la fausse impression d'une société parfaite, je m'empresse d'ajouter que les germes de la chute de cette grande civilisation étaient déjà présents. Mais nous en reparlerons plus tard.

    Un aspect très important de la culture poséidienne, qui manque toujours sur Terre actuellement, était l'ouverture à la communication et aux visites des frères de l'espace, venant d'autres planètes et de mondes physiques au-delà de la Terre. La plupart de vos scientifiques actuels riraient et se moqueraient d'une telle idée et, pourtant, il en était ainsi. Les preuves de quelques-unes de ces anciennes rencontres existent encore en plusieurs endroits sur la Terre...


    Mais, en pages 105-106, il y a encore bien mieux :

    "En ce temps-là, la Terre était visitée par les frères de l'espace venus aussi bien de l'intérieur que d'au-delà de notre système solaire. Les plus intelligents, les plus avancés technologiquement et les plus puissants de ces êtres venaient des trois planètes du système d'Arcturus. Ils étaient connus (et le sont encore) sous le nom de peuple Novic. Leur dirigeant s'appelait Prime Nova. Malgré une grande ressemblance avec les Terriens, ils étaient assez différents d'eux sur plusieurs points. Leur taille moyenne allait de quatre-vingt-dix centimètres à un mètre vingt. Leurs corps n'étaient pas de chair comme les vôtres, mais semblables à du roc. Leur structure atomique avait pour base la silice et non le carbone. Ils étaient extrêmement puissants physiquement. En dépit de leur petite stature, ils étaous ient, et de loin, plus forts que n'importe quel Terrien. Vous aurez du mal à le croire, mais ils ne mouraient pas. Ils pouvaient être détruits, mais ils ne pouvaient pas mourir. Leur grand âge expliquait leur extrême intelligence. Ils ne ressentaient pas non plus les choses émotionnellement comme vous. La nature émotionnelle des humains de chair et de sang leur était difficile à comprendre et à appréhender. Le peuple Novic a littéralement dirigé des millions et des millions de mondes. Il s'agissait d'un peuple bienveillant qui, depuis longtemps, avait compris la futilité de la guerre. Néanmoins, ils représentaient la plus grande puissance militaire de tous les peuples de l'espace. Prime Nova déclara à plus d'une occasion que leurs systèmes d'ordinateurs étaient les plus vastes et les plus sophistiqués de tout l'univers. Technologiquement, ils pouvaient transcender le temps, et n'étaient donc pas limités par les frontières de nos mondes physiques. Ils pouvaient voyager dans le passé et l'avenir. Pendant d'innombrables milliers d'années, ils avaient observé tous les mondes physiques dans ce secteur entier de l'espace. Par leur observation de ces mondes durant cette longue période, et leurs communications avec les sphères mentales et spirituelles, ils avaient découvert que la planète Terre était sans conteste le centre et le point focal du déploiement du Plan Divin. En outre, ils étaient chargés de protéger autant de mondes physiques que possible des forces négatives. Leur attention était spécialement dirigée sur la protection de la Terre attendant l'avènement de l'Enfant Dieu.

    Victor ne pouvait croire à sa bonne fortune quand Cronos lui parla de son prochain voyage dans l'espace. Il était si excité en imaginant tous les détails d'un tel voyage qu'il oublia momentanément que celui-ci l'emmènerait très loin de sa bien-aimée Cassandre. Quand il reprit ses esprits, il demanda à Cronos s'il y avait une possibilité de partager cette expérience avec Cassandre. Cronos lui expliqua patiemment qu'il ne fallait pas y compter...
"

Pour ne pas subir les affres judiciaires très jutifiés de l'auteur du livre et de son éditeur, nous arrêtons ici cette fantastique narration...

    Ah nous allions cependant l'oublié ...et nous ne l'avons pas encore révélé : La superbe cité Ciudad de Oro (El Dorado) vue plus haut, bien cachée sous l'Amazonie et que Cassandre est allée visiter, est...en fait venue de l'espace car c'était à l'origine ( et c'est toujours), un vaiseau spatial très sophistiqué.. Mais lisez plutot encore, un peu cela :

    " Pensez-vous, Michael, interrompis-je, que cette partie de votre histoire sera le moins du monde crédible pour nos futurs lecteurs ?
    Je ne vois pas pourquoi elle ne le serait pas, Joseph, répondit-il. S'ils peuvent trouver le reste de notre récit plausible, cette partie-là ne devrait présenter aucun problème. Après tout, vos propres scientifiques de la Terre projettent d'ériger des bases sur votre Lune depuis des années. S'il leur était technologiquement possible aujourd'hui de préfabriquer une base lunaire complète et de l'envoyer sur la Lune, je suis sûr qu'ils le feraient. En fait, cela leur est déjà possible maintenant. Ce qui les en empêche principalement ne dépend que de l'économie, de la logistique et de la politique.

    A l'époque où ce grand vaisseau spatial fut construit et mené sur Terre, il constituait la solution la plus pratique au problème. De toute façon, Cassandre n'eut aucun mal à accepter cette réalité. Dans le contexte technologique de cette époque en Atlantide, un tel projet était tout à fait concevable.

    En premier lieu, le vaisseau fut établi dans une immense vallée qui avait été creusée pour la circonstance. A l'origine, sa surface supérieure était visible. Des siècles plus tard, il fut décidé de la recouvrir de terre et de végétation naturelle afin de la cacher de façon permanente. Les dimensions du vaisseau sont de vingt-trois kilomètres de chaque côté pour sept kilomètres et demi de profondeur. Il est totalement autonome, y compris son système de régulation climatique. Les matériaux utilisés pour sa construction ne sont pas sujets au même degré de corrosion et de détérioration que les éléments terrestres. En conséquence, tous les systèmes du vaisseau sont intacts et fonctionnent encore à ce jour.
"

     Mais il y a aussi ce passage oublié, qui ferait merveille dans nos articles sur les Pyramides :

http://www.artivision.fr/docs/Avinsky.html

http://www.artivision.fr/docs/Unplusapyramides.html

     En effet, le Ministre de l'Agriculture et de l'Horticulture de Ciudad de Oro, qui était une femme nommée Melissa, a décidé de faire visiter à Cassandre, la Grande Pyramide... (Eh oui... elle existait déjà, à cette époque).

    Et voici ce que l'on découvre en partie, aux pages 182-183-184 :

    " Puis, Mélissa dit à Cassandre que la pyramide fut construite pour certains objectifs. Tout d'abord, sa situation coïncide exactement avec l'intersection des plus grands courants souterrains et aériens. Vous vous rappelez, Joseph, quand je vous décrivais comment il était possible de capter ces courants pour obtenir de l'énergie. Cette situation, combinée avec cette structure, rendait possible la production de toute l'énergie nécessaire à l'homme de la Terre à cette époque. La structure de la pyramide elle-même possédait une capacité inhérente d'accumulation d'énergie virtuellement illimitée. Grâce â une technologie secrète, cette énergie était transmise â Poséid et aux autres cités atlantes sans l'aide de câbles. Quand, dans les millénaires suivants, la destruction de l'Atlantide devint imminente, le dirigeant de Ciudad de Oro désactiva le poten- tiel énergétique de la pyramide. Suite à cette époque, des vandales et des pillards transformèrent complètement sa surface en enlevant les pierres originelles de marbre blanc et le revêtement d'or du sommet.

    Mélissa expliqua ensuite que la grande pyramide était l'entrée principale par laquelle les êtres de l'astral, venus d'autres planètes, arrivaient sur la Terre avant de s'incarner. Il existait d'autres entrées, bien sûr, mais en ce temps-là, celle-ci était la plus importante. Elle expliqua encore à Cassandre comment les initiés étaient instruits, dans le secret des pièces intérieures, à certains mystères sacrés de la grande pyramide. Les propriétés uniques de la pyramide procuraient un lieu d'études parfait pour former les initiés des sphères physiques et mentales.

    Mélissa dit à Cassandre que, dans la mesure où la Terre elle-même était un être vivant, cette connexion entre le principe physique biologique et le flot de l'énergie astrale permettait à la planète Terre de devenir plus consciente. Elle était comparable à un être humain apprenant que la vie continue dans les mondes spirituels après la mort. Quand une personne devient consciente de sa propre immortalité, cela ouvre la porte à une croissance illimitée de sa conscience. La même chose s'applique à la Terre en tant qu'être vivant.

    Pendant ce temps, ils étaient arrivés au-dessus de la pyramide et Mélissa demanda au pilote d'atterrir. Cassandre était évidemment très curieuse. Sa sensibilité psychique en éveil, elle éprouvait le besoin d'en savoir et d'en découvrir plus.

    Elles furent accueillies chaleureusement par les officiels responsables de l'entretien et de la protection du site. Mélissa n'était pas une inconnue en ces lieux. Elle était elle-même une initiée et une grande enseignante. Il lui arrivait d'accompagner des candidats à l'initiation venus de Ciudad de Oro. Avec le consentement des responsables du maintien de l'inviolabilité des centres d'initiés de la pyramide, elle s'engagea dans l'entrée avec Cassandre.

    Elles avancèrent, seules et silencieuses, le long des passages secrets, jusqu'au moment où Mélissa s'arrêta soudainement. Cassandre demanda ce qui se passait. Mélissa lui dit qu'elle était sur le point de lui montrer quelque chose que bien peu d'êtres avaient vu ou verraient jamais. Elle demanda à Cassandre de garder le secret le plus absolu. Cassandre accepta bien sûr et Mélissa prononça alors un mot à voix haute. L'intonation de ce mot particulier activa un mécanisme, sensible au son, qui fit s'ouvrir une énorme pierre, révélant une vaste pièce. Elles y pénétrèrent et Mélissa ferma la porte. Elle dit à Cassandre que c'était une salle spéciale où étaient conservés les enregistrements complets, relatés chronologiquement, de l'histoire entière de l'homme sur la planète Terre. Un jour, lui dit-elle encore, ces archives seront enfin révélées au public pour fournir des preuves de la véritable histoire de l'homme sur la planète. Un jour, elles authentifieront un grand nombre de croyances controversées et en invalideront aussi beaucoup d'autres. La plupart de ces archives étaient des copies de celles qui étaient gardées à Ciudad de Oro.


    Et donc, chers internautes pour approfondir cette lecture, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

    Alors, finalement, Messieurs les questeurs, votre moderne "Jules Verne Achievement Award" est-il mérité ou pas, à l'auteur de "La quête éternelle" ? ...



V Quand ARTivision, découvre un autre extraordinaire texte , qui nous vient de l'écrivain Anne Givaudan, spécialiste de la "Haute Transcendance", et texte qui est dans la droite ligne du paragraphe qui précède.


    Le 21/08/2012, nous avons reçu du Canada, la missive suivante :

From: André J......
Sent: Tuesday, August 21, 2012 9:42 PM
To: Fred IDYLLE

Subject: La face cachée de la Lune.


        Cher Fred,

    Je suis tombé sur ce texte. Étonnant tout de même :



      
Voyons d'abord le préambule qui nous présente ce long texte dont bien sûr nous ne vous présenterons que quelques extraits significatifs :

    " Pour ceux qui doutent encore de l'action des extraterrestres sur notre planète, ou qui ont encore des idées confuses à ce propos, voici un extrait du livre Alliance de Anne Givaudan, qui vous montrera combien les êtres de l'Alliance des planètes confédérées de notre galaxie ont toujours fait le maximum pour nous aider et qu'il serait temps que les êtres humains leur facilitent un peu la tâche, étant donné les difficultés déjà existantes qui existent en dehors de notre planète.

      Ne manquons pas de remercier tous ces êtres qui nous témoignent tout leur Amour, uniquement leur Amour !

      A bon entendeur...Régis Fugier"


     Remarquons d'abord que, même si elle n'en fait pas allusion dans le texte dont il est question ici, Anne Givaudan, nous avait déjà gratifié dans un de ses précédents ouvrages ("LE VOYAGE A SHAMBHALLA") de 1986, de ce passage absolument fantastique, et en plus, très poétique, et qui est à l'origine du puissant intérêt d'ARTivision, pour l'affaire inouïe de la Terre creuse:

    Pages 193 et 194 :

            " Votre Terre est creuse, vous le savez, creuse comme le sont toutes les planètes du système solaire, aussi creuse qu'une noix sans ses cerneaux .
     Là également, vous attendent les prémices d'un avenir fabuleux ou plutôt d'un présent déjà bouillonnant en vous. Lorsque les sages disent aux hommes de chercher à l'intérieur d'eux mêmes, ils sont dans la vérité à tous les stades de compréhension. La Terre vous suggère en certaines contrées la grande flamme de son cœur. Elle la fait s'élancer vers le cieux comme le lotus flamboyant et tel un baiser d'union avec ce qui est en haut. Cette flamme ou plutôt ces flammes sont les aurores boréales ou australes. C'est la radiation cristalline du soleil intérieur enclos dans le grand être qui nous porte tous et qui jaillit par les pôles. C'est aussi une source vitale éthérique dont vous ne pouvez avoir idée. L'heure ne se présente pas encore d'éluder pour l'homme la totalité des mystères de l'Agartha et du continent central. Nous refusons de précipiter ce temps pour la sauvegarde de la majorité des consciences immatures. Vos gouvernements s'y refusent aussi, bien que partiellement informés pour la sauvegarde de leur pouvoir
" .

    Pas mal n'est-ce pas cela !!! qui ne peut que déjà nous mettre, sur les rails du fantastique, qui va suivre...

    Mais, voyons donc quelques bribes du texte de l'Alliance ...

    Et pour commencer, voici une l'image du début :


    Vous avez bien noté, que ce sont les "Maîtres Cosmiques", qui ont décidé de stabiliser la rotation de la Lune, afin qu'elle nous présente toujours la même face. Cette opération est donc venue après celle décrite par Rose C dans notre article stupéfiant :

http://www.artivision.fr/docs/Roselune.html


    Mais avançons davantage dans ce texte :

    "La Lune de votre Terre a aussi une autre fonction, sur un plan plus subtil. Ainsi, lorsqu'une planète a terminé un cycle de son évolution et se transforme, elle passe sur un autre niveau de vibration et ses habitants font de même. Tu n'ignores cependant pas que certains êtres avancent plus lentement. Une lune qui est en quelque sorte comparable à un satellite d'une terre en évolution se crée alors. Elle offre ainsi son corps pour que des êtres puissent évoluer à leur rythme et connaître les expériences nécessaires à leur croissance.

    Chaque planète a une ou plusieurs lunes établies sur ce même principe. De vos "véhicules", vous pouvez voir nos bases qui sont assez densifiées pour cela, mais la vie qui y règne ne peut vous apparaître, car elle est à un niveau trop éloigné du vôtre pour que vos yeux physiques la perçoivent
"

    Peut-être qu'une de ces bases densifiées se présente sous la forme bien connue des amis d'ARTivision :


    Et avec deux petits agrandissements :


     Et avec une représentation, imaginée en 3D on a :


mais voyons plus loin :

    ""C'est la planète Terre ! Regarde-la bien."

    Magnifique, ronde et bleutée, la Terre s'offre à mon regard et à cet instant même, je comprends pourquoi elle est si souvent appelée la planète bleue. Le bleu qui en émane n'est pas simplement le bleu de ses mers, mais aussi celui de son coeur. Elle est là, comme suspendue dans un espace sans limite. Je la regarde avec les yeux de l'âme et avec tout l'amour dont je suis capable à cet instant... C'est alors très précisément qu'elle accepte de me dévoiler son âme : des volutes de couleur entourent son corps. Ce sont des émanations bleues, vertes et oranges, avec du blanc aussi par endroit et l'ensemble serait d'une beauté extrême si... un halo gris n'opacifiait pas ces couleurs, ne les rendait plus ternes... Si par endroits n'existaient pas ces taches d'un brun rouge que l'on peut percevoir sur des organes cancéreux... Si des lignes plus sombres n'encombraient pas sa surface marquant ainsi un manque de fluidité dans la circulation de ses énergies. Je me surprends à penser en thérapeute, comme lorsque je me trouve en présence d'un être en difficulté qui me demande de l'aide.

    La Terre me paraît si belle et en même temps si fatiguée, si malade à certains endroits que je ne sais que faire.

    La petite voix fine et inconnue reprend alors à l'intérieur de moi :

"La Terre ne peut mourir mais elle peut se secouer, se transformer, changer pour nettoyer son corps et son âme qui souffrent. Le grand être de la Terre a offert son corps et son âme, pour permettre à ceux qui l'habitent d'expérimenter la Vie qu'elle propose. Aujourd'hui, elle a du mal à respirer. Ainsi, elle attend votre transformation mais elle suit aussi les grandes lois cosmiques et elle sait qu'à un moment précis, elle ne pourra plus retarder son évolution propre en fonction de la vôtre.

    Ce moment n'est pas très éloigné, dans vos temps terrestres. La planète va prendre une nouvelle grande inspiration suivie d'une aussi longue expiration. Dans ces moments-là, son axe va se modifier, mais il vous est encore possible de le vivre de différentes façons. Le bouleversement, le changement pourra être total, tant sur les plans physiques que subtils si rien n'a réellement changé en vous. Si une transformation s'est opérée sur vos corps subtils, vous ressentirez alors ce changement comme un grand pas en avant pour votre humanité, votre Terre et vous-même. Vos vibrations feront alors que tous vos corps seront sur un plan moins dense. Votre rythme vibratoire, accordé à celui de la planète Terre vous permettra de passer ensemble vers un champ de Vie plus vaste.     Avant que vous ne puissiez en arriver là, vous laisserez beaucoup de ce qui vous encombre et que vous croyez être votre force. Vos faux dogmes, vos fausses sécurités s'effriteront les uns après les autres jusqu'à ce que vous reveniez enfin vers vous.
"

    J'aimerais connaître la provenance de cette voix dont l'assurance et la légèreté me troublent. C'est alors qu'arrive la réponse limpide et claire :


"Mon personnage n'a guère d'importance, sache seulement que je suis d'une planète très éloignée de la tienne et où notre aspect physique te surprendrait, tant il a peu de rapport avec vos normes actuelles. Ma fonction essentielle réside dans l'aide apportée à la transition et à la transformation des grands êtres des planètes de ce système solaire, et d'autres plus éloignés. C'est cela qui me permet de t'apporter ces informations... Je ne suis pas seul, bien sûr, dans cette tache ; et avec d'autres, nous pensons que le moment est venu de vous informer avec plus de précisions de l'évolution qui vous attend. Les moyens pour cela sont divers, mais nous n'en négligeons aucun. Il est urgent que vous sachiez combien la Terre est proche d'une grande transformation ; mais que cela n'ajoute pas à vos peurs déjà si nombreuses ! Toute transformation en vue d'une croissance est belle et souvenez-vous de la phrase de l'un de vos sages : "Ce que la chenille appelle la fin du monde, le maître l'appelle papillon" !

    De votre confiance en la vie, de votre transparence, de votre non-attachement à des valeurs usées, viendra la fluidité de votre transformation
"

    La voix s'est tue un instant, puis reprend presque dans un chuchotement :

"La plupart de vos gouvernants et ceux qui les dirigent connaissent l'existence de nos bases sur la face cachée de la Lune. Penses-tu que les programmes d'exploration aient été interrompus par hasard ? Il ne peut simplement y avoir de tels programmes sans notre accord et pour cela, il faudrait simplement que vos explorateurs cessent d'être des conquérants..."

"Conquérant" est bien le mot qui convient à nos explorations actuelles, qui bien souvent, se résument à prendre, à se défendre, à posséder... Je me prends à rêver à un monde idéal et réalisable où chacun irait à la conquête ou plutôt à la découverte d'une seule terre : lui-même.

A ce sujet il est peit être utile de placer ici ce paragraphe clair et net que nous avons placé dès le 02/03/2005 a notre article :
http://www.artivision.fr/docs/Ameriquechocretour.html


    "Notons que ce Mr Patrick Moore, qui fut décoré en 1969 de l'Ordre L'Empire Britannique pour ses travaux sur l'Astronomie, est donc l'auteur de nombreux ouvrages, dont le très connu "Atlas de la conquête de la Lune" (notez l'orgueil du mot "conquête" qui pourrait parfaitement être remplacé par le mot "découverte", bien plus modeste et surtout plus correct) aux Editions Payot Lausanne 1969."

     Mais poursuivons voulez-vous le texte en question :

" Cette salle est un peu ce que vous appelleriez une salle de repos entre deux voyages interplanétaires , continue la voix. Certains s'y retrouvent et font le point sur leur voyage, ils se détendent aussi, et absorbent une énergie particulière que seule cette planète peut leur offrir de par le magnétisme qu'elle dégage. Ainsi, leur route sera facilitée, pour eux comme pour leurs engins interplanétaires.

     Je sais que lors de certains de tes voyages hors du corps, il t'est arrivé de rencontrer des êtres très différents physiquement de ceux de la Terre, mais tu n'as jamais eu l'opportunité de les rencontrer en aussi grand nombre et d'une manière aussi proche !
"

     J'ai vraiment la sensation d'être ici en présence de représentants d'un grand nombre de planètes aux populations plus variées les unes que les autres. D'autre part, je me demande comment ils peuvent percevoir si aisément ma présence subtile. Est-ce moi qui suis densifiée ou ces êtres qui sont tous à un niveau plus subtil ?...

"...Il est arrivé parfois que nous accueillions ici des êtres de la planète Terre ou habitant cette Terre, nous avons été prévenus de ta visite par nos amis qui t'accompagnent. Sois la bienvenue parmi nous ! Nous espérons un jour, pouvoir compter parmi nous des représentants de la Terre. Ce jour-là sera grand pour nous tous, car nous regrettons que les contacts soient jusqu'à présent si peu reconnus, si ridiculisés et surtout si étouffés. Nous connaissons vos lois et vos concepts, j'œuvre particulièrement dans l'élaboration des lois inter-galactiques pour plus de fluidité dans nos échanges. Cependant si par le passé, comme vous le faites aujourd'hui, nous avons créé ces lois pour dominer, nous nous sommes vite aperçus de l'impasse dans laquelle nous nous étions engouffrés.

    Sur ma planète, nous avons dû arriver à une dévitalisation complète de notre énergie, à un arrêt, une stagnation de notre savoir... En fait, il nous a fallu nous trouver face à un mur énorme, infranchissable, face à une voie sans issue pour que, dans un sursaut, nous fassions marche arrière. Il nous a fallu un long temps de réapprentissage pour nettoyer en nous tout ce qui nous donnait une illusion d'autorité, de sécurité. Lorsqu'enfin nous avons compris que nous ne pouvions avancer seuls et que l'autre n'était pas l'ennemi mais un peu de nous, alors seulement, notre planète a commencé à retrouver sa vitalité et nous avons pu rejoindre les planètes confédérées.


    Nous souhaitons simplement en nos cœurs que vous ne soyez pas obligés d'arriver jusqu'au mur pour vous ouvrir à d'autres réalités, non pas dans un esprit de protection ou de conquêtes, mais avec l'envie de partager, de collaborer à la Vie dans son essence même. Nous avons longuement et durement payé pour notre soif de pouvoir et nous savons les pièges qui se cachent derrière toutes les propositions que certains êtres font aux chefs non officiels de vos dirigeants publics.

    La Technologie sans Amour mène au dessèchement, que ce soit de votre planète ou de vous-mêmes. Il y a bien longtemps, nous avons connu ce moment d'exaltation due à une technologie avancée qui nous a menés jusqu'au gouffre : celui de la solitude, du dessèchement, de la stagnation et de la momification. Ne croyez pas que cela ne puisse toucher que la planète sur laquelle nous vivons ou sur laquelle vous vivez. Chaque organisme vivant en subit fatalement les retombées et certaines planètes ont vu leurs habitants se flétrir et dépérir par manque... de Joie. Cela étonne peut-être ceux qui ne connaissent pas les interactions subtiles qui se déroulent entre un organisme vivant et son environnement, mais pour nous c'est une évidence.

    La Joie et l'Amour permettent un champ de cohérence entre différentes formes de vie pour maintenir et générer la vie. Si ce champ disparaît par manque de nourriture, plus rien ne peut continuer à fleurir, que ce soit sur un plan subtil ou physique. Faire une séparation entre ces deux mondes est encore une aberration.
"

    Pour en savoir plus sur l'intercommunication qui existe entre les êtres vivants, prière de se reporter à nos articles clefs :

http://www.artivision.fr/docs/dimcos.html
http://www.artivision.fr/docs/monamielarose.html


    Mais voyons le summum qui devrait faire grincer les dents des bien-pensants imbus de leur grand savoir...

"La Terre a une histoire tout à fait particulière et si actuellement nous nous intéressons davantage encore à elle, ce n'est cependant pas la première fois... De multiples fois, au cours de vos âges, nous sommes venus vous visiter. Nous avons contacté les êtres les plus aptes à nous comprendre dans chacune de vos grandes civilisations et à chacune de vos grandes périodes d'humanité. Il fut des moments où certains parmi les hommes initiés avaient régulièrement des contacts avec nous et nos planètes. Ainsi, la Terre et ses habitants ont pu prendre leur essor. Toutes les grandes traditions, celles que vous connaissez, et celles dont vous avez même oublié le nom, ont eu des contacts avec nous. Lorsque je dis "nous", comprends bien qu'il ne s'agit en rien de ma race seule, mais de multiples races aux connaissances diverses permettant d'inclure des schémas d'avancement dans ces civilisations.

    Certains humains, longtemps, bien longtemps après, lors de périodes plus obscures, se sont souvenus de nous et ont établi des dogmes, croyant résumer ainsi notre enseignement. Ils ont aussi érigé des statues et ont fait de nous des dieux. Ils avaient oublié l'Essence même de notre Venue, le Sens de notre enseignement. Le contact s'est alors rompu car l'énergie humaine ne le permettait plus. Les hommes les plus avides de pouvoirs dénaturèrent alors nos paroles à leur profit et se servirent de nous pour diviser et organiser des sacrifices devant soi-disant nous apaiser... Ainsi, voulant nous retrouver, ils nous écartaient de plus en plus de leur cœur...

...Certains d'entre nous ont commencé de poser en divers endroits de la Terre ce que l'on pourrait appeler des "boîtes noires". Il s'agit de données d'autres mondes que le vôtre, pouvant permettre une compréhension et une avance sans commune mesure avec ce que vous connaissez aujourd'hui. Leur action est aussi active sur un plan énergétique, car elles propagent des ondes bénéfiques avec régularité sur Terre. Leur découverte permettra une avance sans précédent de votre monde, mais elle dépend avant tout du développement de votre conscience.

    Dans un autre temps, certain parmi nous ont été chargé de la mise en place de pyramides de quartz dans les veines de la Terre. Leur but a été, pendant un temps, de régénérer les grands Nadis du corps terrestre. Cette action a évité de nombreuses secousses sur le plan tellurique mais aussi social et humain par répercussion. Lorsque je dis "a été", c'est parce que aujourd'hui, certaines de ces pyramides ont été découvertes, utilisées à d'autres fins et abîmées. Elle n'ont plus, de toute façon, la même utilité, car la conscience humaine s'est ouverte depuis au domaine des vibrations et des énergies, et en connaît de façon plus individuelle le fonctionnement.

    Plus récemment, depuis le début de vos années cinquante, notre action s'est encore intensifiée. La mise en place d'un gouvernement mondial attiré par la soif de puissance et le manque d'unité de votre monde, comportait et comporte toujours un risque majeur : celui d'une destruction massive d'une partie des habitants de la planète, en vue d'une mainmise sur le reste, à des fins tout à fait personnelles et utilitaires. Mais ceci n'est que la pointe d'un iceberg dont vous auriez peine à imaginer les moyens et les buts. Il est dans les mondes que vous dites subtils, d'étranges luttes de pouvoir, et vous devez savoir que tout ce qui vient des étoiles n'est pas toujours lumineux, quel que soit le niveau de connaissance et de technologie qui vous ferait penser le contraire. Nous avons alors mis en place d'autres moyens d'éveil...

...Rien n'est jamais inutile ! Toute attention que tu portes sur un instant de ta vie le rend plus vivant encore et c'est cela la vie et le miracle de la vie... Et pourtant, dans ce même instant, rien n'a l'importance dramatique que bien souvent sur Terre vous accordez aux événements, et c'est aussi cela la difficulté de vos vies. Vous devez apprendre à choisir ce à quoi vous accordez de l'attention, mais ne faites pas de cette attention une tension. Transformez plutôt les instants de votre vie à une suite de moments de lumière ! Accordez toutes l'attention et l'amour dont vous êtes capables à chaque geste, à chaque parole, à chaque regard des différents épisodes de votre vie, et vous verrez combien cette attention rendra plus fluide et plus légère cette vie. Vous êtes là sans être là, vous vivez machinalement et vous vous épuisez à ce jeu sur tous les plans de votre être. Vos pharmacies personnelles sont pleines de médicaments auxquels vous aimeriez laisser la tâche de vous rendre plus calme... Mais rien, ni personne ne pourra éteindre ce désir qui vous brûle, cette soif, cette sensation de vide qui vous habite, excepté vous-mêmes.

    Vous avez soif d'Amour et vous croyez compenser cela par l'action qui vous donne l'illusion d'être plus vivants. Vous voulez être utiles, vous voulez diriger votre vie non par Amour de la Vie mais par amour de la puissance. Je ne parle pas de cette puissance évidente de posséder le plus beau ou le meilleur... Je parle ici de votre peur du vide, de votre peur du manque, de votre absence de Foi, que votre mental inférieur manipule avec tant de facilité ! Son rôle est de vous faire croire que vous êtes seuls, pauvres, inutiles et bien d'autres choses encore et il n'a pas beaucoup de peine pour y arriver ! Vous êtes mal avec vous-mêmes parce que vous avez fermé une partie de votre être à la confiance dans la Vie. Vous n'êtes presque jamais présent parce que vous fuyez l'inconnu et ses conséquences... Mais le manque de confiance ne peut exister sans le manque d'amour. Vous l'avez tous au fond de vous, cet Amour, mais n'oubliez pas que votre incarnation terrestre vous demande de le redécouvrir. Aimer, sourire, avoir confiance, au-delà de tous les événements et sans naïveté, cela s'apprend, et comme un enfant qui apprend à marcher, chaque instant est un merveilleux moment d'apprentissage.     Vous cherchez partout des Maîtres, vous courez toujours derrière ces désirs, vous voulez connaître votre rôle, ce que vous devez faire de votre Vie et comment ? Toutes ces recherches, toutes ces questions font que bien souvent vous ne voyez pas que votre vie est le plus grand des maîtres, que chaque instant est exactement celui pour lequel vous êtes venus et que votre quête se trouve dans l'instant que vous vivez ! L'Absolu est une absurdité. Rien n'est jamais figé dans un univers quel qu'il soit et la quête d'absolu n'est jamais que celle de votre absolu du moment. Si votre route est jalonnée d'événements, faites une pause et regardez en vous, car quelque part en vous, il y a une dissonance : Votre coeur aimerait, mais votre raison, vos paroles ou vos actes, n'agissent pas en conséquence. Demandez-vous alors simplement : qui dirige la vie en moi ? et je ne doute pas, si votre quête est sincère que vous ne trouviez rapidement des éléments de réponse.
"


    Mais, arrêtons ici, voulez-vous la transcription de certains passages de ce superbe texte, avant de subir les foudres justifiées de l'auteur et de son Éditeur. Et puis, que dire de plus, sinon que cela... :

A bon entendeur Salut .. et merci encore aux Beatles, et à
Mme Santha Rama Rau, de nous en avoir révélé, les prémices
.


VI Quand ARTivision, analyse, plus avant, une phrase clef, de l' extraordinaire texte précédant , d'Anne Givaudan.


    Reprenons voulez-vous le passage suivant :

"La plupart de vos gouvernants et ceux qui les dirigent connaissent l'existence de nos bases sur la face cachée de la Lune. Penses-tu que les programmes d'exploration aient été interrompus par hasard ? Il ne peut simplement y avoir de tels programmes sans notre accord et pour cela, il faudrait simplement que vos explorateurs cessent d'être des conquérants..."

    Il ne nous reste donc qu'à nous poser la question cruxiale de savoir pourquoi d'un seul coup les prétendues missions "Apollo", sur la Lune ont brutalement cessé officiellement, après Apollo 17 ( Certains prétendent qu'il y a eu un Apollo 20 qui s'est posé sur la face cachée de la Lune : Voir le site :

http://fakeourealite.pro-forums.fr/t182-la-mission-apollo-20-une-epave-d-un-vaisseau-sur-la-lune


..et cela, selon nous, ne fut certainement pas réalisé en utilisant au départ la fusée SATURN V)
.

    Ce paragraphe pourrait donc parfaitement s'insérer à la fin de notre article :

http://www.artivision.fr/docs/Apollo8enquestion.html


    Ce paragraphe nous suggère le fait que ce n'est pas du tout par Hasard que ces programmes Apollo et consorts ont été arrêtés. Hélas, Oh vive consternation, ce texte ne précise pas à quel niveau l'interruption a eu lieu. Cette interdiction a-t-elle été décrétée dès la période d'Apollo 7 (11/10/1968), dont les cosmonautes W. Schirra D. Eisele, et W. Cunningham, ont fait dit-on 163 révolutions orbitales pour préparer la prétendue mission Apollo 8 qui devait aller virvolter autour de l'Astre des nuits. Dans l'article cité juste au-dessus, nous prétendons démontrer, que cette mission Apollo 8 était vouée à l'échec étant donnée, sa très grande complexité, et surtout, le fait qu'elle était orchestrée en utilisant des ordinateurs très primitifs pour l'époque.

    Rappelons aussi, que cette mission Apollo 8 (21/12/1968) fut suivie d'Apollo 9 (03/03/1969), et que les cosmonautes J. McDivitt , D.scott, et R.Schweickart, ont dû se sentir bigrement frustrés de ne pas aller, eux aussi, orbiter autour de la Lune, car ils n'ont eu droit eux, qu'à 152 révolutions orbitales autour de notre bonne vieille Terre, alors qu'Apollo 10, était aussi programmé pour une bonne ronde autour de la Lune.

    Mais les Maîtres qui disent plus haut ceci :"...il faudrait simplement que vos explorateurs cessent d'être des conquérants..." ont dû, pour en arriver à cet implacable point de vue, subir une terrible agression, de la part de ces pseudos conquérants de la Terre.

     Nous serions restés là, dans une attitude interrogative, si nous n'avions trouvé recemment dans nos dossiers, ce qui suit, et qui est souligné en rouge :


     Et nous étions en 1958..bien avant les Apollos n'est-ce pas!! Mais voyons sur Google, ce que l'on peut trouver là-dessus :


     Mais, voyons en un peu plus, sur le site :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_A119


Le projet A119 (anglais : Project A119), aussi connu comme A Study of Lunar Research Flights (« Étude sur les vols de recherche lunaires ») est un projet secret mis au point dans les années 1950 par l'United States Air Force. L'objectif du projet était de faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune[1] afin de démontrer la puissance des forces armées américaines et stimuler le moral de la population américaine, qui était en berne après le succès de l'Union des républiques socialistes soviétiques au début de la course à l'espace. Le projet A119 n'a jamais été mis en ?uvre, principalement parce qu'apparemment se poser sur la Lune serait une réussite beaucoup plus acceptable aux yeux du public américain.

Les documents du projet sont restés secret pendant près de 45 ans et l'existence du projet n'a été révélé qu'au début des années 2000 par un ancien responsable de la National Aeronautics and Space Administration (NASA), Leonard Reiffel, qui a dirigé le projet en 1958. Carl Sagan a fait partie de l'équipe chargée de prévoir les effets d'une explosion nucléaire dans un environnement à faible gravité.

Malgré les révélations de Reiffel, le gouvernement américain n'a jamais officiellement reconnu son implication dans cette étude.

    Mais on pourrait aussi en demander bien plus, au site :
http://www.liberation.fr/sciences/0101335399-la-lune-echappe-a-un-attentat


De : DELBECQ Denis

    
Les Américains avaient projeté de faire exploser une bombe atomique sur la Lune.


    Le projet A119, démarré en janvier 1958, devait établir quels effets visuels pourraient être observés depuis la Terre en cas d'explosion d'une bombe A. Un an après le lancement de Spoutnik par l'URSS, les Etats-Unis espéraient impressionner l'opinion publique et les autorités soviétiques. Peu importaient, pour l'US Air Force, les conséquences sur l'environnement primitif de la Lune, il s'agissait de frapper un grand coup. Le projet sera abandonné au bout de neuf mois, en raison des risques encourus sur Terre en cas d'échec du lancement. Les dossiers furent détruits en 1987. Le responsable, Leonard Reiffel, a raconté toute l'histoire dans une lettre à Nature publiée début mai. Il y souligne que le célèbre astronome Carl Sagan a probablement brisé le secret dès mars 1959. Recruté comme étudiant pour travailler sur l'expansion des gaz et poussières consécutives à une explosion lunaire, il avait mentionné ses activités dans une demande de bourse adressée à une fondation extérieure. Reiffel révèle au passage que le jeune astronome avait tenté de détourner ses travaux vers une application plus scientifique, la recherche d'éventuelles molécules organiques dans le sous-sol de la Lune.

    Et pour clore en beauté tout cela, allons sur le site :

http://secretebase.free.fr/ovni/dossiers/nucleaire/nucleaire.htm


LES OVNIS ET LE NUCLEAIRE

Contrôle Stratégique Aérien et Installations Nucléaires.

    Il y aurait un lien entre l'apparition d'Ovni et le nucléaire. En France, nous avons cette histoire au sujet du plateau d'Albion, mais ce n'est pas la seule. Il semblerait que nos visiteurs (s'ils existent bien évidement) s'interessent aux activités nucléaires de notre civilisation. Des conseillers Américains auraient eu l'idée de provoquer des explosions volontairement afin de mesurer le temps que mettaient les OVNI pour arriver sur site. Il est à noter que le site de Roswell n'est pas très loin de la base ou la première bombe atomique fut créée! Des cas français démontrent le même intérêt nucléaire de la part des OVNI, notament une observation au-dessus de la zone de tests atomiques de Colomb-Béchar dans le désert algérien en décembre 1965..... .....................................................................................................................

TEMOIGNAGES


    Le Colonel Ross Dedrickson (US Air Force, membre de la Commission relative à l’énergie nucléaire)

    « Après que je suis parti en retraite de l’armée de l’air des Etats-Unis, j’ai rejoint la compagnie Boeing, j’étais en charge du recensement de toute la flotte nucléaire pour les missiles de type Minuteman. Au cours de cet incident, ils ont bel et bien pris en photo l’OVNI qui suivait le missile, lorsque le dit OVNI montait dans le vide, avec un faisceau lumineux tout autour, et neutralisa le missile. J’ai aussi appris qu’un nombre d’incidents, tel que le cas de quelques armes nucléaires envoyées dans l’espace, puis détruites par les extraterrestres. Notre gouvernement a envoyé une arme nucléaire en vue d’une explosion sur la surface lunaire… (et) les extraterrestres ont détruit l’arme sur sa trajectoire vers la lune. (Apparemment) l’idée de quelconque explosion dans l’espace par quelconque gouvernement terrien était intolérable pour les extraterrestres, et on a eu très souvent la preuve. »



    Que dire ici de plus, sinon ce que disent les anglo-Saxons dans des situations embarrassantes : No Comment...


VII Quand ARTivision, analyse, un autre message transcendant , du style de celui de Soria, Dratzo, SaLuSa... Voici donc celui des Agharthiens, tout aussi sidérant...


     Le 27/08/2012 nous avons eu le privilège de recevoir de notre ami Oumarou... l'url suivant donnant un message ahurissant des Agharthiens :

http://etredelumiere.ordi-netfr.com/MessagedesAgharthiens.php

    Avant de poursuivre, donnons ici pour le novice, le nom de quelques articles qui présentent le terme Agartha :



Message des Agharthiens par Sheldan Nidle


      Nous sommes encore de retour pour vous informer de diverses choses. A l'approche de l'inexorable moment où sera révélé le Contact Initial, nous souhaitons tourner brièvement notre attention vers vos voisins intérieurs. La Terre Intérieure a inspiré une multitude de mythes, de légendes et d'histoires fantastiques.

      Le premier point à établir est que la Terre Intérieure existe effectivement ! Votre science géologique prétend depuis longtemps que votre Mère Terre est une sphère solide, composée uniquement d'une section intermédiaire dense appelée "manteau" et d'un noyau central hautement électromagnétique.

      Vous vivez sur la croûte extérieure de la Terre qui entoure le manteau. Aujourd'hui, nous venons vous dire que votre Mère Terre possède une bien différente configuration.

      Comme tous les objets célestes, tels que les planètes ou les étoiles, la Terre est creuse.

      Ceux qui vous dirigent secrètement ont supprimé ce fait, parce que cette vérité occasionnerait une réaction en chaîne qui pourrait entraver l'usage d'autres fausses perceptions profondes utilisées pour vous manipuler. La vérité est un puissant "Sésame, ouvre-toi". Quand elle est utilisée sagement, elle peut servir à révéler de vastes et nouveaux horizons de connaissance et vous encourager à appliquer votre sagesse intérieure à vos circonstances actuelles.

      La Terre Intérieure consiste en deux principales caractéristiques. La première est la croûte intérieure de votre Mère Terre, laquelle est une continuation de la croûte de la surface externe. Les deux régions polaires possèdent chacune une vaste ouverture ou trou, un peu à la façon d'une pomme évidée, (Note 4 du Webmaster : Voir en effet la pomme artistique présentée souvent par ARTivision:


      Surprenant tout cela n'est-ce pas, que cette intuition venue d'ARTivision...Fin de la note 4)
, et la croûte s'enroule autour du manteau pour contourner cette ouverture et plonger dans l'intérieur creux.

      Les croûtes externe et interne ont une topographie très similaire : les deux contiennent des océans, des continents, des chaînes de montagnes, des lacs et des rivières. La croûte intérieure fait tout simplement face au noyau terrestre. Ce noyau rayonne et est entouré d'un voile brumeux. La lumière qu'il génère est plus diffuse que celle du soleil. (Note 5 du Webmaster : C'est exactement ce que raconte Olaf Jansen dans : SmokyGod.html... fin de la note 5 ).

      La lumière du jour dans la Terre Intérieure est donc plus douce et plus suave que celle de la surface terrestre extérieure. La seconde caractéristique d'importance de la Terre Intérieure est le prétendu réseau de cavernes. Celles-ci consistent en d'immenses creux situés à l'intérieur du manteau. Certaines d'entre elles ont été formées naturellement par votre Mère Terre, tandis que d'autres ont été créées par la technologie avancée de la société principale de la Terre Intérieure, le monde d'Aghartha. Ce monde est le dernier vestige vivant de la seconde colonie appartenant à la Fédération Galactique terrestre, la Lémurie.

      La Lémurie, dans sa forme originale, était une société de surface dont une composante était souterraine. Sa cité/capitale principale était située sur la grande île qui s'engloutit sous les vagues du Pacifique, il y a de cela environ 25 000 ans. Une cité/capitale secondaire était située dans la Terre Intérieure. C'est dans cette cité-la que le gouvernement de la Lémurie se transporta après le cataclysme.

      Après quoi, le nouveau dirigeant de la surface, l'Empire d'Atlantis, ordonna que l'entrée des principaux tunnels soit scellée. Ce n'est que vers la fin de l'époque d'Atlantis que les Lémuriens en brisèrent les sceaux et ainsi sauvèrent plusieurs habitants de la surface d'une mort certaine.

      Ces gens formèrent une société qui, subséquemment, retourna pour un temps à la surface et devint l'Empire Rama qui se situait dans l'Asie du Sud. Puis, le grand déluge de 8 000 avant JC. mit fin à la tentative de sauver l'humanité des visées sombres des Anunnaki (Note 6 du Webmaster: Artivision parle de ces Anunnaki ou Annunaki dans ses articles :


Fin de la note 6)


      Malgré ce contretemps, La Lémurie persista dans son rôle de protectrice du monde de la surface contre ces vauriens faiseurs de trouble. C'est grâce à ses émissaires galactiques que la Lémurie a pu maintenir une affiliation avec la Fédération Galactique pour ce système solaire.

      Après le grand déluge et l'anéantissement de l'Empire Rama, les Lémuriens se regroupèrent et nommèrent leur nouvelle société combinée Aghartha. La capitale, Shamballah, fut relocalisée dans une caverne située très loin sous la cité de Lhassa, dans le Tibet moderne. Plusieurs tunnels relient Shamballah à la surface, dans l'Himalaya. Ceux-ci étaient utilisés par de saints hommes qui vinrent pour répandre leur grande énergie et leur divine sagesse dans le monde extérieur.

      Dans cette région, un lieu extraordinaire était conservé pour des occasions spéciales, ou de saints hommes et leurs disciples choisis se rencontraient afin de maintenir les grilles sacrées d'énergie de votre Mère Terre. Ce travail, accompagné de nombreux rituels quotidiens effectués partout à travers la Terre Intérieure, est en grande partie ce qui a maintenu en vie l'énergie divine qui est le leg le plus important de la Lémurie aux peuples de la surface terrestre. La Lémurie, et plus tard l'Aghartha, ont continuellement entretenu la Lumière, contribuant à vous faire redevenir des Êtres de Lumière pleinement conscients.

      Aghartha est un monde qui ressemble beaucoup au vôtre. La Terre Intérieure contient un écosystème florissant, dans lequel on retrouve des créatures qui n'existent plus à la surface. Cette ménagerie exotique reçoit une étroite supervision. Près des diverses cités de la Terre Intérieure se trouvent des endroits spéciaux où les Agharthiens prennent soin des nombreuses créatures de cette écologie variée et les guérissent lorsque nécessaire. Les Agharthiens résident dans un réseau de cités de cristal qui parsèment toute la Terre Intérieure.

      Leur nombre varie environ entre 10 000 et 1 000 000 d'habitants, bien que la plupart d'entre elles en contiennent en moyenne entre 100 000 et 200 000. Ces cités ressemblent, en y regardant de plus près, à des mini colonies qui, ensemble, forment la société toute entière. L'unité sous-jacente s'appelle "petit noyau". Les petits noyaux qui partagent une raison d'être similaire se regroupent pour former des "clans". Les clans sont les composantes principales d'une société galactique.

      Au fil du temps, des humains pleinement conscients développèrent une formule de vie harmonieuse appelée société galactique, dont Aghartha est un exemple fondamental.

      Cette société, quant à elle, est formée d'un système de 12 clans qui constituent le cœur de l'opération. Ces clans sont organisés en fonction des tâches à accomplir: par exemple, administration, ingénierie, sciences de guérison, etc. Chaque clan se décompose en petits noyaux contenant un maximum de 64 individus. Il est courant de voir les petits noyaux d'un clan s'associer librement avec ceux des autres 11 clans. Ces groupes plus larges forment des mini-communautés qui possèdent chacune les ressources nécessaires pour résoudre avec créativité tout problème potentiel. Ces mini-communautés, à leur tour, se mêlent pour former le quartier d'une cité. Ainsi donc, chaque cité est une ruche d'individus qui se réunissent pour partager avec leur quartier, leur cité et leur monde, et y apporter leur contribution.

      Le Conseil à la tête d'Aghartha se compose de 12 chefs de clan élus à ce poste à cause de leur service méritoire antérieur envers le clan et la société. C'est dans ce Conseil qu'est choisi un individu considéré comme le plus sage et le plus méritant pour l'honneur titulaire de Roi ou Reine d'Aghartha. Cette personne est en charge d'une vaste armée d'émissaires et de liaisons qui sont dépêchés auprès du monde de la surface et des conseils appropriés de la Fédération Galactique. Sa responsabilité consiste à voir à ce que votre retour à l'état d'ange physique s'opère selon le plan divin. Son travail en votre nom nous a aidé à refocaliser cette mission du Contact Initial qui a résulté directement en une manoeuvre appelée "Decra Zau" ou Opération/Esprit. De plus, c'est le Roi et son Conseil qui ont établi le programme pour la période incroyable qui doit succéder aux atterrissages en masse qui s'effectueront réellement sur votre monde.

      Cette technologie avancée, laquelle permet à chaque personne de créer sa nourriture quotidienne et son vêtement, contribue à l'autonomie de chaque cité de cristal.

      Les industries de la ferme, de la construction et de fabrication du monde de la surface deviennent désuets, à côté de cette technologie de Lumière. Par exemple, chaque individu peut changer subitement l'apparence et l'aspect intérieur de sa résidence.

      Cette technologie transporte également une personne d'un point à un autre presque instantanément. Cela signifie que ce monde-là, vous devient aussi accessible que l'est votre voisinage immédiat.

      Par conséquent, la façon de penser des Agharthiens n'est pas restreinte par les conditions limitées qui assujettissent leurs voisins de la surface. La liberté que confère cette technologie de Lumière génère de merveilleux talents créateurs qui sont mis à pleine contribution par leur société. Heureusement, les Agharthiens utilisent maintenant leurs talents afin de réunir Aghartha avec ses frères de la surface.

      Aujourd'hui, nous avons effleuré le sujet du monde alléchant qui existe très loin sous vos pieds. Ce monde de la Terre Intérieure est très semblable à celui sur lequel vous vivez et il bénéficie du même amour. Habitants de ce monde, les Agharthiens, vous saluent et ont bien hâte d'être au jour où ces deux mondes de votre Mère Terre pourront à nouveau devenir un !



Traduction Diane Deziel pour amourdelumiere. Vous pouvez diffuser en gardant la source y compris cette ligne. Merci. source: terrenouvelle.ca:

http://terrenouvelle.ca/terlaterreinterieur.php


VIII Quand ARTivision, découvre deux urls confirmant parfaitement ses révélations hors normes, pourtant déjà anciennes.


     Le 5 Septembre 2012, nous avons reçu de notre ami de longue date Claude le message important suivant :

----- Original Message -----
From: Claude
To: Fred IDYLLE
Sent: Wednesday, September 05, 2012 10:28 PM
Subject: Approche de Nibiru et plus ...
        Bonjour Fred

http://ducielalaterre.org/fichiers/transition/approche_de_nibiru_483.php
    et ce second texte :

    Beaucoup de choses se mettent en place :

http://ducielalaterre.org/fichiers/transition/beaucoup_de_choses_se_mettent_en_place_pVk.php

        Claude.



    Les importants messages précédents, nous viennent du site bien connu : http://ducielalaterre.org animé par le Channel Monique Mathieu .     Pour ceux qui prendront le temps de lire les textes précedents, ils découvriront alors ces quelques paragraphes dont les sujets ont été largement exposés sur ARTivision. voyons déjà dans le premier texte ceci :

     
Transition

Approche de Nibiru


    Nous aimerions vous parler très rapidement de la planète que vous appelez Nibiru. Elle sera visible par les astronomes amateurs d’ici quelques temps, mais pas très, très longtemps. Ce sera le signal des grands bouleversements.

    Cette planète faisant partie du système solaire, mais très éloignée de votre Terre, contient une vie à l’intérieur d’elle. Elle a toujours eu pour mission d’annoncer les grands changements de civilisation. Cependant, c’est sa dernière mission, parce que votre système solaire va beaucoup changer, c'est-à-dire que le positionnement des planètes va changer.

    Vous direz : "mais si le positionnement des planètes change, ce sera terrible pour la Terre et pour toutes les planètes du système solaire !".

    Nous répondrons ceci : il y a des protections qui seront mises par toutes les « légions d’anges » (dont nous vous avons parlé récemment) qui viendront aussi pour créer autour de la Terre comme une bulle de protection afin que les influences planétaires ou les changements de position ne détruisent pas totalement les sphères et la vie sur ces sphères.

    Nous précisons encore ceci : la vie existe sur toutes les sphères de votre système solaire, qu’elle soit en surface ou à l’intérieur ! Ceux que vous appelez "savants" ont fait des approximations en disant : telle planète est formée de gaz, telle autre est impropre à la vie… etc. Ce sont réellement des approximations..

    Nous aimerions vous dire que vous allez au-devant d’immenses surprises et que vous comprendrez à quel point, pendant des millénaires, certaines vérités vous ont été cachées.

    On vous a caché non seulement ces vérités mais aussi ce que vous êtes, on vous a caché que depuis des milliers d’années, sur cette Terre, vivent plusieurs sortes "d’extra-terrestres" qui vous sont inconnus. Il y a des peuples et des villes gigantesques sous la mer qui a été très peu explorée.

    Il y a également des structures dans les lacs très profonds. Ces vies et ces structures existent depuis des milliers d’années. C’est comme si chacun des peuples de la terre, des races différentes d’êtres humains, vivaient sans se connaître, sans avoir de réelle interférence, sur la même sphère. Cette vie n’est pas sur d’autres plans, elle existe sur le plan de la Terre.

    Nous en reparlerons car c’est encore un peu nouveau pour vous. Nous vous en avons déjà parlé mais d’une façon peut-être un peu différente.

    Nous pourrions encore vous dire des vérités tellement énormes que beaucoup d’entre vous diraient : "cela ne peut pas être des vérités, c’est de la science fiction, c’est du roman, c’est de l’illusion ! "

    Quelle est la vérité ? Un jour, nous vous avons dit que tout ce que pense l’être humain peut être réalité, et les pensées des humains sont très diverses, très prolifiques, parfois merveilleuses, parfois un peu moins merveilleuses.

    Tout ce que pense un être humain, aussi aberrant que cela puisse être, peut être réalité ! Pourquoi cela peut-il être réalité ? Parce que dans ce que vous pourriez appeler l’éther, il y a comme des semences qui sont données aux hommes, des semences d’une autre réalité et qui sont captées par la conscience et le mental des humains. Le mental de ces humains, par exemple celui de ceux qui sont dans la recherche, peut créer tout ce qui a été ensemencé en eux.

.................................................................

    Mais rappelons que dès le 14/08/08 , vous pourriez découvrir à notre article , traitant du Monde de l'illusion ceci :

" Mais il y a pire que l'on nous cache. Voyez donc aussi ceci :

 
Attention Nibiru  arrive :

Méditons donc sur cela ...
Et que ,
La Force soit avec Vous .



    Bien sûr, certains urls pourraient ne plus fonctionner car les Forces de l'Ombre sont très efficaces...

    Voyons maintenant certains passages du deuxième texte :

Transition

Beaucoup de choses se mettent en place

    En ce moment, plus que ces derniers mois, beaucoup de choses se mettent en place dans l’invisible. Beaucoup de choses se mettent aussi en place dans le visible.

    lls me montrent une immense scène de théâtre dont tous les acteurs sont les êtres humains.

    Il y a ceux qui ont écrit cette immense pièce de théâtre et il y a aussi les rectificateurs, c'est-à-dire ceux qui rectifient les erreurs de ceux qui l’ont écrite. Les hommes en sont les acteurs et les spectateurs, la scène est la planète Terre, mais ils n'en ont pas conscience. Chacun d'eux joue merveilleusement son rôle mais il n’en a pas conscience. Il n’y a pas de bons ou de mauvais acteurs, car tous sont excellents, chacun dans son rôle, chacun dans sa mission.

    Pourquoi y a-t-il des êtres qui vivent cette pièce de théâtre de façon tellement dramatique et d’autres qui la vivent avec beaucoup de plus de facilité et d’aisance, sans souffrance ? Tout simplement parce que parmi les acteurs et les spectateurs (vous êtes en alternance acteurs et spectateurs), il y a des niveaux de conscience très différents !

    Beaucoup d’âmes sont venues pour expérimenter les énergies de transition et aussi pour expérimenter au travers d’une souffrance plus ou moins importante. Les êtres qui n’arrivent pas à comprendre que la souffrance n’est plus nécessaire et qu’ils peuvent aller au-delà sont obligés de vivre le rôle qu’ils ont choisi de vivre.

    Dans cette immense pièce de théâtre, vous pouvez changer de rôle. Lorsque vous en avez épuisé un, vous pouvez en jouer un autre, il faut tout simplement que vous l’appreniez bien. Un jour, lorsque vous aurez appris tous les rôles, vous n’aurez plus besoin de participer à cette pièce de théâtre, vous serez dans la contemplation de tous les artistes, vous serez au-delà du spectateur, vous serez un spectateur-acteur, mais plus de la même façon. A ce moment-là, vous serez le spectateur qui offre l’Energie d’Amour à tous les spectateurs et à tous les acteurs de ce théâtre.

    Ce qui se passe actuellement sur votre Terre peut paraître terrifiant et injuste. Souvent notre canal et beaucoup d’entre vous demandez à la Source qu’Elle arrête car il y a trop de souffrance sur ce monde, et la Source, dans Son immense Amour et Sa justice, sait que parfois ce qui peut vous paraître très difficile est nécessaire pour la compréhension et l’évolution des êtres qui vivent ces difficultés.

    Vous allez nous demander : comment la souffrance peut-elle faire évoluer ? Vous n’en n’avez pas besoin, mais certains peuples qui n’ont pas encore compris qu’ils pouvaient s’en libérer en auront besoin jusqu’au moment où ils diront : " non, nous n’avons plus besoin de cela, nous ne voulons plus de cela, donc nous le refusons. Nous refusons la guerre, nous refusons l’endoctrinement, nous refusons la manipulation ". La pièce de théâtre qui se joue sur la planète Terre est réellement bientôt terminée.

    Il y a des spectateurs amis et des spectateurs un peu moins amis qui viennent la regarder. Comme ces spectateurs sont au service de la Lumière, ils vont donner leur aide, visible ou invisible, à tous les spectateurs et à tous les acteurs de cette immense pièce de théâtre que joue l’humanité. D'autres spectateurs sont au service d’une lumière moins éclatante.

    Nous vous avons souvent parlé de la pièce de théâtre que vous vivez vous-mêmes, mais maintenant il faut agrandir votre conscience et vous rendre compte que tout, sur Terre, fait partie d’une programmation. La fin de la civilisation actuelle fait également partie d’une programmation.

    Au-delà de la programmation, au-delà de vos attitudes et de vos recherches personnelles, il y a d’autres significations. Cette planète doit être nettoyée de toute la souffrance qui a été vécue depuis des milliers, des milliers et des milliers d’années. Beaucoup d'entre vous ont programmé d’aider à ce nettoyage, chacun à sa mesure, chacun avec sa propre évolution, chacun avec sa potentialité d’Amour. D’autres acteurs se mettent également à l’œuvre pour accélérer le processus de nettoyage.

    Sur ce monde, il y a les êtres que vous voyez et il y a aussi une multitude d’êtres que vous ne voyez pas ; vous pouvez les appeler des entités. Certaines entités sont bénéfiques et d’autres sont réellement inférieures. Malheureusement, ces entités inférieures suggèrent leurs comportements, leurs querelles et leur violence aux humains un peu faibles et trop dominateurs. Ces entités invisibles se nourrissent des énergies de souffrance et de violence.

    Vous, Travailleurs de Lumière, pouvez aider énormément vos frères ! Vous pouvez déjà les aider, comme nous le faisons au travers de notre canal, à les rendre conscients de ce qu’ils sont, à les responsabiliser. Vous pouvez les aider à faire en sorte qu’ils restent positifs et intègrent, comme vous d’ailleurs, le plus possible de joie dans leur existence.

    Les entités indésirables et invisibles à vos yeux ne viendront jamais vers vous si vous êtes dans la sérénité, dans la joie, dans la loyauté envers vous-mêmes et envers la vie, si vous êtes tout simplement dans l’Amour pour vous-mêmes et pour les autres. Il y aura incompatibilité dans les énergies, vos vibrations et votre Lumière les feront fuir parce que vous ne pourrez pas leur donner la "nourriture" qu’elles pourraient attendre de vous en tant qu’humains. Par contre, elles se nourrissent énormément, depuis des milliers d’années et en ce moment, de toutes les émotions générées par la peur, la souffrance et la violence.

    Que devez-vous faire ? Comment pouvez-vous aider tous les êtres lumineux ? Comment pouvez-vous aider la Source afin que le plan de paix soit restauré sur ce monde ?

    Tout simplement en travaillant l’Amour, la Lumière, la sérénité en vous. Le fait de rayonner de rayonner votre propre présence générera une autre énergie qui se propagera partout sur ce monde.

    N’oubliez pas qu’un seul être humain peut accomplir des miracles ! Un seul être humain qui laisse s’écouler l'Energie Amour de son soleil intérieur (qui est le siège de sa Partie Divine), peut "affamer", par les énergies générées, toutes les entités indésirables qui, pour la plupart, n’appartiennent pas à ce monde. Il éclaire ses frères qui nourrissent ces entités avec les énergies et les émotions qu’ils génèrent.

    Pourquoi parlons-nous de cela ? Parce que vous pouvez constater qu’il y a des grands changements des deux côtés : du côté de la Lumière et du côté de l’obscur ou de la lumière sombre, et qu’il suffit maintenant de très peu de choses pour que la " lutte " (bien que ce mot ne soit pas correct) soit définitivement et très vite gagnée par la Lumière. De toutes façons, la Lumière emportera cette lutte, parce qu’il doit en être ainsi, mais dans un délai plus ou moins long. Cependant, après un laps de temps, tout sera différent. Pourquoi tout sera-t-il différent ? Parce qu’il y aura intervention des " unités de transformation "
................................................................................


       Que dire de plus, sinon qu' ARTiivision a bien expliqué tout cela, dès le 10/05/03 , dans son article clef :

http://www.artivision.fr/docs/rencontreinso.html


        Et aussi plus haut, dans ce même article FlashbackNature.html, où vous avez pu lire :

     " De même tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut fuir toute information vous apportant des images montrant la Peur, la Haine, les crimes, les massacres, etc ..en somme tout ce qui est négatif, vis à vis de l'Esprit d'Amour, vous pataugerez dans la violence jusqu'au cou et ce sera vous même, qui en serez responsable en créant ce qu'on appelle un égrégore vibratoire de basse énergie ( Note du Webmaster : certains l'appellent le Diable), qui vous réclamera toujours plus de sang. Dieu vous a donné votre libre arbitre, il ne saurait vous l'enlevez en vous promettant une punition quelconque. Votre seule punition, est celle que vous avez vous même choisie. Mais rassurez-vous, vous avez encore le moyen d'agir sur cette situation ( Et il faut faire cependant très vite car le temps presse) en refusant d'accepter de regarder des films noirs et d'épouvante, de lire des romans noirs où règnent violence, crimes et exactions de toute nature, d'écouter de la musique qui déprime déjà les plantes, etc...alors et alors seulement, il vous sera peut-être possible de retrouver assez tôt, Paix et Sérénité, au sein d'un Âge d'Or retrouvé..

    Disons aussi cependant, pour compléter ce qui précède, que :

     - Les pensées enracinées dans la Peur produisent une énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse.
     - Les pensées enracinées dans l'Amour produisent une énergie qui s'étend, s'ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit.. "


     Et n'oubliez pas non plus, que le Grand Maître a aussi dit plus haut :

Les pensées positives, créatives, aimantes

contiennent un énorme pouvoir,

bien plus grand que tu ne le penses, car les pensées sont du pouvoir.

Bannis donc toute pensée négative.

Regarde toujours le bon côté de la vie,

car plus tu irradies de joie et d'amour,

plus tu attireras à toi de joie et d'amour.

.................................................etc..............................................


      Noubliez pas cependant que le Grand Maitre a aussi écrit :

Tu es dans le monde mais tu n'es pas de ce monde.

I1 est inutile de laisser les façons d'être du monde t'enfoncer.

Jouis-en mais n'essaye pas de les posséder

et ne leur permets pas de te posséder.

.................................................etc..............................................



     Sur ce , s'il vous arrive de chercher à lire entre les lignes, bonne nouvelle découverte, sur ARTivision, et à la revoyure , si le Maître du Temps, y consent.

           Fred IDYLLE

     Article mis en page le 28/06/2012 , et revu le 30/06/2012 , et revu le 01/07/2012, et revu le 09/07/2012, et revu le 10/07/2012, et revu le 16/07/2012, et revu le 21/07/2012 , et revu le 31/07/2012, et revu le 09/08/2012, et revu le 11/08/2012 , et revu le 21/08/2012 , et revu le 23/08/2012, et revu le 24/08/2012, et revu le 25/08/2012, et revu le 26/08/2012 , et revu le 26/08/2012, et revu le 28/08/2012, et revu le 29/08/2012 , et revu le 08/09/2012, et revu le 11/09/2012, et revu le 04/11/2012, et revu le 20/02/2013, et revu le 14/04/2013.

.

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil