Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresse du site :
http://artivision.eu


      
Quand Soria parle dès 2002, de la fin d'un test cruxial en 2012, et du contact prévu avec d'autres civilisations


I Introduction.

      Nous voilà de retour au bercail, après la sévère agression d'une embolie pulmonaire, qui a failli nous faire passer l'arme à gauche. Nous remercions déjà ici tous les internautes qui nous ont apporté leur vivace soutien, et leurs souhaits sincères d'une prompte amélioration de notre santé. Merci mille fois.

      Ces derniers temps, nous avons été amenés à plusieurs reprises, à sortir de notre bibliothèque l'ouvrage de Soria, vieux de 10 ans (en 2012), ci-après :

  

     Voir en effet nos ajouts aux articles :

http://www.artivision.fr/docs/Flashbackprecurseurs.html
http://www.artivision.fr/docs/AstroArcheologie.html

      C'est alors que nous nous sommes aperçus que ce livre de Soria, faisait apparaitre, à plusieurs endroits, la date "2012". Comme rien ne se passe sur ARTivision par Hasard, et que de plus, nous sommes justement arrivés en 2012 (Année très mythique par excellence d'après les médias qui s'en donnent à cœur joie, sur le sujet), et bien que nous sachions que certaines personnes, n'accordent aucun crédit au verbe de certaines entités qu'ARTivision qualifie parfois, de Maîtres, il nous semble aujourd'hui utile, de transmettre ici, quelques lignes de ce livre de Soria, sorti dès 2002, et lignes surprenantes, qui s'accordent parfaitement avec les tenants et les aboutissants, du contexte culturel sous-jacent de notre site, et cela depuis sa création en 1997. Rappelons aussi pour le novice, qui entre pour la première fois dans ce site ARTivsion, par cet article, que le groupe SORIA est un collectif d'êtres cosmiques venant de la Fraternité Universelle, qui s'occupe, entre autres choses, de notre système solaire . Ce groupe Soria est channellisé par la française Mme Régine-Françoise FAUZE. Vous trouverez  une liste des principaux ouvrages de ce collectif à :

http://www.centredeconnaissance.org/html/soria_2.html


      Soria nous dit, elle-même, que son groupe est une "bulle d'expression", d'énergie créatrice féminine d'amour qui entre en jeu, quand un remaniement de la "grille magnétique" d'une planète a été effectué. Cela évidemment est incompréhensible pour nous, mais il semblerait que la restructuration de cette "grille magnétique", est justement et bizarrement, le rôle qu'un certain Kryeon s'est octroyé d'exécuter sur cette planète Terre, il y a déjà quelques années, et sans vouloir cautionner, rien du tout, voici un url, qui présente ce que dit ce dernier :

http://kryeon.forumactif.com/
.

     Cela fait en effet plus de 50 ans, que le Webmaster du site ARTivision, a entrepris des recherches qui tendent à prouver que le "Passé de la Terre" est beaucoup plus fabuleux, qu'on ne saurait l'imaginer.

Première digression:

     Certains détracteurs irréductibles, pourraient penser qu'il y a 50 ans en 1962, nous avions 23 ans et qu'à l'époque nos théories atypiques, n'avaient absolument pas cours dans les médias.

      C'est en partie vrai, mais il se trouve, que nous avions à l'époque certains documents ( (nous les avons toujours) qui, si l'on savait lire entre les lignes, invitaient l'esprit à se poser des questions notoires sur le Passé de notre Terre, et même sur celui de notre proche Cosmos. Par exemple (parmi bien d'autres), nous avons sous la main le Science et Vie n° 505 d'Octobre 1959, tel que l'on y trouve :



et voici deux pages, rapprochées par nos soins, de l'article en question :



    Voici maintenant un document qu'il convient de lire et de relire tant il sort de l'ordinaire : C'est le n° 510 du Science et Vie de Mars 1960. Voici sa couverture :



et à la page 41, on trouve ceci de très surprenant :



    Donc la revue Science et Vie, bien connue, nous présente ici un événement extraordinaire, qui, chose bizarre, à notre connaissance, n'a plus jamais été repris par la suite dans les colonnes de cette revue, à savoir le fait que les savants soviétiques ont pu visiter, ce que la revue appelle l' "Oasis" de Benguer .( Notez bien l'écriture du mot avec un "u", et notez surtout les guillemets qui prouvent que le rédacteur de l'article ne pense pas qu'il puisse s'agir d'une véritable Oasis ), 500 km carrés, nous dit-on pourtant, de sol complètement libre de glace, une température de 25° (voisine donc de la température moyenne de notre île de la Guadeloupe), des lacs et des cours d'eau, une maigre végétation de lichens et de mousse des oiseaux de plusieurs espèces. Notez aussi la prétendue explication qui, devrait être capable de nous faire croire, qu'une température plus basse que -80 degrés, peut passer d'un coup à plus +25 degrés par uniquement la présence de barrages naturels et l'action adoucissante de l'océan...

     Voilà donc, que l'on apprend, dans une revue , qui s'écrit actuellement "Science & Vie" (qui se veut sérieuse), qu'il existe bien, au pôle Sud, une zone "paradisiaque", où certains milliardaires n'auraient pas hésité une seconde pour aller s'y s'installer, en transportant par hélicoptère bien sûr, tout le nécessaire, et pour y couler des jours paisibles, sans la présence des curieux. Puis après, ce fut motus et bouche cousue, du journaliste Paul-Marie de Gorge , qui avait élaboré si majesteusement cet article. Ceci nous montre clairement que nous sommes bien dans cette affaire, les dindons de la farce, exactement comme on nous le fera croire en 1963, dans l'assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy. Voir alors notre article : Mystifications.html.

     Mais, nous avons pu aussi, prendre en diagonale, ceci qui dépasse hélas le cadre de notre petit scanner, et qui nous vient du Sciences et Avenir n° 108 de Février 1956:



     Nous pourrions présenter, bien d'autres documents de cette revue, même aller, jusque au n° 1, daté du début Mai 1947, dont voici une portion de la couverture qui avait les dimensions à l'époque de 29,5 cm de large sur 40 cm de haut, ce qui dépasse aussi, de loin, les capacités de notre scanner :



     Comme vous, le voyez, le sommaire présente un article sur une expédition de l'Amiral Byrd en 1947 , et voici donc le début et la fin de l'article, où l'on voit que l'auteur s'interroge déjà à l'époque, sur les vraies motivations de cette expédition de Byrd :



     Comme cet article ne possède pas, hélas, de signature personnelle, c'est, donc la revue entière, que nous mettons ici à l'honneur, en la considérant ainsi comme un vrai précurseur innocent, ayant effleuré l'idée qu'il se passait au Pôle Sud, des choses surprenantes à souhait.

     Enfin, pour clore ce débat présentons aussi cette info tirée, du Science et Vie n° 456 de Sept. 1955, pourrait intéresser certains internautes qui s'interrogent sur les mystères de l'Île de Pâques:


ou, dans la même optique, cette info tirée du Sciences et Avenir n° 138 d'Août 1958 :


Fin de la première digression.

II Genèse de l'affaire.

     Sans vouloir jongler avec les arts divinatoires, et ajouter à la psychose médiatique, qui s'articule autour de l'année 2012, voyons, maintenant, par exemple, ce que nous dit Soria dès les pages 76 et 77 de son ouvrage "Voyage", que tout un chacun devrait avoir sous la main, car nous ne pouvons ici tout transcrire, pour ne pas subir les foudres justifiées, de l'Éditeur et de l'auteure.

       "...Alors, réjouissons-nous ! L'isolement ou plutôt l'isolation créée dans ces temps-là sera retirée en 2012. Quand vous lirez ces pages, il vous restera dix petites années pour vous préparer à votre réintégration dans le corps communautaire des humanités résidant sur les autres planètes. Vous devrez réapprendre les lois d'échanges au sein de cette grande famille. Alors, mettez-vous-y maintenant. Nul doute, il y aura beaucoup de travail à effectuer.

       À force de croire que vous êtes les seuls êtres vivants de cette immensité, (Note 1 du Webmaster dans l'article présenté plus haut : "Existe-t-il d'autres mondes habités?" il est écrit ceci : "un Astronome aussi connu qu'Arthur Ellington n'a pas hésité à écrire qu'après tout, il croyait assez volontier que notre humanité pouvait être la seule à contempler les beautés de l'Univers". A l'époque, il fallait tout de même, une sacrée dose d'orgueil, pour en arriver à cette conclusion, n'est-ce pas !!) , vous avez développé des traits de caractère et des réactions qui représenteront à coup sûr des entraves quand vos frontières planétaires s'ouvriront. On vous parle souvent de l'année 2012, date butoir importante. Comme vous avez semé les germes d'une volonté de vous libérer dès la première moitié du siècle dernier, nos grands Sages ont calculé que cette année-là [2012], déjà retenue par les Maîtres mayas, serait appropriée pour la cessation de la quarantaine. Les paramètres recueillis furent favorables. Nos Sages prirent la décision de retenir également cette date. Donc, il y aura plusieurs portes capitales cette année-là : l'ouverture des frontières planétaires, la restitution de votre Identité solaire. la forme finale d'une Fleur de Vie pour les futurs Univers en formation et l'autorisation de visiter votre cinquième corps qui, par voie de conséquence, ouvrira ses portes de la quatrième dimension. Actuellement, vous vivez dans trois dimensions en recevant l'enseignement de la quatrième. Après cette date, l'enseignement dévoilera les lois interactives de la cinquième dimension, vous guidant dès lors dans la quatrième. Votre responsabilité et votre forme d'amour, de tolérance et de patience seront de nouveau mises à l'épreuve du Feu afin de faire de vous des Êtres lumineux accomplis. Je vous livre là une loi universelle. Chaque visite d'un corps est soumise aux épreuves des quatre éléments (Note 2 du Webmater ces quatre éléments sont : la terre, l'eau, le feu et l'air. Très curieuse assertion, très favorite des alchimistes d'antan, et assertion qui était aussi prônée dès 1956 par le très dénigré, Georges Adamski, par des auteurs et des journalistes ignares : voir à ce sujet, notre article suivant :

http://www.artivision.fr/docs/RetourauCosmos.html

      Ces auteurs et des journalistes bien-pensants, et même aussi des ufologues célèbres, n'ont jamais pu démontrer que la très parfaite soucoupe d'Adamski, venait d'un montage canular ).
.

      Souvenez-vous ! Je vous ai précisé que le quatrième chakra est un chakra charnière. Votre élévation dans ce centre vous permettra donc de vivre les études correspondant au cinquième corps d'une manière moins physique. Pourtant, l'intensité sera aussi forte. Théoriquement, par référence aux autres humanités, nous savons que vos corps inférieurs ne connaîtront aucun traumatisme. En tant qu'êtres à réactions diverses, qu'allez- vous mettre en place ? Quand vous entrerez dans la quatrième dimension, vous rejoindrez vos amis vénusiens qui, actuellement, se préparent à recevoir une partie des Urantiens. Ce passage sur Vénus donnera l'occasion d'étudier les comportements dans le chakra cardio. Puis, vous reviendrez sur Urantia Gaïa et mettrez en application ce modèle d'être. Les planètes habitées de votre système solaire vivent dans le sixième corps et étudient le septième. C'est là la raison de l'apparente nudité et de la prétendue désertification des planètes de ce système. Ensuite, dans un temps lointain, vous irez vivre dans le centre de votre Terre en passant par chaque niveau d'expression, offrant la surface extérieure comme Jardin de l'espace.

(Note 3 du Webmaster: cette affirmation étrange n'est pas du tout gratuite, car dans son premier livre paru chez Ariane en 2001 "Les Grandes voies du Soleil" Soria , nous avait déjà subjugués, en écrivant d'une manière claire et nette et sans bavure ceci :



       Le site ARTivision a publié dès lors, près de 56 articles, qui font état de cette théorie hors normes de la Terre creuse. Pour éviter au novice d'aller se perdre dans les multiples arcanes du site, voici donc ces articles :


http://www.artivision.fr/docs/Byrd.html
http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuite.html
http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuiteplus.html
http://www.artivision.fr/docs/Byrdalice.html
http://www.artivision.fr/docs/Byrdalicesuite.html
http://www.artivision.fr/docs/merlibre.html
http://www.artivision.fr/docs/merlibresuite.html
http://www.artivision.fr/docs/audelaGrandNord.html
http://www.artivision.fr/docs/terreSannikov.html
. http://www.artivision.fr/docs/ouverturespolaires.html
http://www.artivision.fr/docs/SmokyGod.html
http://www.artivision.fr/docs/ByrdMercurio.html
http://www.artivision.fr/docs/imagepolesud.html
http://www.artivision.fr/docs/rencontrecertaintype.html
http://www.artivision.fr/docs/JulesVerneouverturespolaires.html
http://www.artivision.fr/docs/incroyjournalByrd.html
http://www.artivision.fr/docs/Thalasso.html
http://www.artivision.fr/docs/affaireWilkins.html
http://www.artivision.fr/docs/affaireGiannini.html
http://www.artivision.fr/docs/connaitrelevrai..html
http://www.artivision.fr/docs/lettreouverteauPrinceAlbertII.html
http://www.artivision.fr/docs/mammouth.html
http://www.artivision.fr/docs/Siragusaepopee.html
http://www.artivision.fr/docs/Agartha.html
http://www.artivision.fr/docs/Hyperboree.html
http://www.artivision.fr/docs/Rampa.html
http://www.artivision.fr/docs/Recherchemerlibre.html
http://www.artivision.fr/docs/Observationsboreales.html
http://www.artivision.fr/docs/Histoirereptilienne.html
http://www.artivision.fr/docs/Buffon.html
http://www.artivision.fr/docs/Nostramystere.html ( article sorti le24/02/08)
http://www.artivision.fr/docs/Greenarticle1926.html(article sorti le 24/10/08)
http://www.artivision.fr/docs/RaymondBernardouvrageTC.html( article sorti le10/04/09)
http://www.artivision.fr/docs/mystifications.html ( article sorti le 07/06/09 )
http://www.artivision.fr/docs/PravdaTC.html article sorti le 31/07/09 )
http://www.artivision.fr/docs/MormonsTC.html( article mis en ligne le 06/11/09)
http://www.artivision.fr/docs/RetourIsis.html ( article mis en ligne le 24/02/10)
http://www.artivision.fr/docs/CanNatNewspaper.html ( article mis en ligne le 06/04/10)
http://www.artivision.fr/docs/Mecanics.html( article mis en ligne le 26/05/10)
http://www.artivision.fr/docs/canards.html ( article mis en ligne le 20/06/10)
http://www.artivision.fr/docs/AntarcticaRDigest.html ( article mis en ligne le 19/07/10)
http://www.artivision.fr/docs/PenseurPole.html( article mis en ligne le 17/09/10)
http://www.artivision.fr/docs/VocableTerreinconnue.html( article mis en ligne,  le 10/10/10)
http://www.artivision.fr/docs/ByrdDeseret.html (mis en ligne le 16/10/10)
http://www.artivision.fr/docs/KarelCapek.html (mis en ligne le 07/06/2011)
http://www.artivision.fr/docs/Soria2012.html (mis en ligne le 22/02/2012)

Il est aussi à noter le site de synthèse :

http://www.artivision.fr/docs/biblioterrecreuse.html


             Mais, il y a aussi la page que nous avons mise en couleurs et qui fut traduite de l'anglais, placée dès le 26/04/04 à :

http://www.artivision.fr/docs/dossierTerrecreuse.html


      Les informations qui sont dévoilées dans la liste précédente, ont été à l'origine des recherches approfondies du site ARTivision concernant les ouvertures polaires que Jules Verne connaissait parfaitement (dès au moins 1866 lors de la sortie de son livre "Voyages et aventures du capitaine Hatteras" Tome II ) , alors que nous , nous n'avons appris cela qu'en 1972, lorsqu'une très aimable amie de la Métropole a eu la géniale idée, de nous offrir le livre "La Terre creuse" de Raymond Bernard (pratiquement introuvable en librairie actuellement), que les amis d'ARTivision connaissent bien :)




      Deuxième digression :

      Nous avons, bien sûr, cet ouvrage dans notre bibliothèque en français et en anglais. Certains internautes pouront trouver ce livre numerisé et digitalisé, sur le Web, mais rien ne vaut, selon nous, le plaisir d'avoir en mains et de feuilleter cet ouvrage. Nous connaissons bien sûr, les urls donnant ce livre en digitalisation, mais comme cet ouvrage n'est pas encore libre de droit , (normalement un ouvrage tombe dans le domaine public, 70 ans après la mort de son auteur), et il convient de savoir si webmasters des sites qui présentent ce livre digitalisé, ont effectivement demandé d'abord aux ayants-droit de l'auteur, puis aussi à l'Editeur Albin Michel, l'autorisation de numériser le livre en question. Nous n'en sommes pas du tout certains et Raymond Bernard qui en réalité s'appelait Walter Seigmeister , est décédé le 10 Septembre 1965, et donc il faudra attendre 2035, pour avoir le droit de republier cet ouvrage.

      Donc, vu l'importance que prend cette affaire de Terre creuse (grâce d'ailleurs en partie à ARTivision), tous ceux qui feraient de la publicité pour ce livre digitalisé, peuvent être traînés, un jour, en justice par Albin Michel, et les autres ayants-droit du livre. Nous ne tenons pas à être de ceux là, et nous ne publierons pas ces urls, dans nos pages. Comme on le voit encore, nous ne pouvons pas tout dire tout dire sur ARTivision....

      On le sait déjà, le site ARTivision, se concentre alors donc, principalement sur les documents officiels qui parlent des phénomènes polaires inexplicables, dont nous avons présenté, les prémices, dans les articles vus plus haut, et en particulier dans le suivant :

http://www.artivision.fr/docs/Buffon.html

      Cet article, sous des dehors très ironiques , est en fait pour nous un moyen d'attaquer, en douce, les irréductibles détracteurs et de les mettre, ici encore plus, vraiment au pied du mur.

      Car même si l'on est un fortiche dans la connaissance du globe terrestre, on ne pourra désormais plus passer à côté des faits incontournables et historiques que nous soulignons dans cet article, comme d'ailleurs dans notre article Recherchemerlibre.html , article, avec tant d'autres, qui devraient inviter ces détracteurs, à faire une révision déchirante concernant nos connaissances sur la Planète .


   Et nous attendons alors que ces   détracteurs bien-pensants, veuillent bien , se prononcer franchement,  au lieu de faire comme l'autruche, en fourrant la tête sous le sable, pour ne pas voir arriver ce qui dérange, leur petit train-train quotidien.

     D'ailleurs, nous ne doutons pas une seconde, que cet article sur Buffon , qui nous fait faire un voyage dans le temps , à partir de 1749, sera un franc tremplin pour d'autres dévéloppements proches et toujours plus révélateurs. En effet nous serions aux anges, si un brave internaute, à ses moments libres bien sûr, pouvait extraire du Web la moindre information sur :

- Le Capitaine anglais Monson qui s'est approché à deux degrés du pôle Nord, pour y trouver une haute mer sans aucune glace. ( nous avons déjà écrit à l'Ambassade de Grande-Bretagne, et aussi à environ une dizaine d'associations Franco-anglaises pour qu'elles puissent nous aider à retrouver la trace de ce Monson).

- Un certain hollandais (à déterminer avec précision car hélas Buffon n'a pas cité son nom) qui a affirmé avoir été jusqu'au ras du pôle et qu'il y faisait aussi chaud qu'à Amsterdam en été.( nous avons de même écrit à l'Ambassade des Pays-Bas et aussi à environ une dizaine d'associations Franco-neerlandaises pour qu'elles puissent nous aider à retrouver la trace des marins hollandais en question , et, nous avons  même reçu une réponse importante de l'Institut  de l'Histoire Militaire des Pays Bas
).
  
- Sur un anglais nommé Goulden, qui mentionne dans un écrit au roi Charles II, l'affaire de deux vaisseaux hollandais qui auraient été jusqu'au 89° de latitude nord, et qui disent que là, ils n'avaient point trouvé de glace, mais une mer libre, ouverte et fort profonde.

- Sur "Le recueil des voyages au Nord" ,  évoqué à plusieurs reprise par Buffon, dont nous ignorons tout pour l'instant et ouvrage en plusieurs volumes, et dont voici le début du troisième et du quatrième tome : 

    

Fin de la deuxième digression.

      Mais allons maintenant en pages 95 à 98 du livre de Soria en question:

       "...L'année 2012,(encore cette date ! ) est synonyme d'indépendance, de fin de test de retour dans la vie communautaire, de restitution d'Identité solaire et d'ouverture. Oui, ces Dieux devront rendre les derniers postes encore détenus sur terre. En 2012, date officielle, le Soleil Central prononcera son ordre de destitution envers ces Dieux rebelles qui devront émettre la volonté de revenir sous lajuridiction solaire ou partir, privés de pouvoir, vers un endroit reculé de l'Ombre. Comme il y a des planètes vivant dans la Lumière de Vie, il en existe aussi sans cette force lumineuse. Des lieux bien sombres et non sollicités encore par les Êtres au cmur de Lumière. Pourtant, de tels lieux sont appelés à disparaître...

      ....Revenons à 2012. II y a un autre point important à signaler concernant votre système solaire. Votre planète sera testée afin de reconnaître non seulement la densité exacte de l'ouverture de conscience et de l'émanation d'Amour pour la Fleur de Vie, mais aussi la géométrie nouvellement articulée au sein de votre système solaire. Le problème occasionné par l'installation de ces rebelles a toutefois occasionné le développement d'un formidable terrain d'évolution pour l'ensemble des planètes smurs. Toutes ont réagi. Cela a permis à chacune de se positionner dans sa volonté de s'ancrer dans la Lumière de Vie...

      ....Un groupe évoluant sur un autre système solaire est venu vivre au sein de votre humanité ; ces êtres furent qualifiés de retardataires. Leur arrivée occasionna un trouble mémorable déstabilisant cette humanité actuelle. (Précisons qu'ils sont issus d'une autre humanité). Or, de ce fait, ils créèrent une brèche dans les couloirs du temps, favorisant ainsi l'approche d'un autre groupe en mal de pouvoir, stérile de tout germe d'amour et maître en technologie. Ces êtres vivent dans les sous-sols de la croûte terrestre. Votre formidable avancée technologique leur revient. (Note 4 du Webmaster: Nous pensons qu'il s'agit des entités nommées Petits Gris avec qui certains gouvernements de cette planete ont fait alliance pour profiter de leur technologie. On peut même en déduire que c'est avec les navettes spatiales de ces Petits Gris, que les américains et probablement les soviétiques de l'époque, sont montés sur la Lune pour y déposer des instruments de mesures et collecter les, environ 380 kg de roches lunaires, remis aux scientifiques terrestres pour les étudier. Mieux vaut ne pas évoquer ici, ce que ces gouvernements scélérats, ont offert en retour à ces Petits Gris, et il paraît même que le Vatican était parfaitement au courant de cette affaire. On trouvera sur le Web, l'affaire Barboto mais le mieux pour nous est de présenter ici, l'excellent article paru dans le Nexus n° 51 de Juillet-Août 2007:



et surtout une restructuration du début des deux premières pages de cet article :



     Pour en savoir plus veuillez consulter le site :



     Pour être encore plus explicite, voici un passage clef, de cet article:

     " Du point de vue chronologique, l'événement qui a déclenché la création du SIV ( en italien, Service d'information du Vatican), s'est produit aux États-Unis en Février 1954. Ce fut la rencontre à Muroc Airfield (future Edwards Air Force Base), en Californie, d'une délégation d'aliénigènes avec le président Dwight D. Eisenhower, en présence de l'évêque de Los Angeles, James Francis Mclntyre. La rencontre fut filmée par des militaires, utilisant trois caméras 16 mm placées en des endroits différents et chargées de pellicules couleur ".

      Mais il y a mieux: Dans cet article, on apprend avec stupéfaction que le nommé George Adamski, cité plus haut, avait bien rencontré en 1963 (exactement le 31 Mai : note du webmaster) le pape Jean XXIII, à la grande déconvenue des les irréductibles détracteurs, dont les écrivains Jean S.... et Marc H....., avec qui pour tous les deux, nous avons été en correspondance longtemps. Ces écrivains avaient fait d'Adamski , leur bête noire , et affirmaient sans retenue, que puisque le pape étant mourant, il ne pouvait donc recevoir de visites, et on en déduisait alors qu'Adamski avait menti une fois de plus, comme il l'avait fait en disant qu'il était passé très près de la Lune en soucoupe volante. Fin de la note n° 4.
)


     Mais poursuivons l'exploration de "Voyage" :

       "...Attention de ne pas devenir leurs esclaves. Votre humanité n'est pas le groupe créé initialement ; elle se départage en plusieurs sous-groupes (rien à voir avec les sous-races). Malgré les handicaps certains, engendrés par une telle diversité d'intervenants, un noyau d'âmes attachées à l'Amour du Grand Constructeur a réussi un grand exploit. L'année 2012 verra également la réouverture des couloirs du temps (Note 5 du Webmaster : Voir notre article hors normes à ce sujet : http://www.artivision.fr/docs/temporellementvotre.html ). Il vous reste un petit nombre d'années pour effectuer une grande lessive dans votre organe de pensée et clarifier vos intentions, garantes des futures aventures. Allez-vous vous présenter comme des êtres responsables ou comme des enfants turbulents ? Votre attitude décidera de cela puis dessinera les nouvelles voies navigables dans ces couloirs du temps. Les Maîtres mayas et incas sont les maîtres incontestés des couloirs du temps, de votre planète. Leur départ a été voulu par eux seuls, vous laissant un temps afin de faciliter votre choix d'appartenance. Ils posèrent les veto sur ces couloirs de navigation interstellaire et décidèrent de la durée du test. Je ne vous apprends rien en vous disant que celui-ci prendra Fin en 2012. (Note 6 du Webmaster: En effet personne n'a encore pu expliquer où sont passés les millions d'individus qui résidaient dans la région occupée à l'époque par ces peuples. Si c'est Mme Régine-Françoise FAUZE. qui a inventé tout cela, elle ferait mieux d'écrire des romans de Science-Fiction plus rentables, que les textes ésotériques, qu'elle nous produit régulièrement, et textes souvent très difficiles à comprendre. Point Barre ).

      Voyons maintenant ce que l'on trouve à partir de la page 183...

       "Les êtres au centre de la Terre ont une double origine. La première découle de vos anciennes civilisations et constitue trois cercles de vie. La seconde vient d'anciens visiteurs stellaires ayant adopté ce sol et travaillant à l'harmonisation de tous les lieux d'accueil de la Vie ; ils forment les quatre autres niveaux internes. À leur arrivée au centre de la Terre, tous avaient un point en commun : ils avaient quitté la surface extérieure afin de conserver le savoir de la Vie universelle. Cependant, ils n'ont pas tous pénétrer le centre de cette sphère en même temps. De grands intervalles se sont écoulés entre chaque période de repli, d'éloignement des civilisations décadentes de ces époques. Ainsi, cette pénétration étalée a favorisé l'installation de ces groupes dans cette zone vierge de vie humaine. L'adaptation dans ce milieu a nécessité des mutations atomiques et, progressivement, ces êtres sont devenus invisibles aux yeux des humanités extérieures ; seules les deux dernières venues répondent encore à votre fréquence vibratoire. De leur plein gré, ils ont souhaité rester asaez proches de vous afin de garder la possibilité d'entrer dans votre espace d'évolution et d'intervenir si nécessaire dans le cours de votre développement. (Note 7 du Webmaster: Toute l'Histoire que l'on nous enseigne dans nos écoles, est donc à revoir totalement si ces êtres y ont participé). Par contre, les sept cercles se rencontrent les uns les autres, de manière à échanger leurs sentiments à votre propos et à maintenir ainsi un seuil d'harmonie tenant éloignées les perturbations de leur centre de vie. Au fil du temps, chaque groupe a développé une spécificité et l'a mise à la disposition du Soleil. De façon à demeurer à l'intérieur de la Terre sans visiteurs provenant de la surface, il fut décidé que toutes les portes d'accès aux mondes souterrains seraient défendues par des gardiens. Ceux-ci font partie de l'humanité, de groupes ethniques. Plusieurs portes d'accès sont disséminées à la surface de cette Terre. Dernièrement, vos satellites et vos astronomes ont pu constater la dilatation des pôles qui sont parmi les entrées des mondes internes. (Note 8 du Webmaster: Nous avons découvert cette incroyable affaire de dilatation des trous polaires pour la première fois dans un texte surprenant de Siragusa, (un autre personnage lui aussi très critiqué par les bien-pensants).

     Pour expliquer tout cela clairement, il ne nous reste qu'à faire ici une Troisième digression ...

Troisième digression :

      Pour traduire, un peu mieux cette affaire de respiration de notre planète Terre, rendons donc d'abord à "César, ce qui lui appartient" : C'est déjà en 1979 que Mr Siragusa (si critiqué par les journalistes ignares ) a présenté page 193, dans le livre de Victorino Del Pozo, publié par COSMICA BP 31 13190 Allauch 1979, l'image surprenante suivante :


    Comme vous le découvrez dans la légende des photos ci-dessus, Siragusa (qui n'avait pas la langue dans sa poche) affirme que " ces photos démontrent que le Pôle Nord, sous l'effet d'une dilatation de la matière qui est élastique, s'ouvre périodiquement et personne ne s'en rend compte ". Il dit aussi dans le livre en question "qu'au centre de la Terre vivent des êtres de deux à cinq mètres de hauteur au teint parfaitement blanc et que leur proportion sont déterminées par l'effet de la force centrifuge contraire à la notre". (Avouons donc ici, que ce ne sont pas des déclarations de ce genre qui font la une, même des journaux à sensation.)

     Rappelons aussi que la photo ci-dessus, montrant un trou noir inexplicable, fut présentée dès le 20 Mai 1972, (d'après la revue Ondes Vives n° 75 en Juillet 1972) lors d'une conférence qui eu lieu à Paris, salle Marchesseau 26 Rue d'Enghien.

     Tout cela serait considéré, comme de la pure Science-Fiction, s'il n'y avait pas cet extraordinaire cliché :


     Des nuages tourbillonnent autour de l'ouverture. Il est à noter que les clichés ci-dessus ont été pris en période de nuit polaire, et on y voit sans contestation aucune, que le diamètre de l'ouverture, n'est pas le même pour chaque photo.

     Mais, concernant ce cliché, reprenons ici, le petit historique que nous fait aussi le Livre Jaune n°6 des Editions Félix :

  "Quand la NASA a remplacé en 1977, au bout de dix ans de service, le satellite géostationnaire ATS III par un satellite plus moderne, le GEOS 8, elle a ordonné la destruction des 4 500 clichés faits par ATS III. Les images n’auraient aucune valeur météorologique “prétendait la NASA”. Enfreignant l'ordre de ses supérieurs, le responsable scientifique du département, le Dr. Locke-Stuart, a ramené chez lui plus de mille clichés et il les a soigneusement archivés. Pour quelle raison, donc ? Jan Lamprecht, spécialiste en informatique et originaire d'Afrique du Sud, pense en connaître la raison. Depuis des années il est à la recherche de tous les indices qui pourraient prouver que les planètes sont creuses et qu'elles ont des ouvertures à leurs pôles. Il a mis par la hasard la main sur une photo prise par l'ATS III, qui montre clairement une dépression en forme de tourbillon dans la région du pôle (revoyons ci-dessous, au bout de la flèche rouge, l' image trou polaire nord que nous avons présenté dans le précédent volet:Byrd.html )

  Grâce à ses contacts avec le Goddard Space Flight Center, la station de contrôle des satellites ATS, il a pu se procurer un autre cliché. Cette image, prise de côté, montre qu à l'endroit où se trouve le pôle, il y a en fait un trou dans le globe terrestre. Après des semaines de longues recherches, un initié de la NASA a découvert pour Lamprecht d'autres clichés qui montrent une ouverture au pôle , il a pu démontrer qu'ils ont également été pris par l'ATS III et qu'ils sont soigneusement gardés par Locke-Stuart. Stuart se montre très réservé sur ces clichés “sans valeur”, et il ne les montre pas volontiers. Les images prises par le satellite GEOS 8 ne montrent plus de dépression tourbillonnante aux pôles, ce qui est étrange. Même la courbure de la Terre est complètement arrondie. Sur les anciens clichés d'ATS III, on voyait une nette courbure, qui n'existe pas officiellement. Cette courbure "inexplicable" a un sens, quand on sait que les pôles terrestres sont aplatis, car la Terre se courbe vers l'intérieur, en direction de l'ouverture. Les photos d'ATS III montrent également des dépressions atmosphériques, comme si des masses d'air et des nuages étaient aspirées par l'ouverture des pôles. On ne voit rien de tout cela sur les images récentes de GEOS 8. Richard Hoagland, auteur du best-seller "The Mars Connection", pense en connaître la raison. Dans une interview de 1977, diffusée dans le Art Bell Show, il disait que les photos étaient censurées avant d'être montrées à l'opinion publique. Toutes les images envoyées par les satellites météorologiques passent dans un grand ordinateur qui corrige les phénomènes qui ne correspondent pas à la doctrine officielle. Après quoi les clichés sont renvoyés dans l'espace vers un autre satellite qui les retransmet à la Terre. C'est seulement à ce stade que les clichés (falsifiés) sont disponibles pour le public. Il n'y a que la NASA qui a accès aux données envoyées par le premier satellite. Il y a des voix qui s'élèvent pour dire qu'en Europe, les photos des satellites sont également truquées, pour cacher l'ouverture des pôles à l'opinion publique.... 

Fin de la troisième digression.

     Poursuivons alors l'exploration du texte de "Voyage" :

       "...Celles-ci sont plus spectaculaires, car pulsatrices, les autres étant permanentes et bien cachées. Il est intéressant aussi de savoir que chaque entrée donne sur un secteur différent du monde souterrain...

    ........Vos prophètes ne furent pas tous nés dans des familles résidant sur Urantia Gaïa (note 9 du Webmaster : c'est ainsi que l'on nomme aussi La Terre ). Certains, sinon la majorité, sont issus de groupes extra-terrestres descendant du groupe des Confédérés de ce Super-Univers.

     Ici, je vais profiter de l'occasion qui m'est offerte pour vous dire ceci : " Tous vos dieux et déesses mythologiques furent des visiteurs de l'espace en mission temporaire sur votre sol ". Leur histoire demeure encore vivante dans vos livres en ce qui a trait à leurs manifestations passées. Votre mémoire présente range ces existences anciennes dans une catégorie que vous appelez ironiquement mythe. Si votre mémoire ancestrale conserve le souvenir plus précis de ces dieux et déesses, elle n'a pas retenu tous les êtres vivant autour d'eux et en provenance des mêmes étoiles. Chaque grande épopée accompagnant les humanités a vu atterrir les vaisseaux voyageurs que vous désignez actuellement par le mot ovnis.

     À ce sujet, il y a fort longtemps que votre Terre n'accueille plus de visiteurs de l'espace consciemment et en instituant des échanges. Vous vous apprêtez toutefois à renouer avec une de ces époques. Les précédentes ont d'abord connu une phase d'essor entre les intéressés, puis une autre de dissension entraînant enfin un repli des visiteurs stellaires. Le dernier repli fut à l'origine de la décision de la pose des cercles d'isolement. Le départ de chaque vague de visiteurs a aussi entraîné une période de décadence de l'humanité résidente. Sur l'Atlantide, ce fut l'amorce de la disparition physique de cette portion de terre et de la décision d'une partie de ses habitants d'entrer dans les entrailles de cette planète. La dernière civilisation à adopter la même attitude fut, du temps de l'Égypte, au faîte de son histoire. Actuellement, vous n'en étudiez que la phase décadente ; les pharaons installés dans l'aisance des communications et des échanges entre le ciel et la Terre n'ont pas laissé de traces.

(Note 10 du Webmaster: Le passage précédent est d'une telle importance pour ARTivision qu'il a été repris dans de nombreux articles, et dont le dernier est :


http://www.artivision.fr/docs/AstroArcheologie.html

et ce passage est à la base de toutes les recherches poussées d'ARTivision)


     Régulièrement, nos amis intraterrestres viennent visiter certains sites géographiques de votre surface. Des sites stratégiques ayant une influence entre les points d'entrée des mondes subtils et les vôtres, ajoutant des signes afin de vous engager dans une recherche précise. C'est ainsi que vous trouvez de nouveaux endroits marqués de pictogrammes dits anciens. Au fil de ces traces laissées volontairement, ils vous content l'histoire de vos civilisations anciennes. Pour entrer en communication avec vous, ils recourent à la télépathie, à l'intégration des leurs dans votre société, à des échanges avec les gardiens des portes d'accès et à des inscriptions dans et sur votre sol. La télépathie étant en fait employée pour ensemencer d'enseignements vos matrices subtiles, rares sont ceux qui entrent en contact direct par ce biais. En tout cas, c'est un privilège certain, car user de ce mode de communication avec eux ne peut avoir lieu que dans les moments exceptionnels. Ces civilisations attendent toujours l'arrivée de la conscience de l'humanité résidente sur le cercle normal de la conscience humaine. (Le cercle normal de la conscience humaine correspond à des normes et à des données précises. Votre cercle de conscience en mouvement est en dessous de cette norme). Vous êtes toujours intégrés au schéma des civilisations décadentes et encore sur ce cercle d'identification puisque votre esprit réagit par des pulsions plus basses que celles des mondes animal et végétal. Vos derniers efforts signalent le début de votre retour dans le cercle d'identification du monde humain. Aujourd'hui encore, les Urantiens ne peuvent prétendre à ce titre malgré leur divinité certaine ! Ironie des contrastes ! Cette quarantaine mise en place vous sert également de révélateur. Sans elle. vous ne seriez pas aujourd'hui aussi prêts de reconnaître votre filiation dans les troubles créés pour d'autres buts (Des buts d'éloignement de votre reconnaissance d'enfants solaires, de votre couronnement et, par conséquent, du couronnement de la Terre.). Rarement, nous pouvons autant constater la profonde sagesse du Grand Créateur, de laisser une partie de ses enfants engendrer des minirébellions au sein d'un univers réservé à l'exploration de celles-ci et de leurs contrastes....

.... Ce sont là des moments historiques pour votre humanité. Plusieurs points sont abor- dés : la position de chacun (rester ou partir) à l'intérieur des groupes à constituer, la fin du test en 2012, l'ouverture des frontières spatiales. le retour de votre Identité solaire, la rencontre avec d'autres humanités, la possibilité de siéger dans le groupe de Confédérés, la création des écoles pilotes sur votre Terre, l'ouverture de votre bibliothèque aux autres intelligences. l'épuration de vieilles mémoires encombrant depuis des millénaires l'éther de votre Terre et, surtout, la proclamation de votre Terre dans sa réalisation future et ses interventions dans les mondes à venir. Jamais, au grand jamais autant de points n'ont convergé en même temps sur aucune terre habitée. À cette lecture, prenez-vous conscience de l'importance des heures présentement vécues ? Vos chercheurs scientifiques et vos astronomes sont à la veille de grandes découvertes liées à ce potentiel. Les réactions enregistrées au sein de votre regard-sentiment-pensée laissent entrevoir l'émergence d'un nouvel état citoyen plus ouvert. Vos événements actuels travaillent aussi à vous repositionner en tant qu'habitants de cette Terre et non plus seulement de telle ou telle ville, tel village, tel département ou secteur géographique restreint de la planète. Vos lois, vos gouvernements vont élargir leur conception limitée et accepter d'introduire la notion de citoyen d'Urantia Gaïa...

... C'est pourquoi, avec le retour de la conscience de la vie extra-terrestre, vous devez intégrer aussi la vie intraterrestre, car c'est ainsi que vous trouverez votre vraie place dans la chaîne de la Vie. Vous pourrez d'ailleurs comprendre la loi suivante : on peut vivre dans une cellule de vie, mais aussi autour de celle-ci et sur elle. Une planète en est une ; tout événement, toute action ou pensée participe de cette loi. Vous pouvez alors employer les mots nébulosité, super- ficialité et pénétration, qui reflètent la profondeur de cette loi. Comme vous le constatez, trois notions ressortent de tout cela, indiquant le monde trinaire dans lequel vous vivez. Bientôt, une nouvelle approche de ce mode de mouvement s'ouvrira à votre exploration. Pour l'instant. intégrez ces trois manières d'aborder la Vie. Beaucoup d'entre vous commencent à « poser leurs pieds sur la Terre ». Jusqu'à maintenant, très peu l'ont fait, préférant rester dans la zone nébuleuse de l'esprit de la Terre. Voilà pourquoi vous prenez peu à peu conscience que cette sphère est un être vivant ayant ses lois interactives. Tout désordre entraîne des conséquences sur l'ensemble planétaire interne et externe. Nous insisterons encore sur l'interpénétration de ces trois modes de vie par la zone intermédiaire, en l'occurrence vous. Votre responsabilité est grande. Seule cette prise de conscience évolue, car, pour le reste, rien n'a changé dans l'immédiat.

     Afin de vous aider à intégrer ces mondes intra et extra- planétaires, des rencontres sont prévues à cet effet. Ne vous étonnez pas de la publication éventuelle de livres relatant celles-ci. Les mots, c'est bien ; les actes. c'est encore mieux ! Comme une partie de cette humanité travaillera à construire une harmonisation entre nos trois mondes, les échanges doivent s'installer non pas officieusement, mais officiellement,la première approche conduisant à la seconde. Cet événement occasionnera de grands remous dans vos sociétés. Les gouvernements ont bien du mal à cacher leurs relations avec une humanité extra-terrestre éloignée de son centre d'amour (Note 11 du Webmaster: revoir à ce sujet, l'affaire Barboto vue plus haut, et surtout voir aussi notre paragraphe clef de cette affaire à :

     Le texte vu en ce moment, date déjà de 10 ans, et rien n'a été fait pour que la Vérité éclate. De plus il y a eu le 11 Sept 2001 dont Soria , évite de parler pour protéger sans doute son channel)
.

      Ils seront confrontés à l'explosion de leur silence et aux dialogues avec d'autres formes de vie. Gageons que vos chefs nationaux passeront des nuits d'insomnie et se feront des cheveux blancs, leur crédibilité étant détruite ! (Note 12 du Webmaster: Ce sera tant pis pour eux. ils n'auront que ce qu'ils meritent.Qui sème le vent récolte la Tempête..) Une période très instable s'annonce désormais dans le monde émotionnel.

     Si les États-Unis ne changent pas d'attitude guerrière , et continuent à imposer leur supériorité, ils vivront des instants très difficiles. Ils risquent même de se retrouver seuls, sans aucune oreille attentive pour les écouter. Rassurez-vous, je n'ai rien contre ce pays ; il se trouve simplement qu'il cristallise tous les vieux instincts. Et ces réactions risquent d'être encore amplifiées par un adversaire aussi déterminé et prêt à recourir aux mêmes armes pour démontrer sa ferme détermination à vivre sur son propre sol selon ses aspirations. Votre planète offre une diversité d'expressions qui perdurera dans le temps. Vous êtes présentement devant la nécessité de cette reconnaissance. Un état gouvernemental mondial deviendra viable le jour où cette plurialité sera acceptée dans sa totalité et envisagée comme richesse. Alors, vous verrez siéger à une table commune tous les représentants de cette multitude. Le gouvernement mondial, tel que nous l'entendons, pourra alors voir le jour. Quand le respect de la Vie circulera sur toute la surface du globe terrestre, vous pourrez envisager une monnaie unique. Vos tentatives actuelles de mondialisation sont basées sur le profit et le servage de l'humanité accompagné d'une nouvelle forme d'esclavage. Celui-ci n'est pas physique (bien que...) mais émotionnel et financier. Avant la fin de ce demi-siècle, tous les travers de personnalité vont exploser, montrant l'horreur totale de la perversion humaine.

     Oui, l'année 2012 représente une date importante. Avant celle-ci, vous avez tout loisir d'attitudes : après, il vous faudra réintégrer les valeurs sociales communautaires de cette section spatiale, votre Super-Univers. La périphérie du cercle atomique présent doit émettre les valeurs divines vers le coeur atomique de la Création. Votre présence à cette extrémité stellaire ne vous laisse aucun choix ; vous devez à tout prix intégrer les attitudes divines puis les rayonner autour de vous. Alors, le retour des échanges entre le autour, le sur et le dedans d'une cellule de vie favorisera l'ancrage de votre Identité divine et solaire. Le pôle Ombre a été vécu par votre humanité, qui se propulse désormais dans la partie Lumière puis s'installera dans la Lumière de Vie....

...Jusqu'ici vous viviez dans le monde des suppositions. Or vous voilà désormais propulsés dans le monde des réalités. Le choc sera au rendez-vous de chacun si vous maintenez toutes vos restrictions sur le mode d'interpénétration de la Vie dans la Vie, sur la Vie et autour de la Vie.

     Dans le ventre de votre Terre demeurent sept cercles de vie lumineux. Seule une humanité s'étant égarée dans la supertechnologie, oubliant son centre d'amour, a établi des bases souterraines dans la croûte terrestre de votre planète, soit très près de votre monde évolutif. Quand la vérité éclatera au grand jour, ne confondez pas alors tout cela avec les civilisations du centre de votre Terre qui, elles, ne vivent que pour l'Amour divin et ses lois d'harmonie. Votre technologie et tous les progrès de ces dernières cinquante années proviennent de cette humanité rescapée de sa propre terre d'accueil (Note 13 du Webmaster C'est la reprise de la note 4 où il est écrit " Votre formidable avancée technologique leur revient" ; Il se trouve justement que c'est exactement ce qu'affirme un ouvrage extraordinaire paru est paru aux USA en 1997: "The Day After Roswell" du colonel Philip. J. Corso, Ex-lieutenant Colonel dans l'armée des Etats-Unis et qui, ce n'est pas rien, était attaché au "Bureau de la Technologie Etrangère" dans le département " Recherche et Développement " de l'Armée au Pentagone, et en plus il a été conseiller du chef de l'époque de ces services : Le Général Trudeau.


     Ce livre nous l'avons dit, fut publié en 1997, et nous ne pouvons que vous inviter à en lire des passages importants traduits à l'adresse :


     Les révélations qui apparaissent dans cet ouvrage sont si sérieuses, tout en étant fantastiques qu'elles ont été jugées crédibles par le fameux rapport COMETA
.

     Ces êtres continuent à fonctionner d'après leur mode de vie conceptuel, reproduisant les schémas à l'origine de la destruction de leur planète. Maintenant, je vous avertis encore une fois : vous allez devoir observer un éventail de supports de Vie, certains lumineux, d'autres plutôt gris sinon noirs. Dans votre déniement, vous avez voilé votre l'esprit de manière à ne pas vous remettre en cause et à continuer à faire confiance à une élite se proclamant esprit directeur. Heureusement, au siècle dernier, une poignée d'hommes et de femmes a secoué ce joug pour faire réagir l'ensemble de l'humanité. Si nous pouvons vous dire que vous avez effectué un bon travail, celui qui se présente aujourd'hui est de taille. Aussi, ne vous endormez pas. Vous qui commencez à vous réveiller et à solliciter vos frères et soeurs, vous devrez faire preuve de lucidité au cours des événements se profilant. En effet, vous risquez d'être confrontés à toutes ces réalités de vie en même temps. Le discernement sera obligatoire, vos gouvernements risquant de vous imposer comme une grande bénédiction la sortie au grand jour de cette humanité rescapée et logée dans la première couche terrestre, rejetant et fustigeant ainsi les autres arrivants. À vous de parler, de comprendre et, une fois encore, de faire place à la Vie solaire et plurielle. Le langage du cœur sera le seul point de repère efficace. Les grandes promesses seront peut-être, quant à elles, l'égarement souhaité par vos dirigeants et ces êtres à la recherche du pouvoir. Bien que nos mots viseront à vous affranchir et à vous rendre votre liberté suprême, nous nous devons de vous avertir que vous êtes très près de la perdre, et cette fois-ci sur votre grand cercle d'expression. Vous avez été prisonniers sur votre planète d'un gouvernement occulte; vous pourriez l'être maintenant par votre élite, sans qu'elle s'en cache. Les cercles de vie en service et amoureux de la Vie sont tous attentifs à cela, sachant que si une telle période s'amorçait, vous devriez alors rassembler toutes vos forces en vue de l'avènement de votre liberté sous toutes ses formes. Il est donc encore possible de voir parmi vos autorités un égarement dû à la confusion entre abus de pouvoir et responsabilité. Aussi, nul doute que vos humanités intra- terrestres s'impliqueront encore un peu plus dans votre société afin d'agir à la fois dans l'ombre et en pleine lumière.

     En attendant l'explosion de vos limites conceptuelles de la Vie, un laps de temps court, certes, sera le théâtre d'une rare intensité. Soyez attentifs à tous les événements éclatant sur la surface de la Terre. Observez les luttes d'intérêts; elles vous livreront des informations sur les enjeux secrets de vos gouvernements. Les déniements et les invitations subjectives contenus dans les médias ou les discours de vos dirigeants deviendront une source très éducative ayant trait à une réalité savamment cachée.

III Conclusion.

     Pour ne pas subir un procès , arrêtons ici notre propos, car nous avons déja trop emprunté à cet ouvrage vieux de 10 ans, qu'il convient bien sûr, d'avoir sous la main, pour en savoir plus. Nous notons cependant, qu'il ne s'agit ici nullement, pour cette année 2012 de catastrophes et de bouleversements apocalyptiques si prisés par les médias actuels, mais seulement d'une prise ce conscience nécessaire au changement de mentalité de l'Humanité. Elle va s'apercevoir alors du fait qu'il existe bien d'autres civilisations qui nous côtoient, et cela nous invite à arrêter de nous entretuer pour des broutilles et des naiseries , et que dès lors cette Terre devienne enfin un havre d'entraide et de Paix. Puissent les Maîtres de la Lumière cosmique ( dont parle Soria), intervevenir dès lors au plus tôt... Ouvrons donc l'œil, et si possible le Bon.

IV Prolongement révélateur de circonstance(en date du 25/02/2012).

        Puisque notre propos, dans cet article est basé sur des messages de nature transcendente, il nous vient ce matin l'idée d'y adjoindre ce qui suit, et qui placé aux pages 193 et 194 de l'ouvrage extraordinaire de   "LE VOYAGE A SHAMBHALLA" (1986) par Anne et Daniel Meurois-Givaudan aux Editions Arista.

     Ã ces pages, on trouve alors, ce passage à la fois, très significatif et poétique en plus :

            " Votre Terre est creuse, vous le savez, creuse comme le sont toutes les planètes du système solaire, aussi creuse qu'une noix sans ses cerneaux .
     Là également, vous attendent les prémices d'un avenir fabuleux ou plutôt d'un présent déjà bouillonnant en vous. Lorsque les sages disent aux hommes de chercher à l'intérieur d'eux mêmes, ils sont dans la vérité à tous les stades de compréhension. La Terre vous suggère en certaines contrées la grande flamme de son cœur. Elle la fait s'élancer vers le cieux comme le lotus flamboyant et tel un baiser d'union avec ce qui est en haut. Cette flamme ou plutôt ces flammes sont les aurores boréales ou australes. C'est la radiation cristalline du soleil intérieur enclos dans le grand être qui nous porte tous et qui jaillit par les pôles. C'est aussi une source vitale éthérique dont vous ne pouvez avoir idée. L'heure ne se présente pas encore d'éluder pour l'homme la totalité des mystères de l'Agartha et du continent central. Nous refusons de précipiter ce temps pour la sauvegarde de la majorité des consciences immatures. Vos gouvernements s'y refusent aussi, bien que partiellement informés pour la sauvegarde de leur pouvoir
" .

     Nous invitons l'internaute qui se veut être un candide sur ce sujet de la Terre creuse, à bien s'imprégner des propos précédents, car ils sont à la base du cheminement d' ARTivision, qui a été essentiellement axé sur le dévéloppement pragmatique de ce passage.

     D'ailleurs avec nos faibles moyens, nous avons réalisé un petit montage, (en partant d'autres images connues, et merci à leurs auteurs), qui illustre tout cela, et nous invitons les infographistes passionnés par le sujet, à améliorer encore notre modeste schéma :


     Les lumières, qui s'échappent des ouvertures polaires, et dessinées groso modo sur notre schéma, sont les aurores polaires mentionnées dans le passage poétique ci-dessus de Meurois-Givaudan.

     En voici, une image réelle :


       On voit ici bien le fait, que l'intensité de la lumière se manifeste vers le bas donc tout près de la Terre et non du haut du ciel.

     D'autre part, un aimable internaute a pris contact avec les auteurs de ce livre "LE VOYAGE A SHAMBHALLA", et ils lui ont certifié qu'ils n'avaient rien lu à l'époque, comme ouvrage parlant des ouvertures polaires, ni d'ailleurs, nous le supposons le tome 2 du livre de Jules Verne intitulé " Voyages et aventures du capitaine Hatteras", ouvrage publié dès 1866, et dont voici deux scannérisations d'une réimpression moderne :

  

, où il est précisé ceci au Tome 2 :

" Enfin, de nos jours, on a prétendu qu’il existait aux pôles une immense ouverture, d’où se dégageait la lumière des aurores boréales, et par laquelle on pourrait pénétrer dans l’intérieur du globe;
"

     Comme on le voit donc, tout cela est dit par Jules Verne, clairement, nettement et sans bavure.

     Enfin pour bien monter que nous n'avons pas tout dit sur le livre en question de Soria , voici aussi ce que l'on y trouve en pages 172 et 173 :

" L'intérieur de votre Terre est creux; un Soleil y réside, permettant la vie comme sur la croûte extérieure de cette planète. Chaque humanité vit dans une des réalités physiques d'Urantia Gaïa. Suivant le cercle d'influence atomique, certaines peuvent avoir des relations directes et physiques avec le peuple extérieur, vous. Ainsi, parmi les survols d'ovnis, quelques-uns sont imputables aux intraterrestres. L'harmonie interne de votre sphère d'accueil subirait des interférences si ces êtres n'intervenaient pas dans votre évolution. Il n'est pas rare que les scientifiques internes surveillent les travaux des vôtres, les aidant même en laissant des formules dans la matrice des ordinateurs ou en envoyant l'un des leurs se fondre au sein de votre multitude (Note 14 du Webmaster : cela est le complément direct de notre note N°7 vue plus haut) . Certains occupent des postes importants dans votre société, contrôlant ainsi les progrès, en favorisant certains ou en écartant d'autres, mais en tenant toujours compte de votre degré d' ouverture d' esprit, de vos faiblesses, de vos points forts et du maintien de l'équilibre du centre de la Terre. Parfois, des documents disparaissent, étant jugés sortis trop tôt, pour réapparaître dans une séquence plus appropriée. Il est temps de trouver un point de rencontre conscient entre eux et vous. Seule votre volonté de développer un échange sain, fraternel et respectueux entre chaque ethnie concrétisera cette rencontre. Pourtant, les habitants de l'intérieur de la Terre n'ont jamais été aussi ouverts à une telle éventualité. Votre conscience sera touchée par des informations révélant autant la vie stellaire que la vie intraterrestre. Il est même possible que certaines portes d'accès du centre de la Terre s'ouvrent à quelques-uns d'entre vous afin qu'ils puissent témoigner de la réalité de leur existence. Votre grand visionnaire et prophète Jules Verne vous a préparés aux ouvertures de ces temps nouveaux. Rapidement et étrangement, vous pourriez éprouver comme une surdose d'informations, déstabilisant ainsi vos croyances établies et fragilisant vos tendances à vous accrocher aux lois actuelles "


      D'ailleurs, il se passe ces temps-ci des choses bizarres. Jetez par exemple un coup d'oeil à la photo qui suit et qui est tirée pourtant d'une revue d'informatique très connue. Il s'agit du Micro Hebdo n°568 du Samedi 11 Mars 2009 :



      Cette image nous rappelle étrangement n'est-ce pas, celle-qui suit, et qui est, bien sûr, rejetée par les irréductibles détracteurs :



     Comme ARTivision ne croit pas du tout au hasard, nous nous demandons, si ce n'est pas encore un coup de ces "Maîtres" mentionnés plus haut, qui préparent le Temps des Révélations, et qui agissent télépathiquement dans les milieux les plus divers.

     Voilà ce qui va faire encore rire sous cape nos détracteurs, mais, Messieurs les bien-pensants, riez toujours si cela vous chante..., le site ARTivision se gausse de vos rires , et poursuivra ses recherches sans faille.

      Un très jeune et candide internaute nous disait récemment : "...Comment se fait-il que personne ne soit allé au pôle Nord, pour rapporter des photos de ce prétendu trou ? Car, tant qu'à perdre mon temps, moi, je serais prêt à aller voir, vous voyez. D'ici une dizaine d'année, bien sûr... Si ce que vous dites est la réalité, alors il devrait y avoir des gens qui l'ont vu de leurs yeux... "

      Concernant cette affaire d'explorateurs qui ont voulu pénétrer à l'intérieur de la Terre creuse, il faut relire d'abord le passage très important, cité juste plus haut et extrait des la pages 172 et 173 du livre "Voyage" de Soria. Autrement dit, c'est seulement, quand les Maîtres de l'Intérieur, décideront de nous contacter directement que nous aurons une petite chance de pénétrer dans cet univers où règnent Sagesse, Connaissance , et très longue Vie ( voir les ouvrages d'Aurélia Louise Jones et Daniel Robbins : Télos en 3 tomes)

      S'agissant de la Théorie de la Terre creuse, dans notre article :RetourIsis.html, on découvrira que ceux qui ont tenté de pénétrer dans l'ouverture polaire nord ou même sud, comme Byrd, en ont été pour leur frais (voir aussi l'affaire surprenante Karel Capek) car, en plus des Gouvernements qui veillent à saboter toute initiative pour ne pas être désavoués publiquement, il y a ceux de l'intérieur dont le niveau technologique est bien supérieur au nôtre, qui savent utiliser des moyens hors de notre portée pour infiltrer nos intentions et s'en préserver.

      Il faut savoir en plus que, l'expédition qui devait être montée (Départ: 26 juin 2005 et Retour Prévu: 19 juillet 2005 ) par un certain Steve Currey sur un brise-glace russe (pour à l'époque, la coquette somme de 20 000 $) , a été ajournée plusieurs fois jusqu'à ce que l'on apprenne le décès de Steve Currey le 26 juillet 2006 , hélas d'un cancer généralisé et l'expédition fut alors annulée totalement.

      Déjà à l'époque nous avions mis en garde les éventuels participants à cette expédition du risque énorme qu'ils prenaient, car nous savions que nos gouvernements étaient parfaitement au courant de cette affaire de trous polaires et de Terre creuse, et qu'il convenait d'être très prudent, car cette expédition, aurait permis de désavouer inéluctablement, ceux qui nous cachent une vérité aussi incroyable, pour des simples raisons de Sécurité nationale et de stabilité de leurs systèmes écomomiques déjà en perte vitesse et où leurs profits s'essoufflent grandement.

     De plus, Isis, nous avertit que ceux de l'Intérieur ont décrété (grâce aux moyens puissants à leur disposition) sur la région, un no man's land, pour tout malveillant et tout intrus indésirable.

     Connaissant cela, nos Gouvernements feront tout pour décourager à tout prix, les plus audacieux, de réaliser ce projet téméraire. (Steve Currey, a-t-il été éliminé par le même procédé que Jimmy Guieu, on le saura bien un jour ?)

     Nous espérons alors, que cet intrépide explorateur que fut Steve Currey a pu découvrir Paix, et Lumière, dans la haute dimension, où il évolue en ce moment et que sa joie rejaillisse tant soit peu sur les terriens qui sont épris de la découverte d'une connaissance transcendante pour mieux vivre sur cette planète. Il y a une autre expédition prévue pour 2012 voir :

http://npiee.org/expedition.html

     Mais nous, nous ne nous en soucions pas du tout.

     En effet, en ce qui nous concerne personnellement, disons ouvertement que, même si l'on nous payait pour participer à cette expédition, nous refuserions tout net, car d'une part, nous n'avons pas l'âme d'un pionnier,, ni le goût du risque pour nous lancer à l'aventure dans des zones très périlleuses, pour prouver ce que nous pouvons découvrir dans nos dossiers sans bouger de chez nous et d'autre part, parce que nous avons reçu des informations sensibles qui prouveraient que ce genre d' expédition est assurément hautemment risquée.

     Ce n'est pas en effet, la première fois que des particuliers tentent de rejoindre l'intérieur de la Terre. Mais les Services Secrets des gouvernements concernés, veillent et sauront faire ce qu'il faut pour les en dissuader ( pièges, sabotages, élimination physiques d'individus comme pour l'affaire John Fitzgerald Kennedy..etc.. Rappelez-vous aussi, l'affaire du Rainbow Warrior, le bateau emblème de Greenpeace, qui fut plastiqué le 10 juillet 1985 par les Services Secrets Français (DGSE) simplement parce qu'il se dirigeait vers l'atoll de Moruroa pour protester contre les essais nucléaires, essais qui ont bel est bien été arrêtés finalement. Et hélas un photographe portugais, Fernando Pereira, y trouva la mort, car il était présent ce jour-là à bord du bateau et on ne le savait pas). Ce journaliste est donc mort pour satisfaire à l'époque, le désir impérieux de puissance d'une nation, et désir bien abandonné, actuellement.

     On sait dans la même optique, aussi par ailleurs, qu'il existe une thèse disant, par exemple, que l'effondrement des tours jumelles du WTC, n'est pas du tout due à Ben Ladden (qui aurait dit-on, été éliminé assez récemment) et ses sbires, mais est assurément, un complot des illuminati , qui voulaient resserer les boulons et reprendre en main la politique et l'économie des USA et même du Monde. On peut découvrir des détails précis de cette thèse dans l'excellent documentaire intitulé "Loose change 2" de la Chaîne Planète sur la conspiration du 11 Septembre 2001. Voyez donc la vidéo :

http://www.reopen911.info/video/loose-change-2.html

Que celui qui a des yeux, pour voir l'évidence,
en tire la conclusion qui s'impose !!!


V Prolongement explicatif significatif (en date du 02/03/2012).


     Pour éviter de trop tronçonner cet article en y plaçant des digressions intempestives, reprenons ici pour le novice, en premier lieu, un peu mieux l'explication de notre propos placé à la note n° 4 ci dessus : "... On peut même en déduire que c'est avec les navettes spatiales de ces Petits Gris, que les américains et probablement les soviétiques de l'époque, sont montés sur la Lune pour y déposer des instruments de mesures et collecter les, environ 380 kg de roches lunaires, remis aux scientifiques terrestres pour les étudier.... "

     En effet est-il encore besoin de dire que le Web fourmille desormais de sites qui contestent la descente sur la Lune des astronautes des diverses missions Apollo , car à l'époque les ordinateurs IBM 360 ou autres, avaient à peine la puisssance d'une calculatrice actuelle d'étudiant et ne pouvaient gérer à environ 400 000 km de la Terre, les 6 alunissages prétenduement effectués, et surtout les 6 rendez-vous lunaires, entre l'étage superieur du Lem et le Module de Commande, (auquel il faut encore ajouter celui soit-disant d'Apollo 10, qui lui, n'est pas descendu sur la Lune, mais a opéré autour d'elle un simple rendez-vous), et cela malgré le cône d'ombre notoire de la Lune, créé quand les véhicules passaient derriére.

     Et d'ailleurs voici un Url tout recent, très significatif qui explique tout cela :

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/kubrick-et-le-canular-lunaire-la-109686

,ceci qui confirme un peu nos articles plutôt corsés placés à :

http://www.artivision.fr/docs/Ameriquechocretour.html
http://www.artivision.fr/docs/lettreouverteinternaute.html
http://www.artivision.fr/docs/Lumieresoit.html
http://www.artivision.fr/docs/PetitpasHomme.html>
http://www.artivision.fr/docs/unplusdansespace.html.html
http://www.artivision.fr/docs/TheCanadianNatNewspaper.html
http://www.artivision.fr/docs/Nexus73.html
http://www.artivision.fr/docs/leFigaro110629.html
http://www.artivision.fr/docs/TheCanadianNatNewspaper.html
...etc...

     Mais donnons ici quelques explications supplémentaires sur le fait que les prétendues rendez-vous autour de la Lune sont totalement bidons :

     Notons en effet aussi, ce fait important : Le 15 juillet 1975 fut lancé le vaisseau soviétique Soyouz 19 avec les cosmonautes A. léonov et V. kubasov et ils effectuèrent 96 révolutions autour du globe terrestre. Cette mission aurait été parfaitement routinière et sans intérêt majeur pour les médias si l'un des derniers vaisseaux américains Apollo, ne s'y était pas venu amarrer pendant deux jours. Toute la manœuvre d'approche et le passage par le sas de contact, des visiteurs américains : T. Stafford , V.Brand et D.Slayton ont été largement filmés et retransmis dans tous les télés, radios et presses du monde entier.Les deux équipages ont bien d'abord montré leur grande joie de se rencontrer et par la suite, ils ont expérimenté et testé les processus d'amarrage des deux vaisseaux pour toute nécessité ultérieure. Voir ci-dessous en effet, une photo de cette rencontre mémorable, montrant la joie profonde des astronautes :



    Mais justement maintenant, il nous vient à l'idée que la Nasa n'a jamais montré pour Apollo 11 ( ni d'ailleurs, chose bizarre, pour aucun autre vol d'Apollo), (à notre connaissance bien sûr: les internautes qui en auraient la preuve nous ferait un grand plaisir de nous l'envoyer ), ce qui serait somme toute tout à fait normal et bien chargé d'émotion, les retrouvailles des astronautes Armstrong et Aldrin revenant de la Lune et de leur compagnon d'infortune Michael Collins, lui privé, hélas, du débarquement et qui est resté sagement dans le module de commande à attendre leur retour et à suivre leurs évolutions sur notre satellite. Or Michael Collins n'avait-il à sa disposition à l'intérieur de la cabine une caméra pour filmer tout ce qu'il se passait à l'extérieur sur la Lune. Aux spécialistes de répondre "

   Quelle joie ce serait pour lui de filmer le passage, par le sas d'entrée, après un retour si périlleux de ses deux compagnons et de montrer ensuite ces photos d'intense émotion au monde entier ? Non rien de tout cela ne nous a été présenté par la Nasa.

    Le 24/07/09, nous avons eu le plaisir de revevoir de l'ami Olivier le message suivant : " En plus des caméras placées sur les vaisseaux Apollo , les astronautes possédaient chacun un appareil photo - un Hasselblad muni d'un objectif Carl Zeis - adapté a leurs combinaisons spatiales . Au total , 18 663 photos ont été prises manuellement et près de 15 000 par des caméras automatiques "

    Tout est donc clair, et selon nous bien sûr, si Michael Collins n'a pris aucune photo du retour de ses privilégiés de copains après leur escapade très risquée sur la Lune, c'est qu'il n'y a jamais eu de rendez-vous lunaire et cela pour les 6 Apollos connus, car cette opération était effroyablement risquée, pour un équipage qui n'en avait jamais fait l'expérimentation à l'avance.

 Seule la  photo suivante déjà jaunie par le temps demeure dans nos archives. Elle est tirée   d'un calendrier publié en 1971 par les Editions LYS (B -8500) Kortrijk imprimé en Belgique:

   Cette photo est accompagnée au verso de la légende : " Eagle de nouveau en orbite lunaire le 21 juillet 1969, vers 2 heures de l'après midi. Retournant au Module de Commande d' Apollo 11, Armstrong et Aldrin se trouvent dans le module de décollage, juste après leur lancement de la Lune.. Ils commencent ainsi la première partie de leur voyage de retour à la Terre. En haut sur la photo, notre planète à demi plongée dans la nuit, au desuus de la courbe de l'horizon lunaire."

  Pas de chance sur cette photo, nous aurions aimé voir fonctionner les tuyères des réacteurs d'approche, mais ce n'était pas sans doute, le bon moment, quand la photo a été prise....( Voir cependant, plus bas, l'explication scientifique du manque de jets des réacteurs )

   Cette photo agrandie apparaît aussi sur deux pages dans le n° hors série de la revue Ciel&espace de 1999 page 42 et 43 avec la légende: "Fin de la première aventure lunaire...ce 21 juillet 1969, l'étage supérieure du module Eagle se propulse vers son rendez-en orbite avec Colombia sur fond de lever de Terre" (C'est dommage que cette revue n'ait pas, elle non plus, pu nous montrer une photo du rendez-vous à l'intérieur de la cabine...)

   La caméra était-elle fixée à l'extérieur du Module de Commande pour réaliser la photo ci-dessus ? Il est important de le savoir, car le redisons encore spécifiquement, nous n'avons jamais vu, pour cette mission d'Apollo 11, ni d'ailleurs pour aucune autre mission Apollo, un seul cliché représentant l'arrivée des astronautes lunaires dans la cabine du Module de Commande...

  Tout de même, voilà deux astronautes qui ont risqué grandement leur vie sur la Lune, qui reviennent au bercail après des péripéties uniques en leur genre et qui sont accueillis, par un troisième compagon, sans tambours ni trompettes, ni même une petite photo de souvenir ?...Ne trouvez-vous pas cela bien bizarre?  
Nous attendons vos appréciations...

   A propos de cette photo ci-dessus, pendant que nous y sommes, nous remarquons sur la Lune, à droite du vaisseau, une zone rougeâtre très caractérisée, qui n'apparaît plus ensuite, sur les autres photos ultérieures de notre satellite. Aux spécialistes de nous dire pourquoi?

      Mais, d’autre part, de plus, nous pensons à un autre point clé (lié au précédent) qui prouve que les américains n’ont pas du tout explicité parfaitement cette affaire et gardent à ce sujet un secret terrible.

   En effet nous nous souvenons, que ces mêmes américains avaient eu, en Décembre 1965, un gros problème avec Gemini 6 ( avec les astronautes W.Schirra et T Stafford) qui n’a pas pu s’arrimer à un satellite cible qui devait être un étage de la fusée Agena spécialement équipée pour que le nez de la cabine Gemini 6 puisse s’y emboîter. Agena ayant échoué dans son lancement, la Nasa décide brusquement de modifier ses plans. C’est le vaisseau Gemini 7 (avec Fank Borman et J . Lovell ) qui servira de cible à Gemini 6. L’expérience devient alors peu spectaculaire, puisque l’arrimage étant impossible, le 15 Sept 1965, les deux cabines ne vont pouvoir que s’approcher à deux pas l’une de l’autre, et vont effectuer ainsi en tandem plusieurs révolutions orbitales.

   Le véritable rendez-vous avec la fusée Agena inhabitée n’aura en fait lieu qu’en Mars 1966 avec Gemini 8 (avec N. Arsmtrong et D. Scott).

    Nous n’avons pas trouvé d’exemple où des astronautes américains de deux vaisseaux Apollo différents (avant bien sûr la mise en orbite de la navette spatiale) se sont réunis dans la même cabine après un rendez-vous spatial programmé.

   Alors, on se demande comment ces mêmes américains ont pu réussir (comme dans un fauteuil) 6 rendez-vous lunaires sans aucune anicroche, à environ 400 000 km de la Terre avec des ordinateurs très primitifs qui n'avaient même pas à l'époque la puissance d'une calculette actuelle d'écolier. Et cela en plus, malgré le terrible cône d'ombre électromagnétique que représentait la Lune, vis à vis de la Terre, en fonction des positions des éléments des vaisseaux à joindre.

   C'était donc là, l'un des moments les plus cruciaux de la trajectoire suivie par ces astronautes revenant de la Lune et, c'est là que nous avons le moins d'information et aucune image de cela.

   A vous de juger ces incongruités concertant cette affaire de prétendus rendez-vous lunaires.

   En second lieu, expliquons toujours plus pour le novice, ce passage surprenant " Dernièrement, vos satellites et vos astronomes ont pu constater la dilatation des pôles qui sont parmi les entrées des mondes internes..."

   Cela signifie qu'il existe aux pôles de la Terre (et ARTivision le démontre aussi pour les autres planètes), des sortes de Vortex, qui conduisent à l'intérieur du globe, et vortex qui s'ouvrent et se ferment, en fonction de la "respiration de l'astre", et d'où jaillissent les lumières du soleil central.

   Voici par exemple envoyée par l'ami Rémy,, une récente photo de Mars prise par télescope, le 26/02/2012, et tirée du site :

http://spaceweather.com/submissions/large_image_popup.php?image_name=Efrain-Morales-Rivera-Mars_26_02_2012_0437ut-LRGB-T-EMr_1330455915.jpg

    En insistant sur le contraste, voila ce l'on obtient pour le Pôle Nord :



    On voit bien apparaître ici, un vortex remarquable, qu'un infographiste qualifié, pourrait nous mettre en 3D, sans trop de difficulté, tant le relief est déjà apparent.

    Présentons, en passant, également cette extraordinaire photo de Mars , prise le 31 Août 2003 par le "Griffith Satellite Observatory", lors de la fameuse opposition de 2003, où Mars était alors au plus près de la Terre à environ 56 millions de km :


    Nous insistons ici sur le fait que cette photo ne vient pas de la NASA, (la précédente non plus bien sûr) , et était visible sur le site suivant  qui n'est hélas n'est plus fonctionnel et tout a disparu totalement.

http://www.jplrecclubs.caltech.edu/astron/images/din/Griffith/Griffith.html 

    Vous pouvez retrouver ce site désormais ,(voir l'année 2004) à :

http://www.archive.org/web/web.php


et la photo de Mars en question à :

http://web.archive.org/web/20040705223215/http://www.jplrecclubs.caltech.edu/astron/images/din/Griffith/Mars083103.jpg

    Mais, certains novices pourraient à juste titre se dire " comment se fait-il que cette luminosité extraordinaire des calottes polaires de Mars, n'ait pas été repérée plus tôt par les astronomes, afin qu'ils en fassent des rapports scientifiques dans des revues spécialisées, et qu'ils nous en donnent une explication pointue notoire ?".

     Disons, pour répondre à cette interrogation du novice, qu' en effet, depuis belle lurette, la planète Mars , nous présente l'énigme fantastique, de la brillance de ses calottes polaires, que l'on a vite assimilées, à des zones neigeuses glacées.

    Voici par exemple, ce montage mosaïque photographique , réalisé dès fin Sept 1902, par l'Observatoire Astronomique de Yerkes, appartenant à l'Université de Chicago à Williams Bay dans le Wisconsin :


     Traduisons grosso modo, le texte de l'image : " Vues de Mars prise à l'observatoire de Yerkes le 28 Septembre 1902, montrant, la prétendue la calotte neigeuse, se projetant au-delà du globe de la planète, ce qui exclut toute possibilité qu'elle soit faite de neige ou de glace."

    Voici d'ailleurs deux photos agrandies de ce panorama :

  


     Ces images sont extraites, page 80 bis, de l'ouvrage incontournable de Marshall B. Gardner (1920), et voici donc, une photo de l'auteur, suivie de celle de la couverture de l'ouvrage en question :

  

    Nous avons alors ici, le plaisir de vous transmettre un paragraphe en pages 84 et 85 :

     "Earlier writers, however, had noticed that the spots were brighter than the other surfaces of Mars, an astronomer, writing in the Scientific American Supplement as early as 1879, in effect, having made that observation. But this writer was not aware of the real nature of the light. In 1892 the celebrated English astronomer, J. Norman Lockyer, repeated in a periodical a number of observations he had made thirty years before and had then communicated to the Royal Astronomical Society of England. Here is a significant quotation :

     "The snow-zone was at times so bright that, like the crescent of the young moon, it appeared to project beyond the planet's limb. This effect of irradiation was frequently visible; on one occasion the snow spot was observed to shine like a nebulous star when the planet itself was obscured by clouds, a phenomenon noticed by Messrs. Beer and Madler, recorded in their valuable work, 'Fragments sur les Corps Celestes.' The brightness, however, seemed to vary very considerably, and at times, especially when the snow zone was near its minimum, it was by no means the prominent object it generally is upon the planet's disc."
"

     Traduisons, à peu près, cela :

     " Cependant, plus tôt, des écrivains , avaient remarqué que les taches étaient plus brillantes que les autres surfaces de Mars, et en effet, dès 1879, un astronome, écrivit dans le Supplément de la revue Scientific American , le fait qu'il avait découvert cette particularité. Mais cet écrivain n'était pas au courant de la vraie nature de cette luminosité. En 1892, le célèbre astronome anglais, J. Norman Lockyer, a repris dans un périodique un certain nombre d'observations qu'il avait faites, trente ans auparavant, et obsevations qu'il a ensuite communiqué à la Royal Astronomical Society d'Angleterre. Voici une citation significative :

     "La zone neigeuse, était parfois si brillante, que, comme le croissant de la lune montante, elle se projetait au-delà du globe de la planète. Cet effet de la luminosité, a été fréquemment constatable. Une fois même,la zone neigeuse, s'est mise à briller comme une nébuleuse, alors que la planète elle-même était obscurcie par les nuages. Ce phénomène fut remarqué par MM bière et Madler, et enregistré dans leur précieux ouvrage "Fragments sur les Corps Celestes". La luminosité, cependant, semble varier considérablement, et parfois, surtout quand la zone de neige est près de son minimum, elle n'est alors nullement l'objet en relief qui se projette généralement au dessus de la planète."."

    Pour mieux encore illustrer tout cela, voici quelques autres images de Mars , déjà présentées sur notre site :

  


    Pas mal, n'est-ce pas, ces "couvre-chefs lumineux, ", bien en relief, au dessus de la planète !!!

    En voici encore d'autres, où l'on voit, que la calotte brille sompteusement, alors que la région environnante est dans l'ombre...

  


     Mais ce novice pourrait encore douter de cette affaire de vortex insolite au pôle de Mars, et nous lui dirons alors que les amis fidèles d'ARTivision, savent depuis des lustres, que pour ce site la cerise sur le gâteau, est venue de l'image obtenue du satellite de Saturne, nommé Titan (5150km) ( plus gros que Pluton ( 2280km ) et même que Mercure (4960 km) ) filmé en fin Juin 04, par la sonde américaine Cassini Huygens lancée le 15 Octobre 1997 de Cap Canaveral Air Force Station, en Floride :


     Comme le novice le remarquera, ce qui surprend grandement sur ces les premières photos de Titan,, c'est le point extrêmement lumineux que l'on aperçoit au bas de la planète, et, vu sa grosseur, ce point correspond en fait, à un disque superbement lumineux gigantesque.

     Isolons alors le globe de couleur bleue et agrandissons le, quelque peu :



      Pas besoin de dire que c'est cet œil surprenant de Titan , extrêmement brillant , qui nous interpelle ci-dessus et où l'on voit nettement juste en-dessous une sorte réverbération, sur les couches de l'atmosphère de la planète prouvant que cette luminosité vient de l'intérieur . (voir le bout de la flèche rouge).

      Il faut aussi remarquer surtout que c'est parce que la sonde Cassini Huygens avait été mise au point par plusieurs nations, dont l'Allemagne, la France, l'italie, que ces pays et d'autres, ont eu un accès direct en temps réel aux informations de la sonde. Donc la NASA a été prise de court, et n'a pas eu le temps de nous cacher ce disque extrêmement lumineux qui est apparu au Pôle sud de Titan.

     On pourrait alors se demander, si, au Pôle Nord de Titan, il existe aussi un tel disque lumineux ? Hélas nous sommes d'abord tombés sur cette image du pôle nord de cet astre, où subsiste une ombre notoire très génante, comme si l'on tenait à cacher quelque chose :



     Mais, le 14 Janvier 2010, super hasard, est venu une fois de plus à notre secours, car en pénétrant occasionnellement, dans le site :

http://saturn.jpl.nasa.gov/photos/?subCategory=10

, à la rubrique concernant Titan ( faire bouger l'ascenseur à côté de GO jusqu'à Titan) et alors on y découvre dans le tableau n°1 de 12 clichés, cette extraordinaire image :


, avec comme explication en dessous : Reflection of Sunlight off Titan Lake.

     Mais, en droite ligne de cette incroyable affaire, présentons aussi ici, le super entrefilet, de la revue bien connue de notre ami Roch Sauquere "TOP SECRET" n° 47, publié en Février 2010. Et pour les puristes, qui aiment partir des sources, voici d'abord la photo de couverture de cette revue :


     Puis voici l'image de cet entrefilet :


     Et voici maintenant le texte important de cet entrefilet (Les couleurs sont de nous bien sûr):

TITAN.

Un point lumineux récurrent.

      La NASA a dévoilé, samedi 18 Décembre 2009, une incroyable photographie de Titan. On y découvre une forte lueur jaune qui serait selon l'agence le reflet du soleil sur un lac de méthane.

     Ce "reflet spectaculaire" au pôle nord a été photographié par la mission Cassini depuis l'hémisphère nord de cette lune.

     Curieusement, par le passé, la NASA, nous a déjà montré plusieurs photos de Titan montrant déjà la même lumière au pôle Sud. Une première fois la NASA avait parlé de nuages et une autre fois de "tempête tropicale"... Nous vous parlions déjà de cette anomalie dans les news de TOP SECRET N°20, N°30, et aussi dans le Hors Série N°1 page 55-56. Sur certaines images la lumière semblait même jaillir de la planète. Alors ?

     Après nous avoir parlé de nuages de méthane, ou de tempête tropicale, et maintenant de lac de méthane, la question que nous avons envie de poser à la NASA, c'est comment expliquer qu'il y ait toujours ce même "reflet", très brillant, à la même place et d'un même diamètre ? Cette lumière n'est-elle pas plutôt issue de l'intérieur de Titan ? Ce qui nous ramène une nouvelle fois à l'hypothèse des "Planètes creuses"...

Source: http://solarsystem.nasa.gov/multimedia/gallery.cfm?Category=Planets&Object=Sat_Titan



     Fin de l'entrefilet.

     Pas mal du tout, n'est-ce pas ! cette explication officielle pour ce disque polaire nord si brillant ?, surtout si l'on sait que le Soleil est très loin de là, et que sa lumière devrait arriver à bout de souffle à cet endroit d'après les dires des savants officiels.

     En effet, nous vous invitons alors à découvrir une fois de plus, en page 44, ce qui est écrit dans le n° Hors Série de Mars 2008 de la revue Science-Vie que voici :



, et qui confirme ce qui précède :



     Vous avez bien noté le passage souligné en rouge, qui précise que le flux de lumière est 900 fois plus faible qu'au voisinage de la Terre Et pourtant ce flux de lumière, très affaibli, est arrivé tout de même, à nous faire une superbe réflexion sur un hypothétique lac inconnu de Titan.

     Mais ce 6 Mars 2012, pour répondre tant soit peu à l'interrogation précédente très justifiée de notre novice énoncée en partie telle que : "...afin qu'ils en fassent des rapports scientifiques dans des revues spécialisées, et qu'ils nous en donnent une explication pointue notoire ?", disons qu'hélas très peu de rapports sont arrivés jusqu'à nous... Notons cependant l'article d'une scientifique astronome à l'Observatoire de Paris et spécialiste de Titan, paru dans dans le journal "Le Monde" du 10/11/04, et article dont nous avons placé intégralement les importants éléments à :

http://www.artivision.fr/docs/LeMonde101104.html

     De cet article précédent, nous allons extraire surtout la phrase suivante, qui a particulièrement retenu notre attention :

    " Les détails de l'atmosphère font également l'objet de toute l'attention des chercheurs. " "Notamment une sorte de nuage" - que l'on appelle ainsi faute de pouvoir mieux le qualifier - qui ressemble à un système météorologique complexe, un vortex tournant autour du pôle Sud de la planète ", raconte Mme Coustenis. "

     Voila au moins le vocable "Vortex" qui apparaît ici. Nous notons donc bien, que Mme Athéna Coustenis, dit qu'elle ne sait pas comment qualifier cette sorte de nuage ( elle évite cependant de parler de sa superbe brillance) que l'on aperçoit au pôle sud de Titan, tel qu'il se présentait à l'époque selon l'image que nous replaçons volontairement ici et dont le damétre, tourne selon nos modestes calculs, autour de 300 km :


     Voilà donc, enfin une astronome qui avoue que sur Titan, il y a "une sorte vortex nuageux" tournant au pôle sud de la planète, et vortex, qu'elle qualifie cependant de complexe météorologique. A vous de juger tout cela ...

     Mais ce n'est pas tout, d'autres scientifiques avouent aussi, leur incompréhension du phénomène :

     Ainsi sur le site suivant, qui hélas a disparu du Web ( merci d'avance à tout internaute qui en retrouvera le nouvel url) :
http://www.aerov.jussieu.fr/themes/APACHE/CVs/Rannou/RANNOU.html

on trouvait alors en 2004 , cette image :



:

     Et aussi, ces propos surprenants : "Un évènement particulier a été observé en octobre 2004. Le nuage du pôle sud est devenu extrêmement actif (Schaller et al., 2005) et a recouvert toute la région polaire. L'origine du phénomène et sa caractérisation physique sont encore largement inconnus. Il est probable que le "sursaut" de l'albédo de Titan que Griffith et al. (1998) a détecté est en fait un évènement similaire à celui-là.

     Tout est clair ici, on ne sait pas du tout de quoi il s'agit....

      Pour finir et concernant un autre document à caractère scientifique et journalistique, replaçons ici le paragraphe XXIX de notre article placé à :

http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuite.html

     Début de citation :

XXIX Quand la revue "Science Magazine " confirme encore l'image précédente du pôle Nord de Titan, et donne aussi sa déficiente interprétation (Paragraphe en date du 9/07/2010).


      Le 5/07/10, nous avons eu le bénéfice de découvrir dans la Grande Surface du coin, la revue Science Magazine26 des mois de Mai-Juin-juillet 2010 :


      Extrayons-en alors quelques titres et paragraphes significatifs que nous transmet un responsable des programmes d'explorations du Système solaire du CNES:


      Puis il y a :


     et voici enfin encore l'image inouie en question :


      Dans les images précédentes, nous avons souligné en rouge les termes qui nous interpellent directement. Ainsi donc, à près de 1,5 milliard de Km, les rayons de notre Soleil arrivent à percer sans problème, une atmosphère plus de 12 fois plus épaisse que la nôtre (1200 km au lieu de 100km), ensuite, ces rayons vont aller se refléter sur les zones sombres lisses (où le radar lui-même n'a pas d'écho), et retraverser cette épaisse atmosphère très dense pour donner ensuite cette source ponctuelle très lumineuse au Pôle Nord de Titan. Même si l'on imaginait que les lacs de méthane en question se trouvaient par magie, sous la forme d'un plasma chauffé à blanc par une énergie inconnue et providentielle, cela ne marcherait pas à cause de l'épaisseur de l'atmosphère. Donc toute cette explication officielle, ne tient absolument pas debout, d'autant plus que ce spécialiste des programmes d'exploration du Système solaire du CNES, évite soigneusement de comparer cette situation lumineuse insolite du Pôle Nord de Titan, avec celle encore plus extraordinaire du Pôle Sud de cet astre (voir l'image plus haut du Titan bleu avec flèche)

     Fin de citation...

     A vous de juger tout cela en connaissance de cause, et documents à l'appui...

     Article mis en page le 23/02/12 , et revu le 25/12/2012, et revu le 26/12/2012, et revu le 28/12/2012, et revu le 29/12/2012, et revu le 02/03/2012, et revu le 03/03/2012, et revu le 04/03/2012, et revu le 06/03/2012, et revu le 08/03/2012, et revu le 09/04/2012, et revu le 09/11/2012, et revu le 23/12/2013.

Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil