Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :


Où Rose C. reçoit une leçon
sur notre éducation.


I Introduction

     Nous avons déjà, dans un précédent article (voir d'abord l'article "l'incroyable aventure de Rose C.") présenté des informations hors normes que cette Nîmoise, hélas décédée en Avril 2000, nous avait révélé au sujet de notre satellite et du passé de la Terre grâce à une rencontre de troisième type, qu'elle a eu en Avril 52, avec des êtres d'exception venus d'ailleurs. Ces êtres étaient accompagnés d'un français, instituteur ayant abandonné la Terre en 1932, et qui a expliqué à Rose ce qui n'allait pas bien dans notre enseignement en général. Nous allons donc expliciter ici ce thème concernant notre Enseignement, et en faire l'analogie avec d'autres systèmes, transmis également par des canaux parallèles.

II La genèse de l' affaire.


     A la page 42 du livre de Rose C. , l'instituteur nous révèle le paragraphe suivant :

" L'inconvénient avec les hommes de la Terre - et je suis bien placé pour en parler - c'est qu'ils perdent beaucoup de temps, lorsqu'ils vont à l'école, pour apprendre des choses qui ne leur servent strictement à rien au détriment de ce qui leur est utile. Ils passent plus de temps à regarder vers le passé qu'à se tourner vers l'avenir, jetant en permanence en arrière des regards aveuglés par de mauvais rapports historiques idéalisés et mensongers... Ils admirent ce qu'ils croient être des hommes illustres et grands conquérants sans se rendre compte que chaque glorieuse conquête n'est qu'une hécatombe de chair humaine baignant dans un fleuve de sang".

     Et lorsque Rose offusquée lui réplique: "pourtant Charlemagne, Louis XIV, Napoléon ont fait des grandes choses !" la réplique vient immédiatement :

     "C'est ce que l'histoire vous raconte. Mais ce qu'il serait intéressant que vous sachiez, c'est ce que pensait le peuple qui vivait à cette époque. Si l'histoire ne déformait pas les faits, en vous faisant voir les massacres comme des épopées glorieuses indispensables alors qu'elle devrait vous les montrer comme des fautes et des erreurs, vous pourriez tirer profit de ces fautes et de ces erreurs. Mais vous perdez hélas un temps précieux à vous pencher sur le passé, en laissant de côté le vrai problème: L'avenir ! "

     Même si nous savons, comme les "enfants de Fatima" que Rose n'a pas pu enregistrer à l'époque en 52, parfaitement dans sa mémoire, les termes exacts utilisés par son interlocuteur et que sans doute, par la suite, bien plus tard, un rédacteur l'a plus ou moins, aidé à rédiger son livre, il n'en reste pas moins que ce concept de l'enseignement tourné vers le futur reste encore, souvent, même actuellement, encore bien incompris par ceux qui détiennent les clés de notre éducation...

     Pour aller dans une optique tout à fait semblable à ce qui précède, voilà un autre texte tiré d'un ouvrage paru à Londres en 1959 et qui n'a jamais, à notre connaissance, été traduit en Français et dont l'auteur Dino Kraspédon a autant défrayé la chronique à l'époque que les célèbres Adamsky et H. Menger, et qui sont toujours très controversés actuellement à cause du caractère parfaitement atypique de leurs sensationnelles révélations.

Remarque : Nous ne sommes pas ici, pour émettre un avis autorisé ou non , sur la nature vraie ou fausse des révélations qui vont suivre, mais comme d' habitude, notre rôle se réduit à présenter un texte insolite non généralement divulgué depuis sa sortie.

     L'auteur raconte dans ce livre sa rencontre en Novembre 52, avec le Capitaine d'une soucoupe volante dans l'État de Sao Paulo du Brésil :

MON CONTACT AVEC LES EXTRA-TERRESTRES


(Suite VI et Fin)

par Dino KRASPÉDON
.

     C'est Kraspédon lui même, qui pose les questions et le Capitaine lui répond et les couleurs sont ajoutées , et les parenthèses en vert sont du Webmaster .

NOUVELLE RACE HUMAINE

Question de D. Kraspédon (en bleu)

- Cela signifie-t-il que les êtres humains seront changés ?

Réponse du Capitaine (en marron)

     Les êtres humains sont allés aussi loin qu'ils pouvaient aller. Leur intelligence ne peut pas dépasser les sens normaux. Le développement mental amène l'atrophie du corps au point que la race humaine devrait disparaître, car les races sont comme les hommes et suivent les phases de l'enfance, de l'adolescence, de la maturité, de la vieillesse et de la mort . Tel qu'il est actuellement, le corps physique ne peut pas permettre un plus grand développement de l'intelligence. Le développement des techniques a atteint un tel niveau sur terre que le cerveau humain ne peut plus affronter les problèmes qui se posent et qui doivent être traités par des machines. Cela implique-t-il que la machine inanimée est supérieure à l'esprit ? Pas du tout. Mais cela nécessite l'apparition d'une nouvelle race dont le cerveau sera capable d'embrasser les problème de plus en plus complexes qui accompagnent les progrès.

     Comment pouvez-vous parler de progrès continuels alors que vous êtes attachés à un corps aux possibilités tellement limitées. Il est faux de penser que la Nature ne progresse pas par bonds soudains. Votre science humaine qui croit à une évolution continue par sélection naturelle, cherche les maillons de la chaîne de l'évolution, et ne les trouvera jamais parce qu'ils n'existent pas.

     Il est étrange de constater que les races ont laissé des traces sur la Terre, excepté celles qui constituent le maillon qui relie deux races successives. Ce maillon n'existe pas. Lorsqu'une race n'est plus capable de s'adapter aux changements de climat ou des circonstances, elle disparaît, tout comme un soleil vieilli se désintègre. Tout est possible à Dieu et Il peut repeupler une planète en un instant


- Comment une planète peut-elle se repeupler si tous les habitants ont péri ?

- Par la résurrection.

- Expliquez-vous -

     -L'esprit agit sur la matière et la façonne à son gré. Ainsi, dans des séances de spiritisme, l'esprit manipule l'ectoplasme fourni par un médium et en forme un corps humain vivant, visible et contrôlable par tous . (Voir O.V. n° 63 à 69 sur la Médiumnité). Donc, si Dieu voulait créer une nouvelle race, les esprits pourraient former des corps en partant de l'ectoplasme de la Terre. Ces nouveaux êtres pourraient être bien supérieurs aux précédents, selon le niveau des esprits qui vont les former et les habiter.

- Faut-il en conclure que la présente race humaine est dans ce cas ?

- Sans aucun doute. Adam a été formé de la poussière de la terre, autrement dit de l'ectoplasme. L'ancienne race a épuisé toute son énergie évolutionnaire et il va falloir une intervention du ciel pour créer une nouvelle race. Cet événement est clairement annoncé par l'histoire d'Eve. Dieu fit sombrer Adam dans un profond sommeil (identique à une transe) et lui soutira de l'ectoplasme dont il forma Eve. Elle était en fait, chair de la chair d'Adam.

- Mais l'ectoplasme n'est-il un produit dérivé du système nerveux ? Comment pourrait-il être tiré de la terre ?

- Tout vient de la terre. Les végétaux aussi ont leur ectoplasme que les racines extraient du sol . L'Esprit Suprême qui a fait la matière peut aussi faire l'ectoplasme.

- S'il y avait un désastre atomique et que la planète devienne inhabitable comment l'Esprit pourrait-il mouler de nouveaux corps qui puissent vivre ?

- La vie pourrait fort bien être impossible pour le corps tel qu'il est actuellement, mais s'épanouir dans des corps différents. Dieu crée les êtres selon le milieu où ils seront placés ; le poisson est adapté au milieu acqueux, les aigles à l'air et les vers à la terre. Si la vie se manifeste sous des formes variées, croyez-vous que la Nature ait épuisé son répertoire ? Un lion mourrait au pôle nord alors qu'un ours s'y trouve parfaitement à l'aise. Que la Terre devienne trop chaude ou trop radio-active, la Nature trouvera bien des formes de vie appropriées. L'homos-sapiens doit disparaître de la face de la terre, et sera remplacé par l'Homme Spirituel.

- Dans quelle direction devons-nous progresser pour parvenir au bonheur ?

- Vous cherchez le bonheur dans le Progrès, mot magique. Or ce n'est pas la connaissance, ni les possessions qui vous rendront heureux. Le savoir n'est pas un attribut des animaux et pourtant ils vivent heureux tels que Dieu les a faits. Le véritable bonheur de l'homme c'est de comprendre qu'il doit accomplir sa glorieuse destinée dans l'obédience aux Lois de Dieu et dans l'amour de son prochain. S'il a la maîtrise de son propre cœur, il aura toutes les possessions, tout le savoir et toute la domination sur les forces de la Nature.

     La grande erreur de l'humanité c'est de se tourner constamment vers le passé au lieu de regarder résolument l'avenir. Elle devient ainsi une "Statue de Sel" comme la femme de LOT. Pourquoi gaspillez-vous votre temps à ressasser les choses du passé, à apprendre des langues mortes qui ne sont d'aucune utilité et à vivre parmi les momies de l'histoire (n'est-ce-pas exactement ce que dit aussi l'instituteur de Rose C.). Il y a quantité de choses plus utiles que des récitations à faire apprendre par cœur à vos enfants par exemple que le blé, en plus de ses qualités nutritives, peut fournir huile, xylose, viscose, acide acétique, alcool, cellulose, sirop, textiles, carburant etc... (le chanvre parait-il est encore plus prometteur), que les tiges et les feuilles ne doivent pas être enterrées parce qu'elles propagent diverses maladies des céréales. Apprenez-leur comment corriger l'acidité des sols et les carences en nitrogène, cæsium, cobalt, sulfures, manganèse et phosphore. Montrez leur que les hormones végétales peuvent produire des feuilles de choux de 3 mètres de haut des pommes pesant plusieurs livres. Il y a plus de beauté à trouver le point de saturation d'une solution, que dans l'histoire de la destruction de Carthage. Au lieu de la puissance destructrice des armées d'invasion, apprenez-leur que l'hydrogène lourd est une des causes du cancer et que le césium à la propriété de le détruire . Montrez-leur que le cancer affecte généralement les enfants avant la puberté et les vieillards impuissants, ce qui démontre que le sexe est une défense de l'organisme, donc que les hormones sexuelles ne doivent pas être gaspillées pour la seule satisfaction des instincts. Enseignez-leur que l'extrait de foie avec ses enzymes , guérit le cancer.

      Ce qui m'étonne aussi chez vous, c'est la dispersion de vos activités. Il y a 50 millions (en 1952 bien sûr) d'habitants au Brésil dont 30 millions d'enfants et 10 millions de femmes qui n'ont pas de productivité. Il reste 10 millions d'hommes, dont il faut retirer les improductifs : mendiants, malades, invalides, aveugles, voleurs, prisonniers et chômeurs. Il faut retrancher aussi ceux dont le travail est plus spéculatif que productif : commerçants, publicistes, fonctionnaires, hommes de loi, banquiers, employés, puis le personnel de la police, des armées, des services civils etc. Il ne reste que 2 millions d'hommes réellement productifs, qui travaillent dans l'agriculture et l'industrie. Deux millions sur 50, soit un travailleur productif sur 25 personnes. 25 personnes qui vivent sur la sueur d'un seul homme. Et encore beaucoup de ces travailleurs sont utilisés à des productions négatives comme la culture du tabac si nocif et l'élevage de bestiaux qui appauvrissent les terres et dont la viande empoisonne l'homme. Quant à l'industrie elle fabrique beaucoup d'objets et de produits inutiles ou même dangereux tels que armement, chewing-gum, boissons alcooliques, cigarettes, cosmétiques, nouveautés etc...

     Que d'efforts et d'argent gâchés, qui pourraient être mieux utilisés à construire des maisons, des routes, des écoles, des hôpitaux, des églises, des laboratoires de recherche, des installations sanitaires etc.

     Il ne devrait normalement pas y avoir de police, ni d'armée. Et elles coûtent très cher. Il faudrait développer les cerveaux électroniques (à l'époque on ne parlait pas encore d'ordinateurs) pour exécuter les travaux des champs, régler la circulation routière, contrôler l'atmosphère, régulariser le climat absorber les gaz qui polluent l'air et les bruits irritants de la rue etc...

     L'ÉDUCATION DEVRAIT CHANGER.

     Les étudiants qui palissent sur les livres pendant 15 ou 20 ans s'aperçoivent plus tard qu'ils ne savent pas grand'chose. Une vie entière d'étude serait d'ailleurs insuffisante pour tout apprendre. Cependant en utilisant l'Hypnose, dans un esprit scientifique, toute l'éducation serait facilitée. En quelques heures, un enfant pourrait connaître à fond un sujet qui demanderait des mois et des années d'études...(Il suffit de le mettre sous hypnose ...sous contrôle d'un psychologue qui dicte le sujet traité...) Cela pourrait être utilisé à grande échelle par des milliers d'élèves à la fois, par l'usage des casques d'écoute. C'est simple, facile, bon marché, et soustrait les étudiants aux insuffisances ou manquements fréquents chez les professeurs. Et comme l'esprit n'est pas tributaire des concepts du temps et de l'espace, puisqu'une éternité peut-être condensée en une seconde, on pourrait utiliser un système de transmission rapide. En effet la longueur d'onde de la pensée de l'homme est d'environ 5m/m. Des messages adéquats émis sur cette longueur d'onde pourraient transmettre tout le savoir humain en très peu de temps.

     Le même système pourrait être employé pour supprimer les tendances ataviques de crime, mensonge etc... Sous l'effet du SOMMEIL HYPNOTIQUE, l'âme devient réceptive à l'enseignement par le son, et on peut ainsi TRAVERSER LA CLOISON ÉTANCHE QUI SÉPARE LE CONSCIENT DU SUBCONSCIENT. Cependant cette technique est délicate et demande une longue mise au point car elle risque de faire disparaître la notion du temps. Par cette méthode les prisons seraient vides, le niveau moral humain remonterait en flèche, la mort serait vaincue et la vieillesse n'existerait plus.


-Comment peut-on supprimer la mort ?

-Il faut d'abord savoir les principes fondamentaux de la vie. C'est l'esprit qui donne la vie au corps auquel il est lié magnétiquement, de la même façon qu'un noyau de fer doux est attiré à l'intérieur d'un solénoïde traversé par un courant électrique. Le noyau est maintenu à l'intérieur des spires du solénoïde (bobine) par les lignes de forces magnétiques (plusieurs milliers par c/m2) invisibles à l'æil. Le solénoïde peut être comparé au corps et le noyau représente l'esprit. Le courant électrique peut être mesuré par l'encéphalographe. Lorsque ce courant est coupé, l'esprit est libéré de ses attaches et c'est la mort. Si on rétablit le circuit l'esprit revient dans le corps, rappelé par le champ magnétique. Ce rétablissement peut être obtenu grâce à l'ectoplasme humain ou végétal. LA MORT EST DONC UN ACCIDENT QUE L'ON PEUT RÉPARER (Evidemment avant que le corps physique soit décomposé). Je ne dis pas qu'on peut vivre éternellement, mais assez longtemps pour rendre jaloux Mathusalem qui mourut englouti par le Déluge. D'ailleurs si L' HOMME ÉTAIT BON, LES FORCES DE LA NATURE LE PRÉSERVERAIENT au lieu de le détruire.

     Je pourrais vous dire encore beaucoup de choses dont vous n'avez même pas rêvé jusqu'à présent sur les possibilités de l'esprit, mais vous préférez le point de vue matériel. Et vous avez en somme ce que vous avez demandé....


DANGER ATOMIQUE.

- Pourquoi avez-vous dit que l'énergie atomique est dangereuse ?

- Je n'ai pas dit cela. C'est la haine agressive couplée à l'énergie atomique qui risque de détruire la Terre. Toute chose a deux aspects opposés. Ainsi l'électricité est très utile, mais elle vous sert aussi à tuer les gens sur la chaise électrique. Les explosifs aussi servent à vos travaux de construction, mais on les emploie également pour la guerre. Et vos avions détruisent des villes entières par les bombardements. La légende nous raconte que tout ce que touchait Crésus se changeait en or. L'humanité fait le contraire : tout l'or pur que lui offre Dieu se change en destruction et en pollution du monde. L'énergie atomique est un cadeau de Dieu, si elle est utilisée à des fins pacifiques, mais si elle servait à faire la guerre, alors ce serait l'extinction de la vie sur votre planète. Et si vous aviez le secret de nos OVNI vous détruiriez tout. Mettez un singe dans un laboratoire et voyez ce qui arrivera.

     L'humanité terrestre se trouve devant deux voies Vie ou Mort. Puisse-t-elle choisir la plus sage ...


Fin de citation du texte de Kraspédon.

     Ce texte très audacieux pour son époque (rappel: écrit autour de 1952) est un extrait (il y a encore trois pages non présentées ici) de la "Revue Ondes Vives" n° 95 de Mars 1974 et nous l'avons vu, il s'aligne donc parfaitement, en ce qui concerne notre Enseignement, sur celui qui nous vient de l'instituteur de Rose C. Si donc la rencontre de D.Kraspédon avec ce Capitaine, rappelons-nous cela, date déjà de 48 ans, à partir de l'an 2000, il ne reste pas moins vrai qu'il nous entretenait déjà de certaines choses "hors normes", que nous n'avons toujours pas encore eu le loisir de voir se concrétiser en ce qui concerne ,par exemple, le contexte de notre enseignement ou la longue prolongation de la vie humaine. Mais les prédictions de ce texte sur l'utilisation des "cerveaux électroniques", qui sont de nos jours, de plus en plus envahissants, ont de quoi, cependant, nous surprendre évidemment.

     Nous avons sous la main un ouvrage d'Histoire de France de janvier 1949, destiné aux écoliers du certificat d'études, réservé à l'empire français de l'époque, donc aux petits africains ou antillais, ou asiatiques et où nous lisons la phrase suivante :

     "Les premiers habitants de notre sol ne furent pas, comme on l'a cru longtemps les Gaulois. Avant les gaulois, pendant des milliers et des milliers d'années, des hommes ont vécu sur l'emplacement actuel de la France. On les appelait les hommes préhistoriques . Ils ne connaissaient pas l'écriture...".

     Il est donc à noter ici que le mot France aurait dû être remplacé par la "France métropolitaine" ou "France hexagonale", ce qui aurait éviter aux membres des communautés originaires de l'extérieur de l'hexagone, d'apprendre que leurs ancêtres étaient des gaulois ou des hommes préhistoriques européens. Donc, déjà à ce niveau élémentaire, l'enseignement de base de notre histoire laisse à redire, alors on imagine ce qui peut arriver quand on remonte à des siècles...

     D'autre part, il nous faut aussi savoir que l'histoire n'est qu'une question de connaissance du moment : les gaulois ne connaissaient pas l'écriture nous dit-on ! Mais à ce sujet, des débats passionnés fusèrent à la suite de la découverte le 1er Mars de 1924,
à Glozel par Emile Fradin et de son grand-père, de briques, tablettes, haches et de deux galets portants des inscriptions. Des analyses donnant un age moyen de 17000 ans pour certains échantillons ont été effectuées. Cette affaire qui défrayé la chronique depuis plus de 70 ans, reste donc à suivre de près. Donc, l'histoire qui nous est comptée, ne reflète généralement que notre optique du moment, qui varie souvent d'une décennie à l'autre. On peut lire d'ailleurs à ce sujet voir par exemple le remarquable article de Michel Legris paru dans l'Express du 14 au 20 janvier 1993 et intitulé "Fallait-il tuer Louis XVI" publié à l'occasion du bicentenaire de sa mort.

     Voici donc un autre texte ésotérique et très humoristique que tout un chacun devrait connaître en entier, mais dont nous ne pouvons vous donner que quelques bribes et texte qui semble pourtant s'aligner sur les deux précédents :

     Voici donc un autre texte ésotérique et très humoristique que tout un chacun devrait connaître en entier, mais dont nous ne pouvons vous donner que quelques bribes et texte qui semble pourtant s'aligner sur les deux précédents :

          " Prends n'importe quel livre d'histoire et tu verras. Vos histoires sont écrites par des gens qui veulent que leurs enfants voient le monde d'un point de vue particulier. Aux États-Unis, vous n'enseignez pas à vos enfants tout ce qu'il faut savoir sur la décision de votre pays de lâcher des bombes atomiques sur deux villes japonaises, tuant ou ravageant des centaines de milliers de personne. Plutôt, vous leur donnez les faits tels que vous les voyez, et tel que vous voulez qu'ils les voient. (lire page 118, le paragraphe qui prouve que les américains avaient reçu un rapport privé de l'Empire japonais signalant que ce dernier voulait mettre fin à la guerre avant qu'on lâche la bombe et que la vengeance de l'horreur de Pearl Harbor a donc pris une grande part dans cette décision et l' on se demande d'ailleurs, pourquoi il fut utile de lancer une seconde bombe sur le Japon ?)

     Lorsqu'on tente de contrebalancer ce point de vue avec un autre, dans ce cas, celui des Japonais, vous hurlez, rager, tempêter, trépignez, et exigez que les écoles n'osent même pas songer à présenter de telles données dans leurs révisions historiques de cet important événement. Ainsi, ce n'est pas l'histoire que vous enseignez, mais la politique...

     L'histoire est censée être un compte rendu exact et intégral de ce qui s'est passé. La politique ne concerne jamais ce qui s'est vraiment passé. La politique est toujours le point de vue de quelqu'un à propos de ce qui s'est passé.

      L'histoire révèle, la politique justifie. L'histoire dévoile tout, dit tout. La politique dissimule, ne montre qu'un côté....Vous ne voulez pas que vos enfants apprennent les faits les plus fondamentaux. Vous voulez qu'ils aient votre version des faits....

      Voilà l'essentiel! Vous ne voulez pas que vos jeunes tirent leurs propres conclusions. Vous voulez qu'ils arrivent aux mêmes conclusions que vous. Ainsi vous les condamnez à répéter les erreurs auxquelles vos conclusions vous ont menés....Vos jeunes se sont joints à votre camp dans vos comportements. S'ils sont violents c'est parce que vous êtes violents. S'ils sont matérialistes, c'est parce que vous êtes matérialistes. S'ils agissent de façon stupide c'est parce que vous vous agissez de façon stupide....Finalement enseignez des concepts, pas des sujets. Créez un nouveau programme et construisez le autour des trois concepts essentiels : La conscience , l'honnêteté, la responsabilité. Enseignez ces concepts à vos enfants dès leur plus jeune âge....

     Laissez l'enfant faire ces propres découvertes. Sachez ceci : La connaissance se perd ; la sagesse ne s'oublie jamais.


     Courts Extraits du chapitre 9 de l'ouvrage, tome 2 C.A.D de Neale Donald Walsh, Editions Ariane Août 1997."

      Si ces textes axent l' orientation de notre développement sur le futur, il y a aussi d'autres textes plus ésotériques qui s'arrêtent eux simplement "au présent", en nous disant que "le temps brime l'homme" et que le temps l'empêche de vivre dans le "déjà" et que le "déjà" n'entre point dans le concept espace-temps :

     " Il y a plusieurs années, il existait une grande chose concernant les verbes de votre vocabulaire. Les verbes du passé n'existaient point, les verbes du futur n'existaient point.Tous parlaient au présent. Donc ici et maintenant...Voici une grande vérité :... Il n'existe point de temps pour la pensée....seulement des manifestations.. Ne placez jamais le facteur "temps" à l'intérieur d'une manifestation matérielle, dans la réalisation d'un désir. Il vous serait impossible d'apprécier le moment présent.."

     Courts extraits des pages 58 à 61 de l'ouvrage Penda "Au nom de l'amour inconditionnel" Edité chez Louise Courteau début 1993

     Dans le même ordre d'idées, nous lisons dans un autre ouvrage tout aussi ésotérique le texte surprenant suivant :

     "Cette énergie centrale se connecte à son tour et fournit les informations à l'énergie du devant (le futur). les canaux sont ouverts dans les deux directions: ainsi, le futur peut fournir des informations à la fois au présent et au passé. Ici nous commençons à comprendre ce que signifie vivre dans une dimension temporelle circulaire. Cette connexion du passé, du présent et du futur crée l'éternel MAINTENANT. Le passé, le présent ou le futur n'existent pas. Seul existe le MAINTENANT. Cette information n'est pas nouvelle; il y a presque 25 ans , j'ai lu (et adoré) le livre de Ram Dass, Be here now (vivez ici et maintenant) après toutes ces années d'étude, j'en reviens toujours à vivre ici et maintenant......le temps est immuable ; sa configuration reste toujours la même..."

     Tiré du livre "Message à notre famille" Kryeon tome 5, texte de Peggy Dubro page 309 aux Editions Ariane Février 2000.

      Décidément cette histoire d'enseignement de Rose C, nous conduit sur des chemins bien étranges n'est-ce pas?

     Remarque :
     Dans un ouvrage intitulé "Nos pensées créent le monde" de la journaliste scientifique Martine Castello et du polytechnicien Vahé Zartarian publié aux Editions R.Laffont dans la collection Nouvelles énigmes, nous lisons page 23 :

" Les Hopis, indiens habitants l'actuel Arizona aux USA, ont du temps une conception qui diffère radicalement de la nôtre.
     Ainsi, ils n'ont aucune notion d'un temps s'écoulant de manière linéaire et continue , et entraînant dans sa course tous les objet de l'univers, du passé au futur à travers le présent. Leur langage même est dépourvu de tout mot, expression, tournure grammaticale, conjugaison, ou quoi que ce soit d'autre faisant référence explicitement ou implicitement à ce que nous appelons le temps,ni au passé, présent et futur, ni à la durée, ni encore au mouvement (qui serait conçu comme déplacement et pas comme un processus de transformation globale). Pourtant la langue hopi est extrêmement riche et permet de rendre compte de tous les phénomènes observables dans l'Univers... les Hopis ne voient pas le monde en termes d'objets comme nous le faisons mais en termes d'événements... Ces événements appartiennent à deux catégories, "les manisfestés" et les "non-manifestés"
".

     Curieux ceci, n'est-ce pas ? Si vous voulez en savoir plus sur les Hopis que certains pionniers conquérants qualifiaient autrefois de sauvages précipitez-vous sur l'ouvrage en question indiqué ci-dessus, et vous y découvrirez beaucoup d'autres choses intéressantes.

     Il semblerait cependant que ceux que l'on appelle les "Maîtres" et qui parait-il, peuvent manipuler aisément la quatrième dimension appliquent systématiquement cette idée statique du concept Espace-Temps de l'existence. Voir à ce sujet le livre surprenant et c'est le moins que l'on puisse dire "La Vie des Maîtres" de Baird T. SPALDING aux Editions R. Laffont en fin 1974 dans la collection "Les portes de l'étrange": écrits ésotériques, ou encore aux Editions de poche "J'AI LU" n° 2437 en Aout 1988 dans la collection "l'Aventure Secrète" et aussi la suite intitulée "Ultimes paroles"chez R. Laffont juillet 1988.

     Mais puisqu'on en parle, voici la parole d'un très "Grand Maître", qui s'accordent en partie avec ce qui précède :

Rien n'est le fruit du hasard. I1 y a un dessein et un plan parfaits
sous-jacents à toute vie, et tu fais partie de cette globalité ;
tu fais donc partie de ce dessein et de ce plan parfaits.
Lorsque tu vois d'étranges choses se passer et que tu te demandes
pourquoi elles t'arrivent, prends du temps pour voir
comment tout cela s'articule, et tu verras qu'il y a une raison à toute chose.
Les raisons peuvent te surprendre, mais sois prêt néanmoins
à les accepter et à apprendre au travers elles, et ne lutte pas contre elles.
La vie devrait se dérouler sans effort.
Une fleur ne lutte pas pour s'épanouir au soleil,
alors pourquoi devrais-tu lutter pour t'épanouir
par la grâce de l' amour infini du Très Haut ?
Si c'est le cas, cela vient de toi,
et cela ne fait pas partie de Son dessein et de Son plan parfaits pour toi.
La simplicité est Son sceau, alors garde la vie simple.
Reste sans cesse en contact avec Lui,
et regarde-toi te déployer dans Son amour.

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 30 Mars, après adaptation d'ARTivision.

     Comme on le voit, tout est lié, n'est-ce pas ?

     Rappelons qu'Eileen Caddy, était la cheville ouvrière, de ce que l'on a appelé, les jardins de Findhorn  :
http://www.artivision.fr/docs/Findhorn1.html
http://www.artivision.fr/docs/Findhorn2.html

     Mais que pense aussi ce même Maître, sur la notion de l'espace-temps évoquée plus haut ? ( Alors attachez bien vos ceintures, car il risque d'y avoir quelques turbulences à l'altitude où l'on va s'envoler) :

Tu es dans le monde mais tu n'es pas de ce monde.

I1 est inutile de laisser les façons d'être du monde t'enfoncer.

Jouis-en mais n'essaye pas de les posséder et ne leur permets pas de te posséder.

Dans le Nouvel Age, il n'est pas nécessaire d'être vêtu de hardes et couvert de cendres,

ou d'aller partout en déclarant que tu es un misérable pécheur

et n'es pas digne d'être appelé l' enfant bien-aimé du Très Haut .

Cet enseignement appartient aux temps anciens et il est faux et sans réalité.

Accepte le fait que nous faisons Un avec Ce Très Haut et qu'Il est en toi .

Sens-toi tiré hors des ténèbres de cet enseignement erroné vers la lumière glorieuse.

Laisse l'ancien derrière et laisse-le mourir d'une mort naturelle.

Entre dans le nouveau, renais en Esprit et en vérité,

et découvre la signification de la vraie liberté.

Le Très Haut a besoin de toi libre et non pas ligoté par toi-même

et par le souci de ta propre personne.

Sois comme un tout petit enfant, libre et joyeux,

et vis dans l'éternel présent.


***********************

La petite voix : Eileen Caddy. Le Souffle d'or (1994).
Méditation pour le 11 Avril, après adaptation d'ARTivision.

     Comme on le voit, ces sublimes paroles, rejoignent parfaitement les textes ésotériques précédents, qui axent notre démarche sur l'éternel Présent.

     Et que celui qui sait lire, ce qui se dessine clairement entre ces lignes...s'interroge encore plus, sur tout cela ...

III Prolongement révélateur exceptionnel


     Pour bien monter notre impartialité dans cette affaire d'éducation et mettre en évidence, cependant que le passé de la Terre, nous réservera encore quelques surprises, voilà une autre affaire qui vient de nous être révélée, certainement pas par hasard.

      Le Dimanche 14 Janvier 2001 nous avons eu la chance d'enregistrer l' émission E=M6, à notre avis bien sûr, fut ce jour là exceptionnelle, car elle reflète parfaitement les motivations essentielles du site ARTivision. En effet cette émission consacrée aux énigmes égyptiennes , nous présente entre autres choses, les efforts démesurés faits par des scientifiques pour arriver à ériger de minuscules obélisques avec des cordes énormes modernes très résistantes (cordes, dont il reste à démonter qu'elles existaient abondamment à l'époque) et cela en faisant glisser du sable autour du socle de ces obélisques. Mais ce sont surtout les deux énigmes suivantes qui ont retenu notre attention :

Première énigme :

      1976, la momie de Ramsés II qui présentait des moisissures, fut envoyée en France par le Musée du Caire, pour des soins d'urgence. Des échantillons de la substance d'embaumement furent prélevés par Michelle Lescot, botaniste au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris.

      Elle découvre alors avec ahurissement que ces échantillons contiennent des feuilles de tabac, ce qui parait impossible, d'après les connaissances actuelles, car le tabac n'a pu être rapporté en Égypte via l'Europe que 2700 ans plus tard au retour de Christophe Colomb.

Deuxième énigme :

     16 ans plus tard en 1992 une découverte toute aussi étonnante va avoir lieu. Svelta Balabanova une toxicologue de Munich,chargées d'étudiée les drogues utilisées pour réaliser la momie vieille de 3000 ans, d'Enouctaoui (écriture non garantie), une prêtresse égyptienne, découvre alors, elle aussi avec stupéfaction, que le corps de cette momie contient de grandes quantités de cocaïne et que de plus, l'analyse des cheveux prouvent que cette prêtresse en avait, elle même, consommée avant de mourir. Cette annonce fait l'effet d'une bombe et la scientifique allemande reçoit alors des montagnes de lettres, presque menaçantes, des lettres d'insultes (vous avez bien lu, et ceci est à rapprocher de l'affaire Glozel citée plus haut ) disant que tout cela était absurde et impossible, car il était soi-disant prouvé, qu'avant Christophe Colomb, cette plante, la coca , d'où l'on extrait la cocaïne, n'existait nulle part ailleurs, qu'en Amérique . Et la toxicologue allemande, s'est vue alors obligée d'affirmer dans l'émission, qu'il ne peut y avoir d'erreur dans la méthode d'analyse , car cette méthode a fait ses preuves des centaines de fois.

     " On se prend alors à rêver dit le commentateur de l'émission. Et si les égyptiens avaient eu des contacts avec le continent américain....Mais un jour il faudra bien se rendre à l'évidence les peuples de l'Antiquité connaissaient sûrement mieux la planète qu'on ne le pense aujourd'hui.Il faut bien dire que la plupart des égyptologues ne croient pas à cette hypothèse, mais pour l'instant il n'y a pas vraiment d'autres explications "

     Nous n'avons pu révéler, hélas, qu'une petite partie de cette émission. Alors messieurs les puristes, à vos enregistreurs, elle repassera sans doute bientôt sur les ondes.

IV Conclusion.


     Nous voyons donc, une fois de plus, que "l'aventure de Rose C", (et ce n'est pas fini), nous a entraînés sur des sentiers glissants de la connaissance , sentiers qui n'ont pour but que de nous faire remettre en questions nos certitudes évanescentes, dans un monde en perpétuelle mutation et monde qui ne peut que nous apporter, dès lors, d'incroyables révélations.

  Article mis en page le 27/12/2000 et revu le 15/07/2001, et puis le 30/05/05, et puis le 30/03/08, et puis le 15/04/08, et puis le 30/11/08.

IDYLLE Fred

fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil