Consultations pour cet article :

ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :



Echos d'une guerre au clair de la Lune .

I Introduction.

     Alors que dans les sphères des grandes puissances, (nommées pudiquement par les médias la coalition, alors qui suffirait de dire pour être plus objectif simplement le tandem (Amérique /Angleterre, mais il y a bien quelques autres éléments bien réduits )) on joue au monopoly militaire en faisant pleuvoir des bombes sur un autre petit pays sous prétexte d'en chasser le dictateur félon. Et comme d'habitude, les premières victimes, se retrouvent dans les populations démunies, à la merci toutes les exactions et se retrouvent errantes et éparpillées à droite et à gauche en crevant de soif et de faim. Mais il ne faut pas non plus oublier ces pauvres combattants, véritables pions jeter en pâture sur le terrain, (victimes parfois de bavures et d'accidents dus à la précipitation des actions mal préparées), par ceux qui tirent les ficelles et qui sont eux, bien sûr, à l'abri dans leurs antres sécurisés. Ce qui est plus remarquable, c'est que dans chaque camp, les belligérants appellent leurs combattants, à agir au nom de leur Dieu, qui apparemment semble être le même pour tous. Quel dilemme pour le Très Haut, qui devrait en principe choisir de privilégier un groupe de ses enfants, aux dépends d'un autre groupe. Et de plus, celui qui gagnera la partie, n'hésitera pas à déclarer par la suite que son dieu est évidemment plus logique et plus humain que celui du perdant, ce qui ne peut qu'entraîner par la suite que des ressentiments religieux ayant de forts relents de vengeance et voilà comment la boucle est relancée.

II Genèse de l'affaire.

a) La valse des millards...

     Pour ceux qui croient encore que c'est seulement, par philanthropie et par peur du terrorisme, que l'on a déclenché cette guerre, il est peut-être utile de repéter ce que nous avons entendu le 25 /03/03 sur la Chaîne I Télévision, chaîne dont nous reparlerons plus tard : "Le Président Bush a demandé au Congrès américain une rallonge bugétaire de 63 milliards de dollars pour l'effort de guerre, une enveloppe qu'il devrait obtenir, c'est le prix du déploiement de l'armée dans le Golfe, de la logistique, et surtout de la nouvelle technologie militaire : 7 000 000 dollars pour un missile Tomawak- 60 millions de dollars pour un drone d'observation - 2,5 milliards pour un avion furtif.... La guerre ça coûte celle-ci est estimée à 100 milliards de dollars, soit 300 dollars par citoyen américain.... Si la guerre est chère l'après-guerre est encore plus chère, 500 milliards de dollars estiment les économistes pour la seule force d'interposition chargée de pacifier l'Irak, évidemment en cas de victoire des américains. Les mêmes spécialistes tablent sur 200 milliards de dollars pour la reconstruction et dans ce domaine les américains anticipent et se positionnent : une socièté de Seatle vient d'obtenir un contrat de 4,8 millions de dollars pour la reconstruction du port d'Oum Qasr dans le sud du pays, de l'argent qui va faire tourner l'économie américaine, mais ce n'est pas tout , en cas de victoire, le pétrole devrait lui aussi rapporter : Selon Mr olivier Pastre économiste " On considère que la première guerre en Irak a coûté 40 milliards de dollars et a rapporté à l'économie mondiale 60 milliards de dollars :30 milliards du côté du prix du pétrole et 30 milliards du côté des équipements qui ont été utilisés, donc le solde est un solde positif " "

fin de citation

    Nous n'avons rien à ajouter à cette analyse, dont on soupsonnait l'existence, et où régne, on le voit bien, un mercantilisme notoire de bas étage. Mais il nous semble cependant ici, opportun de hausser la prise de conscience à un niveau moins, terre à terre et pourquoi pas, disons le avec l' humilité requise, plus cosmique.

b) Mais que fait donc Dieu, dans cette affaire ?

    Nous voyons poindre dèjà votre question. " Mais puisque chaque camp se réclame de lui, et Dieu alors qu'attend-il pour agir et remettre sur le droit chemin, ces enfants dévergondés et cupides, toujours esclaves d'un matérialisme élémentaire axé surtout sur la possession de l'argent roi et dont la devise basée sur la raison du plus fort, est : Otes-toi de là, que je m'y mette" ?

     Avant de poursuivre cet article sous la forme, comme d'habitude, de simples confidences sans prétention aucune, il nous reste à vous redire que chacun est libre de croire ou de ne pas croire, que les révélations qui vont suivre correspondent ou non, à ce qu'il croit être son dégré d'évolution. Par exemple, s'il ne croit pas aux extraterrestres ou à une vie au delà de celle que nous expérimentons actuellement, il lui sera toujours possible de sourire sous cape et de traiter le reste de cette missive de balivernes et de s'en tenir là, à sa plus grande satisfaction et aussi à la nôtre.(Son bonheur, ne saurait en aucune manière, nous contrarier).

    Sans vouloir être affreusement orgueilleux et nous identifier à la Divinité Suprême (que nient d'ailleurs certains rationnalistes endurcis, qui auront dans ce cas, hélas de plus en plus de mal à supporter les articles du site ARTivision)), une des réponses pourrait être la suivante : " Mais chers enfants terribles, vous avez oublié que vous avez été créés à mon image pour transcender la matière et ne l'utiliser que comme tremplin pour vous hisser jusqu'à moi, en passant, s'il le faut, par plusieurs niveaux dimensionnels. En effet, cette matière n'est qu'une condensation de l'énergie incommensurable qui demeure en vous même et dont vous avez oublié, sur cette planète, l'utilisation pratique pour la confier à vos machines. Mais le plus grave, c'est que vous avez aussi oublié la première loi divine, que mon envoyé spécial n'a cessé de vous repéter, il y a 2000 ans: "On ne récolte que ce que l'on a semé" et il y a aussi un corrolaire encore plus vite oublié celui-là : "Celui qui tue par l'épée, périra par l'épée". C'est pourquoi, il m'importe peu que vous agissiez en enfants terribles, car vous finirez un jour par comprendre que vous ne pouvez échapper à cette loi cosmique et que c'est vous même qui allez choisir votre punition pour avoir voulu y déroger "

     Nous expliciterons plus bas les acceptions des phrases " pour transcender la matière", et "c'est vous même qui allez choisir votre punition" évoquées ci-dessus.

c) Et les E.T..s'ils existent... mais que font-ils donc ?

     Mais pour répondre également à ceux qui disent que les extraterrestres, ça n'existe pas, car ils seraient assez intelligents pour descendre de leurs soucoupes volantes et venir subjuguer, les belligérants du conflit actuel, comme d'ailleurs, ils auraient dû le faire pour tous ces conflits ridicules qui ont émaillé l'histoire de l'humanité.

     Voici donc à titre simplement documentaire, sans vouloir affirmer que c'est ainsi que réagirait toute entité extraterrestre, un dialogue très instructif tiré d'une œuvre célèbre et opposant un envoyé du gouvernement américain, Mr Harley et un extraterrestre nommé Klaatu:

Mr Harley : Je n'ai besoin de vous souligner que votre arrivée a provoqué quelques surprises ! Vous avez voyagé longtemps?
Klaatu : Environ 5 de vos mois.
Mr Harley :Vous devez venir de très loin ?
Klaatu: D'environ 4 cents millions de vos Km...
Mr Harley : Naturellement nous sommes infiniment curieux de savoir d'où vous venez ?
Klaatu : Nous venons d'une autre planète. Disons que nous sommes des voisins .
Mr Harley : Il nous est difficile de considérer les gens d'une autre planète comme des voisins !
Klaatu : J'ai bien peur que dans l'état actuel des choses, vous soyez contraints de vous y habituer.
Mr Harley : L'état actuel des choses ?
Klaatu: Je veux parler du but de ma visite !
Mr Harley : Cela nous intéresse aussi beaucoup.Pourriez vous nous en dire quelque mots?
Klaatu: Avec plaisir! Pas maintenant bien sûr, pas à vous seul !
Mr Harley : Peut-être désirez-vous discuter personnellement avec le Président ?
Klaatu: Ce n'est pas un problème personnel, Mr Harley, cela concerne tous les peuples de votre planète..
Mr Harley : Je ne vous comprends pas très bien !
Klaatu: J'aimerais rencontrer les représentants de toutes les nations de la Terre.
Mr Harley : J'ai bien peur que cela soit assez difficile... c'est absolument sans précédent. ...Il y a des considérations pratiques, tout d'abord le facteur temps, les énormes distances...
Klaatu: J'ai parcouru 400 millions de km....
Mr Harley : Je m'en rends très bien compte...Je vais être franc avec vous...Mr Klaatu notre monde est en ce moment divisé, tiraillé, travaillé de soupsons et dans la situation internationale actuelle, une telle rencontre serait tout à fait impossible. (Note du webmater: Ce dialogue date de 1951 et la situation semble bien avoir empiré depuis)
Klaatu: A quoi servent alors vos Nations Unis?
Mr Harley : Vous connaissez les Nations Unis... !
Klaatu : Nos tables d'écoutes captent vos émissions de radio depuis de nombreuses années et c'est ainsi que nous avons appris vos langues...
Mr Harley : Je ne doute pas que vous sachiez par nos émissions quelles sont les forces néfastes qui engendrent ces troubles dans notre monde...Je ne doute pas que....
Klaatu : Je ne m'intéresse pas aux affaires intérieures de votre planète, et ma mission ici n'est pas de résoudre vos mesquines chamailleries ... et d' apporter ma contribution à vos jalousies puériles, elle concerne l'existence de tous les êtres vivants sur cette planète..

    Arrêtons, voulez vous ce super dialogue qui est extrait de l'incomparable film " Le jour où la Terre s'arrêta " réalisé en 1951 par Robert Wise ( auteur aussi de West Side Story, la cannonière du Yang-Tsé ...) et film qui subbodore parfaitement une des raisons majeures, de la non intervention des E.T dans nos affaires terrestes.

     Mais comme une image vaut mille mots et bien que ce célèbre film, soit en noir et blanc, voici deux photos de jaquettes en couleur :

  

    Et en DVD :


d) Autre analogie pouvant expliquer la non intervention des E.T

     Cette question de la non intervention spectaculaire des ET dans les affaires humaines à toujours été, la raison fondammentale évoquée par les sceptiques, qui refusent d'admettre leur présence.

     Pour en terminer avec cette question, imaginons que vous voulez descendre par hélicoptère ( et si vous êtes plus évolué, vous utilisez une soucoupe volante plus silencieuse) dans une clairière de la forêt amazoniène pour y recueillir une plante très rare que vous avez su découvrir par des moyens optiques performants. Mais deux tribus de la région se battent pour des raisons ignorées, à coup de flèches empoisonnées.

    Pensez-vous vraiment (alors que vous ne connaissez même pas le dialecte de chaque tribu) que vous allez atterrir au beau millieu de la bagarre pour leur dire :"Arrêtez bon sang de vous faire du mal pour des broutilles"..?

    Vous pourriez parfaitement les chasser à coup de bombes lacrimogènes ou avec d'autres bombes de même nature, qui les feraient fuir, mais qui les traumatiseraient à jamais. Mais vous, vous êtes évolués tant soit peu, et vous refusez d'agir comme ces prospecteurs de pétrole ou de minerais rares, qui n'hésitent eux à leur tirer actuellement vraiment dessus pour les chasser de leur territoire.

     Il n'est donc pas question d'agir de la sorte, et si vous voulez tout de même récolter votre plante rare, sans faire de mal aux indigènes, il vous reste soit la télépathie, soit l'hypnose, ( si votre niveau de connaissance le permet bien sûr) pour réussir sans heurts, à les éloigner du coin ou à les endormir pour quelques minutes afin que vous puissiez descendre rapidement sur le site et attraper la plante en question et vous esquiver vite fait et bien fait.

     Quand aux peuplades en conflit, vous allez attendre qu'elles soient plus pacifiques pour reprendre contact avec elles, si cela est nécessaire plusieurs décennies plus tard, et leur apporter quelques lumières sur leur environnent proche ou lointain.

    L'article actuel est donc une fois de plus, dans la droite ligne concernant l'astroarchéologie cette nouvelle dicipline, qui prétend justement démontrer que c'est exactement comme cela que les dieux mentionnés dans bien de nos mythologies ont procédé, il y a des milliers d'années.

    Faisons ici une petite digression et imaginons que l'on puisse bénéficier d'une aide extraterrestre pour résoudre notre insoluble problème de la pollution et de l'élimination des déchets de cette planète, comme on serait heureux d'en profiter n'est-ce pas? Eh bien cette possibilité, nous a bien été offerte et nos gouvernements, l'ont refusée apparemment... En effet, nous avons dans un article spécial évoqué l'incroyable affaire des ummites: http://www.artivision.fr/docs/ummo.html, ces extraterrestres débarqués en France en Mars 1950 dans les environs de Digne dans les Alpes de Haute-Provence. Ces ummites affirment entre autres choses extrordinnaires, pouvoir résoudre vite fait et bien fait, nos problèmes d'élimination des déchets en utilisant un appareil de leur fabrication, capable de casser toute matière pour la transformer en oxygène ou hydrogène. Mais cet appareil ne pouvait nous être confié, car nous ne sommes pas assez mûrs et sages pour l'utiliser à bon escient. En effet pas besoin de dire les ravages que ferait un dictateur en possession d'une telle machine. Or malgré un dossier en béton cette affaire ummite, n'a jamais été discutée dans les médias qui ont pignon sur rue, ce qui prouve, une fois de plus, que sont à proscrire des voies de l'information habituelle, tous les éléments vraiment importants pour l'humanité, qui bouleverseraient, le circuit économique mis en place par les magnats actuels de l'énergie...Fin de la digression.

    Mais, dans cette affaire, les intraterrestres n'ont-ils pas aussi leur mot à dire?

e) Quand Adama parle des lois régissant les interventions des habitants de Télos dans les affaires humaines.

    Le 3 Avril 2003, grâce à la perspicacité et à la bienveillance du jeune Jean-François, qui nous l' avons déjà dit ailleurs, est d'origine indienne et un peu médium sur les bords (sans doute un de ces enfants indigos dont parlent ces temps-ci les channels) nous avons pu avoir en main, juste avant de partir quelques jours en détente dans les îles voisines de la Caraïbe, l'ouvrage de Neal Donald Walsh " Nouvelles Révélations " paru en français en début 2003 et aussi un ouvrage qui était souvent ici en rupture de stock intitulé : Telos Révélations de la nouvelle Lémurie d'Aurélia Louise Jones et de Dianne Robbins publié aux Editions Ariane 2002, dont le site est à: http://www.ariane.qc.ca et l'e-mail est à : info@ariane.qc.ca et comme par hasard nous y avons aussi trouvé, quelques raisons de la non intervention des intraterrestres dans nos affaires bien terre à terre.

    Voici donc quelques lignes significatives de cet ouvrage à ce sujet : (Les mots en relief sont évidemment de nous et c'est Adama un ancien lémurien qui nous parle) :

     "Habituellement, les êtres du centre de la Terre ne sont pas autorisés à intervenir dans les affaires des peuples de la surface ni à interférer avec leur libre arbitre. Nous sommes membres de la Confédération galactique des planètes, et régis par ce concile. Le Concile des douze de cette Confédération se charge de prendre les décisions quant à d'éventuelles interventions à la surface de cette planète. Nous n'agirions qu'à la suite de leur requête, et avec leur pleine autorisation. Cela ne veut pas dire pour autant que nous ne sommes jamais intervenus d'une manière ou d'une autre ; mais vous devez comprendre que d'ici la conclusion de cette "grande expérience" sur la planète Terre, il n'est pas opportun pour nous de nous mêler des choix issus du libre arbitre de l'humanité. Nous n'avons pas empêché l'engloutissement de deux des continents majeurs sur ce globe, ni les guerres et les ravages que vous avez choisi de provoquer.

    L'intervention divine que la planète connaîtra bientôt a effectivement été décrétée par votre Créateur. De ce fait une infinité d'extraterrestres en provenance de millions de systèmes solaires, vos frères intercosmiques qui vous aiment tant, sont aujourd'hui des millions et des milliards à se préparer à seconder cette Terre et ses habitants pour la grande transformation. Parmi ces civilisations extraterrestres, l'on compte les Arcturiens, les Pléiadiens, les Andromédans, les Siriens, les Vénusiens, les sociétés d'Alpha du Centaure, les Nibiruans et Orion positifs, et tant d'autres.

    Ces fraternités de l'espace, que tant de vous espèrent retrouver, sont des membres de votre famille spirituelle qui participeront à vos "identités futures". Ils ont souvent empêché que la Terre n'essuie des catastrophes cosmiques qui auraient terriblement massacré son corps. À votre insu, et à maintes reprises, elle a été protégée, comme vous-mêmes, de graves invasions par des races de l'espace qui n'ont pas encore adopté l'amour inconditionnel et une authentique fraternité . Les Arcturiens, les Siriens, les Pléiadiens et beaucoup d'autres furent vos plus précieux alliés et défenseurs cosmiques. Des millions d'années durant, ils ont veillé sur vous de mille manières que vous ne pouvez concevoir. Ils sont encore à vos côtés, de plus en plus nombreux, afin de vous seconder et de stabiliser votre planète tout au long des bouleversements et des changements dimensionnels que la Terre connaîtra bientôt. Ils s'assurent également chaque jour de diffuser vers vous de l'amour.

    C'est avec une amère tristesse que nous constatons l'attitude que vous avez à l'égard de votre planète et les uns envers les autres en tant que membres de la famille de Dieu. Le seul type d'action qui soit permis aux êtres habitant l'intérieur du globe, c'est de diffuser vers vous de l'amour et de la lumière afin d'adoucir vos peines, votre tristesse, vos souffrances. Depuis des millénaires et des éons, de l'autre côté du voile, tous, de l'intérieur de la Terre, nous vous avons guidés, instruits, nous vous avons dévoilé notre sagesse, notre grâce, notre amour, le fonctionnement d'une authentique fraternité, de la paix et de la prospérité. Nous avons travaillé avec vous dans l'état de rêve et entre chacune de vos incarnations. Des millénaires durant, des prophètes, de grands sages et des avatars ont été envoyés parmi vous; mais la plupart ont été ignorés, persécutés, voire tués.

    Il y a fort longtemps, un accord fût passé entre les intraterrestres et le collectif des âmes évoluant à la surface de la planète: vos expérimentations avec l'état de séparation devaient se dérouler sans l'intervention des premiers et ceux-ci ne devaient pas entraver la maniére dont vous choisissiez d 'évoluer et d 'assimiler vos leçons. Le même accord valait pour votre Terre-mère: elle a consenti à tous vos choix, au détriment du bien-être et de la beauté de son corps. Elle vous aura tout permis jusqu'au jour où le Créateur premier décrétera que la grande expérience sur terre est terminée. Et voilà, chers amis, le moment est venu. Le décret de votre Créateur stipulant votre réveil et votre retour à l'état divin qui est naturellement vôtre a été entendu de par cet univers, et même au-delà. C'est pourquoi tout sur terre à l'heure actuelle se prépare à cette "importante réunion", à ce grand bouleversement. Venez, foncez! Ne cherchez pas à retourner en arrière. Délaissez l'ancien pour accueillir le nouveau monde. "

     Donc en effet foncez d'abord, si ce n'est pas déjà fait, pour vous procurer cet incomparable ouvrage d'un niveau tout à fait hors normes.

f) Où un sympathique journaliste, nous invite indirectement à parler de nouveau de la Lune.

    C'est en effet, un journaliste écrivain originaire probablement de la zone conflictuelle actuelle Mr Taoufik Ben Brik, (Auteur de l'ouvrage intitulé "BEN DRIK président" et publié aux Editions EXIL), qui va aujourd'hui nous donner l'occasion très fortuite, d'écrire ce nouvel article, qui ne manquera pas de surprendre, nous le supposons, d'une part ce monsieur même, qui sera loin de se douter que son propos plutôt sibyllin, allait déclencher une telle réaction ésotérique ( au cas bien sûr où il découvrirait le site ARTivision) et d'autre part cet article s'adresse aussi par ricochet à ces messieurs les journalistes et commentateurs de la chaîne I Télévision qui ont eu la judicieuse idée, le 24/03/03 de faire l'interview de Mr Taoufik Ben Brik.

    Voici donc quelques images des intervenants:




    Mais relevons en substance, voulez-vous, quelques éléments remarquables de cette interview. :

La journaliste : Comment jugez-vous la guerre anglo-américaine qui vient de s'amorcer en Irak?
Mr Taoufik Beb Bric : Pour moi, ce n'est pas une guerre qui se passe en Irak , c'est une razzia vu l'incompatibilité des forces en présence.. On a devant soi quelqu'un qui a une triboulette d'une part, et d'autre part, les armes d'un empire.
La journaliste : Alors ça c'est vrai et c'est l'offencive armée, mais derrière, les américains disent qu'ils sont porteurs d'un projet démocratique qu'ils voudraient pouvoir installer non seulement en Irak, mais aussi dans les autres pays du Golfe. Ça , vous n'y croyez pas? ..Vous dites que ce n'est pas crédible ?
Mr Taoufik Beb Bric : D'abord ce n'est pas dans leur intérêt d'imposer la démocratie. Ils se retrouvent avec les tyranos qui persitent et qui sont toujours là et qui ont toujours besoin des pantins en place et des petits émirs saoudiens pour pomper le pétrole. Mais je crois que toute cette gesticulation n'est pas faite pour le Moyen Orient. Elle est faite, pour remembrer la maison américaine. Bush aujourd'hui croit qu'il est mûr, qu'il a une mission divine pour ces concitoyens et il veut imposer un autre ordre, un ordre phalangiste, un ordre de soldatesque...
La journaliste : Mais quel est le modèle qu'il veut imposer à l'Irak. Qu'est-ce que cela veut dire, un ordre soldatesque ?
Mr Taoufik Beb Bric : L'Irak n'est qu'un champ d'opérations.. C'est un grand leurre ... Les américains veulent nous montrer qu'ils font des efforts, qu'ils sont parfois bloqués ... mais ils sont allés dans un pays qui est une terre brûlée et ils ont en face d'eux, un peuble qui a été lessivé et lobotomisé, par un dictateur Sadam Hussein qui nous fait honte, et par tout le déluge et le blocus qu'ils ont subis depuis dix bonnes années..
La journaliste : Mais vous souhaitez plus de démocratie au Moyen Orient ? Par quels moyens les démocraties pourraient-elles s'installer dans ces pays? Pas par la force, vous voulez dire?
Mr Taoufik Beb Bric : Je ne crois pas que pour l'Orient impliqué, il puisse avoir une solution...
La journaliste : Vous êtes un peu défaitiste ?
Mr Taoufik Beb Bric : Non pas défaitiste, mais je suis réaliste. C'est comme pour la cause palestinienne, il n'y aura jamais de solution, parce que depuis des millénaires, on a accepté d'être des victimes. Mais le tortionnaire veut que chaque jour, qu'on lui récite la prière de la victime.

     Nous ne pouvons hélas transcrire ici toute l'interview de Mr T.B.B. réalisée par I Television et en particulier son opinion sur la position du Président français Jacques Chirac au sujet de cette guerre en Irak. Mais venons en voulez vous, au moment clé de cet interview qui nous a déterminé à écrire cet article:

La journaliste : On a entendu pas mal les artistes et les intellectuels occidentaux , mais normalement les artistes habituels que l'on peut entendre comme Yousef Shaïn (écriture non garantie) sont muets sur ce qui se passe en Irak. Comment comprenez-vous cela?
Mr Taoufik Beb Bric : Je l'ai toujours dit, nos cinéastes, nos poètes, où sont-ils ?. Les dictateurs arabes ont brisé l'âme des arabes sur des récifs d'acier. Aujourd'hui , il n'y a plus de poésie, de cinéma, de romans, il n'y a plus de danses, il n'y a plus de vie ... C'est la Lune .
La journaliste : Il y a encore quand même, au Moyen Orient, des artistes que l'on connaît. Pourquoi, on ne les entend pas en ce moment ?
Mr Taoufik Beb Bric : Ils se taisent, pas parce qu'ils ont peur, mais parce qu'ils sont fatigués, ils sont las. C'est comme-ci cette guerre ne les concernait pas. Ce débat combat concerne les gens du nord , qui eux ont continué à vivre. Nous, on a été parqué, comme dans des réserves indiennes, comme dans des Zoos...et le jour où vous allez vouloir vous apercevoir que nous sommes des êtres humains, il sera trop tard. Nous sommes des créatures pitoyables et débiles qui font dans leurs frocs .. C'est tout... Des petits lapins qui veulent le rester, et demeurer heureux d'êtres des lapins.

Fin de l'interview

     Comme vous vous en doutez , c'est le mot Lune , une fois de plus, ( voir notre article: http://www.artivision.fr/docs/LettreouverteTF1.html ) qui a déclenché en nous certains frissons et cet article n'aurait jamais probablement vu le jour, si nous n'avions eu l'heureuse opportunité de capter parmi des dizaines d'autres, l'émission de I Télévision en question.

     Ainsi donc Mr Taoufik Beb Bric admet implicitement que la Lune est un corps mort, comme on nous l'a si souvent répété et surtout comme nous le mentionnait, l'article de la revue Sciences et Avenir n° 153 Nov. 1959, que nous avons présenté clairement dans notre article http://www.artivision.fr/docs/Nasatangible.html .

    Nous pouvons donc conjecturer que Mr Taoufik Beb Bric a échappé admirablement à une désinformation au premier niveau (et c'est une figure de style car il y a déjà plusieurs degrès de désinformation à éviter). Nous l'invitons donc humblement, à vite se précipiter sur les articles ci-dessous d'ARTivision concernant notre satellite afin d'intégrer aussi les moyens d'échapper (tant soit peu) à la désinformation concernant un deuxième niveau, beaucoup plus fantastique et où le Top Secret règne en maître et en très Haut Lieu. Nous avons à plusieurs reprises explicité dans ces articles, le fait indédiable que ceux qui cachent la vérité au sujet de notre environnement terrestre, savent parfaitement que leur crédit et surtout leurs monnaies chûteraient vertigineusement, le jour où ils auraient à avouer, qu'ils ne sont pas les plus forts et les plus intelligents du proche cosmos, et que d'autres êtres bien plus évolués que nous, surveillent nos agissements en nous considérant comme de dangeureux maniaques, alors que si nous étions plus pacifiques et équitables envers nos frères terriens, il y a longtemps que nos problèmes épineux de la vie quotidienne seraient résolus et même disons le franchement, nous aurions déjà regagné les étoiles pour retrouver notre destin cosmique...

Voici donc cher Mr Taoufik Beb Bric quelques éléments sur le sujet que venons d'évoquer:

    http://www.artivision.fr/docs/myslune.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/match.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/luneorth.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/Nasajury.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/remucos.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/lettreouverteSA.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/lettreouverteSVJ.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/lettreouverteCe.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/Gille.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/RoseC.html
ou  http://www.artivision.fr/docs:LettreouverteTF1.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/Nasatangible.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/Nasatangiblesuite.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/LettreouverteMHetFR3.html
ou  http://www.artivision.fr/docs/Howardmenger.html

    Avant de terminer cet article, il nous semble judicieux cher Monsieur, de vous présenter de plus, ici même, quelques images de la Lune que nous avons sous main en ce moment:

    Voici donc une photographie tirée de la page 101 de l'ouvrage (très important pour l'époque) de  Robert Jastro paru en 1972 aux Éditions du  Seuil, à Paris et intitulé  "Des Astres, de la Vie  et des Hommes", ouvrage paru  dès 1967  chez Harper and Row New York et revisé en 1971 sous le titre Red Giants and white Dwarfs.


 On n'y voit un paysage lunaire sur les contreforts de l'Océan des Tempêtes où l'on aperçoit un cratère très bizarre avec des structures particulièrement insolites et d'une complexité inouie. D'ailleurs si l'on étudie à la loupe la région autour de ce cratère, on y voit des blocs et des lignes parfaitement géométriques où règnent les angles droits à profusion.

     Voici d'ailleurs un autre cratère de même nature:



     Extrait de la revue Ciel et Espace n° 395 d 'Avril 2003, voici une extraordinaire photo prise avec un télescope de 250mm par l'astronome amateur Mr Christian Arsidi et qui représente le cratère Clavius et trois de ses petits cratères intérieurs dont le plus grand est nommé Rutherfurd et que l'on aperçoit dans le coin supérieur gauche de l'image avec ses structures étranges au centre qui donnent des ombres bien rectilignes. Nous avons justement eu l'ocassion de parler dans d'autres articles de ce cratère, qui nous montre sur d'autres photos, un étrange pillier rectangulaire qui nous reste à re-structurer en 3D pour en avoir le cœur net. Mais comme une image est toujours mieux et pour ceux qui ne sont pas au courant de cette affaire, suivez donc la fléche n°1 de l'image suivante :



     Et pour finir voilà encore une autre extraordinaire photo prise le 27 nov 2002, de Mr Christian Arsidi montrant le fameux cratère Tycho de 85 km de diamètre et de plus de 4850 m de profondeur.

     Notons la forme très étrange et l'ombre portée de la structure centrale. D'autre part, on voit que le contrefort de gauche de ce cratère est particulièrement lumineux et blanchâtre et on aimerait bien connaître, quelle est la nature de l'érosion d'un astre pourtant déclaré mort, capable de mettre à vif d'une telle manière, le matériau du sol de ce cratère? Nous attendrons avec ferveur les réponses.

     Pour terminer jetons un dernier coup d'oeil sur le panorama suivant :


    Les structures que vous découvrez au bout des flèches 1, 2 et 3 ne sont pas des camps de base pour militaires en Irak, ou pour des scouts en ballade dans une région désertique, mais bien des configurations lunaires dont nous avons égaré hélas, les coordonnées. Nous espérons qu'un aimable internaute pourra nous les faire retrouver. Merci d'avance...et bravo à super hasard qui adore faire de tels puzzles.

    Le 14 Mai 2003 nous avons reçu la missive suivante de l'ami Fransyl dont nous avons aussi parlé dans notre article sur la Terre symétrique:( les couleurs sont évidemment de nous.)

----- Original Message -----
From: Fransyl
To: idylle fred
Sent: Wednesday, May 14, 2003 6:14 AM
Subject: Photo lunaire

    Cette photographie provient de l'Atlas Lunaire de Lunar Orbiter et est une partie de l'image référencée sous le numéro : iv_103_h1.jpg (c'est-à-dire : partie 1 en Haute résolution de la photo 103 de Lunar Orbiter IV.Voir le site si dessous:).

    Photo réalisée par Lunar Orbiter IV le 18 mai 1967 à 6 h depuis une altitude de 2926 km au dessus du sol lunaire. Coordonnées approchées du centre de l'image : 8° Est et 32° Nord; limite nord de la photo : environ 37° N ; limite sud : 28°N ; limite Est : environ 12°E ; limite ouest : environ 5°E. C'est donc une zone de la Lune presque en plein milieu de sa face visible.


    Ces structures apparentes m'ont également posées quelques questions, lorsque je les ai découvertes il y a quelques années. Je me suis vite rendu compte que si ces structures étaient quelque chose de permanent à la surface lunaire, elles seraient alors visibles avec une bonne paire de jumelles puisque ce qui apparaît sur ces photos est immense. En fouillant dans l'Atlas de Lunar Orbiter on trouve par ailleurs de nombreuses autres photographies montrant ce genre de taches avec des dimensions très variées. Nous en avons discuté sur plusieurs forums internet. L'analyse la plus cohérente qui en ressort est que ce sont des anomalies du développement du film photographique; c'est également ce qui est expliqué dans les notes de premières pages du dit atlas. A l'époque (avant l'ère des appareils numériques et capteurs CCD), ces photos étaient prises sur film Kodak, la pellicule était développée à bord de la sonde par un système robotisé. Lors de ce développement en apesanteur les produits (révélateurs, etc.;) adhéraient parfois mal à la pellicule ce qui vraisemblablement a généré ces défauts photographiques. Après le développement, la pellicule était scannée, toujours à bord de la sonde, par petite bande étroite, puis les données retransmises par ondes radio à la Terre. Ce scannage par bandes étroites est tout à fait visible sur les photos.


    Fin de citation

    Donc apparemment le mystère semble ici, résolu effectivement, si l'observation directe ne montre effectivement rien au même endroit.. Nous n'y reviendrons pas donc pour l'instant. On se demande dès lors pourquoi (pour éviter toute ambiguïté et mauvaise interprétation) les spécialistes de la NASA n'ont pas retiré de la circulation (immédiatement après l'arrivée de l'espace et la découverte de l' image ci-dessus), cette photo bourrée d'anomalies photographiques, alors qu'ils avaient assurément d'autres photos plus correctes de la même region. Ces spécialites de la NASA sont-ils si nuls que cela, ou jouent-ils avec nos nerfs, en nous obligeant à passer par de nombreux forums pour découvrir beaucoup plus tard le pot aux roses, qu'ils auraient pu nous éviter d'aller chercher vraiment inutilement...

g) Où la réalité rejoint la fiction la plus échevelée.

    Une fois de plus, nous voilà confronté à une réalité qui sort des sentiers battus et qui rejoint une forme de recherche que l'on pourrait aisément qualifier de "cosmique" et qui ne vise qu'à redonner à l'humain sa vraie place dans l'univers. De nombreuses sources en provenance d'autres dimensions et se manifestant par de multiples cas de "channellisation" , semblent montrer ces temps-ci que les choses sont entrain de changer et que la planète Terre va passer à un autre niveau vibratoire. C'est pour cela que nous avons parlé plus haut, de moyens que nous avons cachés en nous et qui nous permettraient de transcender la matière.

    Notre ami Franci Gatti a depuis bien longtemps déployé une énergie considérable pour faire admettre aux scientifiques, le caractère tout à fait paranormal des phénomènes qui accompagnent la présence et les déplacements de notre nouveau Uri Geller français Jean-Claude Pantel. Pour être plus au courant de cette histoire fantastique, il convient de lire d'abord les tomes intitulés "Les Visiteurs de L'espace temps" de Jean-claude Pantel aux Editions Ramuel, dont le premier tome qui est préfacé par feu Jimmy Guieu, est sortit en 1997.

    Les biens-pensants vont rigoler sous cape encore quelque temps, jusqu'au jour où un phénomène transcendant arrivé dans leur environnement immédiat, va leur donner la chair de poule.

     Des revues de vulgarisation scientifique( voir les récents Science&Vie et Ciel&espace etc... ) nous sortent des articles troublants sur l'existence supposée d'univers parallèles au notre, et qui se situent à des niveaux vibratoires différents.

    Dans la rubrique "L'actualité merveilleuse" présentée par le savant inclassable Jacques Bergier ( qui vérifiait scrupulement ses sources) dans le numéro 45 du 15 Fév. 1973, de la revue disparue Nostra, nous lisons l'encadré surprenant suivant :

Des centaines de New-yorkais ont pu voir: Des objets venus du Néant.


New york

     La salle demeurait plongée dans une demi obscurité. Les témoins étaient au nombre de huit, tous des hommes sérieux, d'esprit scientifique et cartésien. Deux d'entre eux étaient assis près du médium et lui tenaient chacun un poignet pour éviter toute fraude.
     Le médium (une Américaine, Stella Maggs) restait immobile dans son fauteuil.


     Les yeux clos, elle paraissait dormir, encore que, de temps à autre, un long frisson la secouât.

     Spécialisée dans "les apports", c'est à dire dans la matérialisation d'objets venus de nulle part , Stella Maggs avait bien voulu se prêter à cette expérience. Une expérience que les spirites admettent sans discussion, mais en laquelle les sceptiques ne voient que fraude et escroquerie (ce qui est trop souvent vrai) les médiums, parfois se transforment en de véritables prestidigitateurs et "matérialisent" des objets adroitement cachés à proximité.

     Mais ce jour là, Stella Maggs fut digne de sa réputation exceptionnelle. Au cours de la séance, elle fit surgir du néant un vase de 4kg, une bague faite de pièces de monnaies indiennes, un rosaire, une boîte où étaient enfermés d'anciens exemplaires du "Times", une assiette égyptienne, un collier avec une croix d'argent, un sac de métal argenté contenant les papiers d'identité d'une australienne de Melbourne, un récipient de verre plein d'herbes en provenance de l'Ecosse, et enfin 21 œufs frais !

     Les témoins, médusés durent bien convenir qu'il aurait été difficile à Stella Maggs d'avoir dans ses poches, un vase de 4 kg ou près de deux douzaines d'œufs.

     fin de l'encadré

     Mais ce dont ne parle pas ce communiqué, et que nous aimerions bien savoir, c'est si Stella Maggs et ses amis ont appaisé leur éventuelle fringale par une omelette réalisée avec les œufs miraculeusement obtenus. Cela ne vous rappelle-t-il pas l'histoire de la lampe d'Aladin, qu'il suffisait de frotter pour obtenir une table chargée de victuailles succulentes? Comme vous le voyez, il y a sans doute quelques vérités profondes, cachées dans ces Contes des Mille et une Nuits, et d'ailleurs dans bien d'autres contes également...

     Mais si Stella Magg et ses amis ont pu se nourrir aux frais de la princesse d'outre-espace, il y a encore plus fort :

     Le 28 Dec 1979 dans son n° 1596 la revue Paris-Match sortait un dossier de 8 pages, unique en son genre sur la stigmatisée de la Bavière Thérèse Neumann qui durant toute sa vie a présenté des phénomènes mystiques extraordinaires qui venaient déjà sans doute, du fait qu'elle était né le 8 Avril 1898, justement un Vendredi saint. Après avoir échappé miraculeusement à de nombreuses maladies mortelles, elle se mit avoir des extases où elle revivait la passion du Christ ( Plus de 750 fois) où du sang coulait parfois de ses mains, de ses pieds et de ses yeux, et elle perdait ainsi jusqu'à 4 kilogrammes de sueur et de sang. Ces 4 kg, elle les récupérait le jour suivant, (bien qu'elle ne se soit plus du tout nourrie, à partir de 1927), et elle est restée 36 ans dans cet état que l'on nomme l'inédie et cela devant un aréopage d'hommes de sciences, de loi et d'église, qui la surveillaient sans arrêt. Elle captait manifestement une énergie inconnue, qui la régénérait, sans qu'elle ait eu besoin d'avaler quoi que ce soit, si ce n'est qu'épisodiquement une hostie consacrée, hostie qu'elle recrachait automatiquement, si on ne l'avait pas justement consacrée et sans vouloir heurter certaines personnes sensibles, il nous semble opportun ici, de vous présenter les 4 images suivantes :

  
  

    Nous avons eu en France également , Marthe Robin qui eu un destin tout à fait analogue à celui de Thérèse Neumann et elle aussi, est restée des années sans manger, ni boire. Son cas a été également analysé par des commissions officielles.

     Le 31/05/06, en fouillant dans nos dossiers pour retrouver tout autre chose, nous sommes tombés sur l'entrefilet de presse suivant qui nous parle justement de Marthe Robin. Nous pensons donc qu'il est utile de vous en faire profiter ici :



      Mais au fait, les rationnalistes endurcis qui ont critiqué ouvertemement "Little Bouddha", (voir plus bas) pourraient, peut-être, retrouver ces rapports, pour mieux affiner leur jugement. A bon entendeur salut ...

     Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus sur ces histoires hors normes signalons l'ouvrage remarquable d'Aimé Michel intitulé Métanoia paru aux Éditions Albin Michel en 1986 et ouvrage qui a fait l'objet d'une présentation sur 7 pages par le Paris Match du 18 Avril 1986, sous la forme d'un article de Marie-Thérèse de Brosses sous le titre : Les dons étranges des Mystiques.

     Mais dès Oct 1979, la revue Nostra dans son n° 394 avait aussi sorti un article sur le sujet intitulé " L'énigme de miracles de sang ", et en plus du miracle de Saint Janvier dont le sang, gardé à la cathédrale de Naples, dans une ampoule-reliquaire se liquéfie à des périodes précises, cet article parle évidemment des stigmatisés, comme un phénomène indéniable mais inexpliqué.

     Certains esprits forts ne manqueront pas de classer ces manifestations mystiques dans la catégorie de phénomènes hystériques relevant de la psychiatrie, mais nous, nous y voyons d'abord simplement, la preuve que l'être humain possède bien en lui, des potentialités extraordinaires que nous pourrions un jour retrouver et les faire sortir de l'ombre, où certaines entités négatives ont voulu les enfouir, pour mieux nous mener par le bout du nez.

     Mais me direz vous, il n'est pas donné à tout un chacun d'expérimenter une vie aussi extraordinaire et exemplaire que celle de Thérèse Neumann ou que celle d'une Marthe Robin et vous aurez parfaitement raison. C'est pour cela que nous allons maintenant vous relater l'histoire des Jardins de Findhorn, cette petite bourgade écossaise, qui est entrée malgré elle dans l'histoire merveilleuse concernant la vie des plantes et que dans ce domaine là , tout un chacun peut expérimenter avec bonheur. Cette expérience devrait d'ailleurs nous redonner le gôut (s'il en était encore besoin) d'apprécier chaque moment précieux de notre existence, plutôt que de nous sacrifier au nouveau dieu, prince de la précipitation et de la vitesse, créé de toute pièce, entre autres choses, par exemple, par ces marchands d'une boîte mécanique à quatre roues, nommée automobile, qui est à l'origine de milliers de décès chaque année, dans le monde entier.

    Voici donc un premier volet racontant cette admirable histoire, volet que nous extrayons d'abord d'un article d'Anne Relizane paru dans le n° 185 de la revue Nostra du 22 octobre 1975 et article que vous pouvez désormais découvrir directement à l'adresse:



     Cet article est d'ailleurs un parfait complément de notre article intitulé: "Intercommunications naturelles spécifiques chez les êtres vivants et retour à la dimension cosmique de l'humain" et placé directement à:



    Pour bien mettre en évidence que cette histoire n'est pas une invention de journaliste en mal de copie, nous vous présenterons ci-dessous, le deuxième volet, qui est un autre article de Mr Paul Ledoux intitulé "Les Jardins de Findhorn" extrait du n° 13 de la revue L'Autre Monde d'Octobre 1977.



    Notons que ces deux articles sur les Jardins de Findhorn sont des illustrations parfaites qui s'harmonisent avec révélations extraordinaires sur la nature des plantes que l'on découvre dans les ouvrages publiés par les Editions Ariane concernant la Pléiadienne Soria et dans l'ouvrage intitulé : TELOS révélations de la nouvelle Lémurie dont nous avons déjà parlé plus haut au paragraphe e) et aussi dans d'autres articles.

     Il y a deux mille ans, n'y avait-il pas aussi un Maître nommé Jésus-Christ (dont certains nient encore l'existence) qui multipliait les petits pains et les poissons, et même le vin ( bien moins utile cependant que l'eau dont a si besoin actuellement les populations démunies qui vivent sous les bombes ) qui disait surtout, que chacun de nous pouvait en faire autant... Ne pourrait-on penser alors, que sa mission était surtout de nous montrer comment retrouver notre source fondamentale ?

     Quant à l'acception de la phrase également prononcée plus haut: "c'est vous même qui allez choisir votre punition", nous ne pouvons que, pour l'instant, vous inviter à prendre connaissance de l'interview réalisée par le transcripteur et animateur radio au Canada Jean-François Côté avec Mr Jean Casault auteur de l'ouvrage" l'Esprit de Thomas" publié aux Éditions incalia ( www.incalia.com) et interview que nous avons placée, à votre intention à l'adresse :



     Et aussi, nous vous invitons à découvrir le merveilleux texte d'un certain Salem canalisé aux USA par la médium Diantra et extrait de : "Nos amis D'en Haut" d' Olivier de Rouvroy Avril 2002 et concernant les événements du 11 Septembre 2001 aux USA et texte placé directement sur le site:



III Conclusion.


    Comme vous le voyez, nous pouvons dire donc que Mr Taoufik Beb Bric a bien compris, comment les forces mises en place par des petits chefs ont su dépersonnaliser et lobotiser ses compatriotes, mais il lui reste à comprendre, que c'est toute l'humanité elle même, qui doit sortir de ce vortex matérialiste dans lequel elle s'est engluée et que les sbires du Royaume de l'Ombre, encore plus sournoisement que les petits chefs, ont dressé sur son évolution. Ne serait-il pas plus merveilleux de redécouvrir, l'essence de cette évolution reliée à un destin cosmique, plutôt que de faire la guerre à autrui, comme c'est le cas aujourd'hui, pour s'approprier, quelques biens toujours plus bassement matériels, mais oh combien éphémères ? Cette redécouverte qui devrait démarrer en nous même, est peut-être le prix à payer pour amorcer notre retour au sein des étoiles...

IV Prologement révélateur spécifique en date du 26/02/06.


        Les informations qui vont être présentées ici auraient pu parfaitement figurer à la suite de notre article :


et cela en raison du caractère hors normes de cet enfant de 15 ans. Mais comme il s'agit ici aussi de cette affaire "d'inédie ( quelqu'un qui vit sans boire, ni manger ) ", (Note importante du Webmaster: Le cas de Little Bouddha, n'est pas encore vérifié scientifiquement, alors que le cas de Thérèse Neumann est avéré. Elle est bien restée 36 ans dans cet état d'inédie et cela devant un aréopage d'hommes de sciences, de loi et d'église, qui la surveillaient sans arrêt. Il en est de même pour Marthe Robin (voir plus haut). N'empêche que les Académies de Sciences et de Médecine, n'ont jamais proposé, (à notre connaissance bien sûr), à un étudiant quelconque de faire une thèse à ce sujet. Devinez pourquoi ? ), nous avons préféré donc placer ici ce prolongement en question .

      Vers la fin de Nov 2005, nous avons eu la surprise de recevoir le message étonnant suivant (les mots en gras et en couleur sont de nous évidemment) :
----- Original Message -----
From: Ludovic F.....
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Thursday, November 24, 2005 8:27 PM
Subject: Un article interessant.

Bonjour Fred,


Voici un article trouvé sur yahoo :

Un "nouveau Bouddha" attire des milliers de curieux dans la jungle népalaise

     KATMANDOU (AP) - Certains sont convaincus qu'il est la réincarnation de Bouddha. Des milliers de curieux s'enfoncent chaque jour dans la jungle népalaise pour apercevoir un adolescent en pleine méditation, qui n'aurait pas bougé, ni mangé, ni bu, depuis six mois.

     Ram Bahadur Banjan, 15 ans, reste immobile, les yeux clos, niché dans la position du lotus au creux des racines d'un arbre de la jungle de Bara, à environ 160km au sud de Katmandou. Il est censé être demeuré ainsi depuis le 17 Mai mais ses fidèles le dérobent chaque nuit à la vue du public.

     Un journaliste du journal "Kantipur", Sujit Mahat, a passé deux jours sur place. D'après lui, environ 10.000 personnes viendraient quotidiennement rendre visite au jeune homme.

     Devant l'affluence, des militaires ont été déployés dans le secteur pour canaliser la foule. Un stationnement a été improvisé et des commerçants ont installé des stands à proximité de la retraite de l'adolescent, un lieu habituellement peu fréquenté.

     Nombre de visiteurs croient se recueillir devant la réincarnation de Gautama Siddhartha, né dans le sud-ouest du Népal, non loin du site, aux environs de 500 avant Jésus-Christ, et vénéré ensuite comme Bouddha, "l'Eveillé".

     La police, elle, mène l'enquête. "Nous avons une équipe (...) qui étudie sur ces affirmations pour savoir comment quelqu'un pourrait survivre si longtemps sans eau ni nourriture", explique l'inspecteur de police Chitra Bahadur Gurung. Ses hommes ont interrogé les proches de l'adolescent mais n'ont pu questionner directement le jeune homme, évidemment silencieux.

     Les autorités locales ont aussi demandé à l'Académie royale népalaise des sciences et de technologie d'envoyer des scientifiques de Katmandou pour examiner l'adolescent.

     D'après le journaliste Sujit Mahat, les visiteurs sont maintenus par un cordon à une distance 25 mètres du méditant, qu'ils ne peuvent apercevoir qu'en plein jour, de l'aube au crépuscule. Au coucher du soleil, ses proches placent un écran devant le jeune homme, le protégeant des regards.

     "On ne peut pas dire ce qui arrive après la nuit tombée", explique Sujit Mahat. "Les gens n'ont pu voir que ce qui se passait dans la journée, et beaucoup pensait que c'était une sorte de Dieu".

     Le bouddhisme compte environ 325 millions de fidèles, la majorité en Asie. Pour ceux qui l'approfondissent, cette religion enseigne l'art de rectifier sa pensée et de se contrôler pour tenter d'atteindre le nirvana, état divin de paix et félicité que seul peut expérimenter l'être débarrassé de tout désir. AP


     Et voici notre réponse à cet internaute:

----- Original Message -----
From: idylle
To: f.....l....@wanadoo.fr
Sent: Friday, November 25, 2005 3:58 PM
Subject: Re: Un article interessant

     Cher Ludovic,

     Super cette info, mais vous avez oublié de me joindre l'url qui y donne accès. Je ne peux en faire état sur mon site sans cette référence.

     J'espère que vos recherches sur l'affaire de Rennes-le-Château se poursuivent agréablement, et sur ce je vous dis bonne fin de semaine , et à très bientôt si le Temps le permet.

Amitiés Tropicales

Fred

     En recherchant sur Google cette adresse (pas encore trouvée de Yahoo ), nous en avons découvert beaucoup d'autres, qui parlent de cette étrange affaire. En voici quelques unes :


     Mais le Jeudi 23 Février 2006, nous avons eu l'heureuse opportunité d'enregistrer une émission de télévision qui nous a montré bien des choses concernant cette affaire. Nous avons rassemblé dans l'image ci-contre quelques caractéristiques de cette émission, qui en Métropole a été diffusée par France 2 le même jour :

      On n'apprend dans ce reportage de Paul Comiti, d'abord qu'au pied de l'Himalaya dans une vallée reculée du Népal, à cinq heures de Katmandou, chaque matin; c'est le même rituel. Dès le levé du jour, des milliers de personnes, hommes, femmes, jeunes, vieux, se rendent chaque jour en pèlérinage, à pied ou en carriole, en pleine forêt, ou ils viennent se recueillir et prier devant un adolescent de 16 ans nommé Ram Bahdur Bamjon qui 24 heures sur 24, est assis au creux d’un arbre, en pleine méditation. De l'aube au crépuscule, il ne bouge pas, il ne mange pas, il ne boit pas aux dires de ceux qui le veillent. Il reste assis tranquille, respire très peu, très doucement et n’a besoin de rien.

     Pour les moines et les croyants, il est la réincarnation du Bouddha pour cela on l'appelle Little Bouddha .

      Et on apprend surtout que depuis 10 ans le royaume est en proie à une guerre civile qui oppose les troupes royalistes à une puissante guérilla maoiste. On pense donc avec ferveur que cet adolescent est venu apporté la paix au pays. Mais pour éviter de le perturber, on ne peut s'approcher à moins de 50m de lui et une barriére existe encore à 25 mètres de lui. De plus ce qui a géné plus d'un journaliste le soir, ses proches le dissimule derrière un rideau, sorte de tente, sans doute pour le protéger de toutes sortes de vermines, rats, cafards, serpents etc.. qui roderaient la nuit dans le coin. Evidemment ceci fait jaser et fait croire aux sceptiques que c'est à ce moment là qu'il s'alimente et va aux toilettes.

     Comme nulle personne n'est autorisée à l'approcher, même si on enlevait le voile le soir, les détracteurs ne manqueraient d'avancer le fait que l'on pourrait aussi bien l'alimenter la nuit, par derrière par un sérum physiologique, et que les caméras à infrarouge ne détecteraient sans doute rien du tout. Les journalistes en demeureraient évidemment tout autant frustrés.

     Voici donc deux images de Ram en méditation :

  


     Seul son oncle Tran (écriture non garantie), peut s'approcher de lui et s'en occuper. C'est aussi son porte parole :

Et voici ce qu'il nous déclare :

      Il a dit : "Ne m'appelez pas Bouddha, je ne le suis pas. Je vous le demande appelez moi "le méditant". Il faut me laisser méditer pendant 6 ans. j'ai encore beaucoup d'épreuves à surmonter avant d'atteindre le savoir du Bouddha.."

     L'oncle reprend en remuant la tête en signe de négation : "Il ne mange pas ,il ne boit pas, il ne va pas aux toilettes. Il n'a besoin de rien. Il reste immobile 24 heures sur 24 ".

     Le journaliste demande alors : "Il ne bouge jamais ?" Réponse de Tran : jamais, jamais ...

     Faisons ici une petite digression : Jamais le reporter n'a pensé demander à Tran, pourquoi on cachait le soir little bouddha derrière un voile...C'était, nous le pensons, le moment idéal pour le savoir n'est-ce pas ? Fin de la digression .

     Chaque matin à l'aube des moines du monastère voisin viennent prier pour le méditant:

  


     Leur chef spirituel (en haut à droite) le Guru Ganshagar dit qu'il ne s'agit pas d'une imposture :

      " Il ne s'agit pas d'une imposture. Cette méditation est une pratique très ancienne. Sa position lui permet d'enmagasiner de la chaleur, et son corps produit de l'eau. Quand on le regarde, on voit un être humain normal, mais à l'intérieur il est totalement différent.

      Quand il a faim il aspire un peu d'air et cela devient pour lui de la nourriture.

      Ceux qu'il n'ont pas lu les texte sacrés, ont du mal à le croire, mais nous nous avons lu ces textes sacrés et les prophéties et c'est la toute la différence. Des gens peuvent dire du bien ou du mal de lui, cela n'a pas d'importance.C'est une affaire de Foi. Le monde va mal et je crois que c'est pour cela que Dieu l'a envoyé. Pour la Paix et pour rendre le monde meilleur."


     Pour mieux nous situer dans le contexte de la région, le narrateur nous explique:

      " Si aujourd'hui le jeune adolescent suscite une telle ferveur, C'est qu'il y a des simillitudes entre sa vie et celle de Bouddha. Car Bouddha a réellement existé. Il est né, il y 2500 ans dans cette même région du Népal. Il s'appelait Siddartha. C'était un jeune prince qui à force de privation et de méditation avait atteint une sagesse exceptionnelle. Comme l'adolescent il s'était retiré seul dans la foret pour méditer sous un arbre, avant d'atteindre l'état de grâce et devenir Bouddha, c'est à dire l'être éveillé. "

     Puis le réalisateur de l'émission, est allé interroger dans le village, où est est né Little Bouddha, ses parents et surtout sa mère qui a eu 9 enfants et qui est devenue pratiquement une sainte ( une fois par mois, le jour de la pleine lune, la mère parcourt à pied avec sa petite fille, les 4 km qui la séparent de son fils. Sur place, elle est alors couverte de fleurs et de présents) :

     Elle nous parle de Little Bouddha :

            " Quand il était petit, il avait pris l'habitude de suivre les moines, il aimait les endroits religieux, par contre, il n'aimait les cérémonies comme les mariages, ou les rassemblements avec beaucoup de monde. "

     Une petite chapelle a été dressée dans son ancienne chambre:

            " Je viens dans sa chambre le matin et le soir, pour prier, j'allume des bougies en offrande aux dieux, et je demande aux dieux :

     "Puisque vous avez pris mon fils avec vous, prenez soin de lui, svp, bénissez-le, montrez lui le chemin et aidez le à atteindre son but."

      "Au début, j'ai eu très peur car je ne comprenais pas pourquoi, il était parti dans la jungle. La forêt autour de lui était profonde. C'était très sombre, les jours ressemblaient aux nuits. Depuis que les gens viennent le voir, cela a été défriché. C'est plus lumineux. .... Il me manque. Parfois je ne dors pas la nuit. Je demande aux dieux pourquoi ils me l'ont prit.
".


     Le reporter demande alors au père Baburam BomJam de Little Bouddha : "N'avez-vous pas peur qu'il lui arrive quelque chose?":

     Et le père de dire : " Avoir peur ? mais de quoi? il vit dans la jungle. Il a connu la pluie de la mousson, les orages, et si rien n'est arrivé jusqu'à maintenant, pourquoi aurai-je peur ? "

    Le reporter demande aussi à un de ses frères :

" Et si votre frère tombe gravement malade? Vous arrêteriez sa méditation ?":

     Et le frère de dire :" C'est impossible personne ne peut l'arrêter. C'est lui qui a choisi. Même s'il tombe très malade, il restera en méditation. Personne n'a le droit de le soigner, ni même de le toucher. Nous devons seulement lui donner un environnement paisible pourqu'il réussisse sa méditation. De toute façon il est avec Dieu. Je suis tout à fait confiant que rien ne lui arrivera. Il réussira. "

Conclusion :


     Voila en gros l'essentiel de cette affaire. Nous pourrions bien sûr vous en dire plus et montrer beaucoup plus d'images. Mais respectons les droits d'auteur de cette émission superbe, qui nous change vraiment des banalités usuelles du petit écran.

     Evidemment les milliers de touristes qui veulent voir Little Bouddha, ont attiré, ce que nous appelons les marchands du temple, comme cela s'est passé à Lourdes, Fatima, etc... où des manifestations transcendantes se sont passées. Autour de Little Bouddha, une activité économique est désormais en plein essort dans la région, et si cela est bien accepté par les démunis du coin, les nantis d'ailleurs en prennent ombrage et critiquent pour cela, ce commerce trop opportun. Quant aux occidentaux qui arrivent là avec leurs connaissances affirmées de la nature et leurs certitudes scientifiques, la grosse majorité ne peut que se sentir génée par cette affaire qui défie les lois souverainement admises dans leur contexte universitaire.

     Avant de critiquer ce monde de Little Bouddha, et le traiter d'imposteur, un monde que l'on ne connaît que très superficiellement en occident, il serait peut-être judicieux d'essayer de comprendre le contexte social et spirituel dans lequel évoluent ces gens du Népal. Ainsi combien de femmes occidentales, habituées à mettre au monde leurs enfants, dans des hopitaux sélectionnés et aseptisés au maximum, comprendraient que la mère de Little Bouddha, ait pu, dans sa propre maison, mettre au monde 9 enfants, dans des conditions les plus précaires, sans sage-femme, ni docteur (sans doute, tout de même avec l'aide de son mari ou d'une voisine) : Voilà où est né Little Bouddha, nous dit un membre de sa famille :


     Donc même pas confortablement dans un lit, mais bien à même le sol, à l'extérieur de la maison, contre une de ses parois.

" Quand il est sorti du ventre de sa mère, il a poussé un grand cri avant de toucher le sol, et après il n'a plus pleuré".


     Ce lieu, un jour peut-être, deviendra un sanctuaire, et les détracteurs ne seront depuis longtemps, plus de ce monde, pour critiquer.

     Laissons donc les choses, évoluer à leur convenance avant d'affirmer ceci ou cela. Le Maître du Temps, aura raison de toutes nos velléités. Que ceux qui sont capables de rester six mois sans bouger, de 5 heures du matin à 7 heures du soir, en fassent autant et discutent ensuite après.

     Que Little Bouddha découvre Lumière et Paix, dans sa sublime quête, axée sans doute, sur une authentique Connaissance , et pour le reste, disons alors : Qui vivra verra, et à bon entendeur, salut !.

V Quelques détails de plus en date du 02/03/06.


     Le 28/02/06 nous avons reçu de l'ami belge Pierre Lux, au nom si prédestiné, la missive suivante :

----- Original Message -----
From: Pierre Lux
To: idylle
Sent: Wednesday, March 01, 2006 3:01 PM
Subject: Réf. : Une affaire de la plus plus haute importance. Qu'en penses-tu ?

     Bonsoir Fred,

     ......Je connaissais déjà l'histoire du petit Boudha (le garçon a dit qu'il nétait pas Boudha mais un simple méditant).

     Et je suis persuadé de la véracité de ce qui se passe pour ce jeune népalais.

     Lorsque certaines personnes atteignent un niveau supérieur de conscience, le corps physique peut devenir auto-suffisant.

     Les lois qui régissent les cellules du corps sont encore mal connues, on ne peut imaginer la puissance contenue dans chaque cellule du corps. Ne prenons que pour exemple, la combustion spontanée qui s'explique par une soudaine explosion atomique du noyau cellulaire. N'en déplaise à tous ceux qui croient que les victimes s'endorment avec une source de chaleur qui leur brûle le corps petit à petit.

     Je me souviens d'ailleurs d'un cas (malheureusement je ne peux retrouver ni les sources, ni les détails), celui d'une jeune britannique qui avait pris feu totalement, debout dans un lieu public en Angleterre.

     Je crois que le garçon népalais se nourrit de Prana, cet élément contenu dans l'air et que l'on peut voir en regardant le ciel clair, des petites sphères translucides qui vont dans tous les sens (comme de minuscules insectes).

     En admettant que le récit biblique de la traversée du désert par Moïse soit vraie (ce à quoi on peut émettre des doutes comme à l'ensemble des textes bibliques), la fameuse manne reçue par les Hébreux ne pouvait être que du Prana.

     Certains channels new-age, évoque aussi ce genre de nutrition quand ils expliquent la nourriture qui serait la nôtre en passant dans les densités supérieures.

     Je n'irais pas jusque là, toutes ces affirmations sont invérifiables, mais il est une chose qui est bien réelle, c'est l'existence du "Prana".

     Voilà tout ce que je peux dire sur ce jeune garçon qui atteint d'autres niveaux de conscience.

           Toute mon amitié,

Pierre

     PS : Pour en savoir plus, on peut se référer au site : " La croisée des chemins" : http://cdcp.free.fr


     Nous remercions vivement l'ami Pierre pour la clarté de son exposé. En ce qui concerne le cas de la jeune britannique qui avait pris feu totalement, debout dans un lieu public en Angleterre, nous pensons qu'il est bien lié aux cas de ce que l'on appelle aussi " les auto-combustions d'êtres humains ", phénomène très spectaculaire, affreux et totalement incompréhensible dans l'état actuel de nos connaissances scientifiques.

     Voici, parmi tant d'autres, quelques sites qui en parlent :

http://www.alchimia-magazine.com/combustions_spontanees.htm
http://reguite.free.fr/Paranormal/combustion.html
http://www.alchimia-magazine.com/combustions_spontanees.htm
http://mysteres.du.monde.online.fr/mysteres/article.php?sid=47&mode=thread&order=0&thold=0
http://entite.over-blog.com/categorie-110258.html
http://home.tiscali.be/frederic.staes3/xautocombust.htm
http://www.actumedia.fr/astro/combustions.php
http://www.er.uqam.ca/pasteur/e124050/autocombustion%20spontanee.htm
http://membres.lycos.fr/ericusmaximus/docs/combustions.html
http://www.dinosoria.com/combustion_spontanee.htm

      Tout cela prouve qu'il y a encore bien des mystères concernant le corps humain, qui nous échappent totalement.

     Nous avons évidemment de nombreux livres et cassettes qui en parlent et nous aurions pu parfaitement, dès 1997, mettre un article sur le Net, concernant cette affaire bien macabre. Mais désormais ARTivision, oublie tout ce qui provoque la Peur, chez l'interlocuteur et ne recherche que le Sublime, qui subjugue l'humain et lui fait prendre conscience de sa place importante dans l'Univers.

VI la disparition de Little Bouddha: paragraphe en date du 13/03/06.


     le 12 mars 2006, nous avons reçu de l'ami Frédéric, Webmaster du site : ashtar.sheran@free.fr , l'information disant que Litlle Bouddha avait disparu, d'après, me disait-il, les deux sites suivants :



     Voyons donc, ce que nous en dit, le premier site :

Dimanche 12 mars 2006, 17h03
''Little Bouddha'' a disparu

KATHMANDOU (Reuters) - La police népalaise enquête sur la disparition, samedi matin, de Ram Bahadur Bamjon, un adolescent entré en méditation il y a dix mois et devenu pour beaucoup une réincarnation du Bouddha.

Ram Bahadur Bamjon, âgé de quinze ans, a disparu depuis samedi matin, a déclaré Hari Krishna Khatiwada, un administrateur du district de Bara, situé à 150 km au sud-est de Katmandou.

L'adolescent médite, sans manger ni boire, depuis le mois de mai. Certains de ses proches ont également disparu.

"Jusqu'à présent, nous n'avons pas trouvé la moindre trace d'eux", a dit Khatiwada.

Assis en position du lotus sous un figuier, un arbre sacré en Inde, Bamjon a attiré plus de 100.000 curieux dans la jungle du sud-est du Népal. Mais les visiteurs ne pouvaient pas l'approcher à plus de cinquante mètres et le jeune garçon était dissimulé la nuit derrière un rideau déployé par ses proches.

     Nous craignons plutôt un coup fourré fait par des personnes malveillantes. Ou encore c'est Little Bouddha, lui-même qui a décidé de se rétirer dans un endroit bien plus inaccessible pour que l'on ne vienne plus troubler sa méditation. Le fin mot de cette histoire sera certainement révélé bientôt.

VII Little Bouddha réapparaît : paragraphe en date du 27/03/06.


     le 26 mars 2006, nous avons reçu, toujours de l'ami Frédéric, (voir plus haut son site), l'information disant que Litlle Bouddha est réapparu furtivement (Voir le site ):


Le Bouddha est réapparu.


22-03-2006

     Le comité contrôlant la méditation de RAM Bomjan a déclaré qu'ils l'avaient vu pendant 30 minutes, Dimanche 16 mars (vidéo à l'appui, à environ 3km du sud-ouest de son emplacement de méditation). Il aurait déclaré qu'il se retirait pour ne réapparaître que dans six ans et aurait demandé à des moines d'exécuter des prières et de méditer. De moins en moins de choses sont vérifiables dans ce dossier…

Source : News.bbc


     Mais le 04/04/06 nous avons reçu de l'ami Claudisa un super prolongement à cette affaire, placé à l'adresse réputée que nous vous invitons sans modération à visiter à :



     Tout cela n'est-il pas le signe qu'il se passe des choses plus qu'incroyables ces temps-ci ? A vous de juger tout cet étrange contexte...

  Article mis en page le 28/03/03,et revu le 29/03/03, puis le 31/03/03 puis le 03/04/03 puis le 13/04/03, puis le 28/04/03, puis le 15/05/03, puis le 09/06/04 , puis le 08/03/05, puis le 13/04/05, puis le 18/01/06, puis le 28/02/06, puis le 01/03/06, puis le 02/03/06, puis le 13/03/06, puis le 27/03/06, puis le 04/04/06, puis le 01/06/06, puis le 19/06/08.

IDYLLE Fred



Pour tout contact : fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil