Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresse du site :
http://artivision.eu


      
Quand un aimable internaute de passage à Paris, tombe sur l'ouvrage d'un certain écrivain tchèque :Karel Capek, grand voyageur dans les régions nordiques.


I Introduction.

      Nous allons aujourd'hui vous entretenir d'une affaire si saugrenue qu'elle pourrait être le point de départ d'une œuvre de science-fiction vraiment hors normes (avis aux amateurs).

      Le 28/05/2011, nous avons reçu de l'ami David L...., une missive, nous précisant que, de passage à Paris, il était tombé à la Librairie Gibert Jeune (Nous nous souvenons parfaitement de la Librairie Gibert sur le Bd St Michel à Paris pour y avoir trouvé en 1977, l'ouvrage incontournable "la Terre creuse" de R. Bernard que nous avons offert au parrain de notre fils Ludovic né justement en 1977), sur un ouvrage illustré, intitulé "Voyage vers le Nord", d'un certain écrivain tchèque Karel Capek, où il est mentionné l'existence d'une île tropicale en plein Pôle Nord. Ce livre est alors accessible à :

http://web.archive.org/web/20120317203925/http://www.editionsdusonneur.com/produit.php?ref=Vers-le-Nord-Capek&id_rubrique=7

II Genèse de l'affaire.

      Bravo donc à David pour l'opportunité, qu'il a eue de mettre la main sur cet ouvrage.

     Pour en savoir plus, nous avons immédiatement commandé cet ouvrage sur Internet, que nous avons reçu le 6/06/2011, et nous allons ici, vous en dire plus :

    

     La version d'origine fut publiée en 1939 à New York, (un an après le décès de Karel Capek), sous le titre "Cesta da Sever".

     Sans doute sous l'influence des Forces de la Révélation, les Éditions du Sonneur, ont jugé bon, de placer justement sur les deux couvertures de ce livre, le passage de la page 17, qui nous intéresse grandement, et passage, qui nous avait aussi été envoyé par David. Chose étrange, le texte en question commence sur la dernière couverture (là rien d'anormal), mais ce texte se poursuit à l'envers, sur la premiére couverture, ce qui en principe, à notre connaissance, ne se fait jamais. C'est pour cela, que nous avons inversé la présentation de ces couvertures. Si l'Editeur voulait mettre en relief ce texte bizarre, il a choisi ainsi une méthode très inédite. Ou mieux , ce sont les Maîtres qui agissent en douce. Revoici donc le texte en question, mais avec des couleurs choisies par ARTivision :

"Ce voyage dans le nord a commencé voilà bien longtemps, dans les premiers jours de ma jeunesse ; où sont-ils, ces temps où nous quittions Göteborg à bord du Vega (Note 1 du traducteur : Bateau à bord duquel l'explorateur suédois Adolf Erik Nordenskjöld (1832-1901) franchit pour la première fois le passage du Nord-Est. ), Vardö à bord du Fram (Note 2 du traducteur : Bateau à bord duquel l'explorateur polaire norvégien Fridtjof Nansen (1861-1930), auteur de vers le pôle, tenta de gagner le pôle Nord ) ?

"Une mer calme et vaste s'étalait devant nous", ma foi, ce furent de belles journées. Mais la vie est imprévisible et pleines d'aventures, et si aucun Tchèque n'est devenu explorateur polaire, cela ne tient qu'à un caprice du destin. Il y avait bien pourtant une terre inconnue, prise dans des glaces éternelles, qui attendait d'être découverte par 89°30' de latitude nord; elle abritait un volcan qui la chauffait tant, mon île, qu'y poussaient des oranges, des mangues, et d'autres végétaux encore peu connus aujourd'hui; et vivait là un peuple ignoré, hautement civilisé, qui se nourrissait du lait des vaches de mer. Désormais, il est fort peu probable que quiconque la trouve jamais, cette île...
"

     Que dire alors, de ce texte très surprenant de Karel Capek ?

     En premier lieu, il parle de sa jeunesse, et hélas il utilise le nous comme s'il avait participé à l'expédition du Vega et du Fram. Karel Capek est né en 1890 (et décédé en 1938), donc il ne pouvait être dans le Vega, qui franchit le passage Nord-est en Juillet 1879. De même le Fram a navigué de 1893 et 1896, et de 3 ans à 6 ans, il ne pouvait non plus, être sur ce navire. Donc le nous represente pour Karel Capek , seulement l'ensemble les explorateurs intrépides des régions nordiques, mais l'auteur lui-même, n'y était pas.

     Venons en maintenant à la phrase : "Une mer calme et vaste s'étalait devant nous", où Karel Capek fait allusion (hélas encore sans explication) à cette affaire de Mer Libre du Pôle, si souvent évoquée, en long et en large, sur ARTivision :

http://www.artivision.fr/docs/Byrd.html
http://www.artivision.fr/docs/merlibre.html
http://www.artivision.fr/docs/merlibresuite.html
http://www.artivision.fr/docs/audelaGrandNord.html
http://www.artivision.fr/docs/JulesVerneouverturespolaires.html
http://www.artivision.fr/docs/mystifications.html 
...etc...

     Enfin, venons en au nœud de l'affaire, où Karel Capek nous parle, sans donner aucune référence d'une île tropicale (comme la Guadeloupe avec la même végétation), qui existerait en plein Pôle Nord. (notez surtout qu'il donne l'indication de la latitude par 89°30'nord. Où a t-il bien pu découvrir cela ? ). De plus, il ajoute encore plus audacieusement, qu'un peuple hautement civilisé y habite. Cette incroyable information, ne pourrait venir, selon nous, que des plus hautes autorités de l'Etat, en passant bien sûr, par un membre des Services Secrets Tchèques et Consorts... A vous de juger !!

     De plus, il ajoute que cette île ne sera pas découverte de sitôt... Est-il alors au courant du fait que la civilisation avancée qui s'y trouve, a le moyen, d'éviter que nous puissions, nous en approcher ? Nous avons déjà explicité ce fait clairement, dans notre article :

http://www.artivision.fr/docs/RetourIsis.html

     Notez bien aussi que ce peuple, se nourrit de lait des vaches de mer..., qui sont aussi appelés des lamantins , et il pourrait aussi s'agir des animaux que l'on appelle des dugongs..Dur dur..., n'est ce pas ?

     Ce qui est aussi surprenant c'est que le traducteur dont nous avons présenté les deux premières notes, ( il y en a 73 en tout), et qui semble être un historien de premier ordre, n'a fait aucun commentaire et n'a proposé aucune petite note, à ce passage incroyable de la page 11 du livre de Karel Capek .

A vous de juger tout cela...

     Ce traducteur aurait pu simplement pour noyer le poisson, dire que Karel Capek faissait , allusion à ses lectures d'enfance concernant le territoire légendaire de l'Hyperborée.

     Il en est de même d'ailleurs de l'Editeur moderne du livre, qui avait parfaitement le droit d'ajouter un commentaire du même genre pour que l'on ne dise pas, dés le début de la lecture, que l'auteur traduit, est un véritable insensé. Faudrait voir aussi dans l'Edition d'origne de 1939, si l'Editeur de l'époque (qui n'est pas mentionné) en dit deux mots.

     Enfin ll y a aussi le sieur Cees Nooteboom, qui a élaboré la magnifique préface de cet ouvrage intitulée "Les yeux sont la meilleure partie du cerveau" , et qui évidemment connaissait bien les œuvres de Karel Capek, qui reste lui aussi muet sur cette incroyable déclaration de la page 11 du livre. C'est proprement de la dérobade notoire devant ce qui est mystérieux, et qui ne pouvait qu'attirer l'attention d' ARTivision qui a publié plus d'une cinquantaine d'articles sur le sujet.

III Conclusion.


     Pensez-vous que ce grand écrivain tchèque, qui nous envoie cette incroyable déclaration, comme une bouteille à la mer, soit réellement fou, ou plutôt qu'il sait vraiment quelque chose, que l'on n'a pas l'habitude de crier sur les toits du commun des mortels.

     Que peut-on faire maintenant ? Il nous appartient déjà, d'approfondir tout cela, en recherchant dans les archives de cet écrivain, ( si elles existent encore dans les bibliothèques tchèques ), les notes importantes se rapportant à ce qui précède et, en l'occurence, tout ce qui parle d'une zone tropicale "camouflée", en plein pôle Nord.

     Bon courage et bonne chance, donc à l'intrépide internaute qui arrivera à mettre la main sur ce trésor.

IV Prolongement révélateur (en date du 10/06/2011).


    Le 08 Juin 2011, nous avons eu le privilège de recevoir de l'ami Marc-Antoine, la missive importante suivante :

----- Original Message -----
From: Marc-Antoine
To: Fred IDYLLE
Sent: Wednesday, June 08, 2011 11:08 PM
Subject: Re: Du nouveau sur ARTivision.

        Mon cher fred,

     Merci pour ton nouvel article.

     Très très intéressant car complètement inatendu.

     Je pense que tout comme Jules Verne, Karel Capek était un initié à sa façon. Mais en étudiant un peu sa biographie, il a effectivement fait un voyage vers le Nord, juste avant son décés un peu étrange. Il est très possible qu'il ait eu accès à certaines informations "spéciales".

     J'ai regardé ses dessins, car on peut feuilleter le livre sur le site de l'Éditeur.

     Il n'y a rien d'étrange dans ces dessins, mais je suis sûr que le texte d'introduction est un signal envoyé à travers le temps.

     Il aussi faut savoir que dans sa pièce RUR, tirée de son roman du même nom, les "robots" sont des clones, puisqu'ils peuvent se reproduire...

Pas mal comme idée n'est-ce pas, et ce le texte date de 1920 !!

     D'autre part, on trouve de nombreux portaits de Karel Capek sur le site :

http://capek.misto.cz/obrazky/portrety/portr-fr.html

,dont celui-ci :

  
placé à http://capek.misto.cz/obrazky/portrety/kcapek1.jpg

     Mais sur le site : http://www.centralbohemia.cz/addressBookLang.asp?thema=307058&item=66549, il y a l'adresse des descendants de Karel Capek, et tu pourras peut-être les contacter.

     Peut-être pourrait-on consulter alors son journal intime placé dans une bibliothèque, ou les notes qui ont servi à l'élaboration du livre "Voyage vers le Nord".

     Bien sûr, il a très bien pu avoir des contacts verbaux, mais je suis certain qu'il a dû prendre des notes, comme tout bon écrivain qui se respecte.

Adresa
Památník Karla Capka ve Staré Huti
u Dobríse
Stará Hut
26202


tel.: +420 318 522 265e

-email : pamatnik.vanova@tiscali.cz

WWW: http://www.capek-karel-pamatnik.cz

     Eh bien, l'enquête continue...

     À bientôt de tes nouvelles.
          Marc-Antoine.


       Merci donc à Marc-Antoine pour sa superbe missive, et nous avons immédiatement écrit à l'e-mail précédent en espérant vivement recevoir une réponse.

V Quand cette affaire de lait animal, rebondit (en date du 12/06/2011).


      Le 11/06/2011, nous avons découvert dans le journal France-Antilles, une information aussi stupéfiante, que celle de Karel Capek, et qui pourtant n'a pas fait beaucoup de bruit dans les médias, et pour cause, car il s'agit, ni plus ni moins, d'hybridation entre l'humain et l'animal. Voilà de quoi il s'agit :

  

      Du lait de vache possédant deux gênes humains !! Les gens très civilisés évoqués plus haut, par Karel Capek ont-il su, il y a des lustres réussir à faire de même avec les lamantins ? A vous de juger.

      Comme nous le disions, au début, il y a là, dans cette affaire, de quoi faire un roman de science-fiction hors pair. Mais le plus extraordinaire est déjà à notre portée, car voila une autre information tout à fait fantastique, et qui a eu peu d'échos, médiatiquement parlant :

      Regardez en effet bien, le petit garçon de cette photo :

  

      Puis lisez SVP, ce que l'on nous en dit les urls suivants :

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Sante/Actu/Brooke-un-bebe-de-17-ans-face-a-la-science-185148/

http://www.paperblog.fr/3214775/brooke-greenberg-detiendrait-le-secret-de-l-eternelle-jeunesse/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brooke_Greenberg

...etc...voir Google à Brooke Greenberg.


      Un bébé qui a actuellement, près de 18 ans, et qui ne vieillit pas. C'est inoui n'est-ce pas ?

      Ne pensez-vous pas aussi, que les Maîtres très civilisés, dont parle Karel Capek, ont su également, depuis des siècles, trouver le gêne responsable du veillissement, afin de s'en préserver le plus longtemps possible, comme nous le disent, ceux qui ont eu, le très grand privilège de pénétrer chez eux.

     Décidément, comme ARTivision s'évertue à le répéter souvent, le "Temps des Révélations", est bien arrivé, et comme nous le dit si bien l'ésotériste Jean Sendy :

     " Les descriptions de l'Age d'Or des idolâtres et celles des Temps messianiques des Hébreux, concordent sur un point fondamental :
          Quand on en sera là, nous rabâchent-ils depuis des siècles et des siècles, l'homme saura accomplir les actes attribués par les Mythes aux divers "dieux" , et aux Elohim par la Genèse.
" .

     Extrait de "Les temps messianiques", J'ai Lu A 381 page 33.

     Affaire à suivre donc absolument....et toute aide permettant de retrouver les acceptions ci-dessous, serait évidemment la bienvenue.

      Mais déjà dès le 09 Juin 2011, nous avons reçu cette courte missive de l'ami internaute Jean-Philippe :
----- Original Message -----
From: Jean-Phi
To: Fred IDYLLE
Sent: Thursday, June 09, 2011 8:26 PM
Subject: Re: Du nouveau sur ARTivision.

          Bonjour Fred,

     Merci pour le message. Je ne connaissais pas ce Karel Capek, qui est un immense écrivain dans son beau pays que j'ai visité plusieurs fois apres la chute du mur. Est t-il réellement mort en 1938, ou a t-il disparu (Peut-être est-il retourné dans le Grand Nord ?) pour échapper à Hitler ? À l'occasion j'essayerai de lire quelques uns de ses ouvrages dont le "Voyage vers le Nord".

     A bientôt donc.

          Jean-Philippe


     Comme vous le voyez, chers internautes la chasse est bien ouverte désormais ...

          Fred IDYLLE

     Article mis en page le 07/06/2011 , puis revu le 08/06/2012, puis revu le 08/06/2012, puis revu le 10/06/2012, puis revu le 12/06/2012, puis revu le 14/06/2012., puis revu le 04/08/2015

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil