Connaître le Vrai
Consultations pour cet article :
ARTivision est une page Web strictement personnelle de :

Fred.IDYLLE - COPY RIGHT 1997

Pour tout contact avec ARTivision
fred.idylle@orange.fr

Bonne lecture !
Communiquez nous vos commentaires.
Merci d'avance.
Adresses du site :





Quelques réflexions philosophiques
de circonstance...


I Introduction.

     Au Bac de cette année 2006, on a découvert entre autres choses dans l'Académie de Paris le sujet :
" Faut-il préférer le bonheur à la vérité ? "

et dans l'Académie Antilles-Guyane, le sujet : "La matière est-elle plus facile à connaître que l'esprit ? " .

    Bien que ces sujets aient déjà été évoqués d'une manière sousjacente sur ARTivision, il nous semble aujourd'hui opportun de repréciser ici, notre façon ésotérique, de concevoir ces propos académiques.

II La genèse de l' affaire.


    Evidemment, nous ne ferons pas appel ici (comme cela est demandé généralement aux bacheliers), aux assertions classiques des différents aspects de la vérité, prônés par les grands penseurs comme Bachelard , Hume , Descartes , Spinosa, et autres Nietzche, sur l'alliance ou la confrontation des notions, de vérité, de raison, et d'esprit, concepts étudiés en classe de terminale, et concepts qui, on le sait maintenant, évoluent, en fin de compte, en fonction du temps et des connaissances acquises. Nous insisterons donc plutôt sur l'aspect changeant de ce que l'on croit pouvoir être vrai. Nous allons bien voir pourquoi !

    Cet article n'est donc pas à être comparé, avec une dissertation classique, et il obtiendrait très probablement, auprès des correcteurs officiels, une note très voisine de zéro.

Bonheur et vérité.

     Quant au bonheur , nous le considérons comme étant un état d'âme de l'individu, vis à vis d'un contexte culturel donné, et il ne nous appartient pas ici d'épiloguer longtemps, sur son contenu, chacun étant libre de considérer à sa maniére, s'il est heureux ou pas, dans son environnement. Ce bonheur est donc très relatif et est fonction de la conception de la vie que l'individu considère comme convenable et propice.

     Pour illustrer cette affaire de bonheur, de manière plutôt surprenante, prenons deux exemples très significatifs qui ne sont pas hélas réservés, aux communs des mortels :

     Le 26/02/06, nous avons mis en ligne à notre article :

http://www.artivision.fr/docs/clairlune.html

, l'histoire du jeune népalais Ram Bahadur Banjan, nommé Little Bouddha, qui a défrayé la chronique mondiale, car pendant de très nombreux mois, on pouvait le voir rester sans bouger, ni boire, ni manger, dans le creux d'un arbre et cela du lever du jour au coucher du soleil. C'était là son bonheur, il n'avait besoin de rien d'autre. Ceux qui l'ont critiqué ouvertement, l'ont évidemment jugé, par rapport à leurs critères occidentaux, peu enclins à accepter, ce cas, hors normes qui défie leur raison.

    Mais comment attacher à cette attitude de Little Bouddha, cette notion de vérité, dont il est question dans ce sujet du bac ? C'est justement ce que nous étudirons plus bas...La notion de vérité dépend-elle de la culture dans laquelle on évolue ?

    Notre deuxième exemple fera appel à la vie extraordinaire que menaient certains lamas du Tibet, avant l'envahissement de leur pays, par la Chine communiste, le 7 octobre 1950. (Voir le détail de tout cela sur le site :

http://www.tibet-info.org/tibet/letibet.html )

    Le passage qui nous intéresse ici, est extrait du célèbre ouvrage, le "Troisième Oeil" du Lama Lobsang Rampa, considéré hélas encore, comme un usurpateur par certains bien-pensants non recyclés ésotériquement parlant, et par des journalistes ignares soumis aux dictats atardés de leur Direction. Cet ouvrage publié en 1955, garde, vous allez le voir, une résonnance toute particulière dans les milieux ésotériques actuels.

    "Depuis des milliers d'années , nous avons percé les secrets de la clairvoyance, de la télépathie et des autres branches de la métaphysique. Il est tout à fait exact que de nombreux lamas sont capables de s'asseoir nus dans la neige et de la faire fondre par la seule puissance de leur pensée, mais ce ne sera jamais pour distraire les amateurs de sensations fortes. Des lamas qui sont des maîtres de l'occultisme, peuvent vraiment se soulever par lévitation, mais ils ne se servent jamais de leurs pouvoirs pour amuser un public plus ou moins naïf. Un maître, au Tibet, s'assure toujours que son élève est moralement digne de connaître de tels secrets. Comme il doit être absolument certain de l'intégrité morale de son élève, les pouvoirs métaphysiques ne sont jamais galvaudés, car ils ne sont confiés qu'aux gens qui en sont dignes. Ces pouvoirs n'ont absolument rien de magique, ils résultent simplement de l'application de certaines lois naturelles.

    Au Tibet, certains ont besoin de compagnie pour se perfectionner, tandis que d'autres doivent se retirer du monde. Ceux-là gagnent des lamaseries éloignées où ils vivent dans une cellule d'ermite, une petite chambre, bâtie dans la plupart des cas à flanc de montagne (Note du webmaster: n'est-ce pas là justement, une façon pour eux, d'atteindre leur bonheur ? ). Les murs de pierre sont épais - leur épaisseur atteint parfois deux mètres -- pour qu'aucun bruit ne puisse y pénétrer. Quand l'ermite a décidé d'y faire retraite, l'entrée est murée. C'est dans cette boîte de pierre vide qu'il va vivre seul, sans lumière, sans meubles, sans rien. Une fois par jour, il reçoit de la nourriture par une trappe, par où ne passent ni lumière ni son. Son premier séjour dure trois ans, trois mois et trois jours, pendant lesquels il médite sur la nature de la vie et sur celle de l'homme. Son corps physique ne doit quitter la cellule sous aucun prétexte. Un mois avant la fin de sa réclusion, le toit est percé d'un trou minuscule qui laisse entrer un faible rayon de lumière. Ce trou est ensuite élargi progressivement pour que les yeux de l'ermite se réaccoutument à la lueur du jour. Sinon, i1 deviendrait aveugle dès sa sortie de la cellule. Il arrive très souvent qu'après quelques semaines à peine dans le monde, ces ermites regagnent leur retraite où ils restent jusqu'à leur mort. Une pareille vie n'est ni stérile ni inutile comme on pourrait le penser. L'homme est un esprit, une créature d'un autre monde; une fois libéré des liens de la chair, il peut parcourir l'univers et se rendre utile par l'intermédiaire de ses pensées. Les pensées, comme nous le savons très bien au Tibet, sont des ondes d'énergie. La matière est de l'énergie condensée (Note du webmaster: Einstein l'a bien démontré n'est-ce pas !). Une pensée, soigneusement dirigée et partiellement condensée, peut déplacer un objet (Note du webmaster: C'est ce que l'on appelle la Psychométrie plutôt difficile à accepter par les rationnalistes endurcis, qui n'y voient évidemment que truquages). Dirigée différemment elle peut aboutir à la télépathie qui permet de faire faire à une personne éloignée une action déterminée. Pourquoi serait-il si difficile de me croire, alors que tout le monde trouve normal qu'un homme muni d'un microphone puisse diriger l'atterrissage d'un avion malgré le brouillard épais et la visibilité nulle ? Avec un peu d'entraînement, et à condition de n'être pas sceptique, l'homme pourrait diriger ces atterrissages par télépathie, au lieu d'utiliser une machine qui n'est pas infaillible. (Note du webmaster: dur-dur, n'est-ce pas ? Sans doute une chose qui existera dans quelques centaines d'années. Voir cependant notre paragraphe IV).

    Mon éducation ésotérique ne comporta pas de longue réclusion dans une obscurité complète. Elle se fit par une autre méthode qui n'est pas à la portée de la plupart de ceux qui ont une vocation d'ermite. Je suivis un entraînement conçu en fonction d'un objectif bien déterminé et cela sur ordre exprès du Dalaï Lama. On m'instruisit selon une méthode particulière et aussi par hypnotisme, toutes choses qui ne peuvent être discutées dans un livre comme celui-ci. Qu'il me suffise de dire que je reçus plus d'éclaircissements que la moyenne des ermites n'en obtient au cours d'une très longue vie....


    Comme vous le voyez, dès 1955, ce lama avait mis carrément "le pied dans le plat", pour nous faire comprendre que notre éducation matérialiste avait quelques lustres de retard en matière de reconnaissance des pouvoirs de l'esprit humain. Ce qui est déjà une bonne introduction selon nous, au sujet proposé : " La matière est-elle plus facile à connaître que l'esprit ? " .

    Mais les choses ont tout de même un peu évolué depuis, car de grands penseurs comme Raymond Abellio, Roger Caillois, Edgar Morin se sont exprimés dans le journal Le Monde du 1er Octobre 1971, pour illustrer ce que ce journal appelait alors " La Renaissance de l'occultisme". Extrayons en donc le passage suivant :

Raymond Abellio .

Une nouvelle définition de l'homme et ses pouvoirs.


    " Les sciences parallèles groupent un ensemble de disciplines que la science officielle ne reconnaît pas : l'astrologie, l'alchimie, la parapsychologie, la métapsychique, etc. C'est un champ très vaste, hétérogène, mal délimité, mais où se prépare selon moi une véritable révolution des sciences humaines. En réintroduisant la subjectivité dans les sciences, on devrait aboutir à une nouvelle définition de l'homme et de ses pouvoirs. Nous ne sommes qu'au début de cette révolution. En ce moment, on dénombre des faits, on essaie de les classer, exactement ce que la science expérimentale faisait à ses débuts au temps de Galilée, et la chimie, encore, au temps de Lavoisier. Il y a une bonne quinzaine de mots en France pour désigner les phénomènes de clairvoyance, chacun engage une hypothèse explicative.

    I1 n'empêche que ces disciplines sont enracinées dans un passé très lointain. A bien les étudier, on s'aperçoit que les préoccupations des chercheurs d'aujourd'hui rejoignent les enseignements de la tradition.

    Prenez le Yi-King, ou Livre des mutations (Librairie de Mèdicis, 3, rue de Médicisy Parts-68), qui remonte aux empereurs mythiques de la plus ancienne Chine et qui considère que toutes les situations possibles s'inscrivent dans un ensemble de soixante-quatre combinaisons dialectiquement liées. Eh bien, les recherches de l'actuelle informatique, menées par des hommes qui s'entourent volontairement d'une certaine discrétion, par suite de leurs fonctions officielles, partent d'un souci analogue (celui de la totalité ) et aboutissent aux mêmes résultats.

    Mon ouvrage sur la Structure absolue, (Gallimard, Bibliothèque des Idées)également. Le problème n'est pas tellement aujourd'hui de vérifier la valeur du Yi-King, mais de parvenir au même but par une démarche moderne, aussi rigoureuse que possible. On assiste alors à une confrontation pleine de sens entre notre logique aristotélicienne et la logique orientale, beaucoup plus flexible.

    D'une façon générale, cette convergence entre la tradition et les recherches modernes est très significative, non seulement à cause de la similitude des résultats, mais surtout parce que les démarches actuelles permettent de donner un fondement philosophique à des enseignements que la tradition nous transmet sous une forme plutôt dogmatique.

    Par exemple, l'astrologie nous est parvenue encombrée de tout un fatras de considérations pratiques qui la tournent beaucoup trop vers 1a prédiction vulgaire, alors qu'elle est avant tout un mode de connaissance de l'homme et, elle aussi, une structure universelle. Beaucoup de savants étudient, aujourd'hui l'astrologie, comme en témoigne un livre paru récemment, Astrologie relativiste (Editions de Paris, 7. rue de la Comète, Paris-7e). Mais nous vivons en France sous le régime d'un certain terrorisme intellectuel : on prend prétexte de la dégradation d'une certaine astrologie commerciale, pour se dispenser d'étudier l'astrologie tout court.

Comment peut-on se convertir à l'astrologie ?     Uniquement par la pratique. Si vous vous trouvez en présence de quelqu'un qui n'a pas appris et déjà expérimenté la règle du jeu, toute discussion de principe est futile. Cela ne veut pas dire qu'un même thème étudié par plusieurs astrologues donnera les mêmes résultats, surtout dans le domaine tout à fait second de la prédiction. Mais ces différences elles-mêmes seront pleines de sens. Il y a d'abord une certaine subjectivité de l'astrologue, mais surtout il ne faut jamais oublier que le mode d'interprétation ~repose sur le symbolisme des aspects, qui jouent ainsi à plusieurs niveaux possibles.

    L'astrologie est à la fois une science, un art et une sagesse. Une science , du fait qu'elle manie des rapports astronomiques précis, un art parce, que ces rapports s'inscrivent dans une symbolique, une sagesse, enfin, parce qu'elle vous amène nécessairement à relativiser les " événements " qui vous concernent. Il y a dans la prévision, je ne dis pas la prédiction, astrologique, un facteur de bouleversement de la vie intérieure dans ses rapports avec le problème de la nécessité et de la liberté. Ce n'est pas un instrument à mettre entre les mains des faibles, mais il accroît sûrement la force des forts.
"

    Autrement dit, c'est bien le temps des redécouvertes des racines de la Tradition qui est en marche et il est bien parti d'après les nombreux sites qui se consacrent désormais à cette recherche.

    Rappelons à toutes fins utiles, les propos très significatifs concernant les propriétés de l'ADN de Kryeon, que nous avons justement placé, le 05/05/06, à notre article :

http://www.artivision.fr/docs/dilconti.html

    " Votre ADN fut de tout temps interdimensionnel. Les structures interdimensionnelles apparaissant sur vos " filaments invisibles d'ADN " sont celles du karma, des résidus karmiques, de vos leçons de vie ; elles représentent aussi une empreinte de ce que vous avez été, votre contrat spirituel et l'énergie des voeux spirituels hérités de vies antérieures. Et ce n'est pas tout.
    En effet, vos attributs magnétiques astrologiques en font aussi partie : l'énergie de votre naissance, le jour, l'heure, la période de l'année et l'état du système solaire ont tous laissé une empreinte sur les parties de votre ADN qui ne sont pas chimiques, mais magnétiques.
"

    Autrement dit, cela sous-entend parfaitement que l'astrologie a bel et bien une légitimité ancestrale qui a été perdue, il y a des siècles, quand des civilisations très avancées qui existaient sur Terre, il y a très longtemps, se sont effondrées.

    Si nous ne sommes pas qualifiés pour parler ici d 'astrologie, nous avons cependant parfaitement explicité, le fait que les orientaux avaient découvert des centaines de points d'acupuncture, dont voici à nouveau certaines images :


  


    La légende de la photo de gauche présentée par le n° 13 de la revue Planète de 1963 (tiré d'un article remarquable de Robert Wybot: Une médecine différente :L'acupuncture), étant peu lisible, voici ce qui est écrit en plus clair:" Depuis des millénaires les Chinois se transmettent de génération en génération une carte du corps humain qui apparemment ne correspond à rien dans la réalité physique de l'organisme: douze lignes ou méridiens semés à la surface de l'épiderme de centaines de points. Ci-contre le méridien de la rate et du pancréas; Sur l'image voisine c'est le méridien des reins." (Gravures chinoises du XVIe siècle reproduite par George Soulié de Morant dans ses premiers ouvrages sur l'acupuncture)". Vous avez bien noté, nous l'espérons, le nombre 12, car il paraît que nous aurions parfaitement pu choisir pour calculer, le système à base 12, comme les ummites...(voir notre article ummo.html)

    Reprenons aussi ces propos placés dans notre article Baisermaudit.html :

     " Nos interventions dans cette séquence de temps ont simplement pour but de vous faire emprunter le chemin de l'évolution. La spirale proposée à votre humanité est une des douze spirales de votre ADN. La mémoire se rapportant à votre ADN vous est restituée par petites doses permettant l'ancrage de ces spirales dont vous avez été privés à 80 %.

    Vos frères responsables du maintien de votre personnalité sont heureux de transférer dans les changements actuels un peu plus de cette personnalité dont ils étaient les gardiens.

    Malgré la perte de votre potentiel dans la descente dans l'ombre, malgré la perte d'une grande partie de vos spirales, votre origine a été sauvegardée. Ces gardiens font la fête et se préparent à ce moment tant attendu de la restitution de vous mêmes. Le retour des douze spirales et la régénération de votre ADN annoncent de grands changements. Les portes du temps vont s'ouvrir progressivement ; pour les explorer, votre vaisseau corps, encore lui, vous délivrera son potentiel. Ainsi, vous apprendrez à utiliser différemment les points d'acupuncture.

    ...En découvrant les zones névralgiques que sont les points d'acupuncture, vous vous ouvrirez au fluide névralgique de la Terre et de l'Univers. La pratique de l'acupuncture est bien connue de certaines civilisations ; la poussée en avant de cette humanité réclamera la transparence de cette pratique....
"

    Nous allons vous faire ici une confidence personnelle. Il y a quelques années, nous avons fait l'acquisition d'un merveilleux petit appareil nommé stipuncteur, qui a la particularité d'exciter un voyant lumineux et d'émettre un son court (quand on promène sa pointe sur le corps humain) exactement sur les points d'acupuncture connus des spécialistes. ( Voir ci-dessous l'image de l'appareil en question, sans faire aucune publicité bien sûr, car nous ne savons même pas si l'on fabrique toujours cet appareil ).


    Ces points d'acupuncture étant très nombreux, une question brûlante, nous vient à l'esprit :" Comment les anciens sages d'Orient qui n'avaient soi-disant pas nos moyens et connaissances sophistiqués en électronique, ont-ils pu déterminer avec tant de précision, ces centaines de points, qui concentrent l'énergie sur le corps humain ?..."

    N'est-ce pas là, encore une raison de croire, qu'il y a bien existé, autrefois, des civilisations plus avancées que la nôtre, ou encore, que la connaissance véritable a bien été apportée par les Dieux venus d'ailleurs. A vous de choisir...

     N'oubliez pas cependant, que le "ou", peut être en français grammaticalement et mathématiquement aussi "inclusif" ( les deux propositions peuvent être valables simultanément )...

    Il n'en reste pas moins vrai, que les occidentaux ont assimilé (avec d'abord, il vrai, beaucoup de réticence) cette technique de l'acupuncture et cette découverte des chakras, sans trop se poser ces questions clés, qui font désormais l'objet de toute l'attention d'ARTivision.
Fin de citation

    La vérité est donc comme l'horizon que chercherait à joindre un novice dans son bâteau. Il s'apercevrait, bien vite, bien vite, que la limite de cet horizon recule, à mesure qu'il avance vers elle.

    Vous me direz alors qu'il existe des certitudes bien démontrées aussi bien comme le disaient nos parents que "deux et deux font quatre". C'est en effet vrai, mais toujours à un certain niveau, car chacun sait que nos ordinateurs eux n'utilisent pas dans leur calcul, le système décimal où cette vérité s'applique, mais le système binaire, qui ne connaît ni le quatre, ni même le deux , et cette assertion "deux et deux font quatre", se traduit dans ces machines par "10 et 10 font 100". Donc, même à ce niveau élémentaire, les choses ne sont pas si évidentes.

    Tout cela pour démontrer que ce que l'on croit être la vérité, connue dans un temps, n'est qu'une copie d'une autre vérité plus traditionnelle, qui nous vient des temps anciens. Donc croire que l'on peut accéder à une vérité quelconque absolue actuellement, n'est qu'une illusion, et vouloir préférer le bonheur à la vérité est sans doute ce que l'on a de mieux à faire, car la découverte de notre passé et l'existence des mondes paralléles, nous condiront encore plus à avoir la joie d'apprécier le mystère de notre humanité et celle de son intégration dans le cosmos.

    Prenons un autre exemple qui fait, en ce moment, la une de l'actualité : Le criminel, violeur d'une jeune fille a été confondu, 20 ans après par son ADN, et il sera assurément condamné très lourdement. Voilà une vérité notoire et Justice est faite. Mais dans quelques années, les scientifiques démontreront qu'il existe bel et bien des entités négatives, qui se repaissent d'énergie de très bas niveau (crée par les hommes eux mêmes en manque d'amour) et entités qui évidemment, nous manipulent à nos dépends pour satisfaire leurs bas instincts. Il va de soi que pour éviter cela, il nous faut chasser de nos esprits, tout contexte négatif de violence, de crime, de tuererie, de guerre etc.. Et hélas ce n'est pas du tout le chemin emprunté par les médias qui nous inondent à souhait de telles néfastes informations. A bon entendeur salut.

    Revenons donc à cette affaire de bonheur , qui pourrait être préféré à la vérité. Il est évident que certains, sans même étudier les éléments dérangeants d'une nouvelle vérité, vont la rejeter systématiquement, car elle remet en question leurs connaissances acquises après des années d'études dans le contexte universitaire, et cela n'est pas acceptable.

    Par exemple, la révélation de l'existence d'êtres venus d'ailleurs sur Terre, à une époque très lointaine et aussi la découverte du fait que la Terre serait creuse, avec à l'intérieur des civilisations très avancées, vont bouleverser totalement nos idées et l'assise de nos connaissances. Toute notre Histoire passée, serait entièrement à revoir si ces êtres et ces gens de l'intérieur sont intervenus depuis des siècles dans déroulement de notre civilisation ( voir à ce sujet, par exemple, les énigmes des Elohim, des Dogons, et des Ummites et les nombreux articles sur l'amiral Byrd), et la plupart des pontifes qui détiennent les clés du savoir ne sont suffisament pas préparés pour faire cette révision déchirante. Ils retardent donc, en parfait accord avec les militaires, le plus longtemps possible, cet instant dramatique en bloquant tous les circuits de diffusion de cette information. C'est ainsi qu'autrefois, ont dû procéder, la plupart les théoriciens de la "Terre Plate", qui malgré tout, se sont vus démentis formellement, à l'époque des grandes expéditions maritimes, et ils ont dû cependant jeter au feu tous leurs ouvrages démodés. Heureusement le super média Internet qui participe, c'est indéniable, au "Temps des Révélations" (si souvent mis en exergue par ARTivision), balayera progressivement, les velléités atardées des contestataires les plus endurcis.

    Voilà par exemple, quelques missives très désobligeantes (d'internautes que l'orgueil démesuré n'étouffe pas), que nous avons reçues dans le genre :

----- Original Message -----
From: dieu
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Thursday, May 27, 2004 5:43 PM
Subject: La terre creuse.

    Un psychiatre, c'est pas si cher, et au moins ça pollue pas internet.

Dieu


    Mais rassurez-vous, ARTivision, qui n'a pas froid aux yeux a su mettre ce Monsieur, au pied du mur, en l'hexortant à répondre à des questions extrêmement précises et nous n'avons plus jamais entendu parler de lui. Et puisqu'il s'agit de cela ici, souhaitons cependant à cet internaute tout le bonheur auquel, il peut prétendre dans son cocon culturel surprotégé.

    Mais voici dans la même veine, cependant plus affable, un deuxième internaute :

----- Original Message -----
From: fabrice c.....
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Sunday, May 21, 2006 3:25 PM
Subject: C'est trop...

    N'en jetez plus... J'ai vraiment lu ce site avec intérêt..

    En effet, je me devais de faire une pause dans mes laborieuses révisions, et l'existence de ce site m'a permis de passer un grand moment de rigolade. Merci encore, pour tous ces bons moments....

    Le meilleur moment?

"Ce qui est plus extraordinaire, c'est qu'une revue qui a pignon sur rue dans le monde des médias, se permet de présenter une photo de l'Antarctique avec un trou gigantesque, sans aucune explication. (Note du Webmaster: il s'agit du numéro 1046 de la revue bien connue Science&vie de Novembre 2004, où l'on aperçoit un énorme trou noir au centre de L'Antarctique).

    Là, c'était l'apothéose... "Sans aucune explication"... Eeeet oui, il ne faut pas d'explications, quand il est EVIDENT qu'il s'agit de la limite de la couverture satellitaire... Mais bon, tant de naïveté offensée est rafraichissante. Vraiment.

    Et puis, oser faire un site qui affirme sans JAMAIS rien apporter de tangible, qui se contredit, qui porte foi à des théories capilo-tractées dignes d'un mauvais X-files... Ben, fallait au moins ça pour me faire oublier la dynastie julio-claudienne. Encore merci. De tout mon coeur.

    Et voici, une partie de notre réponse à cet internaute...

 
----- Original Message -----
From: idylle
To: fabrice c.....
Sent: Sunday, May 21, 2006 5:52 PM
Subject: Merci pour vos bons mots...et voici un certain plus sur ARTivision.

   Cher internaute très éclairé en la connaissance de la technique des satellites.
 
    Il y a belle lurette que le site ARTivision ne reçoit plus de missives de la nature de la vôtre, car j'ai toujours su répondre d'une manière trés pragmatique aux questions débridées et scabreuses, comme celles qui ont trait à cette " théorie des ouvertures polaires et de la Terre creuse ", que j'ai été l'un des premiers à lancer sur la pointe des pieds, dès le 17/09/2000.

   Mais venons en à votre missive ci-dessous : Vous écrivez avec assurance : " Là, c'était l'apothéose... "Sans aucune explication"... Eeeet oui, il ne faut pas d'explications, quand il est EVIDENT qu'il s'agit de la limite de la couverture satellitaire... Mais bon, tant de naïveté offensée est rafraichissante. Vraiment. "
(Note du Webmater cela concerne, nous l'avons dit, la photo de la revue bien connue Science&vie de Novembre 2004, numéro 1046, que voici :



   Cela est sans doute évident pour vous, qui êtes un expert des manœuvres des satellites polaires. Mais ce n'est pas l'avis de nombreux internautes qui m'ont écrit et qui sont de simples quidams, non au courant des subtilités techniques que vous maîtrisez si bien et qui s'offusquent que la revue n'est pas au moins parler de cette " limite de la couverture satellitaire" , que vous évoquez avec tant  d'ardeur formelle.
 
 Vous me remettez alors en tête ce paragraphe de mon article Byrdsuite.html placé à :
http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuite.html
Début de citation.
 Autre information annexe.

   Le 14 Nov. 2000, nous avons enregistré sur la chaîne Tempo, la rediffusion de l'émission bien connue de Frédéric Courant, Jamy Gourmaud et Bernard Gonner, "C'est pas sorcier", consacrée justement aux satellites de la Terre. Mais écoutons textuellement ce que nous dit Jamy au sujet du satellite SPOT, qui orbite à 830 Km de la Terre:

  "Comment le satellite SPOT, peut-il observer toute la Terre, d'autant que lorsqu'il passe au dessus de nos têtes, il ne couvre qu'une bande d'une centaine de Km ? Eh bien d'abord, il faut savoir que SPOT a une orbite polaire, autrement dit, il fait le tour de la Terre en passant par les deux Pôles, et il boucle un tour complet en un peu plus d'une heure et quarante minutes. Seulement comme la Terre tourne, elle aussi autour d'un axe, hé bien d'un tour à l'autre SPOT ne passe pas au même endroit et peut ainsi couvrir toute la Terre en un peu plus de 26 jours..."

  Nous avons évidemment souligné en rouge, les mots clés de cette déclaration, qui montrent comment on nous induit petit à petit en erreur en prétendant que les satellites connus passent par les pôles, et qu'ils balayent ainsi toute la Terre, bien que l'on sache que ce genre d'émission est destiné à la jeunesse et qu'il ne faut pas lui demander une grande précision. Reste à savoir, cependant, si les protagonistes, eux mêmes, de cette émission, ont été "initiés" à "cette affaire polaire" , vue plus haut.

  Nous attendons vos suggestions avec ferveur...
Fin de citation
 
   Comme vous le voyez, nos sympatiques animateurs de l'émission "C'est pas sorcier", sont aussi persuadés que vous l'êtes (pour cette affaire de trou) que le satellite SPOT, qui orbite à 830 Km de la Terre passe par les deux pôles, et pour eux, il n'est pas question, ici, d'une quelconque  " limite de la couverture satellitaire" n'est-ce pas ?  Et pourtant eux, sont des gens qui se veulent qualifiés.
 
   Mais pour ne pas être au courant de cela, vous avez d'ailleurs, sans doute , je le suppose,  lu en diagonale, mon paragraphe extrêmement clair à ce sujet:
 
Début de citation
 Autre prolongement révélateur:

    En 1992 , nous avons eu le privilège de visiter "la Cité des Sciences et l'Industrie" à la Porte de la Villette à Paris et nous avons été surpris de constater à la section réservée aux moyens concernant l' étude de la Terre par satellites, que ces derniers ne passaient jamais par les Pôles , mais circulaient tous à la limite d'un cercle précis entourant chaque Pôle.

    Le Samedi 7 Octobre 2000 en recherchant un ouvrage égaré, nous avons découvert une cassette vidéo contenant une information remarquable à ce sujet, que nous vous transmettons ci-dessous:

    En effet en 1993, nous avions enregistré une émission de RFO, produite par Jean Yves Casgha et intitulé "Science Frontière" et où Cathy Nivez a fait l'interview dans le cadre du magazine "C'est à dire" d'Ichtiaque RASOOL, alors Directeur de programmes concernant la géosphère et la biosphère à la NASA, professeur à l'époque à Paris, à l'Ecole Normale Supérieure et au Collège de France. Le programme "Global Change", qui revient par an, à environ un milliard de dollars aux USA, et dont s'occupe encore sans doute ce savant, a pour mission la surveillance de la planète Terre et même des autres planètes par des satellites géostationnaires, ou des satellites à défilement, comme par exemple SPOT et NOAA, qui sont capables de repérer des détails de 10 à 20 m, satellites qui nous intéressent tout particulièrement dans cet article... Le film montré à cette occasion, nous présente les trajets de ces satellites à défilement, et nous précise que les trajectoires de ces derniers "ne sont pas tout à fait polaires", termes exacts utilisés, alors qu'on aimerait bien savoir si "ces trajectoires ne sont jamais polaires ". Toujours est-il que le film nous présente la Terre entrain de tourner et le faisceau des trajectoires qui reste "étrangement tangent" au bord d'un "disque polaire d'un diamètre remarquable" .(Voir ci-dessous, deux images du film:)

  

Fin de citation 
- La question que je vous pose donc  en premier lieu et il faudra y répondre le plus clairement possible (car je la transcrirai sur mon site) , serait de savoir pourquoi, pas un seul de ces satellites, ne traverse diamétralement ce disque polaire, alors qu'il aurait tout intérêt à le faire et que de plus, sa trajectoire n'est pas soumise, elle, comme pour un avion, aux évaluations d'un altimètre ?

J'attends avec ferveur votre réponse....

(Note du Webmaster cela concerne la photo de la revue Science&Vie Junior de Mars-Avril 2000 : voir mars.html)

    - La question que je vous pose en second lieu est de savoir quelle est l' explication rentrant dans le cadre de vos études universitaires, que vous pouvez donner au silence de la revue Science&Vie Junior, (là vous ne direz pas, je l'espère, que c'est si évident que tout le monde aurait dû y penser), et par la même occasion l'explication que vous pouvez donner à la présence de ces monuments sur Mars ?

..............

(Note du Webmaster: cela concerne la photo surprenante d'Eros faite en Octobre 2000 , par la sonde Near: voir remucos.html)

    - La question que vous pose en troisième lieu est de savoir évidemment pourquoi cette photo, pourtant très insolite, n'a jamais fait la une, vous le savez bien, et je répète, jamais fait la une , des revues spécialisées ?...

(Note du Webmaster: cela concerne la photo de Titan de juillet 2004)

- La question que vous pose en quatrième lieu, est évidemment la même que j'ai posée à cet astrophysicien et ce pilote de Boeing et j'espère que vous au moins vous pourrez y répondre : Quelle est votre explication orthodoxe (ou officielle), concernant cet Oeil surprenant et extrêmement brillant de Titan , et explication qui pourrait entrer dans le cadre de vos connaissances universitaires, que vous savez si bien exprimer, au sujet des satellites ?

J'attends, cela va de soi, avec ferveur votre réponse à ces quatre questions....

fin de citation

    Comme nous le présumions, nous n'avons pas reçu, non plus , de la part de cet internaute, une seule réponse à nos questions précises. Vous en tirerez les conclusions qui s'imposent. Souhaitons cependant à cet internaute, tout le bonheur auquel, il veut prétendre dans son cocon culturel déphasé .

    Enfin d'un troisième internaute, nous avons aussi reçu, entre autres choses, ceci :

----- Original Message -----
From: florian.........fr
To: idylle
Sent: Friday, June 16, 2006 9:38 AM
Subject: Réf. : Re: Information sur le GPS princier


    Bonjour,

.................
" Une question : si le trou est à 84° N, à quelle longitude se trouve-t-il ? "


...................

" Bref si les trous polaires modifiaient les orbites des satellites, on le saurait depuis longtemps, ceux-ci ne passant au bon endroit au bon moment. Donc : les satellites ont une bonne orbite, stable et vérifiée par l'expérience. "


    Et voici quelques extraits de notre missive à cet internaute:

----- Original Message -----
From: To: florian.........fr
Sent: Sunday, June 18, 2006 8:06 PM
Subject: Re: Réf. : Re: Information sur le GPS princier


    Cher internaute spécialiste en matière de satellites.

Bonjour  de la Caraïbe.

    Je ne suis pas compétent pour répondre à vos questions techniques du genre: " Une question : si le trou est à 84° N, à quelle longitude se trouve-t-il ? " .
 
   D'autre part, je vous rappelle que la théorie des ouvertures polaires , n'est pas admise dans les cercles universitaires et que si elle s'averrait exacte,  cette éventualité serait vite  classée ultra top secret par le gouvernement américain et ses acolytes qui n'ont aucun intérêt à faire savoir au monde que les ovnis , dont ils nient l'existence depuis plus d'un demi siècle au moins , viendraient de l'intérieur de la Terre en sortant par ces ouvertures polaires. En conséquence, il n'est pas besoin de sortir de l'école Polytechnique pour savoir que personne ne connaît exactement l'emplacement des trous polaires (sauf bien sûr les ingénieurs initiés de la Nasa et du gouvernement américain et ses sbires, qui risquent gros en révélant ces secrets)  et que les beaux schémas élaborés sur le Net comme celui ci :



 
 ne présentent  en définitive, concernant ces trous polaires , que des approximations très aléatoires .

    De plus, il semblerait que vous ignorez un autre très étrange phénomène, pourtant présenté en exclusivité sur le Web mondial par ARTivision dans mon article :

http://www.artivision.fr/docs/Byrdalicesuite.html

, à savoir que la Terre est un organisme vivant (comme peut l'être une cellule) et qu'en conséquence : " L'ouverture des Pôles utilise la respiration de votre Terre. De ce fait son diamètre évolue au rythme des mouvements. L'ouverture se dilate et se rétracte constamment. Aussi les deux mesures ne sont pas fausses. La terre dans son ensemble use du mouvement dilatation, rétractation, mais en réalité cette planète s'expense. Dans quelques décénies, son diamètre ne sera plus celui de cet instant". Soria en exclusivité pour ARTivision .

    Alors cher internaute, laisser tomber vos questions techniques sur cette affaire des trous polaires qui dépasse de loin les imaginations les plus débridées des meilleurs auteurs de Science-Fiction.

    Mais de plus vous avez l'audace d'écrire : "Bref si les trous polaires modifiaient les orbites des satellites, on le saurait depuis longtemps, ceux-ci ne passant au bon endroit au bon moment.Donc : les satellites ont une bonne orbite, stable et vérifiée par l'expérience... "

    Je vais alors une dernière fois, vous mettre les points sur Is dans cette affaire où vous dites : "si des trous polaires modifiaient les orbites des satellites, on le saurait depuis longtemps, ceux-ci ne passant au bon endroit au bon moment " .

    Sachez que votre envolée verbale " on le saurait depuis longtemps, " , n'a aucune prise sur ARTivision, qui justement s'efforce de démontrer depuis 1997 qu'en Haut Lieu, on nous cache des vérités incroyables et je vous invite donc à relire avec la plus grande attention, les quelques paragraphes très ciblés de mon article spécifique sur l'affaire extraordinaire des satellites polaires à mon article:

http://www.artivision.fr/docs/Byrdsuite.html

    Ces paragraphes sont intitulés: Autre prolongement révélateur, et surtout celui intitulé : Autre information surprenante très spécifique en date du 28/03/06, qui provient du super site concernant la Terre creuse :

http://www.geocities.com/Area51/Shadowlands/6583/under012.html

    Pour votre gouverne et à titre de curiosité, vous avez aussi le paragraphe Autre information annexe, qui explicite la bévue des journalistes Frédéric Courant, Jamy Gourmaud et Bernard Gonner, de l'emission "C'est pas sorcier" qui prétendent que satellite SPOT, qui orbite à 830 Km de la Terre passe au dessus des pôles, ce qui est un non-sens notoire.

        Vives cordialités tropicales.

        Fred Idylle.


    Comme aux deux autres précédents internautes, souhaitons cependant à ce Mr Florian...tout le bonheur auquel, il veut prétendre dans son cocon culturel bien serein.

Matière et esprit.


    Quant à se poser la question de savoir, si la matière est plus facile à connaître que l'esprit, cela revient à demander à un étudiant s'il préfère son papa, à son père, et c'est donc un vrai pléonasme, car l'esprit est inserré dans les recoins les plus intimes de la matière et que la nouvelle équation devrait être énergie=matiére=esprit. Nous allons de nouveau présenter les éléments de cette assertion moderne que les scientifiques ne vont pas tarder à mettre clairement en lumière :

    Nous avons dans notre article :

http://www.artivision.fr/docs/Fouvolant.html

mis en lumière ce concept, dont voici quelques éléments très significatifs :

"... La pensée serait de "l'énergie informée" de l'énergie "qui a conscience d'elle- même"...La pensée semble être de même nature que le temps...

    ... Les expériences réalisées dans les Centres d'Etudes Nucléaires, au moyen de gigantesques machines appelées "accélérateurs de particules", ont montré que l'électron ne se présentait pas comme une micro-bille solide et compacte, à la manière d'une bille d'acier de roulement à billes. C'est un micro-trou noir comme il en exise dans l'infiniment grand... Il est difficile, à ce niveau de parler "d'extérieur" et "d'intérieur". Cependant pour nous faire une idée, disons qu'il serait une sorte de "micro-courbure de l'espace" , c'est à dire un point virtuel (mathématique) d'un point réel, telle une poussière ou le contact d'une pointe de stylo à bille sur une feuille de papier.

    Insisible à nos yeux, mais déterminable par calculs mathématiques et statistiques, il forme une sorte de micro-sphère empreinte dans l'espace. Il est en perpétuelle vibration. Ainsi il se contracte et se dlilate à la fréquence de 2 millions de milliards de milliards de fois par secondes, soit le nombre 2 suivi de 24 zéros, fois par seconde.

    En cela, il rejoint le Grand Principe Antique découvert par le Taoïsme oriental de la Contraction-Dilatation permanente de l'Énergie Universelle que ce soit au niveau de l'Univers, qu'à celui du cœur humain ( 72 fois par minute) qu'au niveau de l'atome.

    L'électron se dilate jusqu'à 5 fois le diamètre maximum de sa contraction.. Il constitue donc dans l'Univers une sorte de "point vibrant permanent" et l'énergie lumineuse qui l'anime engendre un rayonnement électro-magnétique "mémorisant". Il contient en lui dans une sorte de" gaz " deux types de particules: des photos et des neutrinos....

    ... Si la matière à laquelle il est intégré, a tendance à se dégrader en fonction du temps (donc à vieillir, puis à se désintégrer ) donc à revenir à la phase initiale d'Énergie, l'électron , par contre , "travaille" en sens inverse du temps en s'enrichissant de "connaissance" ...et il se constitue en "particule virtuelle réceptrice" et il va mémoriser des "signaux-information" qui vont le transformer en "particule-esprit".....

    Cette situation aboutit à ce que l'électron devienne un micro-esprit-pensant-agissant qui évolue à la fois dans le monde du réel (le monde sensible que nous voyons et que nous mesurons) et à la fois dans le monde de l'image-inaire (qui lui est celui qui se situe au delà du visible). On l'appelle ainsi parce que dans un miroir, nous y voyons l'image de l'ojet vivant que nous sommes, de la même manière tous les êtres, toutes les choses et tous les événements ont leur projection du monde réel dans le monde imaginaire...

    Les expériences de Physique Nucléaire ont montré que le gaz de photons qui se meut à l'intérieur de l'électron présentait des propriètés qui rappellent étrangement celles qui caractérisent les êtres vivants en général...."


    Pour ne pas trop allonger cet exposé, nous arrêtons ici les citations de Mr Osorio, sans pouvoir hélas vous parler d'autres choses importantes comme le réflexe du libre arbitre, des échanges de l'électron avec son voisinage par la voie de rayonnement électromagnétique, des lois de l'action et de la réaction donc de la loi de la réciprocité encore appelée le Karma et de toutes ses conséquences , de la loi de la réincorporation-cycle qui gère les cycles transformateurs de nos différentes morts mutations à travers l' Espace Temps Universel... etc...

    A la fin de la conférence Mr Osorio nous soulignait que même les objets que côtoyons fréquemment doivent être utilisés avec amour et reconnaissance, car ils se chargent de toutes nos pensées et nos émotions comme par exemple notre voiture que nous devons apprécier avec une attention toute particulière et surtout pas, la mépriser.

    Autrement dit, si nous comprenons ce langage, l'électron enregistre toutes nos vibrations et par la même occasion, toutes nos pensées et toutes nos émotions. Voilà donc une preuve de plus qui apporte de l'eau au moulin de certains "initiés" qui affirment depuis des lustres, que nos pensées négatives s'agglutinent entre elles pour former une sorte d'égrégore néfaste (cela rejoint ce que nous avons évoqué plus haut au sujet des médias), sorte de vortex intelligent qui crée les conditions de réalisation de nos sombres désirs et qui se joue de nos actions, pour structurer toujours davantage son énergie de bas niveau en fonction même de nos pensées négatives et énergie de vibrations inférieures, génératrice de ce fait, de toutes ces catastrophes qui nous tombent dessus actuellement.

Fin de citation.

    Mais il y a mieux encore :

    Dans un ouvrage intitulé "Le livre du mystère" de Jacques Bergier et Georges H.Gallet publié en 1975 dans la prestigieuse collection, hélas disparue, "Les chemins de L'impossible", on trouve en page 112, le passage suivant consacré à l'affaire extraordinaire des ummites.

"Mais le 94e jour de l'année 315, eut lieu une nouvelle et étonnante découverte : les mouvements harmoniques précédaient le comportement de la jeune fille, autrement dit, ils se produisaient avec une avance d'environ un millionième de milliseconde terrestre par rapport aux autres réactions neurophysiologiques de l'organisme. II semblait presque que les électrons constituaient l'âme de la jeune fille et dictaient des ordres à son corps (Oemmii).

    Si ces électrons ne se déplaçaient pas " au hasard " comme il en va habituellement, il devait exister un " facteur indépendant " capable d'exercer un contrôle sur eux.

    Naturellement les travaux furent poursuivis jusqu'à ce qu'on ait établi la preuve scientifique de l'existence du Buuawaa (âme), grâce à la découverte du facteur intermédiaire entre l'âme et le corps ou Oembuuaw, intégré par les atomes...
"

    Evidemment, nous pourrions en dire bien plus sur ses déclarations ummites, mais cela risquerait de devenir assommant pour le lecteur.

III Conclusion.


    Nous avons traité, à notre manière plutot hors normes, ces sujets du Bac 2006, où se justaposent les notions de bonheur, de vérité, d'esprit et de matière, qui nous interpellent franchement depuis longtemps sur ARTivision. Ce qui précède, nous amène à croire modestement qu'un jour, l'être humain saura mieux comprendre ces notions pour assimiler plus souvereinement son destin cosmique. Son bonheur est donc étroitement lié, à ce qu'il croit être la Vérité, et c'est en recherchant, spiritualité, harmonie et bien-être,, qu'il découvrira ce qu'est vraiment la matière, qui n'est qu'une condensation de l'énergie. Mais ce qui précède, nous montre aussi, que le "Temps des Révélations", est bien arrivé et que le monde matérialiste, est entrain de s'écrouler très progressivement et que nous basculons déjà dans une autre dimension, où il fera bon de vivre très bientôt et c'est dans ce retour aux sources, que les choses les plus mystérieuses, nous seront clairement expliquées, comme l'esprit, l'âme, le subconcient, le superconcient, le supraconcient, l'aura, les chakras etc...qui ne sont, à notre modeste avis, que des centrales d'énergies subtiles et multidimensionnelles, opérant à des niveaux vibratoires spécifiques.

IV Prolongement révélateur en date du 24/06/06.


    Dans le paragraphe concernant les performances télépathiques de certains lamas, nous avons écrit: (Note du webmaster: dur-dur, n'est-ce pas ? Sans doute une chose qui existera dans quelques centaines d'années. Voir cependant notre paragraphe IV). Eh bien nous y voilà :

    Dans le célèbre ouvrage du Colonel Philip CORSO, intitulé " LE JOUR APRÈS ROSWELL ( The Day After Roswell )" paru aux USA en 1997:
    


    Concernant le guidage par ondes cérébrales, on trouve le passage:

    Les ingénieurs du 509e Groupe étaient aussi surpris par l'absence de contrôles traditionnels et de système de propulsion dans le véhicule crashé. D'après ces rapports et les objets, Corso imagina que les clefs pour comprendre ce qui faisait bouger et ce qui dirigeait le vol du vaisseau n'était pas dans le vaisseau lui-même mais dans la relation entre les pilotes et le vaisseau. Avec l’hypothèse d'un système de guidage par ondes cérébrales, cela démontrait un concept de guidage de vol révolutionnaire dans lequel le pilote était le système. Corso pensait que c’était de cette façon que se faisait la navigation du vaisseau, avec une relation directe entre les ondes cérébrales du cerveau des pilotes et les systèmes de contrôles.

    Les ondes cérébrales étaient interprétées par le ‘bandana’ qui servait d'interface. Corso ne reçut jamais de copie de l'autopsie de l'extraterrestre que la Navy avait reçu du Général Twining. Il avait seulement lu les rapports militaires. Initialement, les cadavres furent stockés à Wright Field, puis ils furent envoyés dans d'autres services. Quand l'Air Force devint une branche à part de l'Armée, les corps stockés à Wright Field, ainsi que le vaisseau, furent envoyés à la base de Norton, Californie où l'Air Force commença ses expériences pour dupliquer la technologie du véhicule.

    L'Air Force étudia les capacités de vol du vaisseau et comment s’en défendre.


Fin de citation

    Pour en savoir plus sur le livre du Colonel Corso, prière de consulter le site :

http://ovni.free.fr/roswell.htm

    Comme vous le voyez, si les informations de ce livre sont authentiques, il ne nous faudra certainement pas attendre des centaines d'années (c'était évidemment une boutade), pour utiliser directement les ondes cérébrales pour faire marcher des engins.

V Autre prolongement significatif en date du 03/07/06.


    En fouillant ce jour, dans notre bibliothèque, nous sommes tombés sur l'ouvrage très intéressant de Camille Creusot " La face cachée des nombres " Collection : Les Connaissances supra normales chez Derby Livres 2é trim. 1980 ( Préfacé par Serge Hutin ).

     Nous vous y extrayons le passage suivant :

" Nous ne sommes pas assez évolués pour embrasser la création et comprendre la formule divine dans son ensemble. Tout est symbolique à dessein et ce mécanisme est déroutant, car nous n'en découvrons que certains engrenages nous laissant encore très éloignés du plan de constructions.

    On doit aisément admettre que la création repose sur un système mathématique sans défaut puisque toutes les sciences emploient la même expression.

    Indéniablement, il existe un enseignement secret dont le nombre qui est à la base n'est pas toujours perceptible dans sa finalité. I1 se laisse contourner, manipuler. Il nous contraint à la réflexion, à la comparaison et surtout à la déduction lorsque épars, il renouvelle à tout instant notre surprise.

    Toutes les Ecritures Saintes, de quelque religion qu'elles émanent, nous projettent dans un langage mathématique, ce qui signifie que religion et science sont indissolublement liées et inséparables. (Note du Webmaster : Dans notre article rencontreinso.html, nous avons insisté sur le fait que certains éléments de la Connaisance Cosmique, se trouvent dans tous les écrits sacrés ou autres, quels qu'ils soient et l'un n'est pas plus acceptable qu'un autre).

    Si nous pénétrons dans la médecine chinoise évoquée au chapitre II, avec la loi binaire du Yang et du Yin, nous constatons, en l'inventoriant rapidement, que le nombre y tient une place importante quant aux méridiens et aux pouls en particulier : Or, il s'agit d'une médecine antérieure à la Genèse.

     " Tout trouble d'organe ou de fonction provoque en des points précis du corps qui ne varient jamais pour un même trouble, une sensibilité particulière s'apparentant à celle d'un coup reçu. De là à penser que c'était le signal de rupture de l'harmonie qui devait exister entre le microcosme et le macrocosme, il n'y avait qu'un pas.., le Nei King, rappelle Georges Lebeau, citait 365 points par analogie avec le nombre de jours de l'année. Le Dr Soulié de Morant en mentionne 763. Je n'entre pas au cœur de cette médecine des premiers âges, relique du passé qui refait surface " ( "La médecine chinoise ", de Georges Beau, éd. Le Rayon de la Science.).

    En évoquant, en passant, cette médecine chinoise où l'acupuncteur remplace l'anesthésiste lorsque la chirurgie s'impose, j'ai voulu seulement montrer que les nombres sont présents partout même si on ne peut déceler leurs liens et la diversité de leurs rapports.

    Le Yi-King, ou livre des Mutations, est un ouvrage curieux qui a retenu une attention soutenue des Occidentaux. D'où vient-il, nul ne saurait répondre. Son origine obscure est lointaine.

    Il est formé de 64 hexagrammes (8 X 8), images divinatoires ou prophétiques. " Elles ont pour fonction de résumer la Totalité de l'Univers, en même temps que les situations dans lesquelles peut être entraîné un homme au cours de sa vie " (Frida Wion, " Les symboles de la Chine, éd. Le Courrier du Livre).


    Que sont ces hexagrammes ? Des figures formées de six traits, les uns continus, les autres brisés :

____ et _ _
.

    La combinaison de ces traits forme les 64 hexagrammes dont chacun a une signification particulière.


    L'hexagramme est la juxtaposition de deux trigrammes.

    On dit que les trigrammes ont été découverts par Fou-Hi " qui considérait comme étant mâles les trigrammes dont la ligne inférieure était "continue", et femelles ceux dont la ligne de base était brisée "

    On retrouve dans ces hexagrammes le " Yin et le Yang " qui est un curieux langage impénétrable de prime abord. Le nombre huit est aussi un symbole chinois. Les huit trigrammes suivants peuvent former soixante-quatre hexagrammes ou " Koua " (formé de six traits horizontaux):

"

    Fin de citation

    Nous avons collé, grosso modo, côte à côte, sur une feuille de papier les 64 hexagrammes en question, et voici ce que nous obtenons:



    Nous aurions pu les mettre en cercle, comme sur ce schéma suivant, où hélas les nombres correspondants ne sont pas inscrits:



    Le Huit est d'ailleurs aussi un nombre bien ésotérique. Voila ce qu'en dit Francois-Xavier Chaboche dans son ouvrage "Vie et mystère des nombres", publié chez ALbin Michel en 1976 dans la prestigieuse collection hélas disparue "Les chemins de l'impossible" :



    C'est pour cela, qu'en tenant compte de la puissance de ce 8, il nous vient l'idée, de vous présenter ces 64 hexagrammes sous la forme d'un carré magique :


    Ce carré magique, basé sur le 8 est appelé carré de Mercure. La somme linéaire (par colonne, ligne, et diagonale) est de 260 , dont la réduction en numérologie donne 2+6+0 = 8. On retombe donc sur le 8 et la boucle est bien fermée, tandis que la somme globale est de 2080, et dont la réduction donne alors : 2+0+8+0 = 10 ---> 0 + 1 = 1. C'est l'unité dans sa globalité, son intégrité, et son intégralité.

     Mais, nous allions l'oublier, ce nombre 64 est très connu des joueurs d'un certain jeu, qui remonte à des lustres : Le jeu d'échec . En effet ce nombre est justement celui des cases de ce jeu :


    D'où nous vient ce jeu et à quand remonte-t-il ?

    Les avis divergent :

Sur le site :
http://www.echiquierbraille.net/historique.php, on peut lire : " Les échecs tiennent leur origine de l'Inde, et plus concrêtement de la Vallée de l'Indo et il date du VIème siècle après J.C. A l'origine, connu sous le nom de Chaturanga..."

Sur le site :
http://www.edu.pe.ca/francois/vivacult/echecs/Historiquedujeud%C3%A9chec.html, on peut lire :" 2 000 ans avant Jésus Christ le jeu d'échec était inventé par le philosophe Monsieur Sissa."

Sur le site :
http://crdp.ac-clermont.fr/cddp43/cd43/Documentation/EMALA/diagonale/diagonale-sites.htm, on peut lire :" Le jeu d'échecs nous est aujourd'hui familier. Mais son histoire remonte à plus de 1 500 ans. Jeu de guerre dans un continent indien déchiré par les luttes intestines, jeu de cour dans l'Occident médiéval, jeu "moralisé" mettant en scène la place des différents métiers à la fin du Moyen Âge, jeu "amoureux" suivant les méandres de l'amour courtois, jeu de compétition à l'aube des Temps modernes…"

     Autrement dit, ce jeu si célèbre, semble nous venir d'un riche lointain passé inconnu, comme beaucoup de faits mis en exergue par le site ARTivision. A vous donc, si le cœur vous en dit, d'en découvrir encore plus....

VI Autre prolongement significatif en date du 01/05/07.


    Il se pourrait que l'on puisse vouloir associer le bonheur à une vie pleine de douceur et d'amour .

     Voici quelques bribes d'un texte du collectif Soria qui semble traiter de ce sujet. Mais paradoxallement, nous invitons les lecteurs sensibles à bien atttacher leur ceinture car il risque d'y avoir de fortes turbulences :

La Vie est douceur


       L'Univers entier vit dans la douceur du coeur du  Père/Mère créateur originel.

       La douceur, état d'être, parle de l'amour de soi, de l'autre, de la différence, du mouvement. La Vie sait qui elle est. Elle ne cherche aucune démonstration de son état d'être.

       L'expérience dans la Vie vise avant tout à étendre la connaissance et à y mettre une forme. La Vie EST et sera toujours.

       L'expérience est mouvement. Celui-ci ouvre et ferme des mécanismes de pensée. Afin de passer de l'état de connaissance innée à celui de connaissance expérientielle, le Père/Mère originel a mis à votre disposition deux moteurs de mouvement :1'amour et la douceur.

       L'amour sera toujours le ferment et le garant du mouvement ascensionnel; la douceur, quant à elle, lui servira de cocon. Les sentiments contraires à ces deux moteurs ouvrent le chemin de la chute de l'intention. Le jour où un être s'installe dans la peur, les portes ascensionnelles se ferment et celles du non-être l'attirent forcément dans les basses fréquences.

       Je ne réfère pas ici au Mouvement descendant, mais bien à la trajectoire des basses fréquences dessinée par des sentiments peu élevés. Il y a une grande différence entre les deux. Car, n'en doutez pas, le Mouvement descendant offre également une voie ascensionnelle vers l'élévation de la conscience.

      Vous pouvez expérilenter l'éthérisation ou la densification de l'Esprit. Toutefois, ces deux états n'ont rien à voir avec l'installation au sein des basses fréquences induites par la peur, le doute, la colère, 1'incompréhension, la convoitise, le vol, etc.

       Actuellement, le gouvernement mondial cherche, par tous les moyens possibles et imaginables, à vous garder dans la cristallisation des basses fréquences. La présente technologie à votre disposition vise ce maintien hors de l'état ascensionnel. Le recours volontaire aux basses fréquences crée un vortex d'aspiration qui vous éloigne de l'état d'Etre. C'est là le moteur subtil d'une forme de criminologie. Cette action diflére des autres et, pourtant, elle en fait tout autant partie.

       À cela j'ajoute que nous, de ce côté du voile, y intégrons 1a vaccination, l'émission de basses fréquences, les engrais chimiques, le mensonge politique, la privation subtile du choix, la mainmise sur l'argent, la drogue, la sexualité à outrance par l'infusion d'images montrant des corps d'hommes et de femmes dénudés (allusion faite à la suite de l'usage provocant à but lucratit) et l'éducation trompeuse de la population humaine.

Rien de plus criminiel que d'éloigner
volontairement un être de sa source divine.


       Je poursuis en précisant ceci : Lorsqu'un groupe d'individus cherche à imposer sa volonté a un autre, 11 entre dans l'état de criminologie subtile. Quand il cache les visites de frères et saeurs des étoiles, l'amplitude des activités nucléaires, l'emploi d'armes chimiques, cela relève purement d'un acte de cruauté envers l'humanité urantienne (Note du webmaster: Urantia-Gaïa représente la Terre),et universelle.

      Aujourd'hui vous cherchez à reprendre vos droits. Nous en sommes heureux. Dans ce fragile équilibre tout neuf, nous nous devons de vous informer d'une réalité douloureuse afin de susciter une impulsion qui vous incitera à réutiliser le moteur de l'amour et le cocon de 1a douceur. En les pénétrant et en vous y installant de nouveau, vous vous autorisez a glisser sur le moteur ascensionnel.

La douceur n'est en aucun cas un état de mièvrerie,
d'endormissement d e la conscience. Elle reste une voie d'éveil
et de guérison du corps communautaire comme de la structure corps /âme/esprit.

      Retrouver la douceur permet une expansion de vos corps et la remise en mouvement de la pensée. L'état actuel de votre vie physique n'est que crispation permanente, celle de la conscience et celle de votre fluidité et de votre chimie intérieure. D'où l'excès de maladies.

      Jamais cette humanité ne fut placée devant une telle profusion et une telle croissance rapide de maladies, et cela n'est pas fini! Tant que n'émergera pas la volonté de voir cesser l'émission de basses fréquences et le despotisme général, vous ne retrouverez pas 1'état normal d'évolution dans un monde densifié.

      Cette planète fait face à un grave état maladif. Cela laisse suggérer une attaque vitale du vaisseau urantien. En mentionnant l'arrivée des Médecins du Ciel, je soulignais bien sur l'état de votre vaisseau spatial. Un médecin du Ciel possède une vaste palette d'interventions applicables en vue de favoriser le rétablissement de la santé et de l'harmonie de cette planète.

      La première intervention fait appel à un rayon de couleur rose, qui assure de collater les brèches ouvertes dans la sphère affective de l'humanité résidentielle....

      ....Vous n'êtes pas des esclaves; affranchissez-vous de ces liens grotesques de la dépendance affective. Néanmoins, nous ne souhaitons pas vous voir devenir des entités dépourvues de sentiments. Si tel était le but recherché, vous connaîtriez un état monstrueux de robotisation, vous seriez déshumanisés.

      L'humain établi navigue dans les sentiments, soit dans l'amour et la douceur. Les grands Maîtres instructeurs tels Bouddha, Jésus, Kutumi [ou Koot(-)Hunui], Mahomet et tous les autres ont émané, de tout temps, l'amour et la douceur d'être, la simplicité étant une autre émanation de douceur.

      La violence, le bruit sont des vexations pour l'esprit et l'âme. justement, si vous osez regarder autour de vous sans jugement, vous constaterez que votre esprit subit un véritable matraquage par toutes les sources d'information d'origine terrestre. Les médias se font les vecteurs de ces images de violence et de bruit inimaginable.

      Vous voici désormais au centre d'une dissonance, tant intérieure qu'extérieure, qui ferme vos portes ascensionnelles et garde en place votre gouvernement obscur. En réinvestissant le moteur de la douceur, les femmes et les hommes, les uns après les autres, vous vous écarterez naturellement de ces sources d'éloignement de votre état originel divin.

      Je ne veux pas vous priver d'une technologie, mais réfléchissez : Si vous refusez la violence et ses dérives, appuyez donc ce refus par des actes! Vous verrez alors apparaître la technologie de vos frères et sœurs des étoiles centrés, quant à eux, sur l'Amour divin. Je cherche ici à vous faire comprendre que votre technologie actuelle en est au stade de la préhistoire par rapport à ce qui survient pour le bien de cette humanité et de la Vie universelle....

Fin de citation

Extrait de l'ouvrage Soria "Réalisation Solaire" Tome VI Ariane Sept 2005

      Évidemment pour en savoir plus, il convient de consulter le livre en question et nous demandons avec déférence encore à l'auteur et l'Éditeur du livre ci-dessus, leur grande indulgence pour ces emprunts littéraires, illustrant si souverainement notre propos.

      Il est à remarquer que le collectif Soria fait ici allusion au concept de la couleur rose, couleur (fuchsia), on le sait, choisie comme par hasard, pour sigle ARTivision et couleur en principe réservée à tout ce qui touche à la quatrième dimension ou plus. Ne dit-on pas en effet déjà, que quelqu'un, qui ne se fait pas du tout de souci, qui est heureux à sa manière et vit sur un petit nuage, "qu'il voit la vie en rose"... Puisse le cheminement d' ARTivision, nous conduire aussi, tant soit peu, vers un univers où le rose domine, car rappelons le encore, ce sont bien nos pensées qui créent notre environnement ( Voir à ce sujet l'article: http://www.artivision.fr/docs/Fouvolant.html)

      Rappellons aussi, que la couleur violette, est réservée sur le site, à tout ce qui engendre des basses vibrations, et à tout ce qui doit être combattu justement par les effets de la Flamme violette du septième rayon (Voir Telos Tome3 Aurelia Louise Jones Ariane 2006) .

Et que celui qui sait lire entre les lignes...s'interroge une fois encore, sur tout cela...et en la circonstance, brandissons au moins ce jour, un brin de muguet.

     Article mis en page le 23/06/06 et revu le 24/06/06, puis le 25/06/06, puis le 26/06/06, puis le 03/07/06, puis le 08/07/06, puis le 20/07/06, puis le 29/11/06 puis le 30/04/07, puis le 01/05/07, puis le 23/06/08.

fred.idylle@orange.fr

Retour à la page d'accueil